Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

122 Joueurs sur Ideo (4338 inscrits) : 62 humains (2238), 34 elfes (1361), 26 orcs (739) | 5 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

A la recherch' de l'Orb' enfumée. [suite]

Ou l'arrivé d'un groupe orc et une arténienne dans la Taure.
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] ...[5] [6] [7] [8] [9]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Asafa
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Joriol 12 Rastel du 1561ème cycle à 10h24

*** Le vieil orc incline simplement la tête pour signifier qu'il suivait la nis.
***
- Brom. Mais ça va aller, ne vous en faites pas. Je suis juste usé? pas complét'ment impotent.
*** Un léger sourire, puis il poursuit en observant les alentours, notamment ses camarades orcs qui le rejoignent.
***
- Dites, l'adaptation dans ce pays n'a pas été trop difficile ? Je veux... C'est pas comme si ces gens étaient très ouvert d'esprit...
*** Un regard sur Selesnya, puis la Ul et les jumeaux avant de revenir à la nis. ***
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Observatrice de la non-vie, Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Joriol 12 Rastel du 1561ème cycle à 10h42

Ambre leva les yeux au ciel en secouant ses mains pleines de farine

Adaptation, adaptation, c'est pas comme si j'etais née dans le sable hein, j'ai grandi en Arténie, mais je n'y suis pas née. Et puis les Quendi qu'ont un baton d'archimage dans le fondement, ce sont sommes toutes, des exceptions. Ca arrive aux porteurs en général

Un sourire malicieux lui fendit la bouille

Vous avez dejà mangé de l'elfe ?

Elle riait sous cape en préparant la derniere fournée de galettes



Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Joriol 12 Rastel du 1561ème cycle à 11h42

Thème : Le train fantôme : Pouf pouf... *Petit pas, petit pas, petit pas... Essoufflement... Le pseudo-narrateur essaye de rattraper le train en marche...* Damn... Qui aurait cru que je me laisserai distancer... Arghl ! Plus de 10 wagons à remonter. Sapristi saucisse !

Ainsi donc... Les jumeaux se frottèrent le bout de leur belles oreille pointues, encore une fois de manière synchronisée. Seuls les personnes intimes comme Selesnya en savaient la signification, mais actuellement elle ne regardait pas dans leur direction et avait des préoccupations plus pressantes.

Il y avait de l'électricité dans l'air entre les deux sœurs de la tempête. Selesnya n'osa pas intervenir, ne voulant pas paraitre impolie. Ainsi donc l'Elu se souciait de sa sécurité...? Hmmm, voila qui était plutôt intéressant... Oui.

Eldritch se chargeait de directement poser des mots sur ses propres pensées. C’était bien pratique, quoiqu'un peu abrupt. Selesnya était heureuse de ne pas être la seule à trouver certaines choses étranges... Et justement à ce propos elle aurait espéré que Jérélin et Ush' eurent des réponse à ses interrogations... Mais le shaman semblait lui aussi courir après le train *lui tend la main* Allez montes l'ami ! :)
Mmmmh, Ush' n'avait pas saisi, c'est vrais elle ne comprenait que l'orc, peut être qu'Eldritch allait encore avoir des frissons désagréable dans le dos, mais malheureusement, Selesnya n'avait pas trop le choix...

Votre camarade Nisroch a dit qu'il est entré en contact avec l'Esprit de son Totem et il lui a dit que pour la Divination il faut trouver un lieu sacré qui plait à l'Esprit de la Taurë, faire une grande Fête jusqu'à la Transe en invoquant Dieux et Esprits shamaniques, pendant que Zhalana entre en communion. Que la Musique et la Danse nous mettent dans la Synergie.

Ma question était la suivante :

J'ai cru comprendre dans votre discourt, Ush' que l'esprit du lynx était espiègle et farceur... Je ne voudrais pas paraitre impolie envers vous, shamanes ou l'esprit du lynx que je respecte mais, faut il prendre tout ceci au pied de la lettre ?

Ma seler ici présente, exprime par oral, ce que moi même je pensait... N'est ce point étrange voir risqué d'associer une pratique magique profane agnostique a une tentative de divination destinée aux dieux et esprits...?
De même que de faire une fête...! Diable, nous sommes envahis par des nécromants et cette orbe est peut être la clé de notre survie... C'est un peu malsain de faire une fête...


Selesnya répéta par politesse pour Elritch.

Ma seler ici présente, exprime par oral, ce que moi même je pensait... N'est ce point étrange voir risqué d'associer une pratique magique profane agnostique a une tentative de divination destinée aux dieux et esprits...?
De même que de faire une fête...! Diable, nous sommes envahis par des nécromants et cette orbe est peut être la clé de notre survie... C'est un peu malsain de faire une fête...


Elle se tourna ensuite vers Ambre.

Oui oui, il faut agir avec extrême prudence, Kiel m'a envoyé une missive m'avertissant des dangers que pouvaient représenter une telle entreprise, et je ne compte mettre la vie de personne d'autre que la mienne en danger. Il faudrait que nous en discutions.

Elle traduit de nouveau pour Ush'.

Un de nos frères m'a envoyé missive, m'avertissant des dangers que représentait cette entreprise. Il faut agir avec extrême prudence et je ne compte mettre la vie de personne d'autre que la mienne, en danger. Il faudrait que nous en discutions.


Selesnya ne prêtât guerre attention aux suppliques d'Asafa, aucune raison de le faire et de toute façon Ambre s'en occupait et c’était tant mieux. Elle haussa les sourcils et soupira légèrement lors-qu’Ambre alluma un feu. La prêtresse leur avait interdit de faire un feu... Les orcs allaient peut être râler... Les traiter de racistes ou d'étroits d'esprits...
Elle même ne faisait jamais de feu... Les flammes... Elle détestait ça... Autant que la non-vie et les blasphèmes.

Bref... Là présentement elle avait besoin de savoir ce que les deux autres shamans en pensaient de tout ça.

...
Information détaillées
Eldritch Ul
Quendë, Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Joriol 12 Rastel du 1561ème cycle à 13h02

L'Ul attend, écoute, prétend comprendre même si ses yeux ne traduisent qu'un amas de bouillis incompréhensibles. Cette langue sonne faux, laide, mal léchée à ses fines oreilles, mais que peut-elle y faire ? A chaque fois qu'on l'observe, le vent rend un regard d'autant plus soutenu, sérieux, condescendant. Elle guette la Siltaniel, trop amicale envers les yrchs à son goût, mais là encore ne réagit pas.

L'humaine la fixe, lui sourit. Eldritch penche la tête de côté. En même temps, la nîs vient de lui faire l'honneur de lui adresser la parole. Elle parle de divination. L'Ul, une nouvelle fois, hausse un sourcil. On parlait de Dieux mais l'explication semble presque claire, aussi claire cela puisse paraître pour une non-mage, mais la rouquine n'est pas idiote. Sa dernière remarque, note fugace de sa propre fugue, est plus aberrante que rassurante. Essayer... toutes les... transes ? L'Ul se raidit. Elle n'a pas compris. Mais qu'une mortelle ne sache pas bien parler la langue sacrée ne l'étonne guère.

