Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

120 Joueurs sur Ideo (4364 inscrits) : 67 humains (2253), 25 elfes (1369), 28 orcs (742) | 8 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Un voyage d'apprentissage

ça demande du courage
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Männ Athane
Illusion
Confédération Arténienne

le Malina 21 Joriamel du 1559ème cycle à 20h51

Männ Athane avait passé ces dernières à... pas faire grand chose en fait. Il avait bu pour honorer la mémoire de Maëdhros (beaucoup) et... puis il avait décuvé, avant de boire de nouveau.

Son apprentissage de la magie était au point mort, à la fois du fait qu'il ne faisait pas l'effort de chercher les informations de lui-même et qu'aucun professeur ne semblait disponible.

Du coup, le voleur en sommeil avait décidé qu'il était temps de faire quelque chose qu'il n'avait jamais fait et qu'il n'avait même jamais envisagé... et ce quelque chose était de voyager.

Après des leçons (trop courtes pour qu'il les maîtrise parfaitement), Männ, croyant tout de même être un excellent linguiste avait décidé qu'il visiterait les terres de l'Empire et peut-être celles des elfes si le cœur lui en disait. Il aurait bien été chez ses voisins de l'Est mais il n'avait pas pris de cours d'orc, ce qui risquait de poser quelques problèmes pour communiquer.

Bref, après s'être équipé convenablement (des draps, des dés, de la gnôle notamment), Männ était parti dans le désert (mais pas depuis trop longtemps).


Le premier jour de voyage se déroula bien grâce aux sorts d'invisibilité et de vision ultime. Il avait mal aux pieds, mal aux jambes, et trop chaud, comme lors de l'expédition avec l'école et il supposait que c'était ainsi pour tous les foutus voyages. Il se maudit quelques instants durant, estimant qu'en fait son idée était particulièrement stupide.


Le soir venu, il installa son campement de fortune, et regarda le soleil se coucher, rougeoyant dans le lointain. Il réalisa que le coucher de soleil sur les dunes était un spectacle magnifique...ment emmerdant et il décida de boire un peu d'alcool pour passer le temps et l'aider à dormir.

Il observa ensuite les étoiles, repensant aux dessins qu'il avait vu la dernière fois qu'il était parti dans le désert. Il n'avait plus qu'à espérer que les villes kohriennes, si il parvenait bien à les atteindre, lui réservent quelques jolies surprises. Il avait grand hâte de visiter les hauts lieux culturels que sont tavernes et bordels pour voir si les putes sont moins sèches hors du désert (amis poètes bonsoir ). Et c'est en pensant à ses femmes de peu de vertu que Männ s'installa dans sa couche.

En fait... voir la mer ce serait pas mal aussi songea-t-il... une fois que les pensées obscènes l'eurent quitté.
Information détaillées
Männ Athane
Illusion
Confédération Arténienne

le Mirion 22 Joriamel du 1559ème cycle à 17h00

Carnet de voyage de Männ, deuxième jour...

Ah merde songea-t-il, je n'écris pas de carnet de voyage. Si je n'avais pas aussi soif quand je soliloque continua-t-il de penser, je pourrai au moins parler tout seul plutôt que de continuer à penser.

Je regrette de plus en plus ce voyage et pourtant je ne suis pas bien loin de la ville. Je suis un citadin, pas un foutu mulet. Le désert est trop chaud, l'eau pas assez fraîche et surtout j'ai personne à qui parler, personne à arnaquer, personne avec qui flirter, et pas d'oreille de prostituée pour me plaindre.

La solitude c'est vraiment chiant putain.

La preuve j'en suis réduit à m'imaginer être en train d'écrire un foutu carnet de voyage en avançant.

Je me fais chier quand je révise mes cours d'humain, je me fais chier quand je marche, je me fais chier quand je bois, je me fais chier quand je n'arrive pas à m'endormir, je me fais chier quand j'esquive les monstres qui pourraient me tuer en trois coups à l'aide du sort d'invisibilité et pourtant je suis constipé à cause de cette foutue viande séchée et de ces foutus morceaux de pain trop sec !

Quelle idée de merde j'ai eu ! Tiens Männ, voyage, ça te ferait du bien de voir du pays que je me suis dis ! Mais à ton avis bougre de connard pourquoi tu crois que t'as passé toute ta foutue vie à Emédésia ! C'est parce que t'es pas curieux, fainéant, et que par-dessus tu n'aimes pas voyager ! Encore moins seul !

Les putes des auberges de l'Empire de Kohr doivent déjà frémir car le vent a déjà dû leur souffler que Männ Athäne va se pointer et qu'il en aura gros...
Information détaillées
Männ Athane
Illusion
Confédération Arténienne

le Joriol 23 Joriamel du 1559ème cycle à 17h15

Le troisième jour du voyage avait été plus plaisant. Son corps s'habituait à la chaleur et à la répétition des efforts. Oui bon, en fait, il s'était rapproché du fleuve et des champs. Le peu d'humidité que cela apportait ainsi que le changement dans la monotonie du paysage désertique le satisfaisait.

Par contre, la solitude, elle, était toujours aussi pesante, plus encore peut-être. Il comprenait pourquoi il était rare pour quiconque de partir complètement seul... à moins que ce ne fusse tout simplement pas dans sa nature à lui.

Ce jour là, il installa son bivouac plus tôt, histoire de profiter un peu de l'eau fraîche. Quand le soleil tapa un peu moins, il en profita pour se rafraichir, presque se laver, presque seulement, parce qu'il ne voulait pas perdre de vue son équipement.

Une fois que cela fut fait, il replongea dans ses livres. Il estimait qu'il progressait bien dans la fin de l'apprentissage de la langue des hommes du Nord. Il jeta un œil au grimoire, rien de neuf non plus de ce côté là. Au moins, il ne manquerait rien d'important.
Information détaillées
Männ Athane
Illusion
Confédération Arténienne

le Dolink 26 Joriamel du 1559ème cycle à 11h54

La première partie du voyage s'était passée sans encombre. Männ arriva près de terres plus vertes, plus fertiles, puis finalement au poste frontière.


Grâce à son invisibilité, il avait évité les monstres, et il n'avait pas croisé de porteurs sur sa route.

Il savait qu'il arriverait bientôt à un croisement, Delnam l'attendait d'ici quelques jours.

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page