Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

120 Joueurs sur Ideo (4364 inscrits) : 67 humains (2253), 25 elfes (1369), 28 orcs (742) | 6 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Correspondances Delyra-ntes

Entre cousines, mais pas que...
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] [3]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Berry Delyra
Patricien, Novice des Mystères
Empire de Kohr

le Mirion 11 Danurmos du 1558ème cycle à 17h02

Citation :
Disons ... Récemment, j'ai fais la rencontre d'une femme et il se trouve, que nous devons nous rejoindre à Blancastel afin de mieux faire connaissance dirais-je...

Je l'attend toujours d'ailleurs, si d'ici la fin de la semaine, ses engagements ne la libère pas alors, nous pouvons faire mi-chemin afin de nous rencontrer à Danor ?

Berry.

En cours
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Etudiante de la Faculté, Baronne, Bras de Dallia, Commandant des Traqueurs
Empire de Kohr

le Joriol 19 Danurmos du 1558ème cycle à 13h49

Citation :
Je vois et je comprends. Tu m'en parleras si tu veux quand on se verra.

Quant à te retrouver à Danor, pourquoi pas. J'espère que mon enquête aura assez avancé pour que je puisse te rejoindre. Au pire... Je peux bien laisser la ville pour un week-end.

Elysabeth

Thème (27-07-1557)

Chronique
Information détaillées
Arkain
Kohrien, Main d'Azolth, Chambellan de Blancastel, Préfet Impérial
Empire de Kohr

le Lüdik 23 Goliarmos du 1558ème cycle à 22h05

Citation :
Au sujet de l'affaire Natasha Délisse

Sur ce coup là, ma très chère baronne, vous me devrez un verre.

Thème
Second Thème
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Baronne, Bras de Dallia, Erudite, Mestre, Commandant des Traqueurs
Empire de Kohr

le Lüdik 23 Goliarmos du 1558ème cycle à 22h06

Citation :
Je te prie de m'excuser ?

Elysabeth

Thème (27-07-1557)

Chronique
Information détaillées
Arkain
Kohrien, Main d'Azolth, Chambellan de Blancastel, Préfet Impérial
Empire de Kohr

le Lüdik 23 Goliarmos du 1558ème cycle à 22h06

Citation :
Ma très chère baronne,

Tu m'as fais produire quelques jolies affiches avec la frimousse de la possible promise d'un des membres de ta famille. Je l'envoi à cette dernière, histoire qu'ils l'a reconnaisse lorsque Berry la présentera ou tu m'offres un verre pour me faire oublier toute cette gentille affaire.

Arkain, ton non-diplomate ami.

Thème
Second Thème
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Baronne, Bras de Dallia, Erudite, Mestre, Commandant des Traqueurs
Empire de Kohr

le Lüdik 23 Goliarmos du 1558ème cycle à 22h28

Citation :
Mon très cher Arkain,

Je veux bien t'offrir un verre si tu désires passer un moment en ma compagnie qui, avouons-le, est particulièrement agréable.

En ce qui concerne le portrait, je dois dire que j'hésite. Il serait assez amusant de voir comment ma famille prendrait ta missive, comment elle y réagirait, qu'est-ce que Berry en ferait. Sans compter que, cerise sur le gâteau, cela détournerait un peu leur trop plein d'attention de moi.

Elysabeth, ta non-opportuniste amie

PS : Je n'aurais pas dû parler de cerise... J'ai faim maintenant.

Thème (27-07-1557)

Chronique
Information détaillées
Arkain
Kohrien, Main d'Azolth, Chambellan de Blancastel, Préfet Impérial
Empire de Kohr

le Lüdik 23 Goliarmos du 1558ème cycle à 22h48

Citation :
A l'attention de la famille Delyra,

Un avis de recherche est joint à cette lettre. Une jeune femme du nom de Natasha Delisse aurait disparue. Elle aurait été vue en compagnie du fils de monsieur Delyra avant sa disparition. J'aimerais savoir si vous aviez des informations en votre possession pouvant facilité le travail de la justice dans ses recherches.

En vous remerciant par avance pour le temps précieux que vous accorderez à cette requête.

Arkain, Préfet Impérial.

Citation :
A Elysabeth,

Tu devrais être tranquille pendant quelques temps et me devoir un restaurant en plus.

Arkain, ton profiteur d'ami.

Thème
Second Thème
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Baronne, Bras de Dallia, Erudite, Mestre, Commandant des Traqueurs
Empire de Kohr

le Malina 24 Goliarmos du 1558ème cycle à 13h40

Citation :
Arkain,

Mon père regarde la missive que tu nous as envoyé depuis une heure en se demandant ce que Berry peut avoir à faire avec la disparition de dame Délisse. Je crois qu'il ne va pas tarder à passer à l'étape "Berry, c'est quoi cette histoire ?"
Tout ça pour dire que c'est très amusant à regarder.

Quant à ton restaurant, je pense que je vais me voir obligée de te le refuser. Le marché était "un verre contre une missive" et je ne l'avais même pas encore accepté. Tu t'es un peu trop avancé, je le crains.

Elysabeth, ta pinailleuse amie.

Thème (27-07-1557)

Chronique
Information détaillées
Arkain
Kohrien, Main d'Azolth, Chambellan de Blancastel, Préfet Impérial
Empire de Kohr

le Lüdik 10 Solianas du 1558ème cycle à 17h54

Citation :
Dame Delyra,

Si je ne me trompe pas trop au niveau des dates, vous devriez avoir donné jour à votre dernier enfant. Vu que mes pensées m'amènent à vous, j'ai décidé de les coucher sur le papier.

Bien que je ne doute pas que vous soyez entouré d'amis et de ta famille, je ne peux pas m'empêcher de penser que vous devez passer des moments quelques peu difficiles. J'espère sincèrement que les choses tourneront pour le mieux pour Galiad. J'espère aussi que l'enfant va bien.

Quoi qu'il en soit, bon courage à vous.

Arkain.

Thème
Second Thème
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne, Baronne, Bras de Dallia, Erudite, Mestre
Empire de Kohr

le Lüdik 31 Solianas du 1558ème cycle à 22h39

A l'attention de Blanche et de Berry Delyra, en date du 14 Fagilias 1558 :

Citation :
Blanche, Berry,

J'ai le plaisir de vous annoncer la naissance de mes deux enfants :
Angeline, troisième du nom, Adélaïde Delyra de Lamedor et Cyril Alban Delyra de Lamedor.

Mais vous pouvez les appelez Angeline et Cyril plus simplement.

Je vais faire le deuil de mes nuits de sommeil et me consacrer à cette nouvelle tâche.
Il va me falloir une nourrice en l'absence e Galiad, je le crains.

