Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

122 Joueurs sur Ideo (4338 inscrits) : 62 humains (2238), 34 elfes (1361), 26 orcs (739) | 5 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

L'écuyer errant

A la frontière avec l'Empire
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] [3]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Malina 20 Goliarmos du 1561ème cycle à 09h56

La saison de l’Aube s’annonçait déjà dans les Hautes Landes du Nord d’Idéo. Si la neige persistait par endroit, dure et gelée par les nuits roides, les matinées n’avaient plus cette torpeur cotonneuse qui caractérisait les levers de soleils timides de la saison de la Nuit.

Thybalt, qui couchait dehors depuis plusieurs jours, était au cœur même de ce réveil de la nature. Il contemplait avec plaisir l’astre diurne qui le sortait de son sommeil chaque matin un peu plus tôt que le précédent. Difficile pour le voyageur de demeurer insensible aux paysages et à la vie qui l’entoure. Il était d’ailleurs indispensable pour tout écuyer errant de connaître et s’adapter à son environnement afin d’en tirer le meilleur parti pour le bien de la mission qui lui était confiée. Quelle mission d’ailleurs ? En relisant le vélin plié qu’il conservait dans sa besace, l’homme de guerre qu’il était fronçait les sourcils. Cette mission de reconnaissance trahissait le manque d’information circulant entre les différentes parties du royaume. Pourtant, il était content de reprendre la route, en armes et armure.

L’écuyer avait quitté Gardebois quelques jours plus tôt, suivant la longue route de l’Ouest pour gagner la frontière avec l’Empire. Depuis, longeant le fleuve pris dans les glaces, il suivait en petites étapes les berges qui le séparaient de leurs anciens ennemis. Thybalt n’était pas pressé, il connaissait l’importance d’un bon renseignement : celui-ci serait tronqué s’il se déplaçait à vive allure, bâclant la tâche que l’Epée lui avait confiée. Il bivouaquait, observait, drapé dans la laine grossière de son manteau, puis reprenait tranquillement son errance attentive.
Information détaillées
Arkhon Addash
Kamarad', Chef du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Dolink 25 Goliarmos du 1561ème cycle à 09h31

Le groupe d'orc avait suivi les consignes indiquées par le chef du Cerkle et quand Arkhon arriva au contact, l'écuyer était de dos, sans doute en train d'observer le bruit que faisaient ses gnutags qui arrivaient de face. Il ne vit pas le coup venir et son dos fut lacéré d'un puissant coup de hache qui aurait du le laisser pour mort. L'humain était costaud et resta debout.

Arkhon, impressionné, lui faisait face tandis que ses gnutags, qui avaient encerclé l'humain s’approchaient pour l'hallali.


Je ne vais pas te mentir saloperie de keldarien, on ne fait pas de prisonniers et sache que vos terres seront bientôt rouge du sang des fanatiques et que le drapeau impérial flottera bientôt sur les ruines de ton sois disant "saint" royaume!

Arkhon avait dit ça en utilisant son accent impérial le plus parfait, celui qu'il avait pu apprendre au fil des nombreuses années passée avec les orcs et humains impériaux qui avaient jadis rejoint le Klan du Nord.
Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Dolink 25 Goliarmos du 1561ème cycle à 19h05

Thybalt les avait forcément vus. Un tel groupe ne pouvait passer inaperçu face à la sentinelle attentive qui veillait de l’autre côté de la frontière avec l’Empire. Le mal qu’on lui avait signalé avait une toute autre nature que celle des guerriers qui s’approchaient « silencieusement » dans la plaine et s’apprêtaient à franchir le Rubicon. Lourds, imposants, d’une taille qui ne pouvait laisser indifférent tant elle dépassait les standards humains, il les identifia rapidement comme des orcs : la couleur de leur peau ajoutée à cette stature ne pouvait le tromper. Approchant rapidement de sa position, les huit créatures semaient derrière elles autant de traces de leur passage qu’une compagnie de sangliers. Empreintes profondes, branches brisées à leur contact constituaient autant de témoignages qu’un véritable pisteur saurait interpréter plus tard.

Pour le veilleur, il était en revanche difficile de reconnaître leur allégeance, car leur mante dissimulait leurs atours. Il avait d’ailleurs plus combattu sur les terres du Saint Royaume, aux confins de l’Est, que dans les Hautes Landes du Nord au moment de la déroute ithorienne. Par conséquent, pour Thybalt, tout ce qui venait de l’Ouest était présumé kohrien.

Affaibli par son récent affrontement avec le basilic qu’il avait laissé blessé à quelques coudées de là, le fils de Keldar était moins alerte qu’il ne l’aurait dû. Choisir de s’opposer à l’animal monstrueux fut une erreur qui allait lui être fatale.

