Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

110 Joueurs sur Ideo (4372 inscrits) : 56 humains (2256), 26 elfes (1372), 28 orcs (744) | 9 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Numen Inest : le Retour du Maître (Vérité VII)

ou « Je vous l'avais bien dit »
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Flizia
Seigneur Nécromant,Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Malina 13 Rastel du 1553ème cycle à 01h18

RP Précedents :
(I) - Dans une grotte en plein coeur des marais. / Vengeance ou Pardon, trahison de l'Ombre. (Marais) (Iscarioth, Julas)
(II) - [IMPORTANT] A la recherche d'une vérité. (Marais, Antre) (Yubiwa Manus, Flizia, Flaiy d'Ollaz, Gwarthuiva, Hettar, Dakkon Lame Noire, Mordred)
(IIIa) - A la recherche de l'Ombre (partie Manoir). / et préparatif de l'expédition. (Marais) (Flizia, Flaiy d'Ollaz, Samildonach, Légion, Dakkon Lame Noire, Mordred)
(IIIb) - A la recherche de l'Ombre (partie Marais). / La tannière du renégat (Marais) (Dakkon Lame Noire, Légion)
(IIIc) - A la recherche de l'Ombre. / ...et du garde-manger du Manoir. (Marais, Antre) (Iscarioth)
(Annexe) - Pour quelques paroles... / Au trou ! (Marais, Antre, Cellules) (Hettar)
(IV) - A la recherche de l'Ombre (partie Contrées). (Marais) (Izarus, Flizia)
(V) - De la mort renaît la non vie. (Het Masteen)
(VI) - De la mort renait la non vie [Suite]. (Het Masteen)
(VII) - Numen Inest - Le Retour du Maître. (Marais, Antre) (Izarus, Flizia)
(VII) - Dong, dong / La cloche sonne. (Marais, Antre) (Flaiy, Flizia, Nacihom)
Thème musical : Prélude, Allemande et Gigue.
Information détaillées
Flizia
Seigneur Nécromant,Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Malina 13 Rastel du 1553ème cycle à 01h31

[HRP: Ce post est pour le RP précédant la réunion, lequel n'est pas encore rédigé.

Copiez à la suite les posts du RP de la réunion fait dans le forum de ville. /HRP]
Thème musical : Prélude, Allemande et Gigue.
Information détaillées
Flaiy D'Ollaz
Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Malina 13 Rastel du 1553ème cycle à 17h45

La cloche sonne en effet, faisant résonner sa clameur sinistre contre les pierres du manoir. Celui qui la manipule est un squelette, surveillé par un Flaiy bras croisés, de toute évidence en posture d'attente.

Car oui: La cloche tinte par douze fois. Ce qui signifie, dans les codes nécromanciens, le rassemblement immédiat des adeptes. Sans doute un évènement d'importance.
Information détaillées
Œildemort
Néophyte
Maîtres Nécromants

le Joriol 6 Dilannel du 1553ème cycle à 18h54

Au dernier coup, Oeildemort posa le linge qui lui servait pour éponger la sueur de son front après l'entraînement. Ses muscules se détendirent peu à peu de l'effort et sa respiration reprit un cours normal. Bien qu'encore considéré comme un simple visiteur admis en ces murs, l'ancien maréchal n'ignorait pas qu'il se devait de répondre aux convocations comme tout autre apprenti.
En quelques mouvements vifs, il enfila une tunique de laine grisâtre et se rendit au lieu du rendez-vous. Le premier semblant d'animation dans le manoir depuis belle lurette.

Information détaillées
Nacihom
Seigneur Nécromant
Maîtres Nécromants

le Joriol 6 Dilannel du 1553ème cycle à 18h55

*** La cloche sonna. Cela faisait longtemps que le nécromancien ne l'avait pas entendu.
un événement important s'annonçait.

Ce devant être le conte qui avait agis ainsi.

