Fermer Boite à message : ombre du haut
 
Boite à message : ombre de droite
Boite à message : bas
Boite à message : vide Boite à message : image
Encore 0 msg
 
 
Confirmation : ombre droite
Confirmation : ombre de bas
     
136 Joueurs sur Ideo (4412 inscrits) : 74 humains (2280), 35 elfes (1384), 27 orcs (748) | 8 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

De nouvelles victimes

Quand les Orcs approchent trop
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] [3]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
MJ 65

le Dolink 31 Solianas du 1551ème cycle à 20h55

***
Les Marais Maudits du côté de Naz'Gar étaient calmes, trop calmes. Cela faisait longtemps qu'aucun Orc n'était tombé dans les fanges putrides... Le moment était venu...

Un groupe d'Orcs s'approchait des Marais... Ceux-ci étaient calmes et les Morts-vivants ne bougeaient pas de là où ils étaient... Un Orc entra dans la brume et s'attaqua à un Archer Squelette qui tenta de riposter, mais sa flèche ne toucha pas l'Orc. Ce dernier ressortit et rejoignit le groupe qui était maintenant juste à côté... Lentement les Morts-vivants se préparaient à défendre et tuer...

Un Orc plus fou que les autres pénétra dans la brume et s'enfonça plus profondément... Lui aussi attaqua un Archer, mais quelque chose lui attrappa les jambes et le paralysa sur place. Il ne pouvait plus bouger... Piège en plein coeur des Marais...
***
Information détaillées

le Dolink 31 Solianas du 1551ème cycle à 21h11

***
Alors que les Orcs semblaient s'organiser, dans les Marais les Archers se rassemblaient. Lentement une petite armée se constitua et marcha en direction de celui qui était resté coincé. Les flèches furent bandées et elles partirent dans toutes les directions. Deux touchèrent leur objectif, mais l'Orc était plus que bien protégé et les dégâts furent minimes. Mais les Archers n'avaient pas dit leur dernier mot et puis ils ne sont pas les seuls habitants des Marais...
***
Information détaillées
Kröcreuh
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Dolink 31 Solianas du 1551ème cycle à 21h13

Kröcreuh était furax.... Il avait réussi à donner un grand coup à un squelette sans trop s'aventurer dans les marais, mais la boue restait collé à son pagne et sa puanteur le gênait.... il préférait quand même l'odeur de la charogne et du sang.

Rhaaa.... c'koi c'truc tout gluant !!!.... en plus ça pue ça !!!
Pffff.... j'komprend pourkoi y a k' des oskiboug' dans le coin !!!!


Revenus à l'abris au campement des Orcs, il pris une pierre et commença à frotter pour enlever le surplus.
Information détaillées
Gharkov Arkhanok
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Dolink 31 Solianas du 1551ème cycle à 22h00

L'organisation du campement n'avait pas trainé; en fait, rien n'avait trainé: ni le danger, ni les ennemis, ni la puanteur, qui semblait régner ici plus que toute chose. "Un orc n'a pas réputation de sentir bon, mais y a des limites", se dit Gharkov.

Il était à l'ouest du campement des orcs, et il voyait Harnovrar, enfoncé dans les marais. Il semblait en difficulté; ce n'était pas dans sa nature de Rasgorien, mais en théorie, foncer droit devant n'était pas une bonne idée; Gorr' ne le prendrait pas forcément bien.
Il était sur le point de s'approcher quand même, pour voir s'il serait utile auprès d'Harnovrar, mais, non loin de l'orc, il aperçut un Seigneur de la Mort.

Que faire? Le danger était clairement présent, mais peut-être fallait-il consulter le reste de la Compagnie...
Information détaillées
Kasiopé Arkhanok
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Dolink 31 Solianas du 1551ème cycle à 22h47

Kasiopé était complètement déboussolée, en moins de temps qu'il n'en fallut, alors qu'ils étaient en train d'organiser le camp, des flèches fusèrent, des spectres apparurent et elle vit Harno s'enfoncer dans dans la brume.

Etait ce une hallucination de sa part ?

Que c'était il passé? Qui avait donné l'ordre de tirer sur les cibles?
Elle n'avait rien entendu de tout ça....

Elle se rapproche lentement des marais sont Lion n'avait pas pu disparaître comme ça...sans laisser de traces...

Kas' se tourna vers Gorr' avant de continuer sa progression.


Gorr'... où est passé Harno ?

Guttrak a dit : Gnutags, montrons a IDEO ce ke signifie le mot Union !
Information détaillées
MJ 65

le Dolink 31 Solianas du 1551ème cycle à 23h04

***
Lentement la brume s'intensifiait et le froid grandissait... Dans les Marais les Morts-vivants se regroupaient pour se défendre... Le prisonnier se faisait attaquer de tous les côtés, mais malgré le fait d'être emprisonné, il réussit à esquiver les attaques...

Ceux se trouvant en dehors des terres des Nécromants, pouvaient entendre des hurlements provenant des profondeurs... Etait-ce Harnovrar ou quelqu'un d'autre emprisonné...

L'ambiance était décidément étrange et aurait fait froid dans le dos à bien des gens, même au plus forts...
***
Information détaillées
Harnovrar
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 00h08

inconscient ou totalement fous ? nul ne connaissait mieux que l'orc la raison qui l'as pousser si profondément dans ces marais maudit, certain dirais que l'envie de tuer était plus forte que tout .

