Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

124 Joueurs sur Ideo (4352 inscrits) : 61 humains (2245), 33 elfes (1365), 30 orcs (742) | 8 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Après la faille, l'oasis

Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Dolink 30 Tilomias du 1555ème cycle à 23h51

*** S'extirpant du portail de la solitude, il vérifia s'il avait tout ses morceaux. Eh oui. En fait c'était davantage un coup de chance qu'une démonstration de compétence quelconque et il le savait. Tournant la tête, il aperçu rapidement le cratère de l'Oasis tout près. Il fit route vers ce dernier. Tout d'abord camper à cet endroit, puis demain tenter de trouver des réponses... ***
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Lüdik 1 Calinior du 1555ème cycle à 20h23

*** Une seconde missive lui arrive. Il la lit, l'ombre d'un sourire apparaît sur son visage.

Il semblerait qu'Ethaniael ait changée son approche. Elle admet certaines choses, elle admet qu'il y a lieu de se poser des questions sur divers éléments.... Peut-être est-ce dû aux évènements déclenché par le grimoire de Stelnor, peut-être est-ce dû à la prise du pouvoir par Zoltan ou que savait-il encore, mais la nis adoptait enfin de par son processus de réflexion l'ouverture d'esprit nécessaire à développer son potentiel.

En d'autres cas Maligor aurait écrit qu'il n'était pas à Yesod ou encore aurait trouvé une parade. Cette fois, il répondit simplement: ***


Yesod se trouve tout juste à l'ouest de Folionna, tout près du portail de la Solitude.

Je m'y trouve également. Nous pourrons en discuter là.

Maligor Quiort
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Mirion 3 Calinior du 1555ème cycle à 22h56

*** Le sommeil n'avait pas été facile. Au matin sa piom lui apporta deux missives. Il fut soulagé en son fort intérieur, il lui restait encore du soutien en IDEO. Il avait bien fait de ne pas mettre tous ses oeufs en Arténie.

Fouillant dans ses vieilles missives, il en ressorti une qu'il prit la peine de recopier. Elle concernait principalement les réflexions de Iess Béhen suite au Concile de Dalashinn. Avoir eu accès au grimoire arténien aurait été plus efficace, mais faute d'en être capable il devait se rabattre sur sa collection de missives.

Le tout envoyé il se mit à feuilleter ses anciennes missives. Il relu en particulier les échanges qu'avaient eu Thôsh, Goldwynn et Lonnansis sur le cas d'Onir. Non pas que reproduire une prison spatio-temporelle soit de son ressort, mais l'idée général d'isoler une conscience de la réalité idéanne avait un intérêt certain.

Si sa première idée sur les enchantements profanes ne fonctionnait pas, les idées lié à cette prison pourraient être une seconde avenue...

Mais tout d'abord, y aller par étape. Attendre Ethaniael puis débuter la compréhension des particularités liées à ce lieu... ***
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Valkin 5 Calinior du 1555ème cycle à 02h15

*** Toujours pas arrivé....

Maligor continua d'écrire quelques missives puis se mis à marcher dans le cratère. Yesod avait été détruite par les nécromants, or c'était à l'époque où son esprit avait été coincé dans un portail e résurrection par la lame noire. Il avait donc manqué cette partie de l'histoire.

Ce qui l'intéressait plus particulièrement au niveau visuel était les possibles manifestations de vie à même le cratère. De même la forme du cratère, si ce qui l'avait formé formait une dénivellation jusqu'à un épicentre ou quelque chose pouvant indiquer d'où la création de ce cratère est venue. Finalement à l'extérieur du cratère, quel était le tableau. Seulement du sable? Des restes de végétations? ***
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Solior 6 Calinior du 1555ème cycle à 17h02

*** Près du cratère, il sorti une missive ainsi que sa carte d'IDEO, observant les environs. ***


Cher Maligor... vos recherches vont etre archivées dans les archives de tonton brandevin... Votre interlocuteur part d'un point de vue et ne vois peut etre qu'une partie de l'hisse bergue (un grand glacon dans les mers des landes du nord qui est recouvert en grande partie d'eau, ne laissant a sa surface qu'une toute petite partie visible) Son point de vue est actuel, il ne pense pas au passé du desert et aux relations des druides sur le désert... peut etre que vostre question etait mal formulée...

Maintenant, revenons a nos moutons et a vos questions sur le tombeau.

-Vous souvenez-vous de points de repères en particulier? Un rocher ou autre chose.

