Fermer Boite à message : ombre du haut
 
Boite à message : ombre de droite
Boite à message : bas
Boite à message : vide Boite à message : image
Encore 0 msg
 
 
Confirmation : ombre droite
Confirmation : ombre de bas
     
136 Joueurs sur Ideo (4412 inscrits) : 74 humains (2280), 35 elfes (1384), 27 orcs (748) | 16 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Bain de boue pour certains et énieme surveillance pour d'autres

Les Tigres en bordure des marais
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Tenaka Khan
Kohrien,Héros Noir,Légionnaire du 1er Régiment, 1e Cohorte
Empire de Kohr

le Dolink 18 Filandor du 1550ème cycle à 20h29

*** La colère menaçait encore de dominer Tenaka, attaquer ainsi ses hommes était d'une bassesse... ***


On va faire ce que l'on sait le mieux faire Koko, on va nettoyer le périmètre de toutes trace de ces créatures. Un p'tit nettoyage de printemps en quelque sorte.


*** Il eut un sourire carnassier: ***


On va se passer les nerfs la dessus, en combattant ce que l'on peut abattre avec des armes conventionnelles, dans l'honneur. Ce quatrième seigneur est encore debout il me semble!

***
Il regarda ses bras encore rouges: ***


On laisse la magie à nos mages et aux spécialistes...

***
Se dirigeant vers la sortie: ***


Je vous attend à la sortie nord du camp, soyez rapides!


Étrange paradoxe, n'est-ce pas?Thème
Information détaillées
Aazamuth de Coeurébène
Kohrien
Empire de Kohr

le Lüdik 19 Filandor du 1550ème cycle à 21h28

Aazamuth participait quotidiennement à l’effort collectif afin de renvoyer les immondes créatures sorties des marais putrides d’où ils venaient.

Ce soir là, le légionnaire des Tigres se sentait particulièrement en force, un sort de plénitude de son camarade et doué mage Oromis, ainsi qu’un sort de flou du jeune mage Keronas lui avait donné des ailes. L’attaque fit lancée par les tirs des arbalétriers du régiment, un à un les carreaux mortelles pleuvés du ciel pour pourfendre les carcasses osseuses mais néanmoins atteignables des deux fois nés.

Lorsque le tour des guerriers vint, chacun serra son arme de prédilection et d’une voix, courir en direction de l’effroyable seigneur de la mort qui osait encore défier les Tigres, arme en main, criant pour se donner le courage nécessaire pour lui faire face.

La charge était violente, les lames des guerriers étaient d’une efficacité rare. Les Tigres avaient un potentiel offensif impressionnant, ils le démontraient encore à ce moment.
Une fois face à la monstrueuse créature, l’elfe serra son épée et d’un geste circulaire et puissant arracha net la tête du seigneur de la mort, stupéfaction dans les rangs, un tel coup était rare…

L’ordre de repli fit sonné quelques minutes plus tard, un nombre impressionnant de légionnaire vinrent taper l’épaule de l’ancien capitaine, aujourd’hui fier de faire parti d’un régiment comme les Tigres, comme pour le féliciter de ce qu’il venait d’accomplir.

L’attaque du soir était finie mais la bataille venait de commencer, l’armée nécromant n’avait pas encore fait de grosse contre-attaque, envoyer leurs seigneurs à une mort certaine sans arrière pensée ?

Aazamuth de Coeurébène,
Soldat mercenaire pour la gloire et l'Histoire!
Information détaillées
MJ Empire de Kohr

le Malina 20 Filandor du 1550ème cycle à 23h23

*** Après cette étrange maladie, et la réplique des tigres, tout était redevenu calme.
Les monstres habitant les marais ne semblait pas vouloir venir perturber le camps de légionnaire de nuit. Mais peut-être préparaient-ils quelque chose?
La nuit s'était passée calmement, bien que le jour prenait peine à se lever... ***


HRP: Bon, tout acte GP sera considéré en RP de ma part. Surtout les attaques sur nécros. /HRP
Information détaillées
Tenaka Khan
Kohrien,Héros Noir,Légionnaire du 1er Régiment, 1e Cohorte
Empire de Kohr

le Joriol 22 Filandor du 1550ème cycle à 13h39

*** La jour s'était levé et avec lui le soulagement de voir cette brume opaque qui flottait dans le camp partir avec la nuit. Le secteur avait été nettoyé. Pas une créature ne restait à portée de vue du camp. Bien sur en s'enfonçant un peu dans les marais, on pouvait tomber sans problème sur un seigneur de la mort ou une autre de ces horreurs, mais y aller en tant que chasseur, s'était se reisquer à devenir la proie plus vite qu'on le voudrait.

Les hommes après une matinée de sommeil, discutaient entre eux, discutions entre coupée par les tour de garde de certains. L'ambiance était au beau fixe, la confiance du régiment aussi, car le souvenir des aigles disparus était toujours dans les mémoires. Aussi, les tours de garde étaient toujours aussi rapproché.

Les timides rayons du soleil arrivaient à percer la fine brume qui subsistait au-dessus de la plaine.

Dans la bonne humeur, le régiement entreprit des exercices de manoeuvre et de formation. Les éclats de rire entrecoupés des hurlements exagérés des officiers animaient donc la bordure du marais. ***


Falco! Kozak! un damier! Vous ne savez pas ce que c'est?? Xenofexs, je veux bien croire que tu es résistant, mais p'tetre pas au point d'etre en première ligne!

Ah ces anciens, quelle galére, je me demande si je vais pas les renvoyer voir Rossignol et ses cadets!

