Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

138 Joueurs sur Ideo (4396 inscrits) : 76 humains (2273), 32 elfes (1377), 30 orcs (746) | 3 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Un bon bol d'air

Quête des Symboles dans les montagnes
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] ...[22] [23]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Angus de Saint Gil
Prélat, ~ Patriarche du Temple ~
Royaume de Keldar

le Joriol 9 Goliarmos du 1560ème cycle à 18h33

HRP : j'ai considéré qu'un deuxième RP devait être lancé puisque deuxième groupe. Si j'ai fait faux, désolée :)

Le soleil n'était pas encore levé que le jeune homme sortit de Son Eglise. La nuit, bien que courte, avait suffit pour redonner toutes ses forces à Angus. Alors qu'il se dirigeait vers la grande place de Gardebois, les rares passants qui le croisaient n'eurent aucun mal à le reconnaitre.
Une fois au lieu de rendez-vous, il put vérifier que la carriole qu'il avait demandé était bien là. Rapidement, mais consciencieusement, il vérifia un à un les éléments de la cargaison. Des habits chauds pour lutter contre le froid de l'altitude, des cordes et des grappins pour s'aventurer dans les passages escarpés, de la nourriture, des potions de vie au cas où, des torches et des silex pour le feu, des tentes pour la nuit, des pelles et des pioches pour creuser si le besoin s'en faisait sentir. Satisfait, il s'installa non loin de l'attelage. De l'autre côté de la place, le deuxième groupe était également en train de se préparer.

Un grand classique : pour combattre l'attente, il se plongea dans son livre de prières tout en profitant de la légère brise dans ses cheveux. Il attendait les autres.


*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***
Information détaillées
Elayne Maëlrhya
Prieuse
Royaume de Keldar

le Joriol 9 Goliarmos du 1560ème cycle à 19h11

Elayne s'était réveillée très tôt ce matin là, comme à son habitude. Après une prière somme toute personnelle, elle avait été rejointe par sa surveillante, Sœur Elvira qui lui récita quelques passages de Son dogme, pria avec elle et la réprimanda alors que la pénitente avait du mal à terminer son petit déjeuner. Malgré son air sévère, la sœur voulait que sa prisonnière retrouve une bonne forme avait de partir dans les montagnes, déjà qu'elle n'était pas grosse à la base, sa pete de poids pouvait couplée au froid l'handicaper. Mais Elayne avait du mal à retrouver l'appétit.


Au moment où elle allait quitter sa robe de chambre pour s'habiller de ses guenilles, un de ces anciens gardiens, le père Hachem, lui apporta l'équipement qu'elle avait avant son entrée en prison, à savoir tout ce qu'elle portait lorsqu'elle avait combattu les slaads, ainsi que les potions qu'elle avait alors sur elle. Elayne remercia le prêtre puis enfila les différentes pièces de son équipement. Elle avait nettement plus fière allure, il fallait l'avouer dans son armure de Keldar que la veille dans ses haillons.


Une fois apprêtée, elle se dirigea tranquillement vers le lieu de rendez-vous de son groupe, accompagnée jusqu'à la place par Elvira qui la quitta aussitôt. Elle constata qu'elle n'était pas la première de Ses enfants à être arrivée, vit également que la chevalier de Morlak était venue, et se dirigea enfin vers le prélat de Saint Gil qui faisait parti de son groupe. Elayne avait participé au même combat que lui face aux slaads... mais Il leur avait réservé deux chemins différents au sein de la Taurë. Elayne avait assisté impuissante à la chute de Camthalion et avait aidé autant qu'elle le pouvait les survivants à évacuer, tandis que le patriarche avait été, à moins qu'elle ne se trompa, du côté du portail et de la victoire des forces de la vie.


L'homme était plongé dans ses lectures, Elayne s'approcha doucement du prélat et de sa douce voix entama la conversation. En cas de danger, il pourrait être salutaire d'un peu mieux se connaître, et puis, discuter aurait le mérite de faire passer le temps.



