Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

116 Joueurs sur Ideo (4357 inscrits) : 61 humains (2250), 28 elfes (1365), 27 orcs (742) | 7 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Cérémonie dédiée au souvenir de feu Luindlor Tylwyth

Clairière de l'Eveil, le 12 Volganor 1549 [important]
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Ellensar Tinúviel
Quendë
Peuple Elfe

le Joriol 21 Volganor du 1549ème cycle à 11h03

*** Daeva et Ellensar reprirent alors les pas des deux autres danseuses. Les deux nîssi poursuivant ainsi le cycle des saisons, dans une valse tournoyante.

Le rythme s’accéléra et les mouvements se firent plus combattant. Comme la lutte entre le zénith et la nuit, le froid et le chaud s’affrontaient . Les nîssi dansaient ensemble mais semblaient l’une après l’autre prendre le dessus et dominer. Les papillons et les flux de magies amplifiant et donnant emphase à chaque geste. Une nuée bleu sombre entouraient la Disciple tandis que d’autre plus claire semblaient graviter autour de la cano.

Puis les deux nîssi se retrouvèrent, le feu et la neige étant complémentaire et n’ayant aucune existence sans l’autre, se touchant presque à chaque geste.

L’union spirituelle entre les quatre danseuses étaient parfaite et l’enchaînement suivant se fît presque instantanément.
***

Personnage RIP/Compte Actif pour la gestion de l'Asso.
Information détaillées
Lyredhel Eithelgli
Quendë,Compagnon de Ranewen
Peuple Elfe

le Joriol 21 Volganor du 1549ème cycle à 11h29

Lyredhel était allé d'un endroit à l'autre de la clairière afin de vérifier dans divers groupes que toutes les préparations se faisaient de manière harmonieuse. Les broches avaient été correctement distribuées. L'autel végétal semblait parfait. Daeva et le culte de Galmaniel avaient fait une grande oeuvre.
Puis il y eu ce moment d'attente, de tension où plusieurs regards se convergèrent vers lui. La nervosité le pris. Par des coups d'oeil bien trop vifs pour le Lidumilien qu'il fut, il cherchait la Voix de Lorikiel ... La Tariedhel était seule ...


*** Quelques sueurs froides coulèrent dans son dos. ***


Il est bien plus aisé de se montrer audacieux par écrit que dans les faits. Où était le jeune prêtre "turbulent"?
Il pensa à heru Lomandel et le chagrin se maria à la nervosité.


***
Il regarda la Tariedhel et se força à faire un pas en sa direction. Un pas, puis un autre, puis un autre, …
Pour masquer le tremblement de ses mains il les mis derrière son dos et pris une allure des plus disciplinées.
***


La Grande Prêtresse était absente et il semblait que ce soit à lui, jeune disciple, de procéder à la cérémonie.

***
Son regard croisa celui moqueur de Naëlem...
Puis Itarillë pris sa place auprès de Laeriel Tylwyth. Le soulagement inonda Lyredhel. La Grande Prêtresse lui fit un léger signe de la tête en guise d'approbation.
***


Il comprit alors que son rôle ne se cantonnerait pas à la préparation. Il devrait aussi officier ... Au même moment, Daeva avait commencé les danses ouvrant la cérémonie. Lyredhel la remerciait intérieurement de cette initiative fort à propos. La cérémonie débutait.

***
Il prit place auprès des musiciens et mis ses talents à contribution pour accompagner l'oeuvre de sa cousine.
***




Information détaillées
Lliadon
Quendë
Peuple Elfe

le Joriol 21 Volganor du 1549ème cycle à 18h10

*** Un elfe qui ne s'était pas encore fait remarqué, s'avança alors vers le groupe des danseuses. Il trouvait la musique bien adapté à l'évènement, et par dessus tout, il retrouvait la présence de Daeva. Il ne fit cependant rien pour s'approcher davantage et continuait d'assister au spectacle. ***
Lliadon, Sairon
elfe isolé parmi les autres ...
Information détaillées
Inelaora
Quendë
Peuple Elfe

le Joriol 21 Volganor du 1549ème cycle à 18h31

*** La musique touchait à son dernier mouvement et la danse à sa fin. Comme Daeva revenait vers le centre, Inelaora se lança de nouveau, attrapant le poignet d’Ellensar dans le même temps, lançant un mouvement tournoyant qui amorça leur duo. ***


*** Des quatre danseuses, elles étaient celles qui présentaient avaient les épaules les plus larges et la stature la plus solide – impression cependant trompeuse dans le cas d’Inelaora. Cependant, soutenue par leurs statures égales et leurs silhouettes pareillement nerveuses, les muscles déliés de l’archère faisant pendant aux épaules sèches et déliées de l’humaine, leur duo prit presque l’allure d’un duel apparent, dans lequel les pirouettes virevoltantes faisaient s’effleurer leurs mains et leurs pieds, comme autant de manifestations d’un art martial dansé illustrant la transition entre l’automne et l’été ***