Nacihom se leva et rejoignit Flaiy qui était encore à côté de l'instrument. ***


Beaucoup ne sont pas présent.
Information détaillées
Flaiy D'Ollaz
Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Valkin 7 Dilannel du 1553ème cycle à 15h07

Flaiy poussa un gros soupir, mains sur les hanches, avec cette expression autoritaire qu'il arborait autrefois lorsqu'il passait en revue ses miliciens.

Effectivement, Nacihom. Il est je pense inutile de faire annonce devant si restreinte assemblée.

Il claqua des doigts vers Oeildemort.

Toi, tu seras bientôt convoqué. Ne t'éloigne pas trop.
Information détaillées
Flaiy D'Ollaz
Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Valkin 7 Dilannel du 1553ème cycle à 15h08

Le temps passe lentement dans l'antre. On s'y fait au bout du deuxième ou troisième siècle de présence, paraît-il. Il ne signifie plus grand chose.

A la demande de Flaiy, les nécromants présents l'avaient suivi dans l'austère et majestueuse salle de cérémonie, où la voix du sanctifié, profonde et claire, portait bien. Jetant un regard désapprobateur aux miroirs voilés, il se plaça entre deux colonnes, croisa les mains dans le dos et posa un regard atone sur la restreinte assemblée.


Frères, Sœurs, aspirants. Le Maître Masteen va revenir à nous prochainement.

Il tourna le regard brièvement pour qu'on n'y décèle pas une lueur de satisfaction. S'il n'avait pas été particulièrement affecté par la disparition de ce personnage, il n'avait pas non plus témoigné de zèle particulier envers la liche. Mais ce n'était pas tant cela qui lui plaisait, que le fait que cette attitude était pour une fois en adéquation avec son avis, et non seulement avec son intérêt.

Il demeura fixe, son regard juste au-dessus des autres nécromanciens.


Réjouissez-vous.
Information détaillées
Œildemort
Néophyte
Maîtres Nécromants

le Solior 8 Dilannel du 1553ème cycle à 17h46

Oeildemort encaissa la nouvelle, partagé entre une certaine appréhension et une joie naissante. Le retour du maître des lieux pouvait signifier plusieurs choses pour lui : soit il deviendrait son serviteur en guise de punition pour l'avoir défié, soit il serait reconnu comme un allié de choix et accepté comme l'un des leurs. Quoi qu'il en fût, il se devait de prendre les devants.

" Seigneur Flaiy, dit-il en s'inclinant, permettez-moi d'en informer les autorites kohriennes et les orcs de Naz'Gar. Une telle nouvelle a l'approche de la nouvelle saison les forcera a adopter une attitude defensive contre nous, et tandis qu'ils regarderont vers les Marais, nous pourrons nous occuper d'affaires plus secondaires a leur insu. "
Information détaillées
Flaiy D'Ollaz
Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Dolink 9 Dilannel du 1553ème cycle à 22h09

Flaiy hocha la tête tranquillement aux paroles d'Oeildemort.

Sans prétendre être familier du formidable mécanisme cérébral du Maître, je pense qu'il souhaiterait que l'on clame son retour.

Que cela soit dit et répété; nul sépulcre ne peut retenir le Nécromancien. La mort nous appartient.
Information détaillées
Œildemort
Néophyte
Maîtres Nécromants

le Lüdik 10 Dilannel du 1553ème cycle à 11h01

" Ainsi en sera-t-il fait, Seigneur " promit le lancier en saluant une nouvelle fois.

Sur ces mots, il s'éloigna à reculons, puis regagna ses quartiers. Un messager, tel était son rôle. Le héraut de la non-vie. Après tout, pourquoi pas ? Sa vengeance attendrait encore un peu.

