Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

116 Joueurs sur Ideo (4357 inscrits) : 61 humains (2250), 28 elfes (1365), 27 orcs (742) | 6 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Les Enfants de Shadaliel

Manifestations en la Taurë [important]
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] ...[4] [5]


Actualiser Retour à la liste des sujets
PJ 0
Information détaillées
Narrateur

le Joriol 31 Solianas du 1549ème cycle à 04h28

*** Un souffle de vent sombre vint balayer le tapis d'humus de la Taurë.
Un vent chaud et glacé à la fois... Un vent à faire frissonner le plus aguerri des guerriers de la Taurë... Plusieurs loups se mirent à hurler... Les araignées elles-mêmes se retirèrent au coeur de leurs tanières...

La nuit venait de tomber. Un rideau qui n'avait toutefois rien d'ordinaire...

Le souffle court, un nêr de Brumeciel se mit à courir pour regagner sa demeure et se barricader à l'intérieur... ***


Shadaliel! Shadaliel est en colère! murmura-t-il à sa compagne, la mine défaite, le coeur battant la chamade, l'air terrifié...

*** Superstition? Peut-être... Peut-être pas... La Taurë retenait son souffle, tandis que le vent battait son plein... Ce vent qui ne ressemblait décidément à aucun autre...
Un vent de ténèbres, duquel s'entendait des milliers de hullulements et autres miaulements... Concert cacophonique et strident du vent dans les branches...

Ou bien n'était-ce que le simple souffle d'une brise nocturne?

Plus personne ne savait à quoi sans tenir. La terreur tenaillait les plus jeunes encore éveillés. Une prémonition troublait le sommeil des plus sages...

La Grande Prêtresse de Shadaliel ainsi que sa Haute Prophétesse se réveillèrent en un sursaut d'horreur... Les intuitions de ces derniers temps de la première semblaient prendre forme sans qu'elle puisse l'affirmer d'aucune manière... La seconde, quant à elle, aurait pu jurer avoir entendu un rire cynique, mais en se réveillant, la sensation disparut...

Le vent se tut brutalement.

Plus un bruit ne perçait au coeur de la Taurë. Plus un souffle. Seuls des battements de coeurs... Un silence surnaturel venait de prendre coeur au sein du Domaine Sylvestre.

[...]

Plusieurs heures s'écoulèrent. Le sommeil avait gagné même le plus réticent des enfants.
Aucune lune ne serait visible, cette nuit-là...

Un cri retentit soudain en plein coeur de la forêt. Un cri démentiel...

Deux lumières s'allumèrent au sein de l'Auberge Hîn...

[...]

Quelques jours plus tôt, dans cette même auberge... ***
Information détaillées
Hîn
Quendë
Peuple Elfe

le Valkin 1 Tilomias du 1549ème cycle à 17h39

*** Enfouit de la Taurë, l'auberge à son nom ne subissait que légèrement la chaleur, et ce malgré la saison du Zénith, ce qui n'empêchait pas les Quendi de venir régulièrement à son comptoir lorsqu'ils voyageaient d'Orodreth en Ranëwen ou inversement, ou encore lors de leurs ballades parmi les arbres et autres végétaux formant la Grande Forêt. ***


*** Ce jour là, assez calme, fut marqué par un retour qui, en aucun cas, n'aurait déplu à Hîn : celui de Lunécia. Ravi de cette apparition, l'aubergiste invita la Nîs à venir lui parler. ***


Aiya Lunécia ! Cela faisait un moment que je n'avais eu le plaisir de te voir ici. Comment te portes-tu ? Puis-je t'offrir quelque chose et t'inviter à t'asseoir pour que tu me fasses part de toutes les péripéties de l'Eldalië de façon calme et reposée ?

*** Dans un grand sourire, sans attendre la réponse de la Nîs, il servit un verre brillant, rempli de la boisson préférée de son amie. ***
Information détaillées
Lunécia
Quendë
Peuple Elfe

le Solior 2 Tilomias du 1549ème cycle à 22h19

La nis avait traversé la forêt de nuit préférant être au calme. Elle savait que les rencontres se feraient rares, elle n'attendait qu'une seule personne.

Arrivé en vue de l'auberge, elle sourit en voyant son ancien compagnon de route, Hîn, qui se tenait au pas de la porte de son auberge.

Après de chaleureuses salutations, elle entra à sa suite.
Une boisson offerte pour la nouvelle arrivante, et un sourire franc en guise de remerciement.


Je reconnais bien là ton sens de l’hospitalité… légendaire au sein de notre peuple.
Je te remercie infiniment de m’accueillir ici.
Il est vrai que je ne passe pas assez souvent pour te voir. J’en suis désolée…


La nis fait une petite moue

Pour ma part les choses vont bien, même si je m’éloigne de l’action qui anime notre peuple.
J’ai plutôt tendance à m’effacer ces temps-ci.

Et toi mon cher ami, comment te portes-tu ?
D’après ce que je vois, ton auberge n’a pas changé.


Elle trempe ses lèvres dans la liqueur, et respire un instant en fermant les yeux.

C’est toujours aussi délicieux…

La vie est un don
Information détaillées
Hîn
Quendë
Peuple Elfe

le Dolink 3 Tilomias du 1549ème cycle à 16h36

*** Occupé à servir la boisson qu'il avait proposé à son amie, Hîn écoutait le récit des aventures de la Nîs, un peu déçu de voir que cette dernière n'ait pas plus à raconter : lui qui avait l'habitude d'entendre les péripéties des aventuriers, il trouvait la façon de conter de Lunécia particulière et il l'appréciait fortement. ***


C'est bien dommage que tu n'aies rien de spécial à me décrire... Je te savais fort proche de notre Tarìedhel pourtant, tu la suivais comme son ombre et étais toujours là lorsqu'elle en avait besoin... Le nouveau Tacticien Suprême ne te plait-il pas ?

*** L'aubergsite déposa le verre sur le comptoir, à portée du bras de l'ancienne Garde de Jade. ***


Pour ma part... Et bien je suis fort occupé ici même, c'est fou comme les Quendi sont nombreux à aller vers la Capitale ou Brumeciel... et encore plus ceux venant d'entre les arbres où ils ont pu admirer les Beautés de Galmaniel !
Tous ces voyageurs me parlent de leurs chemins, de leurs rencontres et cela m'informe plus que nécessaire sur l'actualité de notre Peuple je dois dire !


*** Un rire rauque sortit de la bouche de Hîn, son visage ridé d'un sourire bon enfant. ***
Information détaillées
Lunécia
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 5 Tilomias du 1549ème cycle à 17h13

Une des particularités de Hîn était son rire incomparable qui avait la vertu de faire sourire n’importe qui d’un peu maussade ou traversant une mauvaise passe.

