Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

109 Joueurs sur Ideo (4358 inscrits) : 58 humains (2251), 24 elfes (1365), 27 orcs (742) | 7 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Communion

Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Œildemort
Néophyte
Maîtres Nécromants

le Valkin 24 Joriamel du 1554ème cycle à 17h32

En l’absence de nouvelles de la part de ses maîtres, Œildemort s’était résolu à prendre des initiatives pour occuper ses journées. Ni Flaiy, ni Flizia ne s’étaient montrés depuis des semaines ; Nacihom vaquait à ses propres occupations, Yubiwa devait comploter dans ses quartiers, Samildonach était introuvable : les seigneurs de la non-vie n’avaient décidément aucun empressement. L’ancien maréchal, lui, commençait à trouver le temps long, et l’escapade dans le village kohrien quelques jours plus tôt avait réveillé en lui son désir de batailles. S’il n’en avait tenu qu’à lui, il aurait pris la tête de l’armée des marais et serait parti dans l’heure envahir Blancastel. Mais ces choses-là demandaient de la préparation, y compris pour une armée de morts-vivants.
C’était une raison suffisante pour apprécier de visu les qualités militaires des troupes. La nature des créatures de la non-vie bouleversait radicalement l’approche qu’il avait de la discipline et de la stratégie. Il devait prendre en compte la fragilité des squelettes face aux armes contondantes, et à l’inverse, la grande résistance des zombies. Leur manque total de sentiment les rendaient inarrêtables dès lors qu’on leur ordonnait d’accomplir une tâche, puisqu’ils ne ressentaient ni peur, ni douleur ; un avantage certain. Eux-même provoquaient l’effroi de leurs ennemis vivants, en tout cas pour la plupart d’entre eux, et c’était là un des points cruciaux de la stratégie nécromantique étudiée par la Lance Noire. Les spectres et autres créatures de haut rang n’obéissaient qu’aux plus élevés des seigneurs de la non-vie, aussi ne pensait-il pas réussir à se faire obéir d’eux dans l’immédiat. Cependant, il comprenait l’extrême puissance qu’ils possédaient, les rendant entre autres insensibles aux coups physiques, et versés dans les arcanes les plus mortelles de la nécromancie. Patiemment, il attendait le jour où à son tour, il possèderait suffisamment de puissance et de volonté pour diriger d’une simple pensée les Seigneurs de la Mort telles les pièces d’un gigantesque échiquier.
Par chance, l’Antre se trouvait toujours entourée de centaines de morts crapahutant dans la boue en gémissant. Œildemort s’avança parmi eux, et les morts le regardèrent passer de leurs yeux vitreux, voire absents pour beaucoup. Par réflexe, le néophyte se concentra, le bras tendu devant lui. Quelque part au fond de lui, il percevait l’énergie maudite qui contrôlait les morts-vivants. Elle était bien mince, en comparaison de celles de ses supérieurs, mais suffisante pour l’exercice.


" Dix fois dix morts, articula-t-il. Rassemblez-vous devant moi. Voyons jusqu’où vous êtes obéissants. "
Information détaillées
Œildemort
Néophyte
Maîtres Nécromants

le Joriol 30 Joriamel du 1554ème cycle à 18h33

L’entraînement se poursuivait chaque jour, dès l’aube et jusqu’à la tombée de la nuit. A la fin de chaque journée de manœuvres avec sa compagnie de guerriers squelettes, Œildemort notait sur un carnet les progrès accomplis. Il s’améliorait dans le contrôle des morts-vivants et savait se faire obéir sur des ordres simples. Il lui faudrait encore, selon ses estimations, plusieurs semaines de travail avant de parvenir à ses objectifs. Les morts, privés du sens de l’initative, faisaient de bons soldats, mais ils ne réagissaient que comme des chiots. En l’absence d’ordres clairs et simples, ils pouvaient à tout moment rompre les rangs et s’éparpiller ; et de ce fait, perdre l’efficacité propre à la discipline d’un groupe armé. A force de persévérance, Œildemort parviendrait à mener un bataillon entier, formé non seulement de squelettes, mais aussi d’archers et de spectres.
La seule chose qui l'ennuyait profondément à ce jour, c'était le manque d'action. Il voulait une guerre, diriger ses troupes et mener la charge, assiéger villages et cités fortes, s'emparer des villes et exterminer la population pour en faire de nouvelles troupes pour le Maître. Tandis qu'il enseignait aux guerriers d'os comment suivre les ordres de sa bannière, il se répétait mentalement de ne pas succomber à l'impatience. Et chaque jour, cela devenait de moins en moins aisé.

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page