Avec tout mon amour,
Elysabeth


A l'attention d'Arkain, en date de je ne sais pas trop quand durant Solianas 1558 :

Citation :
Main,

N'hésitez pas à faire une cérémonie pour l'achèvement de mes nuits de sommeil. En effet, si j'ai bien accouché sans difficulté, je n'ai pas donné naissance à un mais deux enfants.
Je suis désormais l'heureuse mère d'une fille, Angeline, et d'un fils, Cyril.
Cependant, je crains qu'il ne me faille trouver une nourrice pour espérer m'occuper de mes enfants comme il se doit.

Elysabeth

Thème (27-07-1557)

Chronique
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne, Baronne, Bras de Dallia, Erudite, Mestre
Empire de Kohr

le Lüdik 5 Tilomias du 1559ème cycle à 22h38

De retour à son bureau après de longs mois loin de Dominia, Elysabeth reprend la plume pour contacter une nouvelle Porteuse.

A l'attention de Lizbeth Masgard, en date du 5 Tilomias 1559 :


Citation :
Dame Masgard,

Je suis arrivée à Dominia en cette fin de journée. Je vais prendre le temps de me reposer du voyage mais je suis disponible dès demain si cela vous est gré.
Y a-t-il un lieu ou une activité qui a votre prédilection ?

Cordialement,
Baronne Elysabeth Delyra

Thème (27-07-1557)

Chronique
Information détaillées
Lizbeth Masgard
Kohrienne
Empire de Kohr

le Malina 6 Tilomias du 1559ème cycle à 11h49

Citation :
Dame Delyra,

J'espère que votre retour en Dominia se passe bien pour vous ! Notre rencontre peut se dérouler dès que vous serez disponible, je n'ai pour l'heure que peu d'impératifs, si ce n'est aucun.
Une activité de prédilection ? Le maniement des mots, peut-être, et encore.
Aimez-vous les animations nocturnes ?
Peut-être pourriez-vous m'accompagner dans une prochaine expédition au quartier des jeux. Ou si vous préférez la tranquillité et le repos d'une simple balade dans les rues de notre ville, faites-moi part de vos envies, ma Dame, je ne souhaiterai pas emmenez une femme de votre statut dans un endroit qu'elle n'apprécierait guère.

Cordialement,
Lizbeth Masgard.
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne, Baronne, Bras de Dallia, Erudite, Mestre
Empire de Kohr

le Malina 6 Tilomias du 1559ème cycle à 12h10

Elysabeth rit en lisant la réponse. Galiad lui lança un regard interrogatif et elle lui tendit le parchemin. Il le prit et sourit en lisant. Lizbeth Masgard ne connaissait pas encore Elysabeth Delyra. Peut-être ne serait-ce jamais le cas, peut-être que si. Qui sait ? Quoi qu'il en soit, la baronne était amusée.
Elle finit de défaire sa tresse d'abord avant de s'installer à son bureau pour lui répondre. Les mots filèrent sur le papier avec aisance. Son mari se pencha et regarda par-dessus son épaule.


- A peine nous sommes nous retrouvés que tu m'abandonnes déjà ?
- Jamais, mon aimé.


Elle plia la missive et y apposa son sceau. Miki s'en saisit et fila. Alors la petite se retourna vers Galiad et l'attira à lui pour un baiser.
Jamais.


Citation :
Dame Masgard,

Retrouvons-nous donc demain soir pour une de vos virées nocturnes. Voilà longtemps que je n'ai pas eu l'opportunité de faire ce genre de choses. Le temple de Délémia me semble d'ailleurs être un bon point de rendez-vous.
Dînerons-nous ensemble ?

Cordialement,
Baronne Elysabeth Delyra

Thème (27-07-1557)

Chronique
Information détaillées
Lizbeth Masgard
Kohrienne
Empire de Kohr

le Malina 6 Tilomias du 1559ème cycle à 12h26

Lizbeth sauta de l'arbre sur lequel elle était perché depuis quelques heures lorsqu'elle aperçut Miki. En lisant les lettres de la baronne, un sourire franc se dessina peu à peu sur ses lèvres. Ainsi la Dame Delyra était joueuse ? Elle entreprit de lui répondre dans l'immédiat, laissant les mots se coucher d'eux-mêmes sur le papier.

Citation :
Dame Delyra,

Préférez-vous donc vos viandes saignantes ou à point ?
Je serais ravie de vous rejoindre au temple de ma bien-aimée Déesse.

Au plaisir de vous rencontrer demain soir,
Lizbeth Masgard.


Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne, Baronne, Bras de Dallia, Erudite, Mestre
Empire de Kohr

le Malina 6 Tilomias du 1559ème cycle à 13h18

Citation :
Dame Masgard,

Tout dépendra de la viande.
Cherchez une femme très petite avec une longue tresse.

Au plaisir,
Baronne Elysabeth Delyra

Thème (27-07-1557)

Chronique
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Magister, Baronne, Bras de Dallia, Erudite, Mestre
Empire de Kohr

le Valkin 17 Danurmos du 1560ème cycle à 18h48

La bataille était passée et ils avaient réglé leurs affaires auprès du portail. Galiad et elle rentrait pour Delnam.
Et la valse des missives avait repris sa ronde avec presque autant d'ardeur que dans ses grands jours. Mais elle n'était plus dans ses grands jours et elle se demandait pourquoi elle faisait tout ça. La meilleure réponse était certainement "pour ses enfants" mais la baronne se doutait que ce n'était pas la vérité entière. Une autre version de cette vérité était sûrement "parce qu'elle aimait ça." C'était folie. Mais pour l'instant, elle se savait encore assez en retrait, trop peu importante. Elle pouvait encore se retirer si elle le désirait.

Puis vint la missive. Elysabeth ne comprenait pas. Dès son retour sur les Chroniques, il avait agi ainsi. Elle n'arrivait pas à voir pourquoi. Il semblait visiblement apprécié ce qu'elle avait fait pour la justice. Mais qu'avait-elle fait ? Remettre quelques règles en ordre, établir un programme d'entraînement... Trois fois rien en soi. Elle n'avait pas réussi à la rendre active de nouveau.

Et maintenant, il lui... confiait la tâche de réveiller l'Empire. Mais elle n'était pas impératrice. Un Empire ne se réveillait pas avec une seule personne, il fallait que toutes se bougent. Et il n'était pas en mesure de lui confier quoi que ce soit.
Sa main trembla, serrant la lettre avec force, la froissant même. Un rire nerveux s'échappa de ses lèvres et elle se prit la tête dans les mains.

Oh qu'il allait être déçu. Elle n'était pas l'héroïne qu'il voyait.

Thème (27-07-1557)

Chronique
Information détaillées
Nolwäwintil
Initié des Secrets, Zénith
Peuple Elfe

le Mirion 22 Danurmos du 1560ème cycle à 15h24

Il prit sa plume. Grattant le parchemin d'un air faussement songeur, vu qu'il savait exactement ce qu'il voulait ecrire:

Citation :
Chere Elysabeth,


Trop familier? Bah, on s'en fout. Depuis quand respectait-il les mortels?

Citation :

J'ai appris récemment...


