Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

109 Joueurs sur Ideo (4358 inscrits) : 58 humains (2251), 24 elfes (1365), 27 orcs (742) | 5 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Fasciné par le Diable

Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Œildemort
Néophyte
Maîtres Nécromants

le Joriol 9 Rastel du 1552ème cycle à 13h16

Le plafond du temple d'Azolth. Ce fut la première image. On avait drapé le corps dans une robe mortuaire grise, décoré d'un masque sans expression pour cacher le visage. Mais le corps ne resta pas allongé.
Après les évènements tragiques d'Escania, le culte avait entreposé plusieurs cadavres dans la partie du temple réservée à cet effet. Une ombre passa entre les corps, en silence, observant l'état de décomposition plus ou moins affirmé de chacun. A l'aide d'un petit couteau rituel qui traînait là, quelques morceaux parmi les plus abîmés furent découpés et retirés des cadavres, avant d'être placés précautionneusement dans un petit sac de jutte brun. L'odeur infecte ne gênait pourtant pas l'inconnu.
Dehors, la nuit débutait. Un calme relatif régnait aux alentours du temple ; les prêtres étaient attelés à la charge délicate de ramasser les corps un peu partout en ville, et la population évitait de trop s'approcher de cet endroit. Même les gardes paraissaient ne pas patrouiller dans ce recoin de la cité légionnaire. Sortir de la ville en passant par les ruelles les moins fréquentées ne fut pas difficile, et au prix d'une escalade rapide et agile, suivie de quelques pas de course, suffit à s'éloigner pour de bon de ce lieu de malheur.

La marche se poursuivit toute la nuit, à travers les collines et les plaines fraîches, en direction du nord. Nul besoin de carte ou de boussole ; une excellente connaissance des lieux suffisait à se repérer, et le ciel sans lune, parsemé de points blancs, faisait office de panneau indicateur pour qui savait en tirer des informations. A moins d'une heure de l'aube, alors qu'un pâle rai rose commençait à s'étirer à l'est, les Marais Maudits furent en vue. De nuit, les ténèbres qui recouvraient cette région prenaient l'allure d'un gigantesque monstre de brume, grondant silencieusement dans l'attente de sa prochaine proie. La brise discrète qui flottait sur les collines se changeait en un souffle putride et menaçant. Au plus profond de cette chape de ténèbres, se terraient les créatures les plus abjectes du monde.
Toutes, sauf une.
Mais cela n'était qu'une question de temps.

Un silex tranchant, une estafilade bien appliquée au creux de la main, et quelques gouttes de sang allèrent s'écraser dans la boue. Suffirait-il à les appeler ? Les requins pouvaient sentir une goutte à des milles, mais rien ne prouvait qu'ils pouvaient en faire autant.
Un murmure brisa le silence pesant.


" Sortez de votre cachette. Venez à moi. Il est temps que nos forces se joignent pour anéantir cet Empire qui s'est moqué de moi. "
Information détaillées
Œildemort
Néophyte
Maîtres Nécromants

le Malina 14 Rastel du 1552ème cycle à 17h21

Un silence oppressant, une brume étouffante, une puanteur âcre et fétide d'eau croupie et d'excréments moisis. Trois jours à marcher dans les marécages sans trouver âme qui vive - ou qui meure. La Lance Noire refusait cependant d'admettre qu'il s'était perdu, connaissant le terrain au point de connaître l'emplacement de la frontière des Marais Maudits. Le plus grand risque résidait dans son absence d'équipement. Il ne s'était jusqu'alors jamais risqué dans ces territoires extrêmement hostiles sans un bon stock d'armes et objets de protection, et là il se trouvait totalement dépareillé. A la moindre rencontre belliqueuse, il risquait d'être tué en quelques minutes. Le Destin lui accordait pour l'instant la chance de n'avoir croisé aucune créature, bien qu'il devinât maintes fois des mouvements au-delà de sa vision, et des choses dissimulées dans les vapeurs épaisses. Aurait-il été aveugle que cela n'aurait rien changé. Poussé par le courage, l'obstination ou la folie, nul n'eût pu dire ; mais il continuait à s'enfoncer dans la boue et le domaine des nécromants, ignorant la fatigue et les blessures.
DEV 9
Information détaillées
MJ 88

