Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

125 Joueurs sur Ideo (4327 inscrits) : 65 humains (2233), 37 elfes (1357), 23 orcs (737) | 20 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.0.872

A la recherch' de l'Orb' enfumée. [suite]

Ou l'arrivé d'un groupe orc et une arténienne dans la Taure.
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] ...[8] [9]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Jérélin
Kamarad', Shaman, Loup, Uruk Ash Krâl
Union de Hâvrebois

le Malina 6 Danurmos du 1561ème cycle à 21h09

*** Après plusieurs jours d'attente et d'échange de missive avec Aerdrië Faenya Jérélin reçut enfin la missive tant attendus leur autorisant le passage de la rivière vers les abords d'Orodreth afin de voir avec les elfes pour faire des divinations et effectuer les recherches sur l'orb' enfumée.

Jérélin regroupa ses compagnons de voyage et leur expliqua le contenue de la missive. ***


Avec ses conditions qui est pret a les respecter et qui veut venir se les geler autour d'Orodreth?
Si il y en as qui veulent rentrez ou rester poursuivre les recherche ici, vous pouvez faire se que vous voulez.

Par contre de l'autre coter de la rivière faut respecter les règles et leur loi.
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 7 Danurmos du 1561ème cycle à 12h02

En Orodreth :

De son coté, Eldalië avait pris très au sérieux la demande de Jérélin. Tellement au sérieux que cela ne présageait vraiment rien de bon. En vérité, ça puait grave sa race cette histoire d'orbe, mais Selesnya, très enrhumée (fake) ne le sentirait que plus tard.

Plus curieux encore était que cela soit l'Elu Weylin qui encourage Selesnya à participer à cette démarche. Cela avait laissé la nis perplexe et un peu troublée. L'Elu était plutôt craquant... Si on oubliait son passif... Hmmmm... Oui, oui... A quelles extrémités nous réduisent le manque de porteurs actifs n'est-ce pas... Concentrons nous sur la mission, Selesnya aura tout le temps d’imaginer un Weylin en habits de cuir noirs moulants et un fouet à la main, plus tard... Si il continue d'être gentil.

La nis n'avait prêté attention aux écrits du récit sur cette affaire que dans les grandes lignes, d’abord parce qu'elle avait été un peu découragée par l'attitude d'Aerdrië à son égard, du moins au départ, mais surtout parce qu'elle préférait entendre de vive voix l'histoire de la bouche de Jérélin et des siens. Ce serait de toute façon une bonne initiation du dialogue que de s’enquérir des détails de cette histoire de manière à réfléchir ensemble à une solution au problème.

La prêtresse des Valar et surtout de Galmaniel avait commencé a faire des pieds et des mains pour trouver des prêtres et prêtresses en Orodreth qui aient quelques affinités avec les différents clergés. Elle même représenterait Galmaniel. Elle n'aurait pas de mal à trouver un représentant de Shadaliel et même d'Ulmidiel, ici en Orodreth, mais pour le autres divinités, cela serait plus épineux. Qu'a cela ne tienne, la garde de la ville était encore indirectement sous son commandement par l’intermédiaire d'Aerdrië et de son ultime directive et elle s'en servirait pour faire passer le mot et trouver des volontaires.

Un petit contingent de gardes d'Orodreth fut aussi envoyé, conformément aux directives données, pour accompagner la délégation jusqu'aux abords d'Orodreth. Les étrangers avaient cependant encore un peu de temps pour se préparer avant que les gardes n'arrivent sur leur position.

...
Information détaillées
Nisroch Arkhanok
Goboroktar, Trafik'ork, Yeux d'Rondach'
Union de Hâvrebois

le Mirion 7 Danurmos du 1561ème cycle à 12h14

*** L'Arkhanok observait la flèche enchantée venue de l'autre rive et qui s'était fichée dans l'épaule d'Asafa avant que l'on en l'extirpe : L'empennage, le bois choisi pour la constituer, le raffinement de l'artisanat , pas de doute il s'agissait bien d'une flèche elfique... ***


Dis - moâ Jérélin, t'es sûr k'l'chef des z'armées des pointus saura t'nir ses troup's ?

Koâ k'il en soâ j'ai pô fait tout' c't'rout' pour rien : ch'uis d'la partie.


*** S'adressant à l'ensemble de la Compagnie. ***


Il m'fô parfair' ma maîtriz" d'l'Elfik, kelk'un peut m'donner des kours ?
L'ordr' c'est le Dé-z'ordr'.

Nisroch Arkhanok : Koskhûnien Sang pour Sang !
T'Aime.
Information détaillées
Zhalana
Illusion
Confédération Arténienne

le Mirion 7 Danurmos du 1561ème cycle à 21h33

*** Zhalana commençait à bien s'acclimater avec ses compagnons, appréciait leur rentre-dedans, les parties de chasse, l'aventure. Même étrangère elle se sentait membre de la petite troupe. Sa couche de méfiance fondait et elle riait de bon coeur. Zhalana observait Nisroch d'un autre oeil, la prochaine fois elle goûterait très certainement de son boudin....

Rien dans la grotte au dragon de glace ne leur avait paru d'importance pour la quête et leur enquête. Ils devraient avancer encore et encore vers l'est. Arrivés proche du fleuve...
Mais là ils parlaient d'aller en Edalie sur une supposition. Les sentiments mitigés de la Nis, retrouver ce peuple ne l'enchantait guère pour le moment, à vrai dire.
Les conditions pour passer la frontière déjà la gênaient: pas de feu pour se réchauffer, sentir les lianes les entraver et surtout subir des jugements sur sa magie de destruction par des personnes qui étaient attaquées par la Necromancie. Déjà ils avaient perdu une ville et leur demandaient de ne pas se défendre de les appeler en cas de soucis!

Emmitouflée de fourrure à parcourir les territoires des montagnes elle avait fait la paix avec sa nature sauvage de féline, le petit nez mignon sortant du capuchon, la mèche virevoltante effrontée, le regard de braise azur protégé de cils. Zhalana aimait ça et ils voulaient discuter avec des prêtres Valar?
Ouais bon elle discuterait pendant que des villes se faisaient attaquer... rien qu'en Artenie ou à la Taurë... si au moins tout le monde pouvaient commencer à se battre ensemble contre la non-vie, il y avait un espoir. ***


Je suis d'accord Jérélin, mais nous irons ensemble, je vous fais confiance... préparez peut-être vos attributs, car l'habit fait le Shaman!
Et si nous croisons un Necroman nous lui conterons la neige et le beau temps?


*s'adressant à tous...*
Je veux bien un cours de votre langue archaïque orc... celle des grognements que je ne comprends pas.

Elle savait que les deux peuples se faisaient la guerre généralement, mais là il fallait mettre de côté tout ça. Jérélin voulait bien faire... La flèche avait transpercé Asafa. L'elfe de l'autre côté du rivage elle pouvait le détailler sans soucis avec l'aide de la magie et donna une description sommaire un portrait-robot:
Grand Elfe Archer, relativement avec des marques de l'âge avancé, cheveux blancs, longue barbe blanche... cicatrices cratère sur le visage.


http://www.youtube.com/watch?v=1afyaTBJLeo
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Joriol 8 Danurmos du 1561ème cycle à 11h36

*** La gobo passait son temps à tenter de soigner ses compagnons, tenter de les rendre invisibles - elle-même inclue - tout en tentant de se concentrer...

C'était peine perdue, elle ratait la moitié de ses essais... mais elle était déterminée et savait qu'elle finirait par y arriver, par la grâce des Six ! Plus elle essayait, plus elle sentait les esprits se rapprocher.

C'est quand Jérélin s'exprima qu'elle comprit qu'elle avait encore tant de choses à apprendre... car elle ne comprenait pas un traître mot de ce qu'il avait dit... Quelle était cette langue ? Elle connaissait l'orc, évidemment, et avait eu des rudiments d'ork mais avait encore bien du mal à le comprendre... était-ce cela ? ***


J'ai pô tout kompris d's'ke t'as dit, Jérélin, mais 'vid'ment j'vous suis,
j'vais pas rester là à m'les kailler alors k'suis v'nue pour ça !


*** Elle hésita à rajouter autre chose, comme si elle se sentait honteuse d'avouer ses lacunes... Elle grogna subtilement, puis se lança. ***


Et euh... j'veux bien un cours de not' vieille langue aussi... j'ai un peu appris mais s'pas assez... pareil pour l'langage des naskhis, j'sais un peu mais pas assez...
Information détaillées
Jérélin
Kamarad', Shaman, Loup, Uruk Ash Krâl
Union de Hâvrebois

le Valkin 9 Danurmos du 1561ème cycle à 16h13

*** Le shaman laissa son groupe exprimer leur doutes et leur question, il en profita pour les observer individuellement.
Les orcs pouvais tenir et suporter le froid sans trop de problème après tout ils sont des nomades et vivre dehors en hivers ou sous une hutte ils le font depuis qu'ils sont née pratiquement.
Par contre Zhalana était une elfe Arténienne plus habituer au température chaude du désert et surement de batiment confortable mais elle suivait la marche et semblais s'être habituer au mode de vie des nomades orcs. Mais allais elle tenir un hivers sans feu et dormir a l'extérieur dans la foret?

Il y avait aussi cette flèches tirer comme comité d'acceuil, s'était presque un rituel pour les elfes de tirer a vue sur des orcs proche de leur frontière mais cette fois les orcs devais entré dans la Taurë et sans arme. Les gardes envoyez serais ils la pour les garder ou pour les protéger de leurs frères.
Et comble de tous ils y avais les nécromant comme ennemis potentiel et leur groups serais diviser en deux.

Après un long moment de réflexion autour du feu il repris la parole. ***


Pour les Gardes qu'il nous envoie pour nous escorter disont que j'ai une relative confiance en Heri Lathvin' pour nous envoyez des gardes qui non pas la Haine des orcs.

Pour notre sécutité je pense que cela iras, pour séparer notre groupe en deux je n'aime pas cela non plus surtout qu'ont as qu'une grande Hutte et j'ai pas envie Qu'Asafa et Rhorr dorment dehors et hors de la protection de moi ou de Zhalana car oui en cas de danger il y auras que nous deux pour les protéger avec nos magie offensif.

Je fais tenter de négocier un truc pour qu'ont reste réunie et pouvoir construire notre Hutte, car bon même sans feu a l'intérieur elle est quand même plus chaude que de dormir dehors.