Lunécia appréciait énormément son ami, et comme à son habitude, elle ne put s’empêcher de rire avec lui


Tu as du entendre un nombre assez incroyable de récit.
Tu ferais bien de les noter, et tu pourrais sortir un ouvrage les relatant.


Elle sourit un instant puis reprit son sérieux.

Tu parlais de notre Tarìedhel. Elle est vraiment incroyable, je l’ai su à l’instant même ou je l’ai croisé pour la première fois.
Elle m’a accepté à ses côtés, et je l’ai soutenu et protégé pendant….peut-être un cycle et demi.

Mais maintenant, je ne suis plus apte à assurer sa garde. Elle est notre Reine, et moi, une simple et humble quende.


Elle afficha son air espiègle et ses yeux pétillèrent de malice.

Quant au nouveau Tacticien…Je ne le connais pas assez. C’est sans doute une personne charmante et douée, sinon il n’aurait pas le poste qu’est le sien.
Mais il n’est pas Laëriel.

Tu sais Hîn, je me suis beaucoup liée à elle, peut-être trop. Elle est une amie en qui j’ai la plus grande confiance, au même titre que toi. Même si je la connais depuis bien moins longtemps.

Mais elle à de nombreux soucis à résoudre pour le bien de notre Peuple, et je ne puis l’aider. Je suis une aventurière solitaire en quête d’un but.


Lunécia sourit à Hîn, mais un léger malaise se fait ressentir dans sa voix.
Elle préfère éloigner le sujet.


Dis moi mon cher, les routes ne te manques t-elles pas ? Nos anciennes virées, et toutes ces aventures ?!

Je suis prête à parier qu’aucun des quendi que tu as pu entendre n’a jamais vécu pareilles péripéties !


La vie est un don
Information détaillées
Hîn
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 6 Tilomias du 1549ème cycle à 20h38

*** Attiré par Lunécia, mais devant tout de même aider son assistant dans le service, Hîn jonglait avec son envie et son devoir. Réussissant par il ne sait quel moyen, l'Aubergiste parvint à suivre la conversation - certes morcelées - mais complète de son amie. ***


Je vois que tu es en effet fort attaché à notre Tarìedhel... Sans doute auras-tu l'occasion de lui reparler , Elle ne devrait pas être opposée à cela, tu peux me croire ! Je n'imagine pas ce que vous avez pu vivre durant ce cycle et demi, mais, quoiqu'il en soit, notre Mère ne l'a pas oublié, j'en suis sur.

En recherche d'un but ? Tu en retrouveras un, ta volonté est une force Lunécia. Il n'y a aucune parole négative sur toi : à Orodreth ou sur les traces de Heri Tylwyth, tu as toujours été exemplaire, tous sont unanimes.


*** Il sourit et offrit un nouveau verre, avant d'en servir un autre pour une commande. ***


Nos virées ? Oh, pour sur qu'elles me manquent ! Mes les sentiers ne sont pas attirants, seul... Pourquoi pas en refaire une d'ici pe de temps ? Que je profite un peu de ton temps libre pour refaire ces périples inoubliables avant que tu retrouves une voie !

Nombreux sont les Quendi qui m'ont fait part de leurs voyages, mais comme tu le dis, aucun ne paraît aussi bon que ceux qu'on a vécu ! Et c'est là le meilleur aspect des aventures : les vivre.


*** Les clients défilaient telles les heures : l'un commandant un hydromel, l'autre un jus de fruits ou autre chose disponible au bar. Dans cette auberge vivante dont les rencontres diverses et inattendues composaient l'un des charmes de l'endroit, les deux amis discutaient, rigolaient ou encore chantaient à tue-tête. ***
PJ 0
Information détaillées
Narrateur

le Mirion 6 Tilomias du 1549ème cycle à 20h52

*** Le soir venait de tomber sur l'auberge Hin. Son propriétaire, – dont le nom était affiché fièrement sur l’écriteau du bâtiment – était sur le point de rejoindre l’un des Mondes de Shadaliel, ravi de la présence ô combien agréable en son établissement d'une amie qu'il n'avait plus vue depuis de nombreuses semaines, trop longtemps pour lui, et avec qui il prenait plaisir à converser depuis quelques jours, rattrapant le temps perdu.

Lunécia, de son côté, comme chaque soir depuis ses premiers efforts pour embrasser la Foi lunaire, sortait sa pierre de jais et une bourse emplie de sable, s’apprêtant à prier Shadaliel.

Tandis que le jeune apprenti soufflait tour à tour les lumières éclairant l’auberge dans le crépuscule, dernier ouvrage de la journée avant de rejoindre son oreiller.



Subitement, un lourd silence se fit, le même que celui d’il y a quelques nuits : tout dans la Taurë avait cessé de vivre, effrayé par une ombre, voile de ténèbres, étrange mélange d'altération et de négation, flottait quelque peu au dessus du sol humide de la forêt, s’approchant petit à petit de l’auberge…

Déchirant l’inquiétant silence, un ricanement suraigu déchira les airs, violent, dont le bruit réveilla les différents voyageurs logeant chez Hîn. Suivant le ricanement, un cri puissant prononça un simple nom… ***


Hîn…

*** La voix est rauque et éraillée, profonde tel un souffle infernal, ou une rumeur d'outre-tombe.

Alerté par ces bruits intriguant, Hîn et Lunécia arrivent sur le pas de la porte, toutes lumières allumées, l’un pas tout à fait éveillé, l’autre sur le qui-vive.

Devant eux se dresse un spectacle horrible : le jeune servant de l'auberge gît au pied d'une forme spectrale ténébreuse, dont la noirceur contraste incompréhensibilité avec la nuit alentour…

Les yeux du jeune elfe sont révulses d'horreur, et sa gorge n'est plus qu'un amas de chair et de sang, maculé d’un rouge s’épanchant sur le corps inertes jusqu’au sol, mouillé tel un visage en pleurs et aspirant le liquide chaud.


Epouvanté par cette scène, les deux Quendi lèvent les yeux et voient l'ignominie. Cette nouvelle vision s’ajoutant à la première les fait reculer en un sursaut de dégoût.
.
Un visage déformé en un rictus atroce, des dents tranchantes comme l'acier, deux yeux totalement bleus, de la pupille a l'humeur oculaire, et ce lambeau de chair sanguinolent encore pendant aux dents de cette abomination, le visage recouvert de sang comme s'il avait gicle littéralement...

Content de son petit effet, le spectre se remet a parler de sa voix caverneuse et soufflante : ***

Hîn... J'ai attendu si longtemps ce moment... Ne me reconnais-tu pas, ignoble petit traître? Ne reconnais-tu pas celui qui de l'autre monde revient se venger de l'être méprisant responsable de sa mort? Ouiiiiii, tu y es!

*** Transi d'horreur, l'intéressé ne peut que murmurer un simple mot... ***


Inik...