*** La blonde splendeur d’Ellensar, au firmament de la saison du Zenith, la disputait à la saison du crépuscule et refusait de céder la place, tout en admettant avec grâce que son temps était passé. Plus modeste, Inelaora tenait sa place, le front haut, le regard éclatant. Puis l’impression d’opposition née de la danse disparut, de nouveau les deux danseuses s’associaient, s’unissaient, mettaient en valeur la complémentarité de l’écoulement du temps dans les saisons qu’elles incarnaient. ***


*** Une nouvelle pirouette, vive, entraîna les deux danseuses. Yeux verts également scintillants et vifs, le regard élevé vers l’au-delà, elles paraissaient rayonner de la même vigueur, tout en étant dans le contraste absolu : la nis et l’humaine, cheveux blonds contre noirs, vert éclatant contre brun languide. Mais le cercle achevé, leurs mains se rencontrèrent dans un clappement sourd, et c’est dans une posture parfaitement identique que les deux danseuses se laissèrent glisser à terre, achevant dans ce mouvement leur échange. ***


*** Ellensar se retira lentement, la première, puis Inelaora, dans un nouveau mouvement empreint d’une mélancolie gracile, laissa de nouveau la place à Daeva, saison de la Nuit, qui elle-même donnait la réplique à la dernière apparition du printemps.
Ce dernier duo achevé, ne restait plus que la finale, le quatuor des quatre saisons en symbole d’ultime union, de l’harmonie qui devait prévaloir en toutes choses
***

Ambassadrice d'Eldalië pour l'Empire de Kohr
Porteuse de l'Istalda
Chroniques
Information détaillées
Svietlana Seldëvanwië
Quendë
Peuple Elfe

le Valkin 22 Volganor du 1549ème cycle à 09h19

*** Svietlana était en transe... Tout son corps, toute son âme offerte à l'Eldalië pour cette cérémonie. Si jeune et pourtant tellement marquée par la vie, elle souriait heureuse. Comme la nature qui renait. ***


*** Elle avait dansé, sans pour autant réaliser, comme guidé par une force inépuisable. Touchée par la grâce de l'instant. ***


*** Elle avait sentit la puissance divine couler en ses veines, comme un guide, un espoir... Le tout. Elle avait accompagné ses comparses avec toute la ferveur dont elle était capable. Et pour la première fois, elle se sentait enfin quendë. La joiie qui emplissait son coeur s'éparpilla dans son corps avant de se calmer. ***


*** Là elle regarda ses compagnes, le final, la grande unité...
Elle respira longuement...
Son coeur se mit à battre calmement, prêt à s'emballer... Ses muscles se tendirent doucement... ***


*** Elle regarda ses compagnes, prête pour cette dernière danse... ***

Depuis mon éveil dans les rue de Kival

Information détaillées
Lanceris
Quendë
Peuple Elfe

le Valkin 22 Volganor du 1549ème cycle à 09h37

*** Les danseuse de saison faisait leur duo se passant mutuellement le flambeau de part une danse synchronisée de toute beauté, Lanceris était émerveillé par ce spectacle mais son instant admiration fût bien bref car son travail n’était point terminée tandis que ces confrères et consœurs parachevaient la cette partie la, Lanceris se prépara pour le finale avec quatre autres Vélanielistes.

Les stresses du début fît place à un engouement magistral, les dernières danseuses finissaient leurs pas avec assiduités ainsi que les prêtres pour leur papillons, le finale était proche et l’excitation allait atteindre son apogée à l’issue de celui ci …. ***

"Nous semons les graines du doute pour récolter les fruits de la sagesse"

"Tout état acquis tant à demeurer, mais rien reste immuable"
Information détaillées
Lyredhel Eithelgli
Quendë,Compagnon de Ranewen
Peuple Elfe

le Valkin 22 Volganor du 1549ème cycle à 10h47

Lyredhel, au sein des musiciens, sentait le final approcher.

Sans interrompre l'expression de son luth il se détacha de ses compagnons mélomanes et approcha de l'estrade végétale. Il se préparait à intervenir à la fin de la belle démonstration des quatre nissi.
Son luth, animé par la mélodie, prit de la "voix" et ses accents prenaient le pas sur les autres instruments conduisant doucement Lyredhel au deuxième plan derrière les danseuses et l'oeuvre des prêtres de Vélaniel



Information détaillées
Inelaora
Quendë
Peuple Elfe

le Valkin 22 Volganor du 1549ème cycle à 19h23

*** Un crescendo de luth annonça le mouvement de la finale. Les quatre danseuses étaient toutes également tendues par la concentration, l’esprit déployé en elles et au dessus d’elles, comme fondu en une seule et vaste conscience artistique, réunie pour l’honneur de la cérémonie et d’Eldalië ***