Si j'arrive a obtenir ça Rhorr et Asafa vous accepterez de rester dans la hutte en permanance?
Ca seras dans le but de ne pas éffrayez les elfes des grand méchant orc des neiges venu des montagne les dévorer.

***
Jérélin ria un coup avant de reprendre. ***


Plus sérieusement vous devez savoir que Zhalana est grande par rapport aux elfes de la fôret alors bon déjà moi et les deux gobo ont feras géant pour eux alors si en plus il voie Asafa avec sa carrure et toi Rhorr ils seront trop nerveux.

Et aussi sans plaisanter aucun d'entre vous ne montre son gros gourdin aux elfes et surtout aux femelle elfe d'accord?
Pas envie d'avoir ensuite des plaintes car vous avez complexé leur mâle ou pire avec leur femelle.


*** Jérélin souriait a sa dernière remarque et regarda Nisroch, mais il réfléssisait déjà a la missive a envoyez. Après un moment il écrivie et l'envoyez. ***


Zhalana ton niveau en orc te gêne pour nous comprendre vraiment? il fallait le dire plutôt, mais pour l'instant je vais donner des cours d'elfes aux autres vue que bientôt ont ne parleras plus qu'en elfique.

Venez tous autour de moi je vais vous donner des cours d'Elfique puis nous irons chassé pour avoir le plus de viande cuisiné avant de passé la frontière.
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Dolink 11 Danurmos du 1561ème cycle à 21h05

Alors, bien sur... Pendant que Selesnya et Jérélin s'efforçaient tous deux d’amorcer une entrevue calme et basée sur la confiance, entre les deux peuples... Pour... Je ne sais pas.... Hmmmm par exemple... Potentiellement parler d'une histoire qui concerne le MONDE ENTIER et qui pourrait en définir le sort... Il y avaient au même moment des elfes inconscients et gâteux qui plantaient des cures-dents dans le cuir d'orcs diplomates et des orcs benêts et sanguinaires ici, qui massacraient des elfes sans défense à coups de haches... Cet instant gênant et ubuesque, résumait véritablement à lui seul l'entièreté des relation entre Havrebois et Eldalië. Des bonnes volontés de chaque cotés, mais aussi des mauvaises volontés de chaque cotés qui font généralement tout capoter... Hallelujah...

Bref... Revenons à la situation...

_____________________________________________________________

Thème Musical : Les jumeaux Borontall'.

_____________________________________________________________

En Orodreth :

Selesnya se grattait la tête et regardait le petit groupe de prêtre aux toges de diverses couleurs qui l'accompagnait.

Hmmm... Manque plus que Velaniel et Elduniel, mais d’après ce que m'a dit l'Hérinor, un représentant de chacun des Vala est en route depuis l’académie militaire.

Bien venez, nous allons attendre les havre-boisiens à l’extérieur de la ville.


Selesnya se tourna alors vers le groupe de trois gardes qui attendait prés d'eux et hocha de la tête vers le capitaine.

Le capitaine s’approcha de la nis et eut un sourire divin. Il lui murmura en effleurant sa cuisse :

Alors Lathvin', Nathanaël n'est plus là pour te chaperonner, pas vrais... Tu est de nouveau "libre"...

Selesnya serra les dents. Elle avait fait appel a des gardes de confiance... Des connaissances... Intimes pour deux d'entre eux... Les jumeaux Borontall' étaient des Shadalielites et tous deux capitaines de la garde d'Orodreth. Ils avaient prouvé leur expérience et leur habileté. Et ils étaient aussi extrêmement séduisants, surtout ensembles...
Ils faisaient aussi partie des nombreuses relations intimes de la nis... Et étaient de ceux qui la traitaient un peu comme leur jouet de plaisir... Même en dehors des ébats. Pourtant, malgré cette apparent manque de tact les jumeaux aimaient la nis autant qu'ils s'aimaient entre eux. Ils avaient bien compris depuis le temps comment obtenir de la nis ce qu'ils voulaient... Mais elle avait espérée, bêtement sans doute, qu'il ne se jettent pas littéralement sur l'occasion de ces « retrouvailles » un peu forcée pour se rappeler à son bon souvenir... Et qu'ils conserveraient un certain professionnalisme de rigueur au vu de l'importance de la mission qui lui avait été confiée.

Capitaine, nous avons une mission à accomplir... Ma parole vous ne pensez qu'à cela quand je suis à moins de dix mètres de vous... Vous n'avez pas changé depuis tout ce temps.

Le ner eut un rire et en rajouta une couche toujours avec un air de défit qui le rendait incroyablement séduisant.

Tu sais on raconte tout un tas de trucs bizarre sur toi... Que tu aurais couchée avec un humain...

Selesnya se raidit et écarquilla les yeux. Comment était-il au courant... ? Elle se tourna vers lui et plongea ses émeraudes au cœur de des énigmatiques yeux gris du Borontall', en fronçant les sourcil. Du bluff, C’était du bluff... Il était coutumier du fait. Les jumeaux aimaient la défier. Au passage la nis remarqua qu'il avait les cheveux plus court que lorsqu'elle fréquentait la paire. Il avait changé de coiffure.

(Note : Avec de jolies oreilles pointues svp ^^)


Écoutes moi bien Alaraznin', tu as plutôt intérêt à arrêter de raconter des salades sinon tu vas pouvoir te la mettre sur l'oreille pendant un bon moment...

Le sourire d'Alaraznin', s'élargit.

Ouhhhhh, du calme ma p'tite Seles' du calme... Tu sais on peu se passer de toi avec mon frère, mais, c'est quand même plus marrant quand tu es là. Et puis tu as besoin de notre aide là... Mais tu sais bien comment nous remercier, pas vrais... Et il eut un rire pervers.

Selesnya soupira et pressa le pas pour le distancer, ce qui était peine perdue vu qu'il était plus grand et plus athlétique qu'elle.

J'espère que tu ne vas pas t'acoquiner avec les orcs. Ça ferait jaser ça aussi héhéhé... Lui lança t'il pour la titiller un peu plus.

Selesnya se massa la tempe. Quelle idée elle avait eu de faire appel au jumeaux... Mais leurs capacités martiales étaient indéniables et ils étaient très professionnels... Du moins la plus part du temps... La Galmanielith se demanda si les retrouvailles avec Zirilnin', l'autre jumeau seraient moins embarrassantes avant de se rappeler qu'ils n’étaient pas jumeaux pour rien, ils étaient exactement pareil...

La nis soupira de nouveau alors que le groupe de prêtres et de gardes dépassaient la porte d'Orodreth.

Oui... Croisons les doigts et prions très fort pour que tout se passe bien. Se dit elle.

_____________________________________________________________

A la frontière d'Eldalië :

Bientôt, des bruits dans les fourrés de l'autre coté de la rive attirèrent l'attention des étranger. Un groupe de sept elfes sortit des taillis de manière bien visible.

L'un d'eux, un bel elfe aux cheveux noirs de jais et aux yeux gris leur fit signe d'approcher. Il portait un équipement typique de garde elfe, mais son armure finement ciselée et sa danse lame le distinguait des autres gardes avec des équipements plus basiques. Ce devait être leur chef, un capitaine sans doute.

Lorsque les étranger arriveraient, il les saluerait courtoisement. Le fait de taquiner leur Seles', ne les empêchaient pas de faire correctement leur travail.

Ayia, je suis le capitaine Borontall' de la garde d'Orodreth. J'ai pour mission de vous escorter jusqu'à la prêtresse Selesnya, un peu au dehors de la cité. Nous avons sécurisé un passage pour vous jusque la bas.

Il fit une pause et repris. Son ton était neutre, il gardait son aplomb mais restait respectueux. Il avait reçut des directives.

S'il vous plaît, veuillez nous remettre vos armes, comme convenu. Nous nous assurerons de votre sécurité le long du trajet. La prêtresse souhaiterait que l'on ne fasse pas de mal aux créatures de la Taurë sur le trajet, alors nous nous occuperons de les éloigner.

Les orcs semblaient impressionnants, mais il en fallait plus pour impressionner les Borontall', et son aplomb permettait aux autres elfes de ne pas se faire pipi dessus. Les autres elfes, prudemment, s'approchèrent pour récupérer l’équipement des etrangers

La prêtresse Lathvin' vous souhaite la bienvenue en Eldalië. Ajouta Zirilnin' toujours sur un ton neutre. Les ordres de Selesnya avaient été clairs, les gardes n'étaient clairement pas là pour agresser les étrangers. Il fallait que l’échange se passe le mieux possible.

...
Information détaillées
Asafa
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 12 Danurmos du 1561ème cycle à 14h18

*** La mission diplomatique n'avait pas commencée sous les meilleures auspices. En effet, l'ancien arténien avait reçu une flèche depuis l'autre rive, par un vieil elfe caché dans la forêt. Plus de colère que de mal, à vrai dire, car les deux traits n'avaient pas percé l'armure de l'orc. Pourtant, la mauvaise surprise était suffisamment énervante pour que l'humeur d'Asafa devienne bien sombre.
***
- Putain, je vais fumer cet enfoiré...
*** Quelques rapides échanges avec ses camarades pour les rassurer sur son état de santé et surtout sur son self-control, puis le tireur embusqué disparaissait, laissant la traversée libre pour la petite troupe. Ayant rangé sa hache, il avançait aux côtés de la Shaman et de Zhalana, scrutant les alentours avec défiance.
***
- Je la sens pas cette virée chez les Nashkis... De mon expérience, ils ne sont intéressé que par leurs arbres. La non-vie ne les touche que lorsque ça se passe sur leurs terres. C'est pas très bon signe pour la suite de notre mission.
*** Les envoyés de la Taurë étaient enfin arrivé et les recevaient cérémonieusement. Asafa tendit sa hache, l'air sévère. Visiblement, l'idée ne lui plaisait pas.
***
- Gron, Nashkis. Et brom pour votre escorte. Par contre, ce ne sont pas les créatures des bois qui risquent de poser problème, mais plutôt certains de vos compatriotes...
*** En disant ces mots, il désigna les têtes de flèches plantées dans son armure et son bouclier, visiblement de manufacture elfique.
***
- J'espère que vous saurez tenir parole...
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Lüdik 12 Danurmos du 1561ème cycle à 17h11

Thème Musical : Les jumeaux Borontall'.

_____________________________________________________________


A la lisière de la Taurë :

Le capitaine Borontall' fit une grimace en voyant les flèches elfiques plantées dans Asafa... Ça commence... Comme le craignait Selesnya. Pensa t'il.