Harnovrar s'était rapprocher si près du seigneur de la mort que même lui s'en étonnait, mais au fond de lui, un sentiment l'emprisonnait, a défendre ses gnutag, jamais il n'était parti de la sorte sans être sur de ne mettre personne en danger, sa vie elle avait été bien souvent mise a rude épreuve, mais l'amour d'une gnulag, l'empêcha de retourner dans les plaines, l'orc restât figer au bord des marais sans doute trop longtemps, il venait de mettre un sérieux coup a un des archer qui ce trouvaient dans ceux-ci lors qu'une sensation parcouru ses pied puis remontât sur ses jambe pour parvenir jusqu'au cuisse, l'orc ne pouvais plus bouger quoi qu'il fasse il était incapable de faire le moindre pas, partout autour de lui les force nécromancienne ce réunissaient les spectre ce rassemblaient les seigneur de la mort arrivait, les marais semblaient prendre le dessus.

lorsqu'une nuée noirâtre arriva vers l'orc il eu a peine le temps de monter son bouclier que les flèche fusaient autour de lui, mais pris au piège comme il était il n'avait d'autre possibilité que de parer les coup, ne pouvant ce baisser ses jambes furent percer de nombreux trait...

la protection des dieux qui entourait Harnovrar venait a présent de céder et le sang de l'orc commençai à couler dans les marais, mais il ne pouvait rien faire, il ne pouvait bouger, et ce refusait a demander de l'aide a ses gnutags qu'il apercevait au loin, l'orc devait résister et la protéger quoi qu'il arrive !


Par Ghornag vous ne m'aurez pas !! c'est moi qui vous l'dit !

l'orc était en garde et s'apprêtait maintenant à esquiver et parer toutes attaques de toute par ...
la nit promettait d'être longue et dangereuse au milieu de ces marais ...

"La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut tous prendre. Alors pourquoi ces fous courent-ils ? Mieux vaut mourir plus tôt que plus tard"
Information détaillées
Kasiopé Arkhanok
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 01h59

Pour sa première visite dans les marais maudits, Kasiopé était servit...
Ce froid qui commençait à l'engourdir...cette sensation d'être épiée, ces spectres... Il n'y a pas si longtemps de cela elle les avait côtoyé à l'extérieur Kival la maudite mais ceux ci étaient moins agressifs, seule la présence nécromancienne l'avait un peu... voir beaucoup secouée...
Cette magie hors du commun dont il étaient dotés la stupéfiait... Ils avaient le pouvoir de créer des illusions surnaturelles, aussi horribles les unes que les autres, de rendre fou n'importe quel être vivant. Kas' n'en gardait pas un bon souvenir, mais ils en étaient tous sortis indemne sauf le compagnon de route d'Harno.


Kas' se tourna à nouveau vers les marais...des hurlements sourds provenant des profondeurs de la brume se firent entendre, un frisson lui parcouru l'échine...

Non pensa t-elle ça ne pouvait pas être son gnutag...Lui qui avait traversé les Contrées dans tous les sens, qui était sorti indemne de plusieurs guerres, combattu aux côtés des plus grands qui avait tué bon nombre de créatures des plus dangereuses, ce guerrier là ne pouvait pas se laisser engloutir par ces marais.
Kasiopé commençait à s'impatienter, aucun ordre n'était donné, aucune stratégie n'avait été élaborée mais tout était allé si vite que le temps lui semblait ne plus exister ici.


Guttrak a dit : Gnutags, montrons a IDEO ce ke signifie le mot Union !
Information détaillées
Gorredhin Arkhanok
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 02h22

La Bravoure d'Harnovrar l'avait entrainé au milieu des Marais Maudits.

Où les miasmes bourbeux : Terrain chéri des Nékromans l'enlisèrent.

Bientôt des hordes de créatures non mortes, que les Patrouill'Heurs du Nord connaissaient bien pour les avoir déjà affronté à Kival, se jetèrent sur l'Anak'Aur'ète, afin de l'entraver et de le soumettre.

Depuis les berges des marais ses Gnutags le voyaient luttant avec la Force de Ghornag et la sauvagerie de Rasgor, contre ces aberrations toujours plus nombreuses qui venaient, par vagues successives, l'encercler, et le submerger.

Un sentiment d'impuissance envahissait les Brav's Guerriers du Nord.

Il fallait être malin... Plus malin que ces raclures qui s'attaquaient sans cesse aux Haut's Land's, tentant d'agrandir leur influence pour faire d'Ideo un royaume de MORT.


*** Gorredhin Arkhanok s'éloigna des siens et pria Khelnor. ***


Tant de difficultés, de présages, d'alertes, de responsabilités venaient s'écraser sur ses épaules ; toujours plus...

*** Il sortit sa Flamberge, et la fit reluire au clair de lune. ***


*** Puis Il pria Ghornag, qui était celui des 6 qu'il vénérait le plus : ***


Il avait épargné sa vie et celle des siens, contre les Khoriens.

Contre les Kar'Akks, il avait pris la vie de sa Louv' d'Amour, devant ses yeux, et ceux d'Harnovrar.

Il avait fait tremblé les Nécromans lors de la bataille de Kival.


*** Gorr' se mit à genou. Se saisit de la terre des plaines et s'en barbouilla le visage. Il bu une outre de bière cul - sec et se releva. ***


*** Ses idées étaient plus au clair. ***


Ghornag ! Khelnor ! Guidez moâ ! ! !