Oui, il y a environ une heure ou deux, c'est à dire qu'il aurait aussi bien pu ecrire "j'apprends tout juste que...". Mais passons.

Citation :
... par l'intermédiaire de la jeune Danae Meara que vous aviez herité de la direction de la Faculté.

Je suis ravi de savoir que vous comptez toujours parmi les Porteurs actifs et influents de l'Empire.


Ravi, ah, oui. Encore que de mémoire, ca l'aurait un peu plus fait chier que ce soit Merkhaton. Au moins, avec la Delyra, il n'était pas obligé de se scarifier avec sa propre plume pour se forcer à rédiger.

Citation :
La petite vous a elle transmis mes salutations?

Avec mes respects,


... ou pas...

Citation :
Valdur Rydrallow, H.Ph.


La signature le faisait beaucoup rire. Il se délectait d'avance de s'imaginer la tronche de l'humaine lorsqu'elle verrait le piom arriver, lui donner le nom de "Nolwäwintil", et lire "Valdur Rydrallow".

Ah, ca promettait d'être intéressant. Plus qu'à attendre la réponse. En attendant, il allait devoir bouger son cul fissa pour aller à Ranewen.

Nolwäwintil, l'Exilé (avatar version couleur)

Thème musical (oct. 2016)

DEV GP Ideo V5
Décalage horaire entre vous (Paris) et moi (Tokyo): +8 heures.
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Magister, Baronne, Bras de Dallia, Erudite, Mestre
Empire de Kohr

le Mirion 22 Danurmos du 1560ème cycle à 15h53

Il y a des choses que l'on aimait recevoir quand on marchait dans la neige, serrant les pans de sa cape contre soi pour se protéger du vent qui s'infiltrait dans le col de la montagne.
Cette missive n'en faisait pas partie.
Ou peut-être.
Ou pas.
Elle ne savait pas trop en fait.

Heureusement qu'elle avait attendu le soir devant un feu de camp pour la lire.
Grâce à la diplomate Masgard, elle savait qui était Nolwäwintil. Donc le nom donné par le Piom n'était pas totalement inconnu. Elle avait néanmoins passé l'après-midi, la missive toujours cachetée au fond de son sac, à se demander pourquoi diable elle recevait une missive de lui. S'était-on rendu compte en Eldalië qu'elle avait acheté des instruments de musique alors que ce n'était pas très légal ? Elle leur avait pourtant offert l'occasion de s'en rendre compte lors de son départ...

Elle a décacheta donc avec une certaine impatience mêlée d'inquiétude.... et haussa les sourcils.
Elle relut deux fois la missive. La posa. La reprit. La relut. La reposa.
Puis elle prit le temps de réfléchir.

Non, non, elle était certaine de ne pas être aussi familière ni avec un Nolwäwintil, ni avec un Rydrallow. Et pourquoi avoir signé Rydrallow d'ailleurs ? En plus il laissait penser qu'il était Héros Phoenix.

Elle inspira.

Rydrallow, dans ses souvenirs, était un tout petit nêr, à peine plus grand qu'elle, c'était dire. Elle l'avait rapidement croisé à Dominia et il se trouvait dans l'ombre du Premier.
Tom et Lelliane l'avaient mentionné aussi. A chaque fois entouré d'un secret assez important et avec les sous-titres clairs qu'il ne fallait pas poser de questions. Tom n'avait même pas utilisé de sous-titres d'ailleurs. Il était plutôt brut de décoffrage. "Mission top secrète pour l'empereur, je ne peux rien te dire de plus." Ça devait être à peu près les mots employés.
Ok... Elle voulait bien lui accorder qu'il avait fait partie de la prestigieuse et si secrète garde Phoenix.

Bon... La baronne supposa qu'il fallait lui répondre...


Citation :
Cher Valdur,


Elle avait hésité un moment à écrire "chéri" vu les familiarités qu'il se permettait mais elle n'avait pas particulièrement envie de devoir se justifier si Galiad lisait la missive. "Je t'assure, je ne connais pas ce type, je lui réponds sur le même ton." ne serait probablement pas suffisant.
Puis elle n'aimait pas les elfes. Pas assez de formes. Trop de mépris. Flirter n'avait aucun intérêt.


Citation :
Danaë ne m'a pas transmis vos salutations, non.


Elle s'en serait souvenue.

Citation :
Mais votre Piom a su me trouver. Félicitations.


Non... C'était d'une simplicité enfantine.

Citation :
Vous me connaissez mais l'inverse n'est pas vrai. Peut-être pourriez vous commencer par m'expliquer comment dois-je vous appeler.


Valdur ? Nolwäwintil ? Valdurintil ? Nolwallow ? Trucmuche éventuellement...

Citation :
En tout cas, vous avez mon attention.


Ce n'était pas très compliqué vu les circonstances. Mais il n'avait pas besoin de le savoir.

Citation :
Cordialement,

Baronne Elysabeth Delyra,
Bras de Dallia,
Mestre, Erudite et Magister.


Ancienne légionnaire. Ancienne voix des nobles. Ancienne haute consule. Ancienne commandante des Traqueurs.

Ça claquait peut-être moins que Héros Phoenix tout ça mais c'était pas mal non plus.

Thème (27-07-1557)

Chronique
Information détaillées
Nolwäwintil
Initié des Secrets, Zénith
Peuple Elfe

le Joriol 23 Danurmos du 1560ème cycle à 05h44

La réponse était arrivée relativement vite. A vrai dire, elle n’avait pas tardé. Il aurait adoré voir son piom debarquer en pleine reunion avec les kohriens. Imaginez un peu : il salue par étudiante interposée la dirigeante de la Faculté, et, dix minutes plus tard, le piom de ladite Magister se pointe.
Un exemple d’obéissance au sifflet.

Il la lut. Ah, on ne lui avait pas fait l’effronterie de lui repondre en elfique. Bien, il preferait les choses ainsi.
Il lui suffit d’une lecture. Inutile de lire trois fois pour comprendre. A moins d’etre attardée. Comment ca, « votre piom a su me trouver » ? Serieusement ? La Delyra était elle attardée ? Pas dans ses souvenirs. Alors quoi, elle avait partagé son cerveau avec ses gosses et perdu un peu plus de neurones à chaque accouchement ?

Dans l’ombre du Premier, oui. C’était peu dire. A l’epoque, il était un peu partout, à vrai dire. Dans son ombre. Dans son Palais. Dans son bureau. Sous son b… non, pas ca. Mauvaise époque. Dehors, à crapahuter dans un Empire de dix millions de péquenauds, plus ou moins quelques centaines de Porteurs. Et lui, catégorie à part, spécimen unique de la perfection millénaire importée des Frondaisons Eternelles.
Ou bien, comme on lui avait parfois donné, « sale connard d’elfe raciste aux quatre volontés de Dujun ». Ce qui lui allait aussi bien, au demeurant : on pouvait nommer les choses comme on voulait, cela ne changeait pas leur nature. Il leur était superieur à tous points de vue : race, age, experience, puissance, et position hierarchique.