Reprenant un visage neutre il expliqua à Asafa :

Soyez assurés que Selesnya a fait le nécessaire pour que le peuple d'Eldalië soit avertit de votre présence et du fait qu'il est interdit désormais de porter atteinte à l'un des membres de votre délégation. Ce doit être l'acte d'un membre du peuple elfe, non encore avertit de l'importance de votre mission ici. Ce problème ne devrait donc pas se reproduire et croyez bien que si cela ce reproduit, nous tâcherons d'interpeller les contrevenants.

Il eut un léger sourire en pensant à la relation que lui et son frère entretenaient avec la nis.

Par ailleurs si Selesnya était là elle vous répondrait que les Lathvin' n'ont qu'une parole.

Son sourire s’élargit un peu plus, laissant apparaitre ses belles dents blanches, alors qu'il songeait que c'etait un autre excellent moyen d'obtenir de l'honnête et dévouée nis ce que l'on voulait... Avoir sa parole.
Les jumeaux étaient bien conscient du fait qu'ils étaient en train d'aider la nis pour cette affaire et qu'il lui feraient payer ce service...

Il reprit son sérieux et ajouta : Hanta pour votre bonne volonté et votre coopération.

Puis se tournant vers Jérélin.

Je ne connais aucun de vous... Mais Selesnya vous fait confiance, alors je pense que je peu aussi vous accorder ma confiance. Cependant moi et mon frère nous ne sommes pas elle. Vous êtes plutôt nombreux, je suppose que cela prouve encore plus l'importance de votre quête, mais vous devez comprendre que nous sommes aux prises avec les nécromants sur notre propre sol, vous devez déjà le savoir. Nous ne nous attendions pas a une délégation de cette envergure et avec autant de... Il jeta un coup d’œil aux Orcs montés comme des armoires a glaces... guerriers... Cela arrive a un bien mauvais moment... Et pour une délégation diplomatique... tous ces guerriers, c'est très surprenant... Pourriez vous nous expliquer ?

Il ne s'agissait pas là d'une remontrance, simplement d'une interrogation légitime. En tant que garde d'Orodreth, les Borontall' savaient se faire prudents, plus que Selesnya. Et tant de guerriers dans une délégation "diplomatique" c’était curieux surtout a un moment aussi... Difficile pour Eldalië. Chacun devait avoir une bonne raison de venir ? N'est-ce pas ?

...
Information détaillées
Jérélin
Kamarad', Shaman, Loup, Uruk Ash Krâl
Union de Hâvrebois

le Lüdik 12 Danurmos du 1561ème cycle à 18h10

*** A l'arrivé du groupe d'elfe de l'autre coter de la rivière, le groupe d'orcs prirent un moment pour démonter la huttes, ranger le campement et traversez la rivière geler en sécurité.
Une fois de l'autre coter Jérélin observa chaque elfe dans le silence tout en écoutant leur capitaine, plus que leurs capacité martial Jérélin observais si il voyais des regards ou des expression de haine ou de mépris envers les orcs qui l'accompagnais. Après tout chaque sentiment ou émotion était des informations sur qui était ses alliers et ses ennemis.
Et surtout qu'allais pensez des elfes quand ils voyais un groupes d'orc en armure de cuir doubler de fourrure et Jérélin avec une grande peau de Loup entière sur lui et une nis entièrement emmitoufler sous des fourrures.

Quand Asafa prit la parole et donna sa hache Jérélin comme ça a parler aussi après la réponse du chef des elfes. ***


Aiya, Je suis Jérélin Shaman du Loup et celui qui a prit contacte avec Heri Aerdrië Faenya et Heri Selesnya Lathvin'.
La présence de tout ses guerriers vient du fait que nous ne somme pas une délégation diplomatique, mais un groupe de recherche qui cherche un artéfacte contre les nécromant, artéfacte que les Nécromants semble peut être chercher dans votre Taurë.

Dans se cas venir qu'avec deux guerriers vous semble aussi suprenant?

Moi non plus je ne vous connais pas et pourtant pour les prochain jour je remet notre vie dans les mains de Selesnya...
*** Il tendit son bâton et le tourna sur le coter peaume vers le haut jusqu'à se qu'un des elfes viennent le prendre... ***
que je sais droite et d'une parole, j'espère que la confiance qu'elle vous accorde ne seras pas trahie et ne nous couteras pas la vie.

Pour se qui est d'éloigné les créatures sur notre route pas besoin de les déranger. Nous somme aussi des nommade nous s'avons éviter et repérer naturelement les zones appartenant aux créatures, nous pourrons les éviter.
Et je peut aussi vous servir de messager avec Selesnya et vous pourrez lui envoyez des missive par l'intermédiaire de ma piom.


*** Il pris un moment de pause et repris ***


Quel formation d'escorte voulez vous adopter?
De notre coter nous avancerons tout ensemble et nous installerons notre hutte avant la nuit.




Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 13 Danurmos du 1561ème cycle à 12h30

Thème Musical : Les jumeaux Borontall'.
_____________________________________________________________

A la lisière de la Taurë :

Stoïque, Zirilnin' Borontall' écouta Jérélin avec attention. Cela ne l’empêcha pas de soulever légèrement un sourcil dubitatif lors de l'explication du Shaman. Pour le garde d'Orodreth tout orc était plus ou moins un guerrier né. Le capitaine n’était pas vraiment convaincu, mais il décida de ne pas tergiverser d’avantage, de toute façon il resterait prudent comme toujours. Les Borontall' étaient plus de l'avis de la chef de clan Aerdrïe que de celui de Selesnya en vérité. C'était aux étrangers havre-boisiens de prouver que la méfiance des elfes était mal placée.

Jérélin cherchait à savoir si il pouvait capter de la méfiance ou de la haine ? Hmmmm c'est... Intéressant... Oui oui... Peut être à raison en vérité...
Il faut souligner quelque chose de bien plus intéressant, n'est ce pas ? Nous sommes ici en présence de gardes d'Orodreth... Hmmm... O-RO-DRETH. Attendez... Hmmm que je me souvienne, oui... Orodreth oui ! C'est pas ce petit patelin elfique tranquille que les havre-boisiens avaient décidés un beau jour de mettre à sac il n'y a pas si longtemps... ? Enfin, pas si longtemps, à échelle elfique c'est comme si c'était hier quoi. C'est ça ? Merveilleux... merveilleux... Cette information aurait elle été oubliée ? Les havre-boisiens auraient-ils oubliés les exactions commises ? Pas des elfes en tout cas c'est certain.
Nous parlons ici de gardes d'Orodreth, donc de personnes qui ont potentiellement directement connu cet assaut et ont essayé de défendre la ville... Nous parlons d'elfes qui ont potentiellement perdu un proche, un ami, un camarade, lors de ce massacre... Et Jérélin , mon cher ami, qui essaye de savoir si ces gardes sont méfiants et haineux ? C'est un peu comique comme situation... Il faut avouer... S'est on seulement demandé si Selesnya ou les jumeaux Borontall' n'avait pas paumé un proche pendant cette attaque, eux aussi ?
« Croisons les doigts et prions très fort pour que tout se passe bien. » Cette phrase n'est elle là qu'a fin décorative ?

Il faut bien se douter, sachant le passé d'Orodreth, que les personnes qui accueillent la délégation sont probablement les personnes qui détestent le plus les havre-boisiens de tout le PE... Du moins pour la plus part. Et vraisemblablement tous à raison. Cependant, ce sont aussi des personnes choisies pas la nis pour leur professionnalisme et qui sont liés à une mission. Quoi qu'il en soit, même si l'on peu se douter que parmi les gardes, certains, ou même beaucoup, soient haineux ou méfiants, il est impossible de le savoir car ils ont tous la tronche la plus neutre possible. D'autant qu'ils portent tous un casque elfique et qu'il n'est pas véritablement aisé de distinguer leur traits bien que le casque ne recouvre pas totalement leur visage, à moins bien sur d'insister, ce qui pourrait devenir gênant.
Seul le capitaine arbore un visage complètement découvert par respect, pour accueillir des étranger. Un visage lui aussi complètement neutre.


Non, Jérélin ne percevrait rien du tout des statues impassibles et fières qui se dressaient devant lui, mais peut être pouvait il se douter hein, logiquement, quelle n’étaient pas forcément heureuses de les voir, en leur fort intérieur, et qu'elle faisaient un gros travail sur elles mêmes pour que tout se passe au mieux.
Ah la la... Et non... Le shaman faisait l'affront au Borontall' de supposer qu'il puisse trahir la confiance que Selesnya avait placé en lui... Trahir la seule nis que les jumeaux aimaient presque autant qu'ils s'aimaient... Sérieusement ? C’était une grave insulte... Et c'était la seconde fois que la délégation doutait de la parole de Selesnya ou des jumeaux... Il y eut un moment d’hésitation ou les elfes quittèrent leur masque de marbre quelques secondes pour observer la réaction de leur supérieur. Le capitaine encaissa le coup, clignant les yeux devant l'âpreté de l'insinuation du Shaman. Compte tenue de la situation, il fronça légèrement les sourcils. Une première fois, il l'avait prise avec humour, penser à la prêtresse lui avait permit de passer outre l'affront d'Asafa. La seconde fois cela commençait déjà à être trop... Qui veut tester la troisième pour voir... ?

Il aurait pu répondre que la vie des havre-boisiens lui importait bien moins que la confiance de la nis pour faire comprendre aux étrangers l'étendue de leur bêtise, et les enjoindre à cesser leurs maladresses diplomatiques... Mais encore une fois, Zirilnin' ne releva pas. Il avait promis à Selesnya que tout se passerait bien et il tiendrait sa promesse, jusqu'au bout. Mais ce service coûterait extrêmement cher à la Nis... De plus en plus cher à chaque minutes... Elle pouvait déjà se préparer à toutes sorte de délicieux et humiliants sévisses...

Le capitaine fit non de la main à la proposition de Jérélin, il avait décidé de restreindre sa communication avec le Shaman. Après tout, il n’était la que pour les accueillir et les escorter pas pour leur parler. Ça c'était a Selesnya de le faire. Il lui répondit simplement, toujours sur un ton neutre.

Non, Hanta, ce ne sera pas nécessaire.

L'équipement des protagonistes était en train d'être récupéré par les elfes, et pour ce qui est de la formation...

Votre groupe sera au centre, il y aura deux gardes à votre droite, deux à votre gauche et deux derrière vous. J'ouvrirai le chemin, devant vous.

Clair et concis.