Iguisse! regarde ou tu marches et arrete de t'empetrer les jambes s'il te plait!!


*** Le capitaine de ce ( illustre et prometeur? ou simplement désastreux?) régiment s'amusait comme un p'tit fou a molester ses hommes avec tout le sérieux du monde. ***


Étrange paradoxe, n'est-ce pas?Thème
Information détaillées
Kozak
Kohrien,Templier de Karkh
Empire de Kohr

le Joriol 22 Filandor du 1550ème cycle à 21h21

Kozak avait rapidement récupérer de ces blessures et tentait de soigné les plus fragile .
Au loin il entendait son Capitaine l'interpelez avec Falco .

Le Sergent se retourna et vit que Tenaka semblait s'amuser , il dit alors à Falco :

M'envoyer chez les cadets ?! il en a des bonnes celui la , manquait plus que ca !

Hé ho le Capitaine , tu vois pas que je suis en train de remettre sur pied un légionnaire qui à fait le malin à entrer dans les marais seul !
Va falloir être plus ferme parce que la je pourrais pas tous les sortir des marais si ca continue !


Le Légionnaire qui avait été ramener blessé des marais attendait que son Sergent le soigne .


Tsé t'aurais pas fait l'idiot je t'aurais pas arracher les fesses petit, allez reste tranquille je finis de soigner ca et ton calvaire avec moi serra fini , mais ce serra le debut de l'humiliation avec les autres !

Jvous avait prevenu !


Kozak lanca un sort de soin sur le légionnaire puis partit se reposer à l'ecart .

Toute cette brume et ces gaz , il avait l'impression d'etre dans une marmite prete à bouillir .



Information détaillées
Falco
Troupier du Bélier
Compagnie Noire

le Lüdik 26 Filandor du 1550ème cycle à 12h13

Suites aux nombreux affrontement entre les Kohriens et les créatures des abysses, il était maintenant nécessaire à bons nombres de légionnaires de se reposer et d’être soigné en attendant la prochaine offensive des nécromants.

Les blessés étaient nombreux et tout le monde s’entraidait… Même Falco qui n’avait que l’habitude de se soigner lui même mettait « la main à la pâte » pour que le régiment soit près le plus rapidement possible. Il soigna, notamment un bon ami à lui, Xenofexs.
Amusé de la faible résistance des arbalétriers comparé aux guerriers, il ne pouvait s’empêcher de se moquer de lui et la présence de Kozak non loin ne l’aida pas à cesser ces moqueries.

Après avoir soigné son ami, il rejoint le sergent du régiment, Kozak en personne et lui dit :

Ralala…Ces arbalétriers, ils savent pas encaisser les coups !


Les deux compagnons poursuivirent leur conversation, tout en narrant leurs exploits… C’est alors que Kozak aperçu au loin une foule se rapprocher. Au début, sur leurs gardes, les deux légionnaires remarquèrent rapidement qu’il s’agissait là de légionnaires, grâce à l’étendard qui flottait au dessus de cet attroupement.

Non sans surprise, Falco aperçu son ancien capitaine, le charismatique Supras en première ligne, suivit de nombreux légionnaires.

Les deux légionnaires des Tigres attendèrent avec impatience l’arrivé de leur ami et maintenant général pour savoir ce qu’il se passait exactement…


Supras, arrivé face à eux, les trois hommes se saluèrent, d’une façon, quelque différente qu’à leur habitude. En effet, devant tous ces légionnaires il était préférable de mettre l’amitié de côté, d’autant plus qu’une réunion en petit comité ne tarderait pas à s’organiser.


Une fois salué, Kozak vint aux nouvelles :

Alors mon général, on prend des galons ?
Qu’est-ce que ces légionnaires font avec toi ?


Puis Supras lui répondit :
Effectivement quand on travail dure on prend des galons…
Ces légionnaires sont depuis peu sans capitaine suite à quelques problèmes dont vous êtes sans doute déjà au courant. Je vais les diriger pendant un petit moment.

Il marqua un bref silence, puis repris
Ou est Tenaka ? Il faut que je lui parle que je lui explique comment on va organiser tout ça. Parce qu’avec le nombre que nous sommes maintenant, nous auront beaucoup de mal à passer inaperçu auprès des nécromants…


F.
Information détaillées
Supras
Frère Pénitent
Royaume de Keldar

le Lüdik 26 Filandor du 1550ème cycle à 23h15

Le Général était heureux de voir que malgré la dissolution de leurs régiments, certains légionnaires continuaient tout de même l'aventure à ses côtés, au sein du 4ème régiment.

Le temps n'était pas aux réjouissements, il fallait maintenant que ce régiment devienne un régiment avec de l'ambition, avec une cohésion de groupe et un réel potentiel. Pour cela, le Général Supras invita les plusieurs centaines de légionnaires à se joindre au campement des Tigres, en tête de cortège, façon de marquer le coup. Accueillis de la meilleur façon possible, il fallait dès lors commencer la phase intensif de ménage et d'observation.


Légionnaires du 4ème régiment, il est temps de passer aux choses sérieuses, allons aux abords des marais et plaçons nous en fonction des Tigres déjà sur placent.

Une fois sur place, il ne lui fallut pas plus de deux minutes pour croiser ses fidèles amis, légionnaires porteurs de livres, toujours aussi en forme. La discussion fit vite lancée, le Général devait rencontrer son successeur au poste de Capitaine des Tigres pour mettre en place quelques petites choses...

Supras, Fidèle du Sévère.

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page
Haut de bloc






Bas de bloc