*** A peine a-t-il prononcé ce nom que son corps se tétanise un instant et est ensuite projeté violemment a l'intérieur de son auberge... ***
Information détaillées
Lunécia
Quendë
Peuple Elfe

le Valkin 8 Tilomias du 1549ème cycle à 11h45

Lunécia malgré son expérience des combats, et sa foi n'étant renouvelée que depuis peu, se retrouva plutôt désemparée face à cette créature.

Elle, cette chose, était revenue pour son ami...comment cela était-il possible ?
La nis écarquilla les yeux quand Hîn fut projeté violemment dans son auberge.
Elle fit une des seules choses qu'elle avait été habituée à faire, elle se dressa sur le pas de l'auberge, entre la créature spectrale et le ner entouré par des débris et quelques ustensiles.

La peur...il y a bien longtemps qu'elle ne la craignait plus, mais c'était toujours un sentiment trop désagréable... Elle la contrôla du mieux qu'elle pu, seule importait la santé de son ami, et elle n'était pas prête à le laisser tombé.

Sa colère montant au fur et à mesure qu’elle revoit le jeune ner gisant sur le sol. Ignominie, atrocité… Faire souffrir, et gâcher les vies juste par vengeance ou plaisir, Lunécia ne pouvait le supporter.
Elle se jura intérieurement qu’Hîn ne connaîtrai jamais le même sort.


Pourquoi êtes vous ici ? Le monde des morts vous a rejeté ?!
Sachez dors et déjà que vous n’accomplirez pas votre vengeance tant que je serai debout.


Ses sens en alerte, ses muscles commençant à chauffer, elle regarda l’immonde créature et lui jura au nez :

Vous ne toucherez plus à Hîn !

La vie est un don
PJ 0
Information détaillées
Narrateur

le Dolink 10 Tilomias du 1549ème cycle à 21h00

*** Ses dents coupantes de plus en plus sortantes face à un sourire grandissant, Inik regardait la colère monter en Lunécia, voulant accelérer cette poussée de rage, Inik fit mine d'aller vers Hîn... ***


*** Tchak ! Sa double lame en main, l'amie de l'Aubergiste asséna un coup puissant sur l'horreur venu se venger de celui qui l'avait trahi. ***


*** Un coup vif, rapide, bien placé et pouvant ôter la vie d'un revers... un coup qui traversa l'esprit sans que mal lui fasse. ***


Pauvre folle... Est-ce ainsi que tu penses pouvoir sauver ce misérable ? Jeune idiote ! Tu ne m'empecheras pas d'accomplir ma vengeance !

*** Inik émit un nouveau rictus qui glaça le sang des personnes se trouvant aux alentours, bruit accru devant les nombreuses tentatives de le blesser par les armes. ***
Information détaillées
Kirian
Prêtre de Vélaniel
Peuple Elfe

le Malina 12 Tilomias du 1549ème cycle à 10h54

*** Kirian s'était arrêté à l'auberge pour dormir, la veille il avait discuté avec Lunecia, une amie qu'il n'avait vue depuis longtemps. Lorsqu’il fut réveillez par les bruit venant de la pièce commune, il sortie de sa chambre et se rendit dans la grande salle de l'auberge. Il vit alors la créature, Lunecia et l'aubergiste. Il s'approcha alors de la nis et lui demanda ***


Quelle est cette créature ?

*** Puis le ner vit le jeune servant, le regard du prêtre retourna alors vers la créature et se fit plus percent. L'elfe profita du don de Vélaniel, et scruta les flux magiques émanant de la créature afin d'en savoir plus sur elle et de ses points faibles. ***

Regardez bien autour de vous et vous verrez que la magie est présente en toute chose...
Vélaniel est sage, puisse-t- il nous guider vers l'équilibre.
Information détaillées
Möéfi Litassan Wyënne

Peuple Elfe

le Malina 12 Tilomias du 1549ème cycle à 17h37

*** A la suite des ecris de Hin, dans le récit elfique, Le légat de Shadaliel avait fait préparé ses affaires puis était parti en directin de l'auberge. Que pouvait il bien se passer ?

Les Veilleurs était aussi en chemin, et les Archers avait été mandaté pour protéger les civils. Cet Ecrit de Hîn avait causé le trouble entre Orodreth et Ranewen. Moefi grifonna un mot et le donna à sa Piom ***


Porte cela à Astélia
Dame Astéla, prennez position autour de l'auberge mais faites attention, nous ne savons pas encore ce qui se trame. Je vous conseil de ne pas vous approchez, nous pensons que nos armes ne pourront rien contre ce Inik qui a agréssé Hîn

*** Moefi avait fait une longue marche et était maintenant en vue de l'auberge. Il fallait trouver Hîn au plus tôt... ***



Pour le Quendëtar, pour notre mère à tous

Souvenirs IV, te voir heureuse, une dernière fois
Information détaillées
Lunécia
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 12 Tilomias du 1549ème cycle à 21h24

La lame était inefficace, elle était passée complètement au travers.
Lunécia avait reculé instinctivement, mais ce spectre, ce Inik, continuait d’avancer vers Hîn, toujours au sol.
Il affichait un tel sourire, la démence à l’état pur.
Il entama une incantation et l’effet fut direct, Hîn se mit à hurler ! La douleur se lisait sur son visage.

Que pouvait-elle faire contre ça ? Une arme inutile, c’est tout ce qu’elle avait, autant attaquer un dracossir à main nue…
Elle était toujours perdue dans ses pensées, n’ayant pas conscience des personnes qui commençaient à se déployer autour de l’auberge.

Kirian, l’ancien élu de Velaniel, avait rejoins la nis, il semblait assez perdu devant toute cette agitation, qui ne l’aurait pas été de toute manière.


Quelle est cette créature ?

Lunécia avait répondu un vague :

Prenez garde Heru Kirian, ce spectre est revenu de son monde de tourment pour accomplir sa quête de vengeance. Je ne suis pas disposée à le laisser agir à sa guise

Pas le temps de bavarder, Inik entamait déjà une nouvelle incantation, ne sachant que faire, Lunécia s’interposa entre le ner à terre et le spectre, récoltant de plein fouet un sort surpuissant.
Pendant un instant elle ne comprit plus rien à l’environnement qui l’entourait, tout se mêlait dans une insupportable cacophonie.
Elle sentit l’énergie s’échapper un court instant et fut éjecté sur une table trois pas plus loin.
« L’atterrissage » fut des plus lourd et des plus douloureux.

Kirian, du moins il lui sembla, et une nis dont le visage ne lui était pas inconnue la relevèrent et lui prodiguèrent des soins légers.
Juste assez pour qu’elle recouvre une bonne vision.
Heru Kirian était effectivement à coté d’elle, et la nis n’était autre qu’Heri Arylin Lamelune.

Lunécia se releva avec peine et son regard retomba sur le sourire carnassier du spectre.

