Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

124 Joueurs sur Ideo (4314 inscrits) : 62 humains (2223), 36 elfes (1355), 26 orcs (736) | 10 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.0.872

Chemin faisant

Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Mirion 27 Tilomias du 1560ème cycle à 10h43

Les ordres étaient venus, couchés sur le vélin porté par le Piom de l’Epée du Saint Royaume : Supras lui proposait de rejoindre le camp de l’Ost, au sud de Gardebois. Plus rien de retenait Thybalt à Waldemen ; le vieux chevalier de Champhol ne soulevait plus guère son épée, son armure oubliée dans un coin se ternissait de poussière et son service lui avait été remis.

Rassemblant ses quelques possessions, il calculait mécaniquement le temps qu’il lui faudrait pour gagner la petite cité keldarienne. L’écuyer cheminerait à pieds sur les pavés royaux, les vingt Keldors qui alourdissaient sa bourse ne lui permettant pas mieux. Si Dieu voulait, il pourrait y être avant la fin de la semaine. Si le temps s’en mêlait…

Sa pauvreté avait un seul avantage : rien de lourd, rien de précieux ne l’encombrait, hormis ce nouveau livre qui semblait ne plus devoir le quitter. Sans regard pour la pièce qu’il quittait, il ferma doucement la porte derrière lui et paya au logeur ce qu’il lui devait.

Thybalt salua les gardes alors qu’il franchissait les hauts murs du dernier cercle concentrique de la ville. Il retournait dans les terres de l’Ouest qu’il n’avait pas foulées depuis des cycles. Keldar, par son geste divin, lui rendait la liberté. Il le jetait de nouveau sur les routes, dans une aventure nouvelle : sorte de nouvelle vie qui se déroulait à ses pieds comme le long tapis de pierres taillées et patinées par les semelles des voyageurs.

La saison du Zénith s’achevait dans une douceur bénie. L’air n’avait plus cette pesanteur écrasante où se mêlaient parfums de fleurs capiteux et tension orageuse. Les moissons ne déversaient plus dans le vent leurs fétus de paille qui prenaient au nez. La température décroissait gentiment pour entrer dans le crépuscule de l’année. Personne ici ne semblait craindre le mal sourd qui grondait loin devant lui, sur les terres idéanes. Le soldat avait lu tant de choses incroyables dans l’ouvrage qu’il transportait dans sa besace légère. Son esprit considérait à peine qu’on puisse en un instant passer de l’anonymat à la conversation badine avec de si grands personnages… Ses pensées s’effilochèrent au rythme lent de la marche, errant dans les souvenirs.

Il confia son voyage à saint Galerant, pour qu’il éloigne de lui les créatures de ce monde et chemin faisant, murmurait de saints psaumes qui lui revenaient.


« Béni sois-Tu, Seigneur, dieu de justice et d’amour. Chaque jour je bénis le Seigneur mon dieu, Lui qui a amassé les fidèles auprès de l’Elu. »

Le premier soir vint, drapant de jais la voûte céleste. Le lampion salutaire d’une roulotte signalait au bord de la route un baladin de passage : il décida de s’y arrêter.

« La paix soit avec toi, ami conteur ! Que ta douce voix s’égrène à la nuit naissante.

_Et sur toi le Regard du Très Haut, ami voyageur. Partage donc mon dîner, ta compagnie n’est pas de trop ce soir.

_As-tu quelques nouvelles de l’Ouest ? Je m’en vais à Gardebois.

_ On raconte tant de choses depuis l’attaque de Montargent par les hordes traînantes des morts… »


Alors que Thybalt, nouvel écuyer, s’informait sur sa destination, la nuit s’installa paisiblement.
Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Joriol 28 Tilomias du 1560ème cycle à 14h08

Le deuxième jour se leva comme l’aube nouvelle. Les premiers rayons coururent sur le corps lové de l’écuyer comme de petites mains enfantines viennent réveiller en chatouilles les parents encore endormis. Il avait couché auprès du feu allumé avant la nuit noire et qui avait servi d’auréole à l’artiste. Chansons de geste et nobles lais déclamés sous la voûte étoilée étaient montés parmi les escarbilles comme mille cavaliers de feu.