*** Et c’est dans un mouvement parfait que les quatre entamèrent la dernière danse, dans un parfait mouvement tournoyant, évoquant le cycle des saisons, du temps, de l’éternité, dans une tourbillonnante succession de verts, de bleus et de bruns, illuminé par l’éclat chatoyant des ailes de papillons. Leurs mains s’effleuraient et se quittaient comme les ailes pâles d’un vol de colombes, tandis que leurs pas, rapides, vif, se croisaient et décroisaient, tantôt à droite, tantôt à gauche. ***


*** Les mains levées, les danseuses évoquaient l’union parfaite du temps à travers les saisons qu’elles représentaient, mais le message était plus vaste encore : l’union, l’harmonie, l’équilibre étaient à rechercher en chacun, tisser la nature et l’essence même de l’Eldalië. L’union du temps évoquait celle de la création, des Valars, de tout un peuple dont le cœur semblait battre à l’unisson du rythme sourd des instruments et du pas des danseuses semblait se manifester dans cette dernière danse, comme un appel au recueillement et à la réunion de la communauté dans ce temps de deuil. ***


*** Puis le rythme de la danse se fit plus lent, plus sourd, et la ronde virevoltante des danseuses s’apaisa, ralentit, avant de s’achever, chacune d’entre elle ployant de plus en plus lentement à terre comme un parterre floral en révérence, avant de s’arrêter dans une dernière pose, toutes tournées vers le cercle des spectateurs, les mains croisées, agenouillées, dans un salut calme et apaisé. ***


*** La dernière note de musique demeura suspendue dans l’air comme un dernier écho, avant que ne revienne le silence, seulement rompu par l’écho d’un léger soupir, ténu comme l’envol d’une âme. ***

Ambassadrice d'Eldalië pour l'Empire de Kohr
Porteuse de l'Istalda
Chroniques
Information détaillées
Kirian
Prêtre de Vélaniel
Peuple Elfe

le Valkin 22 Volganor du 1549ème cycle à 20h59

*** Kirian observer la danse, et le balait aérien des papillons, une air de satisfaction visible sur son visage.
Le pretre était heureux des prouesses accomplies. La cérémonie était à la hauteur de la gloire du feu Quendëtar. ***

Regardez bien autour de vous et vous verrez que la magie est présente en toute chose...
Vélaniel est sage, puisse-t- il nous guider vers l'équilibre.
Information détaillées
Ereleï Cinlü Al'Këmoel
Garde Royal de Vélaniel
Peuple Elfe

le Solior 23 Volganor du 1549ème cycle à 10h23

*** L'émerveillement pouvait se lire sur chaque visage de l'assemblée; une sorte de tension s'apaisa peu à peu en même temps que la danse des saisons. Ereleï regardait autour de lui, se demandant s'il était le seul à avoir retrouvé un coeur d'enfant le temps de cette incroyable danse et il fût heureux de constater que pratiquement tous autour de lui flottaient sur un nuage féérique comme lui.

Il embrassa alors sa voisine et son voisin en riant et adressa un large sourire emplie de reconnaissance aux 4 danseuses et aux marionetistes des papillons. ***
Information détaillées
Pandoras
Quendë
Peuple Elfe

le Solior 23 Volganor du 1549ème cycle à 10h35

*** Le Maître Archer était éblouie par la beauté de la Cérémonie, tout semblait être parfait. Les danses étaient d'une grâce et d'une beauté incroyable.
Tous étaient enchantés par la musique envoûtante, les yeux de l'elfe brillaient de mille feux. Une Cérémonie Digne du Grand Quendetar Luindlor Tylwyth venait de se dérouler. ***

Information détaillées
Cornélia
Quendë
Peuple Elfe

le Solior 23 Volganor du 1549ème cycle à 21h39

*** Cornélia était étourdie par les danseuses virevoltantes dans la Clairière ; la musique, les prouesses des Vélaniélistes, tout concourait à faire de cette cérémonie une parfaita apothéose à la gloire du Quendëtar, que Cornélia n'avait pas connu.
Lorsque ce fut terminé, Cornélia ferma les yeux, pour graver dans sa mémoire ces instants magiques et irréels. ***


Cornélia, au service d'Eldalië et d'Ulmidiel.
Information détaillées
Itarillë
Quendë
Peuple Elfe

le Dolink 24 Volganor du 1549ème cycle à 00h45

*** La musique prit fin, l'hommage devait se poursuivre dans les mots.
Itarillë se dirigea d'abord vers les danseuses. Elle parla d'une voix claire et distincte pour que tous entendent ce qu'elle tenait à leur dire : ***


Merci à vous, envoûtantes nissi, qui avez apporté magie et gaieté en ce jour de commémoration. Bien que le manque et le chagrin soient encore présents il n'y avait pas de plus belle manifestation pour honorer la mémoire de feu Luindlor Tylwyth. Et je ne crois pas être la seule à vouloir dire que vous avez réchauffé les coeurs de tous ceux ici présents...