Il rejoint son Raoïl Gharkov, lui lança son arbalète dans les mains, donna ses ordres et changea la tactique d'assaut;
***
Et en catimini, avec un groupe expérimenté des Guerrier de Sarokha s'enfonça dans les marais. ***


Il ne s'agissait pas d'une bataille.

Mais d'un raid.

Les Guerriers fondirent sur les squelettes et zombies qui retenaient Harnovrar dans la tourbe pour ramener leur Gnutag au milieu des siens.


*** Leur attaque fut fulgurante. ***


KAPITAIN` des GUERRIERS D`SAROKHA - Chef d`la Tribu des Arkhanok. Discipline, Bravoure et Loyauté.
Information détaillées
MJ 65

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 07h25

***
Les Marais Maudits n'étaient décidément pas une partie de plaisir et à chaque seconde passée dedans on ne savait à quoi s'attendre...
La brume était dense, le froid glacial et mortel, les cris étaient pires que tout... Les Marais se réveillaient lentement après une longue période d'accalmie... Cela faisait longtemps, très longtemps qu'ils n'avaient pas reçus de fous de la sorte... Cela faisait longtemps que plus aucun Orc n'était mort... Peut-être le moment était arrivé d'en tuer quelques uns pour les faire rejoindre les Morts-vivants...

Alors qu'Harnovrar évitait les attaques tant bien que mal, un Orc fit une entrée éclair dans les Marais, tuant un Archer Squelette... L'Orc en ressortit aussi vit, ce qui ne laissa pas le temps à être embourbé, mais pendant qu'il s'intéressait plus à sauver sa peau, la situation empirait pour Harnovrar... Des mains par centaines sortaient de tous côtés, emprisonnant l'Orc et le faisant s'enfoncer dans la fange comme un couteau dans du beurre en plein été... Puis un Seigneur de la Mort à quelques mètres de lui l'attrapa par la ceinture et le tira plus profondément dans les Marais Maudits... Lentement l'Orc se retrouvait au milieu de bien plus de Morts-vivants que prévu...

Tout à coup, sortis de nulle part, quatre carreaux volèrent en direction d'Harnovrar qui les esquiva par miracle. Malheureusement en esquivant les carreaux il ne vit pas un Seigneur de la Mort qui l'attaquait et heureusement pour lui que la première attaque échoua. Le Seigneur de la Mort ne dit pas son dernier mot et réattaqua et cette fois-ci il fit mouche, blessant gravement Harnovrar, mais se blessant aussi à cause du bouclier... Décidément cela n'allait pas être une partie de plaisir...
***
Information détaillées
Kasiopé Arkhanok
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 11h47

Les ordres de Gorr' sortirent Kas' de sa torpeur, elle s'arma de son arc ajusta une fèche, plaqua l'arme contre sa joue, les yeux rivés sur le marais et le néant visa à l'aveuglette.
Elle n’arrivait pas à se calmer une crainte incommensurable l’avait envahie, elle ne voulait pas perdre sa moitié, pas comme ça, pas ici.
Les battements de son cœur résonnaient dans tout son corps, son gbog devait sentir son malaise et le faisait savoir en gesticulant dans son ventre.
Ses mains tremblaient, ce brouillard flou lui voilait la vue, les ombres qui se déplaçaient la déconcentraient, elle ne savait pas si c'était la brise ou des spectres qui faisaient bouger la brume, elle avait peur de louper sa cible de toucher son mâle et de le blesser encore plus qu'il ne le fût.
Des gouttes de sueurs perlaient sur son front, tout en fermant les yeux, elle prit une profonde inspiration, fit le vide en elle, priant mentalement Rasgor et Koskhûn afin que toute la rage qui bouillait en elle se diffuse dans sa flèche que le hasard la guide là où elle voulait qu’elle aille et transpercerait une de ces chiffes molles de spectre.


Harno, où es tu, parles moiiiiiiiii. Koskhùn guide ma flèche

Kas’ ouvrit tout à coup un œil visa une ombre plus sombre que les autres et libéra sa flèche qui traversa la brume dans un sifflement aigu aussi vite qu’un l’éclair, suivant la trajectoire de celle-ci jusqu'à ce qu'elle la perde de vue. Elle libéra sa rage en hurlant, ses hurlements couvrèrent ceux provenant des immondes marécages.

La non vie n’aura jamais le dernier mot, Sarokha veille sur les siens.

Kasiopé passa sa main sur son ventre le caressa, puis dans son dos, attrapa une autre flèche et se prépara ré attaquer...Elle s’avança un peu plus, elle avait l’impression que le corps d’Harno avait fusionné avec la brume. Elle ne laisserait personne la séparer d'Harno.


Guttrak a dit : Gnutags, montrons a IDEO ce ke signifie le mot Union !
Information détaillées
Gharkov Arkhanok
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 15h28

Le foutoir.
C'était le substantif qui désignait le mieux la situation dans laquelle s'était empêtrée la Compagnie. Certains avaient voulu aider Harnovrar et avaient fait des expéditions dans les brumes pour rechercher le grand orc, mais aucune n'avait pour l'instant réussi.