Il pense de nouveau aux facultés intellectuelles de la femme. Peut-etre son mari la battait comme platre et à force de se faire taper sur la tête… L’image de Kolsga apparait dans son esprit. Elysabeth avait elle une aussi sale gueule que la Noireaude poissonnière de Sardan ? L’idée le terrifia. Il hésita à répondre. Il ne parlait pas aux moches. Il le fallait, pourtant.

Citation :

Baronne,


Elle avait probablement volé ou acheté son titre. C’était courant, à Kohr. Mais respecté.

Citation :
Appellez moi comme il vous plaira. Les noms sont une chose, ce qu’ils définissent en sont une autre. J’ai eu plusieurs noms, au cours des siècles. Je ne m’en formalise pas.

Maintenant que j’ai votre attention…


… et c’est la moindre des choses que tu me dois, mortelle…

Citation :
… sachez que je suis à la fois curieux et intéressé de discuter avec vous de ce qui se passe en ce moment dans l’Empire. J’ai appris par l’intermédiaire de votre diplomatie…


… à l’insu de leur plein gré…

Citation :
… que Kohr est confronté à certains problèmes d’envergure…


Combien, un dragon, d’envergure ? Dix, vingt mètres ? Plus ?

Citation :
… et je pense que nous aurions tout intérêt à collaborer sur la question. Bien que je ne puisse moi-même pas être présent dans l’Empire, retenu au sein du Domaine par quelques affaires…


… début de la commercialisation des sacs à main en peau de lézard pour la collection printemps/été 1560…

Citation :
… nous avons au moins le loisir de nous instruire mutuellement sur les situations respectives au travers d’Ideo, et en particulier sur un certain nombre de détails dont, je crois, vous êtes déjà fort bien instruite.


Jusqu’ou était elle au courant, pour lui, Dujun, et la mission qu’il avait vis-à-vis de Vizlorna ? On allait bien voir.

Citation :
J’ai moi-même, au cours de mes quelques cycles dans l’Empire aux côtés de Dujun, appris ici et la une ou deux choses dont je crois pouvoir vous faire beneficier.


Il était temps de conclure.
Citation :

Avec mes salutations,


Ah, le con, il avait failli écrire « Avec mes respects ». Il aurait du tout réeecrire… ca ne faisait pas bon genre d’envoyer des missives raturées ou avec des taches d’encre.

Et il ne signa pas. S’il avait du attacher toutes les fonctions qu’il avait occupées, il en aurait eu pour trois jours. Puis la pauvre fille ne l’aurait sans doute meme pas lu.
[i]
Nolwäwintil, l'Exilé (avatar version couleur)

Thème musical (oct. 2016)

DEV GP Ideo V5
Décalage horaire entre vous (Paris) et moi (Tokyo): +8 heures.
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Magister, Baronne, Bras de Dallia, Erudite, Mestre
Empire de Kohr

le Joriol 23 Danurmos du 1560ème cycle à 06h52

Elysabeth baillait aux corneilles quand la réponse arriva. Elle prit le temps de la lire puis la rangea. Il allait falloir qu'elle réfléchisse à tout ceci et répondre à vif, en étant fatiguée, était rarement conseillé dans ce genre de cas. Tout en s'allongeant dans la tente qu'elle et Galiad utilisait, elle ne put s'empêcher de considérer les mots du nêr. "Problèmes d'envergure" était finalement très vague et parfaitement approprié quand on voulait obtenir plus d'informations. Mais du coup... Parlait-on du dragon ? De Vaganor ? De la fermeture des frontières Keldarienne ? Ou de l'incommensurable bêtise qui poussait certains à proposer des expéditions dans les Marais Maudits ? Sans compter qu'on ne savait pas d'où viendrait la prochaine attaque nécromancienne. Cela concernait tout Ideo après tout. Du coup, on pouvait très bien voir ça comme l'un des problèmes d'envergures de Kohr.
Elle ricana dans sa cape à cette idée car elle doutait fortement qu'un nêr en contact avec la diplomatie Kohrienne la contacte pour cette raison. D'ailleurs, de manière générale, quand on décidait de faire des infidélités à la diplomatie d'un pays, c'était qu'elle ne nous donnait pas toute satisfaction. Son sourire s'étira encore et elle tapota mentalement la tête de Lizbeth Masgard qui devait visiblement gérer assez bien les choses.
Puis son sourire disparut quand elle envisagea que cela pouvait être tout l'inverse.

Galiad la rejoignit alors et elle écarta le sujet, préférant profiter des quelques heures de sommeil qu'ils allaient s'accorder.

Elle reprit donc sa plume le lendemain matin.


Citation :
M. Nolwäwintil,


Employons le nom le plus récent, du coup... Et non, elle ne mettrait pas heru.

Elle suspendit sa plume en l'air, laissant cette dernière tâcher d'encre la neige. Il était compliqué de savoir par quoi commencer quand on voulait parler sans trop en dire tout en poussant la personne en face à parler.
Tout en sachant qu'il était probablement très doué pour esquiver ce genre de piège.


Citation :
Kohr, à l'image des autres nations, traverse une situation compliquée...


Phrase bateau bonjour, bienvenue, prend du thé et des petits gâteaux.

Citation :
... et, dans de telles circonstances, il est toujours bon de savoir collaborer avec des personnes d'horizons variés. C'est pourquoi, j'ai déjà pris contact avec certaines personnes en Arténie pour travailler à la compréhension de certains sujets.


Eh oui, l'Arténie lui venait bien plus facilement en tête quand il s'agissait de collaborer qu'Eldalië.
Elysabeth ne mentionna pas non plus le Royaume de Keldar. La dernière qu'une elfe (Herinaïsil) avait eu une information sur son mari, elle s'en était servi pour essayer de le faire finir sur un bûcher Keldarien. La confiance se regagnait difficilement.


Citation :
Nul doute que votre savoir, développé sur plusieurs centécycles, saurait m'être profitable.


Hop, une petite flatterie. Ils aimaient toujours ça, qu'on les brosse dans le sens du poil et qu'on leur affirme que, oui, oui, ils étaient effectivement supérieurs. Qu'elle le pense ou pas n'avait d'ailleurs rien à voir dans l'histoire.

Citation :
Cependant, il me paraît utile d'éclaircir "problèmes d'envergure" afin d'éviter tout quiproquo futur. Offrez-moi donc un échantillon de vos capacités, je vous prie.


Un test ? Une autre flatterie ? Ça pouvait être interprété de plusieurs manières.

Citation :
Cordialement,

Baronne Elysabeth Delyra


Puis elle scella la missive et la tendit avec négligence à sa Piom. Le nom du destinataire fut murmuré et la créature disparut.
Thème (27-07-1557)

Chronique
Information détaillées
Nolwäwintil
Initié des Secrets, Zénith
Peuple Elfe

le Solior 25 Danurmos du 1560ème cycle à 04h45

M. Mais putain, qu'est ce que c'était que ca, M? Messire? Monsieur? Monseigneur? Il décida arbitrairement que ce serait Maître. Ca lui plaisait bien, alors autant ne pas envisager les autres options.

