Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

112 Joueurs sur Ideo (4371 inscrits) : 57 humains (2256), 27 elfes (1371), 28 orcs (744) | 7 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

A la recherche d'Asafa

Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Nawen
Juge Suprême,Archimage de l'Altération
Confédération Arténienne

le Mirion 2 Rastel du 1557ème cycle à 20h22

Du sable, du sable et encore du sable. Cela faisait plusieurs jours que Nawen crapahutait seule avec Yorin dans le désert de la Séparation. Si elle appréciait le calme et l'absence de menace imminente, elle pestait un peu après celui qui lui avait donné qu'un vague lieu de rendez vous. C'est que le désert, il était grand quand même. Comment retrouver un Orc dans tout ce tas de sable ?

En plus de ça, ses provisions diminuaient. Le terrain n'était pas propice pour aider à la survie, vu qu'il y avait pas de boutique à piller pour se ravitailler. D'ici deux jours, elle devrait faire demi tour, ou passer l'arme à gauche avec son fils. Nawen n'en avait pas envie.

Le jour se couchait, avec le même constat, pas d'Asafa en vue. Elle s'installa, à l'abri d'une dune, en espérant ne pas avoir de visite et monta un campement sommaire. Un feu pour se réchauffer, un oreiller de sable et quelques couverture. Elle mangea frugalement, allaita son fils puis elle prendrait un peu de repos une fois qu'elle aurait pris connaissance des dernières nouvelles via missive ou grimoire. L'une d'elle, provenant d'Onirie la fit soupirer et lever les yeux au ciel étoilé.


Ils en loupent pas une...
Information détaillées
Asafa
Mélophore
Confédération Arténienne

le Joriol 3 Rastel du 1557ème cycle à 16h38

*** Un feu dans le désert. L'idée pouvait paraître saugrenue, surtout la dangerosité du coin, mais elle se révéla salvatrice pour l'avenir de cette rencontre. En effet, l'ancien Chiliarque, qui patientait lui aussi depuis un certains sur la route, ou plutôt sur le chemin, reliant l'Arténie à Drogmar par le désert, remarqua la lueur causée par le foyer de chaleur.

Instinctivement, il se dirigea vers le feu et finit par tomber sur Nawen, en pleine lecture. L'orc n'était pas discret de base, et il n'avait pas prévu de se montrer silencieux. L'Archimage l'aurait alors très certainement entendu arriver de loin.

Lorsqu'il fut suffisamment proche, il inclina la tête pour saluer son amie. Il l'observa un instant en silence, détaillant l'enfant comme une bête curieuse, puis reportant son attention sur Nawen. Son visage était froid, distant, et sa voix rauque n'arrangeait pas le tableau peu avenant. ***

Namasté, Nawen... Shou d'être venu... Comment vas tu ?
Information détaillées
Nawen
Juge Suprême,Archimage de l'Altération
Confédération Arténienne

le Joriol 3 Rastel du 1557ème cycle à 17h20

Une boite de conserve cliquetante, en général, on arrivait à l'entendre de loin. Heureusement pour Asafa, la lumière du feu permit à Nawen de remarquer qu'il s'agissait bien de son ami. Du coup, elle abaissa son arc et l'invita à venir s'assoir avec elle.

Nam' Asafa. Moi j'vais bien, même si je tourne en rond dans le désert depuis quelques jours. T'es pas facile à trouver tu sais.

Elle ramena ses jambes en tailleur, sortit un gourde qu'elle lança à l'orc. Des fois qu'il aurait soif.

Et toi, comment tu t'en sors ? Je sais que tu pars pour Havrebois, que tu as vu Calistaen y'a quelques jours mais... c'est à peu près tout.