Surpris par l’adversaire qui avait su tromper sa vigilance en profitant sans doute d’un moment d’absence, son sang coulait déjà sur sa terre chérie avant même que l’orc ne s’adresse à lui. L’écuyer n’avait plus la force de tirer l'épée, le choc reçu dans le dos lui avait coupé le souffle, il haletait, s’accrochant à la vie qui s’échappait de son corps meurtri.

Se redressant pour regarder la montagne bestiale qui le dominait, alors que les autres dogues venaient se joindre à la curée, les bribes d’un psaume rejaillirent, réchauffant son cœur qui peinait. Il les murmura pour toute réponse :


« Des chiens me cernent, une bande de vauriens m’entoure. Ils percent ma chair et je peux compter tous mes os. Mais Toi Seigneur, ne sois pas loin : ô ma Force, viens vite à mon aide ! »

Serrant dans son poing tremblant le symbole de Keldar qu’il portait toujours sur lui, Thybalt ferma les yeux.

« Maintenant, Seigneur, Tu peux me laisser m’en aller… »


Il n’implora pas son salut, il n’avait plus peur de la Mort.
Information détaillées
Gahzkuul
S’cond du Cerkl’, Sphèr’ du Cerkl’
Union de Hâvrebois

le Mirion 4 Rastel du 1561ème cycle à 21h37

Et on peut dire que le petit stratagème avait plutôt bien marché... Pendant que Gahzkuul s'affairait à agiter le chiffon rouge, ses camarades, bien loin d'ici, s'adonnaient à d'autres occupations...
Information détaillées
Gromje
Trafik'ork
Union de Hâvrebois

le Joriol 5 Rastel du 1561ème cycle à 20h50

Gromje avait traverser les plaines de Havrebois du Sud Est au Nord Ouest, puis une parti du Nord du désert et enfin quelques plaines et colline rocheuse.

Le voyage avait été long, et cela avait rappelé bon nombre de souvenir à l'ancien Foudreux, même si le paysage avait bien changé en autant de cycles.

Un regard sur sa carte magique, une coup d’œil vers le Nord et quelques pas de course pour enfin apercevoir quelques orc.

Arkhon se tenait là, tel un vrai chef. Le trafik'ork' arriva doucement derrière son dos puis posa sa main sur l'épaule du chef du cerkl'


Me v'la enfin mon fréro, j'sui konten' d'te voir'.

L'orc regardait autour de lui, Gahzkuul, puis Tomazi, ainsi que Dronk... puis d'autre encore, le Cerkl' était réuni. L'ancien Foudreux s'écria alors:

J'sui kontent d'vou' voar' ter'touss' les poto!!
Information détaillées
Arkhon Addash
Kamarad', Chef du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Valkin 6 Rastel du 1561ème cycle à 10h14

Arkhon sentit la lourde paluche de l'ancien foudreux et se retourna pour lui donner une accolade de frère. Ils avaient tellement partagé de souvenirs ces derniers cycles qu'une fraternité spéciale unissait les anciens du Nord.

Brôm Gromje.

T'as été rapide comme le shack pour nous am'ner notre kommande. On va pouvoir aller r'piker ces salop'ries d'kohriens kom' ils le méritent. T'as eu des pépins en ch'min? T'as vu l'bordel, la légion est même plus kapable d'maint'nir les monstres loin d'leurs terres et on a pu traverser leur empire par deux fois sans être repérés.


Sortant un petit tonneau.

Bon les gnutags, on fête ça? Gromje, tu rest' un moment avek nous ou tu r'pars aussi vit' k't'es arrivé?
Information détaillées
Gromje
Trafik'ork
Union de Hâvrebois

le Valkin 6 Rastel du 1561ème cycle à 21h01



L'accolade fut en effet des plus amicale, oui oui on en reste juste à amicale hein, se sont des orcs quand même!

Po d'koi mon frér'.

T'parl', kelk' créatur' komm' des géant ou des lézar', mai' mon mêm' po r'péré, j'te l'ai di', l'déser' j'le konnai' et j'sai kommen' passer inaperçu. Komme dan' beaukou de terrain d'ailleur'.


Gromje fouilla dans son sac...

Ark', j'boi' plu' Arkhon, j'ai arrêté sa, m'têt' ell' tourn' tro' après!

Un silence ce fut de la part de tout les orcs autours puis:

Hurk hurk hurk, j'vou ai bien eu... allé fai' péter l'tonn'let non d'un Gnoll tou' mou'!!

L'ancien foudreux reprit la discussion sur l'empire tout en trinquant.

Alor' kess' tu m'rakont' la, l'légion est en dérout'? Pfff, c'plu' c'ke c'étai' hein!!