Information détaillées
Hettar
Profane à l'essai
Maîtres Nécromants

le Mirion 12 Dilannel du 1553ème cycle à 20h10

Hettar arriva finalement au manoir, se hâtant d'y retrouver Flaiy qui l'avait convoqué pour une raison ou une autre avec l'appuie de Yubiwa. Il ne mit pas longtemps à rejoindre la salle des cérémonies et ses occupants.

Comme à l'accoutumée, une flamme majestueuse danse au creux de sa main, bercée par ses humeurs. Il pénétra dans la salle sans plus de cérémonie, rejoignant rapidement le comte et Nacihom.


Bonsoir noir sir.

Surement suis-je en retard vus le peu de monde présent...
Puis-je à présent connaître les raisons qui t'ont poussés à me convoquer Flaiy ?
Information détaillées
Flaiy D'Ollaz
Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Valkin 14 Dilannel du 1553ème cycle à 17h35

Flaiy jette un coup d'œil à Hettar, puis promène son regard dans l'obscurité.

Hettar, je t'ai convoqué afin de t'arrêter. Tu as levé la main sur nos créatures, tu as désobéi aux ordres et tu as fait preuve d'une effronterie particulièrement inacceptable.

Ceux qui se retournent peuvent constater que quatre gardes squelettes convergent tranquillement vers Hettar.

C'est pourquoi tu seras incarcéré jusqu'à ton châtiment.

D'un mouvement du menton, il fait signe aux morts-vivants de conduire Hettar à sa cellule.
Information détaillées
Nacihom
Seigneur Nécromant
Maîtres Nécromants

le Valkin 14 Dilannel du 1553ème cycle à 17h35

*** Nacihom Observe la scène.

Que justice soit rendue.

À l'adresse de Flaiy ***


Avez vous des nouvelles du Maître ?
Information détaillées
Flaiy D'Ollaz
Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Valkin 14 Dilannel du 1553ème cycle à 17h36

Flaiy esquisse un sourire complice à Nacihom.

Il ne doit plus être très loin, maintenant. Le voyage l'aura probablement épuisé, peut-être pourrions-nous lui organiser une cérémonie d'accueil? J'ai ouï dire que quand il était grand intendant, il aimait à sentir les douces effluves de la myrrhe que l'on brûle, et à déguster à petites gorgées du vin de citron.

Quoiqu'il en soit, une haie d'honneur de squelettes me paraît le minimum.


Pour ce qui est du ménage... Il lève la tête et détaille murs et plafonds avant de ricaner joyeusement. C'est peine perdue, ça nous prendrait plusieurs cycles. Et de toute manière, tout le monde s'en fout.
Information détaillées
Flizia
Seigneur Nécromant,Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Valkin 14 Dilannel du 1553ème cycle à 17h37

Une dizaine de minutes après les autres, Flizia parut dans la salle de cérémonie.

Son visage était encore creusé et ses yeux cernés par le manque de nourriture et de sommeil, et elle portait encore une robe de laine noire très simple et ses cheveux dénoués, tombant sans ordre jusqu'à ses hanches. Après être revenue de la grotte, elle s'était consacrée à préparer l'expédition sans prêter aucune attention à son apparence et, depuis qu'elle avait senti la présence du Maître, n'avait pas pris le temps d'y remédier.

À ses côtés flottait l'esprit de l'Ombre, incorporel, invisible et indécelable par les deux profanes.

«
Y'gp rtzzfp lni tqrqni zfpbniigpqni xtfq ifqvnpllnq lg otqrfqn rni Cgqgpi », dit-elle en traversant la salle pour rejoindre Nacihom et Flaiy, les yeux brillant d'un éclat fiévreux. « Vy wlnkl lsdfwl mc rmvdvrlw nv sfmn... »

Elle s'interrompit, et fixa les deux aspirants d'un air désapprobateur. «
Rd'kzl-uk rd'hbz nxql bdm ? »
Thème musical : Prélude, Allemande et Gigue.
Information détaillées
Flaiy D'Ollaz
Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Valkin 14 Dilannel du 1553ème cycle à 17h38

Le sanctifié constate d'un air détaché la triste mine de Flizia. "Elle va se tuer à la tâche." se dit-il non sans malice.Quelque chose d'autre l'interpellait, comme une présence... mais il n'y prête pas davantage d'attention. Les esprits étaient partout, en ce lieu.