Le ton de l'humaine n'était pas froid, ni distant. Nawen semblait plutôt ne pas trop savoir sur quel pied danser, hésitant entre une légère gêne et une joie à peine contenue de retrouver Asafa.
Information détaillées
Asafa
Mélophore
Confédération Arténienne

le Valkin 4 Rastel du 1557ème cycle à 13h25

*** L'orc acquiesça de la tête et posa son sac au sol. Dans une grimace trahissant ses douleurs articulaires, il s'installa par terre, face à l'Humaine, et se saisit de la gourde. ***

D'un autre côté, s'il n'y avait pas cette barrière, je serais déjà à Drogmar depuis belle lurette. Shou pour la flotte...
*** Asafa porta à ses lèvres la gourde et en prit quelques gorgées avant de la rendre à son amie. Malgré les secondes qui passaient, Asafa restait droit comme i et peu avenant. ***

C'est ça. Elle voulait me tuer, en duel. Mais quand est venu le moment de passer à l'action, elle s'est barrée. Je pense qu'elle croit que je lui ai tendu un piège en invitant des Havreboisiens. A moins que ce ne soit qu'une excuse. Quant à rejoindre Havrebois, c'est notamment pour ne plus avoir à me farcir cette hystérique et toute la tripotée de manipulations, mensonges, trahisons et autre léchage de bottes d'immortels tous plus pourris les uns que les autres. On va dire que je me fais ancien, et que ces conneries m'ont fait plus vieillir que de me bastonner avec les Nécromants ou les Korhiens...
*** Il marque une pause. En effet, il semble bel et bien vieux et fatigué. Après avoir bruyamment reniflé, il redresse la tête. ***

Et toi ? Comment ça se passe, avec ton marmot et tes obligations ? Tout ça, ça ne doit pas être facile, j'imagine...
Information détaillées
Nawen
Juge Suprême,Archimage de l'Altération
Confédération Arténienne

le Valkin 4 Rastel du 1557ème cycle à 16h22

Il avait pris un coup de vieux depuis la dernière fois qu'elle l'avait vu, autant dans sa façon de parler que de se déplacer. Mais au moins, il n'y avait aucune agressivité dans la voix, et la froideur se muait en lassitude.

Nawen jeta un oeil à son fils qui dormait à coté.


Il va bien, il va sur son premier cycle. Il commence à babiller, marche à quatre pattes et je dois faire gaffe à où il peut aller maintenant. Autrement, il est calme. Heureusement que je l'ai lui, à défaut de son père qui a disparu.

Elle eut un sourire en demi teinte à la mention d'Esthero. Il lui avait promis qu'il ne la laisserait pas, et finalement, voilà le résultat. Enfin, c'était du passé.

Le reste de l'Arténie reste pareil à elle même. Le Grand Conseil change un peu de visage, avec de nouveaux arrivants et le jeu de chaise musicale. Comme d'habitude. J'essaye de faire au mieux de mon coté, mais j'ai du mal à garder des élèves à l'Alté, mêmes les mages d'ailleurs. Enfin, on fait comme on peut et si je trouve une bonne idée un jour pour les intéresser, je le ferai.


Elle réajusta sa position, cherchant un peu de confort. C'était pas évident dans le désert.


J'avais dis que j'essayerai de répondre à tes questions et tes doutes sur l'Arténie, avant que tu partes. Alors, qu'est-ce que je peux faire pour toi ?
Information détaillées
Asafa
Mélophore
Confédération Arténienne

le Valkin 4 Rastel du 1557ème cycle à 16h58

*** L'orc pose à son tour son regard sur le bambin, et un fugace sourire passe sur son visage. ***

Ouais... C'est dingue quand même... Qui aurait dit que tu aurais un marmot entre les pattes alors qu'il y a pas si longtemps que ça, tu traînais tes guêtres dans la Vieille Ville, en sentant encore plus mauvais que moi... Comme quoi, ça valait la peine de se battre, pas vrai ?
*** Il prit une grande inspiration, essayant de s'installer plus confortablement. Une nouvelle grimace passa sur sa face tandis qu'il tendait sa jambe. ***

J'ai appris pour son paternel. J'en suis sincèrement navré. Dis toi que s'il a taillé la route, c'est peut-être mieux qu'il ne reste pas aux côtés de ton petit. Si jamais tu as besoin de quoi que ce soit, mon offre reste toujours valable. Même si, bon, il faudra que tu m'obtiennes quelques dérogations...
*** Son regard se perd dans le ciel étoilé du désert. Il reste de longues secondes silencieux, songeur. A vrai dire, on dirait qu'il profite du silence et du vent qui souffle légèrement, soulevant les tresses pendant vers sa nuque. Ce n'est qu'après quelques instants qu'il reprend, toujours sur le même ton monocorde. ***

