Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

122 Joueurs sur Ideo (4338 inscrits) : 62 humains (2238), 34 elfes (1361), 26 orcs (739) | 6 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Au cœur de la tourmente. Chapitre trois : La Nymphe blessée.

Où une équipée de vaillants aventuriers vont braver mille et un dangers dans un esprit dérangé.
Le Monde des Rêves : Les rêves sont un moyen d'échapper à la réalité quotidienne. On peut rencontrer d'autres rêveurs dans le monde des rêves, mais ces rencontres floues, si elles sont parfois enrichissantes n'ont jamais valeur de communication. Pas de diplomatie ni de serments ici car les rêves sont avant tout ... des rêves.

Page [1] [2] [3] [4] [5]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Joriol 25 Logalios du 1561ème cycle à 18h16

Accomplissements :
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points pour Telmä.
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points pour Elanor.
- "Effort louable" +1 : +5 points pour Telmä.
- "En bonne et due forme Jack !" : + 25 points pour Elanor.
- "Kwaliti stwit" : +50 points pour Elanor (qui ne l'avait pas encore eu je crois ^^ si c'est déjà le cas, ne pas le compter).


*** Le narrateur se gratte la tête. ***

Citation :
Hum... J'ai du taff on dirait.


Bien... Puisque quelqu’un a pénétré dans l'enceinte sacrée du sanctuaire... Envoyez le générique !!! Hahaha !

Commençons donc par la tentative couillue de Telmä. Il est vrais que se téléporter directement dans la gueule du loup n'est pas, pour ainsi dire, une idée très prudente (ni très... brillante... non plus...). Sans doute le pragmatique et posé Ulmidiel aurait détesté, mais pas Elduniel. Après tout la déesse aime bien les action osées tant que la défense du domaine est effective. Il est clair que cette façon de faire est sans doute la plus rapide et la plus efficace, mais... C'est clairement du quitte ou double, il faut bien l'avouer.

Ainsi donc la Nis embarque la déesse peluche et se concentre sur le prince. Et c'est une belle réussite, elle parvient à ressentir l'aura du monarque, étrangement déchirée, dans la maison des gémeaux. Loin, dans le sanctuaire. Resserrant sa focalisation sur cette aura particulière Telmä lance alors son pouvoir de téléportation.
L'entité brumeuse, troublée un peu plus tôt n'a aucune réaction et la Grande Ennemie réagit bien trop tard pour arriver à élever les défenses et repousser Telmä.
Mais, aussi puissantes soient les aptitudes de Telmä, elles ont un revers. La téléportation à « probabilités improbables » ne fait guerre exception. Et pour un tell saut, le prix, pourrait être élevé. Fort heureusement le hasard voudra qu'il ne soit pas trop important.

L’imprécision de la téléportation ferrait apparaître Telmä à environ 500 mètres au sud de la position présumée du prince.

*** Le Narrateur déplie une carte du sanctuaire. ***


Elle arriverait donc... Ah... Hummmm... Dans le vide... Mais pourrait essayer de se raccrocher à la paroi de la montagne. En espérant qu'elle ne se fasse pas trop mal... Il lui faudrait ensuite escalader.
En effet les maisons des fantasmes étaient construites à flanc d'une montagne immense qui se positionnaient à différents niveaux et reliées par un escalier qui montait progressivement vers le sommet.

La face sud de la montagne était celle offerte aux voyageurs souhaitant la gravir. Mais la maison des gemmaux n’étant pas au pied de la montagne, Telmâ apparut dans le vide.

Mais plus que dans l'espace... Le hasard avait voulu que Telmä se soit aussi déplacée dans le temps, à son insu. Elle s’était déplacée dans le futur... Plusieurs heures s'étaient écoulées. Ainsi, la bataille avait elle commencée ? Avait elle court ? Avait elle finit ? Où se situaient les autres élus à ce stade de l'aventure ? Étaient t'ils déjà entrés dans le sanctuaire ? Impossible à dire.
Ainsi pour éviter toute incompréhension et incohérence, Telmä (et, bien sur, ayant obtenu au préalable son accord) sera mise en pause le temps que le présent des autres élus, rejoigne le sien et que son passé rattrape son présent.

NOTE : Telmä est mise en pause jusqu'à ce que la différence temporelle entre les uns et les autres soit effacée. Elle n'est plus soumise à la règle de délai de post pendant cette période. Elle sera informée du moment où elle pourra reprendre le post.

_____________________________________________________________

Pendant ce temps dans le présent...

Elanor se retrouva comme Lizbeth, entourée par ses troupes, intriguées. Les Danses-Guerres étaient à son chevet et... Certains avaient même recommencé à la peloter, profitant de son évanouissement passager pour essayer d'abuser d'elle à nouveau...

Lizbeth et Elanor purent se rendre compte de leur libération mutuelle. Elles sentaient aussi que Telmâ était parvenue à se libérer mais, sa présence restait... Diffuse, lointaine.
Aucune nouvelle de Mary et, plus inquiétant... L'Arbre Auguste semblait encore enlisé dans ses peurs...

...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Lüdik 29 Logalios du 1561ème cycle à 20h10

*** En reprenant conscience Elanor sentie des dizaines de mains sur et dans son corps dénudé. ***


-Nyalion prenez tout le plaisir pour vous et laissé moi le controle du corps. La dernière fois je vous ais laissé le controle de tout et je pense qu'ils ont mal compris votre intention de simplement faire connaissance avec eux intimement.

-Ahhhhhhh ouiiiiiiiiiii, jeee tenteraiiiis de touuuut gardeeeer.

-Dit donc Heri vous n'avez rien d'autre a faire que de profiter de moi pendant mon coma?

-Oh elle est réveiller, aller ont passe au chose sérieuse, j'adore son chant du plaisir.

- Non tout le monde au garde a vous.

*** Sentant que les nerri les plus proche d'elle n'obéissé pas elle repris d'un ton encore plus autoritaire. ***


-Maintenant!!!

*** Ils obéissent tous et les mains quitèrent son corps sauf un ner qui semblais vouloir continuer mais hésitais. ***


-Pourquoi vous ne faites pas comme tout a l'heure, laissez nous faire se qu'ont veut de vous. Vous aviez apprécier et nous ont s'était bien amusé. Alors laissez vous faire et chanter.

*** Il recommença ses atouchement mais il y avait que Nyalion qui profitais et gardais intérieurement, a l'extérieur Elanor restait stoïque au atouchement du ner et elle se redressa. ***


-Tu m'entends chanter la? Ou même fredonner? Alors maintenant obéis a ta commandante et met toi au garde a vous.
***
Il hésita un instant mais finie par se plier au semblant d'autorité de la nis.
Elanor se releva et prit le temps de se réhabiller avant de reprendre la parole. ***


-Ils vous arrive quoi?
Nous somme dans la mission la plus importante de notre vie la délivrance finale de Selesnya et alors que l'armée a commencer a avancer, vous profiter d'une attaque ennemis sur votre commandante pour vous amusez et profité d'elle?
Et personne ne monte la garde, personne pour regarder si les autres unités ont subit une attaque.
Vous êtes les danseurs de shadaliel, l'unité d'élite, les meilleurs gardiens et combatant de première ligne de Selesnya.

-Oh tais toi, tu te dit commandante mais vue se qu'ont ta tous mis tout a l'heure si tu était une vrai commandante tu aurais réagis, la tu as réagis comme Nya.
Cette nis était légendaire pas pour son commandement irréprochable ou son autorité naturel, non elle gardais plus ou moins le controle de ses troupes par ses partie de jambes en l'air a plusieurs centaines de nerri.
Alors si tu veut qu'ont obéisse fait comme elle et o...


*** Alors que Nyalion reprennais le controle de son esprits après le plaisir qu'elle avait garder pour elle, elle entendus se que le ner disait a propos de Nya son ancêtre. ***

-Il dit quoi sur mon ancêtre? Oui elle couchait avec ses troupes mais pas pire que Alion avec les prêtresses.
Et de toute façons ça ne changeais rien a son autorité, elle était la grande druidesse, cheffe du temple de Galmaniel, gardienne de la vie.
Elanor laissé moi reprendre le controle de mon corps que je lui fasse comprendre se qu'il en coûte a ceux qui insulte Nya.

-Je vous donne un peu le controle mais ne le tuer pas.


*** Elanor attrapa la machoire du ner et l'empêcha de continuer de lancé son venin et s'approcha de lui pour être a quelque centimètre de sa tête, mais elle diffusais ses paroles aux guerriers qui l'entourais comme si elle s'adressais a tout le monde et pas qu'au ner qu'elle avais dans sa main. ***


-As tu connue intimement Nya?

*** Le ner fit non de la tête. ***


-Alors qui est tu pour parler de comment elle gêrais ses troupes, connais tu seulement tout les titres et les grades qu'elle a reçut au court de sa vie des mains de la dryade et de la mère des fées, cites moi tout les batailles qu'elle a remporter?
J'ai coucher avec vous en vous laissant faire car ça ne sert a rien d'être tendu et d'avoir peur avant la bataille, alors certe je n'est rien commander a se moment la mais pourquoi j'aurais du le faire autant que je profite et que j'aprenne a vous connaitre en voyant comment vous vous y prenniez.
Mais ont était l'abri et la mission n'avais pas encore commençer, maintenant nous somme sur le champs de bataille.

***
Elanor se colla a lui et lui murmura a l'oreille. ***


-Alors dit moi de quoi a tu peur?

-J'ai peur de ne pas réussir ma mission, j'ai peur que la sucube sucombe a la grande ennemis.

*** Elanor se recula et demanda a l'assemblé. ***


-Avez vous peur de ne pas être a la hauteur de sauver Selesnya?

*** Personne ne parla et certain regardèrent le sol. ***


Se n'est pas a vous d'avoir peur de la grande ennemie, se n'est pas a vous d'avoir peur d'échouer. Nous montrerons au ennemis notre foi notre courage et notre honneur et elle s'affaiblira.
Soyez fière d'être les fils de shadaliel, les gardiens de Selesnya.

*** Elanor commença alors a chanter. ***

Citation :

Au jour a venir a se qui ne sont plus, le temps des oppresseurs est bientôt révolue,

nous chasseront l’ennemie nos bien reprendront par le sang et l'acier chez-nous nous reviendrons,

gloire a selesnya, gloire a toi oh déesse, en ton illustre honneur buvons chantons pour toi, nous fils de shadaliel combattons sans répits jusqu'à se que shadaliel nous accueil en sa nuit, ses notre terre et nous la guérirons de la peur qui rongea nos rêve et son passion,

oh oh oh oh ah ah

gloire a selesnya, gloire a toi oh déesse, en ton illustre honneur buvons chantons pour toi, nous fils de shadaliel combattons sans répits jusqu'à se que shadaliel nous accueil en sa nuit,

Au jour a venir a se qui ne sont plus, le temps des oppresseur est bientôt révolue,

ah ah ah ah ah ah ah ah

Selesnya, Selesnya
Naal ok zin los vahriin
wah dein vokul mahfaeraak ahst vaal
ahrk fin norok paal graan
fod nust hon zindro zaan
Selesnya fah hin kogaan mu draal



-J'espère que l'arbre auguste entendra notre chant et que cela l'aideras dans son combat intérieur contre ses peur comme les autres héros encore en vie

*** Disait Nyalion a Elanor dans leur tête ***



Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 30 Logalios du 1561ème cycle à 11h27

Accomplissements :
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points pour Elanor.
- "Effort louable" +1 : +5 points pour Elanor.
- "[Unique] Sauver l'Arbre" : Vous avez compris le lien entre les fantasmes et avez sauvé votre guide. + 25 points pour Elanor.

Thème musical : La mer de brume...


Dans les brumes, entre les esprits...

Elanor viens de disparaitre des brumes... L'instant d’après le psion ressent la téléportation de Telmä mais est trop affecté par ce qui vient de ce produire pour réagir.

Le mentaliste secoue la tête. Cette anomalie est très puissante et dangereuse... Il ne faudra pas la sous-estimer.

Le chant d'Elanor résonne alors dans les brumes et la stature de Nathanaël jusqu'alors prostrée et vaincue, le visage figée dans une expression de peur éternelle, se redresse. A la fin du chant il disparait des brumes à son tour, enfin libéré.

Non... Souffle le stratège.

Les choses semblent se compliquer, tu aurais du les tuer tout de suite.Fait remarquer le garde du corps.

Cette mascarade à assez durée, je vais en finir. Occupes toi du dernier, il est bientôt à point pour être cueillit. Et l'aura du stratège des brumes, disparait des volutes.

Avec plaisir. Répond le garde du corps. Et un sourire menaçant et carnassier, se dessine dans la brume.

_____________________________________________________________

Dans les plaines moribondes de la peur infinie...

Alors qu'Elanor galvanise les troupes, effectivement, l'inespéré se produit. Les danses-guerre comme l’eut dit Nathanaël sont la force armée de la Nymphe, et représente la puissance de ses fantasmes.
Galvaniser ainsi les danses-guerre n'a donc pas que des effets directs sur les guerriers eux mêmes. Mais c'est bien chaque fantasme de Selesnya qui bénéficie de cette galvanisation. Et le premier de tous... Nathanaël trouve dans ce surcroît d'espoir un sursaut d'énergie et de détermination suffisantes pour s'arracher à l'emprise de la Grande Ennemie.

