Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

112 Joueurs sur Ideo (4371 inscrits) : 57 humains (2256), 27 elfes (1371), 28 orcs (744) | 8 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Cérémonie dédiée au souvenir de feu Luindlor Tylwyth

Clairière de l'Eveil, le 12 Volganor 1549 [important]
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Lyredhel Eithelgli
Quendë,Compagnon de Ranewen
Peuple Elfe

le Malina 12 Volganor du 1549ème cycle à 16h50

Le jour de la Cérémonie dédiée au Quendetar Luindlor Tylwyth était venu. Les quendi étaient venus de toutes la Taüre assister à cet ultime hommage au nêr dont le règne fut si court mais si intense. Il avait dédié sa vie à son peuple et à la Taüre. L’Eldalië voulait lui rendre hommage, à lui qui était parti pour son bien.

Les préparatifs se faisaient à différents endroits de la Clairière. Lyredhel Eithelgli dut abandonner ses discussions conviviales, le devoir le rappelant. Il chercha du regard la Grande Prêtresse Itarillë pour l’inviter à accueillir la Tariedhel qui faisait son entrée en la Clairière. Puis il se dirigea à grands pas vers les cultes de Vélaniel et de Galmaniel pour voir si l’ouverture était prête. Il embrassa rapidement sa cousine et repartit vers d’autres groupes : les cultes de Shadaliel et d’Elduniel. Il n’eut pas besoin de retrouver ceux d’Ulmidiel vu qu’il avait discuter avec heri Gwenardelle et le Grand Prêtre pendant quelques heures.

Finalement il se dirigea vers l’Intendance de Ranewen. Les musiciens étaient ils prêts à ravir les oreilles des quendi de leurs talents ?



Information détaillées
Daeva An Elgloïn
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 12 Volganor du 1549ème cycle à 20h23

*** Le jour était enfin venu. Daeva se voyait là mener sa première grande mission pour le culte de Galmaniel. La disciple s'affairait de toute part, vérifiant si l'autel végétal était bien terminé, puis revenant vers les danseuses qui feraient l'ouverture de la cérémonie, elle même devrant s'habiller en temps et en heure.

Malgré ses va et vient incessant, elle n'était pas anxieuse, priant intérieurement Galmaniel que tout se passe au mieux. Alors qu'elle allait faire sa dernière vérification au niveau de l'autel, elle croisa son cousin et la présence de ce dernier la rassura.

Arrivée près de l'autel de nombreux disciples et olwa du culte de Galmaniel étaient entrain de suspendre les dernières plantes grimpantes, qui donnaient un air fort naturel à la structure. En effet, les spectateurs allaient se retrouver face à une scène circulaire parsemées d'herbes, de fleurs et de plantes en tout genre. Deux magnifiques chênes, de chaque coté de la clairière avaient su sous les prières faire rejoindre leurs branchages constellés de fleurs allant du vert au rouge, comme les couleurs habituelles de l'automne et du printemps mêlées. Daeva n'avait de cesse de remercier tous les membres du culte pour avoir su reconstituer cette beauté de Galmaniel malgré la saison hivernale.
Une odeur de jasmin et de lila s'échappait également du lieu ce qui pouvait ravir le moindre passant.

Bon, ca y était, la scène était parfaite, éclairée de la magnificence du soleil, l'autel allait savoir accueillir les protagonistes de cette cérémonie tant attendue.

Avant de retrouver les danseuses, il ne lui restait qu'une chose à vérifier: les broches.

En effet de magnifiques broches fait d'argent et de doré avait été confectionnées par le culte de Galmaniel. Ces broches de la taille d'une main représentaient les arbres enlacés veilleurs des quendetar et des Tariedhel du peuple elfique. Chacune des broches semblaient emprise d'une vie palpable et brillaient à la moindre lueur. Ces broches confectionnées avec soin étaient disposées dans de larges paniers d'osier, et prêtes à être distribuées à tous quendi venant participer à la cérémonie.

La disciple sourit aux porteuses de broches, s'assurant qu'il y en avait assez, et que toutes étaient sur le qui vive en vue d'accueillir comme il se doit la reine, mais les premiers quendi également.

Enfin, la jeune nis, habillée pour le moment d'une simple robe verte en hommage de Galmaniel, se dirigea vers les coulisses fait à la hate derrière de lourdes tentures où se trouvaient les trois autres danseuses, Svietlana Seldëvanwië, aspirante rédemptrice auprès du culte de Vélaniel, Ellensar Tinúviel, Macar Formenya Cano du culte de Galmaniel et enfin Inelaora, apprentie mystique du culte de Shadaliel s'affairaient déjà à se vêtir de leurs magnifiques habits représentant les quatre saisons...