Lémentrau mon Père.
Information détaillées
Angus de Saint Gil
Prélat, ~ Patriarche du Temple ~
Royaume de Keldar

le Valkin 10 Goliarmos du 1560ème cycle à 07h14

Lementrau mon Père.

Une douce voix, comme si l'on avait pas vraiment souhaité déranger Angus, fit sortir ce dernier de sa lecture. Tout en relevant la tête, il put voir qui était la première arrivée : Elayne. Elle avait délaissée sa robe de bure contre son armure de Keldar. Sans aucun doute celle-ci serait plus utile pour la quête à venir. Il répondit, souriant :

Lementrau, ma Fille. Avez-vous bien dormi ?

La question n'était pas là pour faire beau. Réellement le jeune homme semblait soucieux de l'état de forme de ceux avec qui il allait partir en expédition.
Alors qu'il attendait la réponse, son regard fut attiré de l'autre côté de la place, et particulièrement sur la Dame à la chevelure rousse, sur son destrier. Inconsciemment, il porta sa main gauche sur sa ceinture, là où étaient accrochée une paire de gants. L'instant dura quelques secondes. Puis se ressaisissant, il tourna la tête de nouveau vers la Prieuse.

*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***
Information détaillées
Elayne Maëlrhya
Prieuse
Royaume de Keldar

le Valkin 10 Goliarmos du 1560ème cycle à 11h40

Elayne sourit à son tour au prélat. Elle aperçut son regard dévier de sa cible originelle et aperçut le geste des mains. Les anciens porteurs avaient tellement de conflits latents, de désaccords suspendus, qu'elle songea un bref instant à ce qu'elle avait dit à Aure la veille. Le plus difficile allait effectivement de réussir à unir le Royaume... enfin les porteurs en tout cas. Les différentes d’opinions et les différents étaient tels. A chaque fois qu'elle avait l'occasion de discuter un peu en profondeur, et cela n'arrivait pas assez souvent à son goût, avec des anciens porteurs, des traces de ses conflits surgissaient. Beaucoup n'avaient lui semblait-il pas digéré certains évènements.


Quand il revînt à elle, sans se départir de son air amical, elle répondit.



J'aimerai pouvoir dire que j'ai dormi du sommeil du Juste, plaisanta-t-elle, histoire d'essayer de détendre l'atmosphère, mais mes journées finissent tard, et commencent tôt, et... lui, elle posa sa main gauche sur son cœur, ne me laisse pas vraiment tranquille la nuit en ce moment.


Et puis... savoir que nous allions commencer cette si importante quête aujourd'hui n'a pas dû me faciliter la tâche.


Un mélange d'excitation, et d'appréhension correspondait sans nulle doute à ce qu'avait ressenti l'ancienne Balance.


Et vous mon père ? Avez-vous passé une bonne nuit.

Et avez-vous une idée de ce à quoi nous devons nous attendre ?
Information détaillées
Ludmilla de Morlac
Chevalier, Herdreaserden
Royaume de Keldar

le Valkin 10 Goliarmos du 1560ème cycle à 22h00

Etait-ce la fumée de la pipe du Prélat au chapeau qui l’avait dérangée ? Quoiqu’il en soit, la Chevalier avait tourné bride et mené son lourd destrier à travers la place, vers le second groupe qu’elle n’avait pas aperçu de prime abord.

Elle vint placer sa monture aux côtés d’Elyane, à laquelle elle jeta à peine un regard, la saluant d’un distrait
« Heister » et d’un hochement de tête. Face à Angus, elle resta silencieuse un trop long instant avant de le saluer à son tour d’un « Lementrau … ...Merenlak ». Visiblement, la herdreaserden avait hésité sur la façon de s’adresser au prélat.
Elle jeta un nouveau coup d’œil du côté d’Elyane, puis reporta son regard sur Angus en serrant les lèvres.