Gharkov était resté longtemps à observer l'épais brouillard, et chacun entendait nettement des plaintes et des cris provenir des marais. Mais on ne savait ni la provenance, ni le créateur de ces bruits plaintifs.
Alors Rasgor s'éveilla en lui. La Compagnie devait éliminer cette menace au plus vite.
Et il fonca dans la brume pour attaquer quelque chose, pour avoir enfin une proie sur laquelle défouler cette attente et cette peur. Il avait oublié la présence de l'arbalète de son chef, et de toutes façons tirer à l'arbalète dans du vide se serait révélé inefficace.

Il s'enfonca dans les nuages, et en même temps dans la terre, car le sol des marais était traitre: des trous et fondrières empêcher les courses.

Se refusant à avancer prudemment, la terre se déroba sous les pieds de Gharkov, qui tomba tête la première. Il vit une silhouette devant lui; se relevant d'un bond, il se retrouva en face d'un zombie. L'orc fonça sur lui, et la proie se révéla de peu de résistance.

Enfin il s'était défoulé! Rasgor s'était incarné dans sa hache pour lacérer les chairs, et il sentait que cette démonstration n'était pas finie. Ainsi la prière qu'il lui avait adressée au temple de Naz'Gar ne s'était pas révélée vaine. Mais il hésitait. S'il continuait d'avancer, il se perdrait probablement. Mais ils n'étaient pas là pour battre en retraite. Il continua de marcher alors dans la brume glaciale, en quête d'une victime.
Information détaillées
Harnovrar
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 16h55

le sang ... trop de sang .... les marais absorbent tout ... Harnovrar subissait à longueur de temps les assauts de la non vie, toujours incapable de bouger, l'orc était entourer de toute part les flèche, les sort les lame l'orc avait beau être un maitre dans l'art d'esquiver, il ne pouvais parer de toute part juste avec son bouclier et sa hache...
le sang coule a flot, sa vision s'assombrit, mais, les hurlement de son amour le ramenèrent à la raison toute la rage de Ghornag l'envahit, le fit ce redresser, il encaissât encore et encore les coup sans qu'un seul signe de souffrance ne ce lise sur son visage.
l'ancien Chef de l'Auror' Sanglant' n'était pas prêt a mourir, loin de la, sa limite ce rapprochait, mais pas un morceau il ne lâcherait jusqu'au bout il fera penser a la non vie que l'orc est invincible, le peuple de la force ne connait pas la peur ni la souffrance le peuple de la force combats pour les siens, et l'orc combattait pour les siens, tant qu'il était la, la non vie s'intéressera moins à ses gnutag..

jusqu'au bout il leur donnera du fil à retordre !

mais les hurlement qui ce faisait entendre semait la panique parmi ses gnutag, il entendait les cris de crainte, certain pense même le croire déjà mort, mais l'orc était incapable de parler, a bout de souffle, il ne pouvait que ce concentrer sur son combat face a tout la puissance de ces marais maudit ...

"La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut tous prendre. Alors pourquoi ces fous courent-ils ? Mieux vaut mourir plus tôt que plus tard"
Information détaillées

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 17h22

***
Chaque minute, chaque seconde passée dans un lieu aussi horrible ne pouvait être bénéfique. Lentement la vision d'Harnovrar se troublait jusqu'à ce qu'il ne réussisse plus à voir quoique cela soit... Lentement le froid glacial pétrifiait la bouche de l'Orc qui ne pouvait plus parler et prononcer un seul mot... Les Mors-vivants eux s'attaquaient à son corps et les coups fusaient de tous les côtés, mais heureusement pour l'Orc un puissant sort le protégeait... Enfin pour le moment et puis la durée n'est pas infinie...

Le mal était partout et chaque pas dans les Marais Maudits étaient payant... Ainsi un autre fou qui s'aventura plus loin eut affaire à d'autres particularités du Marais... Alors qu'il tentait de revenir, il tomba sur une poche de gaz toxiques qui le blessèrent gravement, l'affaiblissant et l'empoisonnant...
Cet Orc ne fut pas le seul, car même ceux au bord des Marais n'étaient pas en sécurité et une Orcresse en fit la douloureuse expérience... Devant elle une poche de gaz toxiques explosa aussi, l'empoisonnant à son tour...

Décidément la survie dans un lieu aussi hostile était difficile...
***
Information détaillées

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 17h59

***
L'odeur de mort ne cessaient de croître... Quelqu'un allait mourir très bientôt... Les Archers Squelettes avançaient dangereusement... Maintenant qu'Harnovrar n'était plus vraiment une priorité, il fallait tuer les autres et une nouvelle victime fit son apparition... Un Orc venait de pénétrer dans les Marais et tuer un Zombie... Les Arches se préparèrent à attaquer et les flèches furent tirées... Plusieurs volèrent en direction de Gharkov et il fut touché par cinq ou six avant que la flèche mortelle n'arrive... Celle-ci arrivait en plein dans le cou de Gharkov et le toucha mortellement, sectionnant plusieurs artères...
Lentement son corps s'effondrait dans les Marais Maudits... Le sang se mélangeait à la boue des Marais, rendant ceci encore plus sinistre... Un premier Orc venait de tomber dans cette lutte...
***
Information détaillées
Harnovrar
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 18h33

l'orc n'en pouvait plus, les coup arrivait encore et encore, les marais dont il avait trop peut l'habitude l'envahissait, l'effet maudit du territoire prenait petit a petit le dessus, Harnovrar était vraiment de plus en plus près de la mort...