Que pouvait-elle faire ? Elle, simple nis, les événements la dépassaient. Pourquoi tout ceci arrivait-il ? Pourquoi Hîn ? Pourquoi elle ?

Elle venait juste chercher un lieu de repos pour communier avec Shadaliel, la dame de la nuit, celle qu’elle venait à peine de retrouver après une si longue absence.

La nis s’avança lentement, et murmura pour elle-même :


Pourquoi tu n’es pas là ? Ne m’abandonnes pas Déesse de la nuit…pas maintenant, pas au moment où je te retrouve, pas au moment, ou tes enfants ont besoin de toi…

Lunécia dicta à voix haute ses pensées, ou peut-être étaient-ce ces désirs…

Nous devons protéger Hîn, cette engeance maudite ne doit plus nuire.

La vie est un don
Information détaillées
Astélia
Ombre Errante,Ambassadrice
Peuple Elfe

le Malina 12 Tilomias du 1549ème cycle à 21h37

***Astélia et le groupe d'archers expérimentés étaient arrivés peu de temps après Moefi.
La nis avait pu apercevoir la créature, et celle-ci était plutôt effrayante.
En archère aguerrie qu'elle était, elle ne perdit pas son sang froid. Immédiatement elle indiqua à ses compagnons qu'il fallait aller mettre en sécurité les civils présents dans l'auberge, pendant que l'ancien Grand Prêtre Kirian, le Légat Moefi, Lunécia et Hin tentaient de communiquer avec cet Inik.

Les archers sufisamment nombreux et très efficaces s'y attelèrent tout de suite.
Assez rapidement, Astélia reçut une missive de Moefi. Prenant en compte les nouvelles informations, elle communiqua ces renseignements aux autres archers qui redoublèrent de prudence pendant l'évacuation. Ainsi la créature était hostile puisque l'on savait que les armes étaient inutiles contre elle.
Elle décida d'aller à la rencontre de Moefi afin d'en savoir plus.
Celui-ci se tenait non loin de l'auberge, à quelques pas de la scène. Elle retrouva là Arylin Lamelune venue aider Lunécia à se relever, Kirian et Hin qui semblait terrifié.

S'approchant de Moefi, elle lui parla donc de vive voix :***


Heru, j'observe là un être hostile. Si nos armes sont inefficaces contre lui, alors peut-être que nos sorts marcheront ?
Je maîtrise parfaitement les sorts de silence et cécité, en d'autres termes l'école de l'altération. Avec votre accord, je pourrai essayer de les lui lancer pour le stopper dans ses actes de violence, ne serait-ce que le temps pour Hin et les autres de partir ?
Peut-être pourrons-nous ensuite tenter de le résonner...




Astélia,
Ambassadrice pour l'Arténie
Ombre Errante,
Ancienne Commandante de l'Archerie Elfique.
Citoyenne Honoraire de Dalashinn.
Information détaillées
Eronnor
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 12 Tilomias du 1549ème cycle à 22h05

*** Le groupe des Harpyes arrivait petit à petit à l'auberge de Hîn. Certains courraient plus vite que d'autres, mais tout le monde savait que la vie de quendi dépendrait peut être de leur vitesse. Les premiers arrivés avaient pris position autour des différentes ouvertures de l'auberge.

De fortes voix se faisainent entendre dans la pièce principale et des lumières commençaient à s'allumer à l'étage. Soudain, un grand hurlement et un bruit de bois qui craque fit sursauter les archers en faction. Arylin Lamelune poussa la porte de l'auberge, et entra promptement, suivie de prés par Eronnor et les autres archers.

Une ombre spectrale se tenait au milieux de la pièce et deux quendi gisaient sur le sol, déjà secouru par Kirian et Arylin qui s'étaient précipités. Eronnor observa la créature et senti les émanations d'une forte puissance magique. Il contourna lentement la créature et se campa devant les blessés. Frappant le sol de son bâton crépitant de magie il s'adressa d'une forte voix à la créature***

VOUS NE PASSEREZ PAS !!!
Copyright : TOLKIEN, Le Seigneur des Anneaux.
Information détaillées
Altarielle
Quendë,Arpenteuse d'Ombres
Peuple Elfe

le Malina 12 Tilomias du 1549ème cycle à 22h33

*** Comme a son habitude, Altarielle arrivait en retard, mais cette fois çi, elle était loin d'être fière d'elle...Sonr egard était déterminé, l'arc à la main prête a décocher un trait, la nis courut rejoindre le groupe d'archers qui avait deja prit place autour de la "chose" a l'interieure de la taverne. L'archère avait déjà pu se rendre dans l'auberge de Hîn et y avait souvent fait escale pour une nuit ou deux, mais ses souvenirs nétait pas conformes a ce qu'elle venait de voir...L'atosphère était tout sauf joyeux et festif, une odeur de mort s'était rependu dans tout le batiment et tout semblait sombre...Ce ne fut que lorsqu'elle aperçu la fameuse abomination qu'altarielle fut saisie d'horreur : ***


Cette chose ! Que fait-elle en plein coeur de la taurë?! Nous devons empecher sa progression sur le champs !

*** Bien entendu elle ne faisait que repeter ls ordres déjà donné, mais disons que cela la motivait face a une telle créature. Elle en avait combattut des semblables, néanmoins à l'instant la menace se trouvait en terres elfique et non dans les contrés maudites, cela faisait toute la différence. La nis se tourna instinctivement vers Astélia, en pleine discution avec un nër richement habillé et vers Arlyn. ***


Lieutenant ! Nous devons prendre des mesures? Si les armes sont innéficasses, peut-être que quelques sorts pourraient le ralentir ce qui nous permettrais d'en savoir plus sur les myens de le combattre et sur les causes de l'arrivée de cette chose ici.
Archère un jour, Archère toujours.
Information détaillées
Möéfi Litassan Wyënne

Peuple Elfe

le Malina 12 Tilomias du 1549ème cycle à 23h12

*** Les Archers était à déja là, un peu présomptueux sur leur chance de réussitte.
Les veilleurs devaient avoir fini leur prière, il devrait arriver d'un moment à l'autre...

Moefi regardait de loin cette forme spectrale, Inik... ce nom ne rappelait rien au Légat, surement seul Hîn pourrait les aider sur ce point....
Le Ner saisi une petite bourse qu'il portait à la ceinture, il en extrait une pierre sombre enchassé dans un petit pendentif, puis pris un peu de sable fin et le jetta dans les air ***


Glvwvnien, oqigge pesse oyiqiye uhqg zqiwey wvug neg hjbyeg.
Neg jhuweg pnhg, gqiovyqig ge ghus hqdeys,
Ne jhuwe we nv uqis whis yegsey qu gvupsqviye,
Ne jhuwe we nv Svqye whis yegsey qu gvupsqviye,
Oqigge penqi cqi v wqixv ovggqi syhqdqi nv ovik


*** Sa petite pierre noir commençait à raisonner. Il fixait la forme spectrale. Il lui sembla qu'elle l'avait remarqué... Si elle était bien de l'autre monde alors elle savait que le culte était sa seule rédemption dans ce monde... mais la rage ou la haine avait surement pris le dessus...