*** Elle s'avança pour prononcer son allocution, se remémorant la première fois qu'elle avait vu son souverain. Fraîchement arrivée à Ranewen, tout juste promue disciple de Lorikiel, elle en avait été d'autant plus marquée. C'était en des jours festifs, où l'intervention du Quendëtar n'avait rien de solennel, aussi elle avait été impressionnée de voir qu'une telle grâce et envergure pouvaient émaner d'une allure pourtant si naturelle. C'est ce visage rayonnant qu'elle avait toujours gardé en mémoire, même durant des occasions différentes où elle avait eu l'honneur de le rencontrer.

Et c'est cette même image qui l'accompagna lorsqu'elle prit la parole : ***


Durant un règne de 308 cycles, le Quendëtar Luindlor Tylwyth nous aura guidés. Un règne où il a su protéger son peuple durant des situations difficiles, un règne qui aura dès son commencement assuré l'entérinement de nos relations avec l'allié Ithoria. Jeune ou plus âgé, chacun a pu bénéficier de son oeuvre. Attaché au maintien de nos valeurs fondamentales, il aura permis une évolution harmonieuse de notre situation diplomatique, de nos lois, ne perdant jamais de vue la préservation de notre équilibre.
Il était le visage de l'autorité suprême, le symbole de la force et de la solidarité de notre peuple, tout en se positionnant en quelque situation que ce soit en protecteur accompli. C'est ce même rôle qu'il a endossé pour nous dans son dernier geste... Le magnifique présent tout autour de nous est ici pour témoigner de cet ultime sacrifice, où il a tout donné pour nous assurer un avenir meilleur. Un moyen tragiquement magnifique de nous offrir sa protection éternelle...


*** Itarillë ressentit le besoin d'extérioriser son hommage par la voie de l'art. C'est ainsi qu'elle honorait Lorikiel, c'est ainsi qu'elle honorerait son défunt Quendëtar. ***


Ma musique plus que mes mots, sauront refléter le portrait que je veux faire partager.
Qltlylw tln rgjlniln ogiln tgrrl h'sotxqoxisgo jl hx qltgooxsnnxotl pvl ogvn ygvhgon srrvxuhlrloi ygvn rxosalnilq...

*** Elle fit signe à une jeune prêtresse de lui apporter sa harpe, et s'agenouilla sur le sol douillet de la clairière. Une lente mélodie se profila, élégante et grave, prenant place avec précaution dans les lieux à peine remis de la représentation endiablée. L'improvisation avançait sereinement, rythmée par des notes qui allaient en s'éclaircissant. La Saison du Crépuscule ne tarderait pas à se retirer, mais en ce jour la nature restait vivace. Attentive à ce qui se passait en son sein. La prêtresse dessina par un chant quelques paroles en antique venues décrire l'oeuvre du grand souverain.

Progressivement, le chant devint quasi dénué de mots pour gagner en puissance et attirer les forces alentours comme témoins de cet hommage. Un air chaud et clair se répandait, appelant la clairière à communier avec eux. Itarillë sentit un souffle vivifiant l'entourer et l'aider à porter sa voix plus haut. Elle eut besoin de toute sa force pour répandre une note finale haute et prolongée. Concrétisation du souvenir radieux qu'elle voulait transmettre, symbole de toute sa gratitude.
Elle laissa ses doigts dessiner les dernières notes sur la harpe, terminant ainsi l'hommage musical sur un doux sourire. Car c'est cette image de père protecteur et bienveillant qu'elle voudrait à jamais se remémorer et faire perdurer...
Emue et rassénérée, elle reprit sa place pour laisser à un autre Grand Prêtre de l'honneur de pouvoir esquisser le portrait d'un souverain bienaimé... ***

Information détaillées
Lyredhel Eithelgli
Quendë,Compagnon de Ranewen
Peuple Elfe

le Dolink 24 Volganor du 1549ème cycle à 09h35

***
La Grande Prêtresse avait lancé le discours des Grands Prêtres. N'ayant plus besoin d'officier, Lyredhel s'écarta de l'estrade végétale et rechercha sa cousine. Arrivé devant les loges des danseuses. Lorsqu'elles en sortirent, il eut pour chacune un mot de remerciement et d'enthousiasme quant à leur prestation. Il resta quelques intsants supplémentaires auprès de sa cousine, la prenant dans ses bras ému par la fierté. Il eut un mot particulier pour l'atan à la destinée prestigieuse.

Puis il s'en retourna vers ceux de Vélaniel pour leur faire part également de ses remerciements quand à leur participation magnifique à cet hommage. Il fut des plus respectueux avec l'honorable Kirian.

Alors qu'il s'en retourna aux divers préparatifs, il fut ému par l'Oeuvre de la Grande Prêtresse. Les larmes lui montèrent aux yeus. Mais il les retint dans la plus grande rigidité!
***



Information détaillées
Olorin
Quendë,Orodreth Mardo
Peuple Elfe

le Dolink 24 Volganor du 1549ème cycle à 12h17

*** Les danses somptueuses effectuées avaient touché l'esprit des nissi et neri présents. Tous avaient été émerveillés par ce spectacle rare, et pensaient leur émotion à son comble ...

