Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

124 Joueurs sur Ideo (4314 inscrits) : 62 humains (2223), 36 elfes (1355), 26 orcs (736) | 10 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.0.872

Loup laitue

Et autres jeux de mots pourrites
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Joriol 13 Calinior du 1559ème cycle à 23h09

Et oui l'ami, il faut savoir appâter le chaland ! Et puisque tu es là, c'est que ça marche. Alors, ne t'arrête pas en si bon chemin, et laisse moi te raconter la fois où copain Deile, l'homme qui appelait les autres hommes "mon lapin", est parti, avec quelques hommes, titiller la bête des bois.

Le loup majestueux.

C'était le lendemain de sa nomination en tant que chiliarque. Autant dire que le jeune homme n'en menait pas large. Et comme promis la veille, il fallait qu'il s'occupe de l'envahisseur à poils et à crocs. Mais avant de pouvoir partir à l'aventure, il lui fallait s'occuper de la partie du travail la moins glamour pour un héros.

Le lendemain, très tôt, Deile était debout, prêt pour commencer. Ce qui signifie s'occuper de l'administratif divers affairant au chiliarque. Ce qui consiste à faire le tour des effectifs, préparer les rondes, affecter les postes, payer les gens, ou encore s'occuper des bâtiments. Autant de sujets nouveaux pour le faux vieux, qu'il aborde simplement en écoutant et regarder comment les choses tournent actuellement. La réforme n'est pas pour tout de suite.

Ces menues tâches accomplies, direction le marché, pour acheter de la corde. Beaucoup de cordes. Parce que le jeune homme avait une idée assez fumeuse : ramener du loup, pour en faire de l'élevage et ainsi, équiper les mélophores en amis canins. En plus de la corde, le blondinet investit dans de la carcasse de barbaque qui pue. Il faut bien penser à nourrir les bestioles, ou bien avoir de quoi les rameuter pour mieux en faire de l'animal de compagnie. Mais pas de caniche royale. Niet.

Enfin, tout ceci pour dire que Deile, en début d'après midi, part avec deux désignés d'office, pour aller battre la campagne, et faire des ravages dans la population des porteurs de fourrures.

---------------------------------------------------

Comme déclaré par la gouvernante, les alentours de la ville grouillent de ces petites bêtes. Les fermes sont harcelées par une meute, les traces assez évidentes, et après s'être un peu enfoncé dans des zones moins fréquentées, le groupuscule tombe rapidement sur les premiers représentants.

C'est le début d'une extermination des prédateurs, qui s'étale sur plusieurs jours. Les hommes vont de ferme en ferme, interrogent les habitants, puis partent en quête, la nuit, des malvenues, pour les faire disparaître dans les flammes des brasiers.

Chaque jour, le trio s'offre une pause durant laquelle chacun peut parler librement. L'intérêt, au moins pour Deile, est de garder le morale. L'idée de jouer au destructeur ne l'enchante pas, voir le met mal à l'aise. La perspective de protéger certains spécimens arrange un peu la chose, mais ne fait pas tout. Alors pouvoir parler avec les autres lui change les idées, et permet de mieux connaître les habitants du Patanjali.
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Lüdik 21 Solianas du 1560ème cycle à 22h56

Un soupire alors qu'il s'assied a même le sol.

Tsss... Il va encore falloir que je répare cette armure...

Cela fait des jours et des jours que le chiliarque tourne autour de la ville, sans discontinuer. Des mois même, qu'il arpente ses terres curieuses, pleines de verdures. Il les découvre, les apprend, et les protège aussi, des créatures trop belliqueuses.

De son sac, il tire des gâteaux, et une bouteille. Jambes tendues, il se détend. Même si à mesure que ses muscles refroidissent, il se laisse envahir par la douleur. Une moue alors qu'il constate son état général assez douteux.


Allez, une petite douceur et les choses iront mieux, n'est-ce pas ? tente-t-il de se convaincre. Il lui reste encore du ménage à faire dans la région. Depuis plusieurs jours il poursuit des bandits. Mal organisés, ils sont plutôt simples à débusquer. Surtout vu la semaine du chiliarque. Sa vieille armure pourrie, ses fringues qui puent, sans parler de son air douteux et malade. De quoi faire une cible parfaite

Parfaite, mais mortelle.


