Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

130 Joueurs sur Ideo (4291 inscrits) : 64 humains (2204), 34 elfes (1351), 32 orcs (736) | 3 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.0.872

Le retour d'Eldalië

La riposte est lancée...
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Valkin 9 Joriamel du 1560ème cycle à 09h27

Les propos échangés par les deux quendi la laissèrent un instant songeuse. Les slaads et leurs petits, dans des tunnels sous la Taurë.
Elle fronça les sourcils et regarda autour d'elle, puis hésita.

Allait elle oser ? Allait elle proposer ce qu'elle avait sur le cœur ?

elle décida d'oser

Heri ? Je m'avance sans doute, la question a déjà du être abordée, mais a t on envisagé d'inonder les tunnels ? Le fleuve n'est pas si loin...

Elle pensait déjà au comment, aux écueils qui pourraient rendre le projet irréalisable, elle pensait trop et elle le savait.




Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Weylin
Elu de la Tempête, Maître de la Tempête
Peuple Elfe

le Valkin 9 Joriamel du 1560ème cycle à 10h29

L’Elu pesa en silence les paroles de celle qui avait reçu les ordres de Lessien Melwasul. Au fond de lui il savait que, pour reprendre le site d’Hautelames, ils ne pouvaient s’engager que dans une guerre totale. Le dogme de la Sentinelle prenait une coloration nouvelle en cette situation encore inédite sous les frondaisons millénaires. Jamais ils n’avaient connu une telle misère, une telle détresse.

Les préceptes d’Elduniel pouvaient se résumer en quelques mots : « assieds-toi, fais un plan ». Comment planifier l’attaque d’un tel lieu ? Passer par les galeries était impensable : le rapport de force était trop favorable aux slaads dans le dédale qu’ils avaient creusé. Combattre en surface signifiait prendre le risque de voir s’effondrer le monde sous leurs pieds et d’être happés par les fouisseurs qui guettaient leur arrivée. Il avait tenté, déjà, de les attirer loin de leur tanière ; mais sans raison valable autre que le harcèlement auquel ils pouvaient procéder, les reptiles ne s’éloignaient pas de leurs nids.

Inonder les galeries souterraines avait évidemment été envisagé et discuté sur le vélin épais du Récit. Mais le chorégraphe des champs de bataille n’avait pas reçu l’ordre de noyer les tunnels. Il avait reçu l’ordre de reprendre, pied à pied, le terrain perdu.


« Priez pour qu’il pleuve suffisamment, Sœur Ambre, car le temps n’est plus aux terrassements. »

Il reporta son regard vers le Chef de la Tempête, concluant cette conversation.

« Demain à l’aube, nous attaquerons. »

Et s’inclinant une nouvelle fois, il s’effaça dans l’ombre.

La nuit passa. Le jour vint. Et dans une clameur nouvelle, les guerriers montèrent à l'assaut du sol jonché de débris de ce qui avait été la cité des protecteurs du Domaine.


Weylin Ar-Feiniel

Vous n'aimez pas la vie comme on le fait.
C'est pour ça qu'on vous la prend.

Information détaillées
Aerdrië Faenya
Quendë, Chef du Clan de la Tempête, Directrice de la Tempête, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Valkin 9 Joriamel du 1560ème cycle à 16h49

*** Se tournant vers la nis qui venait d'intervenir, et après que Weylin lui eut donné ses propres mots, après encore avoir acquiescé à l'ordre de bataille bref donné par lui, la prêtresse-guerrière s'attela à répondre plus précisément à Ambre. Avec ce visage doux à nouveau, reprenant le masque de la détermination, et ce sourire léger. ***


Beaucoup en ont parlé, nous en avons maintes fois discuté dans le Récit. Dès la première proposition sur le sujet il été vite conclu que cela nous prendrait trop de temps et que vu la masse actuelle des slaads cela serait aussi très risquer. Si nous avions su plus tôt ce qui nous tomberait dessus, peut être cela aurait été une solution viable.

De plus, nous ne pouvons plus, à présent, condamner ni par la terre ni par l'eau les tunnels où certaines de nos frères et soeurs - pour leur mission confiée par le Quendëtar - sont en ce moment. Puisque nous ne connaissons rien des liens entre chaque tunnel, nous ne pouvons risquer d'en fermer un seul...