...
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Mirion 14 Danurmos du 1561ème cycle à 14h31

*** La jeune orcresse lâcha un petit grognement à l'annonce des cours d'elfique. Cette langue lui écorchait le fond de l'oreille... mais soit, après tout, c'était quand même mieux de comprendre les autres...

Quand il fallu faire une pause à cause de l'arrivée des elfes, l'orcresse apprécia et mit tout son entrain pour aider à défaire le campement de fortune. La traversée ne fut évidemment pas très agréable, glaciale, mais il fallait bien ça.

Quand les elfes parlèrent, Ush se contenta de se gratter l'intérieur de l'oreille droite avec son petit doigt, puis de décrocher négligemment ce qui y resta collé... Oh, elle comprenait quelques mots, bien sûr, mais ce n'était pas suffisant pour comprendre le sens des sentences proférées par les protagonistes en grande conversation.

Aussi, lorsqu'elle vit Jérélin offrir son bâton en gage, se contenta-t-elle de l'imiter, non sans pousser un léger et finalement subtil grognement et montrer le bout de ses canines, sa façon de signifier "t'as intérêt à pas me l'abîmer, il est tout neuf" et en toisant de bien haut celui qui la défausserait de son bâton...

Et puisqu'elle ne comprenait vraiment rien, elle suivit simplement le mouvement, tâchant de regarder où elle posait les pieds pour ne pas se les prendre dans ces foutues racines qui couraient vraiment partout ici... ***
Information détaillées
Nisroch Arkhanok
Goboroktar, Trafik'ork, Yeux d'Rondach'
Union de Hâvrebois

le Mirion 14 Danurmos du 1561ème cycle à 21h21

L'Arkhanok avait du mal à comprendre tout ce qui se disait en elfique, mais il supposa en voyant ses Gnutags et Gnulag se déposséder de leurs armes et les tendre aux gardes elfes qu'il fallait faire de même.

*** Lorsque l'escorte se mit en formation autour de leur délégation il tendit son arc de Rasgor et son bâton de Shaman à un des gardes en lui souriant de tous ses crocs, se voulant rassurant. ***


Tu komprends ma langu' elf' ? Moâ ch'uis en train d'apprendr' la tienn'.

Prends soin d'ces objets k'j't' konfie : Ils sont sakrés chez nous ; BrOM.

L'ordr' c'est le Dé-z'ordr'.

Nisroch Arkhanok : Koskhûnien Sang pour Sang !
T'Aime.
Information détaillées
Zhalana
Illusion
Confédération Arténienne

le Joriol 15 Danurmos du 1561ème cycle à 23h23

*** Zhalana a traversé le fleuve, ne craignant pas les occupants naturels de la Taurë pactifiant avec eux, mais ressentant l'étrangeté de la forêt comme par le passé. Elle écoutait Jérélin et gardait un oeil sur sur le groupe,

Il s'approchent. La Mage Nis se dégage le front de sa mèche rebelle, se recoiffe la tignasse brune et se refait très belle allure en ne se dissimulant pas lorsque l'escorte elfique les rejoint.
Elle regarde droit dans les yeux l'elfe commandant qui s'avance. Voici venir le temps des premiers échanges diplomatiques dans la Taurë enchantée...
Elle espère faire agréable impression en souriant amicale. Si si elle peut être très charmeuse et charmante! ***


Namasté je me présente, Zhalana, Illusion de la Confédération Arténienne.

Je suis leur accompagnatrice de la Confédération Arténienne, à cette petite équipe qui enquête sur les attaques simultanées sur nos peuples.
Nous sommes également touché par des attaques en Artenie et la situation est préoccupante.
J'ai l'impression que chacun agit dans son coin, alors qu'il faudrait rassembler nos forces contre la non-vie. Je suis ravie de pouvoir compter sur vous aussi, désormais et de vous rencontrer!
Je vous certifie que ces orcs sont civilisés... et ne m'ont pas causé soucis, ni fait de mal.
Comme vous l'a annoncé l'Ambassadeur Jérélin du peuple Orc je les accompagne depuis l'ouest jusqu'à l'est et nos pas nous ont mené à la frontière de la Taurë.




http://www.youtube.com/watch?v=1afyaTBJLeo
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Valkin 16 Danurmos du 1561ème cycle à 11h43

A la lisière de la Taurë :

Les orcs étaient coopératifs... C’était un bon point.

Quelques elfes firent une brève grimace de dégoût en constatant toute la crasse que pouvait contenir une oreille d'orkesse... Puis lorsque cette dernière fit mine subtilement d'effrayer l'elfe qui venait lui prendre son bâton, celui-ci fit simplement preuve d’indifférence.

Meh...



Malheureusement Nisroch n'eut pas plus de chance, car les gardes d'Orodreth n’étaient pas des diplomates mais des soldats et ils n'avaient appris à reconnaître le langage orc que pour s'en méfier, pas pour le comprendre. L'elfe qui vint le délester de ses biens secoua la tête en signe d'excuse, montrant qu'il n'avait rien compris.

Zhalana, qui s’était bien recoiffée pour l'occasion, la petite coquine, attira alors l'attention de Zirilnin'. Il faut dire que c’était probablement la personne la plus plaisante à voir dans cette délégation étrangère, du moins selon les critères elfiques...
Le visage du capitaine Borontall', un peu contrarié depuis l'intervention de Jérélin, se détendit et il s'accorda un bref moment de matage de l'elfe Arténienne, pour en apprécier... heu... la... valeur ?
Hmmm... Le gros bémol c’était qu'elle était Arténienne et donc agnostique et profane... Ouh, c'est sale ça... Mais bon ça l'est sans doute moins qu'un Yrch n'est ce pas ? Surtout quand on vois ce qu'ils ont dans les oreilles (XD). Ceci dit le bonus sexyness de Zhalana et son opération de séduction surent trouver un echo favorable auprès du Borontall' et facilitèrent grandement la suite de l'opération, l'enjoignant à ne pas insister d’avantage l'inquisition et à les escorter jusqu'à Selesnya dés à présent.

Hmmm, je vois. Il eut un petit sourire, lui aussi, charmeur. Également enchanté.
Je suis sur que Selesnya trouvera un moyen de vous aider dans votre quête. Nous veillerons à votre sécurité le temps de votre passage sous nos frondaisons. La non-vie est un mal qui nous touche tous, et qui doit être détruit.


L'intervention de Zhalana et la coopération des orcs achevèrent de le convaincre qu'il pouvait peut être leur faire confiance. Une fois tous les équipements récupérés, les elfes se positionnèrent comme prévu, autour des étrangers.

Bien, veuillez me suivre, nous vous conduirons jusqu'au sud d'Orodreth où aura lieu l'entrevue.

Et le groupe se mit en route.

...
Information détaillées
Jérélin
Kamarad', Shaman, Loup, Uruk Ash Krâl
Union de Hâvrebois

le Solior 17 Danurmos du 1561ème cycle à 17h35

*** Zhalana semblais avoir calmer la tension que le capitaine elfe avait envers le groupe, il se tourna vers son groupe quand le signale fut donner. ***


Aller ont avance tous grouper, il y auras deux elfes de chaque coter et le capitaine devant pour nous escorter, n'oublier pas si vous vous reçevez des branches ou que les racines vous font tomber ne vous ennerver pas et ne brisé surtout pas la branche. Ont éviteras aussi toute les créatures et ont ne leur fait rien.

*** Au tout début de la marche il s'approcha de Zhalana et lui demanda. ***


Le capitaine semble avoir été charmer par ton mignion petit nez, peu tu tenter d'avancer et marcher a ses coter. Je ne te demande rien de particulier juste discuter, de le charmer un peu comme a l'académie, cela feras que le voyage se passe mieux, mais tant fait pas ont mangeras tous ensemble se soir et tu resteras avec nous.
A toi de décider.


*** Jérélin commença a avancer au coter du groupe de recherche, il passa le temps de la route a surveiller tout se qui pouvais mal tourner que se soit du coter orc comme tu coter des elfes ou de la Taurë.
Le capitaine elfe et Selesnya avait raison sur un fait, le groupe d'orcs était trop grand, il pouvais attirer trop d'attention et pas que des bonne attention, il y aura ils des elfes qui déciderons de se cacher le visage pour faire avorter cette expédition en les attaquant sans être reconnue.

Ou alors l'attaque viendrais d'autre chose, bref il regardais partout tentans d'anticiper les problèmes d'où qu'il viennent. Après tout ça dernière mission diplomatique il avait finie avec une hallebarde dans le dos alors maintenant il surveille tout ***

Information détaillées
Asafa
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Solior 17 Danurmos du 1561ème cycle à 18h08

*** Asafa s'était contenté de suivre en silence les échanges, n'ayant rien ajouter d'autres à l'exposé sur la bienveillance des elfes à leur égard que ces quelques mots.
***
- Puisque la parole des vôtres est désormais avancée...
*** Il écouta Jerelin et Zhalana et leva un sourcil à la proposition du Shaman. Il leur glissa alors quelques mots à voix basse.
***
- Tu joue un jeu dangereux, Shaman. Tes méthodes sont celles d'un politicien et je les aurais soutenues si nous étions en mission diplomatiques. Là, nous sommes des chercheurs. Et gardez Zhalana à nos côtés nous assure le soutien de la Confédération au cas où les Elfes choisiraient de... Nous trahir. Si vous pensez que c'est indispensable, faites le. Mais cela nous met en danger.
*** Puis, il se retourna vers Ush et Nis', un peu plus loin en arrière.
***
- Tous les deux, ça va ? J'me fais pas trop d'soucis pour toi, vieille carne, mais toi, Shaman, si l'ambiance d'la Taurë t'secoue trop, hésit' pas à d'mandez. J'ai des potions d'soins. Parce que j'suis pas sûr qu'nos hôtes veuillent nous filer de quoi mieux supporter l'voyag'.
Information détaillées
Zhalana
Illusion
Confédération Arténienne

le Dolink 18 Danurmos du 1561ème cycle à 00h24

*** En aparté et discrètement elle fait de grands yeux aux paroles de Jérélin et ricane ironique répondant au Shaman du Loup. ***


Quoi à l'Académie? Quelque chose que j'aurais oublié de mes études? Cher Jérélin, Je suis une mage sérieuse!
C'est assez déroutant ce que tu me demandes Jérélin. Il est beau-fier cet elfe, il sentirait bon, mais à ce point?
En fait j'agis selon mes convictions, avec indépendance naturelle et mon intelligence me dictent de rester sobrement professionnelle!
Je ne me sens pas rassurée comme vous tous, même si je suis ravie que tu me découvres des talents de séduction de mon nez... Je discuterai avec lui, comme je discute aussi avec toi. Mais de là à fourrer mon petit nez partout?