Espérons que Mary fasse de même avent qu'il ne soit trop tard...

Secouant la tête et regardant autour de lui il constate que l'armée est à l’arrêt. Se téléportant auprès d'Elanor, il effectue une révérence polie.

Hanta, votre chant m'a donné la force nécessaire pour m'arracher à son emprise. J'ai une dette envers vous.

Il fait un tour d'horizon pour constater de l'état des troupes et de leur localisation, faisant un point sur la situation auprès de Lysbeth et Elanor.

Seuls deux d'entre vous y ont rechapés... Murmure t'il avec effroi. Et le sort de deux autres est incertain... Deux élus sont déjà aux mains de l'ennemie... C'est une catastrophe... Mais nous ne pouvons pas renoncer...

Nathanaël était inquiet et troublé. Il ne savait pas si il devait se réjouir qu'un concurrent potentiel soit en train d’échouer... ou si il devait craindre pour Selesnya, de ce que cet échec pourrait entrainer pour la nis... Mary était quelqu'un de bien, il avait pu le voir... Il faisait un coéquipier de qualité... Et avait une place importante dans le cœur de la nis... Cependant, Mary était à ses démons et, malgré l'aide d'Elanor, lui seul pouvait les vaincre...

Prenons une légère pause, je pense que chacun de nous en a besoin pour penser les blessures de son esprit... Nous repartirons bientôt. Espérons le retour des autres, en attendant.

L'Arbre Auguste se téléporta, pour commencer à réorganiser les troupes qui s’étaient désorganisée pendant que les élus avaient été immobilisés. Il laissa Elanor et Lizbeth entre elles un moment, faisant les préparatifs pour être prêts à repartir. Mais il restait accessible si l'une d'elle voulait lui parler.

Notre peuple continue de privilégier des parasites, opportunistes, oisifs et incompétents. Cela n'a aucun sens.
Information détaillées
Lizbeth Masgard
Ambassadrice Impériale, Novice de Délémia, Auditrice
Empire de Kohr

le Joriol 1 Danurmos du 1561ème cycle à 16h21

*** Halte.

L'ordre n'avait été ni hurlé, ni mis à portée d'une trop grande voix. Lizbeth s'était contentée de s'immobiliser sur l'écorce de l'arbre, posant sa dextre agile sur le bois et de lui intimer de s'arrêter. Les visions et les sens alertes, Lizbeth ne parvenait qu'à partiellement appréhender ce qu'il venait de se produire, de ce qu'il se passait présentement, et de ce que l'avenir lui présageait. En temps normal, tout n'était que jeu et calcul. Aussi, la jeune Masgard se préparait mentalement à affronter de nouvelles péripéties. Mais la déchirure causée par la noyade de deux de ses coéquipiers étaient présente, et bien que l'inquiétude néfaste en son coeur ne soit mise dans un bocal de verre, la brune ressentait le besoin de vérifier l'état de ses pairs.

Elle finir par descendre du grand chêne pour se rapprocher d'Elanor. Cela ne faisait que quelques poignées de secondes, et peut-être de minutes, que Tëlma s'était éclipsée du périmètre d'une manière qui échappait complètement à la délémite. Faute de preuves, Lizbeth décida d'attribuer toute la confiance dont elle était capable à sa camarade. De toute façon, il ne pouvait pas en être autrement.

Des paroles, des chants... le retour de l'Auguste. Lizbeth ne se sentait pas spécialement soulagée, l'assaut mental de la Grande ennemie encore trop fort dans son esprit. Qui plus est, Mary n'était toujours pas perceptible. Lizbeth serra le poing, mais décida de sourire. Ce sourire joueur et moqueur qui en temps normal ne la quittait jamais. Surtout, devant l'effroi et de l'Arbre Auguste, Lizbeth ne pouvait pas se permettre de mettre en avant ses propres faiblesses. Elle opina du chef et termina sa route auprès d'Elanor. Digne, droite, impérieuse, Lizbeth se pencha vers la seule autre rescapée.

Heri, avez-vous besoin d'aide ? De parler ?

Le ton était presque amical, presque. Lizbeth n'oubliait pas son rôle, leur rôle, et si l'entraide était de mise Elanor devait comprendre que la jeune femme ne lui tiendrait pas la main. Elles devaient se montrer plus fortes que quiconque, mais intimement la délémite ne douta pas du pouvoir de commandement de la nis... un instinct. Aussi, de ce qu'elle en voyait, la belle savait très bien de quoi elle était capable. ***
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 6 Danurmos du 1561ème cycle à 20h25

*** Alors que les dansseur de guerre était un peu calmer, l'Humaine Masgard et sa tenu légère leur fit de l'effet, ils semblaient qu'ils trouvaient l'Humaine a leur gout et il le firent comprendre a l'humaine en l'effleurant sensuellement et doucement du bout des doigts, sans la brusquer.

Elanor toussa légèrement et répondus. ***


Pour l'instant je vais donner des ordres a ses nerri et ensuite ont pourras parler tranquillement.

Heru j'ai dit quoi a l'instant? Heri Lizbeth n'est pas votre future quatre heure alors écouter mes ordres plutôt.

Placer vous en position de défence proche autour de nos allier a proximité. Faites des groupes de Garde mobile pour surveiller que l'armé soit en sécurité et ne soit pas attaquer par surprise pendant notre pause mais rester proche, grouper et ne vous éloigné pas les uns des autres.


*** Ressentant que certain nerri avait poursuivie de manière cacher leur effleurement subtile envers l'Humaine elle repris. ***


Et n'oublie pas nous somme tu le front l'ennemie peut arrivé d'une minute a l'autre alors si j'entends le frémissement ou le fredonnement d'une prêtresse ou quiconque vous aurez affaire a moi et ce coup ci vous ne voullez pas savoir se que je vous ferrez.

*** Quelque nerri avalèrent leur salive et d'une voix uni. ***


A VOS ORDRE COMMANDANTE.


*** Et des groupes se formèrent avant de se dispersez sécurisé la zone et rassembler les unités. ***


*** Elanor se tourna vers lizbeth et lui dit d'un sourire charmant. ***


J'espère qu'ils ne vous ont pas gêner ou déranger ils sont un peu chaud en se moment.
Alors vous vouliez aborder quel sujet?

Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 20 Danurmos du 1561ème cycle à 14h35

Thème musical : Cantha... contrée magnifique et envoutante... Que de beaux souvenirs...
_____________________________________________________________

Au pied du grand cerisier...

Alors qu'ailleurs, les héros livrent bataille a leurs peurs, rien ne saurait troubler la tranquillité et la quiétude du refuge sacré de la nymphe. Une brise légère fait de petites ridules à la surface de l'eau du lac, les pétales du cerisier malade tombent toujours, doucement... La dryade est en méditation, au creux des racines de l'arbre, au chevet de la nymphe toujours en vie mais extrêmement faible... Lui donnant sa force pour retarder les effets du poison de la dague d'effroi...

Alors, un léger souffle emporte les pétales du grand cerisier en fleur... Une brume mystérieuse et oppressante s'empare du lieu. A la surface de l'eau, soudain, une masse aqueuse s’élève doucement. Cette masse d'eau prend alors une forme humanoïde et bientôt apparaît enfin le ner aux pouvoir mentaux impressionnants. Il marchait sur l'eau, tranquillement,en direction de la presqu’île où se trouvaient la Dryade et la Nymphe.

Il émanait de lui une atmosphère étrange et mystérieuse, à la fois lumineuse et sombre, une puissance incroyable mais tranquille, peut être en partie encore endormie ou latente, une personnalité tourmentée, une impression de flux et de reflux, quelque chose d'immuable et hors du temps, peut être évanescent. La description de ce que l'on ressentait au contact de cet être était difficile a décrire dans le détail, mais ce qui était sur c'est que son aura était en tout premier lieu captivante et ensuite doté d'une immense puissance.

Divin était le mot qui pouvait qualifier le mieux cet être qu'Elanor et Telmä avaient déjà rencontré. L’étrange être avait une peau nacrée et son torse était gracieux et sculpté, bien que beaucoup moins que celui du garde du corps. Il possédait de longs cheveux noirs de jais et un visage fin et gracieux à la limite de l’androgynie. Beau, presque trop, cette beauté délicate avait quelque chose de dérangeant... Surnaturelle et ténébreuse, mais terriblement séduisante. Il avait de fines lèvres et ses yeux verts émeraude spiralés qui semblaient happer la volonté de ceux qui tombaient dans son regard en amande. Il affichait un air suffisant et impassible. Un de ces airs qui le rendait encore plus séduisant.


Pour ce troisième rêve, alors que son objectif se rapprochait, il s'était lui même rapproché de la nis, de son pouvoir... cherchant à la comprendre... A l'assimiler... En venant au contact de Selesnya, il se laissait influencer, par le lieu... Par la nis. Il arborait alors une tenue un peu similaire a sa tenue d'origine mais pourtant, bien plus simple. Une tenue que la nis elle même aurait pu porter en vérité. D'amples soieries blanches immaculées le recouvraient, à la fois simples, mais magnifiques, laissant apparaître une partie de son torse délicat, elles faisaient penser à des toilettes traditionnelles de merveilleux pays asiatiques lointains. Ses longs cheveux étaient lâchés, mais en partie rattachés par une étrange petite coiffe en ébène en arrière de la tête, traversée par une longue aiguille elle aussi d'ébène. Sur son front, il y avait une sorte de goutte d'eau noire cristallisée, comme de l'obsidienne, qui tenait comme par enchantement. A son poignet, quelques filins de soie bleu claires pendaient. Et enfin pour chausse, il possédait d'étrange chaussures en bois, rehaussées de cales. Pied nu, elles tenaient grâce à des cordons blancs qui passaient entre ses doigts de pieds.


Doucement, il avançait, marchant au dessus de l'eau, ses pas faisant des ondes qui se répercutaient à la surface, les pétales tourbillonnant autour de lui. Il possédait à la main droite, une sorte d'étrange éventail, d’écailles noires et au pommeau doré, serti d'un opale iridescent. (Note : Je me rend compte que je l'ai jamais dit mais, cet éventail ne ressemble pas a un éventail en demi cercles de flamenco s'il vous plaît hein... Cela ressemble a ceux en forme plus élancée et ovale, des stratèges chinois de l'ère des trois royaumes). Il atteint alors la berge, et toujours en silence et avec non-chalance il s’approcha de la Dryade en méditation profonde.

C'est trop facile... Murmura t'il déçu en approchant les écailles acérées et tranchantes comme des rasoirs de son éventail, du cou fragile de la créature d'ébène.
Il eut alors un long et étrange moment d’hésitation ou il suspendit son geste... la quietude de l'instant uniquement troublée par les pétales de fleurs de cerisiers qui virevoltaient entre la dryade et lui. L’éventail touchait presque le cou de la créature et pourtant celle çi demeurait calme, sereine... Apaisée... Comment étais-ce possible. L'étrange ner fronça les sourcils en proie au doute.
Son garde du corps avait il raison... ? Etait-il devenu trop faible pour atteindre son objectif... ? C'etait comme si... Nombre de ceux qui vivaient à travers lui... Retenaient son bras... Etais-ce eux... ? Ou bien lui qui ne pouvaient simplement pas... Terminer son geste. Non... C'était lui... Les autres n'étaient plus maintenant... Ils faisaient partie de lui, de sa puissance...

Le ner eut un léger mouvement de tête... Il remarqua alors la nymphe, écroulée et mourante, poignardée dans le dos. Son visage fut un moment décontenancée et il baissa son éventail.

Comme... Moi... Il fit une grimace de douleur, portant sa main gauche, vers son torse au niveau du cœur... Du sang perla alors le long de son torse, maculant son bel habit blanc. Ma vieille... blessure... Deux larmes claires perlèrent sur ses joues. La souffrance et la tristesse était palpable sur son visage tourmenté par le passé... Il se pencha alors au chevet de la Nymphe et observa la nis.

Je suis étonné que personne n'ait essayé cela avent... Sans doute que le jeune humain aurait eu la force de volonté suffisante pour le faire... Dommage... Et de sa main gauche rougie par son propre sang, le ner saisit alors la dague du dos de la Nyphe. La Grande Ennemie opposa une résistance... Et la douleur et la peur se diffusèrent depuis la dague dans le corps du ner ouvrant un peu plus sa blessure, souillant encore plus ses habits blancs qui se maculèrent d'encore plus de son sang. Le ner résista et finit a grand peine et après beaucoup de souffrance par retirer la dague du corps de la nis. La dague explosa en fumée noire qui se volatilisa. Il y'eut alors un grand souffle de soulagement et d'espoir qui se diffusa partout depuis la Nymphe, comme si elle respirait à nouveau, comme si elle revivait. Les élus ressentirent, eux aussi se souffle bénéfique et se sentirent ragaillardis. Aussitôt en partie libérée, l'esprit de la Nymphe fonça vers un élu en particulier...