Ma foi, cela est difficile a expliquer dans la mesure ou (j'avais du vous le dire) j'etais en pleine tempete de sable... je me suis rendu dans une batisse que j'avais pris au départ pour un refuge... La seule chose que je me souvienne, c'est qu'au loin une lumiere emprunt de magie etait la... peut etre pas visible, mais magique en tout cas... je l'ai ressentie au fond de moi...

Citation : -Que faisiez-vous en voyageant, .était-ce quelque chose lié aux druides? Le temple dans votre récit semble sensible à cette langue, peut-être que sans le savoir, vous avez prononcé des mots en cette langue, ce qui aurait fait émerger ce bâtiment.

J'etais harcelé de créatures de toute sorte... j'ai du dire a plusieurs reprises des propos assez... acerbes..., je pestai en Brandevinien, la langue de mes ancetres. Mais cela ne peut avoir de répercussions... je suis vraiment tombé sur ce tombeau par hasard...

Citation : -Si vous maîtrisez la magie de la vitalité, est-ce que ce bâtiment en dégageait? Si cela était le cas, nous ce serait un élément de plus pour nous aider dans notre localisation.

Je maitrise que trop bien cette magie. C'est mon premier totem. Mais je puis dire qu'étrangement en ce lieu se dégagaient aucune magie vivante... une neutralité magique absolue... rien... le vide... chose étrange dans la mesure ou dans toute chose, une magie est présente... maintenant que vous m'en parlez... oui... il se dégagait une neutralité absolue de cette batisse. Je sais que je ne peux etre d'un grand secours... tout est si poussiereux dans ma tete... et puis avec le temps vous savez...ma mémoire me joue des tours.

J'espere toutefois avoir pu vous aider un petit peu. merci en tout cas pour vos conclusions ! je suis avides de ces informations. N'hésitez pas a venir me voir au besoin.


***
Sur sa carte il observa trois points qu'il avait noté à l'époque. Les tours elfiques. Puis lu une seconde missive. ***


Et bien ! que voila un jeune artenien actif ! cela me plait ! Je vais donc prendre sur mes quelques minutes restant de libre pour vous exprimer quelques conclusions personnelles.. deja si vous deviez commencer des recherches sur le terrain, j'opterai pour le portail de ressurection present dans le cercle druidique...

En effet, si Zoltan, est lie aux druides, quoi de plus normal que de commencer a l'endroit ou le portail de mage se trouve.... surtout s'il est sur le sol de la torre. Druide-Zoltan, sont synonymes de Elfe-Mage, dans un langage plus courant... Mais pensez a bien prevenir les institutions Eldaliennes... n'agissez pas en notre nom sans une converture diplomatique de marbre! (ne dites pas cela aux elfes, ils n'apprecient point le marbre)

Pour ce qui est de la chanson en druidique... cela est plus embarassant... c'est une vieille chanson, et je la fredonne que tres rarement.. les mots sont difficilement imprimables... je n'ai pas le temps de vous les ecrire ici et maintenant, vous devrez vous armer de patience... et moi aussi ^^

Par contre pour l'emplacement du temple, a mon souvenir, il me semble que je rentrai de l'ex union d'havrebois... sur la Route de la confederation, en quittant Tararn... a peine arrive aux portes du desert de l'union, j'ai fait quelques pas un peu plus vers l'ouest, et apres l'assaut de ces monstres, je me suis refugie vers le nord, ou j'ai trouve ce temple... oui... il me semble que c'est cela... a moins que ce ne soit le sud ??? hum... il me semble bien que c'etait au nord... Pas facile dans la tempete avec des vers de sable aux fesses de retrouver le sens de l'orientation...

Quoi qu'il en soit, le temple peut bien attendre aussi... concentrez vous d'abord aupres des archives elfiques, et verifiez si sur les grimoires de leurs villes il n'y a pas de textes relatifs a vos recherches... Je ne voudrai pas vous decourager, mais je pense que vous allez surement en avoir pour un moment... Donc prevennez femme et enfants ^^

Je dois vous laisser... a mon grand regret... N'hesitez pas au besoin, c'est un plaisir de vous missiver. amitie


*** Il rentrait d'Havrebois, donc la tour la plus à l'"est" représentait à son avis le "refuge" le plus susceptible dans une tempête de sable. De cet endroit, le temple devait donc se trouver à proximité. Probablement qu'avec le vent, le sable s'était poussé et avait laissé place au temple, quoiqu'il faut un vent de dingue pour enlever le sable recouvrant un temple et le recouvrir peu de temps après. La seconde hypothèse était que la tempête de sable ait mis à plat un sort d'invisibilité sur l'endroit ou quelque chose du genre. Il aurait alors été visible un instant, Brandevin en ayant profité pour l'explorer. Et l'extrait des vers de sable poursuivant Brandevin alors qu'Alcidius avait discuté avec l'un d'eux lorsqu'il avait visité le désert de la Séparation... Croyait-on aux hasards? Quoiqu'il en soit, du haut de la tour il aurait une chance, enfin il l'espérait, de localiser la chose.