Ce n'est pas comme cela que je vais avoir du temps pour potasser un peu la magie... Allez... Fin des réjouissances, au boulot Deile !
Information détaillées
Shuraba
Membre de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Dolink 3 Tilomias du 1560ème cycle à 11h04

Une petite vieille ronchonnante se fraie un chemin dans les hautes herbes des terres de Patanjali.

Quelle andouille celle-la! L'appelle a l'aide et ensuite fait sa difficile. Coups de pied au cul qui se perdent.

Malgré son ouïe vieillissante elle entend au loin le bruit d'un combat.

Vla aut'chose! Allons voir.

Saisissant son bâton elle s'approche discrètement. Un groupe de bandits est aux prises avec des gardes de Patanjali. Leur chef attire le regard connaisseur de Shuraba: une forte carrure, une belle tignasse foisonnante, le regard fier plutôt beau gosse. Elle pointe donc son bâton sur un bandit et lui expédie une magnifique immolation, rouge avec des reflets violets, ne laissant que quelques cendres sur place.

Hehehe, faudra balayer ces cendres, ça fait désordre.

Elle s'approche maintenant du petit groupe, toute souriante malgré une dentition quelque peu fatiguée par les années et les excès gastronomiques, sans même parler des nombreuses herbes qui font sourire.

Salut la compagnie! Un ptit coup de main pour faire le ménage? La vieille Shuraba a pas mal d’expérience en ménage. puis s'adressant au chef Salut mon garçon, j'suis Shuraba de l’école de l’altération. Une chance que je sois tombée sur vous, une présence féminine bienfaisante me parait un plus pour votre équipe!
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Joriol 21 Tilomias du 1560ème cycle à 14h57

Les bandits se faisaient nombreux autour de la cité, et Deile ne trouvant pour l'instant le moyen d'éradiquer la cause, s'occupe de la conséquence. Son œuvre est facile à repérer, consistant en colonnes de brasiers ravageuses.

Lorsque qu'un sort vient mettre fin aux jours d'un des coupeurs de gorge, voilà le blondinet bien surpris. Et encore un peu plus quand il découvre l'auteur du fait. Celle-ci tente une plaisanterie, qui semble mal être accueillie par le jeune homme à l'allure de vieux.


Le ménage, c'est mon rayon. Namasté jeune fille, moi c'est Deile. Voici quelques redoutables mélophores qui sont chargés de la sûreté des environs de la ville.

Son regard se porte vers les restes des brigands, et se perd dans ses pensées. Ses lèvres remuent. Pendant ce temps, les gardes se presentent poliment, et font l'inventaire de leurs équipements respectifs.

D'après ce que nous savons, il reste encore quelques personnes dangereuses dans le coin. avertit-il Shuraba. Il est vrai que lieu manque de sûreté. Mieux vaut que la vieille reste auprès du groupe le temps qu'ils s'en occupent. Et il ajoute, pour invitation.

Et puis, je t'en dois une pour ton aide. Du moins, si tu te rends à Patanjali.
Information détaillées
Shuraba
Membre de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Valkin 22 Tilomias du 1560ème cycle à 23h18

Un jeune homme sur de lui et protecteur, voila qui est charmant pensa l’aïeule. .

Jeune fille... Hehehe soit t'as la vue qui baisse beaucoup, soit t'es un comique Deile. C'est comme tu voudras, t'es le chef de ce groupe et je veux pas mettre la pagaille. J'reste volontiers derrière a panser et requinquer si tu l'decides.

Elle admira encore la carrure musclée du chiliarque, non sans laisser échapper un soupir car sa jeunesse n’était plus. La perspective d'un coup a boire lui remonta bien vite le moral.

Si c'est pour vider quelques chopes, je vais volontiers a Patanjali. J'imagine que tu connais les meilleurs débits d'boisson du coin. Moi, j'suis de Dalashinn, j'ai pas mal bourlingue mais j’étais jamais venue a Patanjali. Et toi t'es d’où?
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Lüdik 25 Tilomias du 1560ème cycle à 12h27

Il laisse le soin à la nouvelle arrivante de décider s'il est un garçon amusant, ou s'il a la vue basse. Mais pour l'heure, il rappelle au petit groupe augmenté.
Il reste encore des personnes dangereuses dans le coin. Ils devraient être dans la ferme à une heure de marche d'ici. Pas de bêtises d'accord ? Jusque-là nous sommes indemne, et je veux que ça dure. Zidjine, c'est à ton tour de passer devant. Vous savez quoi faire. Shuraba, tu restes à côté de moi.