Le légat observa les archers un instant, seul Astélia vint le voir ***


Je pense que cette être nous dépasse tous. Si sa volonté n'est pas de se calmer alors seul les veilleurs pourront nous venir en aide. Pour le moment nos ordres sont d'extraire Hîn pour l'intéroger... mais il s'agirai de ne pas perdre nos proches dans une bataille qui ne peut être gagnée.

La phrase du légat restait en suspent... il semblait perdu dans ses pensées

J'ai peur que nous ne puissions qu'attendre
Pour le Quendëtar, pour notre mère à tous

Souvenirs IV, te voir heureuse, une dernière fois
Information détaillées
Astélia
Ombre Errante,Ambassadrice
Peuple Elfe

le Mirion 13 Tilomias du 1549ème cycle à 00h24

***Moefi avait raison, toutes les tentatives effectuées à l'encontre de la créature étaient inutiles.
Celle-ci était semble t-il, bien trop puissante pour les soldats de l'Armée. Il fallait les guerriers du culte.

Toutefois, Astélia ne perdit pas espoir. Apercevant Hin qui se tenait dans un coin de la pièce, l'archère se précipita vers lui.

Dans la confusion de la bataille, la nis lui parla très rapidement :***


Heru, suivez-moi vite, nous devons quitter l'Auberge pour votre sécurité. Nous devons tout connaître de cette histoire, suivez-moi pendant que le Légat Moefi tente de retenir cette créature.

***Mélant les paroles aux gestes, la rapide archère prit le ner par le main et l'entraîna de force par derrière ses compagnons en direction de l'extérieur, espérant bien pouvoir quitter l'auberge avant que la créature ne réagisse...***



Astélia,
Ambassadrice pour l'Arténie
Ombre Errante,
Ancienne Commandante de l'Archerie Elfique.
Citoyenne Honoraire de Dalashinn.
Information détaillées
Lunécia
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 13 Tilomias du 1549ème cycle à 09h24

Lunécia n'avait pas pensé avoir recours à Shadaliel comme le faisait le Légat en ce moment.
La prière avait bien débarrasser la Taüre d'un seigneur Nécromant, pourquoi ce spectre ne retournerai-il pas d'où il venait par le même biais ?

Lunécia prit place aux côtés de Moefi, elle sortie sa pierre de jais et sa bourse rempli de sable.
Elle se trouva à genou devant cette immondice, ne cherchant qu’à faire le vide dans son esprit.

Une prière, c’est tout ce qu’elle pouvait faire. Alors la nis pria joignant sa requête à celle du ner, dans l’espoir unique que son ami Hîn soit sauf et que cet Inik reparte comme il était venu…


La vie est un don
PJ 0
Information détaillées
Narrateur

le Mirion 13 Tilomias du 1549ème cycle à 16h20

*** La Nuit restait noire, toujours voilée de cet étrange tissu impalpable créant une morosité qui rendaient l'air lourd et la respiration difficile, effet augmenté à l'approche de l'Auberge de Hîn. ***


*** Inutilement défendu par une Nîs se prétendant son amie, - ce que Inik ne pouvait comprendre car l'Aubergiste était un traître- Hîn restait étendu sur le plancher de son établissement, toujours rendu insconcient par le vol-plané du au coup porté par l'Esprit. ***


*** Dans cette situation désespérée pour les deux Quendi, d'autres arrivaient, alertés par le bruit peut-être... Plus de fous venus voir et défendre ce Nêr, traitre et infecte, dont le Damné était venu se venger.
L'un d'eux tenta même de l'attaquer, lui, la créature ayant traversé tant de chemins pour accomplir le dessein qui le tenaillait depuis des cycles ! ***


Pauvres fous ! Ignoble vermine ! Comment osez-vous tenter quoique se soit qui pourrait empêcher ma vengeance ?
Insconscients !


*** Un rire nerveux s'échappa, froid et cruel, effrayant.
Sa colère augmentée par ce sort lancé déraisonnablement, Inik l'élança sur l'Archer ayant eu la hardiesse de ce geste, le projettant lui aussi quelques mettres plus loin. Sonné et blessé, le Défenseur du Domaine se relevait avec peine, tandis qu'un Prêtre soignait Lunécia. ***


*** Voulant punir ce Nêr pour cette stupide entreprise, Inik reprit un élan avant de se projetter sur sa future victime... ***


*** Mais, soudainement et contre toute attente, une prière s'échappa des lèvres de Lunécia. Quelques mots, anodins et simple en apparence, nantis de désespoir et de détresse... Des mots insupportables pour l'âme sans corps. ***


*** Ecoeuré par ces paroles adressées à la Sombre Dame, l'Esprit dévia de sa trajectoire et frappa de plein fouet un autre Quendi.
Maudisant l'ex Garde de Jade, le revenu la fixa d'un regard noir et haineux dans le but qu'elle arrête cela. ***
Information détaillées
Fëanor Calaelen
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 13 Tilomias du 1549ème cycle à 17h23

*** En arrivant à l’auberge, vu le jeu de lumière qu’il vit à travers les vitres et le bruit, on pouvait deviner qu’il se passait quelque chose d’anormal. La majorité des Archers étaient déjà rentrer dans l’auberge et en voulant entrer à son tour, comble de la situation, il aperçu un Orc gravement blessé tentant grossièrement de se cacher dans un buisson à quelques pas de la. ***


*** Il cria rapidement à Elanielle et Altarielle, déjà en tenu de combat à l’Arc, de s’en occuper. Il était inconcevable que cet Orc profite de la situation pour s’en prendre aux civils qui fuyaient l’auberge et il devait donc être immédiatement éliminé. Il demanda par la même occasion à Altarielle de rejoindre ensuite Astélia qui devait extraire de l'auberge Hîn par derrière, à fin de couvrir leur retraite. ***


*** Lorsque Feanor rentra à son tour dans l’établissement, cela ressemblait tout à fait au décor d’une auberge Orc saccagé après une bonne nuit de beuverie. Sauf qu’il aurait dans cette fois espéré que ça n’aurait été que ça… ***


*** Au milieu de la pièce se tenait une masse sombre difforme, transparente et qui semblait flotter à 2 pieds au-dessus du sol, tel un nuage de brume recouvrant un étang lors d’une matinée fraîche. Il avait son dos tourné à la porte où se trouvait Feanor et fixa le groupe d’Elfe à l’autre bout de la pièce. Un frisson lui parcoura le dos lorsqu’il vu la scène. ***