L'Ul est attirée par les odeurs de brûlé. Elle tique, s'arrête, s'approche avec douceur de sa camarade, et fait dangereusement pencher une gourde d'eau vers le feu pour l'éteindre, avant de s'immobiliser. Son gris, accusateur, devient aimant envers sa sœur de la Tempête. Au final, l'Ul se déplace de quelques pas et ne prend pas plus d'une poignée de secondes pour ramener de lourdes pierres grises. Accroupit, elle les dépose sans se brûler autour des flammes, pendant que l'incongrue fait des... galettes, du moins le pense-t-elle. Car encore une fois, elle ne comprend rien, et visiblement les échanges avec la nîs n'intéresse pas grand monde. Tant pis, elle n'est pas là pour faire ami-ami. Tout ce qu'on lui demande, c'est d'être efficace.

Heri, prenez quelques précautions tout de même, déjà que faire un feu n'est pas très conventionnel, souffle-t-elle à l'intention de Ambre, l'intérêt n'étant pas de la mettre dans l'embarras face à ses... invités.

Même si Eldritch en meurt d'envie.

Une voix douce s'élève alors ; ou pas, puisque la prêtresse s'est dit que parler dans une langue bizarre devait être efficace. La rousse propose d'un regard à Ambre de l'aider. La nîs est habile de ses mains, en plus de couver une certaine force. Et puis les galettes sont pour l'instant affreuses, autant leur accorder un semblant de beauté.

L'Ul écoute ce qui est audible : discuter. Elle n'est pas concernée, donc se tait. De toute façon, il est peu probable qu'on lui accorde plus d'importance que ça.

Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Joriol 12 Rastel du 1561ème cycle à 13h52

*** L'orcresse écouta l'elfe. Elle fut d'abord surprise que ce fut elle qui réponde et traduise pour elle ses précédents propos, avant de se souvenir qu'elle avait déjà joué les interprètes avec son peuple lors de leur rencontre la veille.

Ushkaangha ingéra chaque mot prononcé dans sa langue, les décortiqua et assembla le tout dans ses pensées avec ce qu'elle savait de tout cela. ***


Être espiègle, s'pas forcément dire ke d'la bouse, v'savez. Mais c'est vrai k'vek le Lynx, faut pas tout prendre komme s'est dit. J'veux dire, s'pas k'il va dire n'importe koi, juste k'faut interpréter, pas tout gober tout sek sans réfléchir un brin.

*** La Gobo se grztta un peu le crâne, passant entre ses tresses. ***


Ah ! j'sais ! V'là, c'est komme ki dirait un peu komme les vieux. Vous savez, parfois, les très vieux, y kausent un peu bizarre, ils semblent pas kohérents dans s'k'y disent. Genre, ma grand-mèe elle disait toujours kan j'étais p'tiote k'fallait pas karesser l'museau d'une bête ki dort. Mais s'k'elle voulait dire, c'était pas l'même choz' : s'k'elle voulait dire, c'est k'fallait s'méfier des gens trop kalme, et k'fallait pas leur chercher des poux. Voyez ? C'est pas les mots k'sont importants, c'est l'sens.

Et ba l'Lynx, s'pareil : y dit et y montre des truks, mais faut pas toujours les komprendre komme ça a l'air. mais kan un esprit vous kause, s'toujours important, pask'y z'ont pas k'ça a faire d'jà, pi y kausent jamais pour rien dire.


*** L'orcresse se mit à sourire de toutes ses dents. L'espace d'un instant, elle se demanda quand même si c'était bien clair, tout ça... ***


Pour s'k'est d'la fête, faut pas voir ça comme un truk où on s'amuse. Juste k'les z'esprits, faut les attirer, faut leur montrer k'on est là pour eux. Vous avez vot' façon d'faire, là-d'sus on va pas s'fâcher, chakun son truk hein. Nous, pour aller d'l'autre kôté du Voile, là où vivent les z'esprits, faut k'notre propre esprit kitte not' korps l'temps d'faire la kausette. Et pour ça, surtout kan on débute, faut des truks. D'l'alkool, des herbes à fumer ou à bekter, des racines à s'foutre dans l'gosier... Tan k'ça fait dékoller du monde des vivants koi. Et la musike, ba ça aide pas mal aussi. A partir mais aussi à rev'nir. Pask'une fois k'on est loin d'not' korps, faut aussi savoir rentrer, paraît k'y'en a k'on pas fait gaffe et ki sont rester à jamais dans l'monde des Brumes, alors k'y z'étaient pas mort en plus !

L'rythme, ça aide à r'trouver son korps. D'où la fête.

Après, pour l'reste...


*** L'orcresse se gratta une nouvelle fois le crâne. Elle réfléchissait. ***


J'sais pas bien s'ke c'est ça, votre truk de "profane agnostike"... Nous, on va ap'ler nos z'esprits, vous l'vôtre ki kommande à vos arbres là, et on va essayer d'kommuniker avek... s'pas une mince affaire pour sûr. Pour la magie, moi j'sais pas trop komment ça marche dans l'pays d'la dame. S'k'elle sait, ça nous a d'jà aidé un peu, alors on sait jamais...

Mais vous savez, nous, l'seul risk k'on a, j'pense, c'est juste d'rester koincés 'vek les z'esprits, alors si ya la musik, ba ça ira, vous en faites pas !


*** Grand sourire convaincu, mine radieuse. Oui, l'orcresse était confiante. Elle n'avait aucune certitude sur l'efficacité de leur entreprise, elle était même dans l'idée qu'il y avait peu de chances qu'ils obtiennent ce qu'ils cherchaient, mais elle était sûre que tout se passerait bien. ***
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Observatrice de la non-vie, Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Joriol 12 Rastel du 1561ème cycle à 18h27

La gourde s'inclina et la main d'Ambre vint s'interposer, tandis qu'elle fronçait les sourcils. Eldricht s'éloigne sans rien dire, revient avec des pierres qu'elle pose autour du feu et lui fait la leçon.

Autour d'eux, la neige a fondu depuis quelques jours .

c'est gentil, mais l'herbe mouillée ne brûle pas

Elle sourit chaleureusement a la nis, et tend l'oreille aux paroles de Ush. Elle lui adresse un signe de tête

J'explique à Eldricht, j'ai l'impression qu'elle ne comprend pas l'orc

Revenant à Eldricht

Je pourrais traduire mot à mot, mais je ne suis pas encore au fait de tout, ça ne voudrait pas dire grand chose.
En gros, ils sont allés à la rencontre de leur animal totem. Le lynx est un de ces totem, mais il est facétieux et parfois, ce qu'il dit n'est pas ce qu'il veut dire


Elle écarta les mains en signe d'ignorance

Une transe collective est prévue pour trouver l'orbe qu'on recherche. Au cours de la transe, les orcs ont besoin d'un vecteur pour appeler leurs esprits, pour s'ancrer dans le monde et pouvoir revenir, ils aimeraient de la musique.

L'assiette de galette sentait fort bon et elle en prit une.




Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Nisroch Arkhanok
Goboroktar, Trafik'ork, Yeux d'Rondach'
Union de Hâvrebois

le Joriol 12 Rastel du 1561ème cycle à 22h13

Citation :
Vous avez dejà mangé de l'elfe ?


*** C'est à cet instant précis que l'Ork, attiré par l'odeur délicieuse de la cuisine préparée par l'Observatrice de la non-vie, rejoint la Compagnie autour du feu qui crépite doucement. ***


*** Il se réchauffe les mains auprès du foyer et observe le menu. ***


Rhorr ! Asafa ! D'habitud' les galett's c'est APRES la bitur' au vomipartout orum ? Pô AVANT ! URK ! URK ! URK !

