Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

124 Joueurs sur Ideo (4352 inscrits) : 61 humains (2245), 33 elfes (1365), 30 orcs (742) | 7 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

De baffes en gaffes.

Tu ne tueras point.
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Avatar
Kohrien,Capitaine,Ambassadeur Impérial
Empire de Kohr

le Malina 26 Calinior du 1553ème cycle à 19h36

*** La troupe de mercenaires venait de quitter les murs de bois et de boue. Pour la sécurité du Patanjali, Avatar avait préféré mener ses hommes hors de la Principauté. Il était plus sage d'éviter de faire entrer la furie nordique dans ce devenir en construction.

Finallement, le Peuple de la Force, après le lot d'insultes habituelles de chacun, s'était tu. Aucune nouvelle depuis la mise au point du Capitaine: aucun compaing ne serait livré à quiconque, mais les trois vadrouilleurs seraient jugés lors d'une cours martiale. Et le temps étant venu au calme, et la compagnie établissait son campement temporaire.

Les préparatifs pour la cours commençaient, et bientot les invitations aux différents témoins seraient envoyés. ***

Pas de jour sans nuit, pas de mort sans vie
Thème
Information détaillées
Askeladd
Kohrien,Héros Noir,Chambellan de Dominia
Empire de Kohr

le Malina 26 Calinior du 1553ème cycle à 20h14

*** Le sergent avait revêtu des habits de saison. Il portait une vieille tunique noire très légère pour ne pas souffrir de la chaleur et un keffieh pour se protéger du sable et du soleil. « Le sable ça vous ronge les dents ». Il repensa alors au vieux Chicot à qui l'on avait finalement arraché la seule dent qui avait survécu à sa vie de nomade à la suite d'un pari ridicule. Quelle tristesse .... Enfin, c'est sans importance ...

Il scrutait l'horizon le regard dans le vague, laissant passer les idées dans sa tête sans chercher à les retenir. C'était un exercice qu'il répétait souvent pour se détendre. Il tira vers lui la gourde qui pendait à la selle de sa monture et se servi une rasade avant de laisser s'échapper un soupir de satiété. Il avait assez rêvassé et le camps était presque monté. Il était donc temps pour lui d'aller voir le capitaine au sujet de la fameuse affaire qui avait suscité tant d'émois dans la communauté idéeanne ces dernières lunes. Il tira sur les rennes et se dirigea tranquillement vers la tente de l'état major curieux de savoir comment le jugement de ses hommes serait orchestré. ***


Mors Ultima Ratio
Thème
Information détaillées
Avatar
Kohrien,Capitaine,Ambassadeur Impérial
Empire de Kohr

le Mirion 27 Calinior du 1553ème cycle à 11h23

Dans la tente de l'Etat Major

*** Avatar venait de finir ses missives, et avait chargé Luna, d'humeur ronchonne aujourd'hui, de les transmettre. Il se dirigeait vers sa bouteille de NoirCastel, une des dernières de la réserve - Va falloir s'y remettre! - lorsque son sergent fut annoncé.
Il sortit un second godet, remplit les deux puis en tendit un à son sergent. ***


Pas besoin de te demander.

Il avait le teint sombre, grave. Si jeune, et pourtant déjà si vieux.

La Compagnie a bien changé. Je n'ai pas assez appris de mes prédécesseurs. J'apprends de mes erreurs. Le Patanjali en etait-elle? Non, c'est le monde l'erreur. Ils nous ont employés pour être les meilleurs, et nous le fumes. Tellement qu'ils ont vu les leurs nous rejoindre, et ils ont surtout vu la peur les envahir. Nous sommes traqués. Mais au fond, j'aime cet instinct de survie qui nous anime. Aujourd'hui, nous allons devoir juger trois des nôtres qui ont cherché à pousser leurs limites pour survivre. Merde, ce sont nos limites aussi qu'ils ont franchis! Nous avons perdus trop d'hommes pour les laisser parcourir le monde pendant que nous traquons pour survivre.

*** Il but d'une traite son verre. ***


Rempart, je me fous de ce que le Klan du Nord veut, ou ce que Asafa réclame. Aujourd'hui, nous jugeons nos hommes pour nous, pour leur non respect de l'ordre et des consignes. Rempart, il te revient à toi de défendre notre discipline. C'est toi que je choisis, toi qui fut formé par Rossignol lui même à suivre les ordres et respecter les annales. C'est aussi ton rôle de Lieutenant.

*** Il avait retrouvé ce sourire cynique, et une lueur dans les yeux. Il avait quelque chose en tête. ***

Pas de jour sans nuit, pas de mort sans vie
Thème
Information détaillées
Askeladd
Kohrien,Héros Noir,Chambellan de Dominia
Empire de Kohr

le Mirion 27 Calinior du 1553ème cycle à 13h11

*** Le sergent écoutait attentivement son capitaine, tout en retirant son foulard pour découvrir son visage. Le capitaine connaissait bien son subordonné et le verre de la funeste liqueur fut appréciée à sa juste valeur. Rempart, alors qu'il aurait comme à son habitude animé son entrée en scène par quelques mots d'esprits n'en fit rien. Il n'était pas habituel que le commandant des forces mercenaires d'ideo fasse part de ses états d'âmes et le moment était bien trop solennel pour être pris sur le ton de l'humour.

Il porta au même moment que son capitaine le verre à ses lèvres sans décrocher un mot et s'étouffa lorsqu'il appris sa nouvelle affectation. S'en suivi une quinte de toux insupportable. Mais, une fois remis de ses émotions, il se tourna pour poser le godet sur une table, se gratta le parties et prit la parole. ***


C'est un honneur que tu me fais capitaine. Je ferais de mon mieux pour être à la hauteur de cette tâche et entrer dans le panthéon de la funeste et je mettrais un point d'honneur à rester fidèle à mes engagements. Les conseils de ce vieux Rossignol me manquent terriblement en ces temps de troubles. Mais je peux te garantir que nous ferons la lumière ensemble sur ces évènements et que les manquements à la discipline seront punis comme il se doit. Comme tu l'as dit, il n'existe qu'une seule justice, celle de notre communauté. Nous avons peut être été trop conciliants par le passé Avatar. Et cette preuve de bonne volonté a été prise comme de la faiblesse à telle point que certains croient pouvoir exiger impunément la tête de nos hommes sur un plateau. N'oublions pas d'où nous venons, sous quel drapeau nous nous battons et surtout aux côté de qui nous combattons.
***
Le lieutenant Rempart pouvait donc quand même, aux heures où il était encore sobre, faire preuve de raison. Tout en se rendant vers l'armoire dans laquelle sont archivées les missives de l'état major, il reprit.
***

Seul le code moral de la Compagnie prévaudra et les fautifs seront sévèrement punis... Bien, il va nous falloir éplucher toutes ces missives rapidement pour essayer de faire la lumière sur certains détails encore flous. Une date a t-elle été fixée ?