*** Se trouvèrent de l’autre côté de la pièce l’aubergiste Hîn, allongé au sol, manifestement sonné et légèrement blessé;
Lunécia, qui s’était interposé entre Hîn et le Spectre, était elle accompagné de Moefi et tout deux s’adonnèrent au Rituel classique lors des Prière à la Déesse de la Nuit ;
Kirian et Arylin étaient eux également aux côtés de Lunécia et pour finir il y avait Astélia qui avait rejoint Hîn par la porte de derrière et qui devait lui demander de quitter rapidement son établissement.
Dans le coin en diagonale de Feanor se trouvait à son tour Eronnor qui se relevait, la tête encore sonnée par le coup qu’il venait d’encaisser. ***


*** Lorsqu’il vit Lunécia agenouillé par terre, elle avait une couleur pale et alors qu’elle fit sa prière à Shaladiel, un filet de sang commençait à couler tout doucement de sa bouche. Elle avait visiblement reçu un sérieux coup et était mal en point. ***


*** Il s’agenouilla, se concentra un moment jusqu'à ce qu’un halo blanc quitta ses mains en direction de cette dernière et lui lança à travers l’auberge un sort de soins, en espérant apaiser un peu ses blessures… ***

Feanor, Commandant Archer retraité
Information détaillées
Arylin Lamelune Farenwë
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 13 Tilomias du 1549ème cycle à 18h42

*** Arylin était entrée la première dans l'auberge. Elle avait d'abord, avec l'aide des autres Archers, aidé à faire sortir les différents clients, tout juste réveillés par les cris du spectre.

La Lieutenant Archer avait préféré se munir de son bâton de régénération, délaissant son arc et son armure d'écailles, qui ne lui auraient été d'aucune utilité dans un lieu aussi étroit, avec tant d'agitation.

Une fois l'évavuation terminée - ou presque - Arylin s'avança vers le spectre. Plusieurs quendï, dont elle reconnaissait certains, s'agitaient autour de lui, mêlant invocation, tentative inefficace de le blesser avec une arme, et prière, alors qu"Inik" frappait ceux qui se rapprochaient trop de lui.

Arylin avisa l'ancienne Garde de Jade qui gisait sur le sol, encore sonnée par le violent coup qu'elle venait de recevoir. A voir les grimaces qui se dessinaient sur son visage lorsqu'elle essaya de se relever, Arylin se précipita à ses côtés, et implora l'aide de Galmaniel pour l'aider à soigner la blessée.

Ce faisant, Altarielle se rapprocha d'elle, et dans l'agitation ambiante, dut élever la voix pour se faire entendre : ***


- Lieutenant ! Nous devons prendre des mesures? Si les armes sont innéficasses, peut-être que quelques sorts pourraient le ralentir ce qui nous permettrais d'en savoir plus sur les myens de le combattre et sur les causes de l'arrivée de cette chose ici.

*** Gardant au mieux sa concentration alors que ses mains étaient toujours appliquées sur le corps de Lunécia, Arylin répondit à l'Archère : ***


- Essayez tout ce qui semble utile Heri. Et voyez avec Heru Moefi, ou Heru Krian, ce qu'ils ont déjà tenté et qui n'a pas marché.

*** Arylin finit son sort, et voyant Lunécia se relever, elle balaya la salle, cherchant les autres possibles blessés. ***
Information détaillées
Möéfi Litassan Wyënne

Peuple Elfe

le Mirion 13 Tilomias du 1549ème cycle à 19h54

*** Les Archers n'avais pas dans l'habitude de suivre les ordres... visiblement...
Moefi regarda Heri Astélia d'un regard sombre et profond.
Il se concentra pour faire ressortir une aura d'altération assez sombre... ce petit effet de menace laisse rarement indifférent mais n'apporte pas de réel protection... ***


Je vois que vos ordres sont suivis, heureusement que les prêtres sont plus respectueux des ainés.

*** Le légat serra plus fort encore sa pierre sombre, puis il vit Lunécia entammer une prière... elle suivait la voie de la sagesse.
Moefi se hatta d'atteindre Lunécia, gardant l'esprit bien en vue. Le Ner posa une main sur l'épaule de l'ancien garde Jade, qui sentit ses blessures se refermer.
A ce moment deux haut gradé de l'archerie se ruèrent dans l'auberge... un carnage annoncé...

Le légat regarda le commandant Archer ***


Chaque coup sera rendu, chaque sort sera renvoyé, chaque mouvement de violence sera puni.
Je suis sur que vous êtes assez futé pour mourir... Sans doute vos elfes pourront quitter cette auberge et protéger les civils qui sont en dehors.
Faites évacuer le batiment, et sortez Hîn de l'auberge, des pretres de Shadaliel arriveront bientôt pour vous aider à l'interroger. Nous ne pouvons que gagner du temps.

Je reste là avec Lunécia pour le retenir...


*** Le légat tira sa cape qui tomba sur le sol, révelant une sombre robe marqué sur le coeur d'une lune qui cache un soleil. Il proféra une "incantation" ayant pour but de toucher l'esprit ***


Qolxmw cq Mimk, lexpmo fq pnicqo cq npbxqo ino ltmxqo wq xqrexcqiw,
Qolxmw cq Mimk, wt eo atmwwqx fq pnicq cq fe itmw qw wt w'qo cepitm lntx f'tmwqximwtm,
Qolxmw cq Mimk, fq ztfwq cq fe cepq onpbxq qow we oqtfq mootq,
Qolxmw cq Mimk, znppqizq we ltmimwqizq... lntxatnm qo wt lexpmo into ?


edit (un oublie pardon)

*** Moefi regarda Astélia et Feanor : ***

Merci d'être là, nous avons juste besoin d'un peu d'organisation, le plus important ce sont les civils
Pour le Quendëtar, pour notre mère à tous

Souvenirs IV, te voir heureuse, une dernière fois
Information détaillées
Astélia
Ombre Errante,Ambassadrice
Peuple Elfe

le Mirion 13 Tilomias du 1549ème cycle à 20h14

***Astélia qui tentait de tirer Hin avec force, celui-ci encore à demi inconscient, entendit les paroles réprobatrices de Moefi. Relevant alors la tête en direction de la pièce qu'elle embrasa rapidement du regard, elle comprit ce que le Légat voulait dire.

Bravant le brouhaha qui s'élevait de la pièce, elle cria de toutes ses forces afin d'être bien entendue :***


- Que tous les archers quittent cette pièce, sans exception ! Aucun d'entre nous ne peut rien faire pour contrer cette créature ! Aucune arme, aucun sort ne saurait toucher cet être d'un autre monde ! Allez protéger les civils au dehors, et cessez vos folies !

***Astélia esperait que cette intervention qu'elle eut préférée éviter n'ait pas interperlé Inik.

Ne perdant pas plus de temps, elle se retourna vers Hin, toujours dans le même état, et continua à le tirer avec force vers la porte, qui n'était plus qu'à quelques pas. Bientôt il serait dehors.