Amusé il croise le regard d'Ambre :

Manger de l'elfe ? Peux - être quand j'étais orkinot à l'époque où nos Peuples étaient en guerre. Quoiqu'il en soit...

Les yeux de l'Arkhanok se tournent doucement vers Zhalana.

Il doit s'agir d'un met à déguster... Dit - il, rêveur.

*** Voyant que la Rousse, dont la senteur à changée, s'est rapprochée pour aider au service ; il sort de son sac des boulettes de viandes, des petits oignons, du thym séché et de l’ail sauvage, ainsi qu'un cruchon de liqueur de pomme. ***


*** Il fait une brochette à l'aide d'une branchette et commence à la cuire légèrement avant de constituer un rouleau avec la galette dans laquelle il a inséré les ingrédients. ***


*** Il tend son kebab improvisé à Eldritch : ***


Tiens, manges, tu m'en diras des nouvelles.

Puis à l'ensemble du groupe :

Si la non-vie est derrière toute cette affaire, qu'est ce que la Vie, elle, peut nous offrir comme arsenal contre la nécromancie si ce n'est l'Amour, la Fête, la Joie, le Plaisir ?

Si la non-vie est derrière toute cette affaire, qu'est ce que la Vie, elle, peut nous offrir comme arsenal contre la nécromancie si ce n'est l'Amour, la Fête, la Joie, le Plaisir ?
L'ordr' c'est le Dé-z'ordr'.

Nisroch Arkhanok : Koskhûnien Sang pour Sang !
T'Aime.
Information détaillées
Zhalana
Illusion
Confédération Arténienne

le Valkin 13 Rastel du 1561ème cycle à 00h20

*** Elle avait pris ce qui s'appelle un léger vent. Cela lui apprendra d'être spontanée et légère, d'être jeune nis, heureuse d'avoir passé une nuit remarquable, de plaisanter faire des mots sur les transes. De penser à de l'Espoir. D'avoir du coeur. Ses mots étaient mal placés. Son humour mal assimilé.
Il feront ce qu'il voudront, et si il n'ont aucun respect pour la Magie...
Foutues bigottes ces elfes, l'idée d'une transe, cérémonie avec ses Orc lui plaisait, l'audace de la créativité et en savoir plus sur le Lynx qui voulait l'y convier. Elle aura perdu un peu de sa joie dans l'azur d'un matin particulier.


Elle se concentre alors sur la nourriture. Zhalana a faim, terriblement faim ce matin. Elle aurait mangé bien plus qu'une galette qu'on lui offre pendant le repas. N'aura pas fait de commentaires sur le feu qui enfin les réchauffera alors qu'ils en furent privés. Aura elle même déballé des dattes sucrées pour compléter le repas, par politesse pour ne pas être redevable pour les offrir. Elle se laisse attirer par les flammes crépitantes.

Le regard de l'Arkhanok est bien capté par la féline d'un c'lin d'oeil puis elle a comme un petit pincement observant la viande qui fait envie qui ne lui est pas proposée.
Elle n'est plus trop choquée des manières cannibales des clans, c'est véritable, il en bouffent. Manger de l'Elfe. voui... pas sûre qu'elles les autres elfes trouvent ça drôle la réponse à cette question qui se voulait désinvolte. Fallait pas la poser voyons, oups!

La mage semble observer la suite, se rabattra le capuchon de fourrure sur la moitié du visage et peut-être méditer. Le picotement de sa mana comme un début de tourbillon de la vitalité pourrait souffler sur un premier grain de sable de poussière puis un autre qui en entrainerait un autre et finirait par former une tornade magique. ***


(ps: Zhalana n'est pas une humaine... )




http://www.youtube.com/watch?v=1afyaTBJLeo
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Observatrice de la non-vie, Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Valkin 13 Rastel du 1561ème cycle à 13h54

Zhalana approcha, les yeux brillants. Ambre lui tendit une galette et une tranche de viande

C'est aussi bon que ça en a l'air ! Mais ça manque de sauce.Moi le jus de pommes...

Elle tira de son sac un cruchon soigneusement bouché et des gobelets de bois sculptés

De l'eau de vie mes amis, de l'eau de vie, d'amour et de fête. Elle n'est pas très forte mais goûteuse

Elle remplit un gobelet et le tendit à qui en voulait, et en remplirait tant qu'il y aurait des volontaires.
Elle tourna le regard vers Ush

D'la gnole elfique, t'en dis quoi ?


Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Jérélin
Kamarad', Shaman, Loup, Uruk Ash Krâl
Union de Hâvrebois

le Dolink 15 Rastel du 1561ème cycle à 18h22

*** A la présentation des nouvelles arrivée Jérélin resta figer un moment en entendant le nom de Siltaniel, il passa ses mains dans son dos sous sa cape et passa plusieurs minute a serrer et desserer les poings tout en observant la nis.

Quand Ush' lui toucha l'épaule pour lui demandez de traduire, cela le fit sortir de ses pensés mais vue qu'il n'avait rien écouter il ne pouvais pas traduire et attendis a réponse de Selesnya qui cette fois écouta attentivement. ***


Ush' a raison quand ont parle de fête il ne fait pas le voire comme un moment festife où ont s'amuse, mais comme un moment de communion de nos corps pour que notre esprit parle aux esprits.

Pour un agnostique pur et dur il ne pense pas que les esprit et les dieux existe, il pense que la magie existe pur et il pense la manipuler tout seul. Tu comprend mieux Ush' ?
Mais Zhalana semble ouverte aux Esprits ou au moins a l'idée qu'ils existe donc ça peut marcher.

Par contre Lathvin' que dit votre frère a propos des dangers que vous pouvez encourer?
Car si vous risquer quelque chose, nous qui somme des étranger ont risque peut être pire comme réaction.
Alors pouvez vous nous en dire plus?

Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Dolink 15 Rastel du 1561ème cycle à 20h03

Selesnya acquiesça au propos de d'Ush et Jérélin puis elle posa ses mains, doigts contre doigts devant elle. Elle profita du fait qu'Ambre avait réuni tout le monde autour de la nourriture. Ces orcs ils ne pensaient vraiment qu'a manger et boire. Ambre les avait bien cernés apparemment. Tant mieux. Selesnya elle, souhaitait en finir le plus vite possible avec tout ceci.

Elle fit un signe de tête d'excuse à l'Ul et aux jumeaux qui eux non plus ne comprenaient pas le langage orc et ne l'aimaient pas non plus particulièrement. Ils avaient surtout appris à le reconnaitre pour savoir repérer ces créature, savoir ou frapper. D’ailleurs l'Ul n’était pas seule à avoir réagit à la prêtresse parlant Ork, les jumeaux s’étaient copieusement foutus de sa gueule la première fois, hier. Relations intimes obligent, ils avaient sans doute un respect différent d'Eldritch pour Selesnya.

Bien, puisque j'ai l'attention de tout le monde. Elle soupira. Tout d'abord par rapport à vos questions d’hier.

Elle se tourne ver Nisroch avec un sourire.

Oui je connais Sarokah. Je suis prêtresse de Galmaniel, il serait mal venu de ma part de ne pas connaitre au moins Sarokah dans votre panthéon.

Une pause.

Ce que j'ai cru voir ou pensé hier, lorsque j'ai eu ce malaise, n'était rien qui concerne l'Orbe. Il s'agissait d'une confusion de mon esprit encore engourdi par mon coma. Rassurez vous.