L'autre point intéressant était la neutralité absolue qui s'en dégageait. Au premier abord on aurait pu penser "neutralité = druides" mais cette liaison selon Maligor était trop simpliste. Aucune magie vivante ne s'en dégageait, comme dans le désert de la séparation. Aucune vie? Est-ce que cet endroit pouvait être un des éléments déclencheurs ayant détruit la forêt y existant auparavant? Alcidius l'archidruide semblait s'intéresser à ce désert et avait choisi l'Oasis de Yesod comme endroit à visiter. Un résidus de vie dans ce désert de sable, comme quelque chose ayant résiste à l'époque à ce cataclysme.

Se servir de l'Oasis comme moyen de relancer cette forêt?

L'Oasis était la deuxième étape de son voyage. Et comme nous pouvions le comprendre, les tours elfiques et le tombeau de Zoltan représentaient la troisième étape. Attendre une tempête de sable dans cette tour puis tenter de localiser "quelque chose" d'inhabituel.

Rangeant missives et cartes, il continua d'observer le cratère de Yesod, cherchant à repérer ici et là quelques éléments dignes d'intérêts avant d'y descendre plus en profondeur. ***

***
Alors qu'il rangeait le tout, une autre missive lui parvint. Alors pour Elihavia, il y avait des chances de trouver quelque chose à Sârdan? Il ne connaissait pas grand chose de la ville et de son histoire. Il allait devoir s'y pencher plus attentivement prochainement... Sârdan pourrait être la quatrième étape mais il devait s'assurer de la justesse de cette information auparavant. ***
PJ 19
Information détaillées
ADMIN 9
RdK / Druides / Assassins

le Dolink 7 Calinior du 1555ème cycle à 23h09

Yesod l'Oasis. Un rêve désormais si lointain. L'Oasis avait disparu lors du grand combat contre la Non-Vie. Yesod la Maudite. Une terre désolée s'étendait désormais là ou la vie avait retrouvé son chemin autrefois. Détruite.

Au bord de l'immense cratère, pas un son ne se dégageait, pas un vent ne soufflait, pas une odeur. Il n'y avait tout simplement plus rien, sinon ce cratère, ou même le sable ne semble pas avoir sa place.

Maligor put cependant, un très bref instant, penser voir une ombre au loin. Quelqu'un d'autre ? Un animal peut être ? Ou juste une illusion...
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Malina 9 Calinior du 1555ème cycle à 00h04

*** Il reçu une missive qu'il chiffonna. Dans son esprit, il se mit à revoir cette histoire d'attaque de champignon qui s'attaquaient à Dalashinn alors qu'Ethaniael étudiait le grimoire de Stelnor et un stupide poème.

Elle courait encore 3 ou 4 lapins à la fois. Il avait cru pendant un instant qu'elle désirait vraiment s'intéresser aux druides, à Yesod et à un moyen de contrer la nécromancie. Sa missive était la preuve qu'il y avait plus important. Or il était périlleux de travailler avec des gens qui ne désiraient pas s'investir autant que soi dans des projets. Le souvenir de Glayroc restait marquant pour Maligor.

Il écrivit donc rapidement quelque chose, rien de bien spécifique, il n'avait plus envie de perdre son temps sur l'attitude de va-et-vient d'Ethaniael, puis il porta son attention sur le cratère.

Voir l'aspect.... non pas de mort mais plutôt "d'absence", de "vide", remua quelque chose en lui. À se voir au sommet de ce cratère, il se sentait comme étranger à ce qu'il voyait... Ce que la non-vie pouvait faire... Montargent aurait pu devenir ainsi si l'ensemble des forces idéannes n'étaient pas parvenu à arrêter les seigneurs nécromants et bousiller leur pentacle.

À cette époque lorsque le rituel des seigneurs nécromants avait été arrêté, les marais s'étaient mis à disparaître. Or ce qu'il voyait était d'un tout autre ordre. Pas de marais, seulement le vide et un sort de "permanence". Même après quelques cycles, rien n'avait poussé.