Faisant rouler les runes anciennes avec aisance de sa langue, il entreprend de répondre à l'acolyte.

Mk mlxvc k pcqkopyl yo rknncqfmcqcot iyloylrkm sdyr mc rctdyr py Qkytrc. Skr klmmcyrn xc pcrolcr ndyvkltc- il désigne Oeildemort du doigt, e'uvqmuquvnm hpui yu vnbhtc qmfw xhjtnyytn. Jthvq th y'htqmu... -il montre Hettar et les gardes, bnyi sznqyjmnbi yr inb rzzoilrljnb, qneeo qnbvoby.
Information détaillées
Hettar
Profane à l'essai
Maîtres Nécromants

le Solior 15 Dilannel du 1553ème cycle à 22h47

Hettar écouta les paroles du sanctifié. Rapidement, il leva un sourcil d'incertitude, de surprise. Puis, observant l'approchent des décharnées, il comprit que finalement, les geôles du manoir était d'une certaine façon sa seconde demeure.

Je vois que les actes de traîtrise font des heureux. Que va t'on me reprocher aujourd'hui. Aurais-je par " mégarde " posé les yeux sur le maître lors de son passage au Patanjali ?

Où pourquoi pas, provoqué la colère d'un quelconque nécromancien. Comme une certaine liche peu aimable ?


Suites à ces mots, de nouveaux nécromants firent leurs apparitions, d'abord Nacihom, puis Flizia ... Un balais incessant de sempiternel donneurs d'ordres, sans oublier ces fameux squelettes qui s'approchent bien rapidement pour des morts...
Information détaillées
Flaiy D'Ollaz
Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Solior 15 Dilannel du 1553ème cycle à 22h56

Nous parlerons de cela plus tard. trancha sèchement le demi-elfe. D'une secousse élégante du poignet, il fait signe aux squelettes d'amener le profane jusqu'à sa cellule.

Puis il fixe intensément Flizia du regard. Des esprits. Un adage des marais disait qu'un nécromancien pouvait les reconnaître à leur température, un autre disait qu'ils avaient une certaine odeur... Toujours est-il qu'une perplexité croissante fit froncer les sourcils du comte. Il s'approcha à pas mesurés de l'acolyte, s'arrêtant juste derrière. Dans un faible murmure:


Qulwlf... Al x'eap gleh xe nve se iehae...

Il jette un regard soupçonneux aux alentours.

Zu-cj yxgtj lz gzbupd? Ub lz lbmrx tjbmpjagx uz ygjbuxdmx... Ojx mpnycxu-cj fzbgx?
Information détaillées
Flizia
Seigneur Nécromant,Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Solior 15 Dilannel du 1553ème cycle à 22h57

L'Acolyte fixa Flaiy avec étonnement un instant.

«
Zntno Onmtlihzog ob abng nIglb zttbagnm vzov nIglb dnunm, zntno Onmtlihzog ob abng nIglb lbdbgnm vzov nIglb dnunm. Bg vbnr rb Hznglb z rb ainkiml yb dnubl vm no Onmtlihzog bvg ymuob in moymuob yb rb vnmklb, vbnr rb Hznglb abng rmbl bg ynmrmbl no Onmtlihzog. Tbrz kzng ainl tsztno y'boglb oinv. »

Cela fut dit d'un ton calme et sérieux, sans la moindre trace de l'accent elfique ni des autres qu'elle utilisait selon l'impression qu'elle voulait donner pour influencer les auditeurs. Il y avait peu de gens avec qui elle utilisait ce ton, car il y avait en fait peu de gens suffisamment sensés qu'il était possible d'estimer plutôt que mépriser comme la plupart et avec qui il était possible de parler sérieusement plutôt que leur parler comme à des enfants arriérés (ou les ignorer pour s'épargner la peine d'une conversation futile, de même qu'elle avait complètement ignoré le profane destiné à retourner aux cellules).