Daeva tira le rideau derrière elle, son regard pétillant plus que jamais et entama d'aider chacune d'entre elle, avant de revêtir sa propre tenue. ***



Un pétale est aussi fragile que la Vie en temps de guerre, mais aussi resplendissante qu'en tant de fête.
Information détaillées
Lanceris
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 13 Volganor du 1549ème cycle à 06h35

*** Le nauthargûl arpentait de long en large la clairière, les Vélanielistes devaient se placer autour des danseuses qu’heri Daeva An Elgloïn devait orchestrer, mais celle ci étaient en pleine préparation, alors Lanceris alla voir un a un tout les membres du culte de Vélaniel.

Le nêr semblait crispé par cet événement d’importance, il savait que ce spectacle d’ouverture signifierait beaucoup de chose pour de nombreux Quendi. Il ne doutait point des parchemins qu’aveaient rédigés les membre du culte sous l’œil avisé des aïeux du culte telle heri Isilwen, heru Kirian et Talengar, ce dernier était également le créateur de ces merveilles…

Tous étaient placés, tous savaient ce qu’ils devaient faire…Mais tous avaient la boule qui accélère la respiration, qui noue les voix, qui accentue l’adrénaline. Le stress….

L’ambiance battait son plein au sein de cette magnifique clairière, Il ne manquait plus que le début de la danse pour entamer le ballet aérien.
***

"Nous semons les graines du doute pour récolter les fruits de la sagesse"

"Tout état acquis tant à demeurer, mais rien reste immuable"
Information détaillées
Ellensar Tinúviel
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 13 Volganor du 1549ème cycle à 10h35

*** Ellensar arriva dans la clairière encore en armure arc à la main, elle avait eu le temps de donner des ordres aux macari de surveiller un groupe de slaads. Elle alla se présenter à la jeune disciple Daeva An Elgloïn qui était en charge des préparatifs. Cette dernière la conduisit derrière l’autel ou aurait lieu tout à l’heure la cérémonie. Elle quitta sa cote de maille et déposa arc et double lame dans un coffre.

La nïs enfila une tunique qui au prime abord semblait être cousue dans une seule et même pièce de soie verte. Laissant ses épaules découvertes , on se rendait alors compte qu’elle était le résultat de l’assemblage de plusieurs couches si fines qu’elles étaient presque transparentes. La lumière y était presque piégée et faisait chatoyer les teintes de verts. De fines broderies ornaient de motifs végétaux plus clairs la robe.
***

Personnage RIP/Compte Actif pour la gestion de l'Asso.
Information détaillées
Silindë
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 13 Volganor du 1549ème cycle à 16h15

*** Silindë s'avance dans la clairière, il porte une tenue d'apparat de bonne facture mais néanmoins très simple dans ses ornements. Il tient dans ses bras un bébé.
La gamine ouvre de grands yeux sur les préparatifs tout en mordillant avec acharnement une poupée de chiffon. ***
Information détaillées
Inelaora
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 13 Volganor du 1549ème cycle à 19h06

*** Inelaora finissait d'ajuster sa robe, composée comme celle d'Ellensar d'une myriade de voilages allant du brun pâle à l'or chaud en passant par le bronze. Elle avait recouvert sa peau trop pâle de pigments végétaux dorés, qui donnaient un étrange hâle à sa peau habituellement d'une pâleur translucide. Ses cheveux noirs étaient tressés de fils de bronse sur le haut de son crâne uniquement, laissant le reste de sa chevelure tomber dans son dos comme un rideau d'ébène, et les tons fauves de son habillement faisaient étrangement ressortir les reflets rougeâtres de sa chevelure ***


*** Elle venait de comprendre que leur danse ouvrirait la cérémonie et son coeur était dès lors entré dans l'étrange palpitation, fébrile et sourde, qui chez elle précédait tout engagement dans une action. Ce n'était qu'une manifestation de nervosité passagère, qui précédait les véritables élancement d'énergie qui savaient ensuite traverser tout son être, au point que sa nature mortelle en était dès lors transfigurée ***


*** Elle vit les porteuses de broches du culte de Galmaniel se diriger vers la foule, paniers en mains, et se souvint des broches des danseuses, allant s'emparer du coffret qu'elle avait abandonné avec son manteau. Bien sûr, elle avait fait approuver leur dessin par Daeva et les autres danseuses, mais ce n'était pas la même chose que de présenter un ouvrage terminé ***


*** Le coffret contenait quatre broches grandes comme la paume, presque identiques, de forme ovale, chacune formée d'une pierre enchassée dans un entrelacs de fils argent et or. Chaque pierre était d'une couleur différente, vert pâle pour la saison de l'Aube, vert émeraude pour la saison du Zenith, brun fauve pour la saison du crépuscule et bleu pâle pour la saison de l'hiver. Le coeur de chaque pierre semblait mouvant et vivant, comme si une flamme vive y était emprisonnée. Sur chaque bijou, l'or tenait le rôle de la végétation vivace : discret pour la saison de l'Aube, il dominait la trame pour le Zenith, s'effaçait au crépuscule et n'existait plus, pour la Nuit, que sous la forme de quelques fils discrets et presque invisibles au sein de la trame d'argent. ***