Puis au loin une silhouette. Il grimaça. Il aurait été stupide de penser que quelque chose de vivant se trouvait au milieu de ce cratère. Sans doute une âme en peine. Le problème avec ces trucs était la crainte de devenir fou. Son esprit était discipliné par plusieurs années de rationalisme et la lame noire l'avait rendu relativement emmerdant de pas sa difficulté à exprimer intensément des émotions, cela aidait à garder la tête froide. Il restait qu'il devrait garder en tête de remettre en question tout ce qu'il pourrait voir dans ce cratère. Avoir fissuré la protection ultime d'Altadir n'empêcherait pas Maligor de se croire apte à gérer sans problèmes ce genre de créatures.

Faisant deux pas dans le cratère, juste histoire d'être en contact avec ce "vide", il lança un sort de verdoyance, histoire de voir comment réagirait une énergie vitale synthétique au lieu. ***
PJ 19
Information détaillées
ADMIN 9
RdK / Druides / Assassins

le Dolink 14 Calinior du 1555ème cycle à 14h28

Maligor fit deux pas, à la suite desquels le décor autour de lui changea complètement.

Il en était fini du décors triste et sans vie autour de lui. Il était entouré d'arbre, le sol fait d'herbe, de mousse et de champignon : il se trouvait à présent dans un petite foret. Au loin, il pouvait apercevoir une petite chaumière dont la cheminée crachait une fine fumée. Etait-ce une femme au cheveux de jais qu'il distinguait à la fenêtre? Il était trop loin pour confirmer.

Puis le temps de cligner des yeux, il était de nouveau sur les abords du cratère, deux pas plus bas. Il n'y avait plus aucune trace de végétation autour de lui, les lieux étaient de nouveau ceux qu'il avait contemplé précédemment.

Avait-il réellement eu une forêt ? Cela n'était-il qu'une illusion ? Pourtant, le souffle du vent, les odeurs boisées étaient aussi présents que ce que ses yeux lui avaient offert comme paysage.


HRP : je n'ai pas pris en compte le lancement de sort, pour vraiment situer ceci en "réaction" de ton avancée dans le cratère.
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Malina 16 Calinior du 1555ème cycle à 04h37

*** Il resta planté là un bon moment, comme s'il "attendait" quelque chose. Mais rien ne se produisit. Prudence... Il devait analyser tout ce qu'il voyait avant de faire la moindre action, se précipiter risquait de compromettre sa vie et cet endroit risquait de regorger d'illusion.

Au premier abord l'illusion ne semblait pas nécromante, ces derniers n'étaient pas fans de fleurs et de verdures. Ce qui étonnait par contre Maligor était le réalisme de cette illusion, en effet ce dernier ayant travaillé avec le concept d'énergie vitale depuis de nombreux cycles, il avait cette impression qu'il y avait là davantage qu'une simple tromperie.

Pour bien faire le point, il devait en revenir aux conclusions personnelles qu'il avait tiré de la faille druidique et ensuite tenter de comprendre ce qu'était ce relent illusoire de forêt.

Pour la faille, si Maligor avait eu à expliquer simplement et de manière condensée ce qu'il en avait compris, il l'aurait fait avec un bol d'eau. Ainsi donc un bol rempli d'eau avec une baguette qui représente l'esprit. L'esprit forge le pouvoir du cercle druidique, une conscience qui rend ce lieu différent. Ainsi pour représenter cette influence on plonge la baguette dans le bol et on effectue un mouvement rotatif, ce qui déplace l'eau de manière circulaire dans le bol.

À un moment, lors du rituel des glyphes, la conscience fut détruite. Cette conclusion venait du fait que Maligor n'avait détecté aucune accumulation de ses pertes d'énergies vitale et son vampirisme ayant échoué, l'énergie qu'il perdait ne s'accumulait donc pas à "quelque part" à proximité. Cependant la perte d'énergie vitale appartenait à une sorte de "tendance" qu'il lui aurait fallu trop de temps pour comprendre. Donc aucune accumulation donc aucune volonté d'amasser des énergies vitales et pourtant une volonté déviait son sortilège. À quelles fins?

Si nous revenons à notre bol d'eau, on effectue donc un mouvement rotatif puis on enlève la baguette. Ainsi "l'esprit" représenté par celle-ci n'a plus d'influence sur l'eau du bol, or le mouvement se poursuit. C'est ce que Maligor considérait comme ayant été le plus susceptible de se produire lors de la création de la faille druidique.