A nouveau, elle prit quelques secondes avant de s'exprimer d’une voix étonnamment impassible.


Oncques n’avons-nous parachevé notre ultime abouchement et, j’en fait peccavi, m’en revient la pleine imputabilité.


La Chevalier balaya la place du regard et ceux qui s’y trouvaient.


Il ne serait ores point séant d’y obvier, mais soyez assuré que je n’abjure nul mot qu’alors je prononçai.
Vous et moi devons déférer à nos apostolats respectifs, mais une fois cette équipée expédiée, adoncques sera-t-il alors temps d’y songer derechef.


A nouveau, la herdreaserden jeta un bref coup d’œil sur Elyane avant de reporter son attention sur Angus. Il était évident qu’elle avait des efforts pour ne se dévoiler face à une tierce personne. Le destrier de la Chevalier tapa alors du pied sur le sol, signe de son impatience. Ludmilla tira sur les rênes, dans l’attente d’une éventuelle réponse d'Angus, mais elle ne s’attarderait pas sur place, ne souhaitant pas interrompre plus qu’elle ne l’avait déjà fait l’échange entre le prélat et la prieuse.



Et en HRP, n'oubliez pas...
Information détaillées
Angus de Saint Gil
Prélat, ~ Patriarche du Temple ~
Royaume de Keldar

le Solior 11 Goliarmos du 1560ème cycle à 08h18

La réponse d'Elayne fit sourire Angus. Puis il tenta de répondre à la question posée.

J'ai très bien dormi, merci de vous en soucier. Guère longtemps, mais profondément. Sans doute Keldar a choisi de veiller sur mon sommeil. Quant à ce qui nous attend dans les montagnes ...

Une légère hésitation puis il continua

... je gagerais pour une progression difficile dans le froid, peut-être également la neige, avec tous les dangers présents en montagne. Il est de plus fort probable que nous soyons confrontés à moult créatures plus vindicatives les unes que les autres. Et je ne vous parle pas de l'opportunité de se rendre là-bas pour rien, si ce que nous cherchons ne s'y trouve plus. Un programme enchanteur, n'est-il pas ?

Il disait cela avec un sourire apaisant

Mais nul doute nous accomplirons notre mission quoi qu'il en coûte. Mais n'ayez crainte, je serai là pour vous appuyer si vous en éprouvez le besoin, ma Fille.

C'est alors que des claquements de sabots tout proche se firent entendre. Angus se retourna et vit apparaitre Ludmilla. Celle-ci, après s'être entretenue très furtivement à Elayne, lui parla. Rien que le fait d'entendre sa voix fit battre son propre cœur à une cadence indécente. Rien que le fait de l'avoir en face de lui le transportait de joie. Mais ... vite, lui répondre. Ne pas rester comme ça, pantois, sans savoir que faire ou que dire. Pas comme la dernière fois, dans la salle d'étude de Son Eglise.

Lementrau, Railennad Ludmilla.

Il aurait aimé juste lui dire "Ludmilla", mais il préféra s'abstenir.

Je vous en prie, vous n'avez rien à vous reprocher. Nos chemins ont dû se séparer car tous deux avions une mission à accomplir. D'ailleurs, je tenais à vous remercier pour avoir accompli la mission que je vous avais confiée.

Il n'en dit pas plus sur la mission en question. Ludmilla savait de quoi il parlait, pas la peine de s'attarder.

Ce sera avec le plus grand des plaisirs que je vous rencontrerai afin que nous puissions finir notre discussion, Chevalier.

Angus tentait maladroitement de s'offrir une contenance, mais nul doute que malgré ses efforts, l'effet était loin d'être celui attendu.

Mais en attendant, nous allons une nouvelle fois devoir œuvrer chacun de notre côté. Je prierai le Très Juste pour qu'Il veille sur vos pas, soyez-en assurée.