«
Wr s ewpew shhmipew isj rm Ksepjm, isj hvxzewfemxp z'wr ovwp eVpjm jmampew hm zmjs isj rm Ksepjm ewnsrmkmxp, » continua-t-elle.

«
Eyve wt bvt i'vf o'tfejt fyvx, m wyhnjcx wteet djjcscxet, ntve adcjt txe o'deetfojt it uvrthtfe ov Hdvejt. Drcj tf ovcnce ot wtid, w'txe vd ocjt vd id aycx x'tf njtfojt vd vf dvejt Fvcwjyhdfe te thncvcetj xvj itx njvcjyrdecstx ov Hdvejt, vcbvcsdve oyvkithtfe vd kjcxtj it Ndwet. Ut xvcx odfx hyf ojyce, wteet djjcscxet ft i'txe ndx. »

Elle sourit.

«
Sqrxpnkf, c'nmf u'nlln jb'xl trbuqrxf m'xkjbxbxfnq, crq xl mnpaln jb'nlln mn mwxf cwkurpkbxn nlln-pbWpn... »
Thème musical : Prélude, Allemande et Gigue.
Information détaillées
Nacihom
Seigneur Nécromant
Maîtres Nécromants

le Solior 15 Dilannel du 1553ème cycle à 22h59

*** Nacihom observait la scène, amusé. ***


Dnod mc fnpaeck fahp kr fch mc qtakck.

Neeaok jck njrk. Rohdrec mc oahk mrkfhdcp nrokr.

Berirn, enrkkaok ec Jnhdpc pcwcorp cd mhrqrmcp fnp ehr jhAjc.


*** Il s'approcha d'Hettar avant qu'il ne parte rejoindre le cellules. D'un geste de la main il lui arracha son bâton. ***


Tu n'auras pas besoin de ceci là où tu vas.

*** Un sourire se dessina sur ses lèvres et d'un geste du bâton nouvellement récupéré il désigna une des portes derrière Flizia. ***


Wmcrc rfllf xmet to adhlf.
Information détaillées
Yubiwa Manus
Seigneur Nécromant
Maîtres Nécromants

le Solior 15 Dilannel du 1553ème cycle à 23h00

*** La liche se déplaçait silencieusement, semblant voler juste au dessus de la surface.

Elle pénétra dans la salle. Son regard sombre se dirigea sur ce qui flottait, invisible, à côté de Flizia.

Elle l'ignora et alla se positionner non loin de Nacihom. ***


Xd Ybojid u'dgj nbg xfpu.
Information détaillées
Flaiy D'Ollaz
Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Solior 15 Dilannel du 1553ème cycle à 23h01

La température augmentait. L'arrivée du Maître, l'arrestation du profane, la présence de l'esprit... Flaiy passa une main dans ses cheveux et observa Flizia, visiblement troublé.

Hrfj zik, gdvgij v af ykwre iv ij oibfqfje...

Prononcer cette phrase lui fit vraiment, vraiment très bizarre.

Dfzw k'f-q-zh lfw qckqjz vc qjcm hc Dfjqmc..? Sjc w'cwq-zh lfwwjz vfkw xcqqc nmeqqc, ckuzk..?

Il embrassa la pièce d'un regard circulaire, fixant rapidement les trois autres nécromanciens.

Ozer xzoxzvazor ted-aurrer: x'urq de hdeqvu ruet au qvdoxguv. Jzev t'guevu, cu ou mzkr dexeo koqekveZq ed xu peu ae qzvq rzkq wdkq ed xuqqu...