Ne vous en faites pas, je verrai bien à calmer le jeu diplomatiquement, mais pas au point d'établir un plan de reniflettes stratégiquex sur l'elfe guerrier là... ou de charme Zhalanesque!


*** Elle dodeline aux paroles de Asafa et tempère sa réaction négative de sa tête sur la stratégie de Jérélin, plus sérieuse: ***


Garantie je ne sais pas, soutien oui, je contacterais au cas où. Puis je ne me laisse pas facilement mener par le bout du nez!


*** Elle se mit à suivre le mouvement de groupe, le nez bien relevé fièrement. ***



http://www.youtube.com/watch?v=1afyaTBJLeo
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Dolink 18 Danurmos du 1561ème cycle à 12h40

*** L'orcresse suivit également le mouvement, marchant à grandes enjambées et prenant toujours bien garde au posé de ses pieds pour ne pas se faire avoir par la nature traîtresse dans cette forêt.

Se faisant, elle n'oubliait pas pourquoi elle était là et elle s'efforça d'écouter cette nature pour eux sauvage.

Ush savait, par ce qu'on lui racontait quand elle était plus jeune, que la forêt des elfes était magique, qu'elle n'était pas qu'une simple forêt. On lui avait dit que la forêt était habitée, comme certains hauts-lieux shamaniques, par un esprit puissant.

Bien sûr, elle se doutait que cet esprit ne communiquerait jamais avec elle, parce que c'était un esprit elfique. Mais elle se mit à écouter, à chercher à déceler cet esprit, à tenter d'en définir les contours. Oh, elle ne faisait pas cela à la façon d'une intrusion, évidemment. Elle respectait la nature, et elle respectait les esprits. Donc elle respectait aussi ce lieu sacré pour les elfes.

Mais elle était convaincue que pour pouvoir faire cette divination qu'ils avaient prévu, il faudrait au préalable se présenter à cet esprit puissant, montrer patte blanche... cela paraissait logique, puisque c'était ainsi que les esprits fonctionnaient...

Aussi, l'orcresse fut bien silencieuse pendant le trajet, se contentant de quelques signes de tête, et d'une main tapotant sur son sac accompagnée d'un sourire pour faire comprendre à Asafa qu'elle avait ce qu'il fallait pour soigner. ***
Information détaillées
Jérélin
Kamarad', Shaman, Loup, Uruk Ash Krâl
Union de Hâvrebois

le Dolink 18 Danurmos du 1561ème cycle à 17h33

*** Jérélin fut surpris par la réaction de la nis, ont fait quoi maintenant a l'académie??? Bordel pourquoi j'ai quitter l'école ci tôt? Pourquoi s'était pas comme ça a mon époque? Quand j'y était je mis emmerdais comme un rat mort. ***


Je ne connais pas les us et coutumes actuel de l'académie, mais a mon époque, ont avait des diner mondains qui durais des heures, des déjeuner intellectuel ou ont tentais de se démarquer afin d'avoir les faveurs d'un prof pour participer a son projet d'étude.

Je ne te demandais pas de renifler avec ton nez se ner, mais juste de discuter avec lui durant le voyage pour lui changer a priorie négative qui peut avoir sur nous et notre quête.

Mais comme j'ai dit tu est libre d'y aller pour discuter ou de rester a coter de nous pour le reste de la marche.


*** Jérélin se retournais pour regarder Ush qui semblais perdu dans ses reflexions ***
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Dolink 18 Danurmos du 1561ème cycle à 18h23

Un peu au Sud d'Orodreth :

Thème musical: Le vrai visage des Borontall'

(Note : Bon il n'y a rien de bien méchant mais bon... Au cas où : Âmes sensibles s'abstenir.)

Jérélin avait tout à fait raison de s’inquiéter. Il n’était pas le seul d'ailleurs à avoir fait l'objet d'une trahison amère... Rappelons le.... certains... de son propre peuple... avaient voulu faire assassiner la pacifique et inoffensive Selesnya... Un acte à la fois contraire aux lois d'Eldalië et contraire même aux codes moraux des elfes... Un acte inexplicable et toujours inexpliqué... Complètement irrationnel, motivé par d'étranges volontés... Sans doute hors de propos en ce monde...

Le groupe de Selesnya avait rejoint le point de rendez vous. Les prêtres d'Elduniel et de Velaniel étaient arrivés, complétant ainsi les représentants du panthéon elfique. Selesnya était un peu en avant du reste du groupe et était, elle aussi, inquiète. Elle attendait avec impatience la délagation et espérait que tout se passerait bien.

La nis avait mis sa belle tenue végétale, affichant, de fait son affiliation au culte de Galmaniel et par extension sa fonction de prêtresse des Valar. Cette tenue tout a fait particulière que la nis avait créée elle même grâce à sa maîtrise de la Luthornie, était formée exclusivement d'éléments végétaux vivants, entremêlés les uns aux autres. On y retrouvait des fougères, du lichen, des lianes, des mousses, de l’écorce et des branches de différents arbres, agencés de manière à former une toilette aussi raffinée qu'impressionnante. En outre, ce vêtement particulier offrait à Selesnya, de par sa nature buissonnante, un camouflage fort apprécié lors de ses excursions en Taurë.

(Note : Pas de masque par contre, pour Selesnya)

Cela faisait un moment que le capitaine Alaraznin' Borontall' léchait du regard cette séduisante dryade... N'y tenant plus, il la rejoignit et murmura sensuellement à son oreille tout en la prenant délicatement à la hanche :

Détends toi Lathvin', tu as confiance en nous pas vrais... ?

Ce murmure brûlant arracha un frisson de désir incontrôlable le long de la colonne vertébrale de la nis. Mais Selesnya se défit de l'étreinte du ner. Celui-ci revint à la charge en l'agrippant cette fois de force et en la plaquant contre lui. La nis essaya de protester.

Hey ! Mais arrêtes ç... Sa phrase fut étouffée alors que le Borontall' plaçait la main devant la bouche de sa victime pour éviter qu'elle attire l'attention des autres elfes, un peu plus loin.

Chut chut... Il ne faudrait pas que les autres t'entendent... Fit il avec un petit rire pervers. Puis de son autre main et malgré les enchevêtrements végétaux, il trouva rapidement et habilement le chemin du jardin des plaisir de la Nis et y plongea avec force et sans retenue ni gène, ses doigts pervers.

Selesnya vira au rouge pivoine et commença à pousser quelques petits gémissements de plaisir. Le capitaine retira un peu sa main de la bouche de la nis, pour se délecter de sa soumission, serrant à présent légèrement son cou, dominateur.
La nis savait qu'ils n’étaient pas seuls et elle essayait d’étouffer ses gémissements. Elle se débattait aussi, mais s’était peine perdue le Borontall' était plus fort... et puis avait elle réellement envie de s'arracher a lui ? Comme pour mieux l’humilier il lui murmura :

Ça t'excites hein, de faire ça alors qu'il y a du monde... Je sent ton corps frémir d'anticipation et de désir. Il semble qu'il ai gardé quelque mémoire de nos ébats. Qu'est-ce qu'on a pu s’amuser tous les trois.

Effectivement le corps de Selesnya ne lui répondait plus... Dans un dernier sursaut de lucidité elle tenta d'insulter son prédateur, sans conviction pourtant.

Laisses moi ! Toi et ton frère vous n'êtes que de sales viol... Ahhhaaaaah !!!!

Alaraznin' venait de pincer la perle de plaisir de la prêtresse pour faire taire cette effrontée qui osait lui résister.

Silence débauchée ! Tu peux me mentir... Mais ton corps, lui, me dis la vérité. Et le Borontall'... Avait raison... Même si sa première rencontre avec les frères jumeaux s’était clairement apparenté à une agression sexuelle, d'autant plus qu'elle fréquentait le doux et aimant Nathanaël à l'époque... Selesnya avait très vite succombé au charme ténébreux et corrupteur de ses séduisants agresseurs et en été rapidement devenue totalement dépendante... Ce n'est qu'a grand peine qu'elle était parvenue à s’arracher de leur éteinte irrésistible et dominatrice. C’était même probablement les jumeaux qui avaient entraîné la nis vers la voie de la dépravation... Jusqu'au jour ou elle avait disparue sans prévenir...

Tu vas payer pour avoir osé t'éloigner de nous, Seles'... Et disant cela le capitaine resserra sa prise sur la nis, l’étranglant presque. Bien sur Alaraznin' ne ferait rien qui pourrait mettre la nis en danger mais, lui et son frère aimaient bien jouer avec leur proie. Et Selesnya n'avait pas la force physique, ni la volonté suffisante d'ailleurs, pour leur résister.

La nis parlait à grand peine, entre l'étranglement d'une main et l’autre qui explorait sans vergogne son intimité la plus secrète... Ses paroles étaient étouffées entre ses petits gémissements de plaisirs, et déformées par la compression de sa trachée, de sorte que le reste du groupe ne puisse entendre la prêtresse en détresse.
Ahrg... Je... T'en prie... Stop... Haaa ! Je... je ferais ce que vous voudrez...

Selesnya avait perdue... Alaraznin' eut un rire sadique de victoire en la relâchant sans délicatesse. Il se léchât perversement les doigts, alors que la nis reprenait son souffle.
A la bonne heure ma petite... A la bonne heure. Puis, ayant entendu quelque chose il plissa les yeux pour essayer de distinguer l'origine du bruit devant eux. Ah, il semblerait que nos invités arrivent. Fit il en reculant vers le reste du groupe de prêtres et de soldats restés un peu en retrait.

La délégation étrangère était en train d'arriver. Selesnya le suivit et réajusta rapidement sa tenue végétale et tacha de faire disparaître le rouge de l'excitation mais aussi de la quasi asphyxie qui lui peignait le visage. Sans y parvenir complètement. Entre les arbres, le groupe hétéroclite arriva enfin sur le lieu de la rencontre, mené par le second jumeau.

Lorsque Zirilnin' posa les yeux sur Selesnya aux pommettes légèrement rosies, il se fendit d'un immense sourire sadique et pervers et son regard alla croiser celui de son frère. Le connaissant, il savait déjà ce qui était arrivé. Ces deux là étaient vraiment connectés... Arrivés à la même hauteur les jumeaux effectuèrent une sorte de « Check » avec leurs poignets droits. Puis Alaraznin' fit le signe évocateur de quelqu'un qui tien quelque chose dans sa main, le sourire du frangin s'élargit de nouveau. Alaraznin' tendit ensuite à son frère les doigts qui avaient explorés l'intimité de leur victime, l'autre les saisit délicatement et les lécha un petit moment.

