Fermer Boite à message : ombre du haut
 
Boite à message : ombre de droite
Boite à message : bas
Boite à message : vide Boite à message : image
Encore 0 msg
 
 
Confirmation : ombre droite
Confirmation : ombre de bas
     
136 Joueurs sur Ideo (4411 inscrits) : 75 humains (2280), 34 elfes (1383), 27 orcs (748) | 14 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Rencontre dans les marais

Ils sont vraiment mal fréquentés ces marais!!!
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Kranak

Union de Hâvrebois

le Malina 22 Logalios du 1551ème cycle à 21h39

En allant de Kernos à Naz'Gar, Kranak décida d'aller faire un petit tour par les marais, histoire de voir comment se comportait la non-vie. Cela faisait longtemps qu'aucun petit squelette n'était venu se risquer prés des terres habitées.
Faudrait pas qu'ils croient qu'on les oublie. Je vais leur laisser quelques traces de passages, comme ça ils sauront que les orks du Nord sont toujours présent
Et question "traces de passage", Kranak comme tous les orks, en connait un rayon. De buissons en arbustes, de tas de cailloux en touffe d'herbes, tel un papillon, Kranak laisse une petite trace olfactive qui devrait faire sentir aux deux fois nés que les vivants sont toujours là.
Arrivé en bordure des marais, Kranak but une petite chopine; il fallait bien refaire le plein.
Il scruta ensuite les marais. Rien à l'horizon, sauf de la brume sombre et un petit arbuste à quelques pas du bord. En regardant cet arbuste, Kranak eut une idée.

Je vais taquiner un peu les tas d'os aujourd'hui, huhu. Ca va les détendre, ils sont toujours crispés.
Kranak saisit sa hache, mit un pied dans les marais puis l'autre, et avança prudemment, mais en pensant quand même à la tête du prochain mort vivant qui passerait par là.
Il arriva à l'arbuste, commença à l'arroser généreusement, tout fier de lui.

Quand il eut finit, il se rhabilla, et là il perdit sont sourire niai.
La brume qui paraissait si lointaine, était tout ce qu'il y a de plus proche. Les rayons du soleil se tarissaient rapidement, et la chaleur qui va avec se substituait à un froid humide et angoissant.

Oula , j'ai du vexer quelqu'un.s'écriât-il. Puis il hurla Désolé, je recommencerai, plus promis
La brume continuait à s'assombrir, tout devenait flou, seule l'odeur du marais s'accentuait.
Les mains du guerrier ork, commençait à être aussi humide que l'air environnant. Son coeur s'emballait, le froid saissisait ses muscles.
L'angoisse montait doucement, quand il se sentit envahit par quelque chose d'inhumain et terrifiant, puis un souffle, un effleurement, le bruit de sa tunique qui se déchire, un cri indescriptible dans le lointain puis plus rien.
La panique envahit l'ork, il veut fuir mais ses muscles sont tétanisés, il veut fuir mais vers où?, il veut fuir, mais fuir quoi?

Puis la lucidité revient, la légion n'est pas loin, il faut la prévenir. Kranak attrape une missive déjà remplie.
Les précautions de Grohnaz sont moins inutiles qu'elles en ont l'air murmura l'orc. Il précisa rapidement sa position. Il donne la missive à sa piom. Donne ça au premier ork que tu vois. Vite cours, cours!
Il ne lui restait plus qu'à attendre une aide, en priant Otharn de lui montrer le chemin.

Information détaillées
Gortak
Eklair’heur du Cerkl’
Union de Hâvrebois

le Malina 22 Logalios du 1551ème cycle à 22h11

Gortak était arrivé en avance, à Nazgar, au rendez vous donné par leur chef Grohnaz. Apres une longue traversée des hautes landes du nord, il avait le gosier sec et une forte envie de ripailler. S'adressant à sa piom Gratilak, Gortak dit:

Allons à l'auberge du joyeux morvivant nous saouler un bon coup !!!

La petite piom suivait son maitre sans grand enchantement, tout en pensant:
Gratilak dit :

J'espere que cette fois ce gros balourd ne va pas s'endormir complement saoul en me coincant les jambes sous sa lourde tête!!


Gortak aimait retrouver l'auberge et son ambiance. Une forte odeur d'hydromel reignait dans la piece, mais a peine le premier verre commandé, il reçut une missive de la piom de kranak. Celui-ci demandait de l'aide, perdu dans les marais ce qui fit rire grassement Gortak. Rassemblant son fardas, il se mit en route vers les marais au sud de nazgar.

