Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

120 Joueurs sur Ideo (4354 inscrits) : 63 humains (2247), 28 elfes (1365), 29 orcs (742) | 8 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Vers l'Est aussi

Cf le topic d'Elysabeth
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] [3] [4]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Calistaen
Porte Parole du Conseil, Archimage de la Négation, Haute Consule
Confédération Arténienne

le Valkin 3 Calinior du 1557ème cycle à 21h09

Contre toute attente, l'elfe s'amusa à son tour de l'anecdote, et poursuivit, curieuse sur le sujet.

Tiens ? Et que font les lions pendant ce temps là dans cette légende ?

Autant qu'elle connaisse le rôle de son époux, si elle devait adopter le rôle de la lionne.
Information détaillées
Adalis
Mage Bleu
Confédération Arténienne

le Valkin 3 Calinior du 1557ème cycle à 21h16

Adalis ne put s’empêcher d'avoir un petit rire avant de répondre :

Et bien... je crois qu'ils font la sieste en attendant le diner !

Il avait toujours trouvé ces animaux un peu étranges, et se demanda ou s'achevait la comparaison entre lui et un lion.
Thème d'Adalis V
Marcus :XVII, XVIII, XIX
Information détaillées
Calistaen
Porte Parole du Conseil, Archimage de la Négation, Haute Consule
Confédération Arténienne

le Valkin 3 Calinior du 1557ème cycle à 21h30

Ahhh.

Elle se demandait à quoi pouvaient bien s'épuiser les lions, mais après tout, les chats dormaient une grande partie de la journée alors qu'ils ne foutaient rien. Ces chats, tous des branleurs...

Le repas fut enfin prêt, et tous purent déguster du cerf frais, que l'elfe accompagna d'un peu de pomme. Puis il serait l'heure d'aller dormir, sous un ciel couvert cette nuit, elle espérait qu'ils n'auraient pas à redouter de pluie.

Mais tandis qu'elle rangeait les outils du repas, elle entendit un bruit, un peu plus loin, un craquement de branche c'était certain. L'elfe referma donc le sac, et se releva, pour s'approcher du bruit, restant pour le moment en périphérie des protections mises en place par son époux pour tenter de discerner ce qui se dissimulait dans la nuit.


Information détaillées
Adalis
Mage Bleu
Confédération Arténienne

le Valkin 3 Calinior du 1557ème cycle à 21h43

Les enfants étaient couchés et endormis, ainsi Adalis remarqua alors que son épouse scrutait l'horizon. Il s'approcha avec prudence, et distingua à son tour des formes qui bougeaient dans les forêts.

Il y en a plus qu'un...

Il se souvenait de ces créatures étranges qu'il avait déjà rencontré au sud-est de Naldomia, en compagnie d'Amliudo.
Thème d'Adalis V
Marcus :XVII, XVIII, XIX
Information détaillées
Calistaen
Porte Parole du Conseil, Archimage de la Négation, Haute Consule
Confédération Arténienne

le Valkin 3 Calinior du 1557ème cycle à 22h01

Pour elle aussi, ces formes étaient familières, et les mouvements qu'ils semblaient effectuer lui permirent de déterminer qu'ils envisageaient d'attaquer leur campement de façon organisée. Des créatures qui chassaient en meute, longiligne comme cela, bipèdes visiblement.

Des Shak. Les mémoires de Dave Le Croquet en parlent, j'ai laissé le livre à la maison mais dans mon souvenir, ils chassent en meute, regardez leurs placements.

L'un d'eux semblait attendre au beau milieu, tandis que les autres se faisaient plus discrets, et se plaçaient à distance égale les uns des autres. L'elfe ne les désigna pas du doigt, son époux les avaient déjà remarqués.

Un leurre, exposé, vulnérable, et tout autour, les crocs.

Même s'il s'agissait d'ennemis mortels à présent, il fallait admirer leur technique de chasse. L'elfe donna donc le feu vert à son époux.

Vous pouvez vous faire plaisir, simplement, pas de Destruction dans la forêt, et il faut garder un oeil sur le campement.

Calistaen n'avait aucune idée du fonctionnement de la protection qu'il avait mise en place, et Cynara et Dorian si proches sous la tente, il valait mieux ne pas utiliser les pierres de Vahid.
Information détaillées
Adalis
Mage Bleu
Confédération Arténienne

le Valkin 3 Calinior du 1557ème cycle à 23h43

Les yeux s'habituant à l'obscurité, il devenait plus aisé de repérer les Shak.