*** Inelaora prit pour elle la broche au coeur de laquelle semblait brûler une flamme d'or, et la fixa au niveau de son épaule gauche, laissant la lumière mouvante qui palpitait de la pierre irradier son visage concentrer et ses yeux verts d'une lumière palpitante, et se tourna ensuite vers les autres danseuses, les invitant à se servir à leur tour. Son regard était prêt, ferme, et résolu. Une fois de plus, rien ne transparaissait dans son expression que son unique et ardent désir de se montrer digne de son statut de quendë, et de servir, même en ces temps de deuil, l'unique beauté d'Eldalië.... ***

Ambassadrice d'Eldalië pour l'Empire de Kohr
Porteuse de l'Istalda
Chroniques
Information détaillées
Ellensar Tinúviel
Quendë
Peuple Elfe

le Joriol 14 Volganor du 1549ème cycle à 09h51

*** Ellensar vit la jeune atan sortir de son manteau un coffret, elle en sortie quatre bijoux d'une rare beauté. La disciple de Shadaliel lui remis alors une broche qu'elle lui accrocha non loin du coeur. ***

Hanta heri, votre travail est remarquable.
*** Puis la nîs alla prier silencieusement,comme l'usage et la coutume le préconisait le maître de cérémonie pour qu'il lui donne grâce et élégance pour le représentation à venir. ***

Personnage RIP/Compte Actif pour la gestion de l'Asso.
Information détaillées
Svietlana Seldëvanwië
Quendë
Peuple Elfe

le Joriol 14 Volganor du 1549ème cycle à 10h38

***
La jeune nis avait longtemps cherché la clairière sans la trouvé... Mais enfin au hasard de ces recherches elle l'avait retrouvé.
Elle resta un long moment à regarder ce lieu où s'était produit l'inexplicable. Où l'éveil avait eut lieu. La force de ce lieu la remplit doucement, et elle laissa à son coeur le temps de se calmer. Elle avait peur, et pourtant ses gestes étaient sereins. Elle s'approcha alors de ses compagnes afin de les saluer.
***


***
Elle revêtit alors la robe qui avait était conçu spécialement pour cette grande cérémonie. C'était une robe de soie vert pâle. Par endroit la lumière jouant avec le tissu laissait paraitre des reflets de couleurs... Elle sourit doucement, heureuse et sereine malgrè le trac infernal qui coulait dans ses veines. Elle respira longuement, coiffant ses cheveux aux couleurs de l'arc-en-ciel afin qu'il tombent en cascade le long de son visage et viennent mourrirent dans son dos.
***


***
C'est alors que Daeva An Elgloïn passa le rideau qui les séparaient de l'autel. Svietlana la salua d'un humble signe de tête avant de s'approcher des broches fabriqué par Inelaora. Elles étaient magnifiques, et c'est avec la plus grande précaution que le jeune nis prit celle d'un vert pâle ornait de fin fils d'or... Elle la fixa sur son épaule gauche en remerciant Inelaora.
Les yeux fermés, elle éloigna d'elle toute préaucupation, toute question, ne gardant à l'esprit que l'Eldalië, espérant être à la hauteur de la tâche.
***


Depuis mon éveil dans les rue de Kival

Information détaillées
Kirian
Prêtre de Vélaniel
Peuple Elfe

le Joriol 14 Volganor du 1549ème cycle à 10h39

*** Kirian avait revêtue pour l'occasion, une somptueuse tunique de pretre. Les symboles de Vélaniel y étaient représentés sur son poitrail.

Il regardait les prêtres de Vélaniel, quelques temps auparavant il leurs avait distribué une série de parchemins. Kirian avait travaillé avec Talengar pendant plusieurs jours afin d'élaborer ce sort qui permettrait aux prêtres de créer des papillons de feu et d'eau.
Le prêtre était impatient de voir le ballait aérien qui allait en découlé.