Chacun acquiesce à toute de rôle, et Deile achève cette petite ronde. Le groupe peut se mettre en marche. Encore loin du repère des bandits qu'ils traquent, le meneur de la troupe continue de discuter.

J'ai grandi à Emédésia. Je ne suis pas à Patanjali depuis longtemps, mais je devrais pouvoir te trouver un endroit bruillant pour trouver du réconfort. Tu as déjà vu la mer ?
Information détaillées
Shuraba
Membre de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Mirion 27 Tilomias du 1560ème cycle à 22h41

La petite vieille ricane gentiment et reste sagement près de Deile. Elle tient son bâton fermement et des yeux aguerris pourraient distinguer comme une petite aura rouge autour de sa pointe.

T'es bien aimable mon garçon.

La mer ? Pas qu'un peu que je l'ai vue. Elle a même pris mon cinquième mari. Dommage... il était beau, gentil et pas casse-pied pour deux sous. Je lui en veux pas a la mer, c’était sûrement son destin d'y disparaître un jour a ce bougre.

Enfin, j'veux pas t'ennuyer avec mes racontars de vieille. Toi t'as encore l'avenir devant toi.


Pensive, elle sort une pipe de fer de son sac.

Ça dérange pas si j'fume un peu?

Elle se ravise et range l'instrument.

Tant pis, j'attendrai qu'on se pose quelque part. L'odeur pourrait amener des bandits. Pas qui m'fassent peur mais autant bénéficier d'un peu de surprise hein? Ca fait longtemps qu'tu bosses dans la sécurité?
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Malina 3 Calinior du 1560ème cycle à 16h13

L'avenir devant soi. De quoi rendre l'humain pensif. Mais comme la conversation revient bien vite, il n'a pas le loisir de s'étendre sur cette pensée.
Un moment déjà. J'ai commencé comme Mage Blanc à Emédésia il y a quelques années. À l'époque j'étais apprenti forgeron.

Puis les archimages m'ont fatigués, alors j'ai pris la tangente. Et me voilà dans cette région qui est l'Arténie mais pas trop, à tuer tout ce qui gêne, que cela cogite ou non.

Et toi, à part une pipe de temps en temps, des activités ? D'ailleurs tu peux y aller, nous sommes assez loin pour que tu puisses fumer tranquillement.


Le discours est à la fois léger et amer. Des regrets non dits se devinent.

Oh, et j'ai été mercenaire aussi. Pas beaucoup à raconter, alors que toi tu sembles déborder d'aventures.
Information détaillées
Shuraba
Membre de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Mirion 4 Calinior du 1560ème cycle à 22h50

La vieille sorcière semble avoir abandonne l’idée de fumer et a la place a sorti une petite bouteille plate d'une de ses poches. Tenant toujours son bâton et de l'autre main la bouteille, serrant le bouchon entre ses dents plus très fraîches, elle dévisse habilement le bouchon de fer et le crache d'un coup sec dans sa poche avant de boire une rasade.

Ah ça fait du bien! ... la hiérarchie, l’étiquette, tout ça c'est parfois pesant en effet. Quand cet aréopage est rempli de gens extraordinaire ça va, maintenant si tu tombes sur quelqu'un bête comme une pelle sans manche mais qui se prend pour le nouveau Vahid y a plus qu'a fuir en courant...

Elle soupire avant de boire une nouvelle gorgée.

Déborder d'aventures, déborder... c'est juste que j'ai eu une longue vie. Dans une cinquantaine de cycles t'en auras autant que moi.

La grand-mère se tait et scrute les environs, toujours avec un bâton et une bouteille. Est-elle simplement myope ou cherche-t-elle a détecter d’éventuels ennemis?


J'suis indiscrète mais un beau gars comme toi doit avoir au moins une fiancée non?
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Valkin 6 Calinior du 1560ème cycle à 11h18

{édition : correction prétendante}

Le jeune homme à les sourcils plein de vie. D'ailleurs, à cet instant, ils se froncent d'un côté, et se rabaissent de l'autre. La question semble tomber de nul part. À moins que l'ancienne n'est fait un lien bien curieux avec aventure.