Il s'amusa de l'autorisation que lui donnait Calistaen. La situation ne l'effrayait pas vraiment, le couple ayant assez de ressources pour gérer la situation.


Shou.
Je vous laisse ouvrir le bal, dans ce cas.


Il resterait en arrière, s'assurant de la sécurité des enfants et s'occupant des flancs du groupe de créatures.
Une inspiration l'étreignit alors :


Ou avez-vous laissé la dépouille du cerf ?
Thème d'Adalis V
Marcus :XVII, XVIII, XIX
Information détaillées
Calistaen
Porte Parole du Conseil, Archimage de la Négation, Haute Consule
Confédération Arténienne

le Solior 4 Calinior du 1557ème cycle à 10h01

Analysant la meilleure approche, l'elfe répondit brièvement sur la question de son époux.

Elle est loin, nous avons marché une demi-journée après que je l'ai trouvée.

Elle décida alors du plan, en somme assez basique en sans finesse, mais il s'agissait de Shak hein.

J'ai toujours aimé avoir les gens à leurs propres jeux, et nous aurons plus de difficultés à nous en occuper s'ils restent éparpillés comme ça, je vais m'occuper de leur leurre, vous êtes les crocs.

Et l'elfe fit comprendre au shak exposé qu'il avait été repéré, courant vers lui comme devaient le faire souvent ses cibles carnivores en état de légitime défense, ou offensive, préparant ses premières runes, pour qu'à l'instant où le contact se ferait avec la créature et où elle s'y accrocherait pour la lutte, ses énergies vitales se trouvent violemment secouées.
La seule chose à faire après, c'était d'éviter les coups, et espérer qu'ils ne soient pas bien plus que ce qu'ils avaient pu observer, car Adalis ne saurait peut-être pas tous les gérer.
La créature ne sembla pas apprécier d'être ainsi traitée, néanmoins, le choc dût être tel que sa réplique se montra hésitante, l'elfe crut un instant que ses crocs allaient se refermer sur son bras, ou qu'elle allait se faire boxer de ses deux pattes arrière, mais ce ne fut pas le cas, les crocs se refermèrent avant, les cuisses étaient fatiguées. La lutte était engagée quoiqu'il en soit.
Information détaillées
Adalis
Arténien, Mage Bleu
Confédération Arténienne

le Solior 4 Calinior du 1557ème cycle à 13h18

Adalis acquiesça au plan de façon amusée.

Moi qui pensais que je ferai la sieste en attendant que vous m'ameniez le second diner !

Il reprit de façon plus sérieuse.


Très bien, soyez prudente tout de même.

Un baiser sur la tempe de son épouse et il la laissa charger le leurre.

Adalis s'avança sur le côté, pour prendre à revers les Shak qui se dirigeraient vers Calistaen, et alors qu'il s'approchait d'une des créatures, celle-ci le repéra. Il n'avait pas pensé que leur vision était aussi fine.

L'escrime fut d'une grande aide, alors qu'il esquivait la charge de l'animal de façon fluide. L'immortel opta pour un sort de négation, et après un effleurement de la créature qui le frôlait, celle-ci s'écroula au sol.

Ne restait plus qu'à poursuivre "tranquillement" sa route.

Thème d'Adalis V
Marcus :XVII, XVIII, XIX
Information détaillées
Cynara Vahid
Arténienne
Confédération Arténienne

le Solior 4 Calinior du 1557ème cycle à 21h35

Cynara ne dormait pas. Pourquoi ? Aucune idée. Elle n'arrivait juste pas à dormir ce soir. Il faut dire qu'elle ne s'était pas beaucoup fatiguée aujourd'hui puisque Papa l'avait porté toute la journée. C'était bien d'être sur les épaules de Papa d'ailleurs.

Il faudrait recommencer demain.

En plus, après, Maman avait ramené des choses bizarres à manger et Papa avait raconté une histoire des les lions. Cela l'avait beaucoup intrigué.

D'ailleurs elle pencha sa tête sur le côté et regarda Dorian qui dormait profondément. S'approchant de son petit frère, elle intensifia ses observations avant de lâcher un :


L'est un gros gros lion toi...

Bawi, il dormait toute la journée et il ne faisait jamais rien !