Mais la musique elfique, douce et envoutante, avait été encore plus profondément ... Elle avait atteint le coeur des spectateurs, et leur avait remémorés les centaines de cycles passés sous les auspices sacrés du Vénéré Quendëtar, Luindlor Tylwyth.

Ce chant et cette musique étaient très représentatifs de la personnalité du Roi d'Eldalië : sage, respectueux, ferme lorsque c'était nécessaire ... Un Souverain tout-à-fait exceptionnel. Qu'Eldalië pleurerait sans doute durant des millénaires ...

Sa Fille semblait avoir reçu toutes les qualités du Grand Roi, et les Valar veillaient sur Elle ... Un autre Grand Reigne avait donc débutté.

Olorin repensa à Luindlor Tylwyth, et à tout ce qu'il avait permis et apporté à Son Peuple. Et ne put s'empêcher de verser quelques larmes. Il était, comme à son habitude, un peu à l'écart; et sans doute peu de quendi présents furent capables de voir celà ... Mais l'Ambassadeur n'avait de toutes façons pas peur d'exprimer ce sentiment.

Il attendit la suite des interventions, en espérant - mais il n'en doutait pas - qu'elles seraient aussi représentatives du Grand Roi ... ***

Olorin, Ex-Ambassadeur Suprême d'Eldalië.

Porteur de deux Istalda.
Information détaillées
Lanceris
Quendë
Peuple Elfe

le Dolink 24 Volganor du 1549ème cycle à 13h32

*** Sur la dernière note des fidèles Lorikiel, nous humes plus contempler deux merveilleux papillons d'une taille plus conséquentes virvolter au dessus des quendës qui composés le public de spectacle orchestré pour la memoire qui demeura éternel de notre feu Quendëtar...Luindlor Tylwyth..

Les papillons tourbillonés dans les airs pour finir a se volatiliser en million de paillette luminescentes éblouissant les être saluant la memoire de notre feu Quendëtar...

Ensuite la grande Prêtresse de Lorikiel fît un discour de toute beauté qu'il imposée un émerveillement de l'assemblée... ***

"Nous semons les graines du doute pour récolter les fruits de la sagesse"

"Tout état acquis tant à demeurer, mais rien reste immuable"
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Quendë
Peuple Elfe

le Lüdik 25 Volganor du 1549ème cycle à 12h51

*** Après le tournoiement des voiles, l'eclat des lumières, les mots de la valandur apportent l'apaisement et le retour à la prière dans le coeur de la nis.
***


*** Emportée par le chant, bientot mué en hymne sans paroles pour celui qui fut leur guide bien avant sa naissance, elle ferma les yeux , laissant en son âme monter une prière, tandis qu'elle se laisse aller contre le ner, melant leurs doigts et leurs prières en souvenir de leur Père ***


Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Ellensar Tinúviel
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 26 Volganor du 1549ème cycle à 12h39

*** Après l'étrange sensation de plénitude qui l'avait emplie pendant la durée de la danse, la nîs se sentait maintenant transportée par les chants. ***

Personnage RIP/Compte Actif pour la gestion de l'Asso.
Information détaillées
Elenrihl Sevalekath
Camthalion Mardo,Prêtre d'Elduniel
Peuple Elfe

le Malina 26 Volganor du 1549ème cycle à 20h14

*** Le Grand Prêtre d'Elduniel n'avait pas bougé durant la danse des Saisons. Lentement, il s'était laissé imprégner de la grâce des qutre danseuses, des mouvements tour à tour déliés, lents et rapides, comme la longue respiration du temps. Puis était venu le temps des oraisons, Hiril Itarillë avait commencé prononcant la Parole de Lorikiel en la mémoire du défunt Quendëtar, parole de Musique, Divin attribut du Maitre de Cérémonie.

A sa suite Elenrihl s'avanca. Il s'approcha de la Tariedhel, accomplissant respectueusement le salut des Hautelames, baissant finalement les yeux avec déférence. Puis il se tourna vers les Quendi assemblés. Avec lenteur il décrocha son carquois et son arc, les gardant prisonniers de ses deux mains il les tendit à bout de bras, les présentant à la foule en deuil ***
.

Il existe maintes façons de défendre le Domaine. D'aucuns usent des armes, d'autres du Verbe.
Mais il est un facteur commun à chacun de ces procédés : ils apportent leur lot de douleur, un jour, fatalement. Si la lutte de chaque Quendë oeuvrant à la Protection du Sanctuaire Divin est unique, si leur appel retentit aux oreilles d'Elduniel, il en est certains qui resplendissent, guidant le bras et les décisions à venir de ceux qui les suivent.

Celui qu'à accomplit Luindlor Tylwyth est de ceux-là.