Pour rendre quelqu'un triste comme les pierres ? Je suis un protecteur de cité. Je passe des heures à faire de la paperasse, préparer des trucs, payer des machins. Je passe des jours à me battre contre des créatures plus ou moins violentes. Tiens regarde, rien que cela, cadeau d'une louve tenace.

Il ouvre son col et montre les marques d'une morsure qui part de la clavicule et se dirige vers le coeur.

Je n'ai pas envie que quelqu'un passe ses journées à s'inquiéter de savoir si je vais rentrer ou non en vie. Même si une fille est assez folle pour vouloir avoir une relation, qu'est-ce que j'aurai à lui offrir ?

Et Deile à une pensée pour Tendrya.
Information détaillées
Shuraba
Membre de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Solior 7 Calinior du 1560ème cycle à 18h24

La vieille regarde la cicatrice d'un air connaisseur et ricane tendrement.

Hehehe, sale bête hein ?

T’inquiète pas pour les filles, elles sauront trouver ce que t'as a offrir. Les mecs vous êtes plus du genre a utiliser votre petite queue que votre grosse tête, nous on s'occupe de la partie intellectuelle, hehehe ke ke keuf keuf


Elle rigole gentillement mais son rire finit en quinte de toux.

Tu devrais pas jouer les durs a cuire comme çà. Finalement qu'est-ce qui vaut la peine dans la vie a part les bons moments passes avec ceux que t'aimes? Y a bien une belette pour qui t'en pinces un peu non?

Son regard se fait scrutateur. Peut-être qu'elle souffre du "syndrome de la concierge", si fréquent chez les vieilles dames ou alors elle a le "complexe de la grand-mère" qui la pousse a vouloir écouter les histoires de cœur des jeunes gens.
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Solior 7 Calinior du 1560ème cycle à 22h41

Deile passe sa main dans le dos de la vieille, et fait des ronds. Lui coller une claque l'enverrait plus sûrement dans l'autre monde. Ou lui casser un ou deux os au moins.Do'c il y va avec douceur.

Hey, meurs pas Shuraba. Sinon pas de verre pour la fin de journée.

Une belle pour laquelle il en pince un peu ? Toujours. Mais rarement sur le long terme. Un coureur, banal. Un homme qui ne s'engage pas. Quant aux bons moments, il en est bon conscient. D'ailleurs, il faudra qu'il prenne le temps d'aller voir sa famille, avant que sa mère ne débarque et le tane pour s'en faire un nouveau sac à main.

Mais il a choisi de vivre autrement. Même si l'expliquer n'est pas simple.


Tu sais, nous avons pas mal de boulot. Nous essayons de protéger les bons moments de la vie des autres. Du moins, faire en sorte que de mauvais moments ne se produisent pas. Et tout ceci fait que je suis bien seul.
Information détaillées
Shuraba
Membre de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Dolink 8 Calinior du 1560ème cycle à 22h47

Elle s'envoie une nouvelle lampée de son eau-de-vie maison. Eau-de-vie qui porte bien son nom parce que ça soigne a peu près tout. Les problèmes physiques mais aussi les problèmes psychologiques. Elle en offrirait bien une bouteille a Deile mais c'est sa dernière et elle est pas du genre a offrir des bouteilles déjà commencées.

A la tienne mon vieux! Enfin, mon jeune! Tu veux goûter? C'est plutôt sec comme boisson.

De plus costauds que Deile sont parfois tombes dans les pommes a la première gorgée. Elle... ...elle a pas mal d'hectolitres au compteur.


J’espère que c'est pas pour oublier quelqu'un que tu te voues a protéger les bons moments des autres. Parce que tôt ou tard on le regrette.

Shuraba semble alors réfléchir un peu et soupire. Oh! Pas très longtemps, depuis le temps elle a appris a gérer les regrets.
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Lüdik 9 Calinior du 1560ème cycle à 20h20

Cette fois, c'est le jeune homme qui rigole. Assez fort pour que les autres du groupe se tourne vers lui avec un regard interrogateur.