dans un dernier effort alors qu'un seigneur de la mort venait a l'instant de lui assener un puissant coup, il eu juste le temps de sortir un petite fiole de son sac, et en bue d'une traite le contenue, toute ses blessure, commençaient à se régénérer, l'orc qui était au bord de la mort voyait en lui une renaissance totale, en quelques seconde, le revoila en pleine forme, et prêt pour le prochain assaut de la non vie,

le prisonnier était fier d'avoir autant résister a leur assaut, mais il avait remarquer quelque chose, les flèche qui fusait sur lui par vague s'était interrompue, quelque archer squelette qu'il croyait avoir vu lui tirer dessus avait changer de direction...



bordel de gnoll, j'espère qu'y en a pas un qu'est v'nu m'chercher, j'donnerai ma vie pour leur sécurité par Ghornag ...



mais le silence de mort qui suivit ne pouvait pas le moins du monde rassurer l'orc ..

"La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut tous prendre. Alors pourquoi ces fous courent-ils ? Mieux vaut mourir plus tôt que plus tard"
Information détaillées
Gharkov Arkhanok
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 18h35

Gharkov marchait toujours dans les brumes, la peur au ventre mais ne pouvant, de par sa foi Rasgorienne, reculer. D'ailleurs, qu'est ce que c'était, reculer? Comment savoir si le nuage blanc à droite était celui qui le ramènerait au campement ou si c'était celui de gauche?

Il était perdu.
Il y eut un cri, dans le blanc-gris environnant. L'athmosphère était oppressante.
Un autre cri, beaucoup plus proche. Gharkov se demanda si les ennemis parvenaient à voir dans le brouillard. Probablement, se dit-il, et cette conclusion ne le rassurait pas vraiment.

Un sifflement, au milieu des cris et plaintes, se fit entendre. Un instant plus tard, une flèche était fichée dans sa cuisse gauche. Il eut un sursaut de surprise; une autre flèche avait sifflé à ses oreilles.

Il bondit alors à terre, parvenant à éviter les trois autres , dont il n'entendit que le sifflement. Se relevant doucement, il resta sur ses gardes, se tournant dans tous les sens.
Il arriva alors.

Il l'entendit plus qu'il ne le vit. L'orc tenta d'esquiver, mais il était trop précis: le trait vint se ficher dans sa gorge. Il sentit les os se fracasser, les ligaments se rompre. Il resta debout un temps. Ayant porté sa main à sa gorge, il sentit le sang couler abondamment. Dans un dernier effort d'honneur, il cassa la flèche en deux, et la retira de sa blessure.

Aucun espoir n'était encore présent. Il agonisait.

Le froid, déjà fort piquant, l'envahit petit à petit; il sentit ses membres trembler. Sa main se crispa sur le manche de sa Grande Hache, sur laquelle il posa les yeux.
Un tas de question lui arriva alors en tête, et la plus importante: comment réagirait Gorr'? Son chef, son Camarade et son Tut'heur avait toujours été bienveillant; un frère et un ami.

Il serait forcément déçu. Et pourquoi avait-il été assez faible pour mourir? Il était le seul, du moins à sa connaissance.

Rasgor lui vint à l'esprit, pendant qu'un blanc laiteux s'étendait sur son regard. Alors, en pensant à ce Dieu à qui il avait tout consacré, son visage se crispa en un sourire...
Information détaillées
Burag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 18h50

Burag avais suivi les gnutags jusqu'aux abords des Marais maudits.

Gorr' donna les consignes, les placements, le Shaman lui faisait toute confiance pour ce qui était de la stratégie.

Lorsque le soir commença à tomber, les lieux devinrent impressionnant, Burag ressentait des présences qui n'avaient rien à voir avec les esprits qu'il fréquentait dans ses rituels.

Il y avait quelque chose de malsain, une négation des Dieux, bien qu'il su que ce n'était pas possible. Néanmoins cela lui fît froid dans le dos, c'était encore pis que ce qu'il avait connu à Kival.




Il prit sur lui, et pria les Dieux.

Lorsqu'il voulu lancer un sort de protection sur Gorr' il sentît toute son énergie mentale lui échapper, il tomba à genoux, épuisé.

Le lendemain il pria longuement, surtout Otharn qui connaissait les secrets au-delà des Brumes, il lui demanda la volonté de résister à ses formes malfaisantes.

Rasséréné, il pu soigner et protéger Kas' et Gorr', le Shaman avait vaincu ses propres démons, il était prêt à rencontrer ceux du marais.

La religion ne doit pas être un bouklier derrière lekel se kacher mais une raison de vivre pour lakelle il faut se battre !
Information détaillées
Nessou
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 19h42

*** le maitre forgeron avait préparer quelque uns de ses freres aux combats, mais tous n'avaient pas reçu un sort de vitalité ***

Nessou était bien présent, la maitre forgeron était de la partie, il avait récuperer une bonne partie de sa raison, rasgor et Sharoka avait du faire un tirage au sort, et le maitre forgeron avit eu une autre chance.
Comment les dieux pouvait il jouer de la sorte avec leur fidèle ? Nessou ne saurait le dire.

Mais là, etait un autre lieu, les marais maudit, Nessou lui même l'avait été, maudit, il ne craignait pas plus que cela ce lieu ... enfin pas trop quoi.