Se tournant vers Zalana, toujours souriante.

J'ai effectivement un contact pour Keldar... Cependant je n'ai plus de nouvelles de lui depuis un moment.

Le fait de ne plus avoir de nouvelles de son amant était déjà assez douloureux comme cela pour la nis. En y repensant... Son sourire se défit, elle poursuivit donc plus neutre.

Quand à votre demande sur la situation d'Eldalië... Je suis au fait que vous avez échangé avec l'Herinor Faenya. Je n'ai rien a vous dire de plus que ce qu'elle n'a déjà dit.

Elle reprit son sourire lorsqu'elle se tourna vers Jérélin et Ush';

Hmmm, très bien, je vous remercie pour ces éclaircissements. Je vais y réfléchir... Mais nous procèderons avec une extrême prudence.

Ush' semblait enthousiaste... Bien se passer... Bien se passer... Rien n'était moins sur...
Acceptant la requête de Jérélin, Selesnya tendit la missive de Kiel au Shaman.
Je vous laisse juge. Peut être que vous avez des informations concernant certains faits décrit par cette missive. Fit elle a Jérélin.

En attendant qu'il la lise, la nis commença a réfléchir aux propos d'Ush' et a la divination, plaçant ses doigts sur son menton, en réflexion profonde.

...
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Lüdik 16 Rastel du 1561ème cycle à 10h37

*** Ushkaangha acquiesça à l'explication succincte de Jérélin. Elle avait du mal à concevoir cela, mais elle comprenait, c'était suffisant pour suivre la conversation.

Lorsque lui fut proposé le breuvage elfique, l'orcresse accepta, par politesse, et renifla le contenu de son gobelet. Cela humait aussi léger qu'une limonade qu'on aurait sans doute laissée un peu fermenter au soleil quelques jours...
Par politesse, toujours, elle goûta, ou plutôt avala cul-sec le tout. Ouais, vachement léger le truc... Cela dit, ça restait bon au goût. Aussi donna-t-elle de son beau sourire pleins de canines à l'elfe pour la remercier, tout de même.

Et sans se faire prier, parce qu'elle n'avait rien mangé depuis la veille au soir et qu'une bonne transe, ça creusait pas mal, elle prit sa part de la nourriture si aimablement offerte. non sans penser que c'était sans doute trop raffiné, qu'un bon morceau de viande séchée aurait largement suffit...

Tandis qu'elle mangeait, un piom qu'elle connaissait vint lui glisser une missive dans sa main et repartit aussi sec, ne laissant qu'un courant d'air comme seule trace de son passage. L'orcresse lu et répondit dans la foulée, avant de retourner à son repas. ***
Information détaillées
Asafa
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 16 Rastel du 1561ème cycle à 11h19

*** L'ancien chiliarque avait répondu à Ambre sur le ton de la plaisanterie.
***
- Que lorsque je connaissais l'elfe avant.
*** Un léger sourire avant de se concentrer sur les échanges qu'il suivit en silence. Il avait bu et mangé ce qu'on lui avait proposé, sans ajouter grand chose. En grognant, comme pour soulager une jambe douloureuse, il se redressa sur son siège de fortune.
***
- Grumpf... Cette histoire n'avance pas... On dirait qu'on apprécie tellement noy' compagnie qu'on veut nous garder ici...
*** Un bâillement sonore ponctue son intervention. ***
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Observatrice de la non-vie, Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Lüdik 16 Rastel du 1561ème cycle à 11h27

Ambre sourit à Asafa

c'est bon à savoir, on ne se connait donc pas

Hochant la tête à la remarque de l'orc, elle baisa d'un ton

Comment vous voyez cette cérémonie, vous ?Ca va se passer comment ?

Elle le regardait par dessus le bord de son gobelet ou elle n'avait toujours pas osé verser la boisson orc, elle voulait garder sa tête sans brumes


Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Lüdik 16 Rastel du 1561ème cycle à 12h30

Il était clairement évident qu'Asafa utilisait un langage inintelligible de Selesnya de façon à se permettre des choses. Ambre maitrisait l'orc, il n'y avait donc pas de raison de ne pas utiliser le langage naturel de l'orc, mis a part si l'on voulait éviter d'être compris. Et il n'était pas sage de faire cela lors d'une entrevue diplomatique.
Les jumeaux qui avaient déjà fait une fois la remarque, se raclèrent la gorge et firent les gros yeux à Asafa et Ambre.

Si Asafa en avait marre et était impatient, il pouvait toujours demander à partir et être raccompagné. Après tout il n'était pas vraiment nécessaire à l’accomplissement de cette cérémonie. Il avait, plus tôt, critiqué l'utilité des elfes mais, lui même s'était il montré utile à la situation ? A part la crisper avec d'horribles blasphèmes et faire son vieil orc ronchon ? Pas des masses.
Il fallait tâcher d'être constructifs et prudents de manière à abréger rapidement mais sans précipitation, les souffrances de tout le monde.

En réfléchissant, la prêtresse se dit qu'Ambre, en tant qu'Observatrice, aurait peut être des idées par rapport à cette missive. Sans doute voudrait-elle proposer des choses ? Elle fit gentiment signe à Ambre de venir, s'excusant d’interrompre sa conversation avec l'orc. Lorsqu'elle serait a coté d'elle, elle lui montra aussi la missive de Kiel.

Voici une missive envoyée par Kiel. J'aimerais savoir ton sentiment là dessus, s'il te plais.

Puis s'adressant à Jérélin. Vous avez des idées ? Et des infos complémentaires sur ce qu'il s'est passé dans ce gouffre là ?

Peut être Jérélin et Ambre auraient les mêmes impressions sur le contenu de la missive ?

...
Information détaillées
Eldritch Ul
Quendë, Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Lüdik 16 Rastel du 1561ème cycle à 13h03

L’Ul grince des dents comme un morceau de bois glisse négligemment contre la terre. L’une est trop bavarde, à déblatérer en se grattant la tête, avec un sourire qui ne fait que ressortir l’envie viscérale d’égorger de l’yrch. Mais Eldritch est elfe, est nîs, est Eldalïe. Nul besoin de barbariser des barbares, aussi elle se concentre sur des galettes. L’Ul ignore la remarque de la Siltaniel. De l’herbe mouillée. Stupide et peu convainquant, mais bon. La rousse ne cherche pas la querelle avec ses semblables. Sa cadette de quelques cycles continue, prit d’une volonté et d’un devoir de… traduire.

L’Ul marque un temps d’arrêt.

Il est facétieux et ce qu’il dit n’est pas ce qu’il veut dire ?

Ses yeux gris se plantent dans les noisettes de son inteloctutrice.

Alors pourquoi doit-on s’embêter à l’écouter ? Ce n’est pas un peu contradictoire ?

L’Ul secoue la tête. C’est du grand n’importe quoi. Puis, un peu plus bas, d’une voix presque fluette :

… mais si vous avez besoin d’aide, je sais chanter.

La vanesse aux cheveux flamboyants finit de s’épousseter la farine sur les doigts. Des odeurs peu désagréables attirent la nîs qui se tourne vers un yrch, celui qui la fixait un peu plus tôt. Son gris n’exprime qu’une légère curiosité. Elle compte du thym, de l’ail, et de la viande qu’elle ne reconnaît pas de visuel. Au final, le même colosse lui tend le tout une fois cuit enroulé dans une galette. Eldritch tend sa senestre et enroule ses doigts autour de la galette, sans lâcher des yeux l’yrch. Ses sourcils se froncent, son comportement est bizarre. Mais la faim lui tiraille l’estomac depuis plusieurs jours.