Dis moi, est-ce que ça en valait la peine ? C'est surtout ça désormais, mon doute. Je sais avoir fait ce qu'il fallait. A chaque fois. Surement pas de la meilleure manière, mais les résultats ont été là. Mais... Quand je regarde l'Arténie et les Arténiens, je me demande si... Et bien, si cela en valait la peine ?
Information détaillées
Nawen
Juge Suprême,Archimage de l'Altération
Confédération Arténienne

le Lüdik 7 Rastel du 1557ème cycle à 14h55

La question était étrange, elle passait sous silence de nombreux cycles d'épreuves en tout genre que chacun d'eux avait vécu. Si l'orc avait finit par douter, Nawen, elle, avait vu autre autre chose.

Elle leva la tête vers l'ancien Chiliarque.


Oui, sans hésiter. Tout en valait la peine, à part peut être ta décision de quitter l'Arténie. Mais c'est un choix personnel que tu as fais.
Information détaillées
Asafa
Mélophore
Confédération Arténienne

le Malina 8 Rastel du 1557ème cycle à 19h13

*** L'orc se contente de hausser les épaules. ***

Mais est-ce que ça a changé quelque chose ? Dolias est toujours aux manettes, la vieille ville reste la vieille ville et ne parlons pas du fait que l'Arténie est plus faible qu'elle ne l'a jamais été. Les Kohriens n'ont plus confiance en nous et les Orcs sont trop instables pour une réelle alliance avec eux. Au final, tout ce que l'on a fait... Pscht...
*** Il marqua une pause, avalant sa salive avant de revenir sur Nawen. ***

Les gens meurent, continuent de mourir et rien ne change... Les Immortels continuent de jouer avec les vies de tout le monde et cela avec la bénédiction du Grand Conseil. A quoi avoir retourner la Vieille Ville si ce n'est pour donner encore plus de pouvoir à Dolias ? A quoi bon avoir virer le vioc si ce n'est pour faire encore plus plaisir au Clan de la Vague ? Parce que c'est ça, la vraie question : nous mourrons sous leurs coups ou sous ceux des Nécromants, mais est-ce que Zoltan et compagnie en ont quelque chose à foutre ?
Information détaillées
Nawen
Juge Suprême,Archimage de l'Altération
Confédération Arténienne

le Mirion 9 Rastel du 1557ème cycle à 23h42

Nawen eut un sourire énigmatique.

Oui, ça a changé, ça a bien changé même. Je peux pas te donner tous les détails, mais Dolias n'est pas aux commandes, plus maintenant et plus partout. Son influence est importante dans la Vieille Ville, mais ailleurs... c'est plus le cas.

Zoltan s'est opposé au Clan déjà, tout comme le fait Adalis. Et quelques autres. Juste qu'il vaut mieux éviter une guerre en terrain découvert, qui fera pas mal de victimes. Tu te trompes aussi sur leurs comptes. Ils en ont bien quelque chose à faire de nous, mais s'pas des Dieux. Ils font leurs erreurs, comme tout le monde. Ils savent pas tout. Je sais juste que Zoltan n'est pas quelqu'un de malveillant, ça me suffit.

Et au fait, Zoltan s'est pointé pour combattre les nécros quand ils sont venus à Folio. J'irai pas jusqu'à dressé un tableau aussi noir que toi sur ce qu'est l'Arténie.

Après, pour l'étranger, tu connais le tableau. Kohr s'est foutu de nous, pendant assez longtemps, en nous traitant comme une province qui dépendait d'eux. On en a eu marre de se plier à leurs exigences, c'est comme ça que ça s'est terminé. Mais, maintenant qu'on a tapé du poing sur la table, on relance des relations plus apaisée avec eux. Quant à Havrebois, on aurait aimé. Mais la seule chose qu'ils veulent dans nos échanges, c'est un droit de passage via le Patanjali pour aller tabasser les Kohriens, notre aide pour aller tabasser les Kohriens et... c'est tout. On a rien à répondre à ça.