Quant à la paire de gants, devait-il les lui rendre ? Ou devait-il attendre ? Finalement, il se décida à les garder encore un peu. Au moins avait-il une raison supplémentaire de revenir vivant de l'expédition. Il reviendrait, oui. Pas pour lui-même, même pas pour Keldar. Non, il reviendrait pour elle.




*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***
Information détaillées
Elayne Maëlrhya
Prieuse
Royaume de Keldar

le Solior 11 Goliarmos du 1560ème cycle à 13h24

Elayne sourit et hocha la tête à la réponse du prélat.

Un programme enchanteur oui.



Elle n'était jamais allé autant au devant d'une mort certaine que depuis qu'elle était devenu porteuse de Son livre. Montargent, les collines, Camthalion et maintenant cette expédition. Elle n'arrivait pas encore à se décider entre le fait de finalement aimer cela, ou regretter sa vie tranquille d'avant le drame à Blancastel. La deuxième option avait sans doute encore nettement l'avantage... même si, si elle avait été entraînée comme en ce jour elle aurait pu se défendre et défendre les siens lors de l'attaque, au lieu de tout subir.


Puis Ludmilla arriva.


Merenlak.


Et Elayne constata qu'elle s'était fortement trompée sur la relation qui unissait... ou n'unissait pas encore Ses deux enfants. Avec un sourire discret aux lèvres, elle se tourna vers un passant.



Je crois qu'on m'appelle. Pardonnez-moi, Mon père, Madame,


Et elle s'éclipsa momentanément, aidant ceux qui participaient à la mise en place de l'expédition.
Information détaillées
Mellysza
~ Matriarche du Temple ~, Seigneur de Waldemen, Héraut du Saint-Royaume, Seigneur de Gardebois
Royaume de Keldar

le Solior 11 Goliarmos du 1560ème cycle à 22h25

***
Ce fut ce moment-là où Mellysza s'approchait des trois keldariens.
Elayna la Balance, celle qui l'avait succédé. Elle avait été surprise d'apprendre qu'elle n'était plus à ce poste. Qu'avait-il bien pu se passer ? Elle se souvient lorsqu'elle avait occupé ce poste, beaucoup voulaient son départ, voir sa mort ... Pourquoi Elayne, avait-elle été condamnée ? La jeune femme femme s'approcha de celle qui l'avait succédé et celle-ci lui a proposé de son aide face à l'épreuve que le héraut venait de subir. Mellysza la remercia sincèrement et fut touchée par son geste.

Puis un peu plus loin, elle vit l'ancien Cardinal, qui était devenu Prélat : le Père Angus de Saint Gil. Celui aussi fut heureux de la revoir et lui a aussi proposé son aide. Le geste de ces deux fidèles l'avait profondément émue. Comme pour la Soeur Elayne, elle remercia l'ancien Saint Père et n'oublierait jamais sa proposition d'aide.

Mellysza, en lisant le Grand Livre, avait appris que deux groupes se préparaient pour aller chercher des symboles du Juste afin de réaliser un Rituel. L'un partirait à Kival et le second dans les montagnes de l'Est.
Les deux groupes étaient assez équilibrés en terme de fidèles et de compétences. C'est pour cela que Mellysza, après avoir écrit dans le Grand Livre, décida d'apporter son aide au groupe dont le plus de porteurs l'avaient accueilli et proposé leur retour.
Cependant elle n'oubliait le fait que le Héraut Salah qui faisait partie de l'autre groupe, s'était aussi inquiété de son absence et lui avait aussi proposé son aide. Dès que l'occasion lui viendra, elle le irait le remercier personnellement.
***


***
D'un pas assez sure, le Héraut se dirigea vers le Père de Saint Gil.
***


Lementrau Herdenak de Saint Gil. Je suis heureuse de vous revoir et c'est un grand honneur pour moi de participer à cette recherche de symboles.
Thème