Mors Ultima Ratio
Thème
Information détaillées
Avatar
Kohrien,Capitaine,Ambassadeur Impérial
Empire de Kohr

le Joriol 28 Calinior du 1553ème cycle à 11h44

*** Il avait finit de tourner en rond, et s'assit sur un tapis, les jambes croisées, les mains posées dessus. ***


Demain soir. Le Klan se fait trop pressant. Je sais qu'ils ne sont pas si loin. Troor était encore dans les Terres Orphelines il y a peu, nous sommes à deux pas de Drogmar et de l'Artenie.

*** Il regarda son godet, vide. ***


Le Klan était pressé, Asafa semblait dans l'urgence. Nous jugerons nos hommes rapidement, et ils pourront tous retourner chez eux...

*** Un court silence, les yeux s'assombrissant. Ce regard des grandes guerres, ce regard ne reflettant que l'Etendart. ***


... ou de venir nous chercher une bonne fois pour toute!
Pas de jour sans nuit, pas de mort sans vie
Thème
Information détaillées
Avatar
Kohrien,Capitaine,Ambassadeur Impérial
Empire de Kohr

le Valkin 29 Calinior du 1553ème cycle à 09h37

*** Il avait été cherché quelques herbes, et une petite pipe dans laquelle il deposa ses plantes avant de l'allumer. ***


Dans l'histoire de la Compagnie, je n'ai connu que deux "procès" dans nos rangs. Une elfe à mon arrivée, une espionne condamnée à mourir par deux fois et la langue coupée, sous Le Vieux. Et il y a eu Jormungand, qui s'en était pris à Furie, alors Capitaine. Il eut à quitter les rangs.
Voilà les antécédents sur lesquels nous devons nous appuyer.


*** Il inspira quelques bouffées avant de reprendre. ***


Par contre, rarement dans l'Histoire de la Compagnie nous n'avons eu période comparable. Aujourd'hui, Ideo a cessé ses guerres, et personne ne peut nous employer pour ce que nous faisons. Outre le fait de nous voir comme ceux que l'on paye pour combattre avec, nous sommes vus comme les ennemis qui ont combattus contre. Le mercenariat mal compris. Bref, nos hommes manquent d'action Rempart.
Voici le sinistre environnement que nous devons prendre en compte.


*** Il tentait de faire des cercles avec la fumée. ***


Je ne sais comment appréhender ce jugement Rempart. Nos hommes ont manqué de discipline d'un coté. Mais d'un autre, ils sont conditionnés de par notre nature à traverser Ideo et mener des combats.
Pourtant, nous étions en traque...
Voici les faits que nous devrons juger.


*** Un petit rire. ***


Rempart, demain, tu seras chargé de l'accusation pour les motifs suivants: manquement aux ordres. Il faudra également faire la lumière sur cette agression. Supras m'a avoué avoir mis une baffe à quelqu'un en sale etat qui a croisé sa route, mais nie l'avoir tué. De la meme manière qu'étant sur le territoire de Gardebois, il s'attendait pas à ce que Havrebois vienne frapper à nos portes...
Pas de jour sans nuit, pas de mort sans vie
Thème
Information détaillées
Askeladd
Kohrien,Héros Noir,Chambellan de Dominia
Empire de Kohr

le Valkin 29 Calinior du 1553ème cycle à 20h23

*** Le lieutenant était toujours debout et écoutait avec attention le capitaine. Lorsque celui-çi eu fini, il prit la parole à son tour. ***


Effectivement, la paix semble s'être installée sur ideo depuis quelques temps ... c'est bon pour les affaires de certains et moins pour d'autres. Nous savons tous les deux que l'affaire que nous traitons actuellement va bien plus loin que le simple assassinat et que nous avons droit à un traitement de faveur comme d'habitude. Je me demande si le chef du Klan du Nord traite personnellement toutes les affaires de meurtre qui concerne ses sujets.

*** Il effectua une pause, perdu dans ses pensées. ***


Quoi qu'il en soit, cette petite aventure en temps de paix n'est pas à prendre à la légère et nous devons punir les coupables afin que ce genre de désagrément ne se reproduise pas. Mais entre nous un bon havreboisien est un havreboisien mort et je ne peux que me réjouir que ce petit merdeux mange les pissenlits par la racine.

Pour ce qui est de Supras et de Nerth, je ne comprends pas pourquoi je n'ai pas eu vent de cette histoire. Et surtout je ne comprends pas ce que foutait Supras chez les corbeaux...


*** Il s'empara de son foulard et l'entoura a nouveau autour de sa tête avant de se diriger vers la sortie. ***


Dans tous les cas nous ferons la lumière sur tout cela lors de notre interrogatoire. J'ai à faire Capitaine, le devoir m'appelle.