Information détaillées
Asafa
Mélophore
Confédération Arténienne

le Joriol 10 Rastel du 1557ème cycle à 17h13

*** Asafa semble résigner, même s'il essaye de se montrer sous un jour plus optimiste à son amie. ***

Ouais, je veux bien te croire... Je te crois même. J'ai bien vu que les choses changeaient. Je sais que Dolias n'est que le... Porte parole, ou une connerie du genre, du Clan. Mais ce qu'il a fait à la gamine d'Ethan' et de Liet... Et on ne fait rien ? On continue comme si de rien était ? Et en plus, on joue les larbins pour ces gonz là ?
*** Asafa finit par hausser les épaules, battant l'air devant lui comme s'il voulait chasser toutes ces idées noires. ***

La situation avec Kohr, ouais, je la connais. Et je sais que les gars du Cerkl' sont pas les plus subtils, que leur histoire de guerre est récurrente, mais on en revient au même point. Les Orcs nous ont filé un coup de main quand les Nécro étaient là. Les Kohriens ? Ils s'allient et se rabibochent avec les Keldarites... Leur petite saloperie avec la légion porcine devrait nous le rappeler : ils ne sont pas nos alliés. Et un jour, l'empereur va nous tomber sur le coin de la gueule et on ne sera pas préparé. Cette histoire de mur entre Patanjali et Drogmar, c'est une connerie. Pour l'économie de la région déjà, sur place, le commerce, il se fait avec les Orcs, pas les Impériaux. Et puis d'un point de vue politique, ça veut pas dire : "non, on veut rester neutre", ça veut dire : "oui, les Koko, on est avec vous". Et ça, c'est dangereux. Cali joue à un jeu dangereux, mais elle n'est plus à ça prêt...
*** Il finit par soupirer, offrant un bien triste sourire à Nawen. ***

Putain, je suis gai comme une porte de prison, moi...
Information détaillées
Nawen
Juge Suprême,Archimage de l'Altération
Confédération Arténienne

le Joriol 10 Rastel du 1557ème cycle à 22h49

Nawen haussa les sourcils. Asafa était pleins de surprises, au point qu'elle masqua un peu son étonnement par un hoquet.

Ah ? On bosse pour Dolias ? Tu m'apprends quelque chose. Il s'est servi de nous une fois ou deux, et c'était pas trop gênant parce que nos objectifs convergeaient... mais j'bosse pas pour lui, ni aucun autre au Grand Conseil.


Elle soupira pour aborder le point suivant.


On a pas besoin de mur avec l'Empire parce qu'eux respectent nos frontières, s'tout. Si les orcs débarquaient pas en commando tous les 3 jours pour aller tenter de faire la guérilla chez les Kohriens, on aurait pas eu à faire ce mur.

Et pour le commerce, mais désolée, on laisse les marchands décider d'où ils veulent aller. Sauf que comme mettre les pieds sur les terres orcs, ça revient à se faire dépouiller et tuer par les orcs... bah ça attire pas des masses. Donc non Asafa, c'est pas parce qu'ils nous ont rendu un fier service, et on le reconnait, qu'on doit se plier aux exigences d'Havrebois. On est ni les vassaux de l'Empire, ni ceux d'Havrebois.


Sa dernière tirade avait laissé place à une certaine fermetée dans la voix, même si l'humaine était restée calme. Elle connaissait les jeux de pouvoirs et savait très bien ce qu'elle voulait.

On ne veut plus être à la botte de personne, ni des Immortels, ni des Kohriens, ni des orcs. Et on fait tout pour ça.