Le ner, haletait en proie à une souffrance latente... Il se releva et apaisa sa respiration, sa douleur et ses pensées. Doucement, avec sa main sur le cœur, il résorba le sang qui s'était écoulé de lui, refoulant la peur, la douleur et la tristesse de ses souvenirs, jusqu'à ce que son habit redevienne immaculé. Il dit aux deux Selesnya, sans qu'elles puissent lui répondre.

Il ne serait pas honorable de ma part de profiter de ta faiblesse. Je veux un combat équitable, pour que tu acceptes mieux ton destin...

L'énigmatique ner tourna le dos aux Selesnyas et s'en retourna dans l'eau, où il disparut... La brume autour du cerisier, se dissipa alors.

_____________________________________________________________

Au cœur des brumes...

Seul Mary restait entre les volutes brumeuses... Avec son exécuteur... Le ner aux dents acérées eut un petit rire.

Allez mon mignon, c'est terminé...

Puis il murmura.

Je pense que je vais m’amuser un peu avec lui avent de le tuer.

Il s'approcha doucement de lui et commença à lui caresser la joue. Puis s'accroupissant, il lui fit un coup de langue humide mais extrêmement torride, sur la joue. Mary pouvait sentir le souffle chaud de son séduisant exécuteur dans son cou.

Hmmmm, tu as le goût de la peur... Humain...

Le pervers psychopate se recula pour admirer un moment la proie à sa merci.

Je vois pourquoi la nis tiens à toi, tu est sacrément mignon... Je pourrais bien te croquer, si je m'écoutais...

Mary sentit alors le ner tout contre lui, délicatement l’enserrer. L’étreinte était douce et sensuelle au début, puis se fit de plus en plus forte et oppressante. Il essayait de étouffer le petit humain contre son corps puissant, dans une ultime étreinte sensuelle. Étrangement, cela pouvait rappeler la toute première étreinte que lui et Seles' avaient partagés, enfin si l'on exclue que présentement le ner essayait d’étouffer Mary là ou l’humain avait donné avent tout du plaisir à la nis. Puis soudain, de ses dents acérées le ner mordit avidement dans la nuque de l’humain, encore un miroir à la première fois que Mary avait vécu avec Seles'. Mary commençait à manquait d'air et sentait ses forces l'abandonner alors que son agresseur lui suçait son sang avidement dans cette étreinte à la fois brûlante et mortelle.

Alors que le monde vacille autour de Mary et qu'il s’éteint doucement... Il ressent l'aura de la Nymphe... De Selenya... Elle jaillit vers lui... Il sent la déception de son amante devant son échec, mais il sent aussi sa détermination à ne pas abandonner... A ne pas le voir quitter son esprit, lui qui lui fit tant de bien... Lui qui la sauvât... Qui vint en elle avec délice.
Sa détermination à ne pas... le craindre puis l'oublier... Comme tous les autres... Ceux qui échouaient... Car tel étaient leur destin... L'oubli...
Et, alors que l’humain rendait son dernier souffle, sa force vitale complètement drainée par le ner, dans une lumière blanche et verte, son corps se cristallisa et devint entièrement noir et réfléchissant, magnifiquement sculpté, comme de l'obsidienne.

L'agresseur fut légèrement éblouit et du s’écarter du corps de Mary. Il constata que face à lui il avait désormais une magnifique statue d'obsidienne du jeune homme.

Quoi... ? Fit il. Il dégaina son arme et tira dans la tête de Mary, la balle rebondit sur l'obsidienne, aussi solide que le diamant.

Hmmm... Il ne va pas être contant... Souffla-t-il.

_____________________________________________________________

Auprès des élus et de l'Arbre Auguste :

Les élus ressentirent le souffle de vie et d'espoir les envahir et les revigorer, leur donner du courage pour la bataille a venir. Mais... ils sentirent aussi que Mary avait échoué... il n’était plus nécessaire de l'attendre... les élus ne parvenaient pas a sentir si il avait disparut ou pas, cela semblait un peu particulier... D'ailleurs la licorne noire était redevenue blanche.

L'Arbre Auguste vint alors auprès d'Elanor et Lizbeth'.

Vous avez sentit cela... ? Il baissa la tête. Il n'osa pas parler de Mary... Encore troublé par sa disparition... Quelle tragédie... Mais ce souffle était une lueur d'espoir...

Il faut continuer... Ajouta t'il simplement en relevant la tête. Selesnya compte sur nous, nous ne devons pas l’abandonner... Comme tant d'autres...

Si vous êtes prêtes, nous pouvons repartir.


Note : APRÈS DES HEURES DE RÉFLEXION ET D' ÉCRITURE, CE PUT*** DE CORRECTEUR AUTOMATIQUE QUI FAIT NAWAK... ME FAIS PETER UN BON GROS CÂBLE !
...
Information détaillées
Lizbeth Masgard
Ambassadrice Impériale, Novice de Délémia, Auditrice
Empire de Kohr

le Malina 20 Danurmos du 1561ème cycle à 15h17

*** Lizbeth arqua un sourcil devant les subtiles avances des trompes d'Elanor autour d'elles. Loin de se laisser décontenancer elle joua des hanches et rendit les gestes, joueuse, pour montrer que la domination ne pouvait être accaparée que par des femmes. Elle resta attentive aux ordres de la nis face à elle, contente de voir que cette dernière n'avait pas perdu ni de son charme ni de son autorité. Lorsque la belle s'adressa à Lizbeth, elle secoua la tête de droite à gauche, rassurée.



Ne vous inquiétez pas pour moi. Et... vous avez chassé mes doutes, nul besoin de discuter lorsque les coeurs s'accordent à la volonté. Je suis heureuse d'être à vos côtés, heri.

La délémite répondit au sourire d'Elanor par un clin d'oeil entendu. Ses lèvres rouges s'entrouvrirent pour de nouveau parler mais elle se fit interrompre par une intense émotion dans tout son être. Cela lui coupa le souffle, d'où cela provenait-il ? Mais la jeune femme trouva plusieurs réponses au sein même de son coeur. L'espoir... la chaleur... c'était indéniable, il venait de se passer quelque chose. Elle porta sa main gauche à son coeur.

Crescence...

Le murmure fut aussi douloureux que la sensation. Un autre avait échoué, et les élus ne se comptaient plus qu'au nombre de trois, ou plutôt deux et demi suite à la disparition de la nîs Telma. La tête de Lizbeth lui tourna et elle dût se rattraper à l'écorce de l'arbre qui l'accompagnait jusque là. Reconnaissante, elle se passa la dextre autour du front. Une légère fièvre... cela ne durerait pas.
Lorsque l'Auguste se présenta face aux deux femmes, le visage à la fois embellit d'espoir et chagriné de tristesse, ses mots trouvèrent un écho en Lizbeth qui se redressa, plus déterminée que jamais à chasser le mal rongeant Selesnya et son monde.

Je le suis, plus que jamais. Allons-y. ***
Un souffle...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Lüdik 26 Danurmos du 1561ème cycle à 16h58

*** Elanor se concentra sur le réveille de la nymphe plutôt que sur la disparition de Mary quand les troupes d'Elanor revinent faire leur rapport. ***


-Aucune troupe n'a été attaquer, mais certain sont démoralisé car ils ne reste plus que vous comme élu vivant, les autres ont disparue et si vous aussi vous...

-J'AI DIT QUOI? Se n'est pas vous qui devez avoir peur, vous devez faire peur a l'ennemie en lui montrant votre force de caractère, votre fierter, votre amour et votre volonté de sauvé Selesnya.
Aller rassembler vous et chanter pour motiver et partager votre courage aux autres unité.

*** Elanor commença a chanter pour que tout le monde comprenne. ***


Selesnya, Selesnya,
Sur son honneur a juré,
De tenir le mal éloigné !
Les plus féroces ennemis mis en déroute par son cri,
Selesnya, pour ta bénédiction nous venons prier !


*** Nya pensa a faire plueisuer clone avec d'autre apparence qu'elle disperça dans les autre unité et ils chantèrent a leur tour afin de dévelloper le chant de Selesnya
***


hrp:j'ai fait 17 au dés, j'ai 100% en musique et charisme, j'ai la compétence totémique de présente charismatique.
4 fois que je refait le message dans la journée je rage.
https://youtu.be/nG7D3TNP5G4?t=23s
Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 28 Danurmos du 1561ème cycle à 18h59

Accomplissements :
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points pour Elanor.
- "Effort louable" +1 : +5 points pour Elanor.
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points pour Liz'.
- "Effort louable" +1 : +5 points pour Liz'.

Thème : Des nuages noirs s’amoncellent...


Voyant que les élues étaient prêtes à repartir, l'armée se mit de nouveau en route en chanson. La Grande Ennemie devait savoir, maintenant que l'armée de l'Arbre Auguste était là. Mais les troupes du Thaumaturge et du Spectre, devaient déjà être en train de remplir leur rôle d'appât et devaient avoir engagé les hostilités avec le gros des forces de la Grande Ennemie. D'ailleurs le Tucrie-Wookie, avait déjà retentit plusieurs fois... Mais Telmä n’était plus là pour répondre et... l'ayant rangé dans le tiroir de la catapulte, il ne fut entendu par personne, surtout avec ce chant.

L'aube salvatrice, commençait à poindre... L'armée fit halte pour contempler le bastion ennemi qui s’élevait bien haut devant eux.
Ils avaient atteint le pied d'une imposante montagne. Comme pour Telmä, les autres élues arrivèrent par le versant Sud. L'Ubac donc, le versant ombragé... pas étonnant pour la Grande Ennemie... Ses créatures bénéficieraient donc de l'ombre du massif... D'ici, les elus pouvaient entrapercevoir le mince chemin d'escaliers constellés de temples étranges bâtis a flancs de montagne, unique accès pour accéder au sommet...

Un sommet que d'étranges nuages noirs chargés d’éclairs empêchaient de contempler.
Au pied de la montagne était une forteresse sinistre entouré d'une murailles qui l’étaient tout autant et constellée de tours.

L'Arbre Auguste fit signes aux élues de se rassembler auprès de lui.

Nous sommes arrivés... Nous allons faire les derniers préparatifs et passer à l'attaque tant que l'ombre du massif n'est pas sur nous. C'est maintenant où jamais. Voulez vous que nous discutions une dernière fois rapidement de Stratégie ? Je me chargerais de toutes les escouades que vous ne contrôlez pas et agirai selon les indications de l'Empereur Stratège. Vous souvenez vous des aptitudes des vôtres ?

...
Information détaillées
Lizbeth Masgard
Kohrienne, Novice de Délémia, Auditrice, Seconde Haute-Consule
Empire de Kohr

le Solior 3 Goliarmos du 1561ème cycle à 20h43

*** Lizbeth suivit l'avancée des troupes avec grande attention. La blessure de l'affrontement de ses propres craintes était toujours présente, sa dextre tremblait à intervalle régulier, chose que la jeune femme eut du mal à cacher. Même son assurance naturelle et son côté enjôleur ne faisaient que des artifices bien bancals. A l'intervention de l'arbre Auguste, Lizbeth se pencha en avant pour hocher de la tête.

J'ai passé une partie de ma jeunesse à apprendre la stratégie militaire, ne vous faites pas de soucis pour moi de ce côté là. En revanche si vous avez une idée précise du maniement de nos effectifs, je reste à l'écoute : je me souviens de leurs capacités et de comment les mettre en oeuvres, d'ailleurs je risque de me retrouver en première ligne pour encaisser les assaults de face. Pour le reste, je m'en remets à vous deux...
***
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 6 Goliarmos du 1561ème cycle à 16h18

Thème : Stratégie : Patience ou Audace ? L'opération "singe".

L'Arbre Auguste fit frotter son pied armuré sur le sol, un couche de poussière se souleva. Hmmm...

Il commença alors à dessiner avec son bâton/épée.

Bon, l'Empereur aurait fait ça plus de profil lui et mieux dessiné sans doute mais... en gros... Voila la forteresse, avec ses fortifications Il dessina un arc de cercle. Et là nos troupes. Il attribua une lettre a chaque unités. F = Pour les fées, G = Pour les danses-guerres, A = Pour les Archers, P = Pour les prêtres druides, L = Pour les licornes, T = Pour les Treants, D = Pour les dragons, C = Pour la catapulte, D = pour le dispensaire et B = Pour la baliste.

Voila ce qui me fut dit par l'Empereur Stratège. Il a analysé la situation je vais vous en faire un résumé :

Il est clair que notre ennemie elle même n'est sans doute pas une très Grande Stratège. Car comme chacun le sait, avoir un plan et prévoir les possibilités est l'ennemi de l'incertitude et l'incertitude nourrit la peur. Et la Peur est la Grande Ennemie. Cependant, un plan bien mené peu aussi engendrer la Peur, donc il ne faut pas la sous estimer. D’autant qu'elle compte de nombreux généraux. L'Empereur estime donc qu'elle pourrait être imprévisible. Il n'est pas même certain qu'elle soit au commande lors de cet affrontement.