Tu es sérieusement en train d'essayer de me refiler de l'alcool alors que nous allons devoir très probablement affronter des bandits qui ne font pas dans la dentelle ?

C'est la manière qu'il a de décliner l'offre. Ce qui tombe bien, les alcools fort, ce n'est pas son truc, et il ferait sans nul doute parti de ceux qui tourneraient de l'oeil bien trop rapidement.

Je fais ceci par nature. Ou parce que je réfléchis trop. Ou parce que je ne sais pas faire autre chose. Va savoir. Mais tu sais, voir une ville paisible, où les enfants peuvent jouer heureux et sans craintes... Et bien... ce genre de petites choses font mon bonheur. Je ne suis peut-être pas trop exigeant comme garçon.
Information détaillées
Shuraba
Membre de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Lüdik 9 Calinior du 1560ème cycle à 23h02

Elle regarde son compagnon du jour avec tendresse. Inutile de trop chercher a guider les jeunes, il comprendra avec l’expérience. Elle rigole donc bien volontiers avec lui. D'un rire moins tonitruant certes et un peu plus perçant sans doute, un rire de sorcière quoi.

Des bandits qui font pas dans la dentelle ? Je peux leur apprendre si tu veux. J'ai eu cousu des robes en dentelle a l’époque ou je gravitais près d'la cour impériale, hehehe.

Elle fait tournoyer son bâton avec adresse.

Un coup dans les valseuses et pendant que ton bandit se tient les roubignoles, je le fait griller comme un carre de porc aux fines herbes.

Visiblement elle semble prête a se mesurer aux bandits.
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Lüdik 16 Calinior du 1560ème cycle à 10h20

Et bien, c'est parfait que l'ancienne soit prête à faire mordre la poussière à de vulgaires meurtriers. Car au devant du groupe, un carreau fuse, maladroit, et vient finir son vol dans une touffe d'herbes. Par réflexe, chacun se baisse, au cas où, et un second leur parvient avec autant de mollesse.

20 mètres sur la gauche ! Groupés. informe le premier garde de la colonne, tout en sortant une paire de poignards de sous les plis de ses vêtements.

Pas trop de bêtises tout de même. souffle Deile à l'attention de Sharuba. Et puis il se redresse de toute sa stature, et au terme de runes lance un premier sort sur la zone indiqué un peu plus tôt.

Des hurlements s'élèvent au même moment que l'imposante colonne de flammes issue du brasier. Quand celles-ci s'évanouissent, un des bandits s'élance contre les gardes, une lame à la main. L'autre envoie une nouvelle flèche, et elle trouve Deile,

La bataille commence.
Information détaillées
Shuraba
Membre de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Joriol 19 Calinior du 1560ème cycle à 12h08

Dans leur grande impéritie, les bandits négligent Shuraba qui il est vrai a première vue n'a pas l'air bien dangereuse. Celle-ci ne bronche pas et reste en position se contentant de lâcher une bordée d'insultes:

Logarithmes! Mégalomanes! Nyctalopes! Polichinelles! Sinapismes!

Puis suivent quelques runes et un magnifique éclair vient foudroyer le bandit qui s'elancait imprudemment contre les gardes. Le bougre parait largement hors de combat mais prudents, les gardes, s'en assurent par quelques coups bien places.

Le bâton et les yeux de la vieille ont maintenant une teinte rougeâtre maléfique. Usant d’invisibilité, elle disparaît même si on peut encore deviner sa présence par ses imprécations.


Laissez-moi une de ces badernes! Je vais lui faire regretter d’être ne.
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Joriol 26 Calinior du 1560ème cycle à 11h50

Le premier venait de tomber sous le coup de foudre provoqué par Shuraba. Les gardes s'occupe de celui-ci, pendant que Shuraba s'éclipse. Deile, porteur d'une gemme de détection, parvient à suivre ses mouvements, tant qu'elle ne s'éloigne pas trop de lui.

La fleche est plantée dans le cuir de son armure, et d'un geste sec, il brise la tige de bois. Le petit grognement est un prélude au nouveau sort qu'il lance : une immolation. De nouveaux cris, qui s'éteignent en même temps que le sort s'achève. L'agonie aura été courte.


Allons voir. lance-t-il à la masse bleue qui semble prête à faire sortir des yeux de leur orbite à coups de manche à balais. Et avec attention, il s'avance les poings serrés sur le manche de son sceptre magique.