Peut être aurons-nous la possibilité de nous servir de cette idée plus tard, mais pour l'heure, elle est mise de côté.


*** La nis regarda le camp de fortune. Elle devait se reposer elle aussi... Elle ne dormirait probablement pas, mais elle devait rester suffisamment en forme pour accomplir son devoir. ***


Prenez du repos avec les autres Heri. Demain il s'agira de reprendre notre cité.

*** Du repos, elle en prit aussi, et arriva même à somnoler assez pour se ressourcer. Sur son perchoir - à force d'habitudes de patrouille, elle n'était bien mise que près des frondaisons et de leur bruissement apaisant - elle pouvait voir loin sans être vue, et elle sentit sans doute avant la majorité des elfes rassemblés là les premiers rayons du soleil levant.

Comme les autres, son arc fut bandé et ses flèches repartirent à l'assaut des slaads gris dès que l'ordre fut donné. ***


Chroniques d'une vie chaotique
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Solior 10 Joriamel du 1560ème cycle à 02h03

*** Les réponses des Quendi fut claire, il n'était pas question d'inonder les tunnels, même si l'option avait été discutée durant son absence. Elle hocha la tête avec respect tant envers Weylin qu'envers Aerdrië ***


J'arrive bien tard dans cette lutte, j'en conviens, et je vous prie d'excuser mes propos trop légers


*** Elle s'inclina brièvement devant eux et sourit, avant de regagner son groupe
***


Je vais retourner auprés de mes quendi. Il nous faut soigner les blessés et prendre du repos. Les Valar veillent sur nous tous


*** Revenue au sein du groupe, elle les visita tous, l'un après l'autre, jugeant de leur état, faisant le compte des flèches restantes, des potions a donner et des soins à prodiguer. Elle les envoya se reposer, et prit elle même un tour de garde.

Au petit matin, l'entrée dans Camthalion arracha des larmes bon nombre d'entre eux. La cité saccagée, les arbres centenaires déracinés, agonisant au sol de tous cotés qu'on se tournât leur arrachaient des plaintes et des jurons de colère. Et partout, des slaad, de toutes tailles, tous aussi méchants les uns que les autres, sur le champ de ruine qu'était devenue Camthalion. Le combat continuait ***





Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Weylin
Elu de la Tempête, Maître de la Tempête
Peuple Elfe

le Lüdik 12 Joriamel du 1560ème cycle à 18h03

Ils foulaient un monde inverti. Dans les grandes allées bordées de géants effondrés, les cascades débordaient de larmes et de sang. Le piétinement sourd des deux armées remplaçait le gai ruissellement de l’eau qui accompagnait autrefois les promeneurs de son rire clair. La mort vrombissait – les oiseaux avaient cédé leur place aux dards vengeurs.

L’Elu de la Tempête conservait en tête le cadastre qui régissait il y a quelques mois encore l’élégant tracé de Camthalion, la Perle de l’Est. Ordonnée autour de deux axes perpendiculaires, la cité observait une pureté et une simplicité martiale jusque dans son organisation architecturale. Il n’était pas difficile de s’y orienter.

Il avait ordonné de percer jusqu’au Temple d’Elduniel, dernier lieu connu des blessés qui n’avaient pu être évacués et victime de l’inénarrable. Les guerriers des Clans tranchaient dans la chair de l’hydre, versaient l’obole aux Dieux, de sorte que la cendre souillée s’étouffait dans le bouillonnement de sa propre vie. Ils drapaient la cité Hautelames de leurs dépouilles, étendards brandis par les prédateurs maculés.

Transmettant la défense du périmètre autour du temple au chef de la Tempête, il appela Nolwäwintil pour lui demander de l’accompagner à l’intérieur de l’édifice. Qu’y trouveraient-ils ? Celui-ci pouvait-il d’ailleurs pressentir la moindre présence de maléfice ?

Weylin Ar-Feiniel

Vous n'aimez pas la vie comme on le fait.
C'est pour ça qu'on vous la prend.