Ceci dit il y'a une chose qui est certaine, nous sommes en configuration de Siège. Et comme le dit le monarque, cela implique certaines suppositions évidentes.
La première c'est qu'il serait stupide pour les troupes ennemies de sortir de leur place forte. Cependant si cela venait à arriver, les Treants devront empêcher ces unités suicides d'atteindre nos troupes de tir, les archers et nos prêtres druides. Les autres unités de corps a corps viendront en soutient cueillir les ennemis. La baliste ne peu pas tirer en cloche comme nos archers, mais elle visera automatiquement n'importe quelle unité qui oserait sortir de la forteresse.
Les deux unités à distance, les archers et les druides, et c'est la seconde supposition, seront sans doute les premières à être visées par les troupes de tir ennemie, ainsi que par les troupes rapides ennemies, car elles seront les seules a pouvoir infliger des dégâts derrière les murs dès le début...


L'Arbre Auguste s’arrêta... Il eut un moment d'hésitation et dit... à Lizbeth.

Bon, l'Empereur serait sans doute contre ce mouvement car c'est un homme prudent, mais... Cela pourrait nous faire gagner du temps et des vies... car le temps que nous pénétrions dans la forteresse avec toute l'armée les pertes chez nos tireurs risquent d'être élevées...

Je maitrise la magie de l'espace... Je dispose donc d'une puissante magie capable de téléporter une unité entière derrière les murs de la forteresse... Par contre... Les treants seront sans doute visés en priorité... C'est risqué mais les treant sont capable d'encaisser les dégâts je pense. Nos druides les soutiendrons en les renforçant et les dragons arriveront ensuite rapidement pour les épauler.

C'est une stratégie plus audacieuse, mais.... Votre unité risque de se mettre en danger. Cependant avec l'enracinement, puis plus tard le soin des fées... cela pourrait marcher.


Il se tourna vers Lizbeth. Qu'en pensez vous ?

Visiblement l'Arbre Auguste était prêt a tenter une infiltration rapide pour paralyser les unités de tir adverses, cela pouvait marcher. Cependant, cela mettait Lizbeth et son unité en danger. Mais après tout n'avaient elle pas le rôle d'encaisser les dégâts ? Le problème était que l'on ne savait pas bien ce qui se trouverait derrière les remparts... Et ce devait être pour cela que l'Empereur Stratège, préférait la patience à l'audace. Mais, contrairement à l'Arbre Auguste, l'Empereur était prêt à patienter et sacrifier ses troupes pour s'assurer de la victoire. L'Arbre Auguste lui, misait sur la résistance des treant, c’était, de la foi, plus que la certitude stratégique du calculateur impérial. Mais c'est alors les treants qui risquaient gros...

Patience ou Audace ? Lors d'un siège, sous le feu continu ennemi, as t'on bien le loisir d'être patient ? Lors d'un siège, sans connaitre ce qui se cache derrière les remparts, dois t'on risquer l'audace ? Toujours est il qu'entre la stratégie de l'Empereur et celle de l'Arbre Auguste, les élues devraient choisir...

...
Information détaillées
Lizbeth Masgard
Haute Consule, Novice de Délémia, Auditrice
Empire de Kohr

le Malina 6 Goliarmos du 1561ème cycle à 20h17

D'oeuvre et de résolution :

*** Lizbeth resta les yeux rivés sur les mouvements de l'Arbre Auguste alors que ce dernier se mit à dessiner un petit plan. Le dos cambré et une main sur la hanche, c'était presque mignon de voir un dessin aussi simpliste fait par un homme avec un tel charisme, mais le temps n'était pas à la contemplation. Attentive, elle ne leva son regard émeraude que lorsque Nathanaël s'adressa directement à la délémite qui jouait avec ses cartes.

Elle darda sur l'homme un regard joueur équivoque. En cet instant, rien n'aurait pus prédire qu'ils venaient de passer outre la disparition de plusieurs de leurs précieux camarades. L'espace de quelques secondes, une légère flamme scintilla dans le regard vers de Lizbeth. Taquine, elle se redressa, impérieuse et trop solennelle.

Risquer ma vie et celle des tréants pour une probabilité qui nous échappe totalement avec un danger inégalable et l'inconnu méconnaissable qui nous attend de l'autre côté ? C'est totalement idiot.


Lizbeth leva légèrement son menton et étira ses lèvres en un rictus plus prononcé. Ses longues mèches brunes s'écartèrent de son visage, rayonnant de malice.

Mais c'est exactement ce qu'on va faire.

La posture et l'engouement soudain de la Masgard pourrait laisser penser à un être peu attentif ou impressionnable qu'elle se moquait de l'Auguste. Mais si ce dernier et son entourage y prêtaient plus attention, ils pourraient aisément déceler tout le sérieux que possédait Lizbeth en cet instant. Elle fit quelques pas autour du dessin et piocha une branche non loin d'elle. D'une senestre agile elle dessina un petit coeur là où elle-même et ses troupes se positionneraient théoriquement suite à la proposition de l'Auguste.

Si la Grande ennemie pourrait se nourrir de notre incertitude nous n'avons qu'à avoir la certitude de gagner et d'arriver à nos fins ! Après nous, nous venons bien de nous sortir d'un de ses pièges via la force de notre seule volonté, n'est-ce pas ?

Lizbeth décrocha de sa ceinture le bâton devenu deux confié par l'un des oracles et se mit à le parcourir des doigts, tapotant à rythme régulier sur le bois et les gravures.

De toute façon, prévoir quoique ce soit est le meilleur moyen de se planter et de se retrouver à la merci de qui le voudra. Si nous n'avons pas de plans, nous n'aurons que des surprises en s'attendant aux surprises ! Seuls les élèves aux plans rôdés finissent bien souvent trompés, et puis... je ne sais pas à quoi cela va me servir, mais je vais m'en servir pour protéger mes troupes. Je n'ai aucune idée de comment ça marche et je ne veux pas le savoir, mais cela m'a été confié par l'oracle, et il s'agit de l'héritage de nos prédécesseurs. Je crois en ces bâtons comme je crois en vous, Auguste, et comme je crois en vous, Elanor.

Rangeant d'un mouvement souple du poignet le bâton, Lizbeth fit un pas en arrière et courba l'échine devant ses pairs.

Je m'en remets totalement à vous, Messire, que le destin nous soit favorable...

Elle releva légèrement la tête, les yeux clairvoyants et les sourcils levés.

Et que notre ennemie se retrouve prise dans ses propres toiles d'araignée !
***
s
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 7 Goliarmos du 1561ème cycle à 13h24

Accomplissements :
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points pour Liz'.
- "Effort louable" +1 : +5 points pour Liz'. (j'ai déja décerné le "quality street" mais j'ajoute quand même +10 points ici, pour la qualité du RP)
- "Audace de l'Arbre" : Vous avez choisi de soutenir le plan de Nathanaël : +15 points pour Liz'.


Et Lizbeth avait raison de caractériser Nathanaël de charismatique. Il avait retiré son casque pour effectuer cet ultime conseil de guerre avent la bataille.

( Note : Et j'en profite pour repoper la description, pour rappel :) D'ailleurs y'a une petite erreur sur les lettres pour les unités, il y'a deux fois "D", donc le dispensaire de médecins ce sera un "M" et j'ai oublié le chariot de réapprovisionnement qui sera donc "R".)


C'était un ner séduisant, de grands yeux bleus, des cheveux dorés, avec une coupe décontractée, un visage fin, une posture fière, il était comme un ange lumineux et magnifique. Il émanait de lui calme et sérénité, une force tranquille et dégageait une aura de charisme naturelle. Pourtant il restait discret, silencieux et énigmatique. Voir même très souvent froid et distant avec les autres.

L'Arbre Auguste croisa les bras lors du résumé de Lizbeth. Oui.. Il devait l'avouer c’était un bon résumé. L'empereur avait lui aussi jugé son idée trop dangereuse. Il ne s'attendait donc pas a ce que les élus le soutiennent. Il baissa la tête déçu. Et allait dire : "Je comprend..." lorsque Lizbeth le surpris en disant que c’était exactement ce qu'ils allaient faire.


Thème :Stratagème secret : Hommage à Zhuge Liang/Kong Ming. (Chi Bi, the Red cliff : Excellent film par ailleurs que je recommande)

Qu..quoi...?

Écarquillant les yeux de surprise il se demandait si l'humaine était sérieuse. Mais il se rendit vite compte qu'elle était tout à fait sérieuse et qu'elle ne se moquait pas de lui. Il en décroisa ses bras, stupéfait.
Nathanaël écouta Lizbeth avec attention, admirant ses geste gracieux et appréciant son éloquence. Ses joues rosirent un peu à la révérence de Lyzbeth. Il la trouvait séduisante pour une humaine, elle lui faisait un peu penser au Spectre. Étais-ce du à son totem qui pouvait aisément susciter le désir ? Pas seulement, il y avait en elle, une flamme...
Nathanaêl sursauta, se prenant un instant à apprécier les courbes de la flambeuse. L'Arbre Auguste encore stupéfait cligna des yeux pour se concentrer de nouveau sur la stratégie.

Il eut alors un sourire lumineux et s’avança vers Lizbeth et posa une main amicale sur son épaule.

Nous ne vous laisseront pas tomber, je le promet.

Il ne pouvaient pas se permettre de perdre les treants de toute façon, qui étaient la force vive de la dryade. Il ne les laisserait pas mourir.
Puis il revint vers son dessin.

Bien, de manière à savoir la localisation approximative de leurs unités de tir, nous devrons tout de même encaisser la première salve...
Une fois que nous saurons d'où viennent les tirs, les druides effectueront un renforcement des treants et je vous téléporterai on contact de leurs troupes de tir pour prévenir tout dégât ultérieur en les empêchant d'user de leurs tirs a distance. A partir de ce moment vous devrez sans doute lutter seuls et en infériorité numérique contre plusieurs types d'unités. mais plus vous lutterez contre l'ennemi, plus vous les piègerez sur place, dans la forteresse et les empêcherez de sortir pour agresser les autres unités. Je vous soutiendrai du mieux que je peu avec ma magie et les fées de Selesnya déclencheront leur puissante capacité lorsqu'elles sentiront votre unité sur le point de craquer.


Il pointa ensuite le D et le F et fit un tracé droit sur le cœur dessiné par Lizbeth.

Les dragons et les fées ne pourront pas vous rejoindre directement après votre téléportation, mais ils seront sans aucun doute les plus rapides pour vous rejoindre. Le reste de l'armée tentera de faire de même en fonction des manœuvres de l'ennemie. Nous nous adapterons suivant la situation, mais cela me plait bien de mettre la pression sur l'ennemi directement comme cela. Cela le détourne de ses objectifs primaires et c'est toujours bien... Il eut un petit sourire. C'est risqué mais... Oui ça me plait bien... On va leur montrer la couleur de notre Détermination.

Il se tourna vers Elanor. Bien maintenant que le rôle de Lizbeth est définit, parlons de vous. Comme tous, la survie des Danse-guerres est aussi importante ici et ils ne sont pas fait pour encaisser les dégâts comme les treants. Je pense qu'ils serait donc préférable de les garder comme unité de soutient, en fonction de la situation. Ils seront peut être amenés à défendre nos unités de tir à distance. Leur mobilité est leur force mais ils ne doivent pas s'engager seuls dans un duel contre des troupes plus puissantes qu'eux. Une fois que nos treants, nos dragons et peut être nos fées seront engagées dans le plan d'incursion, nous n'auront plus beaucoup d'option d'adaptabilité et c'est surtout sur les danses guerres que je compte pour générer cette adaptabilité dont notre armée a besoin et soutenir les unités déjà aux prises avec d'autres. Puis je compter sur vous pour ce rôle Elanor ? Nous devons au maximum répartir les potentiels dégâts entre toutes nos troupes pour qu'aucune ne soit trop sévèrement touchée.

...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 7 Goliarmos du 1561ème cycle à 16h08

*** Elanor écouta le plan de l'arbre auguste, outre les danger potentiel pour les tréans cela laissait la défence du reste des troupes aux dansseur de guerre qui n'aurais plus l'enracinement pour ralentir les ennemis.

comment protéger toute les troupes avec une seule troupe la était toute la réflexion d'Elanor quand l'arbre auguste lui parla. ***


Heu oui désoler, personellement je pense pouvoir protéger l'armé des première voler de flèche avec une sorte de dome qui nous protégeras des flèches ennemis. Cela me prendras un peut de mon ennergie mais cela sauveras beuacoup de vie et réconforteras nos troupes.

Pour le placement de mes dansseur de guerre ils seront réactif, mais pouvez vous me faire un petit shéma du placement des autres unités et leur formation, ils seront en carré, en ligne...

Avatar entier
Information détaillées
Lizbeth Masgard
Haute Consule, Novice de Délémia, Auditrice
Empire de Kohr

le Mirion 7 Goliarmos du 1561ème cycle à 19h05

C'est alors qu'ils furent liés par leur détermination :

*** Lizbeth ne put faire autrement que de se réjouir de l'effet qu'eurent ses mots sur l'elfe. Son bafouillement attestait à peine de la surprise qui pouvait se lire aisément dans son regard : pour un être aussi distant et mystérieux, cela faisait deux fois que Lizbeth frôlait l'idée de percer un peu plus sa carapace. Mais cette fois-ci ce n'était pas l'énervement qui s'écoula des barrières de Nathanaël, mais une douce chaleur qui la délémite se dépécha de saisir. Il était ravit, elle aussi.