Son compte est bon Deile. annoncent les gardes qui entourent le premier corps. Après validation de l'information par le chiliarque, ils se déploient à leur tour à la recherche d'autres bandits.

Mais ce ne sont pas eux qui tombent dessus. Mais Shuraba et Deile. Une silhouette se dresse, et des lames pointent vers le sol. Le manque d'assurance est comblé par une détermination sans faille qui brille dans les yeux de la jeune fille.

A son tour elle s'élance, maladroitement. La course ressemble à celle de celui qui est mort à l'instant. Les deux crocs de rouille s'approchent, et l'ancien forgeron ne bouge pas. Il ne peut se permettre un sort de négation pour l'immobiliser, ce serait dépenser de l'énergie.


Information détaillées
Shuraba
Membre de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Joriol 26 Calinior du 1560ème cycle à 23h04

La vieille ricane intérieurement ! La donzelle ne l'a pas vue et pour cause... elle est invisible. Il lui suffit de placer son bâton et la course de la vaurienne va finir en vol plane.

Prends toujours ça petite peste ! Flibustiere ! Jeune perruche !

Comme prévu, les deux pieds de la brigande quittent le sol et elle s’étale de tout son long.

Vermine ! Troufignolle ! Oryctérope !

Sans davantage de formalités elle abat un grand coup de bâton dans le dos de celle qui est passe de chasseuse a victime.

Deile qui aperçoit les invisibles peut maintenant se rendre compte qu'elle brandit son bâton avec la visible intention de fracasser le crane de la jeune criminelle.
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Valkin 27 Calinior du 1560ème cycle à 09h02

La jeune fille fait un vol grotesque. On sent tout de suite d'ailleurs que ce n'est pas une habituée de ce genre de chose. C'est mal payé pour quelqu'un qui met tout son petit coeur dans son courage pour affronter une brute, ses copains gardes, et une vociférante expérimentée - joli mot pour dire vieille hein. Bon, en même temps, le crime ne paie pas.

Le corps s'agite une première fois sous le coup de bâton de Shuraba. Et rien qu'à l'ouïe, une suite est en court de préparation.


Une lueur de doute, et il se met en travers de la course du bâton de l'ancienne. Tout en lançant un :
Attends !

Visiblement, quelque chose ne donne une raison au mage de ne pas aller plus loin dans la punition. La taille de la fille, une fois allongée, n'est pas si grande que cela, et il a un doute sur l'âge qu'elle pourrait avoir.
Information détaillées
Shuraba
Membre de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Valkin 27 Calinior du 1560ème cycle à 21h36

Interrompue par le chiliarque, l’ancêtre rabaisse son bâton.

Mais pourquoi? Je pouvais liquider cette analphabète vite fait bien fait?

Elle tapote du bâton les fesses de la fille pour voir si elle est consciente ou non.

J'te la laisse mais qu'elle fasse pas l'idiote sinon j'lui coupe la gorge.

Oublieuse de son invisibilité elle se dirige vers les gardes

Rien de casse les gars? Un cataplasme? Un massage?
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Mirion 1 Filandor du 1560ème cycle à 22h30

La question est bonne. Parce que tuer pour tuer n'est toujours pas dans les cordes du jeune homme. Peut-être qu'il pourra en faire quelque chose de mieux.

Ne t'en fais pas, tu n'auras même pas le temps de sortir ton aiguille à tricoter qu'elle ne sera déjà plus des nôtres dans ce cas.

Pendant qu'il charge le gamine sur son épaule, il écoute Shuraba échanger avec les autres membres de la troupe.

- Tout va bien de notre côté.
- Pareil.
- Je dirais pas non pour un petit massage après le boulot moi.


Un petit relâchement dans la troupe, après cette attaque. Et bien obligé, Deile de rappeler.

Restez attentifs. Il y en a peut être d'autres dans les parages. Sans parler des créatures diverses. Vous autres partez devant, nous rentrons !

Dit-il, d'un ton presque enjoué.
Information détaillées
Shuraba
Membre de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Solior 4 Filandor du 1560ème cycle à 18h16


Une aiguille a tricoter? J'l'egorge avec mon couteau d'survie. dit-elle en sortant de sa botte un couteau aux dimensions respectables. J'suis pas un monstre! J'fais les choses proprement, hehehe.