Ha oué au fait', bien sur' k'j'rest' un peu avek' vou', kogner du tou'roug' sa va fair' du bien


Information détaillées
Arkhon Addash
Kamarad', Chef du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Solior 7 Rastel du 1561ème cycle à 08h08

Suite du RP à partir de Valkin 6 Rastel du 1561ème cycle à 21h40
Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Lüdik 14 Dilannel du 1561ème cycle à 11h30

Dilannel 1561

Les sabots résonnaient sur la Grande Route pavée. L’ombre des cavaliers ondulait sur le sol, s’étirant longuement sous le soleil qui se levait à leur gauche alors qu’ils regardaient au loin, vers le sud. Le sud était leur destination. La fonte des neiges grossissait le lit du fleuve d’eau nouvelle, rendant les gués méconnaissables et par conséquent toute traversée dangereuse pour celui qui n’était pas natif de la région. Il leur fallait donc poursuivre jusqu’aux premières collines boisées marquant l’approche de la Forêt Elfique. De là ils pourraient obliquer vers l’ouest en longeant ces hauteurs chevelues, comme une main courante qui les guiderait jusqu’au lieu de leur enquête.

Le jour suivant leur départ, un piom sautillant vint porter à l’écuyer une missive affichant le sceau de l’Inquisition. La requête, similaire à celle du Héraut, émanait de celui qu’il avait croisé plusieurs mois plus tôt à Gardebois. Il ne semblait pas au courant de l’initiative du Seigneur de Montargent, ce qui étonna Thybalt, pas plus que du témoignage déjà livré à l’Epée Supras. Les informations circulaient difficilement entre les institutions du Royaume de Keldar. Cela ne relevait cependant pas de son niveau de responsabilité et il opta pour un rapport franc et direct avec le Héraut Salah.

« Monseigneur, dit-il en se retournant vers lui, ce courrier m’est adressé par l’Inquisiteur Veradun Caddeus : son objet concerne l’enquête que vous entendez mener là-bas. Son concours pourrait être utile… »

Rapprochant son cheval d’une légère inclinaison du poignet, le soldat tendit le vélin au Héraut.
Information détaillées
Salah Hidinn
Keldarien, Seigneur de Montargent, Héraut du Saint-Royaume, Seigneur du Bastion, Bourgmestre de Montargent
Royaume de Keldar

le Malina 15 Dilannel du 1561ème cycle à 10h08


L'écuyer chevauchait en tête, tandis que Salah le suivait plusieurs pas en arrière au coté d'Aidyl le louvetier. Enfin, les deux gardes montés fermaient la marche, vigilants.
Le Héraut avait reçu plus tôt la requête de la Balance, à laquelle il avait brièvement répondu sans ralentir le pas. S'il s'attendait donc à voir les rejoindre l'inquisiteur Caddeus, Salah fût quelque peu surpris d'apprendre que ce dernier avait directement écrit à l'écuyer Thybalt. Mais il n'en montra rien, se contentant d'opiner du chef en saisissant la missive pour la parcourir en diagonal, avant de la rendre au soldat.


Certes, j'ai été informé de sa venue juste après notre départ. L'Inquisition souhaite participer à l'enquête en la personne de Son Honneur Caddeus. Puisque c'est à vous qu'il s'adresse je vous laisse le soin de lui indiquer la route.

Salah n'avait pas encore rencontré le nouvel inquisiteur de Montargent, mais son capitaine de la Garde l'avait déjà soutenu dans une première entreprise. L'homme semblait zélé et dynamique, soit une aide importante dans la tâche ardue qui s'annonçait.

2nd Thème
Information détaillées
Veradun Caddeus

le Mirion 16 Dilannel du 1561ème cycle à 14h10

Deux hommes l'attendaient à la sortie sud de la cité. Malgré leur apparence qui les faisait passer plus pour des brigands qu'autre chose, ces hommes étaient de la Garde Inquisitoriale et Veradun les avait choisi pour l'accompagner dans son enquête. Ils ne seraient pas de trop pour assurer ses arrières, car les terres où ils se rendaient étaient sauvages, peuplées de créatures peu pacifiques et surtout situées à la frontière avec l'Empire. Empire qui pourrait être le commanditaire de la mort de l'écuyer Thybalt, si l'on s'en fiait à ce qu'il avait rapporté après sa "résurrection".

Il fallu au groupe plusieurs jours pour rejoindre les contreforts de la forêt elfique, puis ils bifurquèrent à l'ouest, vers les lieux du crime. Tout ce temps, ils se reposèrent peu afin d'hâter le pas vers leur destination. La nuit, la région semblait hantée et l'Inquisiteur avait la désagréable sensation que des yeux l'observaient lorsqu'il prenait son tour de garde. Plus vite ils arriveraient sur place, mieux ça serait.