Il allait employer un terme assez méprisant, mais considérant sa propre condition d'être plus franchement très vivant, il se reprit.

R i'Bfsem. Semq, k'yfrwyom azm nz pryp xm azm nz qryp.
Information détaillées
Het Masteen
Maître Nécromant
Maîtres Nécromants

le Solior 15 Dilannel du 1553ème cycle à 23h02

Une ombre. Par sa discrétion, son aisance à s'avancer, tel un nuage sombre, empoisonné, malsain.

Une statue imposante, impressionnante, s'avançait. Elle entrait dans la salle avec toute la prestance que l'on pouvait attendre d'elle.

Prêtant quelques regards de ci de là aux quelques personnes présentes, Het les toisa du regard quelques fois, chacun leur tour. Nuls ne pouvaient observer ses yeux, qu'il gardait toujours cachés sous une capuche d'un épais tissu noir, tombant à ses pieds, recouvrant toutes parties du corps. Seul le néant semblait leur parvenir, ce noir sous la capuche, cette ombre confortablement installée dans un doux lit morbide...

-Ghryh og muyciq pgmghi.

A nouveau il se tourna, observant les membres ici présents. Puis sur un ton à la fois de reproche, d'énervement, il reprit la parole.

-Rosg i'sOjyg esy jpou uys iobapysw.
Information détaillées
Flizia
Seigneur Nécromant,Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Solior 15 Dilannel du 1553ème cycle à 23h39

L'Acolyte s'apprêtait à répondre à Flaiy lorsqu'une autre voix se fit entendre. Aussitôt, elle s'immobilisa.

Elle connaissait cette voix.

Flaiy et Yubiwa oubliés, elle se retourna lentement, visiblement agitée, pour fixer des yeux grand ouverts sur la silhouette qui avait parlé.

« Il est revenu... »

La nécromancienne sourit.

Elle ne pensa pas à se demander depuis combien de temps il était là ni même comment il avait pu arriver sans qu'ils ne fussent prévenus. Au temps pour l'idée d'aller à sa rencontre, se serait-elle peut-être dit si elle avait été capable de penser à cela à un tel moment.

Ce n'était pas qu'elle ne pensait à rien, au contraire. Seulement, elle se mit à penser à tellement de choses en même temps que le résultat fut un bruyant brouhaha intérieur. S'y mêlaient pêle-mêle des exclamations incohérentes, des fragments de divers souvenirs de son Pacte et de la cérémonie qui l'avait suivi, une lamentation sur l'impression qu'avait dû donner l'Antre à son retour entre les préparatifs (enfin terminés) de l'expédition pour Yesod qui encombraient le hall et plusieurs autres pièces et les voiles qui couvraient les miroirs en signe de deuil et qu'elle n'avait pas eu le temps de faire retirer, notamment ceux qui couvraient entièrement les murs de la salle de Cérémonie, qui en temps normal illuminaient la pièce en reflétant chaque chandelier et chaque lustre, et une dizaine d'autres choses plus ou moins cohérentes.

« Il est revenu. Il est revenu... »

Elle avait su qu'il finirait par revenir, elle l'avait su, même alors que les autres l'avait cru mort et n'avaient strictement rien fait pour ne serait-ce que le vérifier, même alors qu'elle s'était retrouvée seule pour aller à Yesod et, le cas échéant, suivre son Pacte à la lettre en se tuant.

Lorsqu'elle fut à nouveau capable de penser de manière à peu près cohérente, elle fit quelques pas dans sa direction pour s'approcher et s'agenouilla, ainsi qu'elle avait l'habitude de le faire.

Combien de temps cela faisait-il ? A quand remontait la dernière fois qu'elle l'avait ne serait-ce qu'aperçu ?