Elle pousse doucement du bâton un ou deux gardes.


Le grand chef a raison, faut faire gaffe. J'vous masserai une fois en lieu sur. J'ai deja vu des groupes de soldats aguerris se faire massacrer parce qu'ils pensaient a tort en avoir fini avec leurs ennemis.
*** un long silence et un regard comme si elle se rappelait des choses horribles ***


De chasseur a proie, il n'y a parfois qu'une différence aussi fine qu'un poil de barbe de Deile!

elle parait prendre la chose au sérieux, tenant fermement son bâton, c'est les yeux emplis d'une sorte de halo bleu qu'elle surveille les environs.
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Valkin 17 Filandor du 1560ème cycle à 14h42

Un sourire avant de se remettre en route, avec sa prisonnière sur les épaules. L'effort ne semble en rien amenuiser la vitesse du gaillard. La conversation peut reprendre, tant que la vigilance reste de mise.

Je sais, je me néglige. Il faudrait que je prenne le temps de me rendre un peu plus présentable. agite-t-il la main pour s'excuser. Et à Shuraba qui intrigue furieusement le jeune homme, il pose la question.

J'adorerai entendre tes histoire Shuraba. Ce sont des bout du monde qui ne doivent pas se perdre, et autant de leçon de sagesse. Accepterais-tu de les partager avec moi ? Même si je ne sais que t'offrir en retour.
Information détaillées
Shuraba
Membre de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Valkin 17 Filandor du 1560ème cycle à 23h10

La vieille ricane de plus belle.

Des bouts du monde qui ne doivent pas se perdre... ...t’inquiète! J'ai pas prévu de casser ma pipe avant un moment.
elle grommelle ...et des coups de pieds au cul qui doivent pas se perdre... ...j'te raconte tout c'que tu veux, jeune colosse, en retour tu m'offriras un verre de gnôle et une oreille attentive. elle surveille toujours les environs et houspille un garde qui baille tu roupilleras quand on sera de retour a Patanjali. a voix plus basse vous voulez que je vous raconte ce qui est advenu de la troisième compagnie de la deuxième légion de l’armée kohrienne? C’était pendant la guerre avec ces bougres de faux jetons a la sauce tartare de keldarites.
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Dolink 26 Filandor du 1560ème cycle à 14h47

Deile regarde Shuraba d'un air faussement sceptique lorsqu'elle parle de sa pipe. Manière de se moquer gentiment de son âge avancé pour une porteuse. Puis un rire bruillant de sa part. Visiblement, il l'apprécie, et mon de plus en plus une facette vivante et humaine. Plus vraie. Mais aura-t-elle assez observé le jeune homme pour noter ce changement.

En tout cas il l'écoute, et acquiesce. Et se promet déjà de trouver quelque chose qui sera à la hauteur des histoires de Shura.


Tu ne trouveras pas plus attentif dans toute l'Arténie ! Mais tu as vraiment fais la guerre entre khoriens et keldarites ? demande-t-il, curieux, et pour lancer la conteuse.
Information détaillées
Shuraba
Membre de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Lüdik 27 Filandor du 1560ème cycle à 22h33

Attentif? Hehehe, tu l'auras voulu.
*** la vieille se racla la gorge avant de commencer. ***