Pour ajouter un second degré de complexité, on devait alors considérer que ce mouvement n'ayant plus de mouvement directif, sois la baguette, il peut devenir n'importe quoi et être capté par n'importe quoi. Le "souvenir" d'un esprit étant donc possiblement différent de l'esprit lui-même, il n'en restait pas moins que ce souvenir représentait une force qui continue d'exister. En conséquence comme il n'y a plus d'esprit actuel pour diriger cette force elle est soumise à l'environnement ambiant. C'était donc sans doute ce qui créait cette impression de résultante chaotique au sein de la faille.

Le souvenir d'une conscience qui continue d'exercer son influence mais qui peut être détourné par toute variante de volonté possible. Quelle est la variante de volonté par excellence de l'environnement? Un sortilège. De cette façon cela permettait d'imbriquer momentanément le fait qu'une volonté déviait le sortilège sans qu'il soit possible de localiser l'objectif ou la conscience procédant à cette anomalie.

Maintenant pour transposer cette théorie qui n'est encore une fois pas la vérité mais qu'un début d'approche que l'on peut juger la plus plausible en regard des multiples constatations effectuées, qu'était Yesod?

La question à se poser était si dans le bol d'eau, il y avait toujours un bâton.

Si c'était le cas, alors il y avait toujours une force sous-jacente au travail des nécromants qui cherchait à prendre ou reprendre place. Une portion de cet esprit vital qui cherche à prendre place aurait pu se matérialiser sous forme d'illusion. Ceci expliquerait le réalisme de celle-ci.

S'il n'y avait plus de bâton, alors soit c'était une attrape nécromante ou une réaction automatique du "souvenir" qu'à été ce lieu lorsque quelque chose de vital est entré dans son champ d'existence.

La meilleure option était donc de considérer la première avec prudence. Il se souvint de l'endroit approximatif où il avait aperçu la cabane dans le cratère. Il décida donc de s'y rendre. Son objectif était de voir si à partir de là, le lieu pourrait réagir à un sort de verdoyance ou si une simple méditation lui permettrait de ressentir une variante dans ce lieu bien précis.

S'il y avait toujours une conscience dans ce lieu, il y avait des chances qu'elle réagisse et utilise cette stimulation pour apparaître encore une fois, momentanément, dans la réalité actuelle. Donc le plus plausible était que l'illusion draîne l'énergie de son sort pour devenir réelle un moment, ce qui devrait écourter la durée du sort. Si c'était un souvenir d'une conscience, la durée du sort risquait de ne pas être affecté car il n'y aura pas de réelle volonté pour drainer et donner un sens à l'énergie ainsi dirigée, ainsi donc si illusion il y a, elle risquait de ne pas influencer la durée du sort.

Fort de ces premières prémices, il fit route vers l'endroit où il avait aperçu la cabane. ***
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Mirion 24 Calinior du 1555ème cycle à 05h05

*** -------Interlude------

Une missive le fit sourire. Cette jeune femme avait une simplicité tout à fait charmante. Cela avait pour effet de mettre à off la portion "recherche d'intentions" de cette dernière. Le seul risque était que Nawen ait filé comme job à cette femme de lui filer des infos mais il doutait que la gouverneure des arcanes ait le bras assez long pour cela. Avant l'histoire de Zoltan la gouverneure avait tenté de restreindre les mouvements de Maligor en lui collant Zhalana.

Le manque flagrant de subtilité de la gouverneure des arcanes avait montré au mage sa difficulté à agir de manière efficace. Maligor avait ensuite pris soin de s'opposer à la gouverneure afin de voir jusqu'où la portée de celle-ci allait. Résultat, sa portée se limitait en Arténie et même à cela, qu'à ses subordonnés. Certes elle avait cherché à mettre son nez au Patanjali mais ce fut trop peu trop tard. Ainsi tout portait à croire que ce risque n'en était pas vraiment un.

Il donnait par contre à la gouverneure la capacité de réfléchir par elle-même. Après tout elle l'avait soutenu lorsqu'il s'était pointé devant la tour de Vahid. Cet affrontement risquant de détruire plus d'une réputation, sans doute avait-elle vu elle aussi les nombreuses irrégularités entourant le comportement de Vahid.


Il se demandait d'ailleurs l'intérêt qu'il y avait à le faire suivre. Faire un bilan de ses contacts? Tenter de faire pression sur lui? Il se demandait si la clairvoyance était relancée. Lorsqu'il était lame noire il avait eu accès à la clairvoyance, le tout doublé du réseau privilégié d'information des lames noires. Il avait alors pu confirmer que l'espionnage n'était pas sa tasse de thé. Non vraiment il ne voyait pas l'intérêt.