*** Les bras sont toujours tendus, mais ne tremblent pas, la voix est ferme. Mais la douleur semble sourder des mots alors prononcés. ***


Il fut un Roi Elfe. Guidant son Peuple patiemment, selon les Traditions et les Lois Divines. Nombre d'évènements furent de son fait, marquant à jamais notre civilisation. Son sacrifice a été à l'image de son règne : abnégation et sagesse. Nulle lame ne fut alors dégainée, nulle flèche tirée. Seule la Foi et le Dévouement a illuminé le dernier chant du Quendetar. Unissant son coeur et son âme en un même appel, se dédiant tout entier aux Valar, notre Roi a éveillé l'Esprit longtemps endormi. Alors que l'Un s'éveillait, l'Autre s'éteignait. La Sacrifice fut. Pour que soit à jamais gardée l'Ouevre Divine, pour protéger Eldalië, pour l'unir comme jamais au Domaine.

Elduniel nous regarde aujourd'hui, attendant de voir quels enseignements, quels exemples nous tirons du Sacrifice de Luindlor Tylwyth. Elduniel a posé à jamais son regard bienveillant sur feu notre Roi, le gardant et l'acceuillant lors de son ultime lutte. Une voie a été alors ouverte. Serons nous alors dignes de l'emprunter? Que la mort du Quendetar n'ait pas été vaine, montrons nous plus que jamais capable de suivre ce chemin pavée de larmes, et pourtant juste, qui a été alors dégagé.
Car aussi puissant et généreux qu'ait pu être le Don de notre Quendetar, il ne sera rien si nous ne nous montrons pas à la hauteur de son exemple.

Qu'Elduniel protège à jamais Luindlor Tylwyth. Où qu'il puisse être. Que son souvenir ne s'efface jamais de nos mémoires. Qu'il résonne, cet appel lancinant à servir les Dieux.A jamais.


*** Les bras s'affaissèrent alors. Les longs cheveux noirs tombèrent en cascade suivant le mouvement de la tête du Grand Prêtre. Lentement tout le corps du nêr s'affaissa sur ses genoux. L'arc et le carquois sont à terre. La prière silencieuse alors offerte à l'assemblée. Quelques minutes s'écoulèrent alors. Une éternité suspendue pour la Voix? Sans bruit il se redresse et pose son regard sur la Reine. ***


Mwbkx vdyryk Jtoyrbt. T ctftym.

*** Mots prononcés calmement mais plein de cette sincèrité que seule la Foi peut donner. Le Grand Prêtre rejoint sa place dans la foule, replacant son arme dans son dos, laissant la place à une nouvelle intervention. ***

Hrp : Désolé pour le retard, ne comptez pas trop sur Lenlen pendant les vancances ;-).
La Foi nous anime.
Le Devoir nous guide.
La Justice nous lie.

Puissent les Valar nous accorder.
Information détaillées
Falanwe
Ordonnateur de l'Orage
Peuple Elfe

le Mirion 27 Volganor du 1549ème cycle à 16h48

*** Le Flameau écouta attentivement la longue allocution, suspendu aux lèvres de son Grand Prêtre, attentif à chacune de ses paroles, résonnant avec elles. Le Quendëtar s'est sacrifié pour protéger Eldalië, et lui ferait de même s'il le devait, il le savait.

Quand, à la fin du discours, le Grand Prêtre laissa libre cour à sa peine, il ne put s'empêcher de frissonner. Lui aussi l'éprouvait, mais il n'osait pas la manifester. Il se serra simplement un peu plus contre la nis à son côté, parcouru d'un frisson démotion malgré lui. ***

Par l'acier
Et par le Feu
Pour Eldalië
Et pour les Dieux
Information détaillées
Amon'Thal Mëarhuinë
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 27 Volganor du 1549ème cycle à 17h29

*** Amon'Thal aquiesca silencieusement aux paroles de la Voix d'Elduniel, reflètant parfaitement son point de vue, le Grand Prêtre avait su l'énoncer et trouver les mots les plus appropriés.
Il parcourut la foule du regard, jaugeant les uns et les autres : sur certains visages se lisait la tristesse, sur d'autres l'émerveillement, ou même la détermination. Amon'Thal faisait partie de ces derniers, le visage fermé, les yeux animés d'une flamme allumée par le discours d'Elenrihl. Sa volonté brûlait à présent comme un brasier implacable, un sentiment d'abnégation s'était emparé de lui. Le Quendëtar n'aurait pu donner plus glorieux exemple à son Peuple, il avait tout sacrifié pour Eldalië et la Taurë, fervent serviteur des Dieux parmi les fervents... Son dévouement sans égal et son geste remarquable en avait fait un modèle que les eldunielites n'oublieraient jamais. Amon'Thal espérait que tous avaient compris la portée du dernier geste du Quendëtar : le Premier Peuple doit tout au Dieux, les quendi, de leur naissance à leur mort, se doivent de dédier leur existence au service du divin.