Sans plus de fioritures, il prit la plume pour lui répondre. Ranewen était en vue et bientôt il ne pourrait plus lui répondre pour un moment, alors autant lui donner du grain à moudre pour que son petit cerveau puisse traiter l'information.

Certaines personnes en Arténie... certains sujets... mon cul, oui. Elle disait à la fois tout et rien, donc l'écriture était inutile. Il répondit de manière appropriée:


Citation :
Baronne,

Votre vie est plus courte que la mienne. Ne la gâchez pas à essayer de m’appâter comme la jeune Masgard vient de le faire. Pour ce que j'en sais, vous perdrez, à ce jeu la. Il n'y a pas de débat possible. Aussi...


Un sourire point à la commissure des lèvres de l'Exilé lorsqu'il écrit la suite:

Citation :
... je me permets de vous suggérer, dans votre intérêt, que vous pensiez très attentivement à votre prochaine réponse. Mon savoir vous serait assurément profitable, mais je peux attendre encore un centécycle avant de poursuivre cet échange. Pas vous.


Il n'a guère le besoin de lever la plume du parchemin, tant la suite vient naturellement, pour lui:

Citation :
Je suis cependant disposé à satisfaire votre curiosité mortelle, Magister. Nul doute qu'une telle source d'informations contribuera à renforcer vos positions et votre poids au sein du Sénat, au moins.


Lancer la ligne à l'eau, check.
Attendre que le poisson morde à l’hameçon, check.
Ferrer la ligne pour s'assurer la prise... en cours.
Il faudrait juste qu'il soit vigilant à ne pas tirer trop fort. Les lignes de pêche cassaient, sur les grosses prises.

A ce propos, la Delyra était elle grosse? Si ca se trouve elle était peut-être déjà moche. Mais grosse en plus? Ah, par les Valar, non, pas ca.


Citation :
L'Empire a plusieurs problèmes d'envergure. Le plus récent étant le dragon aperçu à Danor. Mais vous en avez d'autres. Comment se porte le Déchu Vizlorna, par exemple?

De manière simple, Kohr est en péril. Eldalie connait également quelques problèmes reptiliens qui sont en cours de résolution, mais nous ne manquerons pas de régler le problème au plus tôt.

Vous souhaitez savoir ce que je sais, et je souhaite savoir ce que vous savez. Nous pouvons profiter l'un de l'autre, sans nul doute. Mais vous avez moins de temps que moi pour jauger de quoi je suis capable.


"Profiter"... d'une mortelle... non fidèle des Six... possiblement grosse et moche... ah, au secours ! Grands dieux, donnez à votre serviteur la force !

Citation :
Gagnez du temps, vous savez ce que signifie H.Ph. Vous savez donc que j'ai servi Dujun plus près que vous ne pourriez le penser.

N.

Nolwäwintil, l'Exilé (avatar version couleur)

Thème musical (oct. 2016)

DEV GP Ideo V5
Décalage horaire entre vous (Paris) et moi (Tokyo): +8 heures.
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Magister, Baronne, Bras de Dallia, Erudite, Mestre
Empire de Kohr

le Dolink 26 Danurmos du 1560ème cycle à 11h59

Elysabeth eut tôt fait d’avoir une réponse. A force, Galiad avait repéré le Piom régulier et elle les lui avait donc fait lire.
Bien installée dans une voiture en direction de Dominia, elle sortit de quoi écrire et laissa la plume effleurer ses lèvres le temps d’y réfléchir. Répondre à la référence sur la nouvelle diplomate était inutile. Elle n’était pas au courant de ce qu’il s’était passé entre eux et elle s’en moquait un peu à vrai dire. Ce qu’elle avait vu de Masgard lui laissait penser que la jeune femme devait se débrouiller. Sans compter que, de manière assez évidente, il était déjà bien appâté. Après tout, il avait pris le parti de ne pas attendre les salutations qu’aurait dû lui transmettre Danaë et de la contacter malgré tout. Cela lui tira un sourire. Inutile de le lui dire, cela risquait de lui défaire sa mise en plis.


Citation :
M. Nolwäwintil,

Je vous remercie pour ces informations, elles m’aident grandement à ne pas me répéter inutilement.


Elle ne voyait pas trop en quoi cela renforçait sa position au Sénat. Nul besoin de renforcer quoi que ce soit, à l’heure actuelle. À vrai dire, elle avait été presque déçue d’obtenir le poste aussi facilement et s’était attendue à une missive incendiaire et méritée en provenance de Merkhaton. D’un autre côté, s’il ne faisait acte de présence qu’au sénat, comment pouvait-elle savoir qu’il était actif ? Oui, certes, elle aurait pu lui envoyer une missive. Il aurait pu répondre au sujet aussi…
Bref, elle espérait bien ne pas garder cette position longtemps, ce n’était donc pas pour la renforcer…


Citation :
Je vais cependant me permettre une remarque : je doute fortement que vous puissiez attendre un centécycle pour avoir cette conversation. En effet, si rien n’est fait rapidement, Kohr aura disparu et vous serez plutôt occupé à en fouiller les ruines pour retracer comment notre Empire a été détruit.

Concernant le dragon, il a attaqué Danor en effet, répandu la terreur sur la ville et semblait vouloir obtenir quelque chose. Il est néanmoins parti avant que nous ayons pu savoir quoi. Tout laisse penser qu’il ne l’a pas obtenu, en tout cas. Nous l’avons pour ainsi dire perdu.


Elle eut un rire en écrivant ces mots puis se dit qu’il n’était pas vraiment adapté à la situation. Elle décida d’anticiper un peu la réaction naturelle du nêr.

Citation :
Je vous lis déjà : comment peut-on perdre un dragon ? Je propose donc que nous sautions ce passage qui ne sert pas à grand-chose…


A part à contenter l’ego millénaire.

Citation :
… et que nous passions directement à la question : comment le retrouver ? Des suggestions ?


S’il avait été là, devant elle, elle n’aurait sans doute pas hésité à lui faire un charmant sourire, à moitié innocent. Mais il n’était pas là, elle ne sourirait qu’au papier du coup.

Citation :
Quant à Vizlorna, il agit toujours de la même manière : là où on ne s’y attend pas, avec ses Tatoués et un réseau d’informateurs qui défient l’entendement.