Créer ce sort était, pour Kirian, sa façon de rendre hommage au roi qui avait eu l’honneur de connaître le retour de Vélaniel pendant son règne. ***


Regardez bien autour de vous et vous verrez que la magie est présente en toute chose...
Vélaniel est sage, puisse-t- il nous guider vers l'équilibre.
Information détaillées
Ereleï Cinlü Al'Këmoel
Garde Royal de Vélaniel
Peuple Elfe

le Joriol 14 Volganor du 1549ème cycle à 22h02

*** Ereleï observait sereinement les nombreux préparatifs qui s'effectuaient dans la clairirère. Clairement, à en juger par l'entrain des nombreux elfes déjà présents, cette commémoration en l'honneur de son Quendetär allait etre un succès. ***
Information détaillées
Ellensar Tinúviel
Quendë
Peuple Elfe

le Valkin 15 Volganor du 1549ème cycle à 09h38

*** La nîs finit ses prières, puis se remémora la séquence des pas, mouvements et figures qu'elle allait faire. Elle sentit la bienveillance de Galmaniel l'emplir d'énergie. Elle était maintenant prête pour rendre hommage au Quendetar. ***

Personnage RIP/Compte Actif pour la gestion de l'Asso.
Information détaillées
Amon'Thal Mëarhuinë
Quendë
Peuple Elfe

le Valkin 15 Volganor du 1549ème cycle à 11h29

*** Assis en compagnie de ses Disciples en bordure du cercle de quendi qui s'était formé dans la clairière, l'Aura observait les uns et les autres, les préparatifs seraient bientôt finis et l'hommage ne tarderait pas à commencer. Amon'Thal repéra la Cano Tinuviel, avec qui il avait participé à la traque des quelques malfrats. Elle ne portait pas son armure, mais un magnifique manteau, et fredonnait en répétant quelques pas de danse. Ravi de voir la nîs si différente de lorsqu'elle était la combattante aguérri qu'il connaissait, l'Aura esquissa un sourire avant de retourner discuter avec les prêtres du culte de la Sentinelle en attendant que Lyredhel annonce le début de la cérémonie. ***
Information détaillées
Valandil Ar-Feiniel
Quendë,Voix d'Ulmidiel
Peuple Elfe

le Lüdik 18 Volganor du 1549ème cycle à 16h35

***
Quelques aller-retour entre la Capitale et ce lieu saint, Valandil se posa enfin et se mit à prier.

Pris par un élan de musicalité suraiguë, il se souvint de ses cours de chants et de ses balades vers Elrohir avec Gwënardelle.
***

***
Lallali Lallalou
Pour son nom et sa mémoire
Vive le Quendëtar
Lallali Lalalla ....
***


*** Son bodhrán ne l'aidait que pour trouver ses mesures et malgré le temps et les réflexes un peu perdus, aucun écureuil ne lui jetta de pomme de pin ou de terre. ***

Que l'harmonie règne à jamais sur Eldalië.
Information détaillées
Daeva An Elgloïn
Quendë
Peuple Elfe

le Lüdik 18 Volganor du 1549ème cycle à 23h36

*** La musique imprégna l'air, les convives, tel un souffle d'air venu de derrière la scène et annonça le début de la cérémonie. Elle se fit d'abord insidieuse, sourde et douce à la fois. Et là, venue d'un des côtés de la scène apparut au regard de tous la première danseuse. Vêtue d'une robe aux airs cristallins, un corset fait d'argent et de voile transparent, retombant sur ses bras, tels des cristaux malhabiles, le reste de sa robe, retombant vaste jusqu'au sol, et soulevant à chacun de ses pas une ribambelles de pétales blanches...Sa chevelure d'ébène contrastait avec tout ce blan cimmaculé qui venait perturber le regard des spectateurs, envahissant leurs être de ce froid bienveillant qu'est celui de l'hiver, annonceur du repos de la terre nourricière, annonceur du mois où Galmaniel permettait le repos des êtres aimés.

La musique continuait à se faire sourde, la jeune nis la ponctuant de pas précis qui la menèrent bien vite à un emplacement des plus précis, où elle ondula savamment, sa longue chevelure noire suivant le mouvement de son corps, tel un serpent fait d'ébène et d'argent, car des fils de cette couleur s'em^^elaient en une juxtaposition des plus remarquables.

L'Hiver, car c'est cette saison qu'elle représentait possédait une grace figée, éternelle comme le veut la nature elfique. Son regard d'émeraude semblait plus vif qu'habituellement, concentré, merveilleux et étrangement trouble...Daeva était en effet en transe, comme à chacune de ses danses, et ici encore plus, le stress ayant fait place à la grace de son corps mêlé à cette mélodie qui se voulait envoutante.

D'un coup, dans un rythme connue d'elle seule, elle se retrouva à terre, agenouillée, en une position toutefois gracieuse, ses cheveux d'argent cachant son visage à la foule car l'air appelait une nouvelle danseuse... ***



Un pétale est aussi fragile que la Vie en temps de guerre, mais aussi resplendissante qu'en tant de fête.
Information détaillées
Ellensar Tinúviel
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 19 Volganor du 1549ème cycle à 10h47

*** La musique se fît plus enjouée et Svietlana Seldëvanwië fît sont apparition. elle se déplaça dans l’espace de la scène végétale, ces gestes évoquaient la renaissance saisonnière qui à chaque aube réveil la Taurë. Sa chevelure multicolore semblait faire éclore des fleurs au milieu de la clairière. Ses mouvements amples et vifs, rappelaient la naissance de la vie, l’éveil de la nature et le retour de Galmaniel après les mois de la nuit. Après avoir fait un dernier arc de cercle autour de Daeva, la nîs alla se placer à quelques pas de là. Elle s’agenouilla en disparaissant presque totalement derrière les herbes hautes. Une nouvelle saison allait voir le jour….
***