Comme le scellement d'un pacte unique et muet, la brune opina du chef lorsque le nêr déposa une main certaine sur son épaule. Le contact doux la fit frissonner quelques instants : bien qu'elle n'y pensait pas de manière active, elle n'était aucunement indifférente à l'être face à elle. La dextre de la brune vint frôler le torse du nêr avant de se dégager d'un pas dansant.

Et je sais que vous tiendrez parole, chantonna-t-elle avec un sourire.

L'explication stratégique reprit un chemin plus dynamique encore que précédemment : enjoué de manière visible, Nathanaël continua sa tirade avec plus de précisions et de passions que jusqu'alors. Lizbeth le suivit du regard, totalement absorbée par ses gestes, visualisant au préalable l'attaque. Bien qu'une grosse partie du début du combat reposait sur ses épaules et celles des tréants, le reste des troupes avaient elles aussi une importance capitale. Lorsque le mot "Détermination" furent prononcées par la délicate bouche de Nathanaël, Lizbeth eut un nouveau frisson. Tout aussi délectable que le dernier, cela l'emplit d'une flamme plus brûlante encore. Oui, ils allaient leur montrer la couleur de leur détermination, mais également de tout le reste.

Et nous allons faire plus que leur montrer.

Le blond s'adressa ensuite à la dernière élue présente, temps durant lequel Lizbeth se retourna vers l'immense chêne aux feuilles rouges. Elle darda sur lui un regard simple, éloigné pendant quelques instants du jeu et de la malice naturelle de la délémite. Régnait alors une douce sympathie qu'elle souhaita transmettre en apposant sa senestre sur l'écorce brunit de la noble créature. Plus qu'un moyen de communiquer, il s'agissait aussi d'un besoin de voir au travers du toucher que ce qu'elle se devait de protéger était bien là. Peut-être un jour pourrait-elle transmettre tout cela avec des mots, mais sa position de diplomate rendait la sincérité parfois peu d'actualité.

Nous serons très vite en danger, et malgré la crainte et l'incompréhension que cela pourrait susciter, j'aimerais vous faire une demande à vous, nobles tréants.

Elle leva les yeux vers le chêne mais s'adressa à toutes ses troupes au même instant, ne doutant aucunement qu'elle en était capable. Déterminée, sa phrase ne rencontra aucune hésitation, aucune inquiétude, ni aucun doute.

Je vous le demande solennellement, accordez-moi vous aussi votre confiance. Je jure sur nos Dieux que je vous protégerais, et que si quelqu'un doit périr en premier, je remplirais ce rôle jusqu'à la toute fin.

Il était hors de question de laisser ces êtres mourir. Elle était responsable de leurs actions mais aussi de leur sécurité. Même si d'un point de vue extérieur, peut-être que cela était sous entendu, mais dans la vie rien n'était jamais acquis. Et là, de suite, la brune avait ressenti le besoin de faire cette demande, par soucis d’honnêteté.

Notre plan repose sur notre volonté, à tous. Si nous restons unis, tout ira bien.

Bien que Lizbeth n'entendit pas l'intégralité de l'explication portée à Elanor, elle se contenta de la réponse. Sans se détacher de l'arbre auquel elle s'était attachée, elle tourna pourtant la tête vers l'élue qui semblait embrumée par trop de questions.

Si l'explication pourrait avoir un sens, nîs Elanor, faites attention à ne pas prendre en compte un trop nombre de détails : comme je l'ai dis plus tôt, à trop prévoir nous risquons de ne pas savoir réagir si notre plan ne voit pas de possibilité d'application.

Après une brève pause, elle reprit, souriante.

Je suis certaine que vous serez largement capable de protéger nos troupes, peu importe leurs emplacements. ***
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 7 Goliarmos du 1561ème cycle à 21h24

Accomplissements :
- "Maline" : + 20 points pour Elanor (super idée que tu as eue là pour encaisser la première salve)
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points pour Liz'.
- "Effort louable" +1 : +5 points pour Liz'. (lol, bordel, faudrait que je mette des points supp à tous tes RP tellement ils sont tous classe XD, bon allez encore un +10 cette fois ^^)
Thème : En communion avec le vieux chêne rouge...


Il y eut une légère brise dans les branchages magnifiques des treants. Bien sur les arbres mobiles ne répondirent pas à Lizbeth, mais elle était liée a eux maintenant et il n'y avait pas besoin de mot pour comprendre ce qui n'avait pas besoin d'être dit. Dans leur regard, dans leur tranquilité, les réponses étaient facilement discernables. Le vieux chêne rouge et les autres treants comprenaient. Ils faisaient confiance à l'arbre Auguste et aux élues. Ils faisaient confiance à Lizbeth et l'acceptaient.

Le vieux chêne rouge posa doucement sa main noueuse de bois (ou plutôt un long doigt de bois ^^) sur le cœur de l’humaine. Elle avait un cœur pur, mais il ne fallait pas faire une telle promesse. C’était la guerre, et à la guerre... Des gens meurent malheureusement... Les treants étaient prêts à payer leur part. Ils s'y étaient déjà préparés pour protéger les autres, c’était leur rôle de premiers défenseurs de Mélandru, depuis des siècles et des siècles. Certains risquaient de ne pas revenir... mais... La Nature reprend toujours ses droits et de jeunes pousses pourraient bourgeonner une fois les ténèbres chassés. Comme dans chaque autre bataillon il y aurait sans doute des pertes... Mais Lizbeth ne devait pas se sacrifier pour eux. Non... Car sa mission ne se terminait pas sur cette simple bataille... Elle, l'Auguste et Elanor, devaient entrer dans le sanctuaire.
Tout ceci, Lizbeth pu le comprendre du seul contact de son ami le chêne rouge.
Lizbeth ne devait se sacrifier pour aucun treant, sa mission était plus importante. C’était à eux de protéger leur élue jusqu'à la fin de la bataille.

Lorsque le contact se rompit, Lisbeth sentit le regret des trents de ne pas pouvoir accepter sa promesse. Mais tous savaient ce qu'ils avaient à faire, ce que cela leur couteraient et surtout, tous savaient que la vie de l'élue était plus importante. Pour alléger la peine sur le cœur de l’humaine, le vieux chêne rouge lui avait montré ce cycle de vie en l'illustrant ainsi : Un vieil arbre malade finit par mourir, mais, à ses pieds, un jeune bourgeon est en train de germer. La vie est un éternel recommencement, la Nature est magnifique. Galmaniel veille sur la nis, sa prêtresse et sur nous tous. Pas de crainte.

Et Lysbeth ressentit la sérénité des créatures et fut, elle aussi, touchée d’apaisement. Galmaniel veille... Dallia veille... Les deux sont si proches... Et Selesnya n’étant pas réfractaire aux autres panthéons, Lysbeth pu sentir qu'il n'y avait pas du tout de conflits entre ses croyances et celles de la nis, mais plutôt, un rapprochement... C'est aussi pour cela que les treants l'avaient acceptée. A bien des titres, la belle et énigmatique Délémia n'était pas sans rappeler la mystérieuse et séduisante Shadaliel... Si bien que, malgré sa différence, Lysbeth pouvait sentir qu'elle n'était pas rejetée par le monde qui l'entourait. Au contraire.

Pendant ce temps Nathanaël répondit à Elanor.

C'est une bonne idée. Si vous pouvez nous octroyer une protection alors il sera judicieux de débuter ce combat en formation serrée pour éviter que l'ennemi ne prenne pour cible les unités non protégées. Ensuite, une fois les treants au contact de leurs tireurs, nous pourrons rompre la formation et l'adapter en fonction des mouvements de l'ennemi. On ne peu pas prévoir ce qu'un ennemi imprévisible va faire, la clé est donc notre faculté d'adaptation à la situation.

Il eut un petit sourire éloquent en regardent son petit dessin sur le sol.
Mais ça ira. Oui.

Il se tourna de nouveau vers Elanor.
L'ennemi est capable de générer des tempêtes magiques vous vous souvenez ? Vous devrez faire bien attention à la façon dont vous positionnez votre bouclier. Il est moins probable que des tirs directs nous arrivent dessus en début de bataille à cause des remparts. Il faut se méfier surtout des tirs en cloche, donc le dôme devrait être positionné au dessus de nous et non devant nous.
Nathanaêl pris un air pensif, revérifiant dans sa tête si il avait tout abordé et attendant de savoir si les élues voulaient ajouter quelque chose.

...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Lüdik 12 Goliarmos du 1561ème cycle à 15h41

Je vais rélféchir a la forme qui seras le mieux pour nous protéger pensez vous qu'il seras possible que mes guerriers profite d'un sort de groupe qui augmente leur vitesse de déplacement, comme cela ils pourront se déplacer plus vite d'un front a l'autre entre les unités.

Bien sur sans épuisé les lanceurs.

*** Après sa demande elle se dirigeas autour de ses troupes afin de les informer du plan et qu'ils allaient être la pièce maitresse de la défense. ***


Ont va profité de votre vitesse pour faire des attaques par flanque rapide afin de divisé les ennemis, mais il faudra protéger nos allier et surement les archers et les druides.
Mais il faudras surrement s'adapter a tout les cas de figure et il ne faut pas s'empaler inutilement.


*** Elanor se concentra pour visualisé la forme du future dôme après avoir répondus au question de ses troupes. ***

Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 14 Goliarmos du 1561ème cycle à 13h45

L'Arbre Auguste haussa les épaules à la demande d'Elanor.

Vos troupes sont suffisamment rapides pour se déplacer d'un allié à l'autre sur le champ de bataille Elanor. Mais si vous le souhaitez je lancerai ce sortilège, une fois que j'aurais recouvré l’énergie de la téléportation.


Voyant que plus personne n'avait rien a ajouter, il claqua dans ses mains gantées.
Bien. En place, ne perdons pas plus de temps. Cette bataille doit être finie avent midi sinon nous aurons l'ombre sur nous.

Les troupes se mirent en formation serrées, approchant alors de la forteresse...

Thème : La battaille commence ! Devant les murs de l'horrible forteresse du mal !

ATTENTION NOTE IMPORTANTE : A partir de cet instant, la bataille va fonctionner en tour par tour comme dans les deux rêves précédents.
Vous aurez une semaine pour décrire ce que fait votre hero et son unité. Passé ce délai, votre unité et votre hero sera considéré comme ayant passé son tour et l'ennemi jouera, quoi qu'il arrive.


Sans crier gare ni prévenir, les trois grandes tours de la forteresse et de la muraille qui avaient vu arriver l'armée depuis longtemps déclenchèrent une horrible première salve de tir verts en guise d'acceuil de début de bataille, qui vinrent blesser la troupe des archers elfes. En réponse, Nathanaël envoya les blessés au dispensaire et répliqua avec un tir de catapulte qui fit un joli trou noir au niveau d'une des hautes tours, la faisant disparaître.

Gardez la formation ! Attendez le bouclier d'Elanor puis la première salve de tir. Nous agirons ensuite. Rappela l'Arbre Auguste.


Note : Toutes les autres unités Aliées « Attendent » ce tour-çi.
Troupe des archers elfes alliée blessée : 90 % des troupes restantes.
Tours ennemies détruites : 1/3
...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 14 Goliarmos du 1561ème cycle à 15h33

*** Après la première salve présentation et la réponse de courtoisie de la catapulte Elanor se mis a genoux, planta ses mains dans la terre et deux masse de terre et de roche sortie du sol pour se rejoindre et refermer le dôme.
le gros des troupes était protéger et elle le dispensaire avait une petite protection suplémentaire mais la catapulte avait une légère ouverture pour pouvoir tirer en cloche sur les autres tours.

La création du dôme fit de la fumé a l'extérieur de la structure se qui permetrait a l'armé de selesnya de sortir a couvert sur quelque mètre.
Bien que le dôme était construit rapidement elle resta concentré quelque instant de plus. pour construire un second petit surplomb a couvert pour les archers afin qu'ils aitent une position dominante du champ de bataille dans un premier temps. ***


Archer monter dans la structure je vous ait crée des protections ou vous pourrez tirer en hauteur et être a l'abri pour couvrir notre sortie.
Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 21 Goliarmos du 1561ème cycle à 17h14

Thême : Thème de l'armée de Nathanaël.

Devant la citadelle :

L'Arbre Auguste parut un peu étonné par la structure d'Elanor...

De la terre et de la pierre...?
Hmmmm... Vous n'auriez pas plus... Solide... Je ne suis pas sur que ça suffise...


Mais outre le maître de l'espace, l'Arbre Auguste était aussi le maitre de la force passive, de la défense.

Levant ses bras, de ses mains jaillit une lumière turquoise et il compléta la structure d'Elanor par un bouclier magique translucide de la même couleur que son armure.

Et très vite ce qu'ils attendait survint et l'armée ennemie se mit en branle en commençant par les unités les plus rapides.

Un nuage noir d'horrible cauchemars ailés jaillit des murailles et fonça vers l'armée de l'Arbre Auguste, ils furent rapidement criblés de flèches elfiques. Puis le pont levis de la forteresse s'abaissa et les portes déversèrent un flot d'horribles loups des ténèbres qui chargèrent vers l'armée. La baliste automatique riposta à l'approche des loups en leur envoyant quelques pals bien ajustés. Il était probable que les cauchemars ailés et les loups des ténèbres soient sur eux au prochain tour, mais d'ici là l'armée alliée pourrait riposter...