Elle soupira. Ces questions-là n’étaient pas encore du domaine de l’urgence absolue. Elle avait commencé à mettre l’Arténie au courant, Hâvrebois devait en avoir entendu parler par Sol’Ka, pourquoi pas le peuple Elfe après tout…

Citation :
Mais passons à ce qui sera vraiment utile pour la suite et ce que vous attendez sûrement avec impatience.
Il y a plusieurs mois, une jeune shamane a voulu installer un temple orc à Dominia. Cela s’est mal passé, des troubles ont affecté la ville et un certain nombre de Kohriens ont dû agir pour ramener les choses à un niveau plus calme. Dans l’affaire, la shamane et notre grande prêtresse de Dallia se sont vu chacune proposer par l’esprit du lieu une vision : passé, présent ou futur. Bien sûr, Koskhûn oblige, le choix était à l’aveugle. Les analyses déjà faites de ces visions laissent penser que la shamane a eu une vision du passé et notre grande prêtresse une du futur.
Celle de la shamane laisse penser que les nécromanciens ont mis la main sur un artefact très puissant en rapport avec les dragons (bien que certains envisagent qu’ils soient encore en train de le chercher, ce n’est pas mon cas). Quant à celle de notre grande prêtresse, elle annonce la destruction de l’Empire mais offre une toute petite lueur d’espoir en nous invitant à trouver « le temple. »


Voyons voir s’il avait entendu parler de ça.

Citation :
Certainement un temple des Cinq spécial.


Écrivit-elle en toute innocence (non).

Citation :
Bien sûr, le futur n’est pas écrit en Ideo. Cependant, celui de la vision est peut-être celui a le plus de probabilités de se dérouler et peut-être même est-il trop tard pour l’arrêter.

Cordialement,

Baronne Elysabeth Delyra

Thème (27-07-1557)

Chronique
Information détaillées
Nolwäwintil
Initié des Secrets, Zénith
Peuple Elfe

le Valkin 3 Goliarmos du 1560ème cycle à 05h29

La réponse de l’immortel fut laconique. Visiblement, il manquait de temps et cela s’en ressentirait dans son écriture.

Citation :
Baronne,

Si l’Empire doit périr d’un quelconque évènement cataclysmique, envoyez-moi au moins votre piom avant de passer de vie a trépas. Ainsi, les éternels que nous sommes pourront gagner du temps lorsque nous essaierons de comprendre ce qui est arrivé.
Ne faites pas comme les Flammedargent : ce serait fort ennuyeux.


Il ignorait si elle comprendrait la référence. Peut-être, peut-être pas. Peu importait.
Puis il enchaine.


Citation :
Je manque actuellement de temps, me trouvant a Ranewen pour une rencontre de la plus haute importance. Je vous remercie pour vos informations cruciales sur la situation. Et j’en informerai la Grand Conseil elfique.


Et directement le Quendetar, tant qu’on y est.
Renvoi d’ascenseur, il fallait récompenser la brave Delyra pour sa peine. Elle aurait quelques informations.


Citation :
Nous savons que les nécromants ont pour directive de nuire au Roi des Slaads, qui se serait retranche au plus profond de ses grottes, sous bonne garde. Quant à savoir où il se trouve exactement, ainsi que la raison pour lesquelles la non-vie aimerait le voir mort, nous n’avons, à ce stade, que des hypothèses.
Si les Slaads n’ont pas encore été complètement éradiqués à l’heure actuelle, les nécromants ne sont plus, fort heureusement.


Il trempe de nouveau sa plume dans l’encre.

Citation :
Si vous parlez du Temple de Vaganor, j’en ai connaissance. Ainsi que des épreuves pour obtenir les clefs, mais j’ignore lesquelles sont en votre possession. Ou même la nature des dites épreuves.
Je suis néanmoins curieux de savoir ce que vous pourriez trouver dans le temple du Fou qui puisse vous servir pour éviter la catastrophe prophétisée par vos oracles.
Si moi - ou le Premier Peuple - peut éventuellement vous prêter assistance, faites le moi savoir. Nous avons à cœur de ne pas voir notre impérial voisin ne pas se transformer en un torrent de flammes, contrairement à certains prêtres un peu zélés du Saint-Royaume.


Ah, oui, ils savaient peut-être quelque chose, en haut lieu.

Citation :
A ce propos, pardonnez ma digression. Savez-vous ce que les fidèles du Juste fabriquent ? Ils sont partis un peu… précipitamment, après les combats au Portail dans la région de Camthalion. Rapport a un ordre de leur Elue de Keldar qui leur aurait assigné une mission de la plus extrême importance. Délaissant ainsi pêle-mêle Eldalie, le Portail, la menace nécromante et les Slaads Gris.


Inutile d’en écrire plus. Il pourrait trouer son parchemin et devrait tout recommencer. Pas le temps. Il signa.

Citation :
N.


Et envoya.
Nolwäwintil, l'Exilé (avatar version couleur)

Photos d'un expat' au Japon
Décalage horaire entre vous (Paris) et moi (Tokyo): +8 heures.

DEV GP Ideo V5
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Magister, Baronne, Bras de Dallia, Erudite, Mestre
Empire de Kohr

le Dolink 5 Goliarmos du 1560ème cycle à 23h54

A réception de la missive, Elysabeth eut un petit sourire. Le ton devenait clairement plus professionnel au fur et à mesure des missives. Ils avaient visiblement dépassé la bataille d’ego pour entrer dans le partage des connaissances. Elle avait la sensation qu’elle avait plus à lui apporter dans l’immédiat que l’inverse mais, qui sait, peut-être aurait-elle un retour sur investissement…
De toute façon, la confiance était affaire de foi. On ne savait jamais quand on avait bien fait de la donner. Mais on finissait toujours par apprendre quand on avait mal fait.

Notant qu’il avait un rendez-vous, elle choisit de ne pas lui répondre dans l’immédiat. Il n’était jamais poli de perturber une réunion dont on avait connaissance.
Elle venait de toute façon d’arriver à Dominia et ses enfants lui manquaient terriblement. Sa soirée fut donc occupée par sa famille. Le lendemain, elle se rendit à la bibliothèque pour quelques recherches. Ainsi, elle apprit que le clan des Flammedargent était un clan elfique disparu il y a bien longtemps dans des circonstances plus que douteuses. Selon toute vraisemblance, leur attrait pour la magie avait causé leur perte. Il n’y avait pas grand-chose de plus sur le sujet mais cela ne surprit guère l’érudite.

Ce fut donc dans la soirée qu’elle reprit sa plume.


Citation :
M. Nolwäwintil,

Si j’ai le temps, je demanderai à la cause future de ma mort de vous adresser une missive dans les plus brefs délais pour vous informer de ce qu’il se sera passé. Mais seulement si cela concerne Kohr dans son entier, ne vous inquiétez pas. C’est une promesse.


Elle ne pourrait pas promettre la bonne transmission du message par contre…

Citation :
J’ai laissé passer un peu de temps pour ne pas déranger votre réunion et j’espère tomber dans un moment assez calme. Nos notions du temps étant relativement différentes, j’espère que vous m’excuserez si ce n’est pas le cas.


Elle reposa sa plume sur son support, réfléchissant à la suite. Les informations sur Camthalion ne lui avaient pas laissé comprendre ce qu’il lui disait. La baronne cherchait une tournure pour résumer le plus brièvement possible ce qu’elle pensait avoir compris tout en se renseignant plus sur le sujet.
Elle finit par soupirer, se disant qu’il la prendrait de toute façon de haut et que ça n’avait guère d’importance de passer pour ignorante.