Personnage RIP/Compte Actif pour la gestion de l'Asso.
Information détaillées
Inelaora
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 19 Volganor du 1549ème cycle à 11h15

*** Inelaora s’élança à la suite de Daeva, incarnant l’automnale saison du crépuscule dans sa robe composé de longs voiles fauves, roux et or. Sa première nervosité s’évanouit tandis qu’elle commença à virevolter en suivant le rythme de la musique, dessinant de longues courbes et pirouettes gracieuses. ***


*** Sa danse était, indéniablement, de style elfique, et un observateur avisé aurait pu reconnaître dans la plupart de ses pas le style des danseuses du temple de Shadaliel à Orodreth. Combien de longues heures n’avait–elle pas passé à les observer, un triste sentiment d’envie et de tristesse au cœur, à reproduire ensuite ces mouvements aériens dans la mesure des limitations de sa chair humaine. ***


*** Sa danse, comme tout ce qu’elle accomplissait dans son éternel et fervent désir de se montrer digne d’Eldalie, prenait ses racines dans l’art elfique. Cependant, elle y ajoutait une langueur et une sensualité charnelle, une profonde mélancolie qui trahissaient les faiblesses et les errances de l’humaine ***


*** Elle dansait, et elle était l’automne mélancolique et triste, la nature languissante qui contemple sa fin. Alors qu’elle virevoltait de nouveau, s’inclinant jusqu’à terre avant de relever les bras dans une supplique muette, le front penché dans une expression endeuillée, tout son être paraissait vibrer d’un muet cri de douleur : celui de la conscience de la mortalité, de la fin, de l’éphémère et de la perte. Et cependant elle se tournait avec un sourire et une gracieuse révérence vers l’espace où se tenait Svietlana dans la rôle de la saison de l’Aube, rappelant que toute disparition est porteuse de sa propre éternité et espoir de renaissance. ***


*** Finalement, elle s’agenouilla aux côtés de Daeva, sa chevelure et sa contenance pourpre et or formant un saisissant contraste avec le blanc bleuté de la nis, tandis que la danseuse suivante entraient à son tour ***

Ambassadrice d'Eldalië pour l'Empire de Kohr
Porteuse de l'Istalda
Chroniques
Information détaillées
Lanceris
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 19 Volganor du 1549ème cycle à 11h31

*** Alors que Lanceris était attentif au début de la danse, vît la douce Daeva rentrer en scène son apparition fût accompagné des sourires enthousiastes des nombreux quendës présent…

Lanceris fît un signe de tête aux Vélanielistes qui entamèrent l’incantation nécessaire à la création des papillons d’eau et de feux, celles commencer a naître des flux, laissant apparaître des nuance bleuté des papillons d’eau et les nuances rougeâtres des papillons de feu.

Les voilà lâchaient au dessus de la foule émerveillé surprenant les plus absorbés par la danse de Dame Daeva.

On pouvait dénombrer, quatre papillons de chaque nature, les papillons de nature différente se cherchent comme pour vouloir créer un équilibre entre la chaleur du feu et fraîcheur d’eau, un premier couple papillon se forma et virevolté autour de dame Deava épousant chacun de ces gestes effectuées avec grâce et volupté, les mouvements de la danseuse guidée les papillons telles des marionnettes aux ficelles invisibles… Tandis que deux papillons semblaient avoir trouvé une parfaite harmonie grâce a la danseuse, les autres erraient dans le ciel cherchant désespérément sa moitié, dans un ballet de cercle et de tourbillon, Les danseuses leurs semblaient indispensables à leur béatitude…. ***

"Nous semons les graines du doute pour récolter les fruits de la sagesse"

"Tout état acquis tant à demeurer, mais rien reste immuable"
Information détaillées
Ellensar Tinúviel
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 19 Volganor du 1549ème cycle à 19h47

*** Ce fut au tour d'Ellensar d'avancer au milieu du théatre végétal,

D'abord douce, presque timide, puis plus excessive, faisant voler ses cheveux blonds tels le soleil à son zenith. Son corps, musclé par des cycles de services au sein des macari, donnait à chaque geste la puissance de la saison chaude, Galmaniel rayonnait, la vie pleine de promesses encore, les réalisait.

Ellensar s’approcha et se plaça à la droite de Svietlana d’un entrechat gracieux, ses bras levés vers les cieux.