Ses paupières désormais ouvertes contemplaient les nuages qui se poursuivaient les uns les autres, étirés en longs cheveux d’argent par un fort vent d’altitude. Il resta ainsi quelques minutes puis se décida à étirer son corps vermoulu par la nuit passée dehors. Il se redit présentable, tirant sur sa chemise de laine et époussetant ses atours simples. Puis, tombant à genoux face au Levant, symbole de justice en main, il confia sa journée à Keldar. Thybalt s’astreignait à ce rituel depuis l’âge de huit cycles : chaque matin, rendre grâce au Très Haut qui veillait sur Son peuple.


« Dans le silence de ce jour naissant, Seigneur, je Te demande la paix, la sagesse et la force. Ferme mes oreilles à toute calomnie, garde ma langue de toute malveillance. Que ma présence soit Ta présence pour tous ceux qui m’approchent. »*

La route était encore longue jusqu’à Gardebois. Aussi ne s’attarda-t-il pas auprès du baladin. Une monotonie de plaines défilait de chaque côté de l’axe de communication sur lequel le dépassaient parfois des tombereaux tirés par des bêtes de somme qui allaient ou quittaient Waldemen. Thybalt saluait les paysans qu’il apercevait, et ceux-ci, après s’être lentement retournés pour examiner un instant celui qui les hélait ainsi, répondaient par de lents mouvements du bras dans les airs.

Au troisième jour, les premières collines firent leur apparition. Derrière s’annonçaient les Hautes Landes du Nord.



*D'après saint François d'Assise
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Joriol 28 Tilomias du 1560ème cycle à 15h26

Un petit peu plus d'une heure plus tard, alors qu'il continuait à marcher, l'Ecuyer sembla entendre une voix sur sa droite. La propriétaire de la voix, car c'était bien d'une voix féminine dont il s'agissait, n'était pas visible. Mais Thybalt pouvait entendre :

S'il vous plait Messire, aidez-moi.

Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Joriol 28 Tilomias du 1560ème cycle à 17h34

Quelques longues secondes s’écoulèrent durant lesquelles Thybalt émergea de sa rêverie. Une supplique avait fait son chemin à travers la somnolence du voyageur et il s’arrêta soudainement. Ses oreilles dressées écoutaient alentour afin de s’assurer qu’il n’était pas victime de quelque mirage auditif. Il lui semblait avoir entendu une femme implorer son aide mais nul n’apparaissait dans son champ de vision, alors qu’il tournait la tête en tous sens.

« Hola ! Qui parle ? »

L'Ecuyer fit quelques pas en arrière, pensant avoir manqué quelque chose. Machinalement, il porta la main au symbole de Keldar qu'il portait toujours sur lui.
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Valkin 29 Tilomias du 1560ème cycle à 18h11

Le silence.... quelques secondes. Puis à nouveau :

Messire, aidez-moi, je vous en prie.

Cette fois, nul doute, la voix provenait de derrière les fourrés, un peu plus loin sur la droite du chemin.

Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Solior 30 Tilomias du 1560ème cycle à 11h34

Thybalt réfléchissait rapidement, cherchant à déterminer la source de la voix lorsqu’un nouvel appel lui permit de se diriger : elle provenait des fourrés à quelques coudées du chemin. Nul doute désormais, une femme réclamait son aide. Regardant autour de lui, il s’écarta de la route à grandes enjambées pour faire le tour de la végétation qui dissimulait l’implorante.

Sans arme ni bien, il ne craignait pas pour sa vie ; mais il ne pouvait s’empêcher d’envisager différentes explications. Indigente faisant l’aumône ? Voyageuse détroussée par quelque bandit ? Piège tendu à l’intention du premier crédule qui s’arrêterait ? Femme fuyant un mari violent ? Une à une les situations défilaient dans son esprit.