Information détaillées
Asafa
Mélophore
Confédération Arténienne

le Lüdik 14 Rastel du 1557ème cycle à 18h24

*** L'ancien chiliarque sourit légèrement, les yeux dans le vague.
***
- Ouais, c'est ça. Nos intérêts convergeaient. Souvent d'ailleurs. Surtout pour dézinguer ses lieutenants qui devenaient trop gênant ou ceux qu'ils utilisaient et qui finalement auraient pu nous en apprendre sur plus sur eux... Tu sais Nawen, je ne veux pas te faire la morale, ou quoi que ce soit. Surtout moi, dans le genre mal placé, je suis un sacré client. Mais j'ai toujours essayé, avec plus ou moins de succès, de veiller sur toi. Je te dis juste de faire gaffe à ce qu'une nouvelle bande de francs-tireurs comme on l'était ai pas des intérêts convergeant avec ceux de Dolias, ou de Frost... Si je pars, c'est aussi parce que j'ai peur de causer plus de mal à ceux qui me sont proches à force de fourrer mon nez dans leurs histoires...
*** L'orc grimaça alors qu'il se mettait dans une position plus confortable. Selon toutes vraisemblance, son genou lui faisait souffrir, alors qu'il le massait de sa main droite.
***
- Ahhhh... Bon sang je vieillis... Plus ça va et plus cette guibolle me fait mal... D'ailleurs, en parlant de ça, il devient quoi, le Juge Mahalinn ?
*** Asafa s'était blessé lors de l'infiltration qui l'avait mené lui, le Juge, sa soeur, Scara, Flyth, Jez' et Nawen chez l'un des gros pontes de la mafia de la Vieille Ville. En sautant par une fenêtre pour sauver la vie du Juge, il s'était également ruiné la jambe droite et il avait tendance à boiter depuis. Une marque parmi tant d'autres sur le corps d'Asafa qui trahissait son passé mouvementé et expliquait sans doute son vieillissement un peu prématuré.
***
- On en a fait des conneries, tous les deux, quand même, hein ? Tu te souviens le coup où je t'ai retrouvée toute cramée en bas de la tour de Vahid ? J'ai jamais su ce que t'avais branlée pour être dans un tel état... T'avais salement morflée par vrai ?
Information détaillées
Nawen
Juge Suprême,Archimage de l'Altération
Confédération Arténienne

le Lüdik 14 Rastel du 1557ème cycle à 23h45

Nawen répondit au sourire d'Asafa par un autre. Il avait réussi à lui rendre son calme et sa bonne humeur, assez en tout cas pour qu'elle lui tende une potion de vie.

Pour ta jambe.

Et t'en fais pas trop pour moi, j'ai la peau dure. T'as bien vu, même si j'ai morflé à plusieurs reprises, j'suis encore là. D'ailleurs, je tiens à te dire que j'ai jamais morflé par ta faute, alors si c'est ça qui motive ton départ, c'est une mauvaise raison.

Bien que l'humaine comprenait ce qu'était la peur mieux que personne. Elle fit une pause pour se rappeler les quelques souvenirs que l'orc évoquait.

Mahalinn... J'ai plus de nouvelles de lui depuis un moment. La dernière fois que j'en ai eu, il partait en voyage, dans le désert, pour étudier les plantes. Depuis, plus rien, mais c'est pas le premier qui se retire des affaires courantes.


Puis un air de malice passa dans les yeux de Nawen.

Disons qu'avant que tu me ramasses, j'ai un soupçon défié Vahid. Il a raté son coup et dès que j'ai pu, j'y suis retournée. J'ai encore failli y passer en l'affrontant quelques heures plus tard, mais faut croire que la chance était avec moi ce jour là.
Information détaillées
Asafa
Mélophore
Confédération Arténienne