Apercevant Feanor non loin de là, la nis s'empressa de lui demander de l'aide pour transporter le ner ainsi que des soins pour qu'il retrouve conscience. ***




Astélia,
Ambassadrice pour l'Arténie
Ombre Errante,
Ancienne Commandante de l'Archerie Elfique.
Citoyenne Honoraire de Dalashinn.
Information détaillées
Altarielle
Quendë,Arpenteuse d'Ombres
Peuple Elfe

le Mirion 13 Tilomias du 1549ème cycle à 21h35

*** Suite aux ordres de son commandant en ce qui concernait l'orc aux alentours de l'auberge, Altarielle s'éxecuta et sotit en trombe de l'auberge pour tenter de débusquer l'intru... Elle le trouva rapidement, une fourche trahissant sa pitoyable cachette. Il ne semblait pas très experiemnté mais comme tout ses confrères orc il arborait une carrure impressionante . Sans un mot, accompagné par le silence glacial de la foret, l'archère tendit son arc tout en murmurant des prières pour la Sentinelle. ***


"Toi qui as osé t'aventurer dans notre forêt et souiller cette contré, que cette flèche t'emporte rejoindre tes ancêtre déjà tombé face a nous..."

*** Le trait partit dans un sifflement leger et atteint l'orc en pleine tête. Ce dernier tomba lourdement sur le sol, peu a peu la flore s'meparra de son corps...La forêt ferait sont travail. La nis rentra alors dans l'auberge et découvrit avec horreure son commandant et Astélia grievement bléssés...c'était probablement ce inik, mais rien de certain. Elle ignora alors les directives de son superieur en ce qui concernait l'ordre de protection des civils et se rua vers sa soeur tout en rangeant son arc. ***


Astélia ne bouge plus...Je vais te prodiguer quelques soins attends...

*** Les mains de la nis s'iluminèrent d'une lueure nacrée, elle chuchota quelques paroles invoquant les dieu puis immédiatement les plaies et contusions de la maitre archère se résorbèrent... ***


Viens nous emmenons Hin dehors et devons nous occuper de l'évacuation de la taverne...Ne tarde pas ! Relèves toi...vite...Je m'occuperais des soins une fois dehors.

*** Elle prit sous le bras Astélia puis toutes deux s'employèrent a sortir, de force, Hin. La tâche fut longue et pénible mais au prix de lourd éfforts les deux harpyes parvint a atteindre leur objectif...Ne restait plus qu'à se tenir disponible pour les autres... ***

Archère un jour, Archère toujours.
PJ 0
Information détaillées
Narrateur

le Mirion 13 Tilomias du 1549ème cycle à 22h10

*** Des Quendi arborant des arcs se faisaient de plus en plus nombreux autour de l'auberge. Entourant l'Esprit, certains avaient même réussi à pénétrer dans la bâtisse, avec l'aide de leurs compères qui avaient détourné l'attention de Inik pour le leur permettre. Ces courageux Quendi parvinrent à faire sortir tous les clients de Hîn, sans un bronchement du Revenu, chose étrange prouvant que l'objet de son retour était bien déterminé.

Un à un, les voyageurs fuyaient au plus loin, loin de cette âme haineuse et impitoyable, loin de ce lieu où rien ne donnait l'envie d'y rester.
Pourtant, les Archers restaient, fiers et groupés, mais seuls face à l'Esprit déchainé qui restait impassible à leur présence, se concentrant sur Hîn... ***


*** Forts d'avoir réussi à évacuer tous les personnes de l'auberge hormis Hîn, qui ne manisfestait toujours aucun signe de vie, et Lunécia, Nîs idiote préférant protéger son ami plutôt que de sauver sa vie, deux Archères, Astélia et Altarielle s'approchèrent du corps inerte du traître... ***



Non ! Pas lui ! Partez ! Quittez ces lieux !

*** Dans une nouvelle poussée de rage du à l'action absurde des Nîssi voulant tirer Hîn, Inik s'élança sur ces folles. ***


Jamais ! Jamais ! Vous ne me le prendre jamais ! Êtres puérils et bornés ! Jamais vous n'empecherez mon chatiment !

*** Ecartant d'une vague magique les membres de l'Armée essouflés sous le poids de l'aubergiste, leur faisant faire un petit saut impromptu dans les airs les faisant atterir sur le sol humide de la Taurë, Inik se plaça entre ces Archers, venus perturber ses projets et Hîn, toujours couvert par le corps ensanglanté et le visage en larmes de Lunécia. ***


Fuyez arriérés ! Fuyez ou subissez mes représailles !

*** Un regard de fer, effroyable et faisant reculer les braves Archers, fixait le moindre mouvement de ces derniers... L'Esprit était prêt, prêt à punir, à châtier tout qui oserait une nouvelle fois tenter de lui enlever son objectif ! ***


*** Lunécia et Hîn étaient à présent isolés, à la merci de ce Revenant empechant que toute aide leur parvienne. ***
Information détaillées
Altarielle
Quendë,Arpenteuse d'Ombres
Peuple Elfe

le Mirion 13 Tilomias du 1549ème cycle à 22h19

*** Altarielle fut saisie d'horreur a l'approche de la créature repoussante...Elle en tremblait presque mais son experience dans les marais lui permit rapidement de ce calmer. Cependant elle sentit son corps peu a peu s'alourdir, sa vue diminuer...Etait-ce un effet de ce sombre Inik? Etait-ce l'un de ces sortilèges nécromantiques? Non...Peut-être que la fatigue l'atteignait.
Prenant son courage ou plutôt sa folie a deux mains, la nis recula d'un aps tout en tentant de fixer Inik : ***


"Ame déchue ! Dis nous quellle est la raison qui te pousse a chatier Hin le brave? Nous ne pourrons te tuer car tu es déjà mort, mais explique nous la raison de ta pactérisation avec le plus sombre des fléau de ce monde...

*** Une réponse n'était probablement pas a attendre, mais peut-être que ces paroles permettraient de déceler une faiblesse de cet être qui semblait tant attaché a la vengeance. Altarielle relacha son emprise sur Hin mais s'en éloigna pas pour autant...