« Dame, où êtes-vous ? »

Il espérait qu’une réponse l’aiderait à mieux la situer. L’écuyer levait haut les pieds, autant pour ne pas se laisser gêner par la végétation qui épaississait à l’approche du fourré que pour éviter une éventuelle chausse trappe. Il avait vu trop de champs de batailles pour se laisser tomber bêtement dans un guet-apens. Que trouverait-il en arrivant derrière les broussailles ?
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Joriol 5 Calinior du 1560ème cycle à 08h47

HRP : désolé, weekend prolongé ^^

Grâce à sa prudence, il n'arriverait rien de fâcheux à l'Ecuyer. Bon, en même temps, nulle trappe, nul collet ou tout ce qu'il s'en suivait ne se trouvait sur sa route. Par contre, derrière les broussailles, ce n'était pas la même affaire !

En contournant la masse végétale, l'homme put apercevoir une femme, oui, mais loin d'être seule. Un homme se tenait à ses côtés. Un rapide coup d’œil put renseigner Thybalt sur la situation : le couteau avec lequel l'homme menaçait la femme ne laissait guère de place au doute ! Un bandit, avec son otage, semblait-il...
Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Lüdik 9 Calinior du 1560ème cycle à 14h00

Nulle trappe, mais la situation n’était pas meilleure à ce que Thybalt pouvait en voir : il y avait du maraudage dans l’air. Comment expliquer sinon que cet homme ait laissé son otage doucement appeler à l’aide le voyageur salutaire ? Deux yeux au moins avaient guetté son approche lente car ce n’était pas un cri déchirant l’air que l’Ecuyer avait entendu. Victime ou complice, elle avait servi d’appât et c’était lui que l’homme au couteau entendait rançonner. Il n’était cependant pas si facile à émouvoir et plutôt que de tenter quelque chose de précipité et inconsidéré, il s’arrêta net face aux deux protagonistes. Sans arme ni armure – autant dire nu – il était malvenu d’improviser dans pareille situation. Le soldat écarta les bras devant lui, montrant qu’il avait les mains claires.

« L’ami, ce n’est pas là façon de traiter une femme, t’aurait-elle trompé avec ton voisin. Tombe ta lame et laisse-la aller, ça ne peut que mal finir. »

Thybalt détaillait les visages et les tenues, à la recherche de quelque indice qui put l'orienter sur l'identité du couple.
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Lüdik 9 Calinior du 1560ème cycle à 14h22

L'homme au couteau avait une taille moyenne, et n'était pas plus costaud que ça. Il était habillé d'habits simples, sans aucune trace évidente d'armure de quelque sorte. Son couteau possédait une lame de belle taille, environ 20 centimètres. La femme n'avait pas plus d'une trentaine d'années et avait une apparence très soignée. Ses habits n'étaient pas ceux d'une simple villageoise. Le bandit afficha une sale grimace en entendant les mots de Thybalt, puis il rétorqua, sèchement :

T'as rien compris mon gars ! Si tu me donnes pas tout ce que tu as maintenant, je perce cette truie sur le champ !

Et tout en disant cela, il rapprochait la lame de la malheureuse.
Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Lüdik 9 Calinior du 1560ème cycle à 15h30

Sans surprise, le bandit réclamait son dû. Thybalt ne put s’empêcher d’invoquer intérieurement sainte Justine d’Albérade pour le guider dans la négociation qui s’annonçait malaisée. Faute d’avoir pu éviter une mauvaise rencontre, il espérait qu’elle s’achèverait sans perte. Mais à la mine de son interlocuteur l’affaire était mal engagée. Malheureusement, celui-ci s’était trompé de cible car l’Ecuyer avait la richesse de l’ermite. En revanche, la femme que le voleur retenait semblait issue d’une toute autre catégorie sociale que les deux hommes qui s’affrontaient du regard ; sa mise soignée la rangeait du côté des victimes.

Il hésita un instant à jeter sa bourse légère aux pieds du maraud. Mais abandonner la partie si rapidement ne résoudrait rien : le coureur de chemins lui ordonnerait de partir afin de récupérer son larcin, gardant sa précieuse proie sous le joug du fer qu’il brandissait.