le Joriol 17 Rastel du 1557ème cycle à 17h19

*** Le vieil orc refusa poliment la potion.
***
- Oh non, cette blessure a trop traînée pour être soignée par une potion. J'ai bien essayé, mais mes vieilles cannes sont bien usées maintenant.
*** Il hausse les épaules quand elle fait référence notamment au fait qu'il ne lui causa jamais aucun tord.
***
- Je sais que je ne t'ai jamais fait de mal. Mais bon, j'ai pas envie de commencer, tu vois le genre ? Je me suis pas mal brouillé avec Frost, avec Dolias, avec Cali, avec tout le monde en fait. J'ai l'impression que, durant toutes ces années, la plupart des gens croyaient que je n'étais qu'un tas de muscles et de fer, sourd et discipliné. Je pense que ça en a énervé et surprit plus d'un.
*** L'ancien Chiliarque marqua une pause, se perdant dans ses souvenirs. Il observa une nouvelle fois le ciel étoilé, silencieux, avant de poursuivre.
***
- Et notre petite bande s'est finalement étiolée, au fil des ans... Jez s'est carapatée dans l'Empire, Scara a de nouveau disparu, je vais quitter l'Arténie... Tu trône au Grand Conseil et Flyth est le chef d'Emé... Enfin, le chef officiel, on s'est compris... Le pauvre, quand j'y pense. J'espère qu'il ne m'en veux pas pour la patate que je lui ai balancée par le groin... C'est la vie.
*** L'orc retient un rire lorsque Nawen lui expose les faits.
***
- Putain... Je savais que tu étais barrée, mais quand même... Franchement, défier Vahid... Deux fois... Surtout qu'à l'époque... Bon, le prend pas mal, mais bon... T'étais pas vraiment encore une terreur...
*** Il soupire, le sourire aux lèvres, restant songeur de longues secondes.
***
- Pourquoi tu m'as menti, lors de l'histoire avec la fille d'Ethan ?
''
Information détaillées
Nawen
Juge Suprême, Archimage de l'Altération
Confédération Arténienne

le Joriol 17 Rastel du 1557ème cycle à 21h51

La voleuse haussa les épaules quand Asafa refusa la potion. Selon elle, il avait tort, mais c'était son choix, vu que ça pouvait faire passer la douleur pour un temps du moins.

Bah ouais, c'est la vie. Y'a eu des départs et on fait moins de coups ensembles, mais c'est pas fini, pas encore. Pis j'étais déjà au Grand Conseil quand on s'est connu, ça fait même tellement longtemps que j'y suis...

Puis elle bugga.

J'ai pas souvenir de t'avoir menti, jamais. J't'ai pas forcément tout dit... mais, non, j't'ai pas menti.
''
Information détaillées
Asafa
Mélophore
Confédération Arténienne

le Valkin 18 Rastel du 1557ème cycle à 21h42

*** L'orc eut un soupir triste. ***

Ouep, c'est la vie...
*** Il marqua une pause, reportant son attention sur Nawen. ***

Si, Nawen. Quand tu m'as appelé à Emédésia pour l'affaire de la fille de Liet, je me suis pointé avec Ethan. Elle m'avait engagée pour sa sécurité. Elle avait bien fait, soi dit en passant. Et après le briefing, tu m'as filé une fausse date de rendez-vous et le mauvais lieu...
*** Un ange passe, alors que l'orc observe l'humaine. ***

Tu sais, je bossais pour les Clairvoyants bien avant que tu ne les récupère. J'ai appris à m'informer. Tu m'aurais dit que tu ne voulais pas qu'Ethan soit là, que tu préférais me mettre sur la touche parce que tu le sentais pas, il n'y aurait eu aucun soucis. Je t'aurais écouté. Je t'aurais fait confiance. T'avais pas à me mentir comme ça. La rétention d'information, je m'en fous, je l'ai fait moi aussi. Mais pas le mensonge. Pas aux amis. Là, Nawen, ça le fait pas...
Information détaillées
Nawen
Juge Suprême, Archimage de l'Altération
Confédération Arténienne

le Solior 19 Rastel du 1557ème cycle à 13h41

Elle voyait ce qu'Asafa voulait dire. Il y avait bien celui là, en effet.

Ah oui, y'a eu cette fois là. J'avais complètement oublié, sans doute à cause de la scène que tu m'avais faite après.

J'aurai pu te servir la vérité à l'époque... mais j'avais décidé que non. Avec le recul, vu ce que ça a entraîné, c'était une mauvaise décision de ma part. Une très mauvaise décision. Sauf que sur le moment, j'étais sure que tu racontais tout à Ethaniael. Donc, en voulant écarter Ethaniael, en lui mentant, j'étais obligée de faire pareil avec toi.