Mors Ultima Ratio
Thème
Information détaillées
Avatar
Kohrien,Capitaine,Ambassadeur Impérial
Empire de Kohr

le Valkin 29 Calinior du 1553ème cycle à 20h46

*** La nuit porte conseil dit-on. Plus courte, plus petit est le conseil.

Dehors, c'était un campement des plus sommaires. L'objectif n'était pas de s'enliser dans les Sables de la Séparation. Il y avait un travail à finir au Patanjali pour les Mercenaires. Les travaux allaient commencer, et la sécurité n'était toujours pas assurée. ***


*** Les yourtes avaient étaient installées en cercle. Au centre se tiendrait la plaidoirie. Deux plans côte à côte se dressaient de part et d'autre d'un pupitre d'ou parleraient les différents témoins. Face à eux, une petite estrade, une petite table. Avatar s'y tenait, accompagné de trois troupiers. ***


Il est temps.
Pas de jour sans nuit, pas de mort sans vie
Thème
Information détaillées
Askeladd
Kohrien,Héros Noir,Chambellan de Dominia
Empire de Kohr

le Valkin 29 Calinior du 1553ème cycle à 21h09

*** Le Lieutenant était vêtu plus chaudement. Les nuits sont fraîches dans le désert. Il s'avança le pas rapide, quelques missives sous le bras, pour venir s'installer sur l'estrade aux côtés du capitaine. Il fit signe à l'un des troupiers d'aller chercher les concernés. La court martiale allait bientôt pouvoir débuter. ***


Mors Ultima Ratio
Thème
Information détaillées
Supras
Frère Pénitent
Royaume de Keldar

le Mirion 3 Filandor du 1553ème cycle à 20h37

Supras avait rejoint le lieu où le jugement devant la cour martial se déroulera. Il avait traversé la moitié d'Ideo au pas de course pour regagner les rangs de la Funeste.

Averti d'un possible affrontement avec les Orcs Havreboisiens, les mercenaires s'étaient regroupé dans le désert de la Séparation, lieu rappelant de nombreux souvenirs au guerrier dont un principalement : la fessée monumentale et la correction donnée à l'armée Orcs lors de la guerre qui opposa l'Empire de Kohr et l'Union d'Havrebois. Un sacré souvenir puisque acteur principal, en effet c'est lui qui était en charge de la gestion du front Sud et lui qui avait coordonné les force sur place, Drogmar à un pas de bruler avant que la diplomatie n'intervienne. Quel gâchis...!

C'est donc les traits tirés par la route que le Troupier pénétra face à l'assemblée qui se tenait dès lors face à lui. Le Capitaine Avatar, le nouveau Lieutenant Rempart et quelques Troupiers le dévisageait de la tête au pied, la colère se lisait dans leurs yeux, Supplice savait que l'heure était grave et qu'il fallait assumer ses actes.


Capitaine, Lieutenant... me voici !


Derrière lui, Nerth et Eragon se présentèrent quelques secondes plus tard... le jugement pouvait commencer.
Supras, Fidèle du Sévère.
Information détaillées
Avatar
Kohrien,Capitaine,Ambassadeur Impérial
Empire de Kohr

le Joriol 4 Filandor du 1553ème cycle à 13h22

*** Le soleil pointait à l'Horizon. Tout le monde semblait en place. Avatar n'était pas surpris qu'une fois de plus, aucun dirigeant n'avait daigné venir. Mais qu'importe. ***


Bien. Maintenant que nous sommes tous réunis, nous pouvons commencer.

*** Le Capitaine regarda ses trois hommes chacun à leur tour, puis son lieutenant chargé de l'accusation, et celui de la défense. ***


Troupier Supras, troupier Eragon, Sergent Nerth. Vous êtes accusés de:
- Manquement à la discipline et aux ordres, en vous etant rendu dans les Hautes Landes du Nord alors que nous exercions sous contrat dans le Patanjali,
- Aggression envers un allié de notre employeur actuel, le Prince Mustelide.


*** Sa première cours, il n'était pas à l'aise avec cela, mais faisait le necessaire pour ne pas le montrer. Il fallait trouver les phrases justes. ***


Que plaidez-vous?
Pas de jour sans nuit, pas de mort sans vie
Thème
Information détaillées
Supras
Frère Pénitent
Royaume de Keldar

le Joriol 4 Filandor du 1553ème cycle à 21h48

Que plaidez-vous?

Ses mots résonnèrent plusieurs fois dans la tête du guerrier. Ce dernier décida de s'avancer en premier, un pas en avant son casque sous le bras, épée au fourreau.


Capitaine.

Il patienta quelques secondes comme pour montrer que la situation lui tenait à cœur et qu'il était conscient que passer devant une cour martial signifiait beaucoup, lui militaire de carrière dans l'armée Impériale et aujourd'hui Troupier dans la redoutable Compagnie Noire.


Je plaide non coupable pour les faits que vous me reprochez. En effet, pour répondre à l'accusation du manquement à la discipline et aux ordres, j'ai suivi le Sergent Nerth lorsqu'en patrouille aux alentours du Patanjali, lui et Eragon sont venus me voir afin de participer à une chasse dans les environs. Effectivement nous sommes allez un peu loin et cela je ne le nie pas, je ne suis pas ici pour fausser la vérité mais belle et bien pour répondre de mes actes en vous narrant la vérité.

Supras avala sa salive puis reprit.

Je n'ai effectivement pas suivi mon Sergent direct mais pensait être d'une certaine utilité aux côtés des deux elfes maigrichons surtout vue la population actuellement dans les plaines, c'est bourré de créature mine de rien...

Concernant l'agression envers un allié de notre employeur... que dire... deux bonne grosses baffes sur un Orc qui ne portait aucun signe distinctif et qui se baladait le regard méprisant dans les Hautes Landes du Nord je ne pouvais savoir que ce dernier était un allié du Patanjali. Pour moi c'était une créature un peu plus grosse et un peu plus moche que les autres dans la foret. Surtout qu'à travers les branches et dans l'obscurité des bois on ne fait pas bien la différence et son langage pour moi c'était des cris de bête... il couinait comme un porc le bougre, une vraie fiote !


Reprenant ses esprits après s'être littéralement remémoré instant par instant la scène, il regarda autour de lui et fixa l'assemblée.


Voilà ce que je peux vous dire aujourd'hui sur ce que vous me reprochez. Je n'ai rien a ajouter de plus pour ma défense.

Le guerrier inclina la tête et recula d'un pas, place à l'attente.