Voila... Voila... Ça c'est fait... De gros psychopathes pervers donc... Et pendant ce temps là Selesnya ne voit pas tout ça puisqu'elle est tournée vers les invités, qui eux, avec une observation attentive, peuvent remarquer le jeu entre les jumeaux. Et d'ailleurs les étrangers constatent en fait qu'ils sont effectivement jumeaux, vu que jusqu'à présent il n'y avait qu'un seul exemplaire avec eux.

A présent que les deux groupes étaient réunis, reprenant une mine souriante et une attitude chaleureuse, Selesnya accueillait donc les étrangers en ouvrant doucement les bras.
Aiya, bienvenue en Eldalïe, je suis la prêtresse Selesnya Lathvin', chargée de vous aider dans votre quête. Préférez vous que je parle en elfique ou en orque ?
Gron, bienvenue en Eldalïe, je suis la prêtresse Selesnya Lathvin', chargée de vous aider dans votre quête. Préférez vous que je parle en elfique ou en orque ?

En entendant, Selesnya s'arracher la voix pour reproduire les sons gutturaux de la langue orque, les deux jumeaux se regardèrent puis éclatèrent de rire.

Je t'avais dit qu'elle essayerai de rencarder un orc. Fit Zirilnin' à son frère.

Selesnya se raidit, faisant une moue décontenancée puis reprenant vite un visage souriant elle reprit le dialogue avec la délégation. Il y avait plus important à faire que de se concentrer sur l'attitude désinvolte des jumeaux pour l'instant.

Ah... Ne faites pas attention, ce sont des amis, ils aiment bien me taquiner, c'est de moi qu'ils se moquent, pas de vous. Avez vous fait bon voyage ?
Ah... Ne faites pas attention, ce sont des amis, ils aiment bien me taquiner, c'est de moi qu'ils se moquent, pas de vous. Avez vous fait bon voyage ?

...
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Lüdik 19 Danurmos du 1561ème cycle à 11h02

*** Jusqu'à présent silencieuse, attentive, l'orcresse observa la troupe d'elfes assemblés à les attendre. Elle grimaça, évidemment, et contrairement à ce que pouvaient peut être penser ces créatures, elle ne remarqua pas du tout la présence des jumeaux.

A vrai dire, pour elle, un elfe était un elfe, et tous se ressemblaient. D'ailleurs, à bien y regarder, elle aurait été bien en peine de faire la différence entre un mâle et une femelle, heureusement que pour cette race comme pour la sienne les femelles avaient des mamelles plus prononcées. Quoique, chez certaines elfes, c'était pas bien flagrant.

De fait, la grimace se changea en petit rictus moqueur, découvrant ses canines. Le tout failli bien se changer en fou rire lorsqu'une des elfes, qui se présenta comme la fameuse Selesnya qu'ils devaient rejoindre, essaya de parler en orc. On aurait dit un petiot qui apprenait à parler, c'était d'un comique. Aussi amusant que de voir une elfe qui pensait que c'était de bon goût de s'habiller avec un buisson.

Mais elle n'était pas là pour se marrer, même si, elle devait l'avouer, ça rendait le voyage plus agréable. Elle tâcha donc de garder son sérieux et rompit son silence, déjà bien entamé par le gloussement qu'elle venait de réprimer.

Ush s'avança un peu pour parler et toisa Selesnya de toute sa hauteur - ce qui n'était pas bien dur -, se demandant si l'elfe était adulte... ***


Gron naskhi. J'kause pas bien ta langue et j'suis pas la seule, donk ça s'rait mieux k'tu kauses dans la nôtre, même si tu parles bizar'. K'j'suis une Gobo, une future shaman, k'donk k'on va komme ki dirait faire l'boulot ensemble, alors k'ça s'rait mieux k'on s'komprenne, pas vrai ! Moi c'est Ushkaangha.

*** Et ce serait tout. Elle n'était pas là non plus pour parler météo... ***
Information détaillées
Nisroch Arkhanok
Goboroktar, Trafik'ork, Yeux d'Rondach'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 19 Danurmos du 1561ème cycle à 13h24

L'Arkhanok avait apprécié l'échange verbal entre Zhalana et Jérélin : Non seulement l'arténienne était splendide physiquement mais en plus elle avait du caractère !

Un aiguillon de plus pour piquer le désir pour elle de l'ork...


*** Il emboîta le pas de la magicienne, ses yeux faisaient la navette, surveillant les faits et gestes des gardes elfes puis revenant sur le mouvement des formes délicieuses de la Nis. ***


*** Jérélin vit son manège (mais peut - être que Zha s'en aperçut aussi ?) et c'est sous son œil courroucé que la Compagnie des 6 arriva au point de rendez - vous avec les prêtres de la Ktor. ***


Les Orks ont un sens de l'odorat très développé.

Les phéromones ne mentent jamais... et ça n'était pas une odeur de peur qui se dégageait de la prêtresse qui s'était avancée pour leur parler, mais bien celle du désir... Un désir intense même...

*** Observant les jumeaux qui se léchaient les doigts l'Arkhanok se contenta de rester en retrait pour l'instant, attendant de voir ce que l'humide Quendë allait répondre à Ush. ***

L'ordr' c'est le Dé-z'ordr'.

Nisroch Arkhanok : Koskhûnien Sang pour Sang !
T'Aime.
Information détaillées
Asafa
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Malina 20 Danurmos du 1561ème cycle à 11h40

*** L'orc n'ajouta rien aux propos de Jerelin et de Zhalana, et se contenta d'acquiescer de la tête en direction de Nis' et Ush. Puis, ils furent présentées à leur hotesse et l'inconfort palpable de cette dernière fit hausser un sourcil à Asafa. Il fronça les sourcils, observant les jumeaux puis la nis.
***
- Mouais... On a fait moyennement bon voyage. L'un des vôtres nous a attaqué sans raison, de notre côté de la rivière, et tout ce que vos deux subordonnés ont trouvé à répondre est que ils allaient faire attention...
*** Un regard mauvais en direction des jumeaux, avant de poursuivre.
***
- Vous dites vouloir nous aider, c'est honorable de votre part. Z'êtes surement au courant d'l'attaque de Drak qui a frappé notre contrée, il y a peu ? On pense qu'il cherchait quelque chose de précis, pas seulement à asservir notre peuple.
Information détaillées
Zhalana
Illusion
Confédération Arténienne

le Malina 20 Danurmos du 1561ème cycle à 23h18

*** Quand il s'agit d'oeillades d'un certain orc, Zha ne peut plus fermer les yeux, si il n'est pas flagrant, elle arrive à ressentir par intuition. Que NIs ait le regard ciblant le ballotement de sa cape accrochée par une branche dévoilant un peu de formes de décolleté ou déhanchement de croupe, le pas félin accentué par les racines ou feuillages qui leur barrent la route et s'immiscent dans leur avancées, la forêt la faisant zigzaguer des hanches, plier se pencher...
Petit aparté à part: elle se sent observée par NIs, convoitée et étonnement cela ne lui déplait pas.

Elle n'a pas pu remarquer l'épisode des psychopathes et pervers jumeaux sur la fine, délicate et troublée prêtresse, mais la trouve très jolie et vêtue en harmonie avec la forêt lorsqu'elle les accueille. Nous sommes en hiver, et Elle ne se les gèle pas (ses longues oreilles)! Comment elle fait? Deplus une fraction de seconde elle remarque que le guerrier meneur au sourire bizarre narquois a un double, serait-ce le sort de l'altération mais non juste un jumeau..
Pourquoi elle s'excuse, semble si bizarre avec ces deux?...
Zhalana comprend parfaitement l'elfe, mais ils restent encore incompréhensibles.
Décidément ils n'ont pas tout qui fonctionne dans leurs moeurs et coutumes et à Zhalana cela lui rappelle vaguement de mauvaises impressions qui s'estompent vite.

Mais bon Zhalana sourit naturellement car la nouvelle venue lui semble sympathique, pacifique, sans doute pas du tout dangereuse en tant que prêtresse puis elle accueille le groupe d'orc balèze sans animosité.
Après avoir apprécié l'intervention d'Asafa qui remet les choses en place... en tant que mage distinguée et charmante, Zhalana lui rend son salut se présente, refait un petit discours comme elle l'a fait pour le jumeau. (même si cela paraît bizarre de faire du distingué palabre en orc!)
***

Pour mes compagnons de de voyage, la langue des Clans serait le mieux!
Ils ne comprennent pas tous la subtilité de votre langue. Pas encore!
Heri, ravie auss de vous rencontrer. Je me prénomme Zhalana, Illusion de l'Altération.
Je suis leur accompagnatrice de la Confédération Arténienne, à cette petite équipe qui enquête sur les attaques simultanées sur nos peuples.



http://www.youtube.com/watch?v=1afyaTBJLeo
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 21 Danurmos du 1561ème cycle à 12h19

Thème : La Taurë en hiver. Rigolons un peu (Après tout, moi, je suis là pour ça).

Bien. Alors, pendant que les échanges de présentation sont en cours et en attendant les déclarations des autres membres, il est temps pour Selesnya de commencer doucement à apprécier les membres de la délégation à leur juste valeur, n'est ce pas ? Les oiseaux chantent le temps est doux, alors faisons cela, un peu tranquillou, voulez vous ? "A la bonne franquette", entre amis. Puisque certains on déjà de premières impressions très divergentes au sujet de la seule porteuse encore active au Peuple Elfe, n'en déplaise aux menteurs et à ceux qui se voilent la face... Heureusement que la prêtresse est là pour accueillir la délégation en vérité car il est fort probable... Que personne ne l’eut fait à sa place... et aussi leur octroyer une escorte digne de ce nom... Car on ne manque pas que.... de porteurs pas vrais... ?

Donc pour Ush', Selesnya paraissait risible dans sa tenue buisson et a essayer de parler ork. Certes, oui. C'est de bonne guerre a vrais dire, avec le « meh » et la crasse dans les oreilles de tout à l'heure. Attention cependant, car si il peut paraître de mauvais goût de s’habiller comme un buisson... Ne serait-il pas encore plus de mauvais goût d'oser venir en Taurê... Vêtus de pied en cap de fourrures et peaux d’animaux alors qu'ici... Les animaux sont sacrés et protégés ? Hmmm, je vous le demande.
C'est un peu ce que doit sans doute se dire la prêtresse qui, de plus, est Galmanielith...
Ah oui... Et puis... Il est formellement interdit de sous-entendre que Selesnya est plate comme une planche à pain ! C'est complètent faux ! Non-mais ! Méchante ! XD Bon bien sur ils sont pas... Mais bon quand même...