Brûlez l'hérétique. Tuez le sorcier. Purgez le déviant.
Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Malina 22 Dilannel du 1561ème cycle à 11h26

De fait, guidés par cette lisière qui bruissait au moindre souffle, comme pour saluer leur passage, la petite chevauchée atteint rapidement la frontière avec l’Empire. Thybalt avait effectué une boucle vers le Nord, afin de reprendre l’itinéraire emprunté en longeant le fleuve quelques semaines plus tôt. Il avait décidé de terminer à pied, guidé par ses souvenirs, se remémorant ainsi plus facilement les endroits par lesquels il était passé. La présence du basilic qu’ils croisaient à quelques jets de pierre sur leur droite ne laissait plus aucun doute à l’écuyer : l’animal gardait toujours son territoire, ayant sans doute pansé ses blessures depuis leur précédente rencontre.

« C’est bien là, Monseigneur. »

Il désigna de la main le découvert dans lequel il avait été surpris, au détour d’un bosquet. Poussant jusqu’à la scène de son exécution sommaire, il embrassa d’un regard la plaine étroite qui s’enserrait entre les collines boisées à gauche et le lit du fleuve à droite.


« Ils sont arrivés de l’ouest. L’un de leurs éclaireurs a su tromper ma vigilance, car il est arrivé dans mon dos. Peut-être avait-il franchi la frontière à la faveur de l’ombre. »
Information détaillées
Salah Hidinn
Keldarien, Seigneur de Montargent, Héraut du Saint-Royaume, Seigneur du Bastion, Bourgmestre de Montargent
Royaume de Keldar

le Mirion 23 Dilannel du 1561ème cycle à 09h57


La frontière. Si Salah avait d'abord pensé que l'exaction avait eu lieu plus au Nord, il se rendait compte que l'endroit demeurait proche d'une zone de passage régulièrement empruntée. Ici transitait nombre de voyageurs, entre l'Empire, la Séparation, le Domaine elfique et le Saint Royaume. Le panneau d'avertissement qu'il apercevait à quelques pas en témoignait.

Trouvez un poste de surveillance, ordonna-t-il à ses hommes d'arme. Le basilic ne constituait pas une menace pour le moment, cantonné à l'entrée de son reperd.
Les deux gardes choisirent de gagner le sommet d'une butte, après avoir laissé leurs chevaux en bas.

Salah mit enfin pieds à terre et accrocha sa monture avec celles de Thybalt et du louvetier. L'inquisiteur Caddeus ne devrait pas tarder à les rejoindre, et ils pourraient facilement faire le point avec lui quand il serait là.

Tandis qu'Aidyl se mit à inspecter le sol, Salah questionna l'écuyer, tout en gardant à vue la direction que ce dernier indiquait.

Pourquoi dites-vous qu'il s'agissait d'un éclaireur, dans votre dos ?

Salah essayait d'imaginer la scène, et il attachait de l'importance aux mots que Thybalt employait.

2nd Thème
Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Joriol 24 Dilannel du 1561ème cycle à 09h49

A la question du Seigneur de Montargent, Thybalt eut un petit sourire ironique vite effacé.

« En vérité Monseigneur, cela aurait pu être un éclaireur comme le chef de leur bande. J’ai dit cela car il a trompé ma vigilance et m’a frappé de dos alors que j’observais le reste du groupe. Il était donc en avant, ou a fait grand détour pour me surprendre. N’est-ce pas là plutôt la façon des éclaireurs ? Pardonnez, j'ai toujours été dans la mêlée, on y fait peu de détail. »

Il réfléchit un instant, se remémorant la scène. Alors qu’il étudiait les lourds guerriers qui progressaient dans la plaine et s’apprêtaient à pénétrer sur les terres du Saint Royaume, le fer de hache l’avait cloué au sol, coupant son souffle et mettant un terme à sa mission. L’écuyer s’était alors redressé, suffoquant…

« C’est lui qui m’a parlé du drapeau impérial, proférant sa menace contre l’ensemble du royaume. Les autres l’ont rejoint par la suite. Il aurait aussi bien pu être leur meneur car nul autre n’est intervenu, sauf pour… »

Thybalt mima du plat de sa main le tranchant d’une lame au niveau de sa gorge. Jetant un regard à Aidyl, il se demanda avec une grimace si le louvetier pourrait encore déceler quelque chose après tant de jours.
Information détaillées
Salah Hidinn
Keldarien, Seigneur de Montargent, Héraut du Saint-Royaume, Seigneur du Bastion, Bourgmestre de Montargent
Royaume de Keldar

le Joriol 24 Dilannel du 1561ème cycle à 11h42


Il y avait quelque chose d'étrange, qui sonnait faux. Salah réfléchissait à la tournure des événements, essayant de rassembler les éléments, et même s'il ne saurait l'affirmer, ça le chiffonnait.

Mis à part qu'ils se soient revendiqués de l'Empire, rien ne vous permettait de les identifier physiquement comme des kohriens...?

Salah, en tant qu'ancien capitaine de l'Ost était presque sûr que tout corps armé possédait des insignes, des couleurs et des méthodes d'actions spécifiques, même et surtout chez les impériaux, particulièrement versés dans l'art militaire. Pourtant ici, il semblait que ces orcs aient sciemment dissimulé leur appartenance.

