Fermer Boite à message : ombre du haut
 
Boite à message : ombre de droite
Boite à message : bas
Boite à message : vide Boite à message : image
Encore 0 msg
 
 
Confirmation : ombre droite
Confirmation : ombre de bas
     
136 Joueurs sur Ideo (4411 inscrits) : 75 humains (2280), 34 elfes (1383), 27 orcs (748) | 11 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

L'Epoux de la Mort

Résurrection tardive
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées

le Dolink 30 Goliarmos du 1551ème cycle à 00h00

*** De brume et de colère. ***


*** Le portail magique des marais s’éveilla doucement, alors que le jour du 30 Goliarmos s’entamait avec timidité. L’antique cercle de pierre sembla prêt à s’écrouler alors qu’agité d’une énergie affluente de plus en plus grande, les mécanismes magiques d’une infinie complexité s’actionnaient.

Ce n’était pas chose commune, en ce lieu désolé, de voir l’artefact fonctionner et dans la brume corrosive des marais les squelettes et autres morts-vivants ne tardèrent pas à sentir l’infime fragrance de l’anomalie. Mues pas un instinct prédateur irrépressible, les créatures de la fange se regroupèrent rapidement, avides de constater quel fou osait s’aventurer ci-céans.

Enfin, la porte millénaire fit son office et déposa une silhouette dans le bout du monde. Une silhouette gracile, élancée, à la peau lunaire et aux cheveux d’encre. Un nêr aux doigts fins et aux pupilles ténèbres, qui ne semblait pas –pas encore- réaliser l’endroit où la vie lui avait été redonnée.

Les morts, pour leur part parfaitement lucide, préparèrent leurs armes et s’avancèrent un peu plus, assoiffés à l’idée d’une nouvelle âme à récolter. L’un d’eux se détacha rapidement, femelle hirsute à la peau décomposée et à la mâchoire manquante, armé d’une épée depuis longtemps rouillée. La créature leva sans la moindre hésitation son arme en un mouvement mécanique caractéristique des deux fois nés mais suspendit son geste au dernier moment, à l’instant même où la lame s’apprêtait à embrasser la peau tendre de l’épaule de l’inconnu.

L’elfe, la main sur le front du zombi, s’était mis à plasmodier. La litanie maudite s’éleva dans les marais, imposant un silence d’outre tombe irréel.
Un maître s’identifiait. ***


Equinoxe. Je suis Equinoxe. L’équilibre parfait ; le point de passage. Celui qui représente le basculement du jour à la nuit, celui qui incarne la transformation de la lumière en obscurité. Soumettez-vous !

*** La femme zombie et les morts-vivants ployèrent sans hésiter, baissant leurs armes et abandonnant toute attitude agressive. Un infime sourire passa sur les lèvres effilées du revenant. ***


Bien. Très bien.

*** L’elfe renvoya ce qui fut une femme parmi ses pairs d’un geste de la main et, tandis que la créature s’exécutait, Equinoxe ouvrit calmement son livre magique. ***


Où en étions-nous ?

*** Le mage parut soudainement déconcerté à la lecture des pages symbiotiques. Un de ses sourcils s’arqua en une expression d’incompréhension alors que sa bouche se pliait en une mimique de vexation. ***


Tant de temps ! Tant de temps a passé ! Plus d’un cycle ! Mes rats, mon armée… Folonnia, Folonnia était à moi !

J’aurais dû vaincre !


*** L’elfe pestait et dans ses mains s’amassaient les volutes d’une noirceur sans équivoque. ***


C’est de leur faute ! Plus d’une année à errer dans les limbes ! Pourquoi ?!

*** Le dernier mot, rugissant, fut accompagné d’un déchaînement de magie qui fit reculer les morts eux-mêmes. Partout où la magie damnée touchait le sol, des insectes et des petits animaux étaient réanimés, organismes putrides relevés et asservis par les dons obscurs de l’elfe. ***


Toi !


*** Le nêr reprit soudainement son calme en un revirement d’humeur qui ne présageait rien de bon. Son doigt dangereux désignait la femme zombie qui était restée non loin. ***


Mènes-moi aux autres. Maintenant.

*** La créature servile acquiesça, et l’elfe se mit à la suivre ; les deux fois nés s’écartant sur son passage et la brume engloutissant toute preuve de sa réapparition.

Equinoxe était de retour. ***


*** ***

Information détaillées
MJ 65

le Dolink 30 Goliarmos du 1551ème cycle à 13h25

***
Les morts-vivants se comptaient par centaines pendant qu'Equinoxe avançait dans les Marais Maudits...
A chaque dois que l'on regardait à gauche ou à droit on voyait des créatures invoquées...
Les Marais Maudtis ne cessaient de croître en morts-vivants, car les hommes, toujours aussi stupides, n'arrêtaient pas de faire leurs bêtises...
Plus Equinoxe avançait et plus dense devenait le nombre de morts-vivants...
Tout à coup il aperçut quelqu'un au loin...
On ne pouvait voir que sa silhouette...
La créature s'arrêta alors...
Elle venait d'amener Equinoxe là où il avait demandé...
***
Information détaillées

le Lüdik 31 Goliarmos du 1551ème cycle à 19h28

*** D’errements et de retrouvailles. ***


*** Equinoxe avançait sans se retourner alors que l’afflux de putrides ne semblait pas décidé à se tarir. Parfois, le mage ralentissait, faisait rapidement danser ses doigts dans l’air vicié et murmurait quelques paroles inintelligibles, relevant un animal mort de la vase.