« Je suis aussi pauvre d’habit que riche de mine, je n’ai rien à te donner l’ami. Va donc et laisse-la en paix, je ne te pourchasserai pas. Mais si tu plantes ton couteau, je serai sur toi avant que tu aies retiré ta lame et tu y passeras en second, le Juste m’en est témoin. »

Se ramassant légèrement, il banda ses muscles, prêt à bondir. A corpulences égales, seule la détermination compterait.
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Lüdik 9 Calinior du 1560ème cycle à 21h02

La menace eut le mérite de faire hésiter l'homme. Du coup, il éloigna (un peu) le couteau de sa proie. Puis, après avoir réfléchi, il dit :

Tu te fous de moi ? T'as vu comment tu causes ? Et tu vas me faire croire que t'as rien sur toi ? Attends, j'suis pas né de la dernière pluie, moi ! Allez, donne ton argent ! Tu as dix secondes ! Tu entends ? DIX SECONDES !

Était-ce un peu de panique que l'on pouvait sentir ?
Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Malina 10 Calinior du 1560ème cycle à 16h18

Cinq secondes s’écoulèrent pendant lesquelles Thybalt fixa intensément le hors la loi du regard : l’instant d’avant, son couteau s’était fait moins menaçant, son porteur hésitant visiblement sur la conduite à tenir. Puis il s’était mis à gueuler. Le problème avec les comptes à rebours, c’est qu’il est indispensable de les respecter, à moins de perdre tout crédibilité. La porte était ouverte.

L'Ecuyer était né petit hobereau de campagne, éloigné de la cour immaculée de Kival qui pouvait régner sur le Saint-Royaume d’Ithoria. Depuis, bien qu’il ait longuement fréquenté le ministère au service de Dieu, la guerre et la vie de troupe avaient laissé leur emprunte sur le soldat qu’il était devenu. Il ne fallait rien céder au bandit.


« T’es prêt à mourir, mon gars ? C’est ce qu’il va t’arriver si tu ne lâches pas ce couteau tout de suite... Il te reste cinq secondes pour faire le bon choix. »
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Mirion 11 Calinior du 1560ème cycle à 14h02

Bon sang, mais que se passait-il ?

*Cinq*

D'habitude, ça marchait toujours ! Personne pour le moment ne lui avait opposé la moindre résistance, et il parvenait toujours à soutirer quelques pièces.

*Quatre*

Mais là, il était tombé sur un os en la personne de ce type. Ce gars face à lui paraissait si sûr de lui que pour la première fois, le bandit doutait.

*Trois*

Et si sur ce coup, il y laissait la peau ? Bigre, cinq secondes, c'était court !!! Mais quand même, il n'allait pas céder !

*Deux*

Non, il n'allait pas céder, surtout face à ce... ce... type inconnu !

*Un*

Il poussa sans ménagement la femme qui s'en alla s'aplatir de tout son long à quelques pas, puis en dirigeant son couteau vers l'Ecuyer, dit :


Viens te battre, bâtard que tu es !

Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Mirion 11 Calinior du 1560ème cycle à 15h45

Thybalt réagit immédiatement. En poussant sa victime, le détrousseur de la route royale l’avait mise hors de danger, loin de la portée de son bras. Il n’en fallait pas plus à l’Ecuyer pour s’engager dans la lutte.

Saisissant la besace contenant ses maigres possessions – Grand Livre, plan, bourse et plume, ainsi qu’un peu de pain – il la projeta de toute la force de ses membres sur son adversaire pour le distraire alors que ses jambes se détendaient soudainement pour le propulser en avant. Il fallait écarter la lame de sa trajectoire avant de percuter son porteur.


« Champhol à l’estour ! »
cria-t-il d’une voix forte, tandis qu’il franchissait rapidement les quelques coudées qui le séparaient du bandit. Intérieurement, il n’eut que le temps d’invoquer sainte Initi Hôdarf pour qu’elle lui prête talent et foi.
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Mirion 11 Calinior du 1560ème cycle à 17h44

L'effet de surprise fut total.

Après avoir pris la besace de Thybalt en pleine tête, le bandit baissa sa garde, suffisamment pour que l'Ecuyer puisse le percuter violemment et le mettre à terre.

Mais le couteau était toujours bien en main du bandit. La décision que le keldarien allait prendre devrait être prise très vite !

Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Mirion 11 Calinior du 1560ème cycle à 18h55

Tous deux avaient chuté dans un bruit sourd, Thybalt au-dessus de son adversaire. Voyant le couteau fermement tenu dans la paume virile du coureur de rançons, il comprit que, si la lame ne l’avait pas touchée, elle représentait toujours une menace pour son intégrité.

