Fermer Boite à message : ombre du haut
 
Boite à message : ombre de droite
Boite à message : bas
Boite à message : vide Boite à message : image
Encore 0 msg
 
 
Confirmation : ombre droite
Confirmation : ombre de bas
     
136 Joueurs sur Ideo (4412 inscrits) : 74 humains (2280), 35 elfes (1384), 27 orcs (748) | 15 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Arrivée d'un Aspirant et voyage...

Une Néophyte chargée d'amener un Aspirant au Manoir
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées

le Dolink 14 Volganor du 1551ème cycle à 20h23

***
Cela faisait tant de temps que Blizzard n'avait pas été triste pour quelqu'un. Enfin ce n'était pas vraiment une "vraie" tristesse, car elle se moquait en partie qu'il meurt. C'était plus le fait de voir un possible frère périr par sa faute. Elle avait plus peur des possibles réactions des autres plutôt que du fait qu'il soit mort.
La voix de Gwarthuiva fit sursauter Blizzard qui laissa tomber sa fiole dans la fange et vit avec tristesse celle-ci perdre son précieux contenu. Tout ce travail gâché, elle allait devoir tout recommencer. Lentement elle ramassa la fiole vide et la remis dans la petite bourse avant de se retourner vers le nêr allongé. Une nouvelle caresse et Blizzard parla avec une voix rassurée.
***

***
Heureuse de t'entendre, j'ai cru que le Champion avait accompli son travail. Heureusement qu'ils sont dénués d'une intelligence quelconque et que parfois leurs attaques ne sont pas mortelles.
***

***
Elle se remis debout et tendit une main au nêr.
***

***
On continue notre voyage? Cette fois-ci je ne te lâcherai pas, c'est promis.

***
Information détaillées

le Dolink 14 Volganor du 1551ème cycle à 20h35

*** L'elfe passa sa main droite sur le sommet de son crâne et fit une grimace. ***


Pas mortelles, mais douloureuses.

*** Il se releva, chancela un peu, mais finit par tomber. Tout du moins, il commença à chuter. Il ne finit pas de tomber par terre car la femme était là. Il s'était "rattrapé" sur elle. Involontairement bien sûr. Il ne sait pas encore maîtriser ses chutes. Toujours est-il qu'il avait la tête posé contre la poitrine de Blizzard.

Il se redressa d'un bon, baissant les yeux. pas longtemps. Le temps qu'il se souvienne ce qu'elle lui avait dis quelques minutes plus tôt. Il finit par la regarder droit dans les yeux. ***
Information détaillées

le Dolink 14 Volganor du 1551ème cycle à 20h50

***
Ce qui arriva était totalement inattendu et Blizzard ne s'y était pas préparée du tout. Elle vit le nêr se lever, mais il vacilla et finit par tomber contre sa poitrine. Son visage était entre ses seins et la Nécromancienne ne savait pas comment réagir à cela. C'était la première fois que quelqu'un autre qu'elle les touchaient et il fallait dire que c'était vraiment étrange. Bien vite Gwarthuiva se redressa et garda les yeux baissés quelques secondes avant de la fixer à nouveau. Derrière sa capuche, Blizzard avait le visage un peu rouge devant la gêne occasionnée par ce qui venait de se produire. Sa voix reflétait cette gêne qu'elle ne réussissait pas à dissimuler.
***

***
Euh...
Bon je crois que vu ton état nous allons faire le voyage en plusieurs étapes. Je ne veux pas te fatiguer et tu sembles encore sonné par ce qui vient de t'arriver.

***

***
La Nécromancienne ne dit rien de plus et prit la main du nêr pour recommencer à marcher dans la vase, mais en le tenant près d'elle cette fois-ci. Elle n'arrivait pas à enlever cette image de la tête, le visage de Gwarthuiva entre ses seins...
***
Information détaillées

le Lüdik 15 Volganor du 1551ème cycle à 19h05

*** Gwarthuiva avait plus peur que la nécromancienne réagisse mal qu'il n'était gêné. Toutefois, elle était plus gêné que énervée. Tant mieux pour l'elfe... ***


Je vais bien mieux maintenant. Je vous assure.

je ne vous ralentirais plus.