Cela avait dû être plusieurs cycles auparavant, avant qu'elle ne devienne Acolyte, avant même qu'on ne l'ait chargée d'enseigner aux nouveaux disciples du Maître, alors qu'il enseignait encore lui-même à ses nécromants de temps en temps, car elle ne se souvenait pas l'avoir vu depuis, ni même avoir entendu qu'un autre nécromant ne l'ait vu.

Cela avait dû être en hiver, elle se souvenait de la neige recouvrant les marais, la neige dans laquelle elle avait été agenouillée en écoutant ses paroles avec révérence.

Aussi longtemps ? Longtemps... Non, c'était étrange. Cinq ou six cycles n'étaient rien, pas même un centième de sa vie, mais ils semblaient pourtant avoir plus de valeur que tous les autres siècles réunis...

Elle était sur le point de fondre en larmes, sans vraiment savoir pourquoi.

Thème musical : Prélude, Allemande et Gigue.
Information détaillées
Flaiy D'Ollaz
Acolyte Nécromant
Maîtres Nécromants

le Solior 15 Dilannel du 1553ème cycle à 23h40

Le Maître. Le comte posa un regard calme sur lui, hochant brièvement la tête. Il était réellement étrange qu'un être comme Flaiy ait pu relativement accepter des supérieurs hiérarchiques tout au long de sa vie. Bien sûr, il avait trahi ou fait payer ceux qui ne desservaient plus ses intérêts, ou ceux qui commettaient la grossière erreur de le traiter trop mal.

Grossière erreur, car nul besoin d'être devin pour comprendre que l'individu, compte tenu de la taille de son égo et de l'état extrême de ses pulsions mortifères; pouvait aller très loin dans la violence, d'une manière ou d'une autre.

Il avait accepté l'autorité, il s'en accommodait. C'était un petit prix à payer en échange du pouvoir à exercer. Les sénéchaux Vahngal et Fatalis? Ils lui faisaient confiance. Naïfs. La grande intendante Ligendia? Un parangon de pourriture et de corruption. Il s'entendait à merveille avec elle. Le capitaine Séverin? Trahi aussi. Cela, il n'en avait éprouvé aucune satisfaction. Il avait du respect pour cet homme féroce et ambitieux.

Mais on ne peut pas décemment dire non plus que le remord le rongeait. L'élément instable, l'électron libre avait fait son petit chemin parmi les cadavres. L'armée, la milice, le mercenariat, le meurtre absurde à la chaîne, sans étendard. Là où l'on tuait, Flaiy venait. Là où la Mort régnait de toute sa splendeur, là où exhalait l'haleine malade des catins anémiques, là où l'on prend du plaisir à provoquer ou observer la souffrance, là où flottait l'odeur étrangement caramélisée de l'opium, là où l'on trouvait des arbalètes mortelles et des épées ensorcelées, là où l'on poignardait pour un regard de travers, là où l'on baignait dans la nuit totale, se détruisant, détruisant... Là où la noyade devenait un délice, là où tuer n'est même plus un art: c'est juste ce qui paye la viande et la gnôle.

Le comte des pendus prétendait à beaucoup de talents. Peut-être était-ce vrai. Mais jusqu'à maintenant, le seul domaine dans lequel l'on a pu jauger sa valeur, c'est très simplement l'agression, l'assassinat, la boucherie.

Il a donné la mort durant bien des cycles, jusqu'à venir jusqu'aux nécromanciens. Là, la donne changeait: Il n'était plus question de tuer -si ce n'est tuer la mort. C'était tout autre chose. Il semblait s'être acclimaté à ce changement. Mais jusque quand? Il n'y a semble-t-il aucune raison à ce que sa soif de sang se soit tari. Vraiment aucune.

Son Maître. Et oui, il acceptait cet état de fait sereinement. Il était le Maître car il lui avait donné ses pouvoirs, et parce qu'il pouvait sans aucun doute les lui ôter. Il était son Maître parce qu'il tirait sa force de lui. Le pacte lui paraissait toujours un sort enviable. Aucun regret.

