Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

119 Joueurs sur Ideo (4340 inscrits) : 61 humains (2239), 29 elfes (1362), 29 orcs (739) | 3 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Quand l'apprentissage touche à sa fin

Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Peregrin
Enchant'heur
Union de Hâvrebois

le Mirion 7 Filandor du 1561ème cycle à 21h40

La longue chevauchée désertique de l'humain accompagné de son acolyte touchait à sa fin, après deux jours de marche fastidieuse dans un déluge de poussière. Ce fut la première fois que Peregrin foulait le sable sec de cette région macabre. Macabre au premier abord se disait-il, il espérait simplement un peu plus de vie au delà des frontières.

Alors que le soleil commençait son échappée au travers des collines lointaines, Gromje s'était éloigné vers l'Ouest en reconnaissance. Le désert pullulait de créatures diverses et variées, jusqu'ici inoffensives. Les rugissements qui provenaient de l'Ouest n'annonçaient rien de bon et Peregrin fit halte non loin d'un vieux panneau de bois qui indiquait tant bien que mal la direction de leur prochaine étape.

Cette étape était primordiale pour l'humain, qui depuis ces cycles avait réussi cette prouesse qu'était de suivre parfaitement et au détail près, les traces de son précepteur. Il devenait chaque jour plus serein, plus confiant et semblait avoir acquis cette maîtrise des runes avec une aisance toute particulière.
L'arténie allait lui offrir la validation de ce long apprentissage de sagesse et enfin lui permettre de côtoyer les plus grands de ce monde.

Information détaillées
Gromje
Trafik'ork
Union de Hâvrebois

le Valkin 9 Filandor du 1561ème cycle à 20h23

Peregrin avait en effet travaillé dur pour en arriver là. Gromje avait vu quelque chose en lui. Et il avait vu juste, l'humain avait en effet un précepteur qui s'avérait être très connu par Gromje.
C'est pourquoi, quand l'orc vit Peregrin il ne le lâcha quasiment plus. L'orc avait poursuivit l'apprentissage de ce drôle d'humain qui avait toujours une démarche des plus ridicule. On avait l'impression qu'il marchait constamment sur un fil, tel un funambule, qui essayait de rattraper toujours son équilibre.
Cela avait bien fait rire l'orc, et le faisait encore rire à certains moments.

Peregrin avait bien travaillé, il était arrivé à un niveau des plus intéressants. Gromje avait l'impression de voir un vieil ami avec ce genre de sorts, et cette façon de les jeter.
L'orc voulait que Peregrin devient un grand mage comme un certain de ses compagnons autrefois.
C'est ainsi que le Trafik'ork ne pu refuser à l'humain d'aller faire un voyage en Arténie pour obtenir cette chose que seul les Arténiens en avait le secret.

Ils traversaient alors une partie des plaines de Gor'kaggar, puis entama l'entrée du désert. L'orc n'avait plus emprunté cette route depuis le temps de la Foudre, il savait que cette terre hostile pouvait être dangereuse même en restant sur la route, c'est pourquoi il passa en premier, en éclaireur.

Quelques monstres par ci par là, mais le voyage se fut sans dégâts.

Les deux acolytes foulaient désormais les terres Arténiennes.

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page