C’était mon troisième mari, ou le deuxième? Foutue mémoire, voila que je ne me souviens plus de l'ordre maintenant.
Un officier, un soldat qui avait fière allure. Moi, j’étais encore jeune et rebelle. Je l'avais suivi a Kohr et comme l’armée interdisait la présence des familles avec les soldats, j'avais réussi a me faire engager comme cantinière de son régiment.
*** l’aïeule se tait un instant comme si elle cherchait quelque chose dans sa caboche ***
Y avait du travail, faire a bouffer pour toute cette équipe mais je suis pas une mijaurée et l'amour me donnait du courage. Le soir il me rejoignait discrètement dans ma roulotte et le matin on avait des petits yeux mais on était contents.
*** Elle soupire lourdement. ***
Et puis les choses ont pris un mauvais tour. Une des brigades était partie combattre les keldarites et mon mari et ses hommes étaient en arrière-garde.
*** on jurerait qu'une larme a perle au coin de son œil ***
Le soir venu ce n’était plus le même homme. Je n'ai pu que lui offrir ma patiente écoute tandis qu'il me racontait les evenements. La première brigade était anéantie jusqu'au dernier homme. Ils avaient tout d'abord surpris un groupe de keldarite, faisant de nombreux morts et mettant en fuite le reste. Mon mari m'affirma que tandis que ses camarades de la première brigade se réjouissaient de leur victoire, lui et ses hommes les avaient aperçus se tenir tout a coup la gorge et tomber a terre en suffoquant comme s'ils ne pouvaient plus respirer, le visage déformé par la douleur
*** elle chercha sa bouteille d'alcool pour en boire une longue rasade. ***
Mon mari avait mis ça sur le compte de la magie keldarite.
*** Elle se tait un moment et ajoute ensuite d'une voix lugubre. ***
On devait comprendre plus tard que c’était encore autre chose.
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Joriol 30 Filandor du 1560ème cycle à 19h51

Exercice difficile que de capter chaque élément de l'histoire, tout en restant attentif à ce qu'il se passe autour. Des loups trainent encore dans le coin, et même s'ils ne sont pas agressifs, autant essayer de chasser cette nuisance un peu plus loin si elle a le malheur de croiser la route des gardes.

Pourtant, dans cette tâche, Deile arrive à relativement bien s'en sortir. Cela lui rappelle au passage les soirées dans la taverne à côté de chez lui, alors qu'il était un enfant terrible.

L'histoire de Shuraba se déroule. Amour, sacrifice, jeunesse et presque insouciante. Le tableau se peint. Bataille, morts et réjouissance. Cette partie-là ne trouve pas d'écho dans la vie du jeune homme. Ne serait-ce parce que victoire et mort ne vont que rarement dans la même phrase. Sauf cas très particuliers. Ayaneso par exemple.

Mais les mots finaux laissent le blondinet dans une réflexion curieuse. Et murmure :
Du poison ? alors qu'il suppose une trahison. Ce qui le dépite.
Information détaillées
Shuraba
Membre de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Dolink 3 Volganor du 1560ème cycle à 16h46

*** Elle scruta du regard son interlocuteur. ***


Du poison? Non, c’était pire et c'est deux nuits plus tard qu'on a compris...

*** Elle soupire a nouveau, l'air sombre. ***


Les corps avaient été ramenés près du camp dans l'attente des prêtres. Peu après minuit une sentinelle a entendu des grognements et donné l'alarme.

*** On jurerait qu'elle cherche la force de continuer son effroyable récit. ***


C’était la première brigade! Leurs visages inexpressifs ne laissaient aucun doute sur leur état. Des morts-vivants! Ils étaient devenus des morts-vivants!
***
L'excitation semble monter et elle crie presque la suite de son histoire. ***


Pendant que ces énergumènes de Khor et Ithoria se faisaient la guerre c’était ces porc-épics mal embouches de nécromants qui s'engraissaient! FORBANS! GROTESQUES POLICHINELLES! JOCRISSES! LÉPIDOPTÈRES!

*** Heureusement elle se tait. Les traits de son visage ne laissent pas de doutes, malgré les années passées elle est encore furieuse. C'est en chuchotant qu'elle continue maintenant. ***


...le pire n’était pas encore venu cependant!
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Chiliarque
Confédération Arténienne

le Valkin 8 Volganor du 1560ème cycle à 10h32

La non-vie. Cette chose vaguement importante et prête à précipiter le monde dans le chaos. Lointain. L'intérêt pour l'Artènie dans cette chose est somme toute assez faible.

Deile ne s'attendait donc pas à cette révélation. Le rythme du récit change, se fait plus pressant. Shuraba s'emporte, s'insurge face à cette horreur qu'il ne découvre que par les propos de l'ancienne. Et puis la colère meurt, pour laisser en suspens une phrase pleine de promesse...


Le jeune homme ne rate pas un mot de sa conteuse. Et les yeux écarquillés, il la presse de continuer. Sa tête secoue doucement, comme pour l'inciter à avancer dans le récit, malgré la douleur que cela peut provoquer chez la femme.

Du bout des lèvres, il demande.
Et alors ?

{Zorro est arrivéééééé !}

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page