le Malina 21 Rastel du 1552ème cycle à 09h11


La silhouette de la lance noire s'enfonçait dans les marais, la vase rongeant rapidement le cuir de ses équipements, des bottes jusqu'aux bretelles.
Les heures passèrent, sans qu'aucune force nécromancienne ne se soit fait connaître. Pourtant, le sentiment d'être observé vous suivait depuis déjà quelques moments, trouvant raison lorsque, à proximité d'une horde de squelettes, ceux-ci ne réagirent même pas à votre présence.

Mystère...


Information détaillées
Œildemort
Néophyte
Maîtres Nécromants

le Mirion 22 Rastel du 1552ème cycle à 12h16

Le guerrier s'arrêta un instant, la respiration contenue. Les cliquetis des os animés par une sombre magie étaient les seuls sons audibles. Très lentement, il changea de direction pour contourner le groupe de morts-vivants, priant pour ne pas marcher sur une racine enfouie, et éviter d'agiter trop de boue. A cette distance, ils auraient déjà dû l'avoir repéré. Et pourtant...

* Je suis donc attendu ? * se demanda-t-il perplexe.

Les maîtres nécromants avaient des yeux partout, il était inconcevable qu'ils puissent encore ignorer qu'un intrus rôdait dans leur domaine. Si la Lance Noire n'était pas déjà morte, cela ne signifiait qu'une chose : "ils" voulaient le voir.
Ou alors, ils attendaient de lâcher le chat sur la souris.
Il refit un pas en avant, avec plus d'assurance, guettant les mouvements des squelettes.

DEV 9
Information détaillées
MJ 88

le Mirion 22 Rastel du 1552ème cycle à 20h14


Ce premier pas emboita un second, puis d'autres. Mystérieusement, vos pieds semblent prendre une direction, s'enfonçant dans des sentiers que toute raison repoussait d'emprunter. Mais pourtant, la marche s'organisait inconsciemment, chemin délimité et parfaitement encadré par les passifs deux-fois nés, troquant leur agressivité millénaire de la vie contre une nonchalance sans équivoque.

Tellement de mystères, trop de mystères...


Information détaillées
Œildemort
Néophyte
Maîtres Nécromants

le Solior 25 Rastel du 1552ème cycle à 03h30

Garder une idée précise de l'écoulement du temps s'avérait à la fois inutile et impossible. Quant à tenter de se repérer, ce n'était guère plus judicieux, nulle carte n'indiquant précisément la conformation des lieux. Seule certitude, il était dans la bonne direction, à en juger par le nombre croissant de créatures néfastes. Sans s'en rendre compte, il avait franchi une frontière que bien peu avant lui n'avaient ne serait-ce qu'aperçu. Désormais il n'y aurait plus de retour en arrière.
Le seul ennemi hostile fut le sol. La boue se lovait sur ses jambes jusqu'aux genoux, comme un serpent, rendant sa progression délicate. Plusieurs fois, il fut forcé de s'arrêter et plonger ses mains dans le goudron pour en extirper des racines ou des ossements qui emprisonnaient ses membres. Il poursuivit vers le nord-est, incapable de savoir s'il prenait le bon chemin, mais poussé par un sentiment surpassant toute idée de peur ou de découragement. Le même sentiment qui avait coûté la vie à un ancien chef de guerre d'Havrebois.

A quoi s'attendait-il, il ne savait pas vraiment. Et quand brusquement, l'inconnu se dévoila dans son effrayante et macabre majesté, d'une puissance écrasante telle qu'il n'aurait jamais pu l'imaginer, Oeildemort en resta le souffle coupé, saisi par cette horrible vision. Sa traversée des Marais venait de s'achever.

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page