Il y eut alors un jaillissement d’étranges lumières dans la partie ouest de la citadelle, sans doute l'emplacement de leurs mages... Et bientôt le ciel s'obscurcit et il se mit a pleuvoir... De la roche en fusion... Une pluie de météores !

La structure allait encaisser une partie des dégâts. Les premiers rocs commencèrent a pleuvoir... Très vite il y eut des craquelures et des fissures, chaque impact affaiblissait la structure. On ne le vit pas car il portait de nouveau son casque mais l'Arbre Auguste fit une grimace alors que les premiers rocs perçaient à travers la structure et s’écrasaient sur son propre bouclier.

A TERRE ! Hurla t'il.

Une partie de la pluie de météore finit par s'engouffrer, la structure vola en morceaux. S’écrasant à son tour sur l'armée.
La structure d'Elanor avait encaissé une partie des dégâts, mais toutes les troupes avaient été touchées finalement avec plus ou moins d'ampleur.
Seul Nathanaël était resté droit comme un I et semblait n’avait aucune égratignure.

C'est le moment ! Regroupez vous !


Alors que l'ensemble de l'armée se regroupait pour lancer une riposte, aux portes de la citadelle, il y eut de nouveau une étrange lumière.... C'est comme si elle vomissait un flot de flammes. Comme un énorme feu vivant, démoniaque, venait d'apparaitre juste devant les portes.

Parfait. Fit Nathanaël. Si le feu maléfique est à l’extérieur, alors cela laisse une chance au tréants à l’intérieur ! Allez !

L'armée de l'Arbre Auguste se mit alors en action, les druides incantèrent et bientôt tous les treants devinrent aussi solide que de la pierre, y compris Lizbeth' qui avait maintenant sa peau telle la roche. Et pourtant malgré cette peau de pierre elle se sentait toujours aussi agile.
Il y eut un déclic magique et les licornes, dans une explosions de lumière, reçurent elle aussi la bénédiction de peau de pierre.

J'espère que vous êtes prête Masgard, c'est votre moment ! L'Arbre Auguste se concentra et dans un vortex bleuté, l'unité de Lizbeth fut directement téléportée dans l'horrible citadelle, vers la position présumée des mages ennemis. Lizbeth était désormais livrée à elle même pour le moment.

Les fées Selesnyennes virevoltèrent dans une chorégraphie complexe de lumières blanches et vertes et bientôt, la nature répondant à leur appel c'est un essaim entier de grosses guêpes qui vint piquer les cauchemars ailés, parvenant même à les gêner et à en tuer quelques uns.
Cela ressemblait d'ailleurs à ce rituel qu'avait effectué Selesnya il n'y a pas si longtemps pour protéger la Taurë contre l’invasion des Slaads.

Ce fut ensuite les licornes qui chargèrent en trombe dans les loups. Il y eut une légère lumière etrange irradiant autour de l'Arbre Auguste alors que celui-ci murmurait... Allez.... Allez mes petites...
Et alors dans une charge heroique, une intense lumière jaillit des cornes des licornes aveuglant les loups d'ombre.
Nathanaël serra le poing. Oui... Parfait !

Les dragons s'envolèrent alors et dispensèrent un vaste souffle prismatique sur les cauchemars ailés réduisant ainsi leur nombre, ceux-ci ripostèrent en étouffant les dragons sous une nuée de crocs de griffes et d'attaques sonores qui les désorienta.

Malheureusement, les météores avaient détruit le chariot de réapprovisionnement. La catapulte avait été endommagée mais restait fonctionnelle, de même que le dispensaire et la baliste...

Dans la citadelle :

Lysbeth et les treants apparurent dans la vaste cour intérieure de la citadelle. Ils étaient à quelques pas des mages, Lysbeth pouvait voir les deux groupes de mages bien distincts, surpris visiblement de la voir là.
mais ils n’étaient pas les seuls dans la forteresse et loin a l'Est de la cour, une horde d'horribles zombis, s'approchait en claudicant pour assister les mages ennemis. Ils seront probablement au contact des treants au prochain tour.

Fin du premier Tour :

Dégats dans l'Armée de Nathanaël :
- Baliste endomagée
- Chariot de réapprovisionnement détruit
- Dispensaire endommagé
- Catapulte endommagée
- Fées sélesnyennes : 90% restantes
- Danses guerres : 90% restants
- Archers : 55% restants (ils ont vraiment pas eu du tout de chance sur le dé de la pluie de météore... Presque tous les autres ont pri le minimum de dégats après la réduction de la structure d'Elanor et du bouclier de Nath')
- Druides : 90% restants
- Licornes : 90% retantes + STONE
- Tréants : 90% restants + STONE
- Dragons : 75 % restants - HEBETTEMENT

Dégâts dans l'Armée de la Grande Ennemie :
- 1 / 3 tours détruites
- Cauchemars ailés : 60% restants
- Loups des ténèbres : 70% restants


_____________________________________________________________

Début du second Tour :

En ce tout début du nouveau tour les deux tours restantes firent à nouveau feu sur les archers dont une partie fut envoyé au dispensaire, par l'Arbre Auguste. A nouveau, la catapulte riposta en faisant un beau trou noir dans une des tours. (Hommage au grand Stephen Hawkin)
Puis la baliste tira cette fois sur les horreurs ailées.


A vous de jouer.
...
Information détaillées
Lizbeth Masgard
Haute Consule, Maitre Marchande, Novice de Délémia, Auditrice
Empire de Kohr

le Valkin 23 Goliarmos du 1561ème cycle à 13h55

Quand soudain, tout s'accélère :

*** Lizbeth fixait de ses grands yeux verts la forteresse. Les images et les éclats fusèrent de toute part : la frustration manqua de s'emparer de son corps lorsqu’une pluie de météores s'abattit sur la forteresse de pierres renforcées d'Elanor. Mais là était bien toute la difficulté de la guerre : il fallait parfois savoir attendre et rester immobile pour mieux frapper.

Son jugement ne s'avoua pas erroné lorsque Nathanaël s'adressa une dernière fois à elle. Trônant sur l'épaule du chêne rouge, la lucidité de Lizbeth sur la situation n'avait d'égal qu'à son impatience. Elle brûlait d'une détermination forte, condensée en son corps pouvant paraître bien faible face à celui des tréants : mais de tous, Lizbeth était peut-être la plus agitée. Lorsqu'elle sentit sa peau devenir pierre, le contact froid de sa propre chaire lui tira quelques frissons de plaisir. Elle ferma les yeux pour ne pas se laisser éblouir par la magie de l'Auguste : mais un souffle dans ses cheveux durcis la poussa à les rouvrir, alors que le décor avait radicalement changé.

Le secteur dans lequel Lizbeth et ses troupes se trouvaient était hostile, même plus hostile que la brume, mais à la fois moins effrayant. Le plan de Nathanaël porta ses fruits car dans les yeux de leurs ennemis, Lizbeth put voir de la surprise, comme lorsque le sol s'effondrait subitement sous vos pieds.

En avant ! Il est temps de... FLAMBER !

D'un geste gracile de la main, Lizbeth pointa ses cartes vers les mages, ordonnant aux tréants de les attaquer. Loin d'ignorer les zombis, la jeune délémite souhaitait tester quelque chose... ce n'était pas sans risque mais... après tout... qu'y avait-il de plus succulent que de remettre sa vie dans les mains du destin ?

Alors que les arbres se mouvèrent à leur vitesse propre, Lizbeth sauta sur le sol fissuré de la cour pour faire face à ses attaquants. L'idée était d'immobiliser les mages en priorité ; bien que les zombis par leur nombre risquaient de mettre en difficulté la troupe dans la forteresse, les plus dangereux étaient les mages. Lizbeth fit tournoyer dans ses mains les deux baguettes sombres, un sourire carnassier de plus en plus vif sur ses lèvres. Une passion enrobait ses gestes, son corps, elle n'avait strictement aucune idée de la fonction de ses deux baguettes... et elle adorait ça.

La délémite lança ses cartes au-dessus de sa tête en les imprégnant d'une aura magique. Elle les vit tournoyer pour un résultat qui scellerait son futur et celui de ses ennemis. Puis dans un second temps, elle fit appel à toute l'énergie aléatoire qui sommeillait en elle, brandissant les deux baguettes en direction des zombis et des mages. Le but ? Éliminer la masse grouillante de perfidies, sans la moindre once d'hésitation. Le risque ? Cet élément était inconnu, imprévisible, un peu comme le résultat des cartes magiques envolées autour des troupes.
Mais quoiqu'il se passe, Lizbeth y croyait ; les cartes n'étaient plus dans ses mains mais dans celles de la fortune, de sa déesse, mais aussi des forces incommensurables et inégalables.

Lizbeth souriait, plus rien ne lui appartenait à par cette fougue et cette folie si joliment imprégnée dans sa décision.

Que le jeu était séduisant ~ ***


hrp : alors, je sais pas si je l'ai fais correctement, mais j'ai tenté de retranscrire ma compétence "4 dés" avec mes cartes.. on fait comme un peu lel.
Je sais que mon nombre de points de rêve risque de jouer dans la résolution de l'action, du coup je te le mets ici : 1470 points.
Je n'ai pas encore lancé de dés car je ne suis pas certaine de savoir quel type de dés lancer, je sais que normalement c'est du D100 mais des fois que tu en décides autrement, je ne préférais pas trop m'avancer ~
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Valkin 23 Goliarmos du 1561ème cycle à 22h08

Accomplissements :
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points pour Liz'.
- "Effort louable" +1 : +5 points pour Liz'.
- "Lady luck" : Grâce à la chance effectuez une action particulièrement réussie. + 25 points pour Liz'

Thème : Shouik shouik ! Ça coupe ! Shplaf shplaf, le sang gicle ! Shlak shlak, les membres volent ! Comme dans cet anime... Ouch ! J'ai mal à ma sensibilité...


Résultat de l'action de Lizbeth :

Et il se trouvait qu'a l'instar de Nathanaël, Lizbeth pouvait compter sur sa chance légendaire. Les dés étant assurément de son coté...
(Ce qui est très cohérent finalement avec l'une des capa passive de Nathanaël pour ce combat ^^)

Et alors que ses cartes tournoient, Lizbeth ressent une formidable puissance magique en elle prette à exploser... non, prête à.... tout découper sur son passage. cette puissance magique qui déborde fuse alors depuis son corps et se transmet dans les baguettes qui vibrnent littéralement de magie projetant de vicieux et fins traits noir/argentés en raffale sur les zombis et les mages.
Dans l'esprit de Lizbeth quelque chose semble résonner pourtant au hasard... "Sectumsempra" D'abord faiblement puis de plus en plus fort et les traits fins continuent de fuser pour toucher les malheureux ennemis.

Une fois touchés, ceux-ci sont comme pourfendus par une épée invisible acérée, coupés, découpés, tranchés ! Ils gisent dans une flaque noire de leur propre sang, agonisant, se vidant lentement, finissant par mourir et explosant dans une fumée noire. Les blessures sont si profondes que même ceux qui ne meurent pas tout de suite finiront par agoniser avec le temps.
Le sortilège noir est si puissant que même les zombis et leur épaisse chair sont découpés et tombent en morceaux inertes.

Les treants arrivent au contact des mages et assènent un violent coup sur l'un des deux groupes. Des sarments jaillissent alors du sol et entravent leurs déplacements. Les mages tantent de riposter mais leur riposte demeure bien faible contre les arbres en marche.


Dégâts de l'action sur l'ennemi :
Groupe 1 de mages : 50% restants - Saignements - Entravement
Groupe 2 de mages : 70% restants - Saignements
Zombis : 80% restants
...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Dolink 25 Goliarmos du 1561ème cycle à 10h36

*** Quand l'arbre auguste hurla "A TERRE" trois dansseur de guerre se jetèrent sur Elanor pour la protéger. Quand la pluie de météorite fut terminer d'autre dansseur de guerre dégagèrent Elanor qui en se relevant sentie que les trois nerri au dessus d'elle était mort, elle avait sentie le sang chaud des nerri lui couler dans le dos et le corps. ***


Commandante vous êtes bléssez?

*** Elanor ne répondis pas elle embrassa les trois nerri et leur ferma les yeux, puis elle se releva et sortie ses épées. ***


Nous avons une guerre a gagner en avant.

*** La voix d'Elanor avait changer elle était devenue froide et dur pas contre ses guerriers mais contre ses ennemis. ***


*** En avançant entre ses troupes ils purent sentir son changement et gagner en confiance.
***
Suivez moi vers la victoire.

*** Elle sortie avant les licornes et commença a charger les loups, mais les licornes passèrent entre ses troupes pour préparer a lançé leur attaque de lumière. ***


Triple pénétration, frontale et les deux coter.

*** *Elanor qui chargais en tête sauta au dessus des licornes dans un nuage de glace blanche juste en même temps que le tir des licornes et cria durant le saut a son arrivé elle empala quatre loups dans une fumé blanche de glace.
Durant son saut elle avait changer son apparance a présent elle avait une peau de cristal ou en y regardant mieux une peau de glace pur aussi pur que du diamant et se n'était pas tout elle avait maintenant en tout six bras tous armé d'une épée et ses coude et genoux avait des lames de glace.
Elle hurla. ***


POUR SELESNYA.