Mais malgrès toute sa bonne volontée, la nis ne pu résister a l'assaut du térrible Inik. Tout ce passa en un éclair : ce fut comme si un coup de poings lui traversait l'estomac...Altratielle fut sécoué durant trois bonnes secondes puis, alos qu'elle parvenait avec difficultés a réaouvrire un oeil, elle se retrouva a quelques mètres plus loin de l'auberge...Comment s'était-elle retrouvée là.? C'était sans aucun doûte ce revenant qui en était la cause... ***

Archère un jour, Archère toujours.
Information détaillées
Fëanor Calaelen
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 13 Tilomias du 1549ème cycle à 23h16

*** L’effet des soins prodigués à Lunécia ne se fit pas attendre.
Il avait pris un risque mais il n’avait pas pu laisser Lunécia dans cet état. Et maintenant ça c’était retourné contre lui… ***


*** Le Spectre se retourna d’un coup de vent et fonça comme l’éclair sur Feanor. Il n’eu pas le temps de réagir que celui-ci plongea au travers de son corps, lui donnant la sensation de le vider de son énergie vitale. Ce fut comme si la mort s’emparait de lui… ***


*** Inik retourna comme si de rien n’était face à Lunécia alors que Feanor tenta encore de se lancer un sort de soins sur lui-même, avant qu’il perde tout doucement connaissance suite a la violence surnaturelle du coup encaissé et s’effondra pour finir sur place… ***


*** Une nuit d’encre… ***



Feanor, Commandant Archer retraité
Information détaillées
Lunécia
Quendë
Peuple Elfe

le Joriol 14 Tilomias du 1549ème cycle à 00h36

Avec les nombreux soins qu'elle avait reçu, Lunécia aurait du se sentir en pleine forme, et pourtant il n'en était rien.
La présence d'Inik n'y était sûrement pas étrangère. Le spectre dégageait une aura qui alourdissait l'atmosphère, la remplissant de noirceur et consumant la vie à petit feu.

La nis se contenta pourtant de rester à genou, s’interposant entre le spectre et son ami Hîn.
Elle sentait la présence d’heru Moefi, son calme aurait du servir d’exemple au milieu de cette agitation, de toute cette cohue ; inutile qui plus est.

Lunécia laissa ses pensées convergées vers la Dame sombre. Elle commençait presque à ressentir comme de la pitié pour Inik, passer sa vie à errer, à survivre juste pour une vengeance.

Une petite quantité de liquide vermeille au goût de fer se fit sentir dans sa bouche, elle se savait en danger, et pourtant elle refusait de partir. Elle n’abandonnerait pas Hîn, personne ne l’abandonnerait.

Pour la première fois elle se sentit épaulée, elle pensait vraiment pouvoir adresser ses prières à Shadaliel.
Elle croyait sincèrement au fond d’elle-même, être Une Enfant de Shadaliel.

Elle plaqua ses mains devant elle, et regarda Inik directement dans ses orbites amplis de noirceur. Elle ne montrait pas de la haine envers lui, mais une certaine quiétude, presque de la compassion.
Elle parla calmement, sans sourciller :


Vous n’accomplirez pas votre quête de vengeance, vous qui portez le nom de Inik.
Nous ne pouvons pas vous atteindre avec des moyens « conventionnels ».
Mais nous sommes également hors de votre portée. Votre pouvoir maléfique n’a aucun effet.


Elle essaya de se couper du reste, de ne sentir que la paix, elle voulait sauver Hîn, et elle savait qu’elle pouvait le faire.

Vous feriez mieux de repartir, Inik.

La vie est un don
Information détaillées
Astélia
Ombre Errante,Ambassadrice
Peuple Elfe

le Joriol 14 Tilomias du 1549ème cycle à 00h58

Le coup avait été inatendu, c'était évident. Deux coups qui plus est. Le premier avait grièvement blessé la nis, attaque en réponse à l'aide apporté à Hin et un second après qu'Altarielle l'ait soigné.

Inik était vraiment déterminé et puissant. Mais peu importe, l'objectif était de protéger Hin, au péril de sa vie s'il le fallait.

Astélia se tourna vers la créature, et à l'unisson d'Altarielle, dans un langage antique, elle s'adressa à lui :


m wvf, mVwsy i'mc Dmwsy Zvciy, wvf kmf pyztjy c'mVwsy jmd kmy evms xdfsy pvmxxsfs yw evms wmys, wvf kmf c'd i'dmwsyp iyppyfcp kmy jd aycgydcqy, wvf, Fcfr, qvzzycw evmavcp-cvmp qdjzys wd xvjfy iypwsmqwsfqy dadcw kmy wm cy ivccyp jd zvsw ?

La nis se dressait droite, bien que blessée, devant l'entité, comme pour l'affronter avec témérité. Mais si son attitude le défié, les armes de la nis étaient posées, et rien ne semblait supposer qu'elle ne veuille autre chose que la discussion. Toutefois, la nis se tenait comme un rempart devant Hin.
De toute évidence, elle n'allait pas bouger avant d'avoir une réponse.




Astélia,
Ambassadrice pour l'Arténie
Ombre Errante,
Ancienne Commandante de l'Archerie Elfique.
Citoyenne Honoraire de Dalashinn.
Information détaillées
Kirian
Prêtre de Vélaniel
Peuple Elfe

le Joriol 14 Tilomias du 1549ème cycle à 10h37

*** Kirian avait affronté plusieurs fois des revenants de la mort, il avait même fait face au démon qui était apparue au sein de la Taurë faisant fit de ses peur et ses craintes. Cependant, celui-ci avait quelque chose de particulier, sa seule cible était l'aubergiste. Ceux qui empêchaient cet esprit d'accomplir sa vengeance subissaient son courroux.

Kirian dit alors a Lunécia : ***


Je vous soignerais mieux des que je le pourrais. La magie de Vélaniel semble inefficace contre cette créature.... A moins que....
Dans tout les cas, je pense que la foi sera notre meilleurs arme


*** Le prêtre avait eu une idée. La magie de Vélaniel était double, et si la destruction n'opérait pas sur cet être incharnel, celle de la protection aurait peut être un effet.
Le prêtre se plaça, entre Lunecia, l'aubergiste et l'esprit et sortie un symbole représentant une lune et cinq étoile. ***


Sn, Rfwbekwpb, Iwpfm ipv zcvafwtpv pa ip b'fwgfwbwqtp.
Xtsafwyp jpv Gfpkifs, ip ae zeywp qwpkrpwbbekap
Pa yfwip jpa pvxtwa ip ae bfzwfwtp iwrwkp.
Zskatp bfw bp jnpzwk, lfvgf'fe Vneiebwpb,
Gfpb xfwvvp bfw iskkpt bp tpxsv fwaptkpb


*** Le prêtre lança un sort pour protéger, l'aubergiste et Lunécia de attaques de l'esprit, puis il s'adressa à l'esprit. ***


Esprit Inik, toi qui sembles perdu, et torturer par la haine, que la magie de Vélaniel, t'apporte le réconfort.
Expliques nous la raison de ta visite sur ce monde.
Nous pourrons peut être trouver un moyen d'apaiser tes souffrances.


*** Tout en parlant le prêtre les mains du prêtre se couvrirent d'un halo blanc, qui partie vers l'esprit. ***


Regardez bien autour de vous et vous verrez que la magie est présente en toute chose...
Vélaniel est sage, puisse-t- il nous guider vers l'équilibre.

Page [1] [2] ...[4] [5]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page