Pourquoi des guerriers sans insigne permettant de les reconnaître iraient proclamer leur appartenance, parfaitement conscient que leurs menaces seraient relayées ?
La question était autant posée à l'écuyer que pour lui-même.

Quelles armes tenaient-ils ?


Aidyl écoutait d'une oreille distraite, absorbé par sa recherche d'indices. Sur le sol, difficile de différencier les traces d'animaux, comme celles du basilic non loin, de celles d'éventuels voyageurs. Il ne semblait pas avoir plu depuis l'affaire, mais le risque était que les traces des orcs aient été couverte par d'autres. Toutefois, un orc, plus lourd qu'un homme devait laisser des empruntes plus profondes, donc plus persistante.

2nd Thème
Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Joriol 24 Dilannel du 1561ème cycle à 12h40

Malheureusement, les informations que Thybalt détenaient étaient plus que parcellaires. Tout s’était passé trop rapidement pour qu’il puisse véritablement analyser ses adversaires et l’effort que ceux-ci avaient mis à semer le trouble sur leur identité ajoutait à la difficulté de fournir à ses supérieurs un témoignage probant. Il écarta les bras en signe d’impuissance.

« Hélas Monseigneur, je ne peux que vous répondre ce que j’ai dit à l’Epée… Ils portaient des haches pour au moins deux d’entre eux, dont celui qui s’est adressé à moi, et leurs vêtements étaient sans marque apparente, pour ce que j’en ai vu. Ils étaient tous orcs, aucun doute là-dessus, mais ils portaient de longues capes qui dissimulaient leurs armures. »

Il laissa passer un silence. Tout comme le Héraut du Saint-Royaume, l’écuyer avait l’habitude d’une troupe en armes se déplaçant avec ses bannières, ses précurseurs, son train de chariots de ravitaillement. Les fiers chevaliers keldariens ne cherchaient jamais à dissimuler leur appartenance. De plus, Thybalt avait vécu la déroute d’Ithoria : les légions impériales attachaient autant d’importance à la pompe militaire que leurs ennemis ancestraux.

« Ces soldats en maraude n’avaient pas de bonnes intentions, c’est certain… D’où qu’ils proviennent. »
Information détaillées
Veradun Caddeus

le Joriol 24 Dilannel du 1561ème cycle à 14h47

Enfin, après quelques jours de marche forcée, l'Inquisiteur et son escorte trouvèrent le campement du Héraut Hidinn, de l'écuyer Thybalt et de leurs hommes. Ces derniers avaient visiblement déjà commencé l'enquête, ce qui était une bonne chose car il fallait faire vite avant que les maigres traces, déjà âgées de plusieurs semaines, disparaissent.

Les deux gardes inquisitoriaux se postèrent non loin des hommes du Héraut, mutiques comme des pierres tombales, afin de surveiller la frontière non loin, à l'affût de toute intrusion venant de l'Empire ou d'un mouvement hostile du basilic. Veradun, lui, s'approcha des deux hommes en pleine discussion.


- Lementrau Seigneur Hidinn, lementrau Sire Thybalt.

L'Inquisiteur embrassa du regard le bosquet où ils se trouvaient tous trois.

- Ainsi c'est ici que votre assassinat a eu lieu, Écuyer. Avez-vous trouvé quelque chose d'intéressant avant mon arrivée ?
Brûlez l'hérétique. Tuez le sorcier. Purgez le déviant.
Information détaillées
Salah Hidinn
Keldarien, Seigneur de Montargent, Héraut du Saint-Royaume, Seigneur du Bastion, Bourgmestre de Montargent
Royaume de Keldar

le Valkin 25 Dilannel du 1561ème cycle à 18h36


Aux réponses de Thybalt, Salah se contenta d’acquiescer doucement, d'avantage en signe de compréhension pour la gêne que devait ressentir l'écuyer que par réelle satisfaction. C'était plus que maigre. L'ancien militaire jeta un œil plein d'attente vers Aidyl, qui semblait également bien en peine, mais n'osant encore relever la tête, vain.

"Pourquoi des impériaux se couvriraient de la sorte pour finir par proclamer un acte aussi grave..." Salah se répéta la question intérieurement. Il niait tout honneur des kohriens, c'était clair. Pourtant, il ne pouvait les croire aussi stupide.

C'est l'arrivée de l'inquisiteur et de son escorte qui l'arracha à ses pensées.


Votre Honneur Caddeus, lui répondit-il en opinant du chef.
Il voyait la un homme armuré ressemblant d'avantage à un chevalier, mais l'allure de ses suivants évincèrent les doutes éventuels.


Hélas, nous sommes au point mort.