Elle mord.

Des saveurs multiples lui font hausser un sourcil.

C’est vraiment bon.

Son anomosité ne s’estompe guère, mais d’un hochement de tête, le remerciement est esquissé.

Nisroch Arkhanok Goboroktar.

Elle ne l’oubliera pas.

La remarque de Nisroch a du sens. Même si l’Ul ne peut avouer son acquiescement, elle hoche doucement de la tête, attentive. Même si chanter n’a pas sauver ses parents. Non, en fait, c’était complètement idiot de penser de cette manière, mais peut-être que l’yrch simplet ne cherchait qu’à rassurer ses comparses.

L’une des collègues de l’Arkhanok, l’humaine, puisqu’elle ne peut pas être autre chose d’humaine pour Eldritch : l’impure s’acoquine avec des orks et en plus de cela sa chevelure recouvre ses oreilles. Pourquoi diable serait-elle autre chose qu’un être inférieur ? Zhalana boude. Grand bien lui fasse, l’Ul tourne sa tête au gré des conversations.

L’Ul capte le geste d’excuse de la prêtresse. Son gris se durcit d’acier, mais ne commente pas. Voilà même que la quendë ne se donne pas la peine de faire semblant de traduire. Machinalement, la rousse tourne les yeux vers les autres personnes alentours. Elle s’ennuie. Une nouvelle langue écorche les oreilles de la rouquine qui finit doucement sa galette de viande. Elle se redresse, surtout à l’écoute du râclement de gorge des jumeaux. Ambre… encore. C’est à se demander si l’avenir de la Taurë lui importe. Eldritch reste droite, debout, fier vent face aux encombres. Mais on ne l’appelle pas. Kiel ? Ce nom d’inconnu ne l’est pas. Au milieu des yrchs et d’une humaine, l’Edritch attend, passablement irritée de la situation.
Information détaillées
Jérélin
Kamarad', Shaman, Loup, Uruk Ash Krâl
Union de Hâvrebois

le Lüdik 16 Rastel du 1561ème cycle à 13h11

*** Jérélin s'assit et lue a plusieurs reprise la missive qui était assez longue, pendant qu'il lisait il mangeais et buvait qu'ont lui servait sans tellement faire attention.
Et si ils faisaient erreur depuis le début, enfin pas erreur de stratégie mais de cible et de temps.
Il rendit la missive a Selesnya puis sortir son grimoire pour demandez au siens des informations. ***


J'ai une question pouvez vous me lire le passage en orc que votre frère Kiel parle.

Je voudrais bien en avoir connaissance ça pourras peut être m'aidez.
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Lüdik 16 Rastel du 1561ème cycle à 15h20

Que sa seler se rassure, Selesnya ne disait là rien de très important. Remercier les Shamans, répondre sommairement à leurs question de la veille, rien qui n'ai de grand intérêt pour l'Ul, assurément. Et elle ne voulait pas l’embêter avec ces futilités. Mais si elle souhaitait consulter la missive de Kiel elle était, bien sur, la bienvenue.

Mais certainement. Répondit la Prêtresse au Shaman.
Elle ouvrit son récit et tourna les pages. Elle plissa les yeux, fronça les sourcils... Le dialecte utilisé par l'orc était... Primitif... Vulgaire... Elle essaya de le traduire en le raffinant un peu.

"Extrait du recueil d’aventure d’un orc pas comme les autres
(Kargar Sakamalis, c’est le nom de cet orc des anciens temps connus pour ses aventures)
"La rivièr’ ki pu"

Il n'y avait plus grand monde à chamailler à Kormir et je m’ennuyais au point que j'ai commencé à compter mes doigts.
J’avais entendu qu'il y avait des espèces de lézards géants qui trainaient au sud de la grande foret et j’avais dans l’idée d’arracher la queue d'une de ces créatures pour voir si cela repoussait. Alors j’ai pris mes brik' et mes brok' et voilà que j'étais repartit en vadrouille.

C’était à la saison du crépuscule que je me suis mis à mettre un pied devant l’autre en direction du marais qui est au bout de "la rivière’ ki pu", et qui remonte dans la forêt des elfes.
Dès que j’ai passé le pont au nord-est de la ville, il n’y avait plus personne. Et ça c’est pas amélioré en suivant la rivière. Enfin bon, tout ça pour dire que j'ai fini par arriver là ou les rivières se rejoignent et ou ça pu."


Selesnya soupira de consternation... Elle qui avait étudié les zones humides d'Eldalië... Cela lui faisait mal au cœur de voir une telle description primitive d'une zone marécageuse.

Il s'agit sans doute de la zone des marais de Karmir comme le mentionne Kiel.
Je reprend...

"Je me suis dit que cela serait facile de retrouver les gros lézards et bien pas du tout : ils ne laissaient même pas de traces. Mais comme je suis pas né de la dernière baston, j’ai fini par repérer un tas d’escargots de l’eau qui avaient été mangé.
« Diable ! Qui peu bien manger de tels escargots ? » Me suis-je dit.
Et bien je suis resté planqué dans les roseaux pendant trois jours pour savoir ça. Si, monsieur !

Et j’ai bien fait, car les mangeurs de limaces sont revenus et c’était les lézards géant. Mais attends, ils sont pas arrivés en marchant comme toi et moi, non non, ils sont sortis de la terre juste comme je te parles. Il y en avait un peu comme les doigts de mes mains. Et il y en avait un bien plus gros qui avait l'air d'être le chef vu que les autres le regardaient bêtement sans broncher.
Y sont restés là sans bouger à se faire bronzer la face, jusqu’à ce que la nuit tombe.
Et moi pareil, j’attendais qu'il y en ai un qui soit seul pour lui arracher la queue, mais ils ne bougeait pas.
Mais une fois que le soleil s'est couché, le chef c’est mis à marmonner des trucs dans ma tête, un peu comme si Zormak ronflait directement dans mes oreilles. Je peu te dire que ça m'a fait froid dans le dos son truc.
N’empêche qu'il s’est arrêté d’un seul coup et s’est mis à montrer du doigt vers le nord et les autres lézards ont fait face à ce qui arrivait tranquillement sans se méfier : Une bande d’elfes aussi nombreux que les doigts de mes pieds. Si si une bande d'elfes monsieur !

Deux des gros lézards ont chargé les elfes, et je peux dire que ça faisait du raffut une bête comme ça avec ses grosses écailles et tout et tout.
Pendant ce temps, les autres lézards ont fui dans le marais avec leur chef, enfin je veux dire qu'ils n'étaient plus là quand j'ai regardé. Et les deux derniers lézards se sont jetés bans la vase du marais, criblés de flèches, et ont disparus dedans.
Je ne sais pas ce qu'ils sont devenus."


Selesnya se frotta les yeux.

Ah... Ça pique les yeux... Bref, le rapport de cet orc et celui de notre bon Quendëtar sont liés, il est probable que ce Kargar Sakamalis soit l'orc qui fut mentionné par notre roi à la fin de son rapport.