Du coup Selesnya ne ferait pas de remarque sur les fourrure pour ne pas entacher les négociations. D'ailleurs puisque l'on parle de fourrure venons en vite fait à la remarque fort pertinente de la charmante Zha'. Seles' n'avait elle point froid ? Et bien figurez vous qu'une fois Seles' avait eu un rhume... Oui, oui. Et on avait cru bon de corriger cela en me disant ceci : « Les elfes n'ont pas froid et ne tombent jamais malade ». Ah... Ok... Bien bien, donc pas de rhumes ni de maladies pour Seles' alors, on se plie à ce que disent les.... « instances » vous savez... Plutôt dramatiquement absentes en ce moment d'ailleurs...
Après, le fait d'avoir été éloignée de la protection sacrée de la Taurë a peut être.... Amoindri les défenses de Zhalana ? Le climat du désert l'a peut être rendue plus frileuse ? Je ne sais pas.
Ainsi... Selesnya n'avait donc pas froid parce que... c’était une elfe... Je sais c'est un peu HRP comme explication mais c'est ce qu'on m'avait dit aussi à moi à l'époque... Je n'y puis rien... C'est d'ailleurs pour ça que dans mon premier post ici, est fait mention d'un rhume « fake ».
Comme toujours bien sur, tout est calculé, héhéhé.
Alors.... Je ne sais pas... les règles sont peut être pas partout pareil... Ah bon ?... Tiens tiens... Comme c'est bizarre... ça n'arrive pas souvent pourtant...

Pour une explication plus RP et intéressante, on pourrait considérer que les jumeaux ont fait ce qu'il fallait pour la réchauffer...
Ce qui m'en fait venir à cette histoire d’odorat fort appropriée. Ainsi donc Selesnya était grillée, voilà une situation très intéressante. L'odorat ork vraiment quelle merveille. Finalement, le Nisroch était un petit peu comme les jumeaux. Il ne se laissait pas avoir par des parole mais était attentif aux mouvements et vibrations du corps et à ses... épanchements chimiques... Intéressant, peut être était il aussi pervers qu'eux... Plutôt, d’après ce que l'on pouvait lire de l’échange entre lui et la belle Zha'. Très intéressant...

Et bien oui, avouons le, Seles' est donc plutôt excitée puisque ses phéromones la trahissent, malgré ses efforts pour s’apaiser. Ceci dit quand on est excitée il est plus facile de voir quelques orcs, fort bien bâtis et sans doute... Ouhh... fort bien membrés... Hmmmmm... sous un meilleur jour n'est ce pas ? Et même de considérer, que le seul point un peu négatif, à savoir le port de fourrure, pourrait même agrémenter la sexyness des protagonistes en même temps que d’agrémenter leur coté... Hmmmm, bestial... Voici donc un peu la perception générale de Selesnya sur le groupe. C'est une impression très positive somme toute. Bien évidement elle ne serait sans doute pas partagée par les jumeaux, mais après tout c'est que des pnj alors on s'en tamponne un peu l'oreille avec une babouche.

Thème : Quelques flocons tombent doucement sur la canopée. Allez, redevenons sérieux (mais pas trop quand même ^^).

Ainsi donc, la nis ne s'aventurera guerre à s’appesantir sur Ush' et son physique. Une belle orkesse sans doute, selon des critères orks, mais, pas trop son type en vérité. Elle appréciera par contre la courtoisie de la future shamane, malgré le fait qu'elle lui dise qu'elle parle... "Bizarrement"...
Tout de même, au moins Selesnya faisait l'effort de leur parler en ork... Ce n’était pas le cas des jumeaux..

Très bien, les échanges se feront en Ork alors... Heu... Comment c'est déjà... Elle chercha quelques secondes puis... Ah oui... « Brom ». Acquiesça-t-elle toujours souriante.

Nis' jouait les timides ? Comme c'est mignon. Ou bien la peur de Jérélin ? Plus tard, sans doute aurait il son moment de gloire. Toujours est il que c'est Asafa qui prit la parole ensuite. Ce qui attira tout de suite l’œil de la nis outre le fait qu'il porte une imposante armure qui avait l'air assez impénétrable, c'est cette oreille manquante.
Quoi qu'il en soit Selesnya parut chagrinée d'apprendre l'attaque... C'est ce qu'elle avait redoutée. Elle s'inclina devant Asafa, faisant preuve d'humilité.

Pardonnez moi guerrier de havrebois... Asafa ne s’étant présenté elle ne savait pas à qui elle avait à faire. Notre forêt est en proie à une agression de la part des non-morts sur notre propre sol. Un voile de tristesse et de douleur, non feints passa sur son visage et y resta solidement collé. Nous manquons d'effectifs et de porteurs... Nos pertes sont considérables... Vu le taux de natalité des elfes et leur nombre déjà réduit, on pouvait dores et déjà considérer que trop d'elfes étaient déjà morts lors de cette attaque. Et c'est ce que pensait Selesnya elle même, qui était une prêtresse de la vie. La plus part de nos dirigeants sont muets ou absents... J'ai essayé de faire de mon mieux pour que tout ce passe bien, mais je ne puis pas contrôler tout le monde à moi toute seule... Je n'en ai pas même le pouvoir. Elle s'inclina de nouveau. Veuillez accepter mes excuses au nom du peuple elfe, pour cet incident.

La déférence et... comment dire... La façon qu'avait Selesnya de ramper devant de pauvres orcs déplut aux jumeaux, d'autant plus lorsqu'Asafa poussa l'affront jusqu'à les traiter de « subordonnés de Selesnya ». Ils froncèrent les sourcils et serrèrent les poings. Ah... Si il savait...
Par respect pour la parole donnée Selesnya ils ne firent pas d'esclandre mais ce n'est pas l'envie qui leur manquait.

Selesnya reprit après Asafa : Oui, je suis au courant. Jérélin m'en a un peu parlé et j'ai lu quelques échanges de missive au sujet de cette affaire. Mais je préfère entendre tous les détails directement de ceux qui mènent l’enquête. Ainsi nous pourrons réfléchir tous ensemble au problème et trouver une solution en associant nos savoirs.

Puis se fut au tour de Zhalana, une fort belle elfe assurément, féline, dont la sensualité était exacerbée par ces fourrures, indéniablement. Là où Selesnya semblait être une séduisante créature végétale, comme une dryade, Zhalana semblait être sa contre partie animale, féline, comme... hmmm... Une... lynx... garou... ? Pardon, je n'ai pas tellement d'exemples plus probant mais dans l'idée, c'est un compliment, hein. Si quelque chose de mieux est trouvé, il ne faut pas hésiter.
Toujours est il que Zhalana redonne un peu le sourire a Selesnya par son amicale présentation.

Ah... Brom. Oui. Enchantée moi aussi. Ceci s'adressait à tous, puis à Zhalana. Les savoirs de la confédération seront apprécies et un bon complément aux rituels shamaniques orcs et aux cérémonies de prêtrise elfique. Cela semblait sincère, même si il était évidant que tous au peuple elfe ne soient pas aussi tolérants avec des agnostiques profanes...

Elle attendit ensuite que les autres se présentent à leur tour pour pouvoir en apprécier, à ce moment, la verve et le physique.

...
Information détaillées
Jérélin
Kamarad', Shaman, Loup, Uruk Ash Krâl
Union de Hâvrebois

le Joriol 22 Danurmos du 1561ème cycle à 17h56

*** Profitant que ton groupe entame la situation et sans en perdre une miette, le shaman du loup avait dépployez ses esprits parcourir l'environnement et les nouvelles personnes dés son arrivé.
L'endroit que la nis avait trouver pour la réunion était bien, une grande clairière entourer de grand arbre soutenant la canopé au dessus de leur tête, l'espace était assez bien protéger du vent hivernal.
Pour se qui était des nouveaux elfes les prêtres était plutot a se demandez se qui faisait réellement là et l'utilité des orcs, que en colère contre ses derniers.
Les seuls que Jérélin se méfiait était les jumeaux, ils étaient trop bizarre et pas seulement parcequ'il était jumeaux.
Ils lui rapelais certain mec de son passé, des types qui prenais leur pied après les bataille a torturer a faire souffrir mentalement ou physiquement leurs victime et qu'ils soient des alliers ou des ennemis prisonier.
Se genre de mecs pouvais être de bon alliers mais il fallait être l'alpha et leur montré les crocs sinon tu finissait a être leur victime et leur victime du jour semblais être la diplomate.

En se qui concernais Selesnya il demanda a ses esprits de passé rapidement dessus, il n'avais pas besoin de l'analysé, ses paroles était comme dans les missives qu'ils avaient échanger.

Jérélin s'avança un grand sourire aux lèvres et se positiona juste devant la nis végétal, il la regarda un instant, lui accorda un sourire amicale et il releva les yeux vers les elfes derrière elle. ***


Aiya prêtre et prêtresse des Valar, Hanta d'être venue aujourd'hui pour nous aidez a trouver potentiellement un point faible a nos ennemis a tous, les Nécromant.


*** Il les salua selon la tradition du clan des brumeciel et il avait aussi un léger accent de brumeciel dans son elfique, il finie par saluer Selesnya. Elle pouvais voir dans les yeux de l'Humain non du désir, ou de la perversion surtout avec la vue qu'il avait d'elle et de ses atouts diplomatique mais du respect et elle eut droit tout bas comme un murmure. ***


Hanta pour tout heri et hanta pour avoir réussie a les avoir tous rassemble ici.

*** Ils regarda a nouveau toute l'assembler aussi bien son groupe et le groupe de pretre de Selesnya et ils fit un grand signe de rassemblement et de rapprochement. ***


Je vous propose de tous se rassembler et de s'assoir afin de commencer a parler de se qui nous ammène tous ici.


Allez venez ont va s'assoir pour parler plus posément du sujet qui nous ammène ici.