Elle prendrait alors sa poupée, et, pieds nus, sortirait alors de la tente pour dire à ses parents qu'elle n'arrivait pas à dormir.

Sauf qu'il n'y avait plus de parents !
Information détaillées
Calistaen
Porte Parole du Conseil, Archimage de la Négation, Haute Consule
Confédération Arténienne

le Solior 4 Calinior du 1557ème cycle à 22h21

Prudente, elle le fut, et l'incantation d'image miroir qu'elle ajouta à sa manœuvre lui permit de dérouter l'attention de la créature sur l'un de ses doubles, double qui ne tarda pas à se faire attaquer la jambe. L'effet fut assez drôle, puisque la créature n'avait pas compris pourquoi ce n'était pas solide et avait mis toute sa puissance dans ce coup, sentant sa vie particulièrement menacée, et trébuchant ainsi dans sa manœuvre.

Cela permit à l'elfe de se dégager, pour mieux revenir au contact, et régler son sort d'une nouvelle décomposition, faisant retomber la créature lourdement sur le sol.


Chut. Couchée.

Et pendant ce temps, son immortel d'époux se la pétait un peu plus loin en exterminant les compagnons du Shak vaincu. L'un d'eux finit par se frayer un chemin jusqu'à l'elfe, enfin, non, l'un de ses clones encore, les deux pattes arrières à l'assaut pour essayer de la faire basculer, en vain, la vraie était encore debout.
Information détaillées
Adalis
Arténien, Mage Bleu
Confédération Arténienne

le Solior 4 Calinior du 1557ème cycle à 22h57

L'immortel traçait un sillage mortel dans le troupeau de Shaks, qui se vit rapidement amoindri par les assauts simultanés de Calistaen et d'Adalis.
Lui ne forçait pas son talent, optant pour des sorts formels de l'Ecole de la Négation, sans rechercher l'originalité. Bref, il avait opté pour l'efficacité plutôt que pour l'esbroufe (chose rare).

Il surveillait néanmoins l'elfe, de loin, mais il se doutait que c'était une précaution superflue. Il ne restait plus désormais que les Shaks les plus proches de Calistaen.

Thème d'Adalis V
Marcus :XVII, XVIII, XIX
Information détaillées
Calistaen
Porte Parole du Conseil, Archimage de la Négation, Haute Consule
Confédération Arténienne

le Dolink 5 Calinior du 1557ème cycle à 14h20

L'elfe n'avait pas remarqué le nouveau Shak approchant dans son dos, enfin non, encore dans le dos de l'un de ses clones, trop focalisée sur le premier pour accorder son attention au reste de l'environnement. Elle courut vers le second aperçu qui venait de rater son attaque et se trouvait sur les fesses, incantant les runes, il lui faudrait peu de temps pour se relever et recommencer, aussi lui fallait-il le toucher avant, ce qu'elle fit, le délestant à son tour de ses énergies vitales dans leur intégralité.

Le dernier venait de tenter à son tour l'attaque de clones, pour eux c'était le seul moyen d'espérer mettre la main sur un morceau de viandes de s'en débarrasser de toute façon. A nouveau elle prononça les runes, courant vers le dernier Shak à présent repéré, et lui aussi vit sa vie lui échapper.

Le calme revint dans la forêt, en fait, ça n'avait pas été de la chasse, mais du sport pour le couple. Les créatures étaient faibles, et leur volonté inexistante.

Autour de l'elfe, trois corps de gros lézards, et le silence. Mais elle restait attentive à l'environnement pour le moment, un dernier pouvait toujours survenir... Ce faisant, elle regarda vers le camps, à quelques dizaines de mètres de là, apercevant sa fille debout au milieu. Elle appela donc son époux, tant pis pour le bruit.


Adalis ?
Information détaillées
Cynara Vahid
Arténienne
Confédération Arténienne

le Dolink 5 Calinior du 1557ème cycle à 15h31

La petite regardait la scène qui se déroulait devant elle, bien qu'assez loin, avec de petites étoiles dans les yeux.

Waouh....krofort...

Ils étaient vraiment trop fort son Papa et sa Maman ! Ils s'occupaient des vilains monstres, parce qu'il ne pouvait s'agir que de vilains monstres, sans la moindre difficulté en utilisant plein de la mahie dangereuse que Maman elle avait dit qu'il fallait pas trop utiliser ! C'était un peu la classe ultime du point de vue de l'elfonne.