Nessou s'aventura de quelques pas ... et il était bien trop gros, il s'enfonça rapidement, pas un pas de plus, le maitre forgeron lança un sort ... comme cela juste pour voir, et c'était bien vu , aucun des morts vivants présent ne fît attention au maitre forgeron, celui ci était quand même bien enfoncer dans la vase, étant bien trop gros, il devait ressembler a un arbre mort ... vu de loin.

Le sort fît mouche, le squelette s'embrassa imédiatement, Nessou espera qu'il y avait peu être là bas, une poche de ce gaz nocif, qui par moment brulait, mais apparement rien, le maitre forgeron retourna tant bien que mal sur le sol ferme.

Voilà un exploit bien médiocre, mais peut être que les squelettes viendraient bien plus près de la petite troupe , pour comprendre ce qui se passe, après tout les mort vivants hormis leurs chef n'était pas réputer pour leur intelligence.

Des cris, inquiètudes , un sentiment de néant envahi soudain le maitre forgeron, une piqure de tristesse, un sentiments ... de fin, Nessou eu une larme a l'oeil, l'un de ses freres venait de tomber ... le maitre forgeron n'avait rien pu faire pour lui, juste une prière a Rasgor, qui acceuille l'un de ses fidèle.

le maitre forgeron resta au plus près des marais, pour resentir les chose de la non vie, comprendre pourquoi et comment , mais qui surtout.
Information détaillées
Klôräg

Union de Hâvrebois

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 20h04

Encore et toujours les nécromants... Cela n'en finirait donc jamais ?

*** L'orc faisait tranquillement quelques achats dans les boutiques de la perle du Nord lorsque son piom lui apporta un énorme tas de missive.

Après les avoir toutes plus ou moins lut, le jeune Loup rassembla ses affaires en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire et se dirigea hors de la ville.

La patrouille aux abords des marais maudits venait de rencontrer des représentant de la non-vie et son viel ami Harnovrar semblait en facheuse posture.

A peine fut il sortit de l'enceinte de la ville que le Nomade tomba sur deux paysans occupé à discuter.
***

Hép vous là ! Ark c'est à vous qu'je cauz'. J'vous fait la version brèv', ya des nékro qui cherch' la cogn' a deux pas d'ici alors on s'sort les doigts du kul.

*** Alliant le geste à la parole l'orc les désigna tour à tour.
***

Tôa, r'tourn' en vill' et kommenc' organiser des renforts !

Tôa, rassembl' les gnutags qui boss' avek' tôa et suivez môa !


*** Quelques minutes plus tard le jeune Klôräg, entouré de quatres braves gnutag se dirigeait vers les marais maudit.

Une fois sur place l'orc croisa Kasiopé qui semblait plus inquiète que jamais, il lui fit un léger clin d'oeil espérant la réconforter et se dirigea vers Gorr'. ***


Gron gnutag. Alors quell' est la situation?

Qu'la grandeur du peupl' d'la forc' lui soit enfin restituer par sa ré-unification!!!
We Live To Fight; dicton orc

Information détaillées

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 20h10

***
Des cris horribles traversaient la brume extrêmement épaisse des Marais Maudits... C'était des cris de douleur, de souffrance... C'était vraiment à faire froid dans le dos... Lentement les cris semblaient se rapprocher et tout à coup ils semblaient s'éloigner... Tout cela n'était pas "normal"... Enfin rien n'était normal dans ce lieu...

Alors que certains lutaient et tentaient de sauver le prisonnier, une voix glaciale sortie de nulle part s'adressa au groupe d'Orcs...
***

Vous qui avez osé poser vos pieds dans les Marais Maudits...
Vous pauvres fous qui croyez pouvoir nous tuer...
Je vous somme de quitter immédiatement ce lieu...
Un des vôtres est mort et si vous continuez il y en aura d'autres...
L'Orc qui est prisonnier périra si vous continuez à insister...
Sa vie est entre vos mains dorénavant...
Choisissez bien...
Information détaillées
Fra'r Mahor
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 21h30

Depuis que Fra'r mahor était arriver dans le nord pour retrouver ses frères, il était confronté à cette guerre putride et larvé contre les nécromant. Il n'avait pas eu le temps de connaitre correctement ses frangins.
Maintenant c'était dans le marais que cela se passé.
Ses chant et sa magie serait là pour soutenir ceux qui l'avaient accueillis.


Etr' de misèr'
Raclur' de la vie
Necromant infame sans ame
Votr' malveillance n'est que fétu de paille
Vous n'etes que du mal
Le mal ne possède ni profondeur, ni racine,
ni dimension démoniak.
Il défie la pensée et la joie,
parc ke la pensée et la joie essaient d'atteindre à la profondeur,
de toucher aux racines,
et kand 'elle s'occupe du mal, elle est frustrée parce qu'elle ne trouve rien.
C'est là sa banalité. Seul le bien et la joie ont de la pronfondeur et peut être radikal.

Voilà ce que je vous envoie dans la gueul sale nékromant
Information détaillées
MJ 65

le Lüdik 1 Tilomias du 1551ème cycle à 23h17

***
Alors que les Orcs s'approchaient et devenaient de plus en plus nombreux, la brume s'épaissit tout à coup... Rien n'était plus visible et ce même depuis les terres non-maudites... Toute la région était sous une brume impénétrable et alors que cette brume rendait toute vision impossible, des bruits se firent entendre...