Puis elle fît une dernière arabesque , la couronne de ses bras descendants pour se cambrer. Elle s’agenouilla alors. ***

Personnage RIP/Compte Actif pour la gestion de l'Asso.
Information détaillées
Laëriel Tylwyth
Tarìedhel
Peuple Elfe

le Malina 19 Volganor du 1549ème cycle à 20h24

*** La cérémonie avait débuté, le temps paraissant ralentir, s'engourdir. Ses songes balayés par la délicatesse de la scène proposée par les danseuses et les vélanielistes, Laëriel déposait un regard azuré non plus absent mais pleinement présent, goûtant chaque pas de danse soigneusement étudié, admirant la délicatesse du tissage magique prêtant vie aux papillons élémentaires.

La clairière de l'Eveil, maintenant symbole du cycle de la vie et de la mort, de la finalité et du renouveau pour la nis trop tôt couronnée, parût s'illuminer, prendre de l'ampleur. Rejoignant pour partie le sentiment qui avait été le sien lorsque, tels deux oiseaux, ils s'étaient élevés ensemble afin d'éveiller ce qui avait été endormi par le passé...

Tant de lumière... ***

Nouveau thème de Laëriel.Vous voici prévenus.
Information détaillées
Löwen
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 19 Volganor du 1549ème cycle à 23h33

*** Löwen pénétra silencieusement dans la clairière. Ses pas épousaient les courbures froides et blanches de la neige et les pans de sa longue robe provoquaient un frottement presque inaudible qui retournait les flocons.

Elle s'arrêta tout près d'Eowithrania et se dit qu'elle n'avait pas pris trop de retard, la cérémonie venait à peine de débuter. Elle replaça son grand foulard de soie dont les couleurs vives contrastaient avec le long manteau qui caressait sa robe. Elle se défit de tout article superficiel et s'engagea dans la prière. ***

Löwen Elròviel
Information détaillées
Ereleï Cinlü Al'Këmoel
Garde Royal de Vélaniel
Peuple Elfe

le Malina 19 Volganor du 1549ème cycle à 23h41

*** Ereleï s'était laissé imprégner par l'ambiance grandissante de l'hommage naissant. La musique, les danses et la magie divine...tout semblait appeler les sens à se laisser voguer vers un extase féérique....et c'est ce que fît Ereleï: il se laissa guider par la beauté et l'art qui l'entourait, qu'il respirait.

Il croisa un instant le regard de la Tariedhel et chercha plus loin, pour atteindre celui de Laëriel. ***
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 20 Volganor du 1549ème cycle à 00h32

*** Le cycle entier venait de virevolter au sein de la clairière...
Velaniel offrait aux regard ses créatures de mana et de poétique féérie.

Sa gorge se noua d'emotion suivant des yeux les evolutions des danseuses et les papillons de feu.
L'émotion dans la clairiere n'a rien a voir avec la tension laborieuse et fébrile d'il y a quelques lunes, mais le souvenir de celui qui ,depuis qu'elle est née , guida l'Eldalië est présent dans son coeur.
***


*** Sa fervente priere ne restera audible que par ceux qui sont tout proches.
Mais elle monte vers les frondaisons, aussi surement que la vapeur de leurs souffles dans le froid ***


Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Inelaora
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 20 Volganor du 1549ème cycle à 11h27

*** D’un seul coup, les quatre danseuses se relevèrent et Inelaora et Daeva se retrouvèrent en avant des deux autres, se lançant dans un duo complexe et sinueux. Les papillons de feu et d’eau tourbillonnaient dans leur sillage, le rouge du feu et le bleuté de l’eau s’accordant harmonieusement à leur couleurs respectives. ***


*** Les bras, les jambes des danseuses semblaient s’entrecroiser sans jamais, pour autant, se mêler. Elles étaient d’une taille égale mais l’humaine était de stature plus solide, musclée par les longues marches et travaux d’un bout à l’autre d’Ideo.

Elle se servait de cette force plus grande pour servir d’appui à Daeva, aidant à l’envol de ses sauts d’une simple poussée du bras, presque imperceptible sinon pour la manière dont ses muscles jouaient brièvement sur ses épaules striées de fines cicatrices.

Puis elle s’effaçait pour montrer l’effacement de l’automnale saison du crépuscule devant la beauté calme et tranquille de la saison de la Nuit, le temps hivernal du repos de la nature et de la respiration tranquille de la nature qui prépare sa propre renaissance… ***


*** Finalement, Daeva accomplit un dernier et sublime final, avant que toutes deux ne se retirent pour laisser la place aux deux autres danseuses… ***

Ambassadrice d'Eldalië pour l'Empire de Kohr
Porteuse de l'Istalda
Chroniques
Information détaillées
Olorin
Quendë,Orodreth Mardo
Peuple Elfe

le Mirion 20 Volganor du 1549ème cycle à 12h50

*** Olorin regardait avec attention le spectacle offert par les danses et les musiques.

Toutes les nissi étaient somptueuses. Et Inealora semblait parfaitement assumer son récent statut de nis. Mais l'Ambassadeur n'en avait jamais douté. Il était cependant heureux que celà se passe aussi rapidement, et apparemment sans trop de heurts.