Information détaillées
Ambre Siltaniel
Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Malina 13 Joriamel du 1560ème cycle à 11h15

*** Les slaads tombaient, un à un, et pourtant, ils semblaient n'en pas finir d'être là. Le groupe qui suivait Ambre se déplaçait avec elle, se coulant entre les branches des arbres tombés, les ruines des demeurent effondrées et les cadavres des slaads. ***


*** Ils communiquaient par gestes, et avançaient, avançaient, pas à pas, un trait après l'autre, en direction du sanctuaire de la Sentinelle. ***





Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Aerdrië Faenya
Quendë, Chef du Clan de la Tempête, Directrice de la Tempête, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 13 Joriamel du 1560ème cycle à 17h20

*** Sans un mot et avec quelques gestes, l'archère acquiesça aux ordres de mouvement et de placement de Weylin. Comment faire autrement, c'était du simple bon sens après tout ?

Elle relaya donc l'information et avec précaution les archers s'activèrent pour cerner le Temple d'Elduniel. Certains parmi les plus agiles et légers avaient même pu réussir à trouver quelques perchoirs en l'architecture extérieure des lieux, bien que tout fut tant et tant mis à mal par les slaads.

Ainsi, aucune menace extérieure à l'édifice ne devrait pouvoir échapper à la vigilance des archers commandés par la maîtresse de la Tempête...

Avant de se positionner elle-même, et avant que celui-ci ne pénètre en Son Temple, Aerdrië adressa quelques chuchotements à l'Elu. ***


Attendez-vous à une vision horrible quant à ceux que nous avons du laisser là... ce fut leur dernier refuge, et très probablement leur pire cauchemar... Soyez prudents, peut être sont-ils déjà devenus nos ennemis, et peut être celui qui les manipule est-il encore en train de souiller le Temple de la Sentinelle - puisse-t-elle nous pardonner...

*** Sans retenir davantage le chef de l'armée elfique, la nis se mit en mouvement aussi sec pour se placer dans la trame de ses archers. ***


Chroniques d'une vie chaotique
Information détaillées
Aldaríon Nimmacyé
Esthète de la Tempête
Peuple Elfe

le Mirion 14 Joriamel du 1560ème cycle à 12h07

L'Esthète avait lui aussi pris part à la reprise de Camthalion, la ville dans laquelle il a grandit.
Mais il avait repris ses habitudes silencieuses et se contentait de frapper l'ennemi saurien au fur et a mesure que les troupes elfiques avançaient.

Il avait pu récupérer un bouclier digne de ses capacités, ce qui n'avait pas été le cas de son armure qui avait rapidement volée en éclat face au assaut adverse.
Heureusement les cadavres ne manquaient pas pour se fournir et avec un certain dégout qui s'était rapidement atténué face à l'adversité, il avait pris un cuir elfique qui faisait l'affaire pour l'instant.

Son regard restait néanmoins toujours accroché à la position du garde royal Zvevda, auprès duquel il avait accepté une étrange "mission".
Information détaillées
Telmä
Garde Royal d'Ulmidiel, Soeur de la Tempête, Mère des Vents, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Joriol 15 Joriamel du 1560ème cycle à 01h12

***
L'effet de surprise s'était révélé un sucés et à présent, le groupe avançait vers le temple d'Elduniel, au cœur de la ville. Telmä et ses pairs apportaient des soins ou rendaient invisible les elfes. Et plus ils s'enfonçaient dans la ville, plus la Garde Royale était aux aguets, sous Vision Ultime.
Elle observait les Slaads, notamment les plus imposants. Peut être que l'un d'eux portait le cristal recherché ?
Se concentrant sur la vision qu'elle avait eue, elle tenta aussi de repérer l'endroit où se trouvaient les trois taches qui avaient données naissance à l'abomination. Tout en demeurant prudente, tant elle s’attendait à voir surgir le pire.
***


Garde Royal d'Ulmidiel

IRL, ce sont les gens qui cherchent les infos dans les bouquins, dans Ideo, je suis sur que ce sont les bouquins qui cherchent des infos auprès de Telma oO (Layna)
Information détaillées
Nolwäwintil
Chef du Clan de l'Ombre, Zénith
Peuple Elfe

le Joriol 15 Joriamel du 1560ème cycle à 14h37

L'Elu de la Tempête l'avait fait mander. Il souhaitait qu'il l'accompagne à l'intérieur du Temple d'Elduniel. L'immortel ulmidielith manifesta son assentiment d'un hochement de tête silencieux. Il l'assisterait.