Equinoxe aimait assurément les animaux. Ces créatures qui, dans la mort, étaient plus utiles que n’importe quel humain vivant. Le Nécromant se délectait à la pensée de faire du plus inoffensif oiseau une bête de cauchemar capable de semer trouble, épidémie ou destruction. Assurément, le sorcier regrettait amèrement son armée de rats. Ces rongeurs qui, en un flot d’apocalypse, avaient appris à tout dévaster sur leur passage, à couper les tendons et absoudre le péché de vie.

Un loup au pelage épars marchait au côté du nêr, sa langue à moitié tranchée pendant mollement de sa gueule aux babines manquantes et aux crocs découverts. Les pupilles rouges du carnassier luisaient dans le brouillard, rubis annonciateurs de la magie obscure que propageait le nêr, ode à sa vie retrouvé, paradoxe de la possibilité d'user de nouveau ses capacités à trancher les fils d'existence.

Le nécromant suivait le zombie qui lui servait de guide avec patience, avançant comme dans la boue putride des marais. Equinoxe avait hâte de remplacer les loques miteuses qu’il avait trouvées en sortant du portail pour se vêtir par des habits plus confortables et en adéquation avec la finesse de sa beauté.

Lorsque la silhouette apparut au loin, Equinoxe se figea et esquissa une élégante révérence, en murmurant d’un ton aussi doux que dangereux : ***


Mes hommages, qui que vous soyez. Je suis de retour chez moi.

*** Le cœur des marais. Le loup s'était mis à gronder. ***


*** ***
Information détaillées
Nacihom
Seigneur Nécromant
Maîtres Nécromants

le Lüdik 31 Goliarmos du 1551ème cycle à 21h02

***
Nacihom s'apprêtait à rejoindre son prisonnier quand quelqu'un lui parla...
Il se retourna et aperçut un visage qui ne lui était pas inconnu...
Mais cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas revu Equinoxe...
Etait-ce bien lui?
***

Et bien si tu es qui je pense cela m'étonne...
Plus d'un cycle s'est passé, non?
A ce que je vois tu aimes toujours autant les animaux...
Ha! Ha! Ha!
Est-ce bien toi donc?
Equinoxe, le créateur de l'armée de rats de Folionna...
Information détaillées

le Malina 1 Rastel du 1551ème cycle à 15h52

Lui-même. Les limbes ont finies par me lasser, il faut croire.

*** Equinoxe agita sa main avec élégance, et un rat zombifié sortit de vase pour entreprendre de grimper sur l’épaule du sorcier. Le loup, quant à lui, alla trottiner jusqu’à Nacihom pour le fixer de ses yeux couleur écarlate. ***


Je viens réintégrer les rangs. Je suppose que les Maîtres ne cracheront pas sur un serviteur supplémentaire.

*** Le loup se mit à émettre un bruit de gorge. Le nêr haussa un sourcil en corrigeant : ***


… des serviteurs supplémentaires.

*** Equinoxe se rapprocha de son compère en minaudant avec une fausse légèreté : ***


Nacihom. Je suppose que je suis en retard sur bon nombre de "dossiers". Puis-je me mettre au 'travail' sans tarder ?
Information détaillées
Nacihom
Seigneur Nécromant
Maîtres Nécromants

le Malina 1 Rastel du 1551ème cycle à 23h07

Ha! Ha! Ha!
Heureux de te revoir alors!
Je ne sais point si tu le sais, mais maintenant je suis devenu Nécromant et je ne suis plus Acolyte!
Le Maître m'a accordé sa confiance et ainsi je vous suis supérieur, car ma maîtrise de la Nécromancie est bien supérieure à la votre.
Je n'ai à répondre que devant le Maître et Izarus!
J'aimerais donc un peu plus de respect de ta part et ce même si je sais que tu es capable de grandes choses!


***
Un petit sourire apparut sur le visage du Nécromant...
Un petit sourire moqueur, mais aussi de fierté...
***

Bon j'ai du travail pour toi alors et j'espère que tu vas t'amuser!
Hier j'ai capturé un fou qui s'était aventuré dans le domaine du Maître...
Je l'ai enfermé plus loin et j'allais le rejoindre pour commencer à m'amuser avec pour essayer d'obtenir des informations...
Cela sera un bon moyen pour toi de te "plonger" à nouveau dans notre monde!
Qu'en dis-tu?
Es-tu prêt?
Information détaillées

le Mirion 2 Rastel du 1551ème cycle à 13h08

Bien entendu, noble Seigneur.

*** Répondit Equinoxe sur la question du respect, tout en esquissant une ample révérence et non sans une pointe de malice dans son regard sombre. ***


Un fou ? Quelqu’un à ma mesure, j’espère. Je m’en vais de ce pas lui faire découvrir l’enfer.

*** Le loup se mit à se lécher les babines frénétiquement. Equinoxe conclut : ***


Je vous suis, fier guerrier.
Information détaillées
Nacihom
Seigneur Nécromant
Maîtres Nécromants

le Mirion 2 Rastel du 1551ème cycle à 17h57

Oui un fou et je crois, d'après ce que j'ai remarqué. que c'est quelqu'un de fort...
Il s'est aventuré de lui-même dans le domaine du Maître et pour cela il faut quand même avoir une certaine force ne serait-ce que mentale...
Certes son inconscience et stupidité est grande, mais c'est ainsi pour tout ceux pensant pouvoir "purifier" cet endroit comme ils le disent...


***
Nacihom se tourna alors et commença à marcher...
***

Bien suis moi...
Nous allons rejoindre le prisonnier...
Tu as carte blanche pour obtenir un maximum d'informations...
Toute torture est la bienvenue...


***
Puis s'engouffrant dans la brume des Marais, les deux Nécromant disparurent...
***

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page
Haut de bloc






Bas de bloc