Supras, Fidèle du Sévère.
Information détaillées
Askeladd
Kohrien,Héros Noir,Chambellan de Dominia
Empire de Kohr

le Joriol 4 Filandor du 1553ème cycle à 22h27

Le Lieutenant était assis sur sa chaise, à feuilleter frénétiquement ses missives. Rien ne semblait indiquer dans les divers échanges que Supras eut pris l'initiative d'aller assassiner des orcs d'havrebois. Les arguments du colosse semblaient valable, pourtant un détail restait en travers de la gorge de l'officier qui prit la parole.

Supplice, votre petite escapade nous coûte très cher ... surtout en papier à vrai dire. Tu n'es que troupier et en tant que tel, tu es par conséquent soumis aux règles de la hiérarchie militaire. Il ne me choque donc pas que tu ai fais confiance et exécuté aveuglément les ordres d'un sergent. Néanmoins, la séparation en lames ne donne pas le même pouvoir à tous les sergent et il était de ton devoir de m'avertir de cette petite escapade. Le Bélier était affecté à la traque de bandits et à des patrouilles aux alentours de la principauté.

Capitaine, c'est tout ce que j'ai à dire sur Supplice. Si le sergent Nerth confirme ses propos, je requiert pour le troupier supplice une mise au fer de 10 jours pour manquement à la discipline au sein de sa lame.


Rempart se leva, le regard plus sombre, dirigé vers Nerth.


Sergent Nerth, la cour martiale de la Compagnie-Noire souhaite connaître ta version des faits. Reconnais-tu avoir pris l'initiative de monter un commando pour aller braconner dans les hautes landes du nord à la suite duquel s'en est suivi la mort d'un orkinot de l'union de havrebois ? Si tel est le cas, cette faute pourrait te coûter très chère. Ce tribunal exceptionnel aimerait donc fortement connaître les arguments de ta défense avant de statuer sur ton cas.

Cela faisait une peine immense à Rempart de devoir s'adresser à Nerth en ces termes. Lui qui le considérait comme son égal et qui ne pouvait pas le blâmer pour cette petite escarmouche. Mais en tant que lieutenant, et à la demande de son capitaine, il devait faire la lumière sur tout cela.

Mors Ultima Ratio
Thème
Information détaillées
Eragon
Troupier,Funeste Légende
Compagnie Noire

le Valkin 5 Filandor du 1553ème cycle à 00h31

*** Comme à son habitude, la Compagnie n'avait pas fait dans la dentelle. Alors que prévenir l'elfe semblait la réaction la plus appropriée, une espèce de colosse orque fit son apparition dans la tente où Eragon semblait fort occupé (eh oui, pisser à 1m50 de distance des chiottes c'est un art qui se travaille ...). Le colosse voyant bien que ce qu'il racontait à Eragon ne l'intéressait nullement pour le moment, celui-ci le souleva de ses 2 bras de sorte que l'elfe ne puisse plus bouger. ***


*** Quelques minutes suffirent à Eragon pour comprendre ce qu'il se passait. On l'avait averti quelques jours plus tôt qu'il serait jugé ainsi que Supras et Nerth pour avoir abattu un jeune orc. Reprenant ses esprits, il fit comprendre au colosse qu'il avait deux jambes et qu'il comptait bien s'en servir !
Comme prévu, Avatar, Rempart et Supras étaient déjà là. Ne manquait finalement plus que Nerth pour qu'ils soient au complet.
Une fois tous réunis, le procès pouvait commencer. ***


*** Le Capitaine Avatar ayant lu les faits reprochés aux 3 compaings, il était maintenant temps de s'exprimer sur les évènements des dernières semaines. Supras prit l'initiative de prendre la parole en premier et ce qu'il raconta à la Cour ne choqua pas outre-mesure Eragon. Décidément ces humains étaient bien présomptueux ... L'elfe prit la parole, il était sérieux ce qui ne lui arrivait pas souvent. ***


Capitaine, Lieutenant.
Tout d'abord j'aimerais réagir aux paroles de Supras pour clarifier les choses ! S'il est bien venu avec nous, Nerth n'a en aucun cas fait usage de son titre de Sergent pour le faire venir, que de contraire. Voilà ce que j'avais à dire sur les faits.

En ce qui me concerne, je plaide coupable mais avec circonstances atténuantes. Tout comme Supras l'a mentionné, rien ne nous indiquait que l'orc en question faisait partie d'un quelconque klan ou patrie ou je ne sais quoi encore ! Et si je l'ai effectivement tué, j'ai la certitude que personne ne m'a vu faire ! Par contre je ne suis pas au courant de ce que certains auraient pu déduire en nous voyant près du corps d'un Yrch.
Venons en maintenant au 2ème acte d'accusation, c'est à dire le fait d'être allé dans les landes du nord alors que nous étions en contrat en Pantaljani. J'aimerais quand même faire remarquer que nous sommes des mercenaires ! Nous sommes la Compagnie Noire ! Et qu'est-ce que nous faisions ? Protéger ces ruines d'une hypothétique attaque adverse ... L'inactivité dans ce camps me rongeait et j'ai fini par y trouver un remède qui a eut de fâcheuses conséquences apparemment ...


*** Retrouvant son calme, il poursuivit plus lentement ***


Je plaide donc coupable, car oui j'étais bien présent dans les landes du nord alors que je n'aurais pas du, et oui j'ai tué cet orc alors qu'apparemment il était notre allié. Mais n'oublions pas que nos alliés présumés d'aujourd'hui sont les mêmes que ceux qui nous ont sauvagement attaqués il y a quelques mois de cela ...

*** Maintenant qu'il avait exprimé sa version des faits, il attendait les questions du Lieutenant Rempart, ou de son Capitaine. ***
Information détaillées
Askeladd
Kohrien,Héros Noir,Chambellan de Dominia
Empire de Kohr

le Valkin 5 Filandor du 1553ème cycle à 12h02

Le lieutenant fulminait intérieurement après plusieurs paroles du troupier Eragon.