S'assurant que Weylin ne souffrait pas d'une quelconque blessure, il invoqua sur eux deux les bénédictions de Plénitude de Galmaniel. Pour sa part, sa vision était toujours sous l'influence des dons d'Ulmidiel, ce qui se montrerait peut-etre utile. Il ajusta son équipement, vérifia la présence de ses potions, et se prépara à entrer à la suite du Danseur.


- Allons y, Heru. Je couvre vos arrières. Rien ne saurait vous arriver.

L'épuisement commencait à se faire sentir, mais il n'était pas le seul dans cette situation. Par ailleurs, par rapport à ses premières batailles comparables, et en particulier Yesod et Sardan, il était devenu plus expérimenté. Bien plus. Son affirmation était tout sauf une exagération.

Il ignorait ce qu'il allaient trouver la dedans. En revanche, en ce qui le concernait, ca ne serait pas la première fois qu'il assisterait aux conséquences d'un désastre de la Non-Vie. Mais cette fois ci, les choses prenaient une tournure beaucoup plus personnelle...

Nolwäwintil, l'Exilé (avatar version couleur)

Photos d'un expat' au Japon
Décalage horaire entre vous (Paris) et moi (Tokyo): +7 heures.

DEV GP Ideo V5
Information détaillées
Manithil
Nouvelle Aube
Peuple Elfe

le Joriol 15 Joriamel du 1560ème cycle à 20h12

Des slaads, des slaads... toujours des slaads.

Voilà ce que Manithil pouvait apercevoir dans Camthalion, mais les efforts des elfes allaient peut-être payer.

Manithil tenait bon, elle suivait toujours les ordres que lui avait donné le chef de Clan de l'Ombre, Nolwänwintil, à savoir, lancer au maximum les dons de Galmaniel.

Du mieux qu'elle le pouvait, Aloered, Aerdrie, Weylin, Zvezda et bien d'autre recevait des plénitudes ou même des agilités.

Quand la Nouvelle Aube n'a plus assez de force pour ces sorts puissants, elle faisait appel à d'autres dons, comme le flou par exemple. Tout était bon pour soutenir au mieux les combattants elfiques.

Pour le moment il n'y avait pas de changement d'ordre pour elle. Elle s'exécutera donc une nouvelle fois aux dons de Galmaniel.

Manithil,
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Solior 17 Joriamel du 1560ème cycle à 18h31

*** Aux aguets, elle laissa passer ceux qui désiraient entrer dans le temple, s'adossant un instant au mur pour reprendre son souffle. D'un geste, elle demanda des flèches, son carquois était vide, puis, d'un regard, elle estima l'état de santé des archers de son groupe. ***


*** Elle intima l'ordre a deux d'entre eux de s'écarter, et un troisième de soigner les plus atteints. ***


*** Quelques pas et le groupe se déploya de nouveau, en ordre de combat, et les flèches reprirent leur mortelle danse ***






Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 20 Joriamel du 1560ème cycle à 12h58

*** Le groupe médicale dont faisait partie Elanor n'avais pas arrêter durant l'avancer des troupes jusqu'au temple d'Elduniel.

Le groupe essentiellement constituer de prêtres et prêtresses soigneur qui savait se camoufler ou se rendre invisible, s'était appliquer a garder tout les soldats non pas simplement en vie, mais en parfaite forme pour continuer l'avancer.
Pour les protéger et les guider en sécurité dans les dédales des combats deux éclaireurs leur avait été assigné pour que le groupe reste hors des combats tout en étant assez proche pour soigné soit magiquement, soit par des bandages, baume cicatrisant ou dans le cas extrême en faisant boire des potion de vie. Potions qui était assez rare car en nombres limités et long a ravitailler depuis Ranewen, donc a utilisé dans les cas graves quand le groupe était épuisez mentalement pour faire appel aux dons des Valar.