Information détaillées
Angus de Saint Gil
Prélat, ~ Patriarche du Temple ~
Royaume de Keldar

le Dolink 12 Goliarmos du 1560ème cycle à 07h47

Tout s'enchaîna très vite. Ludmilla, ou plutôt sa monture, semblait décidée à s'en retourner vers l'autre groupe, au plus grand regret d'Angus.
Alors qu'Elayne s'éloignait pour aller raider aux préparatifs, Mellysza fit son apparition. La veille, Angus avait pu avec contentement se rendre compte que Keldar l'avait renvoyée sur Ses Terres. Instinctivement, il lui avait proposé une aide financière quand bien même la revenante n'eut pas assez de moyens pour se ré-équiper convenablement.

Lementrau, Dame Mellysza.

Ha oui, le titre de Héraut. Il l'avait oublié. En fait, ce n'était pas réellement inconscient qu'il avait omis ce titre. En fait, depuis le début, il était en désaccord avec la réforme mise en place en Son Royaume. Les titres mis en place n'avaient réellement aucune valeur pour lui. Cela sonnait "creux". Néanmoins, le respect qu'il avait pour ceux portant ces titres était encore bien là.

Mon offre tient toujours. Si d'aventure vous vous rendiez compte qu'il vous manquait les ressources nécessaires à l'obtention d'un équipement adéquat, je serais en mesure de vous aider. J'ai demandé aux échoppes de se tenir prête de si bonne heure, au cas où.

Petit à petit, le groupe se mettait en place. Ne manquaient plus que Supras, Aegyll et Tagoa. Pour respecter le timing, les retardataires ne devraient plus tarder à arriver.
*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***
Information détaillées
Aegyll de Rielth
Keldarien, ~ Patriarche du Temple ~, Bouclier du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Dolink 12 Goliarmos du 1560ème cycle à 17h28

J'arrivait à l'évidence avec un peu de retard sur le reste du groupe, mais il avait souhaité mettre de l'ordre dans ses affaires avant de s'isoler dans les montagnes. Partir dans cette quêtes demandait un engagement totale envers Lui et chacun de ses compagnons d'aventure. J'étais déjà parti avec certain d'entre eux il y a bien longtemps, je les avait tous côtoyer, je savais que tous nous ferions notre devoir pour le Saint Royaume.

J'avais bien évidement fais le plein d'équipements comme je l'espérais chacun de mes compagnons. Le trajet se ferait dans un premier temps en passant par Montargent car de mémoire le pont reliant Gardebois à Kival n'avait jamais été réparé. Il avait du être détruit dans une des trop nombreuses guerres qui avait secouée les Hautes Landes du Nord lors des dix derniers cycles.

En arrivant et observant notre groupe, je ne pouvais m'empêcher d'avoir un regret. Tous étaient ou avait été dans le Conclave d'Heisterkel de Douarse. J'aurais probablement espérer un peu plus de diversité mais c'était aussi la réunification de beaucoup de divergence vers un seul et unique objectif.

A coté de mon destrier, je saluais le groupe d'une voix sonore.


Lementrau mes Frères et Soeurs.

Je pouvais pouvais réellement sentir l'excitation monter en moi à l'idée de m'engager corps et âme dans cette quête millénaire. L'avenir de notre peuple et d'Idéo dépendait maintenant de notre courage et abnégation.
"Que la Sainte Lumière déchire la noirceur des ténèbres"

Information détaillées
Ludmilla de Morlac
Chevalier, Herdreaserden
Royaume de Keldar

le Dolink 12 Goliarmos du 1560ème cycle à 17h48

Après avoir terminé son échange avec Angus, la Chevalier s'était ostensiblement retirée du groupe.
Elle avait mené son destrier un peu plus loin, à égale distance des deux caravanes, ne sachant pas encore laquelle chaperonner.