Sans la moindre peur, l'elfonne serra sa poupée contre elle, observant le spectacle avec intérêt et fierté.

Soudain, elle entendrait un bruit derrière elle ! Un autre monstre s'approchait du camps par l'arrière ! Ignorant tout des protections de son paternel, elle appellerait donc ce dernier pour l'avertir du dangers !


PAPAAAA ! L'a la bête ici !

Technique d'encerclement et de diversion ! On focalise les parents et on attaque les petits par derrière. De vrais saloperies les Shak !
Information détaillées
Adalis
Arténien, Mage Bleu
Confédération Arténienne

le Dolink 5 Calinior du 1557ème cycle à 16h12

A l'affut, Adalis vérifiait également qu'aucune autre créature ne se cachait dans les replis de l'obscurité.

Bien plus que l'appel de l'elfe, ce fut celui de sa fille qui le fit réagir, alors que le feu de camp éclairait la silhouette d'une des créatures dans les limites du campement.

L'immortel explora le champs des possibles dans la seconde qui suivit, et opta pour la solution la plus sure pour sa fille.


CYNARA ! Ne bouge pas !

Adalis incanta et le Shak derrière Cynara disparut, pour réapparaître entre lui et Calistaen.
Ne suffisait plus qu'à l'achever. Ce serait sûrement chose aisée.


Thème d'Adalis V
Marcus :XVII, XVIII, XIX
Information détaillées
Cynara Vahid
Arténienne
Confédération Arténienne

le Dolink 5 Calinior du 1557ème cycle à 21h38

Son Papa lui cria alors d'arrêter de bouger et elle s'immobilisa nette, tenant fermement sa poupée contre elle. En revanche, elle ne manquerait pas une miette du pestacle et observerait son père et sa mère mettre à la mal la créature.

D'ailleurs, elle allait les encourager !


'Llez PapaMaman ! L'arrêtez le vilain poulet !

Géant, certe, mais poulet quand même.
Information détaillées
Calistaen
Porte Parole du Conseil, Archimage de la Négation, Haute Consule
Confédération Arténienne

le Dolink 5 Calinior du 1557ème cycle à 23h39

Son époux avait porté le premier coup à la créature, maintenant son attention loin de leur fille, et l'elfe courut à son tour pour prendre son élan, puis sauter dessus en finissant les runes entamées, mettant fin à son existence lorsque le contact se fit.

Elle retomba avec la bête, releva le regard pour s'assurer que sa fille ne risquait plus rien, et se redressa.


Bon !

Époussetage de vêtements.

Le problème c'est que maintenant on va attirer tous les charognards du coin avec tout ça.

Parce que bon, ça avait carrément été un gros massacre.

Du coup... quitte à ce qu'ils soient éventrés demain, j'aimerais essayer de récupérer quelques boyaux si ça ne vous dérange pas, ça pourrait me servir ultérieurement.
Information détaillées
Adalis
Arténien, Mage Bleu
Confédération Arténienne

le Dolink 5 Calinior du 1557ème cycle à 23h43

La demande de l'elfe parut incongrue à Adalis, mais il ne s'en formalisa pas.

Oh, si vous voulez.
Je vais reconduire Cynara au lit pendant ce temps là. Avez-vous besoin de lumière ?


Suivant la réponse de l'elfe, il invoquerait alors une sphère lumineuse, ou pas, puis retournerait au campement voir leur fille.

Cynara, c'est l'heure du dodo maintenant. Papa et maman se sont assurés qu'il n'y aurait pas de bête cette nuit, alors tu peux dormir tranquille !

Il n'avait pas envie de la gronder, mais il la ramènerait tout de même sous la tente, pour la border.
Thème d'Adalis V
Marcus :XVII, XVIII, XIX
Information détaillées
Calistaen
Porte Parole du Conseil, Archimage de la Négation, Haute Consule
Confédération Arténienne

le Dolink 5 Calinior du 1557ème cycle à 23h53

L'elfe sourit à la proposition de son époux, et réorienta la suggestion.

Une torche fera l'affaire.