Mais bordel de merde espèce de trou duc !! On te demande pas de réfléchir ! Je croyais pourtant avoir insisté sur ce point pendant tes classes ! Depuis quand on s'ammuse à aller buter n'importe qui comme un franc tireur ? Et encore plus dans un territoire qui ne nous appartiens pas ? Tu t'ennuie ? Tu veux assassiner des gens ? Allons soldat un peu de sérieux, nous ne somme pas des assassins et encore moins des brigands. Il suffit que j'ai le dos tourné quelques temps sur d'autres affaires et vous vous livrez à vos petites vandettas ? Sans même m'inviter ? D'ailleurs est-ce la première ?

Son regard devint encore plus menaçant.

Si d'avenir je t'entends encore tenir ce genre de propos, je t'arrache les boyaux. Sois en sûr. Je vous rappelle à tous ici présents que nous ne combattons pas pour la gloire ou pour nous divertir mais pour notre survie et par conséquent, vous ne tuerez que lorsque les ordres sont clairs. Nous somme le bras armé de nos employeurs et rien d'autre.

Il s'envoya un verre de niaule avant de reprendre.

Pauvre fous ... si tu manques d'activité, je vais te trouver des trucs à faire gamin. J'ai un flopée de basses tâches à réaliser. À commencer par l'entretien de mes latrines qui risque de t'occuper pas mal.


Il soupira

Tes propos on été entendus et sont peu recevables. Tout comme Supplice, tu était sous la responsabilité de Nerth qui devra justifier ses actes avec des raisons plus solides que "tuer le temps".


Mors Ultima Ratio
Thème
Information détaillées
Avatar
Kohrien,Capitaine,Ambassadeur Impérial
Empire de Kohr

le Solior 6 Filandor du 1553ème cycle à 19h27

*** Les troupiers venaient de s'exprimer. Leur version collait avec les faits rapportés, aucun nier l'évidence.
Si les dires de l'archer avaient outré le Lieutenant Rempart, Avatar avait su garder un certain calme. Il avait noter dans sa tete les choses à rappeler à son troupier après ce jugement:
- On ne tue pas gratuitement, c'est une perte de temps.
- Notre métier est de faire ce pour quoi nous sommes payés
- S'il y a quelques temps la compagnie a été prise pour cible par ls Brizeurs, les annales montrent que la Compagnie a commencé à travailler avec et pour Havrebois, la compagnie a installé les Guerriers de Sharokha à Angelune devenu NazGar, la Compagnie a été alliée au Klan du Nord jusqu'à ce que Havrebois Sud décide d'attaquer Yesod l'Oasis et que le Klan n'ait voulu se détacher des actions des Sudistes, et que seulement depuis ce temps, la Compagnie Noire et Havrebois se livre batailles et rancunes.
Tant de choses à rappeler aux jeunes, si peu de temps. Tant de fougue dans leurs esprits, si peu d'écoute. ***


*** Les circonstances de la virée au nord et de l'assaut par contre restaient encore floues, et Avatar attendait avec impatience la version de son lieutenant, celui chargé de ses hommes, celui qui est leur supérieur hierarchique et par conséquent responsable des hommes qu'il emmene en ballade. ***


*** Mais il y en aurait peut etre pas le temps. Un piom apporta une nouvelle fois une missive au Capitaine: Un des postes de garde monté pour la sécurité du Patanjali était attaqué par des havreboisiens et des confédérés! Le noireaud Maësith entre autre était pris pour cible par un dénommé Zephir et quelques Havreboisiens. ***


La Scéance est ajournée. La Compagnie Noire est actuellement attaquée. Que chacun reprenne son équipement, je commence à en avoir marre des fausses paroles havreboisiennes!

*** Avatar se mit à écrire une missive, pendant que les troupiers qui l'accompagnaient rejoignirent l'Armurerie pour reprendre leur equipement. ***

Pas de jour sans nuit, pas de mort sans vie
Thème
Information détaillées
Supras
Frère Pénitent
Royaume de Keldar

le Dolink 7 Filandor du 1553ème cycle à 17h08

Le guerrier attentif à ce qui se passait et ce qu'il se disait fut surpris de voir que les hostilités avaient été ouvertes par les Havreboisiens sans attendre le jugement qu'il avait réclamé avec insistance. Cela était surement un stratagème pour gagner du temps et se regrouper pour attaquer par surprise.

Lorsque Avatar, Capitaine de la Funeste, ajourna la séance et ordonna la mise en marche des troupes, Supras fixa dans les yeux ce dernier ainsi que le Lieutenant Rempart comme pour leur montrer qu'il allait leur prouver qu'il était un membre actif de la Lame du Bélier et qu'ils pouvaient compter sur lui dans n'importe quelle situation, surtout celle-ci et non des moindres : la Guerre !

D'un signe de la tête à ses supérieurs, il ne tarda pas à remettre son casque qu'il avait sous son bras et parti comme à son habitude au devant des troupes. Ce colosse était une valeur sur pendant les batailles et sa présence en première ligne en rassurait plus d'un.

Les ordres étaient clairs et la réactivité des Mercenaires ne se fit pas attendre. A croire que les Orcs n'avaient pas grand chose dans leur tête, prendre à partie un Noireaud à quelques dizaines de lieus du campement irmprovisé de la Compagnie Noire fut une grosse erreur. Sans attendre, les plus valeureux guerriers ne mirent pas longtemps à rejoindre le front, la route qui traversait le désert.


Vive la Mort, Vive la Guerre, Vive la Compagnie Noire !

L'hymne de la Funeste était lancée et les conséquences furent rapides. Supplice sorti de son fourreau son épée éguisée pour l'occasion et se jeta sur un mage déjà usé par les attaques de certains Troupiers, sans forcer beaucoup le colosse acheva ce dernier d'une passe d'arme qu'il maitrisait à la perfection et fixa dès lors les deux Havreboisiens qui semblaient déjà trembler face à la réaction des Mercenaires.

Au suivant...