...
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Observatrice de la non-vie, Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Lüdik 16 Rastel du 1561ème cycle à 23h29

Ambre fronça les sourcils en entendant Selesnya lire un passage du récit

Mais ... ces lézards dont parle Kargar Sakamalis, ce sont les slaads avec lesquels le traité d'Elrohir a été signé, non ?

Elle écarta les mains en signe d'incompréhension

Quel lien fais tu entre les slaads et l'orbe Seler ?

Elle sortit ses notes sur un résumé qu'elle avait construit à partir de ses souvenirs en tant qu'Olwa de Galmaniel.

Il y a 11 cycles, le culte de Galmaniel est entré en contact avec trois dragonnets. Les dragons volent, les slaads vivent sous terre...

Elle referma sans hate son récit, l'air préoccupé

j'ai lu aussi les missives de heru Kiel, mais je suis un peu perdue, là. Comment est il prévu que l'on procède ?
Une divination, c'est un acte magique, commun aux profanes et aux fidèles. Il faut nous unir, nous en avons semble t il convenu, mais comment ?


Son regard fit le tour des visages assemblés...




Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Asafa
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Malina 17 Rastel du 1561ème cycle à 12h00

*** L'orc croise les bras en levant un sourcil.
***
- Les Slaads pourraient avoir prêter allégeance à un Drack ?
*** Il se gratte le menton.
***
- Les Dracks ont le pouvoir d'imposer la dévotion aux autres espèces. L'attaque de Veramys l'a prouvé, il avait soumis à sa volonté des trolls, des géants, des gobelins, des harpies et toute une ribambelle d'bestiol'. Après, il faut effectivement que l'orb' contienne un drack, c'qui n'est pas encor' sur...
*** Il se masse la jambe en grognant.
***
- Les dragonnets... J'en ai entendu parler. Il y en avait un en Arténie, il y a pas si longtemps... Mais j'me rappelle plus bien. Et toi, Zhal' ?
*** Un soupire pour ponctuer son intervention. ***

- Au final, quel est le lien de cette dernière missive avec l'affair' de l'orb' et des Nécromants ?
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Observatrice de la non-vie, Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Malina 17 Rastel du 1561ème cycle à 14h38

Ambre continuait de fourrager dans sa paperasse

Il semblait entendu que la non vie pouvait utiliser des ... natifs ? on peut les appeler comme ça les slaads, non ? La non vie, donc, utilise des natifs en guise de marionnettes : les shrinns en Arténie, les slaads en Taurë...ailleurs, je n'ai pas l'information.

Un soupir, elle remet en ordre ses feuilles de parchemin

On s'égare, non ?

Une idée lui traversa l'esprit

Mais il y a deux sortes de slaads... ceux qui ont signé le traité d'Elrohir qui ont un roi et trois princes aux noms imprononçables et les slaads ... sauvage comme on les a appelés.


Elle secoua la tête

Zut je ne trouve pas le fil conducteur...



Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Asafa
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Malina 17 Rastel du 1561ème cycle à 15h45

*** Le vieil orc tique aux propos d'Ambre.
***
- Oh... Il est vrai que les seigneurs Nécromants ont régulièrement réussit à soumettre les peuples ayant été les premiers à vivre sur une terre...
*** Il marque une pause.
***
- C'est intéressant, mais j'ai du mal à voir le lien également...
Information détaillées
Nisroch Arkhanok
Goboroktar, Trafik'ork, Yeux d'Rondach'
Union de Hâvrebois

le Malina 17 Rastel du 1561ème cycle à 17h05

*** L'Arkhanok écoutait les réflexions exposées par chacun des protagonistes cependant qu'ils se sustentaient ; il finit sa bouchée, engloutit un fond de cruchon, rota bruyamment et s'adressa à l'ensemble du groupe. ***


Toutes vos remarques sont intéressantes mais, à mon avis, nous nous égarons en conjectures... On peut spéculer pendant des heures sur le comment du pourquoi de l’existence de l'Orbe mais nous en saurons plus quand nous l'aurons trouvée !

Notre priorité est de faire cette Divination collective ! Quel est le lieu et le moment le plus propice pour la faire : Voilà toute la question.


Toutes vos remarques sont intéressantes mais, à mon avis, nous nous égarons en conjectures... On peut spéculer pendant des heures sur le comment du pourquoi de l’existence de l'Orbe mais nous en saurons plus quand nous l'aurons trouvée !

Notre priorité est de faire cette Divination collective ! Quel est le lieu et le moment le plus propice pour la faire : Voilà toute la question.

L'ordr' c'est le Dé-z'ordr'.

Nisroch Arkhanok : Koskhûnien Sang pour Sang !
T'Aime.
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 17 Rastel du 1561ème cycle à 20h55

Pour l'instant je ne fait aucun lien seler entre les slaads et l'Orbe, je transmet juste une demande d'information de la part de Kiel, qui pense que l'entreprise que nous allons tenter peut s’avérer dangereuse pour les raisons mentionnées dans la missive. Il encourage à prendre des précaution. Elle sourit gentiment à Ambre. Je n'ai fait aucune supposition pour l'instant, ce n'est pas mon rôle. J'ai été envoyée par l'herinor et l'élu pour effectuer une divination conjointe.

La situation avec les slaads que nous considérons comme...
Elle hésitât, car ils avaient tout de même envahis une de leur ville... "Amicaux" est encore relativement trouble. Heru Kiel doit en savoir plus à ce sujet il se trouve avec eux en Elrohir.
Les autres, ceux qui ont prêté allégeance aux nécromants ont une teinte plus sombre, je pense qu' Eldritch pourra peut être vous en parler mieux que moi, elle se trouvait sans doute à Camthalion.
Un haussement de sourcil interrogateur vers l'Ul.

Selesnya se racla la gorge. Ooooooh.... Comment procéder.... Ouh ! Je sais !
Comment procéder ? Hmmmm...
IL A ÉTÉ MONTRE lors de la guerre contre les nécromants qu'un PANTHEON UNI était plus efficace pour pouvoir réussir des ENTREPRISES MAGIQUES D'ENVERGURE. De plus c'est le panthéon TOUT ENTIER qui nous avait répondu lors de notre DIVINATION pour l'arbre de Serindë.
Elle fit une petite pause théatrale. A cette fin VU L'IMPORTANCE CAPITALE de cet artefact, j'ai demandé EN TOUTE LOGIQUE l'assistance des prêtres des autres clergés.

Une autre pause. Cependant... Un petit rire étrange. Compte tenu des dangers potentiels de l'entreprise et des avertissements de Kiel, vu que nous allons faire cela conjointement avec les shamanes, nous pouvons courir des risques non-négligeables... Oui. Et il n'est pas question que je mette la vie de ces prêtres en danger, ni d'ailleurs celle de quiconque ici. Nous allons donc procéder avec extrême prudence, en commençant simplement par quelques participants. Puis, si "l'effort magique" n'est pas suffisant, nous élargirons. Car après tout... Tout est question "de dosage"... N'est de pas ? Pfffff...

Ceux qui ne participerons pas à la divination auront pour but d’éviter... les problèmes... Dont parle la missive. De façon a assurer la sureté de chacun lors de l'entreprise. leur tâche est aussi très importante. Les jumeaux et les gardes avaient reçus comme consigne d’assommer quiconque présenterait des troubles potentiellement dangereux pour lui même et pour les autres lors de cette entreprise. Il n’était pas question que ce qui s'était passé dans le gouffre se reproduise.