Relisant le tout, il s'abstint de répondre. Elle travaillait à construire quelque chose, l'inviter à participer à son projet l'aurait non seulement écarté d'un endroit où elle se jugeait utile et productive mais la mettrait aussi inutilement en danger. Et puis a voir ce cratère... non c'était trop dangereux... ***
PJ 19
Information détaillées
ADMIN 9
RdK / Druides / Assassins

le Mirion 24 Calinior du 1555ème cycle à 16h44

Maligor marcha quelques instant, descendant toujours un peu plus dans le cratère. De ce qu'il avait pu repérer, si tant est que ses sens n'étaient pas trompés, la maisonnette n'était pas au coeur du cratère, mais plutôt à mi chemin entre le bord du cratère et son centre.

Après plusieurs pas, Maligor ressentit quelques vertiges, nausées et sensation que les lieux tournaient autour de lui. Il perdit alors l'équilibre. Quand la sensation de vertiges passa, il sentit une sensation de froid, que ses mains purent confirmer en tant la neige sur le sol. Sans repère, il n'avait que le blanc des montagnes à perte de vue. Devenait-il fou? Ou était-il il y a encore quelques instants ? Et surtout, ou était-il maintenant ? Les frissons le gagnèrent, le froid de la nuit et de la neige étaient les seules sensations dont il pouvait être sûr à ce moment précis.
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Mirion 24 Calinior du 1555ème cycle à 18h59

*** Il se leva aussitôt, s'apprêtant à affronter un danger quelconque.... pour ensuite renvoyer son lunch sur le sol. Des maux de coeur venaient de s'allier à l'étourdissement pour le faire chier.

Prenant de grandes inspirations, il vit à calmer cet étourdissement. Ce fut seulement après qu'il se leva et pris soin d'examiner les alentours. Des montagnes enneigées.... La première pensée de Maligor fut qu'il était sans doute entrer dans une seconde illusion. Comme précédemment ses sens ressentaient le tout comme si c'était bien réel.

Au loin il aperçu la cime de quelque chose. Faisant route, car c'était le seul point intéressant vers lequel se diriger, le tout s'avérant être une sorte de tour.

Continuant sa progression lente au travers des montagnes, il finit par atteindre le bâtiment. Une sorte de tour elfique... tour elfique? Il sortit sa carte d'IDEO. Était-il dans les montagnes à l'est de l'Oasis? Cette tour elfique abandonnée risquait donc d'être l'une des trois positionnée dans le désert de la Séparation... Sa première prémisse fondit alors comme neige au soleil, ce qui ne réchauffa point les environs.

Il devait retourner à l'Oasis, sa tête se bousculait d'idées. On venait de le téléporter et tout près d'une tour elfique. Étais-ce voulu? Ne croyant pas réellement au hasard, peut-être cela renforçait-il le lien entre l'Oasis, l'ancienne forêt et ces tours.

Il y avait 4 possibilités probables lié à cette téléportation.

-Une conscience a voulu l'écarter
-Une conscience a voulu le protéger
-Une conscience a voulu lui indiquer quelque chose (la tour elfique)
-Machin aléatoire inexplicable

Le tout pouvait venir soit de l'enchantement nécromant sur place ou du résidus vital existant dans l'Oasis dont il avait fait l'expérience lorsqu'il avait franchi les limites du cratère.

Se calmant quelque peu, il décida d'entrer dans la tour elfique, primo pour se réchauffer, deuxio car c'était plus simple de visiter cette tour maintenant que d'aller à l'Oasis et de revenir plus tard.

Ainsi donc Maligor entra dans la tour elfique, espérant trouver quelque chose ayant trait à l'ancienne forêt, les druides ou l'Oasis de Yesod. (point d'eau quelconque portant une signification particulière). Il était au fait que ces tours avaient été visitées plusieurs fois, or les risques d'y découvrir du nouveau était relativement mince, mais il ne perdait rien à essayer. ***
PJ 19
Information détaillées
ADMIN 9
RdK / Druides / Assassins

le Malina 30 Calinior du 1555ème cycle à 19h09

L'architecture de la Tour était semblable aux anciennes bâtisses elfiques, comme on pouvait en trouver encore quelques ruines au Patanjali, ou aux abords des villes elfes.