Se dit-il le regard noir jetté dans ceux de ses opposants.
Supras, Fidèle du Sévère.
Information détaillées
Mâchoire
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 8 Filandor du 1553ème cycle à 13h07

Mâchoire était lassé de toutes ces histoires, ces accusations, ces mensonges. Le procès débutait et lui restait à l'écart, s'efforçant de ne pas répondre aux provocations de Arkhon Addash qui tentait futilement de monter Ideo contre la Compagnie Noire.
C'est dans cet état d'esprit qu'il reçut une énième missive, un compaing était attaqué par un arténien et deux ou trois havreboisiens. Le sang du Lieutenant ne fit qu'un tour, s'en prendre à un uniforme noir, c'est s'en prendre à la Funeste toute entière.
Ralliant la position non lointaine de l'agressé, l'ork brandit sa hache et s'en prit au plus proche, l'arténien.
Le pauvre bougre bien mal fourni en équipement, contrairement à sa bourse, ne survécu pas longtemps et bientôt les regards se tournèrent vers les deux havreboisiens encore présents.

A mort. Tel était le mot d'ordre. Pendant que Arkhon se targuait de dire qu'aucun des siens ne s'en prenait aux mercenaires, la vérité était toute autre. Et les faits étaient bien moins mensongers que les écrits du chef de Naz Gar.


Du foutage de gueule tout simplement, pas envers la Compagnie mais envers tous ceux à qui il prétend que les siens sont de jeunes brebis innocentes. Des galeuses ouais !

Fixant les cibles à abattre.

Désolé les gars, d'après Arkhon vous n'êtes même pas ici. Comment la Compagnie pourrait être responsable de votre mort ? Je suis curieux de savoir comment il va tenter de tourner ça pour sauver sa gueule. Quelle folie de s'en être pris volontairement à l'un des nôtres parce que vous le croyiez isolé...

Tandis que l'un des havreboisiens était pris dans la bagarre, le second, plus lâche préféra fuir vers un lieu plus sûr, abandonnant son camarade à un bien triste sort.
Information détaillées
Avatar
Kohrien,Capitaine,Ambassadeur Impérial
Empire de Kohr

le Malina 9 Filandor du 1553ème cycle à 12h47

*** Rapidement, le sauvetage avait pris forme, et les trois hommes furent appréhendés. Un arténien du nom de Zephir d'après le noireaud, et deux Havreboisiens relativement connu des troupes mercenaires, Dronk et Jerelin. ***


*** Si l'artenien fut rapidement maitrisé par les hommes de la Funeste, les Havreboisiens donnèrent plus de retord pour le prix de leurs actes. Tout d'abord, le maigre shaman prit rapidement la fuite devant le nombre de compaings qui se présentaient. Seul le guerrier resta sur le champs de bataille, affrontant dignement les mercenaires dans le désert de sable. ***


*** Avatar de son coté gérait autant le champs de bataille que les missives, jusqu'à un ras le bol. Les missives s'étaient empilées. Les jeux étaient de toute façon faits: si le Klan avait descendu son armée, c'était pour lui la preuve que Havrebois ne comptait pas respecter la Justice militaire des mercenaires, et ne voulaient finallement qu'une bonne petite guerre avant les longues journées froides qui arriveraient. ***

Pas de jour sans nuit, pas de mort sans vie
Thème
Information détaillées
Nerth
Troupier,Sergent,Funeste Légende
Compagnie Noire

le Malina 9 Filandor du 1553ème cycle à 16h17

Le procès avait donc commencé.
Nerth était venu en trainant des pieds. Arrivé sur place il salua tous les hommes présents, distribuant clins d'oeil, sourires et autres "comment va ta bête gueule, noireaud" comme à l'accoutumée. Sauf que peu d'hommes lui répondirent et lorsqu'il regarda en direction de l'estrade il comprit vite qu'il n'aurait pas affaire à l'habituelle soirée de tapage de cartes. Aujourd'hui l'entité Compagnie Noire l'emportait sur la bande de vieux potes et ça avait beau le faire profondément chier quand ça arrivait il trainait ses guêtres au sein de la Funeste depuis trop longtemps pour ne pas comprendre que c'était nécessaire. Vital, même.
Il déglutit.

...

La Sceance est ajournee. La Compagnie Noire est actuellement attaquee. Que chacun reprenne son equipement, je commence a en avoir marre des fausses paroles havreboisiennes!

*Soupir*
Nonchalamment assis à même le sol, l'elfe se gratta la joue comme il se gratterait la barbe de trois jours qu'il n'aurait jamais. Quelques grains de sable lui restèrent collés aux ongles alors qu'on put distinctement voir la trace de ses doigts sur sa peau.
Dans le désert, le sable recouvre tout. Il détestait ça...
Les femmes portent mes nuits, et la nuit porte-jarretelles...
Puisse Lorikiel rythmer fantasquement vos vies
Information détaillées
Herat
Funeste Légende
Compagnie Noire

le Malina 9 Filandor du 1553ème cycle à 16h20

*** Herat avait atteint le front sur le tard, un corps lacéré jonchait déjà sur au sommet d'une dune maculé de sang et au loin les combats semblaient continuer. Du sable plein les bottes l'humain ne pu s'empêcher de sourire lorsque passant auprès du cadavre il reconnu une tunique arténienne. Il atteignit l'havreboisien au milieu de la nuit physiquement usé mais mentalement près à mettre à genoux le champion, tout du moins c'est ce qu'il semblait, après tout le malheureux avait résisté la journée durant aux assauts de ses compagnons guerriers. Profitant de l'obscurité le mage se rapprocha de l'orc tout en incantant puis, profitant de charge d'un noireaud, se plaça judicieusement dans le dos du guerrier. Alors que celui parait le coup le mercenaire plongea sa main dans l'interstice entre l'armure et le casque, atteignant la nuque et observant avec délectation les chairs vertes du colosse se putréfier.

Sa besogne accomplie l'humain se retira de la zone de combat sans un mot, gardant un œil sur l'orc aux portes du trépas. ***
Information détaillées
Nerth
Troupier,Sergent,Funeste Légende
Compagnie Noire

le Malina 9 Filandor du 1553ème cycle à 17h17

Quelques baffes plus tard.

Une légère accalmie souffla sur le camp improvisé. Avatar avait donné ses ordres, Rempart les avait gueulé et les Noireauds s'étaient exécutés. On passerait quelques heures ici, au milieu de nulle part, entre une marée verte et un paradis perdu.
Nerth en profita pour rassembler les intéressés devant l'Etat Major, fallait que justice se fasse même quand les temps étaient durs. Surtout quand ils étaient durs.