Une fois arrivé au temple d'Elduniel l'armé s'était établie a ses abord pour le sécurisé mais aussi pour se reposez, manger, réparer leur arme et armure. Le groupe de soigneur quand a lui profita de se moment de repos de l'armé pour établir un petit camp médicale avancé.

Le chef du groupe un ner a l'allure et au ton martial fidèle d'Elduniel et qui a première vue se n'était pas sa première bataille médicale leur ordonna. ***


Que les soigneurs sorte leur affaire et décompte se qui leur manque par rapport au sac médical initial, puis vous donnerais a Heri Cenedril pour qu'elle envoie une missive a l'arrière afin qu'il nous ravitaille, ensuite vous rangerais tout comme prévue.

Vous les deux éclaireur allez prévenir les blesser qu'ils viennent ici pour se faire soigné et par blessures j'entends même les petites égratignures et que les blessez qui ont reçut des bandage reviennent ici, je ne veut que toute l'armé soit en pleine forme quand les combat reprendrons.
Je les trierais leurs blessure et les disperserais vers chaque soigneur.

Pour vous les soigneurs il faudra récupérer le maximum de bandage des blessez et une fois tout le monde soigné je veut que vous fabriquiez des baumes cicatrisant, des bandage avec les tissus qui se trouve en ville.
Et une fois tout cela fait vous pourrez vous reposé comme vous le voulez jusqu'au prochain combat ou avancer de l'armé.


*** Voyant que tout le groupe l'écoutez il cria. ***


Vous ne savez pas écouter mes instructions et travailler en même temps, allez commencer bande de fainéant.

*** Le groupe se dépêcha de suivre les ordres et les premier blesser arrivèrent le chef qui travaillais comme tout les membres du groupe se leva et fit le tri les blessez en fonction des soigneur disponible.
Elanor reçut son quota de blessez alors qu'elle contait encore ses stock de produit. Mais il fallait soigné en priorité comme les autres car sinon cela casserais le rythme qu'imposait le chef qui soignais aussi son quota. ***

Avatar entier
ADMIN 11
Information détaillées
ADMIN 11

le Lüdik 26 Joriamel du 1560ème cycle à 16h44

Les elfes avaient avancé au sein de la cité, de l'Ouest vers la place centrale où se trouvait le temple d'Elduniel. Les combats avaient été sanglants, mais les slaads ne paraissaient pas utiliser de techniques particulières. A dire vrai, ils reculaient, certes en résistant, mais sans pour autant donner l'impression de s'engager complétement dans le conflit. Leur perte était lourde, certes, mais pas à la hauteur de ce que l'armée elfique aurait pu imaginer au vu de la horde qui avait pris la ville.

Une fois arrivée dans le temple, un groupe se décida d'entrer à l'intérieur. Il ne dégageait nulle aura maléfique et, même si l'on pouvait voir ici et là des traces de profanation consistant en quelques marques dans la roche, celui-ci paraissait en tout point "normal" aux elfes. Les portes étaient ouvertes, un peu abîmées et ils purent alors y pénétrer. L'endroit était désert. Enfin, pas tout a fait désert. Il y avait des cadavres, en nombre important. Pas un seul elfe n'avait survécu. Sur leurs visages, défigurés par la mort, on pouvait lire les traces d'une frayeur indicible. Ils avaient souffert, à n'en pas douter. Certains paraissaient avoir fait d'eux mêmes le choix de se donner la mort.

A l'endroit où se trouvait habituellement l'autel de la déesse, se trouvait un cocon, d'environ 2 mètres de diamètre pour 3 mètres de haut. Celui-ci était recouvert d'épine. A ses pieds, tout autour, se trouvait un étrange sable où se mêlaient armes et tenues elfiques.

A l'extérieur, l'armée elfique faisait place sur la place, choisissant au passage de s'enfoncer vers l'Est, afin, probablement, de couper la ville en deux, séparant le Nord du Sud. Ou bien n'était-ce qu'un excès de zèle.