Citation :
Vous dites que les nécromanciens qui vous ont attaqués, cherchaient en réalité à nuire aux Slaads qui vous avaient déjà pris la ville auparavant ? C’est une drôle d’affaire. Peut-on alors penser que les Slaads vous ont pris la ville pensant pouvoir mieux s’y protéger ? Cela serait étrange, après tout, vous avez écrit que le roi se cachait sous terre et non dans Camthalion.
Quel intérêt les nécromanciens ont-ils à s’en prendre aux Slaads ? Est-ce purement pour nourrir leur force armée de Slaad mort-vivants ? Ou bien y a-t-il une autre raison ?


Elle soupira ensuite. La seule raison qui justifiait que ce nêr soit au courant pour Vaganor serait que l’Empereur lui-même lui en ait parlé. Ou alors était-il un ennemi…
Mais la confiance était une question de foi. Elle avait pris le parti de le croire du côté voulant éliminer VIzlorna, elle n’allait pas changer d’avis immédiatement.


Citation :
Concernant Vaganor, nous avons trouvé deux clés, connaissons l’emplacement de deux autres et ignorons tout de la dernière. On a cherché à nous voler les deux clés en notre possession il y a quelques mois et des rituels ont été mis en place pour les protéger.
Ce que nous pourrions y trouver tient autant du mythe que votre clan disparu, je le crains. Il s’agit d’un mythe néanmoins légèrement plus accessible.


Elle reposa encore une fois sa plume et ouvrit ses Chroniques. Rapidement elle tomba sur la page qui l’intéressait : l’énigme. Allait-elle parier ? Au pire, il lui répondrait qu’il ne savait rien. Et elle savait à quoi il ressemblait et par qui elle pourrait le faire discrètement surveiller… Oui. C’était un pari à tenter.

Citation :
Peut-être votre connaissance millénaire s’est-elle un peu intéressé à nos Dieux. Connaîtriez-vous un lieu propre à Aldménir qui aurait été scellé et qu’une « mémoire éveillée » pourrait dévoiler ? D’ailleurs, la notion de « mémoire éveillée » est un mystère en soi…


Elle soupira. Heureusement, elle comptait sur le fait qu’elle avait déjà parlé à beaucoup de gens de ça. Peut-être les Dieux acceptaient-ils plus librement que leurs fidèles se tournent vers des non-fidèles. Peut-être la situation était-elle assez grave pour cela.
Elysabeth frissonna.


Citation :
Quant aux Keldariens, vous avez de la chance, j’ai récemment transmis au Sénat ce qu’ils ont décidé de faire. Peut-être la diplomatie vous l’a-t-elle depuis transmis ? Ils ont décidé de refaire le rituel qui, du temps du Fléau, avait désigné cent paladins pour… guider et protéger leur peuple si je me souviens bien.
Je n’attends plus grand-chose d’eux quand il s’agit d’aider d’autres nations ou de maintenir des liens diplomatiques. Ils sont devenus lassants. Je gage néanmoins que vous aurez plus de succès en leur demandant directement plutôt qu’en passant par une Kohrienne.


Elle eut un sourire ironique en notant cela. Ses doigts s’étaient pourtant crispés sur sa plume et elle dut inspirer fortement avant d’achever sa missive.

Citation :
Bien cordialement,

Baronne Elysabeth Delyra


Puis, elle déroula un nouveau parchemin pour une missive d’ordre plus personnel.

Citation :
Blanche,

Lire ta plume m’a fait un bien fou. Pendant quelques terribles mois, j’ai cru t’avoir perdu. Tu me diras que je ne t’ai pas trop cherchée. C’est vrai et je m’en excuse. J’ai connu mes propres errances loin des Porteurs.

J’espère que tu vas bien.

Donne-moi de tes nouvelles,

Elysabeth.


La première missive fut envoyée en Eldalië et la seconde alla rejoindre la demeure de la grande prêtresse de Délémia.
Thème (27-07-1557)

Chronique
Information détaillées
Blanche Delyra
Kohrienne, Grande Prêtresse de Délémia, Préfet Impérial
Empire de Kohr

le Lüdik 6 Goliarmos du 1560ème cycle à 22h39

Blanche était au relais, au nord de la capitale kohrienne, quand la missive de sa cousine lui parvint. Attendant que la voiture soit prête, elle lui répondit.

Citation :
Elysabeth,

Un jour, je t'expliquerai. Tout cela a à voir avec
Anhntiv, ma disparition, le reste.
J'ai opté pour la fuite, peu glorieux pour une Elue de la Sombre. Toutefois, elle semble encore bien vouloir de moi.

Je dois retourner à Sardàn, même si je préfererais me terrer encore plusieurs années dans le bordel des bas quartiers que je tiens.

Comment vas-tu ? Et Galiad ? Les enfants ?
Je ne suis plus au courant de rien, il y a trop à lire dans les Chroniques. Je préfère m'en tenir à la formation de ma novice et au culte, pour l'instant... Le reste viendra plus tard, quand j'aurai le courage de l'affronter.

Blanche.


Yorak : "Euh... tu sers à quoi ? Potiche à Calmacil ?"
Intégrez les cultes qu'ils disaient...

Give me all of your lies
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Magister, Baronne, Bras de Dallia, Erudite, Mestre
Empire de Kohr

le Mirion 8 Goliarmos du 1560ème cycle à 11h15

La réponse lui parvint rapidement et elle sourit. Blanche et elle avait laissé de côté leurs piques incessantes. C'était assez révélateur de leur état. Elles avaient besoin de réconfort plus que d'autres choses.

Citation :
Blanche,

J'ai confiance en toi. Même si tu ne parles pas et que tu choisis de garder ce qu'il s'est passé pour toi, tu l'auras toujours.
Et je ne vois pas pourquoi la Sombre Reine t'aurait rejetée. Les errances font aussi partie de notre Foi. Parfois, il est nécessaire de se perdre pour retrouver ses buts.

Sais-tu ce qui m'a convaincue à sortir du trou où je me cachais moi-même ? Une Arténienne. Dallia a de drôle de moyen de se rappeler à ses fidèles.

Je vais bien même si l'inquiétude me ronge bien plus qu'avant. Le fait d'être mère peut-être ? Il y a trop de choses qui vont mal en Ideo pour que je me sente parfaitement calme.
Galiad attend toujours sa naturalisation. Ayant accès au Sénat, j'ai le déplaisir de voir que seul manque l'avis du maréchal pour trancher mais celui-ci ne s'exprime jamais. Torval est très gentil mais nous attendons depuis un cycle maintenant...
Les enfants grandissent tranquillement. Evran veut nous suivre partout, même quand nous allons affronter des nécromanciens... Angeline a les yeux de son père contrairement à Evran. Je dois t'avouer que la vie est plus facile depuis qu'ils font leurs nuits. Mais depuis, ils font leurs dents. Je ne me suis jamais senti aussi Karkhienne...