*** Et le flot de dansseur de guerre viens frapper et encercler les loups, Elanor au milieu des loup commença son massacre qui avec toute ses nouvelle lame danssait et virvoltait comme dans la balais magnifique mais macabre.
***

hrp: *Cela ressemble a ça mais en blanc et le regard de Elanor y est aussi ressemblant
https://youtu.be/DIY3TZpOcDU
Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 27 Goliarmos du 1561ème cycle à 14h24

Accomplissements :
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points pour Elanor.
- "Effort louable" +1 : +5 points pour Elanor.

Résultat de l'action d'Elanor :

Thème : Elanor nous faisait un remake plus violent et de loin plus intéressant de la Reine des Neiges.


Et voila donc, à son tour Elanor et son unité qui se mettent joyeusement à découper des trucs avec leurs sabres elfiques. C’était une danse, belle et mortelle comme seuls les elfes savaient en faire. Des elfes bourrés de substances psychotropes...
Cependant, en attaquant les loups, ses derniers purent repérer les ennemis en train de l'attaquer et leur aveuglement finit aussi par s'estomper.
Les molosses ténébreux ripostèrent donc et les danses-guerres commencèrent à tomber vaillamment au combat.

Action des autres troupes :

Suite à cela les Licornes attaquèrent de nouveau et dans une explosion lumineuse, les loups furent de nouveau aveuglés, les empêchant d'attaquer de nouveau les succulents danses-guerres.

Les druides entonnèrent une prière d'orage et une multitude d'éclairs vint frapper les cauchemars ailés. ils furent imités par les archers, qui a leurs tour vinrent dégrossir le nuage, puis par les fées avec leurs essaims.

Les dragons hébétés par les violents sons des cauchemars ailés ne purent arrêter les horreurs lorsque ceux-ci avancèrent à nouveau.

Nathanaël se concentra alors et de violents vents se levèrent freinant la progression des cauchemars ailés, les retardant une ultime fois à quelques mètres des tireurs alliés. L'Arbre Auguste en profitât pour que ce vent qui soufflait en poupe de son armée se change ensuite en un puissant sort d'accélération lumineux pour toute l'armée. Chacun pu alors sentir ce souffle bénéfique venir le porter et aider ses jambes comme si son corps était devenu léger. C’était ce qu'avait souhaité Elanor.

Ce fut ensuite aux troupes ennemies d'agir...

Thème : Theme de l'armée de la Grande Ennemie.

Les mages furent certes surpris par l'arrivée de la donzelle et de son potager, mais ils n'avaient pas dit leur dernier mot et malgré les dégâts causés à leurs troupes et les pertes qui continuaient de grossir a cause des saignements infligés par Lizbeth, les deux unités de mages parvinrent à incanter leurs sortilèges.

Une vilaine boule de feu noire et rouge fusa alors du ciel pour venir s'écraser sur les troupes de tireurs restées collées. L'Arbre Auguste voyant l'horreur arriver puisa à nouveau dans ses forces pour générer un bouclier de protection turquoise. Dans une horrible explosion, Nathanaël, les archers, les druides, les fées, la baliste, la catapulte et le dispensaire furent engouffrés dans des flammes atroces.
La baliste explosa en morceaux.

Il y eut une autre détonation, une nouvelle boule de feu sur les mêmes cibles et à nouveau Nathanaël tenta d'en réduire l'impact...
Cette fois c'est le dispensaire qui vola en fumée.
La catapulte était sérieusement endommagée, mais seule Telmâ aurait su la réparer avec le manuel du Thaumaturge.

Sans doute que l'Empereur avait prévu l'action des mages ennemis, cependant, malgré tout, il semblait que l’avantage demeure en faveur de l'armée de Nathanaël.

L'horrible brasier sembla alors se mouvoir et... Arrivant au contact des licornes et des danses-guerre, commença à immoler les pauvres créatures... Les pauvres danses guerre torses nus, n’étaient visiblement pas préparés à lutter contre cet ennemi. Les accessoires de glace d'Elanor, commencèrent a fondre. 1/3 des épées de glace sont inutilisables.

Dans la citadelle, les zombis avaient finit par rejoindre la distance qui les séparaient des treants et commencèrent a hacher ce petit bois... ou du moins à essayer. Mais les solides treants ne se laissèrent pas faire et ripostèrent. Des sarments surgirent a nouveau du sol et clouèrent ainsi les zombis sur place.

Début du troisième Tour :

A nouveau les "échanges de courtoisie" commencèrent par la tour restante sur les archers, qui fut immédiatement absorbée en suivant par un trou noir.

A vous de jouer :)



Dégats dans l'Armée de Nathanaël :
- Baliste détruite
- Chariot de réapprovisionnement détruit
- Dispensaire détruit
- Catapulte très endommagée
- Fées sélesnyennes : 70% restantes + Hate
- Danses guerres : 60% restants + Hate
- Archers : 25% restants + Hate
- Druides : 70% restants + Hate
- Licornes : 80% retantes + Stone + Hate
- Tréants : 80% restants + Stone + Hate
- Dragons : 75 % restants + Hate

Dégâts dans l'Armée de la Grande Ennemie :
- 3 / 3 tours détruites
- Cauchemars ailés : 30% restants
- Loups des ténèbres : 20% restants - Aveuglement
- Groupe 1 de mages : 40% restants - Saignements - Entravement
- Groupe 2 de mages : 60% restants - Saignements
- Zombis : 70% restants - Entravement

...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Valkin 30 Goliarmos du 1561ème cycle à 11h31

*** Alors qu'elle tranchait et danssait elle sentie une chaleur désagréable pendant une rotation meutrière elle vue le monstre de flamme s'était rapprocher elle hurla. ***


Guerrier protéger moi quelques secondes.

*** Quand ses guerriers firent un mur de corps autour d'elle, Elanor se concentra sur les flamme et en une seconde il fut emprisonner dans une coque fait de diamant pur et indestructible. Il allait consummer son air et mourir étouffé.

Mais alors qu'elle aurais pu se contenter de ça elle continua a modeler le diamant géant et elle fasonna non pas des milliers, ni des millions mais des milliards de facette sans aucune imperfection.

Quand sa création fut crée elle était un peu épuisé mais elle hurla. ***


Licorne tirer votre lumière sur le diamant et aveugler toute l'armé ennemis.

*** En effet déjà qu'un dimant normale était lumieux et multipliais les rayons de lumière, alors imaginer un diamant géant avec des milliards de facette qui se renforçait mutuellement et avec des centaines de rayons de lumière différent tirer par les licornes.

Elanor commençait a être épuisé et ses fouets commençèrent a sortie de son corps. ***


Hanta, laissé les loups m'approcher j'ai besoin de me régénérer a présent ou alors vous avez envie de m'arrosée aussi?

*** Après tout elle était a genoux au centre de ses guerrier avec 6 mains et ses fouets était d'une longueur suffisante pour aggriper les loup derrière ses guerriers sans qu'ils soit en danger. ***


*** Alors que les guerriers hésitez devant la proposition de leur commandante, des loups attaquèrent le groupe mais les fouets les attapèrent et s'enroula autour de leus gueules ouverte, des plus petits filament blanc se répendir sur leurs poils pour entre dans les yeux, les oreilles et aussi dans leurs bouche pour pénétrer le cerveaux. Une fois les filaments implanter dans le cerveaux des loups Nya peut avoir accès a leur souvenir, leur pensée. ***


- Bon je vais leur faire regretter de servir l'ennemis.

- Arrêter vous êtes folles, se sont des serviteur d'Elduniel, eux aussi sont des victimes. Pouvez vous leurs faire se que vous m'avez fait avec mes souvenir?

- Oui mais pour leur implanter quoi? Je ne connais pas cette Elduniel moi, je ne serais pas quoi identifier et rétablire la réalité.

-Menez nous a l'origine du mal je connais Elduniel je vous dirais quoi modifier. Agison ensemble et rendons Selesnya plus puissante en lui rendant la foix dans les Six Valar réunie.

-Allons y attraper ma main et ne me lacher sous aucun pretexte.


*** Elles arrivèrent a l'origine du mal la défaite de Galadas, ils avait remborter la première épreuve d'Elduniel en laissant en vie le champion de la déesse, mais il était rester figer a l'arrivé des loups sanguinaire et les avait laissé gagner sans combattre.
Elle reviens en arrière et pris la place de Galadas et le fit combattre.

Il avait combattue si vaillament et avec des stratégie si innovante que même elduniel en fut impressionner.

Cela eut comme conséquence de voire les loups pourpre allier dans la bataille de melandru et le temple d'Elduniel resplandisant avec ses archer et ses guerrier si fier dans leur armure pourpre et ses loups pourpre marchant fièrement dans les rue et qui recevait des carresses des elfes et des gratouilles des elfons. ***


Vous comprennez voici le visage d'Elduniel, elle n'est pas sanguinaire remplie de rage et pronant le massacre, elle est la protection, la défence, le mur qui protège les elfes et les créature de Glamaniel.
Quand elle prend une vie elle en pleure et viens demandez pardon a sa grande soeur Galmaniel qui la pardonne, elle laisse la vie a celui qui demande pardon et qui reconnais ses fautes.
Elle est pur et ne cherche que des stratégie qui sauve le plus de vie et fait fuire l'ennemie plutôt que le tuer.

Regarder comment vous êtes aimer par les elfes qui vous sont reconnaissant, vous êtes aduler comment les représentant d'une déesse fier, honnete, protectrice qui défend sa meute.
Retrouver votre véritable visage.


- Cette déesse est magnifique et j'aimerais la rencontrée Elanor.

-Je ferais tout se qui est en mon pouvoir pour que vous la rencontrier Nya.
Si notre plan fonctionne et que les loup ont a nouveaux la fois en Elduniel il faudrais interdir a nos dansseur de les attaquer.

-Pas de problème ils nous obéirons et ne tuerons pas les loup loyaux, je réagirais au quart de tour si cela marche.



hrp: elduniel [img]http://i12.servimg.com/u/f12/14/95/45/54/prn6d710.jpg [/img]

j'ai fait 19/20 en manipulation mentale et j'ai 40 en volonté et les fillament dans le cerveau dimminue grandement la résistance mentale des ennemis
Avatar entier
Information détaillées
Lizbeth Masgard
Kohrienne, Haute Consule, Maitre Marchande, Novice de Délémia, Magistrate
Empire de Kohr

le Mirion 4 Rastel du 1561ème cycle à 21h59

Un autre pari...

*** Lizbeth leva les yeux au ciel. Son sourire dément s'élargit de plus belle lorsqu'elle vit les cartes s'aligner dans un symbole presque parfait. Le hasard était avec elle, elle était avec le hasard. Une immense vague d'énergie parfuma ses sens, et les vibrations de l'air autour de la délémite n'eut d'égal que la violence de son attaque. Des mots murmurés comme autrefois murés derrière un vacarme bouillonnant, la voilà qu'elle appelait à elle tous les secrets de sa personne.

Les éclairs fusèrent, les zombis tombèrent, les mages,surpris, perdirent plusieurs dizaines de leurs attaquants. Prise par un léger contre-coup Lizbeth dût mettre un genou au sol pour reprendre son souffle. Malheureusement, l'attaque ne fut pas assez virulente pour empêcher les néfastes d'accomplir leurs sombres desseins : quand une boule d'un sombre perceptible s'éleva au-dessus des forteresses, l'humaine aux traits tirés par le bouclier de pierre comprit qu'elle ne pourrait plus agir contre cela.

Mais ce n'était pas terminé. Elle faisait confiance à Nathanaël et à l'élue. Rien n'entraverait son avancée, non. C'était Lizbeth qui entravait ses ennemis, et en cet instant, elle se prépara à de nouveau attaquer.

Les plus dangereux étaient toujours les mages; d'un coup d’œil Lizbeth remarqua les multiples blessures, ils étaient blessés ! Le temps serait à son avantage, mais stratégiquement, elle n'était pas à l'abri de voir surgir une magie inconnue ou un allié adverse redoutable.

La jeune femme baissa les yeux vers ses deux baguettes. Les cartes s'étaient d'elles-mêmes replacés dans leur étui à sa hanche, Lizbeth darda sur elles un regard affectueux. Délémia... la Fortune...

Il était temps de faire un nouveau pari.

Son but était simple ; elle ne devait pas exterminer bêtement les mages et les zombis. Pour les zombis, cela se ferait naturellement, ils étaient moins vifs. Les mages avaient une conscience, c'étaient eux qui s'étaient laissé surprendre par Lizbeth et les tréants.

Alors que tout la prédestinait à réitérer la même attaque pour achever tout le monde, Lizbeth fit trois bonds en arrière, retrouvant un équilibre souhaité. Elle vérifia le sens du vent et des sons et vint se placer de manière à ce que sa voix porte le plus en direction des mages. Cela prendrait le temps qu'il faudrait, mais sa priorité était de s'assurer la victoire, et surtout de ne pas tenter deux fois la même chose : la surprise craignait l'habitude, attaquer une seconde fois de manière si frontale lui serait préjudiciable.