De l'arrière, un peu après la porte Ouest, une rumeur, qui se transformerait bien vite en rapport tout ce qu'il y avait de plus officiel, fit son chemin. Des morts-vivants avaient été apperçues. Peu nombreux, voir même en très faible nombre, mais ils paraissaient chercher à se rejoindre au niveau de la porte.
Information détaillées
Aerdrië Faenya
Quendë, Chef du Clan de la Tempête, Directrice de la Tempête, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Lüdik 26 Joriamel du 1560ème cycle à 23h11

*** La rumeur fit vite son chemin jusqu'aux archers et évidemment jusqu'à la Chef de la Tempête. Celle-ci immédiatement lança de nouveaux ordres. ***


Que tous se rassemblent et reviennent du côté du Temple de la Sentinelle : les deux-fois nés sont entrés dans la cité !

Ils ne doivent pas atteindre Son Temple ! Il est temps d'agir avec rapidité !


*** Protéger le Temple d'Elduniel tout en éliminant les ennemis, cela allait être une bataille bien plus ardue que l'élimination précédente des slaads...

Tout de même, il y avait quelque chose d'étrange...

Un mauvais pressentiment tenaillait ses entrailles, mais la nis ne s'en laissa pas conter et mena elle-même l'attaque par les flèches sur les zombies les plus proches. Evidemment, les traits elfiques étaient bien moins efficaces sur eux... mais si ça pouvait au moins les ralentir.

Mais l'armée elfique était préparée et rapide, et déjà les deux-fois nés commençaient à goûter à une nouvelle mort... ***


Chroniques d'une vie chaotique
Information détaillées
Aldaríon Nimmacyé
Esthète de la Tempête
Peuple Elfe

le Mirion 28 Joriamel du 1560ème cycle à 11h27

Les coups d'épée et surtout de bouclier continuaient à pleuvoir. Du moins du côté d'Aldarion, qui était l'un des rares porteurs elfiques à utiliser un bouclier.
Les slaads semblaient reculer, le temple avait été repris et même quelques bâtiments autour.

Puis des zombies sont venus se rajouter à la fête, rebroussant son chemin, l'Esthète rejoignis le nouveau front qui s'était formé à l'Ouest.
Les deux-fois nés étaient des créatures sans résistance, les lames semblaient traverser du beurre et leur attaque semblait pouvoir être facilement contenu.

Aldarìon en profitant pour souffler un peu et se positionna aux côtés d'Aerdrië Faenya, afin de lui faire part de son avis en tant qu'Esthète.


Heri. Si je puis me permettre, notre stratégie me parait bizarre. Je puis convenir que l'on devait atteindre le temple mais ... sa position centrale nous est défavorable. On est littéralement encerclé par l'ennemi désormais.

Les zombies avaient coupés leur chemin de retraite qu'ils avaient réussis à créer.
Information détaillées
Aerdrië Faenya
Quendë, Chef du Clan de la Tempête, Directrice de la Tempête, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 28 Joriamel du 1560ème cycle à 16h07

*** La nis comprenait mais jeta tout de même un regard grave sur le nêr qui venait de lui parler. ***


Heru, pensez-vous peut être qu'il serait plus judicieux de quitter les abords du Temple, le laissant ainsi sans protection, pendant que certains des nôtres y sont en reconnaissance ?

Que l'ennemi nous encercle était une certitude dès le départ, cela ne pouvait être qu'évident puisque nous entrions dans une cité pourvue de trois entrée et entourée de deux camps slaads dont nous ne pouvons pour le moment pas condamner les galeries, sans compter les autres galeries innombrables dans la cité même.

Pensiez-vous que ce serait facile ? Pensiez-vous que nous tous reviendrions sains et saufs de cette bataille ? Les Valar, par la voix du Quendëtar nous demandent de reprendre ce qui est à Eldalië, peu importe ce que cela devra nous coûter. C'est le devoir premier de la Tempête.


*** Sachant qu'elle avait sans doute été trop rude, la nis s'accorda un sourire discret, et plaça une main sur l'épaule du nêr. ***


Aussi défavorable qu'est l'air notre stratégie, l'ennemi ne fait pour le moment que nous tester, alors gardez espoir et suivez les ordres de l'Elu de la Tempête. Elduniel guide nos bras, ne l'oubliez point, ayea confiance.

Chroniques d'une vie chaotique

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page