La tour en elle même était une ruine, devenu vulgaire refuge permettant de se tenir au chaud dans la nuit. Quelques minces affaires ou restes de voyageurs pouvaient y être trouvé, mais c'était désormais le seul passé qu'elles abritaient : celui de ses habitants éphémères.
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Malina 30 Calinior du 1555ème cycle à 21h06

*** Il prit le temps d'examiner la tour mais il fallait se mettre à l'évidence, il n'y avait rien là de réellement pertinent. Aucune gravure, aucune signification quelconque, le tout décimé par le temps et les nombreux voyageurs.

Aussi utilisa-t-il la tour comme environ tout le monde, soit se tenir au chaud pour repartir de bon pied le lendemain....


Le jour suivant, il plia baggage, incante un sort de verdoyance et de vitesse puis traversa les montagnes qui le séparaient du désert de poussière. Celui-ci atteint, il ralenti la cadence, reprenant son souffle. Inutile de s'épuiser et le danger des montagnes et du froid était maintenant derrière lui. ***
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Valkin 9 Filandor du 1555ème cycle à 20h48

*** Après quelques jours de marche il était parvenu à localiser le portail de la solitude et de là, l'Oasis.

Refaisant le point, il y avait la possibilité que le lieu ait réagi à sa vitalité lors de la formation de cette illusion. Il devait donc tenter de déterminer si cette illusion était la résultante d'une conscience ou une réaction automatique en souvenir de ce que fut l'Oasis de Yesod.

Dans un second temps, il devait aussi se questionner sur cette téléportation, à savoir s'il avait été téléporté dans un "but", ce qui sous-tend encore ici une conscience dans le lieu actuel ou si plutôt le tout avait été une réaction automatique.

S'avançant près du cratère, il se lança un sort de plénitude et un sort d'ami de la forêt. Le premier visait à accentuer l'intensité de ses énergies vitales. Si ces étourdissements le prenait de nouveau, un sort de négation de soi lui permettrait de limiter la façon dont le lieu avait agit sur son corps. Enfin cela n'allait pas éliminer la téléportation mais pourrait diminuer l'étourdissement. Dans un second temps le sort de plénitude devrait lui donner un délai supplémentaire pour lancer le sort de négation de soi. Et si l'étourdissement était diminué, il pourrait alors avoir conscience de ce qui se déroule autour de lui, voir de chercher à résister magiquement à la téléportation.

Le deuxième sort, soit ami de la forêt (avant qu'on ne l'oubli) visait ici à tester la réaction du lieu à des énergies vitales. Ainsi si le lieu voulait agir sur les énergies,le lien que créait ami de la forêt avec l'environnement du mage permettrait à Maligor, selon lui, de perc3evoir plus rapidement une déviation de cette énergie ou un subtil changement dans la "tendance" que prendrait le cratère. Autrement dit, si le cratère réagissait, Maligor espérait capter quelque chose ce qui lui donnerait le temps de réagir.

Près de la limite où débutait le cratère, il prit une profonde inspiration. Cela faisait énormément de variantes à tenir compte et il devrait être encore plus attentif aux réactions de son corps et de son esprit dans ce lieu afin de prévenir tout autre incident qui pourrait s'avérer plus fâcheux qu'une simple téléportation.

Et d'un pas, il franchi la séparation entre le désert et le cratère... ***
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Joriol 15 Filandor du 1555ème cycle à 04h22

*** ****Intermède RP voir texte plus haut pour le temps réel****

Quelques jours auparavant, Maligor avait fait un rêve. Dans cette vieille tour elfique délabrée, il s'était réveillé étrangement de bonne humeur. Souriant, il se sentait.... complet.

Pour lui, tout ceci lui semblait avoir durer des années, voir toute une vie. Cette pression créé par le retrait de la lame noire l'avait énormément affaibli. À chaque instant il devait conserver une portion de son esprit à maintenir la "prison" ou "cicatrice" dans laquelle était enfermée cette conscience.

Tendant une main, il lança un sort de vigueur. Une fine brume s'éleva et l'enveloppa graduellement, partant de sa main pour s'étendre sur tout son corps. Il lança ensuite un sorte de négation de soi. Encore une fois, une brume, quoique plus épaisse, presque une fumée, fit le même effet sur son corps.

Le tout lui avais semblé plus simple, plus facile, plus accessible alors qu'il pouvait mettre l'ensemble de sa concentration sur l'incantation du sortilège. Il avait retrouvé cette puissance qui à l'époque lui avait permis de vaincre Temor en duel. Le tout joint à son expérience actuelle, il ne pu s'empêcher de ressentir une excitation monter en lui.

Pendant un instant il eut envie de crier sa joie, un truc débile, juste histoire d'évacuer cette tension mais il se retint. La chose le surpris.... une spontanéité...