Harnovrar pouvait sentir ses jambes être libérées... Il n'était plus prisonnier de quoique cela soit... Il était à nouveau libre...

Après quelques minutes qui semblèrent interminables, la brume se leva lentement laissant place à un spectacle étonnant... Il n'y avait plus aucun Mort-vivant... Plus rien... Tous disparus... Que cela voulait-il dire?
***
Information détaillées
Kasiopé Arkhanok
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Malina 2 Tilomias du 1551ème cycle à 04h21

Kasiopé avait tenté de s'approcher un peu plus afin d'essayer de distinguer quelque chose mais après deux pas et à la limite d’un coin vaseux elle trébucha, une poche de gaz toxiques explosa sous ses pieds, une odeur nauséabonde s’infiltra par ses narines et la fit suffoquer. Elle toussa tellement qu’elle en vomit tout ce qu’elle avait mangé, crachant du même temps sa haine pour ces lieux qui lui avait enlevé provisoirement son mâle et qui venait d’anéantir son gnutag Gharkov et expulsant ce poison infecte qui lui laissait un mauvais goût dans la bouche.

Le Shaman Burag qui se trouvait juste à côté d’elle vint à son secours, il sortit une fiole, la déboucha et la lui passa sous le nez tout en murmurant des mots que Kas’ ne comprit pas. L’odeur qui s’en échappa dissipa celle du gaz...Il lui fit avaler ensuite une potion...Kas’ ne chercha pas à savoir de quels ingrédients elle était composé, l’avala d’un trait et se sentit tout de suite mieux, purifiée. Nessou vint à la rescousse et se servit de sa magie bienfaitrice pour la revigorer.

Une voix sortit d’outre tombe la fit se retourner...les marais devinrent plus sombres, les cris n’avaient pas cessé, ils étaient tantôt forts tantôt sourds, comme si par moment celui ou celle qui les poussait avait la respiration coupée. Kas’ essaya de les ignorer.

Après avoir reçu les soins nécessaires pour endiguer et entraver le mal, elle s’éloigna un peu plus loin. Elle croisa son Loup Klôräg accompagné d’autres gnutags. Elle répondit à son clin d’œil par un soupir qui en disant long sur la situation.
Agenouillée sur l’herbe, elle sortit sa dague et se saigna la paume de la main, laissant son sang s’écouler sur cette terre maudite, elle pria Sarokha déesse de la vie.

Son rituel terminé, elle chercha Gorr’ du regard mais celui-ci fut attiré par les marais.
Plus rien il n’y avait plus rien...
Les marais étaient toujours bien présents mais plus de brume, tous les spectres avaient disparus et on entendait plus aucun cri...Kas’ se demandait ce qui se passait...était ce une vraie illusion cette fois, un piège que leur tendait les monstres de la non vie...Ayant été l'objet d'une expérience similaire à Kival, elle se méfiait de tout.



Guttrak a dit : Gnutags, montrons a IDEO ce ke signifie le mot Union !
Information détaillées
Harnovrar
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Malina 2 Tilomias du 1551ème cycle à 11h23

depuis que l'orc avait bu sa potion il avait sentit un relâchement autour de lui, les attaque sur lui qui résistait depuis maintenant 3 jour avait cesser.

les seigneur de la mort disparaissait dans la brume, les squelettes également, l'orc était seul dans les marais, plus aucun de ses assaillants n'était sur le point de l'attaquer, l'orc n'y comprenait plus rien, mais dans le doute, il repris sa position défensive c'est alors qu'après quelques minute, il ressentit ses jambes de nouveau libre, il tenta donc aussitôt de faire un pas pour en être sur, et il pue également ce déplacer, l'orc était enfin libre, ces combats qui ont durer si longtemps aurait-il permis a l'orc de survivre ?

il ne pensait plus qu'as une chose, retrouver ses gnutag et les rassurer... mais par ou aller ? il avait tellement tourner sur lui même, qu'il en avait perdu toute direction, et la brume n'était pas faite pour arranger les chose ...

mais c'est alors que peut de temps après avoir libérer l'orc que la brume des marais ce leva, Harnovrar eu vite fait de retrouver un point de repère, refaisant son sac il repris la direction du campement. il ce faisait une joie de les retrouver et les rassurer ...

sur le campement la tension était a son maximum, l'état d'alerte plus fort que jamais, le changement soudain des marais avait mis en alerte tout les gnutag du camp.
c'est alors qu'au loin un énorme ombre apparu, tous ce mirent a bander leur arc, les mage préparait leur sort offensif s'occupait a soutenir les guerrier qui la hache à la main était prêt à bondir...
l'ombre s'approchait, on pouvait a présent distingue la grande hache et le bouclier... que ce passait-il, quel genre de nécromant porterait un tel équipement ?
tous allait lui bondir dessus d'une seconde a l'autre, tous ? non pas vraiment, une orkesse au ventre volumineux par sa grosses ce mit a hurler personne ne pensait le revoir, Kasiopé ce dirigeai vers les marais a toute allure son Lion était de retour depuis 3 jour il avait disparu, mais aujourd'hui il revenait et il revenait encore plus fort !

"La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut tous prendre. Alors pourquoi ces fous courent-ils ? Mieux vaut mourir plus tôt que plus tard"
Information détaillées
Burag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Malina 2 Tilomias du 1551ème cycle à 11h46

Gharkov avait disparu, rappelé par les Dieux, et tout ça pourquoi ?