Si tu veux, je tâcherai de te faire un résumé de la situation quand ça t'intéressera de nouveau.
J'ai eu l'occasion de dîner avec ta novice. C'est une femme très intéressante, faite pour la diplomatie et qui porte déjà si bien les masques. Je n'ai guère vu ce qu'il y avait derrière. Pas que ça ait eu une réelle importance à ce moment.

Que les Cinq te protègent,

Elysabeth

Thème (27-07-1557)

Chronique
Information détaillées
Nolwäwintil
Chef du Clan de l'Ombre, Zénith
Peuple Elfe

le Joriol 23 Goliarmos du 1560ème cycle à 04h52

Citation :
Baronne,

Tomber dans un moment assez calme, par les temps que nous vivons, me semble quelque peu hors de propos. Eldalie se prépare à reprendre ce qui lui appartient par les armes.
Cependant, j’en ai désormais termine avec ma réunion, en effet.

Concernant les liens entre nécromants et Slaads, il semblerait que ce soit un peu plus complique. Les seules certitudes que nous ayons actuellement est que les Slaads Gris sont de mèche avec la Non-Vie. Il existe également d’autres Slaads, Verts, ceux-là, qui ne semblent pour ainsi dire pas très amicaux avec leurs cousins sombres.
Camthalion est aux griffes des Gris. Ceci étant, nous ignorons tout de la couleur du Roi que les nécromants souhaiteraient éliminer. Est-il Vert ? Gris ? Ou se cache il ?


Il doutait qu’elle sache quoique ce soit, mais il serait toujours utile qu’elle ait une représentation correcte des choses.

Citation :
Je fais mon affaire des keldariens. Vous serez informée - bien évidemment, pas par moi si jamais on vous pose la question - de leurs péripéties en temps voulu. J’ai eu des échos similaires aux vôtres par mes propres canaux. Il semblerait qu’ils se mettent à la recherche des reliques permettant de réaliser leur rituel des Cent Paladins, et ce afin d’éliminer définitivement d’Ideo la présence de la Non-Vie.
Noble but, s’il en est. Laissons-les donc faire, s’ils y parviennent, ce sera bénéfique pour tous. S’ils échouent, eh bien… je suppose que l’Empire n’aura plus de problèmes avec de quelconques « fidèles du Juste » ?


Il s’amusa à imaginer la réaction de la kohrienne. Il savait l’animosité qu’il y avait entre impériaux et keldariens, et personnellement il était dépassé par une telle attitude. Ils mourraient tous d’ici cinquante cycles, de toute façon, alors pourquoi gâcher leurs éphémères existences ?

Citation :
J’en viens au point qui vous intéressera le plus. Vaganor.
Ma connaissance millénaire, comme vous dites, ne s’est intéressée à vos cultes que lorsque Dujun me l’a ordonné, et lorsque c’était nécessaire afin que je puisse comprendre comment fonctionne votre Empire de mortels. Vous en saurez sans aucun doute plus que moi, là-dessus.
Mémoire éveillée me fait surtout penser à quelqu’un qui saurait ce qu’il cherche. En l’occurrence, et si je lis bien entre les lignes, la clé d’Aldmenir. Cherchez votre histoire, vos légendes. Vos bibliothèques, aussi. N’est-ce pas là la spécialité de ce culte ? Comment furent fabriquées les clefs ? A qui furent elles confiées, transmises ?

N.


Il se sentit oblige d’ajouter un dernier détail.

Citation :
PS : Les Flammedargent ne sont pas un mythe.

Nolwäwintil, l'Exilé (avatar version couleur)

Photos d'un expat' au Japon
Décalage horaire entre vous (Paris) et moi (Tokyo): +8 heures.

DEV GP Ideo V5
Information détaillées
Blanche Delyra
Kohrienne, Grande Prêtresse de Délémia
Empire de Kohr

le Lüdik 4 Joriamel du 1561ème cycle à 19h25

Delnam la hantait.

Le manque tiraillait son ventre et son âme, et elle regrettait encore plus le sacrifice fait, le seul symbole qui lui était resté de Sardan et de Calmacil. Chaque jour qui passait la renvoyait à cette scène au temple d'Aldménir, et il n'y avait, hélas, personne auprès de qui elle pouvait s'épancher.

Elle écrivit une missive, qu'elle confia à son piom, sachant pertinemment qu'elle ne serait jamais lue par son destinataire.


Citation :
Calmacil,

J'ai perdu la perle. Celle offerte à "toutes les femmes de ta famille".
Ou plutôt, j'ai du l'offrir à ce vieux barbon d'Aldménir, ou était-ce Azolth, ma mémoire me trahit, dans un rituel n'ayant eu que peu d'effet. Il fallait sacrifier quelque chose à laquelle je tenais.
Six prêtres sont toutefois morts.

Tu aurais sans doute trouvé les mots pour alléger ce qui me ronge, même si tu n'aurais pu t'empêcher de faire remarquer mon incapacité à m'opposer à un ennemi de l'Empire.

Mais tu n'es pas là, et je n'ai désormais plus rien de toi.
Tu me manques tellement.
Espèce de crétin.

Blanche


Shiny boots of leather
Information détaillées
Blanche Delyra
Kohrienne, Grande Prêtresse de Délémia
Empire de Kohr

le Mirion 17 Calinior du 1561ème cycle à 10h43

Citation :
Elysabeth,
Comment vas-tu, ainsi que le reste de ta famille ? J'espère que tu arrives à supporter tous ces bébés, personnellement je n'y arriverais pas !
Tes affaires à Delnam vont-elles comme tu veux ?

Pour ma part, je suis toujours à Dominia, ou je gère les affaires du culte.
J'ai aussi accepté une invitation à diner, de la part du baron de Miran. Ne le connaissant que peu, j'aimerais volontiers ton avis à son sujet.
Et si tu le détestes, c'est pas un problème !
J'ai enfin décidé de ne plus attendre Calmacil, après beaucoup trop de temps.

Tiens-moi au courant de tes péripéties.
Blanche.

Shiny boots of leather
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Baronne, Mère supérieure, Conseillère de la Faculté
Empire de Kohr

le Solior 20 Calinior du 1561ème cycle à 08h59

Citation :
Blanche,

Je ne fais strictement rien à Delnam à part m'occuper des enfants et ne pas préparer mon retour sur Dominia par manque d'énergie. Ce qui est bête, si j'étais de retour à Dominia, je pourrais avoir l'aide de la famille. Mais je suis prise d'une forte tendance à la procrastination en ce moment... Heureusement qu'Evran est avec toi et que j'ai la nourrice des jumeaux.

Je vais être honnête. Bien que je l'ai rencontré, je ne connais pas vraiment Darius de Miran. Par contre, je sais qu'il veut des enfants.

Fais ce que tu veux choupette.

Elysabeth

Thème (27-07-1557)

Chronique

Page [1] [2] [3]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page