Flaiy sourit à Het Masteen. Il ne l'aimait pas, pas plus qu'il n'aurait pu aimer son père: seulement, le lien de sang était là. Il avait une charge à remplir. La liberté lui paraissait soudain un concept fumeux. Mieux valait l'écrire au pluriel. Était-il content de son sort? Non. Le bonheur sonnait encore plus creux. Il était là, et puis c'est tout. Le sort était jeté, il avait choisi son étendard et son linceul.

Il jeta un regard à Flizia, un regard semble-t-il attendri. Puis il reporta son attention sur le ressuscité, haussant les épaules.


Gp k'pjs hij glqqp jf z'lk alnfjjifs m'nkp fqqpkjp hlhnzirfsnf...

Révérence solennelle, presque mécanique. Sourire derechef. Pas insolent, juste détaché. L'étrange sourire de Flaiy, comme l'éclat d'un météore sur un monde perdu...
Information détaillées
Hettar
Profane à l'essai
Maîtres Nécromants

le Joriol 20 Dilannel du 1553ème cycle à 23h23

Nacihom lui prit son bâton des mains, argumentant qu'il n'en aurait plus besoin là ou il sera. Il n'eut le temps de dire mot, les squelettes convoqué par Flayi étaient déjà à ses côtés, ils le conduisirent en cellule.

Il y attend son jugement, où tout du moins la visite d'un nécromant.
Information détaillées
Het Masteen
Maître Nécromant
Maîtres Nécromants

le Joriol 20 Dilannel du 1553ème cycle à 23h25

*** Le Maître Nécromant observa l'assemblé devant lui. Il sentait une présence qu'il ne connaissait que trop bien. Son regard se figea sur Flizia, agenouillée devant lui.
Il s'avança prêt d'elle, l'ignora.
Il s'arrêta à ses côtés. L'ignora encore.

Levant la main devant lui, un flot de magie noire s'en échappa et alla englober ce qui semblant flotter aux côtés de l'Acolyte.
D'un mouvement sec il baissa son bras. L'obscurité disparut, laissant apparaitre une espèce de nuage flottant devant lui. ***


Jy lziz ji bhyxzigjih vimwgj elx. Zwfdi tyi jy hirhijjihwz aw elhj tyi Kyqxpw j'wmwxz looihji.

*** Sa voix résonna dans la salle. Quiconque l'eu entendu sut qu'en cet instant précis le destinataire de ces propos était en mauvaise posture.

Il posa de nouveau ses yeux sur Flizia. ***


Lqndr cgn ! Vqnv pgn.

Fbunhgp ! Dnrfv bqvvn.

Ugpcr, guuqwr cgn jr urc Hrccbm rc jnv qb cgf Aghmnrf jr mrvcrm jnvwgfnelr. Lr crpwv xqr tr infnvvr bdru rqo.


Stcjp tc bhv, halwe, ie be mcvzze pcjz mez acvjz pe Qtlvuc.

*** Puis il disparut dans le manoir. ***
Information détaillées
Yubiwa Manus
Seigneur Nécromant
Maîtres Nécromants

le Joriol 20 Dilannel du 1553ème cycle à 23h25

*** Yubiwa observa la scène. Het n'était visiblement pas content que Flizia ait fait revenir Izarus sans sa permission.
la liche espérait qu'elle payerait le prix fort cet acte intolérable.

Une fois le Maître partis elle passa devant Flizia, imposante dans son instant de gloire, puis s'immobilisa devant l'ombre déchue. ***


Khsmju...Diju mlfikojs js qmjkuldx ld glx kduxsdx ysxknktjl.

*** D'un geste rapide elle ordonna à deux squelettes d'aller lui chercher un cadavre, peu importe lequel.

Elle attendit, fixant le traitre du regard, savourant sa victoire sur l'Acolyte. ***

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page