La brume s'était levée emportant avec elle les ignominies vomies par le marais maudis.

Plusieurs jours de combats inutiles et vains, on ne tue pas ce qui est déjà mort plusieurs fois !

Tous les gnutags s'étaient comportés en braves, ils n'avaient rien à regréter, sans doute les Dieux les éprouvaient-ils ? Les préparaient-ils à de futurs combats contre ces créatures morbides ?


Ghornag ! Otharn ! Est-ce cela votre message ?


Il s'approcha du bord pour s'assurer que ce n'était pas un mirage.
La religion ne doit pas être un bouklier derrière lekel se kacher mais une raison de vivre pour lakelle il faut se battre !
Information détaillées

le Malina 2 Tilomias du 1551ème cycle à 11h55

***
Alors que les Marais étaient redevenus calmes, une poche de gaz explosa. Celle-ci était énorme et l'onde de choc provoquée par l'explosion toucha deux Orcs se trouvant trop près des Marais... Les deux furent gravement empoisonnés et affaiblis tellement le poison était violent...

Mis à part cette explosion les Marais étaient toujours aussi tranquilles... Rien ne semblait bouger et la brume revenait lentement, enveloppant les lieux vides dans un voile opaque... L'odeur de pourriture quand à elle était toujours présente ainsi que le froid glacial...
***
Information détaillées
Kasiopé Arkhanok
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Malina 2 Tilomias du 1551ème cycle à 14h06

Kasiopé cligna des yeux, une explosion bien plus importante que celle qui l'avait fait trébucher quelques temps plus tôt se déclencha. Malgré son éloignement Kas' sentit le sol trembler sous ses pieds. Elle se demandait si à force de se faire malmener par ces explosions la terre ne s'ouvrirait pas un jour sous leurs pieds.

Elle s'aperçu que le Shaman Burag et Nessou avait été ébranlés par la secousse, il fallait qu'elle leur vienne en aide comme ils l'avaient fait pour elle.

Toujours cette même odeur nauséabonde qui flottait dans l'air puis s'élevant du sol tel un effet de serre, la brume recommença à envahir les lieux. Tous le yeux des gnutags présents se rivèrent en direction des marais.

Une ombre se faufila à travers le brouillard, des mouvement d'armes se firent entendre prêtes à être utilisées.
Kasiopé pencha la tête sur le côté et scruta cette silhouette. Quelques instants plus tard, un mot sortit de la bouche de kas'...


Harno ...? murmura t-elle. Elle s'avança d'un pas puis se mit à crier

Harnooooooo!! Est ce toi ??

Elle redoutait une hallucination, mais trop heureuse de revoir son gnutag ne chercha pas à comprendre et courut le rejoindre.

Guttrak a dit : Gnutags, montrons a IDEO ce ke signifie le mot Union !
Information détaillées
Harnovrar
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Malina 2 Tilomias du 1551ème cycle à 17h57

Harnovrar ne pue s'empêcher de prendre sa belle dans les bras, bien qu'aucun mot ne sortait de sa bouche, kasiopé ne mis pas longtemps avant de comprendre que ce n'était ni un rêve ni une illusion, mais bel et bien son orc ...

cependant dans le camp, des rumeurs commençait a courir, l'orc n'avait pas dit un seul mot depuis son retour des marais, et il avançait dans n'importe quelle direction, il semblait dépité de son séjour dans les marais... un esprit aurait-il envahit son corps?

Harnovrar faisait bien des effort, mais rien n'y faisait aucun mot de sortait de sa bouche ....
face au feu de camp, l'orc sentit un petite présence lui tapoter dans le dos, ce retournant, c'est avec joie qu'il vit Helmute sa petite piomelle lui sauter au coup, elle aussi était bien inquiète, elle avait essayer de le suivre dans les marais, mais elle s'enfonçait bien trop ....

l'orc lui pris un parchemin, pris la plume que sa piomelle lui tendait, et griffonna quelques mots, et le tendit à sa gnulag


mon amour, dans les marais j'ai reçu de nombreux coups et sorts, je ne vois presque plus rien, et ma voie ne ce fait plus entendre, les effet devrai passer d'ici quelque temps .. je suis heureux de voir que tu n'as rien !

"La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut tous prendre. Alors pourquoi ces fous courent-ils ? Mieux vaut mourir plus tôt que plus tard"
Information détaillées

le Malina 2 Tilomias du 1551ème cycle à 18h08

***
Alors que l'Orc prisonnier venait de retrouver les siens, quelque chose d'étrange lui arriva... Dans les Marais les ennemis sont multiples et invisibles et Harnovrar allait en faire l'amer constat...

Alors qu'il était ravi de retrouver la liberté et Kasiopé, quelque chose dans ses entrailles n'allait pas comme il fallait... L'Orc pouvait sentir une douleur extrême dans son estomac, son corps tremblait tellement la douleur était forte... Il ne savait ce qui lui arrivait exactement, mais son séjour dans les Marais y était pour quelque chose...
Pendant que l'Orc sentait des douleurs atroces, il vomit du sang par la bouche, un sang anormal, car une odeur pestilentielle s'en dégageait... On aurait dit un cadavre en décomposition...

Mais qu'arrivait-il à Harnovrar???
***

Page [1] [2] [3]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page
Haut de bloc






Bas de bloc