Tout se passait merveilleusement, et Olorin se dit que si le Grand Quendëtar avait été présent, il aurait sans doute apprécié cette cérémonie ... ***

Olorin, Ex-Ambassadeur Suprême d'Eldalië.

Porteur de deux Istalda.
Information détaillées
Ellensar Tinúviel
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 20 Volganor du 1549ème cycle à 13h09

*** Ce fût au tour de Svietlana et d'Ellensar de continuer la chorégraphie, dans une suite de pas ou les nîssi virevoltaient, face à face, comme un passage de témoin entre la saison de l'aube et celle du zénith.

La jeune rédemptrice avait le pied léger et portait en elle toute la grâce, la cano donnant à leur couple force et assurance.

La renaissance puis l'accomplissement du cycle de la vie prenait vie, au milieu d'une nuée papillons magiques.

La musique semblait avoir mis en trance les participantes. L'enchaînement était si rapide que les deux nîssi semblaient n'être que deux marionnettes guidé par Lorikiel lui même. La dévotion donnait tout son sens à cette sarabandes pour le défunt et aimé Luindlor Tylwyth.

Après une succession d'entrelacs, Ellensar s'éloigna pour laisser place le temps de la saison chaude était passée, et le retour du crépuscule arrivait. ***

Personnage RIP/Compte Actif pour la gestion de l'Asso.
Information détaillées
Itarillë
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 20 Volganor du 1549ème cycle à 13h45

*** Itarillë ne s’était pas aventurée hors de la capitale depuis la fête des nissi, aussi retrouver le contact de la Taurë lui fit grand bien. Elle avait parcouru lentement le chemin, appréhendant quelque peu de retrouver le lieu du Rituel passé. Une fois entrée dans la clairière, la sérénité qui régnait allégea sensiblement le poids des souvenirs.

Elle salua les quendi qu’elle reconnaissait, et lorsqu’elle aperçu sa Tarìedhel elle vint à sa rencontre. S’inclinant respectueusement et lui souhaitant la bienvenue, Itarillë prit place non loin d’elle pour assister au spectacle.

Une musique enjouée habitait les lieux, virevoltant avec féerie autour des quatre danseuses. Elles avaient créé une harmonie parfaite, offrant une symphonie de couleurs aux bienheureux témoins de cette somptueuse vision.
Alors seulement elle sentit son cœur s’apaiser et aller sans crainte vers la mémoire de celui qui était à l’honneur en ce jour…
***

Information détaillées
Lanceris
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 20 Volganor du 1549ème cycle à 15h51

*** Les danseuses se succédaient, se mêlant à la danse de chacune un nouveau couple de papillon, celle si mélangé froid et chaleur autour des danseuses qui se trouvé dans une température parfaite pour exprimer tout les talents…

Les danseuses effectuées des mouvements d’une telles précisions et d’une coordination parfaite que les Vélanielistes avaient de ce faite plus d’aisance dans leur manipulation des papillons.

Lanceris qui était également l’un des prêtres manipulant les flux, avait comme partenaire de dans danse Heri Inelaora, cette dernière était merveilleuse…Lanceris avait déjà eu l’occasion de lui parler dans le royaume des songes et ce fût un grand plaisir, il pensa que ceci devrait être réitéré dans l’avenir..

Le duo qui formé par dame Daeva et heri Inelaora, eu pour conséquence d’unir les deux papillons de chacune, formant ainsi deux papillons tournoyant autour de leur danse synchronisé, c’est deux nouveaux papillons déverrent de couleur rosâtre leur union donna naissance a une créature parfaite, un équilibre entre les deux couleurs…

Lorsque les deux s’éclipsèrent les deux papillons les accompagnèrent pour finir par s’éteindre dans un merveilleux ballet de fin qui se termina par une tombé en poussière d’étoile…. ***

"Nous semons les graines du doute pour récolter les fruits de la sagesse"

"Tout état acquis tant à demeurer, mais rien reste immuable"
Information détaillées
Inelaora
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 20 Volganor du 1549ème cycle à 17h55

*** Comme Svietlana et Ellensar revenaient vers le centre de la danse, marqué par l'emplacement où les quatre danseuses avaient été originellement agenouillées, Inelaora repartit de plus belle dans un second mouvement, entraînant la plus frêle et gracieuse nis, incarnation de la saison de l'Aube dans son sillage ***


*** Et de nouveau, un duo se forma... Plus tendre, celui-ci, plus doux. La sourde mélancolie de la saison du crépuscule agonisant qu'Inelaora avait précédemment incarnait devenait plus aérien, plus libre, plus vif, accompagnant la nis aux cheveux arc-en-ciel dans un mouvement affectueux et caressant ***