Salah s'appliqua alors à reprendre les transmissions de Thybalt pour Veradun. Il mentionna la méthode d'action qu'avaient eu les orcs, comprenant leur position, ce qu'ils savaient de leur accoutrement, et des paroles qu'ils avaient proféré.

L'Empire accuse Havrebois, annonça-t-il gravement après un instant pesant. Ils disent avoir eux-même subit des attaques dans leurs campagnes, très récemment, et ils les attribuent aux klans.

2nd Thème
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Valkin 25 Dilannel du 1561ème cycle à 22h09

De son côté, Aidyl trouverait des traces. Des traces de pas, profondes, longues et larges. Ceux qui les avaient laissées devaient être de sacrés morceaux. En regardant bien, ces traces avaient été laissées par des bottes impériales.

Information détaillées
Veradun Caddeus

le Solior 26 Dilannel du 1561ème cycle à 09h52

L'Inquisiteur pesa longuement ce que venait de lui raconter le Héraut. Les rares preuves existantes tendaient toutes à faire croire à une embuscade tendue par la Légion, pourtant il avait un sentiment étrange que quelque chose ne collait pas. L'écuyer n'avait mentionné la présence que d'orcs. Or Veradun, grâce aux quelques notions dont il disposait sur l'Empire et son armée, savait que la Légion ne contenait pas d'unités exclusivement constituées de membres de cette race. Pas à sa connaissance.

A la dernière phrase du Héraut, il décrocha une remarque narquoise envers leurs « voisins » :


- Décidément, entre l'attaque de Blancastel par l'abomination de la Non-Vie et les klans qui attaquent librement leur campagne, l'Empire est devenu une véritable passoire. Mais c'est bien ce point qui m'intrigue : si ces deux faits sont avérés, si les nécromants ont bien attaqué la Blanche Citadelle et que les orcs attaquent ouvertement les villages kohriens sans être arrêtés, quel intérêt les impériaux auraient-ils à déclencher un conflit avec le Saint Royaume en venant assassiner un membre de Son Ost, sur Ses terres ?

Le regard de Veradun se perdit dans le vide pendant quelques secondes, visiblement en pleine réflexion. Non, visiblement rien ne collait.
Cet instant pris fin lorsque le louvetier du Héraut revint vers les trois hommes. A en juger par son regard, il avait trouvé quelque chose d'intéressant...

Brûlez l'hérétique. Tuez le sorcier. Purgez le déviant.
Information détaillées
Salah Hidinn
Keldarien, Seigneur de Montargent, Héraut du Saint-Royaume, Seigneur du Bastion, Bourgmestre de Montargent
Royaume de Keldar

le Solior 26 Dilannel du 1561ème cycle à 12h57


La remarque de Veradun appuyait le non sens d'une attaque kohrienne, même si Salah émettait une réserve au crédit de leurs déclarations.

C'est la parole de Kohr. Le sous-entendu laissait clairement penser que les dires de l'Empire étaient à prendre avec des pincettes.
Si des chiens fous sortis de leurs rangs avaient bien commis ce crime et que ces fourbes voulaient l'étouffer, je ne serais pas étonné qu'ils portent de fausses accusations.
L'affaire Gaharro n'était pas encore résolue, et ils voyaient clairs dans le double jeu des impériaux.

Aidyl s'approcha, et attendit que les trois hommes lui laissent la parole.


-Messirs, j'ai reconnu de profondes empruntes de bottes. Et je suis presque sûr que les marques ont été faite par des semelles de fabrication kohrienne.

Salah serra les dents, avant de réagir.
Combien ?
- Je ne saurais le dire... Mais il y avait plusieurs individus, grands et lourds.
Essais de déterminer leur nombre et leurs directions, ordonna-t-il avant que le louvetier ne retourne inspecter les empruntes.

Salah se tourna vers l'écuyer et l'inquisiteur.

Nos frontières sont fermées depuis l'affaire Gaharro. Nul kohrien n'avait de raison de les franchir récemment, pas même des commerçants.

2nd Thème
Information détaillées
Veradun Caddeus

le Lüdik 28 Dilannel du 1561ème cycle à 10h37

Malgré les incohérences évidentes, les preuves ramenaient encore et toujours à l'Empire. Les traces trouvées par le louvetier venaient enfoncer encore plus le clou de cette hypothèse. Intrigué, l'Inquisiteur passa plusieurs sa main sur sa barbe de trois jours.

- Je ne crois pas plus à la parole des kohriens que vous, Héraut. Ils ont montré à plusieurs reprises qu'ils sont sans foi ni loi, digne des païens qu'ils sont. Je leur accordais le bénéfice du doute quant à l'intérêt qu'ils auraient à attaquer le Saint Royaume alors que leur Empire est une ruine branlante, mais après ce que vient de rapporter votre homme il n'y a plus de doute à avoir à ce sujet....

Veradun marqua une pause.

...et dire qu'une délégation keldarienne est à Dominia, en plein dans la gueule du loup.