*** Jérélin s'assit en tailleur devant juste devant Selesnya. ***


Je vais continuer en orc je vous laisserais du temps pour que vous traduisiez a vos compagnon et si vos compagnon ont des questions je pourrais faire la traduction de mon coter si ça vous dit.
Information détaillées
Nisroch Arkhanok
Goboroktar, Trafik'ork, Yeux d'Rondach'
Union de Hâvrebois

le Valkin 23 Danurmos du 1561ème cycle à 00h04

Les rayons du soleil commencent à baisser à l'horizon sous les frondaisons épaisses de la Tauré, la lumière du ciel devient rose, puis rouge cependant que la compagnie et la prêtrise continuent à deviser.

*** Nisroch avise Rhorr qui bizarrement ne BEUGLE pas de chanson depuis longtemps, puis Asafa, puis Ush ***


*** Il se glisse vers la prêtrise Qendë en frôlant Zha - Elle peut sentir son souffle sur sa nuque : Il est chaud et puissant - puis l'Arkhanok se plante derrière Jérélin, debout, fixant la menue Prêtresse des Valar dans les yeux. ***


*** Il articule avec application : ***


Je suis Nisroch de la Tribu des Arkhanok, j'ai rassemblé cette compagnie sur les présages de nos Shamans et la Vision des Mages arténiens. Notre Peuple a été frappé, le votre également, celui de l'arténie aussi. Collaborons pour former une Union qui transcende toutes les nations car, il me semble, c'est tout Ideo qui se retrouve sous une menace. Avez vous des relations avec les toujaunis ?

*** Puis Nis' demande à Jérélin : ***


Lâ ëaâù lujcâéu' Fyâljf, àq'âéç ëP diul ay aêdéö tjéç ôj oj o'yéu !
L'ordr' c'est le Dé-z'ordr'.

Nisroch Arkhanok : Koskhûnien Sang pour Sang !
T'Aime.
Information détaillées
Zhalana
Illusion
Confédération Arténienne

le Valkin 23 Danurmos du 1561ème cycle à 17h18

*** L'elfe Zha frémit au souffle dans son cou par l'Orc...cette sensation chaude qui picotte, ravive.

En effet Zhalana n'est pas une elfe comme les autres, elle a vécu et est née en Confédération, une véritable noble fleur du désert. Elle parait donc totalement exotique pour les elfes de la Taurë, ressent le froid..., ne connait pas trop les coutumes d'Edalie et pratique la Magie des Sages. Elle se permet de se rendre compte de ces elfes par ses yeux, d'avoir un jugement.
Zhalana de fourrure agrémentée offerte par les Orcs pour l'hiver, mais elle brille tout aussi sophistiquée et splendide dans les tours des mille et une nuits d'Arténie.
Zhalana raisonne par son intelligence, agit par son audace et savoure d'instinct, aimant comme là, s'entourer de compagnons d'aventure si ils sont accueillants et ne se sent pas mise à part en compagnie de cette troupe d'Havrebois. Elle apprécie les personnalités franches ouvertes d'esprit.
Elle pourrait être la représentation d'une elfe pleine de sur-Vie.
Cette Mage non-conventionelle, sauvage parfois, profane apporte peut-être trouble à l'ordre établi de la Taurë qui la considère comme étrangère et même si cela la chagrine de n'être pas acceptée pour ce qu'elle est intérieurement, elle arrive à toujours s'adapter. Croyant en elle, Zhalana trouve des parades par sa magie. Magie, Intelligence, elle-même sur laquelle elle peut compter et qui lui a souvent sauvé la Vie.

Ils s'installent autour d'un non-Feu en hiver, inconfortable camps peu accueillant, en pleine forêt pour Orc, Humain et Zhalana. Celle-ci envoie quelques missives, depuis le temps elle donne de ses nouvelles, prend connaissance studieuse de réponses, puis rejoint sans hésiter le groupe pour discuter. ***

PARLONS.


http://www.youtube.com/watch?v=1afyaTBJLeo
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Solior 24 Danurmos du 1561ème cycle à 18h04

Thème : Le groupe s’installe, les flocons continuent de tomber doucement.

Il y eut un léger courant d'air qui fit vibrer les feuillages de la tenue de la nis lorsque les esprits du shaman l’effleurèrent. La nis n'était pas réfractaires aux autres croyances et aux autres cultures et les esprits ne perçurent donc aucune résistance ou négation de la part de Selesnya.

L'ex-presque-bénévole-pigeonne-esclave-trahie-(choisissez la mention que vous préférez) « Diplomate », fut étonnée que le Shaman connaisse le salut de Brumeciel. Il est vrais qu'elle ne le connaissait pas beaucoup en vérité, outre les échanges de missives, elle l'avait vu une fois dans le Nord... Oui... Cette mission … Son pire souvenir... Tout avait basculé... Là bas...Puis après... ce fut pire... Tout cela... La menant peu à peu vers l’aliénation mentale puis le coma...
La nis remontait un peu la pente... Doucement... Mais elle avait perdu beaucoup depuis cette époque... Ses souvenirs étaient un peu parcellaires... Son équilibre mental, restait fragilisé...

Les prêtres acquiescèrent aux propos de Jérélin sans mot dire. Chacun portait une tenue un peu différente de son voisin, avec des motifs et des coloris bien distincts. Ils ne prirent pas la parole par respect pour la Galmanielith. Selesnya était leur intermédiaire et représentante auprès de la délégation et ils la laissaient assumer ce rôle. Tout comme les gardes, tous n’étaient pas forcément très heureux d'être là et de devoir supporter la vue d'Havre-Boisiens. Mais tous détestaient par dessus tout la Non-Vie et ils aideraient si ils le pouvaient. L'attitude amicale de la délégation aidait à mettre tout le monde à l'aise.
La Non-Vie avait cette seule chose positive... Celle de rassembler même des gens qui ne s'aiment pas du tout. Selesnya s’était servie de cela pour réunir tout le monde. Elle ne se sentait pas particulièrement l'instrument de ce rassemblement, mais elle accepta les remerciement du Shaman en inclinant respectueusement la tête.

Alors que les principaux protagonistes commençaient à se réunir et s’asseoir, les gardes se positionnèrent en cercle tout autour d'eux, en formation défensive. Les deux capitaines étaient de chaque cotés de la Galmanielith, veillant sur elle...
Les jumeaux lorgnaient Selesnya... Si elle, parvenait petit à petit, à apaiser son... suave parfum de phéromones, enivrant pour certains orcs, de désir. Les jumeaux quand a eux exhalaient bien plus que la nis, maintenant qu'ils étaient tous deux réunis et en présence de leur proie favorite. Sans doute leur odeur était plus musquée... Plus prédatrice...
Cependant malgré tout, ils restaient concentrés sur leur tache, la protection de ce groupe et d'Orodreth étaient de leur ressort. Et il restait des gardes dans la cité, qui avaient reçu l'ordre de les prévenir, eux et Selesnya, si quoi que ce soit arrivait pendant leur absence. De même, le reste des gardes d'Orodreth, se tenait prêt au cas ou...
Pervers, mais professionnels... Des perfectionnistes dans tous ce qu'ils entreprennent... Surtout lorsqu'il s'agit de faire leur travail... ou de faire monter la nis jusqu'au Septieme Ciel...

Mais Nisroch lui aussi doit être doué... Après tout, n'est ce pas un... tireur... d'élite qui sait... bander... son arc comme personne ? Toujours est il qu'il salue courtoisement la nis en faisant l'effort d’être très compréhensible. A cette distance, l'ork a l'odorat développé, devait se trouver en plein milieu des... « effluves » de la prêtresse et il pu sentir outre ses suaves phéromones de désir, une douce odeur de fleurs de cerisiers. Ce léger arôme sucré de fleurs de cerisiers, Jérélin pourrait aussi déceler.
La nis sourit à l'ork et dit : Ah. Brom. Oui je pense aussi que nous devrions tous nous allier contre la Non-Vie. Son sourire s’élargit et elle ajouta : Ah, c'est vous qui avez rassemblé cette équipée ? C'est donc vous le chef de la délégation ?

Plouf ! Elle venait peut être de jeter un pavé dans la mare mais elle l'avait fait gentiment, avec un petit sourire taquin, observant la réaction des autres membres. D'ailleurs les jumeaux aussi affichèrent un sourire identique et observèrent. Mais, Selenya n'avait échangé qu'avec Jérélin et donc elle ne savait pas véritablement quel était le statut de chacun des membres de la délégation. Cela semblait s’éclaircir cependant. Jérélin était l'intermédiaire diplomatique, Zhalana la consultante Arténienne, Ush'... Hmmm, d’après les missives il semblait qu'elle ait un rapport de prés avec l'affaire, Asafa semblait être un protecteur, Nis' était donc le chef apparament et le dernier ork, étrangement silencieux effectivement... une armoire à glace supplémentaire pour la protection, sans doute. Mais tout ceci serait sans doute développé et précisé lorsque la délégation présenterait à la nis, les détails de l'opération.

D'ailleurs ce petit pavé, lui permit d'éluder la question sur les Keldariens, pour le moment... Pour l'instant l'avenir de Mary dans l'esprit de Selesnya était assez... Incertain... Si ce n'est compromis...
Selesnya fronça un peu les sourcils, intriguée, ne comprenant pas ce que Nis' venait de dire à Jérélin.

Puis Zhalana proposa de discuter. Très bien. Répondit-elle. Que l'Arténienne se rassure, Selesnya a déjà eu à faire à d'autres Arténiens et elle est bien plus tolérante et ouverte d'esprit que beaucoup de ses confrères. Le seul fait de s’asseoir avec des Havre-boisiens présentement, peu le confirmer d'ailleurs. Les premières impressions de Selesnya étant plutôt bonnes, et la nis espérait que cela soit réciproque aussi pour la délégation. La dryade s'assit donc, prête à discuter, elle avait sans doute encore plus l'air d'un « buisson risible » comme cela. Mais on voyait aussi encore plus « ses atouts diplomatiques » de haut.

Le reste des prêtres s'assit, mais un peu en retrait, derrière les jumeaux, préférant laisser Selesnya discuter avec les autres porteurs et leur faire un compte rendu ensuite. Les jumeaux se tenaient, debout de part et d'autre, derrière Selesnya, bras croisés, alertes, comme deux gardes du corps zélés. Le reste des gardes était autour des porteurs et du petit groupe de prêtres, eux aussi, sur leurs gardes.

Alors en ce cas. Racontez moi tout dans le détail. Ensuite réfléchissons ensemble à ce que nous allons faire. Puis, j'aviserai mes compatriotes de la marche à suivre. Fit Selesnya, attentive, maintenant a connaître cette histoire, avec précision.

...

Page [1] [2] ...[8] [9]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page