Nawen soutint le regard de l'orc, sans faillir ni se détourner.


Mais j'avais rien contre toi, pas encore en tout cas. Tant qu'on y est, sur les "conneries". Pourquoi tu m'as insultée dans tes missives ?

Information détaillées
Asafa
Mélophore
Confédération Arténienne

le Dolink 20 Rastel du 1557ème cycle à 17h45

*** L'orc secoua la tête, semblant à la fois déçu et dépité. ***

Tu me connais... Tu me connaissais, pourtant. Tu savais que si tu me disais : non, tu viens pas, je te dis pas pourquoi, j'aurais pas bouger. Enfin bref, le passé, c'est le passé...
*** Il soupire, se réinstallant plus confortablement, et reprenant une gorgée d'eau. ***

J'avoue m'être emporté, à l'époque. Mais bon, plus on est proche de quelqu'un, plus la trahison fait mal, pas vrai ? Le fait est que t'as jouer à la politique avec moi, et ça j'ai vraiment pas aimé. Surtout que bon, cette affaire s'est révélé être une belle enfilade. On s'est fait blousé en beauté, et Dolias est toujours aussi balaise. Lui et Frost continue leur petit train train, et derrière le Clan continue de faire faire le ménage. Pareil avec Onir... Quelle farce, tout ça... On se fait bien bananer, quand même...
*** Il marque une pause, avant de reprendre. ***

Mais j'ai réagi trop violemment. Même si bon, souviens toi, la majeure partie du flot d'insultes étaient dirigés contre Calistaen. Mais sur le moment... Bah, c'est vrai, tu m'avais trahi, tu avais douté de moi et tu m'avais transformé en un pion dans ton échiquier politique. Je m'excuse de t'avoir insulté, sincèrement, mais il fallait que ça sorte.
Information détaillées
Nawen
Juge Suprême, Archimage de l'Altération
Confédération Arténienne

le Mirion 23 Rastel du 1557ème cycle à 16h49

Nawen avait un souvenir un peu différent de l’arrivée d'un orc en plein milieu d'un champ de bataille alors qu'il ne devait pas venir. Seulement, la voleuse préféra se taire.

Je te l'accorde pour Dolias ou Frost... mais tu dresses un tableau un peu trop noir là. Onir, il est enfermé maintenant et il sortira pas de là où il est. Et puis, je vais peut être me répéter, mais on bosse pas pour Dolias ou le Clan. En tout cas, pas moi, je roule seulement pour l'Arténie.

Elle soupira.

Excuses acceptées, même si je me rends compte que tu es loin de voir vraiment qui je suis, contrairement à ce que je pensais...
Information détaillées
Asafa
Mélophore
Confédération Arténienne

le Joriol 24 Rastel du 1557ème cycle à 18h10

- Je le sais bien, Nawen. Je dis simplement que les immortels sont drôlement doué pour nous faire des petits dans le dos, et nous amener sur des pistes qui les arrangent. On a beau lutter, ils trouvent toujours un moyen de nous changer en pions sur leur échiquier. T'en fais pas, je sais bien que tu roule pour l'Arténie.
*** Un léger sourire passa sur son visage lorsque Nawen évoqua le fait qu'il ne voyait pas qui elle était. Après quelques instants de silence où il resta comme ça, à l'observer, son regard glissa sur le petit être qui dormait non loin d'elle.
***
- Ou peut-être que, justement, je vois bien mieux qui tu es vraiment que tu ne le crois... Peut-être même mieux que tu ne le vois toi même, va savoir...
*** Il retint un rire en étirant sa jambe. Il reporta son attention sur Nawen, à nouveau.
***
- Bon... ça veut dire qu'on passe l'éponge ?
Information détaillées
Nawen
Juge Suprême, Archimage de l'Altération
Confédération Arténienne

le Dolink 27 Rastel du 1557ème cycle à 17h47

La voleuse regarda les flammes, un instant. Ce serait difficile d'oublier, mais elle faisait des erreurs elle aussi, alors...

Ça me va. En espérant que ça sera plus calme entre nous à l'avenir.

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page