L'Inquisiteur fit un signe à un de ses hommes qui s'approcha.

- Accompagne le louvetier du Héraut. Trouvez tout signe d'une présence qui attesterait de la Légion. Lambeaux d'uniformes, ékus, traces d'un campement.

Le garde acquiesça et pris la direction prise par le louvetier. Quatre yeux valaient mieux que deux, et il fallait espérer que les agresseurs aient été plus négligents qu'ils ne le pensaient.
Brûlez l'hérétique. Tuez le sorcier. Purgez le déviant.
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Lüdik 28 Dilannel du 1561ème cycle à 11h47

Les deux éclaireurs revinrent au bout de quelques minutes.
Plus de 10 orcs, selon eux, avaient pris la direction ouest/sud ouest.
Rien de plus.
Information détaillées
Salah Hidinn
Keldarien, Seigneur de Montargent, Héraut du Saint-Royaume, Seigneur du Bastion, Bourgmestre de Montargent
Royaume de Keldar

le Malina 29 Dilannel du 1561ème cycle à 10h14


Le nombre des empruntes et leur direction commune tendait finalement à prouver qu'il s'agissait bien des traces laissées par le groupe d'agresseurs orcs. Toutefois, Salah n'était pas autant assuré de l'identité de ces orcs, même si ses soupçons se portaient d'avantage sur les impériaux.
L'enquête semblait ne pouvoir leur apporter d'avantage d'éléments. Un témoignage de plus aurait sans doute été décisif, mais dans cette zone inhabitée, difficile de trouver des personnes à interroger.


Mais ces empruntes constituent-elles une preuve ? Souffla-t-il à l'inquisiteur.
Je me surprends à douter, même si je les sais habituellement capable des pires fourberies.

Il faudrait faire un rapport, et Salah, lui n'avait rien d'autre que de forts soupçons.

2nd Thème
Information détaillées
Veradun Caddeus

le Malina 29 Dilannel du 1561ème cycle à 11h48

L'Inquisiteur soupira.

- Malheureusement non, c'est beaucoup trop léger. D'autant plus qu'elles ne nous indiquent en rien l'identité des coupables.

Il montra du doigt les empreintes au sol.

- Si nous voulons en savoir plus, il n'y a qu'une seule possibilité : les suivre. Cela nous mènerait de l'autre côté de la frontière, en territoire occupé. C'est le risque.

Malgré les traités signés par l'ancien royaume d'Ithoria et le Royaume de Keldar, Veradun ne reconnaissait pas la frontière actuelle. Pour lui, Blancastel et l'ouest des Hautes-Landes étaient toujours des territoires occupés illégalement et injustement par l'Empire, et le seraient jusqu'à que ce dernier ne rendent ces terres à leur propriétaire légitime.

- Sa Justice ne souffre d'aucune frontière. Ne répétons pas les erreurs de l'affaire Gaharro. Ne laissons pas ces païens mentir plus longtemps. Nous sommes Ses serviteurs, et il ne revient qu'à nous de résoudre cette affaire.
Brûlez l'hérétique. Tuez le sorcier. Purgez le déviant.
Information détaillées
Salah Hidinn
Keldarien, Seigneur de Montargent, Héraut du Saint-Royaume, Seigneur du Bastion, Bourgmestre de Montargent
Royaume de Keldar

le Mirion 30 Dilannel du 1561ème cycle à 09h29


La proposition de l'inquisiteur ne manquait pas de culot. Poursuivre les investigations en territoire kohrien, fermé, constituerait une infraction. Ils avaient bien reçu le message. Après la ferme annonce du Royaume de leur barrer l'accès, les kohriens avaient réitéré la mesure. Seule avait été accepté la dérogation de la délégation conviée au procès du meurtrier Gaharro. Ce jeune fou avait pu trouver refuge en terre impériale après son forfait, et depuis, impossible pour les serviteurs de Keldar de lui remettre la main dessus. Et puis il y avait maintenant ces traces kohriennes, témoignant qu'un groupe de soudards avaient pénétré la seigneurie pour probablement y porter la mort.
Ces prétentieux n'avaient décidément aucun respect. Mais fallait-il pour autant allègrement piétiner leurs plates bandes...

Salah se tourna vers l'écuyer.

Qu'en pensez-vous, Sir Thybalt ?

Certes, il demandait son avis à un soldat rompu à obéir. Mais ce dernier pourrait un jour avoir à prendre des décisions et se faire obéir.

2nd Thème
Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Mirion 30 Dilannel du 1561ème cycle à 10h49

Pour Thybalt, l’idée que la Justice de Keldar ne connaissait aucune frontière était une lumière dans la nuit. Les traces relevées par le louvetier apportaient quelques précisions sur la provenance des maraudeurs orcs, confirmant leur nombre et leur direction. Mais cela ne constituait qu’un faisceau d’indices et l’écuyer voyait bien le scepticisme affiché par le Héraut du Saint Royaume. Il le comprenait. Trop d’incohérences entachaient ce tableau et empêchaient de dresser un portrait convaincant des criminels. Cependant, c’est justement le doute planant sur l’identité de ses agresseurs qui le poussa à acquiescer à la proposition audacieuse de l’Inquisiteur.