*** Il se remit en marche à la suite de Blizzard. ***
Information détaillées

le Lüdik 15 Volganor du 1551ème cycle à 19h46

***
Brusquement Blizzard s'arrêta et posa une main sur sa poitrine et commença à la caresser. Deux images flottaient dans sa tête, celle de la vue de la culotte de son aimée et celle du visage de Gwarthuiva contre sa poitrine. Deux images difficiles à ôter de notre esprits surtout que le moment entre les deux n'est qu'infime. La Nécromancienne sentait toujours la main de Gwarthuiva dans la sienne et posa son autre main dessus. La main du nêr était prise entre celles de Blizzard et lentement de tendres caresses commencèrent. Elle ne voulait pas blesser la main du nêr et prenait soin de ne faire que de douces caresses. Son visage ne regardait pas celui de Gwarthuiva, il était fixé sur cette main.
***

***
Pour ce qui est arrivé...
Je... Je... Je ne t'en veux pas, mais fait attention.

***

***
Elle leva la tête et le nêr pouvait jurer voir un sourire dans cette obscurité et les caresses devenaient plus douces qu'avant.
***
Information détaillées

le Lüdik 15 Volganor du 1551ème cycle à 20h34

*** Gwarthuiva ne comprenait pas. Mais vraiment pas. Quelle étrange attitude que celle de la nécromancienne.
tant mieux. Au moins, il ne souffrira pas tout de suite, se disait-il.

Sa main ne le faisait plus souffrir. Peut être que les caresses de la femme avait un effet curatif. ***


Je ferais attention.

Pardonnez moi mais...je suis assez impatient d'arriver afin de poursuivre ma formation.

On se remet en marche ?
Information détaillées

le Lüdik 15 Volganor du 1551ème cycle à 20h43

***
La Nécromancienne écoutait Gwarthuiva parler et tout d'un coup ses fentes s'assombrirent. Elle tentait d'être aimable pour une fois, d'être un peu plus chaleureuse qu'à son habitude et le nêr semblait s'en moquer. Il était pressé alors elle allait faire accélérer les choses. Un claquement de doigts et peu après un Champion Squelette et un Champion Squelette Géant arrivèrent. Les deux restèrent derrière derrière la Nécromancienne attendant les ordres. Celle-ci lâcha la main de Gwarthuiva et se mis dos à lui, regardant les deux Morts-vivants et leurs orbites vides et parfaitement nettoyées de toute chair. Sa voix n'était plus chaleureuse et douce, elle était sans émotion et coupante.
***

***
Tu es donc pressé? Je vais remédier cela alors en accélérant ta vie et en finir. Au moins tu n'auras pas à dire que je ne t'aurai pas aidé.
***

***
Blizzard fit un signe de la main et les deux imposants Morts-vivants se mirent à côté du nêr. Ils étaient prêts à tuer, il suffisait d'un ordre de la Nécromancienne et il se transformait en bouillie.
***
Information détaillées

le Malina 16 Volganor du 1551ème cycle à 19h08

*** Le nêr de broncha pas. Du moins en apparence. Au fond de lui, plein de questions surgirent. Que va-t-elle faire ? Comment réagir ?...
Les deux morts vivants étaient derrière lui. la femme devant et les marais autour. Fuite impossible. ***


Êtes vous sûre de vouloir faire cela ? Vous auriez vraiment attendus tout ce temps pour rien.

*** Ne pas perdre son calme. Sinon, tout est foutus. Déjà que rien n'est gagné... ***


Je suis aussi persuadé que vous ne prendriez aucun plaisir à tuer quelqu'un d'aussi faible pour se défendre.