Selesnya aurait pu ignorer la question d'Asafa mais elle lui répondit tout de même.
Le lien entre cette dernière missive et l'orbe est donc très simplement, la mise en place d'un système de sécurité pour les officiants.

Lorsque Nis' prit la parole, Selesnya mit les mains devant elle en signe d’apaisement.

Hola hola hola, Arkhanok point de précipitation. Vous n'êtes pas autorisés, pour l'instant, à aller ailleurs qu'ici en Taurë. Je peu bien sur transmettre votre requête mais je trouve fort étonnant que vous soyez le seul qui revienne de votre transe avec un message du lynx. Dit doucement la nis non sans un brin de suspicion dans le regard.

Ses emeraudes pointent alors vers Ush'.
Ne soyez pas inquiète je vais vous expliquer tout ce que j'ai dit. En attendant, dites moi, s'il vous plait... Le Lynx ne vous aurait-il pas fait par de quelque chose à vous aussi ?
Demande t'elle aimablement à la goboroktar.

...
Information détaillées
Nisroch Arkhanok
Goboroktar, Trafik'ork, Yeux d'Rondach'
Union de Hâvrebois

le Malina 17 Rastel du 1561ème cycle à 23h47

*** Nisroch Arkhanok se lève, il a assez bu et mangé ; les conversations multiples lui font mal à la tête. Il range son sac, avec lenteur, en croisant le regard des siens ; celui de Zha, qui a été humiliée par ces nashkys, incapables de partager quoique ce soit avec une personne issue de leur propre sang. ***


Je ne suis pas là pour parler pendant des lustres mais pour trouver une solution au fléau qui a frappé mon Peuple, et qui va frapper peut - être le vôtre, Elfes et les autres Peuples d'Ideo.

*** Il se rapproche de Selesnya Lathvin' et des jumeaux, avec leur garde elfique, avec leurs prêtres, qui la protègent. ***


Si vous avez l’éternité pour réfléchir, elfes, ça n'est pas notre cas. Sinon coupons là : Nous rentrons chez nous et vous continuez à spéculer pendant des siècles. Rendez - nous nos armes maintenant et tentez votre chance de votre côté.
L'ordr' c'est le Dé-z'ordr'.

Nisroch Arkhanok : Koskhûnien Sang pour Sang !
T'Aime.
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 18 Rastel du 1561ème cycle à 08h14

La prêtresse ne se déconfit pas du tout, bien qu'elle fut légèrement surprise.

Vous n’êtes pas chez vous, ici. Peut être qu'en havre-bois on se précipite tête baissée mais ce n'est pas le cas d'Eldalië. Elle lui sourit toujours aimablement.
Vos armes vous seront restituées lorsque vous serez reconduits à la frontière comme je l'ai déjà dit.
Et... Je ne crois pas que vous soyez le seul à décider, ici.


Puisqu'il "n'y avait pas besoin de toute la smala pour une simple divination", on pouvait bien se passer d'un des goboroktar, après tout. Le lynx était il vraiment fiable ? Nisroch avait il vraiment entendu ces propos du lynx ou les avait il inventé de toute pièce pour joindre une profane à une cérémonie divine ?
Si déjà intégrer deux culture à une même entreprise magique relevait du danger potentiel... Que pouvait on dire, si on intégrait en plus une troisième culture...?
Hum... le meilleur moyen d'aller à l’échec sans nul doute.

Maintenant apaisez vous ou demandez à être raccompagné. Nous démarrerons cette divination lorsque nous serons surs de la façon de procéder. Dit toujours calmement la nis.

...
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Mirion 18 Rastel du 1561ème cycle à 20h09

*** Ce qu'il y a de bien lorsque deux nations se rencontrent, c'est que la barrière de la langue devient plus qu'une notion abstraite.

Voilà donc que tout le monde - du moins celles et ceux qui maîtrisaient cela - discutait en elfique. De fait, Ushkaangha ne comprenant rien à tout ce charabia, elle ne chercha point à entrer dans la conversation, s'installa confortablement et profita des victuailles. Enfin, de ce qui était comestible à ses yeux et au goût de son estomac, c'est à dire la viande.

Elle venait d'émettre un léger rot de satisfaction, après avoir englouti sans doute plus que sa part - mais après tout, c'était à la vue de tous, ils avaient qu'à se servir au lieu de bavasser - lorsque la prêtresse elfe se souvint de sa présence et s'adressa à elle en orc.

Du coup, l'orcresse décida qu'elle avait assez mangé et prit enfin sa place dans la discussion. ***


L'lynx ki a aksepté d'être lié à moi il m'a simplement mordu la main. R'gardez, on voit la trace là. C'est joueur l'Lynx, komme on vous a dit.

*** Elle tendit sa main droite, paume grande ouverte. Effectivement, il y a avait là les vestiges d'une morsure faite par un petit animal aux dents acérées. ***


S'ki arrive d'l'autre kôté du Voile, ça peut avoir des konsékences ici. Pour ça k'on fait gaffe, k'on s'aide de substances, d'musik.

*** Elle se tourna vers Nisroch qui semblait s'énerver tout d'un coup. Elle lui posa une main sur l'épaule. ***


Nis', même si on est pas éternels, faut pas s'bouskuler non plus. J'sais pas pour toi bien sûr, mais moi les transes c'est pas 'kore un truk ke j'maîtrise bien. J'ai pas envie d'foirer et d'rester koincée d'l'autre kôté. J'veux k'ça marche alors j'me dis k'on a pas trop l'choix, k'on doit s'plier à s'ke les naskhis y disent.

'Fin bon, il a kan même raison, on est pas là pour la saison, faudrait s'mettre au boulot sans tarder. Faut pas oublier l'pourkoi k'on est là. K'c'est important pas ke pour nous et vous. K'pour une fois, faut k'on soit tous unis...


*** Et ça, pensa-t-elle, ce n'était vraiment pas gagné... ***
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Observatrice de la non-vie, Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Mirion 18 Rastel du 1561ème cycle à 20h23

Ambre se leva à sont tour et s'adressa à Nisroch

Nous discutons depuis une bonne heure depuis que vos compagnons sont revenus de transe, et nous n'avons guère avancé, c'est vrai. Mais doit on pour autant se précipiter ? Une demi heure de plus peut tout changer... SI vous ne désirez pas patienter encore, soit ! Vous êtes libre de votre personne et de votre temps.

Elle inclina légèrement la tête vers lui, puis se tourna vers le groupe.

Je suis maitresse en divination, je sais donc comment on s'y prend en général : on veut retrouver quelqu'un, on se concentre sur son nom et l'endoit ou il se trouve vous apparait.

Il fallait rentrer dans le vif a présent

Mais là ... On cherche un objet, nous sommes de plusieurs nations, de panthéons différents, voire profane,il est question de faire participer un mélange de ces gens ... On ne m'a toujours pas expliqué comment.

Quant à faire entrer des participants ou en faire sortir en cours d'action ça me parait hasardeux


Elle se tourna vers Ush

Je suis maitresse en divination, je sais donc comment on s'y prend en général : on veut retrouver quelqu'un, on se concentre sur son nom et l'endoit ou il se trouve vous apparait. Mais là ... On cherche un objet, nous sommes de plusieurs nations, de panthéons différents, voire profane,il est question de faire participer un mélange de ces gens ... On ne m'a toujours pas expliqué comment.