« Monseigneur, puisque vous me demandez mon avis, je vous le donne : je suis d’accord avec l’Inquisiteur. Si vous laissez là ces traces sans pousser plus avant, la vérité vous échappera. Vous êtes venus confondre ces coquins ayant violé nos terres. Je ne parle pas pour moi, l’humiliation que j’ai subie je la reprendrai sur d’autres ennemis du Saint Royaume, si Keldar consent à en placer de nouveaux sur ma route. Mais pour l’honneur des Keldariens, si nous nous arrêtons à cette frontière en laissant le sacrilège impuni, quel oiance envoyons-nous ? »

Il regarda tour à tour l’Inquisiteur Caddeus et le Seigneur de Montargent.

« S’ils ne sont pas Kohriens, ils ont traversé l’Empire sans crainte et leurs traces nous conduiront à leur repère. S’ils en sont et que cette attaque était délibérée, cette découverte permettra peut-être à notre délégation de se tirer d’une mauvaise embûche, ou d’avoir l’avantage dans je-ne-sais quelle négociation. »
Information détaillées
Salah Hidinn
Keldarien, Seigneur de Montargent, Héraut du Saint-Royaume, Seigneur du Bastion, Bourgmestre de Montargent
Royaume de Keldar

le Mirion 30 Dilannel du 1561ème cycle à 20h20


Salah garda le silence un instant. Si les coupables étaient bien kohriens, alors ils avaient effectivement pour devoir d'exploiter la piste qui s'offrait à eux, sans que nul frontière impériale ne leur barre la route. Et ils ne pouvaient nier cette possibilité, au stade de leur enquête. Toutefois, que leurs soupçons se confirment ou non, ils allaient au devant de conséquences qu'ils devraient assumer.

Bien. Restons aussi discret que possible, voyageons à pieds.

A ces mots, Salah trouva sa monture, où il récupéra le long fourreau qui pendait contre la scelle pour l'attacher dans son dos. Il défit également son paquetage pour le poser sur ses épaules, et siffla ses hommes afin qu'ils les rejoignent sur le champs. Ces derniers fermeraient la marche.
Aidyl reçu l'ordre de passer devant, pour remonter les traces en direction de l'Ouest.


2nd Thème
Information détaillées
Veradun Caddeus

le Joriol 31 Dilannel du 1561ème cycle à 08h44

Ainsi il en avait été décidé : ils poursuivraient les traces des meurtriers jusque dans l'Empire. L'Inquisiteur ouvrit la besace que lui tendait un de ses gardes et y prit un parchemin, une plume et la fiole d'encre. Il griffonna quelques mots et tendit la lettre à son piom. Ce dernier savait à qui il devait la porter et aussi discrètement que le fin bruissement de l'air dans les feuilles, disparut vers l'est.

Veradun emboîta le pas du Héraut, flanqué de ses deux hommes. Ces derniers s'étaient délestés de tout ce qui était inutile pour le long périple qu'ils allaient effectuer. Il fallait voyager léger, car la discrétion et la rapidité seraient primordiales pour assurer leur survie au cœur du territoire ennemi.

Alors qu'ils progressaient, l'Inquisiteur s'arrêta quelques instants devant le panneau de bois vermoulu et à moitié recouvert par la mousse qui marquait la frontière entre les deux royaumes.
Un jour, se promit-il, le Saint Royaume retrouverait ses terres perdues, et alors il viendrait personnellement arracher ce symbole de l'infamie impériale. Pour l'heure, il avait des problèmes plus importants à régler.

Brûlez l'hérétique. Tuez le sorcier. Purgez le déviant.
Information détaillées
Thybalt
Ecuyer
Royaume de Keldar

le Joriol 31 Dilannel du 1561ème cycle à 09h55

L’écuyer acquiesça à l’ordre du Héraut. Ils s’engageaient dans une équipée dont l’issue demeurait absolument incertaine. Mais bonne ou indue, la décision était prise et il ne restait plus qu’à sauter dans le grand bain de l’inconnu. Récupérant lui aussi les maigres effets disposés sur la monture prêtée par Salah, Thybalt se mit en route à sa suite.

Le groupe ainsi constitué était suffisamment pourvu pour se défendre en cas de rencontre hasardeuse tout en restant d’une taille raisonnable pour ne pas attirer l’attention. Les huit hommes parcouraient la lande en gardant leur ligne de vie vallonnée comme repère avec pour espoir la vérité au bout du chemin.

Page [1] [2] [3]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page