L’initiative était pour lui : il en profita. Il devait rester en mouvement. Plaquant fermement ses mains au niveau des deux avants bras, il pesa de tout son poids sur le bandit avant de lui assener un solide coup de genoux entre les jambes, puis un second, jusqu’à ce qu’il lâche prise.
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Mirion 11 Calinior du 1560ème cycle à 19h31

L'idée était bonne et aurait parfaitement fonctionné... si le bandit s'était laissé faire. Mais même si ce n'était pas le bandit le plus combattif de tout Ideo, le malfrat connaissait quand même quelques techniques de combat. Du coup, Thybalt eut toutes les peines du monde à faire lâcher son arme au bandit. Ce dernier put même entailler le flanc gauche de l'Ecuyer, lui occasionnant une blessure heureusement sans gravité.

Au bout de quelques minutes pourtant, le malfrat, épuisé et finalement désarmé, abdiqua.

C'est bon, tu as gagné, je me rends !

HRP : - 10 PV pour toi, Thybalt

Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Mirion 11 Calinior du 1560ème cycle à 22h12

L’Ecuyer s’y était mal pris. Son imprudence le laissait quitte pour une entaille de plus au côté qui irradiait de façon lancinante. Haletant comme un chien après une longue traque en se tenant le flanc, il récupéra doucement le couteau. Maigre triomphe sous le regard de Keldar. Reprenant son souffle à grands coups de poumons, à tel point qu’on aurait cru entendre un soufflet de forge en action, Thybalt cracha dans l’herbe son dépit autant qu’un accès salivaire dû à l’affrontement.

La femme aux beaux atours – silencieuse actrice de ce drame agreste – encore étendue sur le sol, le soldat n’avait que faire d’un tel prisonnier. Voyageant seul et n’ayant rien pour l’entraver, il ne pouvait que se résoudre à la relaxe.


« Va donc maraud, que les gobelins t’emportent ! Tu t’en tires à bon compte si tu ne me livres que le nom du village le plus proche et un peu d’eau pour ta victime. Sais-tu seulement qui elle est ? »
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Valkin 13 Calinior du 1560ème cycle à 08h14

Le bandit, essoufflé, répondit :

Gardebois n'est pas très loin vers l'ouest, en suivant la route sur laquelle t'étais avant que j'te tombe dessus !

Il regarda la femme qui commençait à peine à retrouver ses esprits.

Non, j'en sais foutre rien. Et puis c'est plus mon problème, c'est le tiens, maintenant !

Sans demander son reste, il s'enfuit en courant. Thybalt pourrait le poursuivre, si l'envie lui venait. dans l'affaire, il avait gagné un couteau, c'était déjà ça de pris !

HRP : don d'un couteau keldarien ;)


Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Valkin 13 Calinior du 1560ème cycle à 09h57

Comme il l’avait dit, Thybalt ne poursuivrait pas le larron ; il ne lui appartenait pas de rendre justice en ces lieux. Ses ordres ne concernaient que le camp d’entraînement de l’Ost à Gardebois et cette rencontre impromptue l’embarrassait. Manquant de jugement sur l’instant, il avait précipité une situation que la parole du Très Haut aurait pu pacifier. L’Ecuyer regarda le bandit s’éloigner rapidement, s’assurant qu’il ne se dissimulait pas derrière quelque bosquet non loin.

Rendant grâce à Keldar et à tous les saints invoqués pour cette issue favorable, il se pencha sur le corps de la jeune femme qui semblait reprendre connaissance. Des éclats de verdure s’étaient pris dans sa barbe broussailleuse et ses vêtements de voyage, mais il n’y prit pas garde, tout attentif à celle qu’il avait désormais sous sa garde.


« Dame, vous m’entendez ? »

Il glissa la lame à sa ceinture pour ne pas la perdre puis rassembla ses effets pour les glisser doucement sous la tête de l'estourbie en guise de coussin.

« Essayez de vous redresser. »
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Valkin 13 Calinior du 1560ème cycle à 10h55

La femme se releva péniblement, puis une fois redressée, vérifia qu'elle n'avait rien, ce qui semblait être le cas. Puis elle s'adressa à son sauveur :

Palhak Messire pour votre bravoure ! Keldar soit loué de vous avoir mis en travers de la route de ce sombre bandit !

