Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

109 Joueurs sur Ideo (4358 inscrits) : 58 humains (2251), 24 elfes (1365), 27 orcs (742) | 4 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Le début de l'érrance.

Déserteur en quête d'un espoir.
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Haslôr Deline
Keldarien, Mestre, Garde d'Escorte
Royaume de Keldar

le Dolink 19 Calinior du 1557ème cycle à 23h19

Tout avait commencer dans une tour. Une foutue tour profane dans laquelle, le boss nous avait emmené.
Cette tour, c'était le début des emmerdes mais ça on ne le savait pas. Inconscient, j'avais pensé qu'il s'agissait d'une simple mission d'escorte ou on allait faire les postiches pendant que chacun négociait en pensant entuber l'autre.
Avec le recul, je me rend compte que je ne savais pas en quoi consistait ma mission si ce n'était suivre les ordres.

La première couille tombait avant même que le voyage commençait.
Herrion allait nous accompagner, il fallait que mon petit frère décide de jouer les explorateurs et se joigne à nous. On ne s'était plus vu depuis nos retrouvailles et notre désaccord sur certaines méthodes vis à vis de l'Inquisition. L'enfant prodige en compagnie de son démon de frère, le voyage s'annonçait bien pourri.

Un voyage qui s'ouvrait dans un premier temps sous de bonnes augures. Aucunes embuscades, aucunes créatures dangereuses, rien.
Le néant, le calme plat.
Avec le recul, je me dis que le calme était peut-être le premier signe d'un danger imminent.


Et enfin, l'auberge, point de rendez-vous, fit son apparition. Comment en vouloir à un endroit dans lequel on peut se désaltérer ?
Peut-être parce que le lieu était entouré de profane ? Kohriens et Confédérés semblaient avoir décidé de se réunir pour un barbecue en plein air. Pas de chance, vu le manque de bêtes sauvages, il ne devait pas y avoir assez de bidoche. Du coup, ils avaient sûrement décidés d'aller au troquet du coin de la forêt, histoire d'avoir un semblant de ripaille.
Avec le recul... Non en fait quand on est entouré de profane et que les chevaux se barrent à toute allure. On sait qu'on commence doucement à être dans la merde.

Un vrai homme sait qui est Gertrude.
Information détaillées
Haslôr Deline
Keldarien, Mestre, Garde d'Escorte
Royaume de Keldar

le Solior 25 Calinior du 1557ème cycle à 12h58

Deuxième jour d'errance.

Je m'étais arrêté où ? Ah oui l'Auberge et les profanes.
Quel était le plan du Primo-Légat ? J'en avais aucune idée. Ça puait les emmerdes et apparemment c'était ça qu'on était venu chercher.
L'ambiance était plutôt tendue, et fallait encore que les chevaux se barrent.
Désormais on était isolé entouré d'ennemis potentiels et on était content.

Par la culotte de Nacilmë, on aurait du laisser les profanes dans la merde et se casser mais non.

Et vint la tour. La fameuse tour. Comment on est rentré dedans ? Aucune idée.
Mais une fois dedans, j'étais seul. Loin des miens, près des autres.

Et fallait que je tombe sur elle...

Elle avait des yeux magnifiques, une chevelure splendide, un visage parfait et je ne vous parle même pas de son corps.
Elle était déjà là avant mais je n'y avais guère porté attention alors pourquoi désormais je ne voyais plus que elle.

Une harpie tenta de la déchiqueter. Cette saloperie volante voulait se taper une part de la plus belle chose que je n'avais jamais vu.
Au péril de ma vie, et surtout en étant incroyablement idiot, je me jeta devant la jeune femme pour la protéger.

Je venais de risquer ma vie pour sauver une profane...
Je venais de tomber amoureux d'une profane....

Pourquoi ça tombe sur moi ce genre de merde.

Un vrai homme sait qui est Gertrude.
Information détaillées
Haslôr Deline
Négociant
Royaume de Keldar

le Valkin 31 Calinior du 1557ème cycle à 13h57

Perdu dans mes songes, une rencontre vint m'empêcher de continuer à rêvasser.
En face, un vieux loup me fixait. Il était seul et probablement affamé.
On était pareil à vrai dire et l'un des deux allait devoir mettre fin à l'errance de l'autre.

J'étais plus prompt à décocher un carreau que lui à me croquer. Désolé mon vieux, ce n'était pas ce que je désirais.

Mais sa vieille carcasse n'avait pas de quoi faire un festin. Sa viande était rassie et sec.
Dommage..

Assis devant la carcasse, je pointais mon arbalète sur ma tempe
.

Keldar pourquoi me fais-tu ça ? Pourquoi ?

Car il n'y avait aucun doute, c'était Keldar qui avait sur ma route cette profane. Et si je mettais fin à ma souffrance ? Si enfin je venais à libérer mon esprit torturé depuis la mort des parents ?

Je n'avais pas su être un frère, ni même un fils. Je ne saurais probablement jamais être un mari ou un père. Tout ce que j'avais réussi à devenir c'était un vulgaire voleur, ivrogne et déserteur de surcroit.

A quoi bon continuer ?

Un vrai homme sait qui est Gertrude.

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page