Kékékonadi sur la magie !
Elle accompagnerait donc son époux jusqu'au campement, et le laisserait se saisir d'une torche pour l'allumer sur le feu de camps. Pendant ce temps, elle ferait un gros bisou à sa fille pour lui souhaiter la bonne nuit, avant de repartir vers ses Shak pour faire sa petite cuisine.
Information détaillées
Adalis
Arténien, Mage Bleu
Confédération Arténienne

le Lüdik 6 Calinior du 1557ème cycle à 00h01

Adalis obtempéra donc au souhait de l'elfe, même si la sphère aurait été moins dangereuse au niveau des risques d'incendie. Il s'abstint néanmoins de commenter ses réflexions, estimant que la situation était bien trop délicate pour mettre en péril le faible équilibre actuel.

Calistaen repartirait donc avec sa torche et Adalis veillerait à ce que l'elfonne s'endorme de son côté. Le calme était revenu sur le campement, ce qui était appréciable, et l'immortel s'installa près du feu, pour monter la garde.

Thème d'Adalis V
Marcus :XVII, XVIII, XIX
Information détaillées
Calistaen
Porte Parole du Conseil, Archimage de la Négation, Haute Consule
Confédération Arténienne

le Lüdik 6 Calinior du 1557ème cycle à 14h06

Au campement, l'elfe demanda à son époux un service, puisqu'il comptait veiller près du feu en attendant son retour.

Pourrez-vous juste remplir la marmite d'eau et y verser ceci ?

Elle lui tendit une flasque contenant une dose importante de sel, y ajouta un bisou, et revint donc vers le Shak le plus proches du campement, sa torche en main, les muscles échauffés après cette session sportive. La torche fut plantée dans le sol, et les feuilles mortes, brindilles, et morceaux de bois qui se trouvaient dessous dégagés pour éviter un quelconque incendie, pour le cas où elle ne tiendrait pas plantée. Même si les risques étaient franchement minimes, elle ne voulait pas tenter la chance.
L'humidité saisonnière du sol lui permit de planter le morceau de bois suffisamment en profondeur pour que cela ne risque rien cependant.

Une fois installée, elle réfléchit à la suite, ouvrir cette créature là ce n'était peut-être pas une bonne idée, si des charognards venaient, ils se concentreraient dessus, et il y avait également un risque que Cynara tombe sur un tableau assez dégueulasse le lendemain matin. Elle choisit donc de revenir vers les créatures mortes un peu plus loin, en choisissant une qui sortait de leur trajet estimé, se fiant à sa carte magique pour établir l'orientation du lendemain.

Le rituel de la torche fut effectué de nouveau et celle-ci serait mise en place, il lui fallait à présent se concentrer sur le cadavre, se rappeler du cours qu'elle avait obtenue de la petite shrinn, des autopsies réalisées avec Nawen, et des instructions présentes dans les mémoires de Dave Le Croquet. Elle prit donc d'une dague, plaça le corps de la créature sur le côté, bien allongée, sa torche derrière pour l'éclairer, et elle commença à dessiner la ligne d'opération, effleurant simplement la peau, du bas du cou au bas du ventre, pour tracer chirurgicalement les points d'intervention avec précision.
Par instant, elle tâta le corps pour déterminer la place de certains organes, par chance, 90% des créatures possédaient leurs boyaux au même endroit, et c'était cela qui l'intéressait. Par malchance, ouvrir un corps, ça puait.

Mais bon... il était temps de s'y mettre. L'elfe procéda donc à sa manœuvre chirurgicale, et commença à passer la lame sur la peau, notant ainsi la faible résistance de la chair, ce qui lui permit d'atteindre aisément les profondeurs désirées, n'hésitant pas, arrivée au ventre, à plonger la dague jusqu'au manche. Une odeur putride ne tarda pas à venir titiller ses narines, l'obligeant à prendre un recul assez soudain.


Wouu--ha-ha c'est dégueu...

La main fut portée au nez, et l'elfe se releva pour éloigner de quelques mètres. L'odeur subitement relâchée témoignait cependant d'une faute, il lui avait d'ailleurs semblé à cet instant qu'elle avait plus forcé que sur le reste, elle avait dû toucher un organe, ne restait plus qu'à espérer qu'elle n'avait pas ruiné ainsi ce qui l'intéressait.