*** Aerienne, bondissante, le visage illuminé par une ferveur à la fois juvénile et empreinte de sagesse, Svietlana printanière entraînait une nouvelle volée de papillons dans son sillage, dans un immense et sourd bruissement d'ailes aux mille reflets de lumières.... Tandis qu'Inelaora évoluait doucement autour d'elle, gestes calmes, mesurés, apaisés, sourde et caressante reconnaissance du déclin, de la disparition reconnaissante de trouver en sa soeur de saison l'espoir de sa propre renaissance ***


*** Et c'était ce message-là que la jeune femme mélancolique dansait en accompagnant la saison de l'Aube.... Elle dansait le deuil, le poids de la douleur et de la mélancolie, mais ne s'effaçait guère que pour rappeller l'espoir de renaissance et d'éternité ***


*** Son esprit en transe ne percevait rien que les suites de la danse et les flux de magie autour d'elle, élevant son esprit de nouveau à un degré élevé de conscience, tandis que son corps tentait vainement de lui faire percevoir les signes de la dangereuse tension qu'elle imprimait à sa chair trop fragile de mortelle. Et il était presque déchirant de voir la manière dont son esprit volontaire et forgé au flambeau de la foi poussait son être fragile au delà des limites que la nature lui avait imposé, au point que l'on s'attendait presque à la voir s'effondrer comme une poupée brisée.... ***


*** Mais elle avait fini ce nouveau couplet de danse et retournait à sa place initiale, la tête enfouie au creux de son bras comme une figure de stèle funéraire, contrastant avec l'expression souriante et heureuse de Svietlana... Et le ballet aérien se poursuivait.... ***

Ambassadrice d'Eldalië pour l'Empire de Kohr
Porteuse de l'Istalda
Chroniques
Information détaillées
Laëriel Tylwyth
Tarìedhel
Peuple Elfe

le Mirion 20 Volganor du 1549ème cycle à 22h59

*** Si de vis-à-vis Laëriel demeurait la Tarìedhel, c'était bel et bien avec l'émerveillement d'une jeune nis qu'elle suivait le jeu des danseuses et des papillons élémentaires. Le temps de la danse sa retenue s'atténua, sa nécessaire mesure en toute occasion officielle - la majeure teneur de son existence à présent - vacilla. Son être trésaillit, happé par l'émotion presque tangible dégagée par l'assemblée.

Le temps d'un battement de cil, elle ne fut plus que Laëriel... sous son regard à lui.

Nouveau battement de cil.
Claquement assourdi.
Le délicat carcan reposant de nouveau autour de son être, Laëriel répondit au regard scrutateur du Garde Royal de Vélaniel par l'éclat harmonieux, tranquille et contrôlé de ses deux iris.

Quoiqu'il ait cru voir, il l'oublierait.
Car à elle, certaines voies lui étaient closes depuis l'Eveil...

De nouveaux pas de danse.
Eblouissement.

Une présence nouvelle, à ses côtés, parût la renforcer. Laëriel rendit à la Grande Prêtresse de Lorikiel son salut, le doublant d'un sourire carmin. L'aura spirituelle de la jeune Voix du Maître des Traditions, délicate et suave, ferme et intemporelle, la soulageait de l'égarement précédent.

De nouveaux pas de danse.
Sans fin. ***

Nouveau thème de Laëriel.Vous voici prévenus.
Information détaillées
Fiawyr Seldëvanwië
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 20 Volganor du 1549ème cycle à 23h56

*** Fiawyr entra dans la clairière rapidement, honteux presque de n'avoir pu arriver a temps pour admirer la danse qui marquait le début de la cérémonie.
Vêtu de l'habit traditionnel des redempteur sa piom lui tendait encore diverse missive d'un air affairé, mais Fiawyr fit un geste qui l'interrompu et rejoigni l'assemblée.

Le rédempteur observa donc cette danse. Il voyait là sa soeur parmis les 3 nissi.
Tout d'un coup, le monde se figea, comme si la clairière se détachait du temps et l'espace, hors de la perception des mortelles. Toute ses affaires parraissait maintenant comme désuette, elles pourront attendre.

Fiawyr s'assi dans l'herbe, toujours les yeux rivé sur cette danse. Il fit alors ce qu'il n'avait plus fait depuis longtemps. Ancien membre du culte du Seigneur du Passé, il avait tantot appris, tantot enseigner son art, notament cette capacité a percevoir la magie.
Se rappelant de l'antique rituel interrieur, Fiawyr s'exécuta, les yeux fermé maintenant, et ouvrit son esprit aux vents magiques, lui permettant ainsi d'éfleurer la signification de cette danse. ***

Qu'est ce que Vivre sans Croire?
L'innocence est un lourd fardeau.

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page