Capitaine, Lieut'nants, les gars...
Il avait appris le protocole à son entrée dans la Compagnie, puis il avait chié dessus en lui préférant l'efficacité et jusque là on lui avait toujours pardonné. Parfois il pensait vraiment être un enfant prodige.

...J'aimerais qu'on continue les causeries, j'ai arrière goût amer au fond de la gorge et je veux cracher mon chicon. Il n'attendit pas vraiment de réponse et posa son cul sur le sable.
Alors voilà. J'aime pas les responsabilités. Voila pourquoi j'ai toujours refusé de monter en grade Il tapota son insigne de Sergent tout en regardant Mâchoire et Avatar. Celui là je l'ai accepté uniquement pour dépanner mais c't'une faveur plus qu'un plan de carrière. Je dois être resté Noireaud plus longtemps qu'aucun autre et pourtant Lorikiel sait que j'aurais sans doute pu briguer la place du Capitaine si je l'avais voulu. Ouais...
Mais les responsabilites, ca me gonfle. Mon incroyable destin me pese déjà assez sur les épaules pour que je m'emmerde à porter celui d'une bande de chiens errants comme la notre. Ca, et aussi mon piom qu'est plus paresseux que Carcasse alors pour la diplo c'est peau d'zob.

Il ferma les yeux un instant. Un très court instant. Juste le temps de se confirmer ce qu'il savait déjà.

...Mais aujourd'hui je vais être oblige de me prendre au sérieux, d'etre un ner à couilles et de prendre mes responsabilites. Et je vous déteste pour ça, bordel, merde, ouais... c'tait moi,
... je plaide coupable.


Nerth se remit debout et s'épousseta vigoureusement pour chasser sa nervosité.

J'm'explique.
Bon, tout d'abord, Eragon dit de la merde. C'est un bon gars hein, mais s'il tire aussi bien c'est que toute sa cervelle y est consacrée et du coup ben, c'pas le plus malin du lot. J'aurais pu le balader jusqu'au bout du monde et vers sa mort qu'il m'aurait suivi avec le sourire. Ahéhé, d'ailleurs c'est ce que j'ai fait.
Quant à Supras j'ai effectivement usé de mon titre de Sergent pour l'obliger à m'accompagner. Il me fallait une certaine force de frappe et ce gros plein de muscles était tout indiqué : un vétéran de Kohr respectueux de la hiérarchie et habitué à suivre des ordres idiots sans voir plus loin que le bout de son épée. Un bon soldat quoi. Lui et Eragon n'ont été que des outils et je regrette qu'ils rouillent aujourd'hui avec moi.

J'ai donc volontairement et intentionnellement été perpétrer le meurtre d'un allié du Patajanli sans en avertir mes supérieurs. J'en assumerai les conséquences.


Il fit signe qu'on lui apporte une outre d'eau et en bu de grosses gorgées tout en regardant le soleil qui plongeait vers l'ouest.
Glou-glou-gloups
Et si nous avons le temps je vous expliquerai pourquoi.

Les femmes portent mes nuits, et la nuit porte-jarretelles...
Puisse Lorikiel rythmer fantasquement vos vies
Information détaillées
Zog-Tar
,Apatride
neutre

le Joriol 18 Filandor du 1553ème cycle à 16h38

L'orc amena sa carcasse, une lourde panse goudronnée chargée sur l'épaule. Il en tira le bouchon, et se pencha pour faire boire son Sergent. Suite à ça, il s'assura d'un regard que personne d'autre n'avait soif, puis retourna à son travois posé non loin.

Avec ces plusieurs mois passé avec la compagnie, il avait compris, que là où les gens parlaient beaucoup, les gens avaient soif. Surtout dans ce pays... Et donc, il avait assisté à pas mal de ... réunions.

Son regard se perdit sur les dunes de la Séparation. Il le connaissait, ce sable. Il avait soif. De sueur et de sang.

Mâchonnant un bout de pain, en rêvant à d'autres temps, Outre écoutait le procès d'une oreille distraite. Allongé en travers des barres de son traineau, il luttait contre la fatigue de la marche soutenue des jours passés.

Par la baila, la bamba.
Information détaillées
Tenaka Khan
Kohrien,Héros Noir,Légionnaire du 1er Régiment, 1e Cohorte
Empire de Kohr

le Solior 20 Filandor du 1553ème cycle à 09h50

*** Voilà quelque temps que l'ancien légionnaire avait rejoint la compagnie noire. L'ennui en kohr le gagnait depuis déjà quelques lunes. Cette nation n'était plus ce qu'elle était, voir même ce monde, qui avait un semblant d'air de fin du monde.

Son ancien uniforme de légionnaire était usé jusqu'à la corde, comme témoignant de la lassitude qui semblait s'être emparé de l'humain. La funeste regroupait ce qu'il cherchait : une simplicité à toute épreuve, une mordante franchise et de l'action sans aucune gestion administrative ni politicien derrière. Et il en gagnait sa vie.

Il arracha d'un geste brusque le blason kohrien qui faisait triste mine sur sa poitrine et le jeta au loin dans les dunes. Une époque était révolue, une période semi chaotique commençait et ce serait bien la dernière.

Il s'approcha de la tente de Rempart pour demander à le voir. Il était temps de demander son intégration... ***


Étrange paradoxe, n'est-ce pas?Thème
Information détaillées
Askeladd
Kohrien,Héros Noir,Chambellan de Dominia
Empire de Kohr

le Dolink 21 Filandor du 1553ème cycle à 22h07

*** La Compagnie Noire s'était retirée dans les dunes de la séparation, voyageant de point d'eau en point d'eau afin d'éviter les pièges d'un désert qui ne fait aucun cadeau à celui qui n'y est pas préparé. Ce terrain, les mercenaires le connaissaient très bien et s'y sentaient à leur avantage. Le campement était monté comme à chaque halte. Il régnait en cette période de trouble une sérénité sans faille. Chacun ayant une tâche particulière à accomplir, chacun à son poste. Tout était millimétré à la perfection.