Lizbeth ne comprenait pas exactement le fonctionnement des baguettes entre ses mains, mais une chose était sûre : elles étaient magiques. Mieux, elles véhiculaient la magie. Et Lizbeth possédait trois atouts majeurs : elle connaissait les rituels, avait une jolie voix, et possédait les grâces de la Fortune, ou en tout cas son attention. Elle allait tout utiliser pour arriver à ses fins.

Une fois assurée que sa voix porte le plus longtemps possible, elle ferma les yeux pour se concentrer. Elle tendit les bras à la fois vers la terre et le ciel, puis se mit à parler. Les murmures se transformèrent très vite en paroles, en incantations puis en chant. Un chant à la fois beau, angoissant, perçant. Lizbeth tenta d'accumuler l'énergie dans les baguettes, puis porta ces dernières près de son visage. Comme on soufflerait dans du savon pour faire des bulles, Lizbeth fit en sorte de faire circuler sa voix avec la magie des baguette afin que le tout s'accumule, se décuple, au bon vouloir des entités.

Elle voulait perturber les mages. Elle voulait qu'ils ressentent l'angoisse, la crainte, peut-être l'amour. Tout ce que Lizbeth avait ressenti lorsqu'elle avait été prise dans la brume de la Grande Ennemie.

Elle désirait créer elle-même l'illusion. Utiliser ses blessures contre ses ennemis. C'était... si risqué... mais c'était son choix.

Alors sans crainte, sans détour, sans hésitation, elle utilisa sa voix. ***
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Solior 7 Rastel du 1561ème cycle à 12h03

Accomplissements :
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points pour Elanor.
- "Effort louable" +1 : +5 points pour Elanor.
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points pour Liz'.
- "Effort louable" +1 : +5 points pour Liz'.
- "Initiative intéressante" : Essayer quelque chose qui sort un peu de vos pouvoirs habituels. Attention cependant à ne pas trop en sortir. +25 pts pour Liz'
- [Unique] "C'est brillant ! Brillant ! BRILLANT ! Du génie a l’état pur !" : Effectuer la SEULE action prévue par le Narrateur, capable de sauver la situation. + 100 pts pour Elanor
- "COMBO KUZCO !!!" : Obtenir un accomplissement en rapport avec Kuzco + 100 points pour Elanor.

Bonus vidéo du Combo Kuzco : "C'est brillant ! Brillant ! BRILLANT ! Du génie a l’état pur !"

Thème : La bataille s'intensifie, le vent tourne en faveur des élues.


Alors que la cloche de diamant se forme au dessus des flammes, reflétant la brillance de son éclat mais aussi celle du plan d'Elanor, le sort de ces horribles et monstrueuses flammes se scelle.

Façonner la cloche n'aurait cependant pas d’effet supplémentaire que de vider un peu plus l'énergie d'Elanor, car les licornes ne "tiraient" pas de lasers de lumière. C'est en vérité la lumière qui émanait directement de leur corps qui avait aveuglé les loups, elles ne pouvait donc pas faire ce que demandait Elanor.

L'Elue essaya ensuite ses étranges et inquiétants talents sur les loups d'ombres et il sembla que cela fonctionne, lui permettant de recouvrer une partie de ses forces. Les loups avaient commencé à entrevoir leur folie... Cette action entraina cependant quelques échanges d'hostilité entre les Danses Guerres et les loups.
Malheureusement, alors que les loups étaient sous l'emprise de la nis, les ferventes Licornes chargèrent pour achever le reste de ces créatures impies, ne faisant preuve d'aucune pitié pour les Eldunielithes corrompus, les pourfendant de leur juste lumière et les empalant de leur longue corne. Le dernier des loups possédé par Elanor se volatilisa dans une explosion noire. Ce fut la fin de l'unité des loups d'ombres.
Mary n'avait pas fait le choix des licornes au hasard et même si il n'était plus avec elles, il avait imprégné ces créatures de la sévérité de Keldar.

NOUS Y SOMMES PRESQUE ! COURAGE ! Hurla Nathanaël en constatant la première unité de l'ennemie enfin détruite. Il leva son bâton épée et dans uns nouveau souffle magique, chaque troupe alliée et élue pu sentir son moral et sa volonté se raffermir.

Suite à cela, les fées Selesnyennes, conjurèrent une nouvelle fois l'essaim sur les cauchemars ailés, les archers décochèrent a nouveau sur la même cible alors que les druides terminaient de les oblitérer avec des éclairs vengeurs.
Les troupes hors de la forteresse avaient été maitrisées, maintenant tout le monde reportait son attention sur l’intérieur. Il fallait porter assistance à Lizbeth immédiatement. Les dragons, remis de l'attaque des cauchemars ailés s'envolèrent en direction des remparts.

A l’intérieur de la forteresse justement... Une implosion sonore retentit alors que Lizbeth déchargeait un trop plein de souffrance sur les mages, extériorisant ainsi les douleurs ressenties plus tôt.
Cependant sa concentration ne fut pas tout à fait suffisante pour se focaliser sur les mages et son onde sonore toucha aussi quelques un de ses treants.
Les mages furent blessés certains volèrent en éclat en encaissant l'onde de choc, mais visiblement ils ne furent pas déstabilisés, étant relativement protégés par leur essence viciée aux attaque visant a les effrayer ou les perturber. Les treants accompagnèrent l'action de Lizbeth en attaquant le groupe de mage le plus amoindrit.
Les mages ripostèrent sans grand succès.

Les deux groupes de mages allaient-il inonder le champ de bataille de flammes une nouvelle fois ? Le reste du premier groupe de mage mourut des blessures infligées par la délimite et les sarments des treants retournèrent dans la terre. Mais de toute façon aucun des deux groupes ne pu lancer de nouvelles boules de feu, ils n'avaient simplement plus de mana...
le groupe survivant essaya donc d'attaquer les treants, occasionnant une riposte de ceux-ci qui firent a nouveau pousser des sarments pour piéger le second groupe de mages.
Puis se fut au tour des zombis de venir blesser les grands arbres en marche.

Début du quatrième Tour :

La catapulte envoya une sphère noire s'écraser contre les portes de la forteresse. Il y eut bientôt un gros trou au niveau de l'entrée de la forteresse. cependant il y' vait d'horribles douves acérées de pieux horriblement putrides...

A vous de jouer :)


Dégats dans l'Armée de Nathanaël :
- Baliste détruite
- Chariot de réapprovisionnement détruit
- Dispensaire détruit
- Catapulte très endommagée
- Fées sélesnyennes : 70% restantes + Hate + Moral
- Danses guerres : 45% restants + Hate + Moral
- Archers : 25% restants + Hate + Moral
- Druides : 70% restants + Hate + Moral
- Licornes : 80% retantes + Stone + Hate + Moral
- Tréants : 60% restants + Stone + Hate + Moral
- Dragons : 75 % restants + Hate + Moral

Dégâts dans l'Armée de la Grande Ennemie :
- 3 / 3 tours détruites
- Porte détruite
- Cauchemars ailés détruits
- Loups des ténèbres détruits
- Groupe 1 de mages détruits
- Groupe 2 de mages : 30% restants - Saignements - Entravement
- Zombis : 70% restants - Entravement
- Feu maléfique : 75% restant - Prison de diament - Étouffement.

...
Information détaillées
Lizbeth Masgard
Kohrienne, Haute Consule, Maitre Marchande, Novice de Délémia, Magistrate
Empire de Kohr

le Mirion 11 Rastel du 1561ème cycle à 13h53

Son effet ne fut pas exactement celui espéré, mais il porta tout de même ses fruits. En revanche, la belle et séduisante délémite comprit qu'il ne fallait pas trop jouer avec sa chance... et penser un peu plus tactique.

Les ennemis s'effondraient, disparaissaient, elle regretta quelque peu d'avoir touché quelques tréants mais fit en sorte de ne pas se laisser noyer par l'agacement. Le premier groupe de mages était détruit, il ne restait que le second qui finirait par périr. Au final, le plus gros danger à l'heure actuel était les morts-vivants.

De sa peau rocailleuse qui n'entrava en rien son agilité, la jeune disciple sauta de son perchoir et vint directement confronter les deux-fois nés. Elle rangea les baguettes à sa ceinture et fit voleter ses cartes autour d'elle, presque aussi tranchantes que des lames. Elle se mit à couper, trancher, toucher les quelques résidus de pourritures sur son chemin, ordonnant aux tréants d'achever les mages pour qu'ils ne nuisent pas plus.

Même s'il ne s'agissait que "d'attaques de bases", la jeune et fringuante Lizbeth savait pertinemment que ses mouvements porteraient leurs fruits à leur maximum. Un sourire naquit sur son fin visage, ils ne tiendrait pas très longtemps.
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Valkin 13 Rastel du 1561ème cycle à 21h29

*** Une fois les loup exterminer Elanor se releva elle s'était ressourcer en renouant la vériter avec Elduniel.
Quand elle se releva au milieu de ses troupes elle vue pas mal de cadavres de ses guerrier et des licornes. ***


Allez rassemblez vous.

*** Alors que les guerrier commençait a se rassemblez le diamant commença a perdre son eclat et les troupes entendus un craquement.
Il fallait continuer a maintenir le diamant en place elle leva la main vers le dome de diamant. ***


Il y a que moi qui ait le droit de chauffé mes troupes alors coucher et mort d'étoufement.

*** Elle referma la main en un poing dur se qui répara le dome initial sans les scultures.
Toute les bosse disparrue sauf qui au sommet du dôme qui résistait, cela ressemblais a présent a se que selesnya mettait le plus en valeur. ***


Ont avance sans prendre trop d'avance sur le reste des troupes et rester a coter de moi. Je pourrais peut être vous protéger.

hrp: réussite critique pour le maintient du dôme en diamant.
Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Dolink 15 Rastel du 1561ème cycle à 18h24

Accomplissements :
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points pour Elanor.
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points pour Liz'.
- "Lady luck" : + 25 points pour Elanor.

Thème : La victoire est a portée de main.


Ayant une belle ligne de vue sur une partie du pack des zombis depuis que la porte a disparue, les archers décochent leurs flèches, puis les druides incantent a nouveau leurs éclairs pour les désintégrer.

Sentant les Treants faiblir, les fées activent leur capacité spéciale. Dans une explosion blanche/verte, les fées qui s'étaient volatilisées, soufflées par les flammes des mages réapparaissent de nouveau comme si elle n'avaient jamais été touchées.
Une même explosion blanche/verte illumine le lieu où se trouve les treants et la majorité des arbres qui s'étaient effondrés, sont animés d'un second souffle de lumière et de vie et se relèvent pour reprendre le combat.

Nathanaël choisi alors ce moment pour incanter un nouveau sort et à nouveau le souffle bénéfique de l'auguste vient supporter toutes les troupes. cette fois, chacun ressent sa puissance musculaire augmenter presque comme si un bouillonnement de rage et de chaleur faisait augmenter leur force physique.

C'est ce moment que choisirent les dragons pour effectuer un vol par dessus les murailles de la forteresse et engouffrer les derniers mages restants dans un souffle prismatique.

Les treants retournèrent alors leur attention vers les zombis et vinrent en aide à Lizbeth, pour la protéger de la riposte des horribles morts qui marchent.
Le combat entre les morts vivants et les arbres magiques fut rude mais avec le coup de pouce de Nathanaël et la revigoration des fées, les treants reprenaient le dessus, malgré l’écrasante supériorité numérique des zombis.
Les troupes alliées avaient commencé a assister l'unité de Lizbeth, ce n’était plus qu'une question de temps avent que le combat ne se termine maintenant.

Les licornes avancèrent mais préférèrent s’arrêter devant les dangereuses douves, au niveau de la porte.

Elanor sentit que si elle s'éloignait trop de sa cloche... Elle risquait d'en perdre le contrôle et le feu maléfique serait libre...
Sa chance insolente ne pourrait durer éternellement.

Début du cinquième Tour :

La catapulte envoie une sphère noire s'écraser contre un pan de la muraille de la forteresse. Il y eut bientôt un gros trou dégageant un peu plus la ligne de mire des archers sur l’intérieur de la cour.

A vous de jouer :)


Dégats dans l'Armée de Nathanaël :
- Baliste détruite
- Chariot de réapprovisionnement détruit
- Dispensaire détruit
- Catapulte très endommagée
- Fées sélesnyennes : 100% restantes + Hate + Moral + Puissance
- Danses guerres : 45% restants + Hate + Moral + Puissance
- Archers : 25% restants + Hate + Moral + Puissance
- Druides : 70% restants + Hate + Moral + Puissance
- Licornes : 80% retantes + Stone + Hate + Moral + Puissance
- Tréants : 75% restants + Stone + Hate + Moral + Puissance
- Dragons : 75 % restants + Hate + Moral + Puissance

Dégâts dans l'Armée de la Grande Ennemie :
- 3 / 3 tours détruites
- Porte détruite
- 1/4 Murailles détruites
- Cauchemars ailés détruits
- Loups des ténèbres détruits
- Groupe 1 de mages détruits
- Groupe 2 de mages détruits
- Zombis : 50% restants - Entravement
- Feu maléfique : 50% restant - Prison de diament - Étouffement.

...

Page [1] [2] [3] [4] [5]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page