Des sac d'os, pensait-il, ca fait longtemps que je n'en ai pas vu. Ca va peut etre etre l occasion de se tailler un petit cure dent dans un humérus pour enlever ce vieux bout de chauve souris coincer depuis plusieurs lunes entre les dents.
Arrivé au pont détruit, Gortak scruta les marais. Avec tout ce brouillard, impossible d'apercevoir Kranak. Il se mit alors a beugler:[/i]
Kranaaaaaaaaaaak !!!!!! Kranaaaaaak !!! Mon petit orquinot!!! Ou es-tu? Arrr Arrr Arrr ....
Le rire de l'orc résonnait dans les marais et il continuait de crier: Kranaaaaaak !!!
Information détaillées
Arkos

Union de Hâvrebois

le Joriol 24 Logalios du 1551ème cycle à 00h02

Alerté par la missive de Kranak Arkos s'était rapidement vers les marais au niveau du pont écroulé de l alliance.
I y retrouva Gortak qui s époumonait à appeller Kranak.
La brume des marais etait epaisse et l odeur putride caracteristique etait bien presente mais rien de quoi effrayer Arkos qui a une tres bonne experience de cette zone.
Il decida de devellopper (grace a la magie) au maximum ses capacites physiques . Cela lui permettait notemment de percer un peu la brume de son regard percant
Ceci fait il s avanca en bordure du marais en beuglant pour aider Kranak a se diriger au son de sa voix.
Information détaillées
Kranak

Union de Hâvrebois

le Joriol 24 Logalios du 1551ème cycle à 22h38

Kranak était immobile depuis des heures. Il écoutait et priait Otharn. Le bruit du vent dans le brume et le bruit de l'eau marécageuse qui heurtait ses jambes. C'est tout ce qu'il pouvait entendre. Alors il priait.
Quand tout à coup il lui sembla entendre quelque chose. Puis à nouveau comme un murmure lointain. Kranak se tourna dans la direction ou semblait venir le murmure. La chose qui l'avait attaqué ne s'était pas manifesté à nouveau, mais peut être était-ce un piège. Mais c'était le seul indice qui pouvait le mener hors de ce brouillard. Le guerrier orc, avança doucement dans la direction du murmure, tout en essayant de faire le moins de bruit possible, et en serrant sa hache de toutes ses forces. Il avançait avec précaution. Au fur et à mesure qu'il avançait le murmure se faisait de plus en plus audible. Puis le murmure devint un cri étouffé. Puis un cri tout à fait compréhensible
KRRRAAAANNNAAAAKKK.ce à quoi il répondit [langue=orc]QUI C'EEESSSSTTTT??????
C'est Otharn qui me guide
s'écria l'ork en se mettant à courir, toujours en direction du cri.
Un pas sur deux il finit la tête dans la vase, car le la brume reste toujours aussi épaisse, mais les cris se reprochent et deviennent de plus en clair.
KRAAAAANNNNAAAKKKK, MON PETIT ORKINOOOOOT

Les voix lui était familière, il y avait deux timbres de voix différents,mais Kranak ne les reconnaissait pas encore. Il courait de plus belle, en serrant sa hache dans ses mains. La brume était moins dense et la lumière ainsi que la chaleur revenait petit à petit. Du coup il tombait moins souvent. On court mieux quand on voit où on met ses pieds. Le marais devenait moins profond et le brouillard s'éclaircissait franchement, ce qui permettait à l'orc de distinguer deux silhouettes. Arrivé à une dizaine de pas de la rive, il put reconnaitre Arkos et Gortak, deux gnutags du Klan et de la légion Tonnerre. Ils étaient encore entrain de beugler KRRRRAAAANNNNNAAAAAK
Kranak accéléra une dernière fois jusqu'à eux, puis s'arreta en les regardant dans les yeuxet se jeta dans leurs bras en disant Je suis content de vous voir gnutag, j'ai eu la peur de ma vie. On rentre boire un coup à Naz'Gar? J'en ai bien besoin!
Il se retourna une derniére fois vers l'arbuste rabougris, la brume avait complétement disparue, le ciel était clair et limpide comme s'il ne s'était jamais rien passé.
Kranak note dans son carnet de patrouille
pisser sur les buissons des marais attire des ennuis et des mort-vivants - à éviter
Puis il commença sa marche vers Naz'Gar et sa taverne
Information détaillées
Gortak
Eklair’heur du Cerkl’
Union de Hâvrebois

le Solior 26 Logalios du 1551ème cycle à 09h06

Gortak avait bien ri de toute cette histoire. Content d'avoir retrouvé kranak en un seul morceau, il prit le pas et se dirigea vers la taverne avec ses joyeux comperes.

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page
Haut de bloc






Bas de bloc