Elle trouva la force de se relever et ajouta :

Je me nomme Judith Berté, et j'habite Gardebois. Ce malfrat a profité que je sois hors des murs de la cité pour m'attaquer et me rançonner. Il m'a volé plus de 100 keldors, voyez-vous ! Ensuite, en me prenant en otage, il est parvenu à détrousser deux voyageurs il y a peu. Vous étiez le troisième, mais avez réussi à déjouer son plan. Et me voici libre à présent ! Je ne saurais comment vous remercier, Messire !
Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Solior 14 Calinior du 1560ème cycle à 14h43

Thybalt hocha lentement la tête de droite à gauche en réponse.

« Je ne suis que l’instrument de la Justice divine, le Très Haut a vu la détresse de Ses enfants et a envoyé l’humble pour apporter Sa lumière. »

Il la contempla un instant.

« Thybalt est mon nom, écuyer ma charge. Je m’en vais à Gardebois rejoindre le camp de l’Ost. Si vous pouvez marcher et que vous ne craignez mon escorte, faisons route ensemble, nous y serons bientôt. Je vous accompagnerai jusqu’à la demeure de votre famille, qui doit vous attendre. »

Récupérant son sac, l’homme frotta ses vêtements, rappelant à sa mémoire la douleur aiguë de l’estafilade à son côté. Plaquant le linge contre la plaie pour la protéger, il invita Judith Berté à le suivre jusqu’à la route pour y reprendre leur chemin.
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Lüdik 16 Calinior du 1560ème cycle à 12h50

Comment pourrais-je craindre de me faire escorter par celui qui vient de me sauver ? Ce sera donc avec plaisir que je ferai route à vos côtés, Ecuyer.

Judith et Thybald se mirent en route vers l'ouest et Gardebois, qu'ils atteindraient sans encombre. Une fois en ville, la femme dit à son protecteur :

Nous voici arrivés, Messire. Encore merci à vous pour tout ce que vous avez fait. A présent, en sécurité, je m'en vais pouvoir rejoindre mon mari et mes enfants. Soyez assuré de ma gratitude, une fois encore. Qu'Il vous guide dans l'avenir.

Après avoir salué Thybald, elle prit rapidement congé. Son absence avait duré trop longtemps, les siens devaient être bien inquiets. L'Ecuyer, à présent seul, pourrait à sa guise vaquer à ses occupations.

Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Mirion 18 Calinior du 1560ème cycle à 13h52

Sans rien ajouter d’inutile car il n’était pas homme de banalités, il s’inclina pour toute réponse et laissa Judith retourner à sa demeure. Lui-même était appelé au camp de l’Ost que l’Epée Supras lui avait enjoint de gagner. Les rues merveilleuses de la cité lisière le portèrent quelques minutes, tant ici la vie semblait différente de celle indue par l’organisation de Waldemen.

Ces derniers mois, Thybalt n’avait eu pour service que la tâche d’écuyer tranchant ou d’échanson, le vieux chevalier de Champhol n’étant plus guère d’âge et de force à endosser le harnois. Par conséquent, quelques jours d’entrainement n’étaient pas les malvenus si à l’avenir il devait tirer l’épée contre les ennemis du royaume. L’Ecuyer alla donc jusqu’à l’échoppe adéquate acquérir quelque sabre de bois.


– Vous n’avez pourtant pas l’air d’être en âge de jouer aux chevaliers dans les rues, Messire plaisanta le tenancier.

Le soldat sourit dans sa barbe à ce trait bien placé, alors que trente cycles passés s’écoulaient derrière lui.


– Prends garde à ce que cette lame de champion ne te dévalise un soir de lune nouvelle… ! répondit-il sur le même ton.

Tous deux savaient que les recrues avaient recours à de telles reproductions pour leurs exercices. Il était en revanche plus rare qu’un homme de son expérience et de sa condition en ait l’usage. Payant son dû, il quitta finalement Gardebois pour se rendre à l'enclos devant lequel ils étaient passés tantôt.

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page