Quant à faire entrer des participants ou en faire sortir en cours d'action ça me parait hasardeux



Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 18 Rastel du 1561ème cycle à 21h45

Selesnya écouta attentivement les propos d'Ush'. Hmm ce faire bouffer la main, ça c'est un sacré premier contact en effet.

Hmmm, bien bien. Merci. Mais mais, je n'oublie pas pourquoi nous somme là. Justement... Il vous faut comprendre, chers amis Havre-Boisiens et Arténienne, qu'ici les choses ne sont pas aussi simples que chez vous ou tout pourrait se régler par la loi du plus fort.

J'ai été envoyée par l'Elu et l'Herinor pour effectuer une divination conjointe Prêtres/Shamans vous comprenez ? Il n'a jamais été question d'associer de profanes à cette cérémonie résolument religieuse. Ni d’ailleurs de la faire ailleurs qu'ici même.
Chez vous, peut être est il de coutume d'enfreindre les ordres, mais pas en Eldalië... C'est très très mal vu.

Par ailleurs vous devez comprendre que je ne suis qu'une humble prêtresse et pas une Voix, je ne suis personne d'important, je n'ai pas de pouvoir décisionnaire. Je ne peu pas modifier ce qui a été prévu sans le consentement préalables des personnes qui m'ont envoyées.

Là sur les simples parole d'un Goboroktar, on me demande d’accueillir une profane dans cette cérémonie. Alors qu'heru Kiel s’inquiétait déjà pour une cérémonie comprenant simplement des Prêtres et des Shamans. Et on me demande aussi d'aller ailleurs dans la Taurë alors que l'on ne m'a autorisé qu'a vous emmener ici et pas ailleurs.
Vous pensiez réellement que j'ai le droit, comme cela, d'emmener de mon propre chef, des étranger dans les lieux sacrés de notre peuple...?


Les paroles furent répétés pour que les jumeaux, l'Ul et le reste des prêtes puissent comprendre eux aussi la situation.

Je n'oublie pas pourquoi nous somme là. Justement... Il vous faut comprendre, chers amis Havre-Boisiens et Arténienne, qu'ici les choses ne sont pas aussi simples que chez vous ou tout pourrait se régler par la loi du plus fort.

J'ai été envoyée par l'Elu et l'Herinor pour effectuer une divination conjointe Prêtres/Shamans vous comprenez ? Il n'a jamais été question d'associer de profanes à cette cérémonie résolument religieuse. Ni d’ailleurs de la faire ailleurs qu'ici même.
Chez vous, peut être est il de coutume d'enfreindre les ordres, mais pas en Eldalië... C'est très très mal vu.

Par ailleurs vous devez comprendre que je ne suis qu'une humble prêtresse et pas une Voix, je ne suis personne d'important, je n'ai pas de pouvoir décisionnaire. Je ne peu pas modifier ce qui a été prévu sans le consentement préalables des personnes qui m'ont envoyées.

Là sur les simples parole d'un Goboroktar, on me demande d’accueillir une profane dans cette cérémonie. Alors qu'heru Kiel s’inquiétait déjà pour une cérémonie comprenant simplement des Prêtres et des Shamans. Et on me demande aussi d'aller ailleurs dans la Taurë alors que l'on ne m'a autorisé qu'a vous emmener ici et pas ailleurs.
Vous pensiez réellement que j'ai le droit, comme cela, d'emmener de mon propre chef, des étranger dans les lieux sacrés de notre peuple...?


Et maintenant Ambre, qui se mettait a faire celle qui savait que quoi elle parlait et à descendre Selesnya devant tout le monde s'imposant comme la maitresse des divinations. Elle allait trop loin. Elle non plus ne semblait pas saisir qu'il y avait d'abord une hiérarchie à consulter avent de tout changer.

Tais toi maintenant Ambre s'il te plais. Lui fit elle avec un sourire toujours aimable, mais qui en disait long sur la limite que son amie avait franchie. C'est moi qui est été envoyée, pas toi. Tu est simplement là pour m'assister si j'ai besoin, à ma propre demande et faire des recherches relatives à la Non-Vie. Restes à ta place.

Au moins ça avait le mérite d'être clair. Les jumeaux eurent un rire dans leur barbe, il était assez rare de voir la docile prêtresse faire ce genre de remarques. Elle devait être passablement irritée par tout ceci.

J'aimerais qu'enfin vous compreniez que ma situation est quelque peu délicate.
J'aimerais qu'enfin vous compreniez que ma situation est quelque peu délicate.
Elle leur sourit. Il fallait vraiment que ces orcs empressés comprennent qu'en Eldalië les choses fonctionnaient différemment et que la nis ne souhaitait que la réussite de cette entreprise. Mais une précipitation malsaine n'était pas requise pour justement réussir une affaire aussi complexe.

Elle prit trois parchemins et écrit rapidement trois missives.

Je vais soumettre votre demande et voir si nos responsables vous autorisent à effectuer cette cérémonie dans "un lieu sacré qui plait à l'Esprit de la Taurë" ainsi qu'a y associer une profane. Je ne prendrait pas la décision sans leur aval.
Je vais soumettre votre demande et voir si nos responsables vous autorisent à effectuer cette cérémonie dans "un lieu sacré qui plait à l'Esprit de la Taurë" ainsi qu'a y associer une profane. Je ne prendrait pas la décision sans leur aval.

Elle avait gardé son calme, même si l'intervention d'Ambre l'avait un peu agacée. Et devoir expliquer encore une fois qu'en Eldalië on faisait pas comme à Havrebois, c’était un peu soulant à force.

Les missives furent envoyés.

Je gage que nous aurons une réponse rapide et aussi peut être des idées sur un lieu propice.
Je gage que nous aurons une réponse rapide et aussi peut être des idées sur un lieu propice.
Elle sourit de nouveau amicalement.

...
Information détaillées
Asafa
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Mirion 18 Rastel du 1561ème cycle à 22h38

*** L'orc écouta les divers échanges en souriant. Il croisa les bras et, en captant le regard d'Ambre, lui dit sur un ton amusé.
***
- L'idée de manger de l'elfe semble-t-elle si saugrenue, d'un coup ?
*** Il se redressa et se racla la gorge.
***
- Dites... Ambre a été Arténienne. Donc elle connait la voie profane. Qui plus est, même les profanes sont capables de faire de la divination. Certains sont même particulièrement doué. Et Zhalana ici présente est une mage d'un niveau redoutable. Genre... Vraiment balaise. Ce ne serait pas un peu dommage de vous passer d'leurs services à toutes les deux ?
*** Il marque une pause.
***
- J'veux dire, j'comprends, z'êtes immortels, z'avez pas la même notion du temps qu'nous, z'avez vos traditions, tout ça... J'comprends bien. Mais là, c't'orb'... C'est dang'reux et urgent. Surtout pour not' peupl'. Qui, j'le rappelle, vient de se prendre une peignée de l'enfer et qui panse encor' ses plaies. ça fait déjà un moment qu'on est là et toute cette histoir' piétine. J'comprend qu'Nis' soit un peu à cran...
*** Il se retourne vers Ush, pour lui traduire.
***
- Grosso modo, j'ai dit qu'c'était long, et c'était khun d'se passer d'Ambre et surtout d'Zhal' parce que mêm' si elles sont profanes, c'est des foutues bonnes mages !

Page [1] [2] ...[5] [6] [7] [8] [9]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page