Elle quitta le cadavre quelques instants, revenant au campement pour trouver un tissu lui permettant de couvrir son nez, un petit coucou mignon de la main ensanglantée fut adressé à son époux, et elle revint à sa boucherie, poursuivant la manœuvre jusqu'à ce qu'il n'y ait plus qu'à déplacer la peau de part et d'autre pour découvrir l'intérieur, au niveau du ventre de la créature. La cavité abdominale encore chaude serait alors explorée, et l'elfe remarquerait, lors de cette observation, qu'elle avait perforé le foie, ainsi qu'une partie des boyaux qui pouvaient l'intéresser en y allant un peu trop fort. En l'état il était préférable de ne pas tenter de les récupérer. Elle estima la position du reste des organes, en sortant quelques uns pour se cultiver davantage sur la composition de la créature, y trouvant ainsi une certaine fascination, et beaucoup de saletés sur ses mains et ses avant-bras. Heureusement, elle n'avait pas spécialement besoin de retrousser ses manches.

Mais pour celle-ci, ça ne servait à rien de continuer, il lui faudrait aller sur une autre, encore un peu plus loin, au sud.

A nouveau, elle planta la torche, coucha la créature, dessina ses points d'intervention, mais cette fois elle découperait avec plus de précautions. L'odeur qui s'échappa du ventre à l'ouverture fut moins agressive, mais c'était un peu normal avec un foulard sur le nez, elle espérait en tous cas que celle-ci était la bonne, tout cela lui prenait pas mal de temps et elle finirait vraiment par avoir la tête dans le cul le lendemain si elle ne finissait pas rapidement, sans compter qu'une certaine concentration restait nécessaire pour achever ce type de récupération.

La peau du ventre fut donc écartée, les tripes mises à l'air, mais cette fois ce ne fut pas sa découpe qui posa problème, mais l'état des organes. Visiblement, la décomposition avait plus fortement puisé ici qu'ailleurs, et certaines parties ressemblaient plus à une sorte de soupe visqueuse dégueulasse, pas inspirante, à moins que la créature n'ait été malade. Cela n'importait pas que pour le cadre de l'alchimie de toute façon, elle ne pouvait rien faire de ce qu'il y avait là-dedans.

Elle soupira donc, glissa un bref "fais chier...", et s'orienta vers un troisième shak. Une femelle, à en juger l'anatomie.
Avant de procéder à la manœuvre cette fois elle effectua une rapide vérification de la créature, pupilles, gueule, griffes, et puisqu'elle semblait en bon état global malgré son statut actuel, elle entreprit de recommencer pour la troisième fois. Jamais deux sans trois on dira, pourvu que celle-ci soit la bonne...

Torche plantée, dessins effectués, découpage fait, l'elfe rouvrit le corps avec précautions, y trouvant un boyau en excellent état, il ne lui restait plus plus qu'à le décrocher, et pour cela elle n'hésita pas à élargir le champs d'intervention pour y voir parfaitement clair, aussi concentrée qu'une enfant cherchant à démêler un paquet de nœuds. Elle vida partiellement la créature, déposant les organes inutiles sur le sol, se laissant un champs suffisant pour pouvoir essayer de décrocher les boyaux qui l'intéressaient, prenant grand soin de ne rien abimer, forte de ses deux précédentes expériences, enfin, surtout la première où elle avait bien pu explorer.
Après plusieurs minutes à œuvrer pour récupérer l'objet de son désir, en s'en mettant au passage plein la robe et de nouveau plein les mains, l'elfe revint vers le camps avec un long morceau de boyau.

Ne lui restait plus qu'à le tremper dans l'eau, pas seulement pour le nettoyer mais également pour qu'il ne se désagrège pas dans la nuit, cela couperait aussi toute odeur puisque la marmite serait recouverte. Le lendemain cependant, elle aurait sans doute besoin que son époux l'aide avec un peu de glace pour conserver les boyaux en éliminant au mieux les odeurs, autrement cela risquait d'être assez inconfortable comme premier contact avec les elfes.
PJ 34
Information détaillées
ADMIN 10
Hellsing / Magie profane / PE / CA

le Lüdik 6 Calinior du 1557ème cycle à 14h24

Après cette presque-épique exploration des entrailles de Shak, Calistaen aurait la satisfaction de constater au matin qu'elle avait de quoi faire deux boyaux de confortable longueur.
Information détaillées
Adalis
Arténien, Mage Bleu
Confédération Arténienne

le Lüdik 6 Calinior du 1557ème cycle à 14h27

Adalis avait préparé la marmite, comme convenu, et il avait laissé son épouse... faire ses trucs. Il ne savait pas trop quoi exactement, mais il s'abstint de poser des questions. Après tout, ce n'était pas la première fois qu'elle jouait à éventrer des bestioles.