Le regard brulant de détermination de l'Aura finit de faire le tour de la scène en se posant sur son ancien co-disciple, mais s'en détourna rapidement, l'esprit à présent débarassé de toutes pensées superflues, uniquement tendu vers un seul but, celui d'être l'infaillible bras d'Elduniel quoi qu'il arrive.
Amon'Thal se tourna ensuite vers Dolcelebrin, le sondant pour voir sa réaction au discours du Grand Prêtre. Le Disciple rendit à son maitre un regard calme et ferme, et Amon'Thal en fut conforté : il était des plus important que les futurs eldunielites comprennent parfaitement ce que signifiait un dévouement total, à l'image de celui du regretté Luindlor Tylwyth. ***
Information détaillées
Inelaora
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 27 Volganor du 1549ème cycle à 17h54

*** La danse achevée, la jeune humaine s'était retirée dans un recoin de la clairière. Elle avait accueilli avec un hochement de tête reconnaissant, mais presque sans les entendres, les remerciements de heru Lyredhel, tant sa volonté était occupée à combattre la faiblesse de son corps fragile et haïssable ***


*** Bien entendu, ce n'était pas la première fois qu'elle participait à des cérémonies ou prières ou son esprit s'élevait si haut, et dans un tel état de transe qu'elle en oubliait presque les liens qui l'emprisonnaient à sa chair mortelle... L'élévation lui devenait plus pénible et naturelle avec le temps, mais le retour à la triste conscience de sa mortalité n'en était à chaque fois que plus douloureux ***


*** Elle s'était rapidement drapée dans sa cape noire, recouvrant rapidement sa robe de danseuse, et s'était retirée dans un coin d'ombre.... Elle ne voulait pas donner à voir ses muscles tremblant de douleur, sa respiration courte et sifflante, et gâcher la solennité de l'action par le spectacle honteux de sa nature trop faible ***


*** Tandis que les Grands Prêtres commençaient à faire leurs discours, elle était restée silencieuse, attendant patiemment de reprendre contrôle sur son corps.... Enfin la douleur s'était apaisée et elle avait pu, de nouveau, se concentrer sur la cérémonie ***


*** Elle se sentait doucement triste, languide et mélancolique. Elle se souvenait du moment où elle, qui n'était pas quandë encore, avait appris la mort du quendëtar, n'ayant pu que compatir à la douleur d'Olorin et de Lolindir, ses amis, auprès de qui elle se trouvait en Kohr....
De nouveau, elle éprouva le même fugitif sentiment d'exclusion, avant de se souvenir que, désormais, elle était membre d'Eldalië à part entière... Et qu'elle se devait de n'en rendre son hommage et ses prières que plus vibrantes. ***


*** Le visage encore pâle de fatigue, et les yeux émeraude troubles de larmes contenues, Inelaora releva la tête, joignant ses prières au choeur silencieux qui s'élevait de la clairière, et se laissant cette fois bercer par un tendre et mélancolique sentiment d'appartenance et de partage de ce temps solennel de deuil ***

Ambassadrice d'Eldalië pour l'Empire de Kohr
Porteuse de l'Istalda
Chroniques
Information détaillées
Löwen
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 27 Volganor du 1549ème cycle à 23h13

*** Quelques regards se tournaient déjà vers la Voix de Galmaniel. Un malaise se formait dans l'ombre de ce profond silence. Elle fit un pas en avant et, dans un geste éternellement long, la Grande Prêtresse avança sa main, comme elle l'aurait tendue à un enfant. Un flocon, doux éclat glacial, vint terminer sa chute dans la paume de Löwen. Elle leva doucement la main, comme pour présenter le flocon à l'assemblée. ***


Eldalië, voici ton Roi.
Taurë, voilà ton souverain.

De tous les flocons il est le plus beau, le plus grand, le plus rapide et le plus honorable. Brillant de milles éclats, même sur le blanc immaculé du manteau que revêt notre berceau en la Nuit, il ne saurait être confondu, ni même comparé. Il n'est plus flocon, il est roi. Il n'est plus en chute, il s'élève. Et son seul regard, dans lequel on perçoit l'ombre de nos Divinités, arrive à faire s'élever avec lui ses frères.


*** Alors que les yeux de la nis se mirent à briller d'un bleu clair, quelques flocons se détachèrent du sol et s'élevèrent lentement dans la clairière. Puis, lentement, ce furent des dizaines, des centaines, puis des milliers de flocons qui vinrent étoiler le décor. La voix de la Grande Prêtresse grimpe d'un ton, et ses mots coulent telle une rivière dénivelée. ***


Et son peuple s'éleva, guidé par la sagesse souveraine. Il le porta sur son dos, et brava tous les vents, toutes les tempêtes afin de mener toujours plus haut l'oeuvre du Panthéon.

*** Doucement, les flocons se mirent à se déplacer circulairement dans le cercle que formaient les gens. Puis ils gagnèrent de la vitesse, créant une petite tempête. Titillant tous les sens, le flou et le sifflement qu'engendraient cette tempête fit frémir les elfes présents. ***


Et le plus grand des elfes se surmena et mena le haut Peuple jusqu'aux limites, qu'il outrepassa afin d'ouvrir les yeux à ses frères et les mener plus loin encore, et plus haut qu'ils n'auraient jamais pu imaginé se rendre !