Encore tout sourire, il finit de rassembler ses affaires pour faire route vers Yesod. Il venait de naître... et il se sentait en pleine forme!!!! En prime, les montagnes enneigées étaient derrière lui. Elle était pas belle la vie hein? ***



HRP: Le tout vise à ramener la cohérence suite à la destruction de la lame et éliminer en RP les "résidus" du truc. Merci à Nawen et A8 pour le rappel, on peut maintenant clore le dossier.
PJ 19
Information détaillées
ADMIN 9
RdK / Druides / Assassins

le Joriol 29 Filandor du 1555ème cycle à 08h45

Maligor apercevait quelques habitations, des boutiques, aux architectures diverses et variées, comme venant de tout Ideo pour se mélanger. Il y avait de la vie aussi, des passants, des rires, des enfants, des marchands.
C'était Yesod l'Oasis. L’Oasis des jours heureux, l'Oasis terre de liberté, l'Oasis terre d'espoir. L’Oasis telle qu'elle fut.

Quelques pas plus tard, la vie avait de nouveau disparu. Il était dans ce cratère, ou ni la vie ni la mort ne trouvaient leur place. Une nouvelle illusion. Il avait pu sentir toutes ces énergies qui peuplaient les lieux quelques secondes auparavant, une sensation qui avait disparu comme elle était apparue, subitement. Un instant, il avait comme voyagé ailleurs, de manière spontanée.

Une ombre se glissa derrière lui...
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Valkin 30 Filandor du 1555ème cycle à 01h44

*** Lorsque tout disparu, lorsque le pas effectué renversa le tableau qui se présentait devant lui en paysage désolant, Maligor s'arrêta. La même réaction, rien n'avait véritablement changé...

Hésitant, il fit trois pas en arrière afin de voir si l'illusion allait apparaître de nouveau.

En effet il s'était mis à penser que peut-être, s'il y avait dans ce lieu une volonté de vie, celle-ci était plus à même de prendre forme aux extrémités du cratère, cette extrémité étant moins influencée par le milieu, source sans doute de cette désolation. Dans ce cas il s'apercevrait que la réaction se fait sur une localisation donnée.

Cependant si rien ne se produisait, alors la théorie la plus plausible serait que le lieu lui-même réagi à sa présence. Dans ce cas il y aurait non seulement une volonté dans ce lieu, mais une volonté active capable de réagir ou non selon certaines circonstances. ***
PJ 19
Information détaillées
ADMIN 9
RdK / Druides / Assassins

le Lüdik 3 Volganor du 1555ème cycle à 13h56

Rien. Le reflet des lieux. Revenir sur ses pas n'avait pas suffit à provoquer une nouvelle... illusion ? Si la zone comportait une particularité, celle-ci s'était estompée ou avait disparu.
Le vide régnait toujours dans les lieux, à tel point qu'une sensation de solitude s'emparait lentement de Maligor.
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Malina 4 Volganor du 1555ème cycle à 03h35

*** Aucune réaction.... donc les chances que ce lieu ne réagisse pas automatiquement mais "choisisse" de réagir était plus probable.

Selon ce qu'il avait lu, il y avait une chance pour que les problèmes de l'Oasis proviennent du lac. Observant l'horizon, il tenta de localiser ce dernier pour s'y diriger.

Un frisson parcouru un moment son échine. Le silence des lieux lui donnait le sentiment d'être seul au monde, comme un étranger foulant le sol d'un univers lui étant non seulement inconnu, mais hostile... ***
PJ 19
Information détaillées
ADMIN 9
RdK / Druides / Assassins

le Malina 11 Volganor du 1555ème cycle à 21h30

*** Au sein du cratère, nul lac à l'horizon. Toute l'Oasis avait disparu dans l'explosion, il ne restait rien. Rien. ***
Information détaillées
Maligor Quiort
Mage,Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Valkin 14 Volganor du 1555ème cycle à 01h43

*** Comment la magie nécromante avait-elle pu annihiler toute notion de vie en ces lieux? Rien, seulement le vide...

S'il voulait trouver quelque chose, il restait donc le milieu du cratère. En toute logique la source de tout ceci devait se trouver en plein centre du problème. Lorsque le tout s'est déclenché, cela a dû par la suite atteindre une surface circulaire, donc un résidus de ce qui est à l'origine du cratère avait peut-être une chance d'être toujours là.

Il se mit alors en direction de ce qu'il estimait être le centre du cratère, ne parvenant à se débarrasser de cette impression de solitude, comme s'il était le dernier machin vivant sur IDEO.... ***

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page