Lorsque Tenaka Khan pénétra dans la tente du Lieutenant, il pu observer que seul le strict minimum avait été installé au cas où le campement devrait être levé dans l'urgence. Une table, submergée de missives, de cartes et d'informations sur l'ennemi. Et un lit de camp fait au carré. Le lieutenant était afféré à calculer des coordonnées avec son compas. Il ne fut pas surpris de trouver le kohrien devant lui. Après tout la place de sergent était encore vacante ce qui faisait de lui le premier officier à qui l'on venait s'adresser.
***

Ha bonjour messire Khan. Que puis-je pour toi ? Je te serais gré de bien vouloir être bref, j'ai beaucoup à faire. Le capitaine souhaite un résumé précis des activités de Greddin Hardcore et de ses compères dans les plus brefs délais, et on ne fait pas attendre son capitaine.

*** Il regarda alors le kohrien et s'aperçu que celui-çi s'était séparé de ses habits impériaux. Un sourire se dessina alors sur son visage. ***



Mors Ultima Ratio
Thème
Information détaillées
Tenaka Khan
Kohrien,Héros Noir,Légionnaire du 1er Régiment, 1e Cohorte
Empire de Kohr

le Malina 23 Filandor du 1553ème cycle à 20h24

*** Un sourire vint poindre sur les lèvres de l'humain. Il essuya une poussière imaginaire sur sa veste, geste futile au vu de l'état de celle-ci après un long séjour dans le désert. ***



Impeccable je vais être bref alors... Voilà un certain temps que je vous accompagne. Je voudrais officialiser le fait que je mette mon arbalète au service de la funeste.

***
Il jeta un oeil sur les cartes. ***



J'estime avoir les compétences et l'expérience requises. Mais il serait peut-être plus sain de laisser mon passé de coté...J'ai un nom, comme Supras, qui a tendance à être assez connu et qui a ses ennemis...


Étrange paradoxe, n'est-ce pas?Thème
Information détaillées
Askeladd
Kohrien,Héros Noir,Chambellan de Dominia
Empire de Kohr

le Malina 23 Filandor du 1553ème cycle à 23h02

Hé bien il était temps. Je me demandais combien de temps tu allais bouffer et dormir gratis à mes frais vile gredin ! Ne bouges pas.

*** Le lieutenant sorti de la tente et quelques minutes s'écoulèrent avant qu'il ne revienne avec une tunique noire et un ceinturon sous le bras qu'il laissa tomber lourdement sur le bureau écrasant missives et cartes par la même occasion. Il ouvrit ensuite son tiroir pour en sortir une broche sur laquelle était moulé un crane léché par des flammes. Son regard se tourna à nouveau vers Tenaka. ***


Bien, puisque tu me le demande te voilà Noireaud du Bélier sous mon commandement direct et sous celui du Capitaine actuel de la Compagnie Noire: Avatar. En entrant dans la compagnie tu trace un trait sur ton passé et tu renais de tes cendres. Ainsi, tu n'aura plus qu'une seule famille à laquelle tu dévouera toute ton existence. En échange de ce dévouement tu sera protégé et chéri en son sein. Par conséquent, il faut que tu sache que l'on ne quitte la Compagnie Noire que les pieds devant. La famille c'est tout ce que nous avons en ce bas monde.

Je vois que tu connais notre tradition pour les surnoms. Normalement nous te l'imposons mais je me vois bien t'accorder une faveur si tu vois un surnom approprié. Je me vois bien t’appeler Carreau ou Furet parceque tu est aussi discret qu'un furet.


*** Le lieutenant s’esclaffa ! ***


Alors, acceptes tu de donner ta vie à la Compagnie Noire ?

Mors Ultima Ratio
Thème
Information détaillées
Tenaka Khan
Kohrien,Héros Noir,Légionnaire du 1er Régiment, 1e Cohorte
Empire de Kohr

le Mirion 24 Filandor du 1553ème cycle à 20h16

Hé j'aime bien prendre mon temps !

Mais ça me va. Pour le nom je trouve un peu présomptueux de le choisir moi-même. Si Furet vous semble approprié, allons-y pour cela.


***
Un sourire amusé flotta sur ses lèvres. ***


La discrétion a toujours été mon crédo, c'est ainsi que l'on apprend le plus de choses à mon avis....
Alors oui, je donne aujourd'hui ma vie à la compagnie sans regret. Mon destin est désormais lié à la funeste.


***
Il saisi les effets apportés par Rempart et enfila rapidement la tunique, et poursuivit, tout en réglant le ceinturon. ***


Dans nos rang, chacun a un role spécifique, ou s'adapte-t-on à la situation?


Étrange paradoxe, n'est-ce pas?Thème
Information détaillées
Supras
Frère Pénitent
Royaume de Keldar

le Mirion 24 Filandor du 1553ème cycle à 20h43

Pendant ce temps là dans le désert de la Séparation, un Orc qui s'était approché un peu trop près du campement de la Funeste subit la foudre des mercenaires. Une escouade de guerrier accompagnée de quelques archers / arbalétriers avaient sans trop de mal abattu l'Havreboisien. Ce dernier, surement un éclaireur, avait été repéré sans grand effort par les yeux furtifs de la Funeste, ni une ni deux son compte était réglé.

Encore un de moins...

Supras cracha sur la dépouille puis rangea sa Lame dans son fourreau pour repartir au sein du campement.
Supras, Fidèle du Sévère.
Information détaillées
Askeladd
Kohrien,Héros Noir,Chambellan de Dominia
Empire de Kohr

le Solior 27 Filandor du 1553ème cycle à 00h11

Bien. Tu seras le Furet de la Compagnie alors. Ha Ha Ha ! Pour ce qui est de ton rôle, tu sera affecté à l'escouade des éclaireurs avec d'autres professionnels de la furtivité. Ta mission consistera à ouvrir le chemin de nos troupes. Tu es sous mon commandement direct étant donné que la position de sergent du bélier est actuellement vacante. Si tu n'a plus d'autres questions, tu es libéré, j'ai fort à faire.

*** Le lieutenant s'assit et reprit le travail qu'il avait interrompu. ***



Mors Ultima Ratio
Thème

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page