*** Les flocons s'immobilisent brusquement. La main de Löwen s'abaisse doucement, alors que le flocon se déforme peu à peu, puis fond lentement...

Un silence prolongé fait place au discours de la Grande Prêtresse. ***


Malheureusement, il s'épuise...

... Et s'éteint.


*** Une goutte d'eau tremble dans la main de Löwen ***


Mais s'il passe à une étape suivante, jamais il ne disparaîtra. Il se transforme mais reste toujours. Il laisse ses traces, il refuse de partir totalement.

*** Une larme roule sur la joue de la nis et vint s'écraser dans la main de celle-ci, se mêlant à ce qu'était devenu le flocon. ***


Et par cette larme, c'est Galmaniel qui vient étreindre le Quendëtar, car aucun n'a de place plus honorable que la sienne auprès des Dieux.

*** De son autre main, Löwen place une feuille tout près de la goutte d'eau, et fait glisser cette dernière sur sa main, jusqu'à ce qu'elle se détache et viennent doucement embrasser les reinures de la feuille, en une représentation parfaite du symbole de Galmaniel. ***


À jamais, Luindlor Tylwith sera dans la mémoire et dans l'âme du Culte de Galmaniel...

*** Doucement, les floncons reprennent leur place au sol, et la feuille se défait de la main de la nis pour rejoindre les flocons au sol. ***


À jamais, le Quendëtar sera dans la mémoire et dans l'âme d'Eldalië.
Löwen Elròviel
Information détaillées
Ereleï Cinlü Al'Këmoel
Garde Royal de Vélaniel
Peuple Elfe

le Valkin 29 Volganor du 1549ème cycle à 21h02

*** Quelquechose avait changé dans la clairière, un murmure tressaillait parmis les feuilles, se propageant de branche en branche, Ereleï le sentait....l'Eveil....la forêt était éveillée.....Ereleï chercha du regard ce qui clochait.....et aperçu rapidement l'Arthénienne qui était entrée dans le cercle....Elle semblait à son aise....elle n'était donc pas là par hasard......Ereleï se demanda qui avait eu l'audace et le mauvais gout d'inviter une étrangère à la cérémonie qui commémorait le mort de celui qui c'était sacrifié pour que la Taure s'éveille.
Qui avait su trouver une justification plus importante que le souvenir de son Quendetär ?

Ereleï se rapprocha des Grands Prêtres présents, les salua et attendit qu'on lui fasse signe d'un regard pour prendre la parole discretement pour leurs seules oreilles. ***


Respectés Voix des Valars, une présence étrangère est au sein de la clairière. Je ne sais si cela est connu ou non, mais n'en est pas été prévenu personnelement. J'ai du mal à croire qu'une telle chose soit possible, mais le comportement pacifique et décontracté de cette Arthénienne me porte à croire que quelqu'un l'y a invité.
Savez-vous qui et pour quelle raison ? Es-ce là une décision de notre vénérée Tariedhel, du Grand Conseil ou de l'un d'entre vous ?
Information détaillées
Lyredhel Eithelgli
Quendë,Compagnon de Ranewen
Peuple Elfe

le Mirion 3 Logalios du 1550ème cycle à 11h17

HRP d'organisation


En avant propos, je tiens à affirmer que ce post sera supprimé à terme.

Des circonstances irl ( fêtes de fin d'année, partiels approchant, doigts gelés par le froid, ...) font que les différents intervenants clés mettent du temps à participer. Encore une fois l'irl parasite idéo ! ;-)

Etant donné que la cérémonie aurait du durer une seule journée le 12 volganor (décembre), qu'une animation mets un peu de temps, mais que nous sommes déjà en janvier et que la cérémonie n'en est qu'à son début, une organisation va être mise en place avec l'accord MJ pour que l'animation ne se cloture pas en juillet !

Plusieurs posts vont être ouverts aujourd'hui ou demain. Chaque post correspondra à une partie de la cérémonie. Vous trouverez ci dessous la liste chronologique des événements. Au fur et à mesure de la création des posts, des liens y seront annexés.

Je vous demanderai donc un minimum de cohérence dans vos différentes interventions pour respecter la chronologie des événements.

Je vous remercie d'avance de votre compréhension



1/ La ceremonie se poursuivra par un concours de chants et poesies rendant hommage a la grace de feu Luindlor Tylwyth.
>>>>>Lien

2/ Prières initiées par les Pleureuses de Shadaliel
>>>>> Lien

3/ Posterieurement a ce chagrin partage, les membres du Cultes de la Sentinelle renouvellent leur serment de fidelite a la Protectrice du Domaine en le clamant d'une seule voix.
Ce serment conduira a une demonstration martiale de la Lame.
>>>>> Lien

4/ Le jeu initie par le culte d'Ulmidiel, suivi de la cloture de la cérémonie (nomination u vainqueur du concours et une reprise de son oeuvre par toute l'Eldalie )
>>>>> Lien





Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page