L'elfe finit par revenir, ramenant avec elle des boyaux, et étant surtout couverte de sang. Il se releva et nota sa mise.
Il eut une hésitation, mais au lendemain ils seraient à la frontière elfique, tout de même.


Souhaitez-vous que ... je fasse un peu de lessive ?

Parce que la saison du crépuscule, la nuit, pour faire sécher les vêtements, c'était pas gagné.
Thème d'Adalis V
Marcus :XVII, XVIII, XIX
Information détaillées
Calistaen
Porte Parole du Conseil, Archimage de la Négation, Haute Consule
Confédération Arténienne

le Lüdik 6 Calinior du 1557ème cycle à 14h31

L'elfe était fière de son travail, elle avait bien galéré, y avait passé presque deux heures, et n'avait vraiment pas pensé en voir le bout. Mais son dos, autant que ses vêtements, subissaient le contrecoup de son labeur, aussi acquiesça-t-elle à la proposition, ajoutant une requête à celle-ci, tandis qu'elle se débarrassait un peu dans la douleur de ses vêtements.

Oui volontiers. Et pensez-vous que vous pourriez me faire un massage également mon tendre époux ?
Information détaillées
Adalis
Arténien, Mage Bleu
Confédération Arténienne

le Lüdik 6 Calinior du 1557ème cycle à 14h39

Calistaen accepta, et ajouta une requête. Adalis se laissa un instant distraire, puis répondit.

Et bien, je pense que quand vous vous serez débarrassée de tout ce sang - et de ces trucs visqueux - ce sera possible.

Mais je pourrais y accorder bien plus de temps si vous me permettez d'user de la magie pour nettoyer votre robe.


Manœuvre un peu vile, il fallait l'admettre.
Thème d'Adalis V
Marcus :XVII, XVIII, XIX
Information détaillées
Calistaen
Porte Parole du Conseil, Archimage de la Négation, Haute Consule
Confédération Arténienne

le Lüdik 6 Calinior du 1557ème cycle à 14h42

Manœuvre vile, mais efficace. L'elfe concéda à son époux de se prendre une dose de magie non conventionnelle sur le coup, il était tard après tout.

Faites au plus efficace dans ce cas mon amour.

Et elle irait s'installer pour son massage de son côté, délestée à présent de tout vêtement.
Information détaillées
Adalis
Arténien, Mage Bleu
Confédération Arténienne

le Lüdik 6 Calinior du 1557ème cycle à 14h59

Adalis eut un sourire et incanta, rendant la robe noire lavée et repassée, prête pour de nouvelles aventures. Il la plia avec précaution et la rangea.

Son épouse désormais débarrassée de toute substance gluante et visqueuse rappelant sa formation express en boucherie, Adalis s'installa à côté d'elle, en tailleur et entreprit de la masser.

Il était rare qu'elle lui demande cela, ainsi avait-il été un peu surpris par cette requête. Néanmoins, il s'appliqua, et n'usa pas de magie pour la détendre.

Thème d'Adalis V
Marcus :XVII, XVIII, XIX
Information détaillées
Calistaen
Porte Parole du Conseil, Archimage de la Négation, Haute Consule
Confédération Arténienne

le Lüdik 6 Calinior du 1557ème cycle à 18h25

L'elfe se laissa donc volontiers tripoter le corps par son époux, appréciant le massage fourni, avant de s'endormir sous ses caresses comme une masse, non sans prononcer un fatigué "shou mon amour" avant de fermer les yeux.
Information détaillées
Adalis
Arténien, Mage Bleu
Confédération Arténienne

le Lüdik 6 Calinior du 1557ème cycle à 18h50

L'elfe finit par s'endormir, et si il en fut un peu marri, Adalis ne la réveilla pas pour autant. Il couvrit le corps de l'elfe d'une couverture, et retourna près du feu, pour monter la garde le reste de la nuit, à l'aide d'un sort vitaliste.

La présence des cadavres inciterait surement des charognards à roder dans les parages, et il préférait rester prudent.

Thème d'Adalis V
Marcus :XVII, XVIII, XIX

Page [1] [2] [3] [4]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page