*** Gwarthuiva verrait tout de suite si sa stratégie allait marcher ou pas. ***
Information détaillées

le Malina 16 Volganor du 1551ème cycle à 19h26

***
Derrière la capuche Blizzard sentait ses veines pulser sous le coup de la colère. Elle ne voulait que rendre leur voyage plus chaleureux et surtout se faire pardonner de l'avoir blessé et lui s'en moquait. Elle n'avait rien dit quand son visage s'était retrouvé entre ses seins et pourtant même pas un mot d'excuses. Pendant qu'il parlait Blizzard s'apprêtait à continuer ses menaces et même aller plus loin. Un sourire sournois derrière sa capuche, quelques paroles étranges, du sang sur la vase et quelques Squelettes firent leur apparition. Quand Gwarthuiva finit de parler, les Squelettes étaient équipés d'épées rouillées, d'haches, de lances et de bien d'autres objets. La Nécromancienne s'adressa à sa victime avec cette même voix coupante et froide.
***

***
Tu te trompes, je prends toujours un plaisir fou à tuer ceux qui se moquent de moi où se mettent au travers de mon chemin. Les voir couiner comme des chiens est un des sons les plus doux qui soient. C'est vraiment magnifique et encore d'avantage quand ils meurent lentement, se vidant de leur sang avec les minutes qui passent. Que j'aime voir quelqu'un mourir...
***

***
Blizzard s'approcha de Gwarthuiva, posant sa main sur sa joue.
***

***
Et toi tu seras la prochaine victime puisque tu ne sais pas être poli.
***
Information détaillées

le Mirion 17 Volganor du 1551ème cycle à 14h47

*** Gwarthuiva fit un mouvement de la tête pour enlever la main de sa joue. Il remit sa capuche et regarda la nécromancienne dans les yeux. ***


Ne me forcez pas à vous prouvez que j’use encore de politesse. Ne me forcez pas à être désagréable. Je n’ai pas encore envie de m’exercer à un tel exercice.

*** L’elfe baissa la tête pour la redresser immédiatement, ses yeux verts brillants dans l’ombre de sa capuche. Yeux remplis de haine mêlé à un soupçons de tristesse. ***


Je ferais en sorte que vous ne preniez pas plaisir à me tuer. Je serais dans l’obligation de ne pas « couiner ». Et comptez sur moi pour ne pas vous donner satisfaction.

Tuez moi. Vous aurez perdus votre temps pour rien et vous ne vous amuseriez même pas.

J’en fais le serment


*** Gwarthuiva tentait le tout pour le tout. Il ne pouvait plus faire marche arrière. Plus maintenant.
Ne pas oublier ce moment. S’il survit. Il aurait tout son temps. L’éternité.

Impassible, les bras écarté, en croix, il attendait. Une épreuve de force où ses chances d’en sortir vainqueur étaient proche de zéro. ***

Information détaillées

le Joriol 18 Volganor du 1551ème cycle à 21h03

***
La patience de la Nécromancienne avait totalement disparu et elle n'était pas à écouter les menaces de Gwarthuiva. Les paroles du nêr entraient par une oreille et sortaient par l'autre immédiatement. Ce que Blizzard faisait était de regarder au loin dans la brume au lieu de garder son regard sur l'Aspirant, mais comme elle était cachée par l'obscurité de sa capuche, ce dernier ne pouvait le voir.
Les paroles terminées la Nécromancienne ne dit rien et les deux Morts-vivants restaient immobiles. Le silence était insupportable et ne pas voir de réaction de la part de Blizzard était tout aussi effrayant. Puis soudainement sa voix sans émotion sortit de la capuche et s'adressa à Gwarthuiva.
***

***
Quand tu seras arrivé là où l'on va, demande à voir Meli Acirath.
***

***
Un rire cruel suivit les paroles et un geste de la main indiqua aux Morts-vivants de frapper. Un coup porté par chacun, un coup juste pour assommer le nêr qui tomba sur la vase quelques secondes après. Le Champion Squelette ramassa le corps sur ordre de Blizzard et le traîna à travers les Marais Maudits jusqu'à sa destination...
***

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page
Haut de bloc






Bas de bloc