Ludmilla avait ensuite replacé son heaume sur sa tête. Il était clair qu'elle n'était pas là pour faire la conversation.



Et en HRP, n'oubliez pas...
Information détaillées
Aure
Keldarienne
Royaume de Keldar

le Dolink 12 Goliarmos du 1560ème cycle à 17h52

Un peu en marge du groupe qui prépare son départ, une petite silhouette se tient enveloppée dans son vieux manteau rapiécé. Elle a les mains jointes devant elle et la tête baissée, ses lèvres esquissant les paroles d'une prière sans voix. Elle n'a pour l'instant prêté que peu d'attention à ce qui l'entourait, absorbée toute entière par sa communion avec son dieu.

Ce n'est qu'au bout d'un long moment qu'elle redresse sa tête pour absorber la scène et prendre note des protagonistes qu'elle laisse à leurs conversations et leurs préparatifs.

Songeuse, elle se tient prête. N'ayant que son lourd sac à épauler et rien qui la retienne, elle suivra le mouvement quand ce sera le moment.
Information détaillées
Elayne Maëlrhya
Prieuse
Royaume de Keldar

le Dolink 12 Goliarmos du 1560ème cycle à 21h07

Elayne, tout à ses préparatifs vit le Seigneur Mellysza arriver. Elle avait bien vu un écrit venant d'elle sur Son livre, mais elle avait préféré éviter manifester sa joie de la revoir. La pénitente se retînt de serrer la jeune femme dans ses bras, mais lui demanda effectivement si elle avait besoin de quoi que ce fut.

Elayne était plutôt du genre à voir le rejet de Keldar comme une malédiction, c'est ainsi qu'elle avait pris le refus de ce dernier de l'accueillir lors du combat dans les collines, et c'était cette vision qui l'avait poussée à avouer ses péchés. Néanmoins vu les circonstances, supposées, du départ de Mellysza, elle était contente qu'Il est encore des desseins pour elle.


Elle observa aussi la Dame de Morlac partir rapidement... visiblement Angus et elle n'avaient pas plus poussé leur discussion alors qu'Elayne les avait laissé dans ce but. Dommage songea-t-elle.


Son bouclier arriva également, ce qui signifiait qu'Elvira devait avoir quitter la place, puisque la pénitente était désormais directement sous la responsabilité de ce dernier. Elle le salua également.


Elayne aperçut également du coin de l’œil la jeune Aure. La jeune fille restait à l'écart, elle aussi.


C'était fou songea Elayne, comment Son peuple, du moins chez les porteurs, à de rares exceptions, étaient composés de personnes qui évitait, voir abhorrait le contact de Ses frères et sœurs. Chacun semblait vivre dans son monde. Elayne comprenait mieux pourquoi Mary lui avait demandait quelques mois auparavant certaines choses, qui avait été vaines... elle-même après l'attentat qu'elle avait subi s'était murée dans le silence.


Ils étaient Ses enfants, ils avaient le destin d'Ideo entre leurs mains, et pourtant ils ne communiquaient que très, trop sans doute, peu, entre eux, comme avec l'extérieur finalement.


Elayne retourna donc vers les autres porteurs, désormais assemblés. Et histoire d'entamer une conversation, et comme, elle n'avait pas eu tout le programme lors de la réunion
.


Quel chemin allons-nous emprunter ?
Information détaillées
Aegyll de Rielth
Keldarien, ~ Patriarche du Temple ~, Bouclier du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Dolink 12 Goliarmos du 1560ème cycle à 21h40

Apres avoir saluer chacun je vis Merenlak de Morlac s'extirper du groupe pour aller seule au milieu de la place. A l'évidence elle ne souhaitais point échanger alors je me contentais d'envoyer un de mes garde l'informer que nous allions bientôt lever le camps et qu'elle était plus que bienvenue à ce joindre à nous. A l'évidence elle devait avoir eu vent de la quête.

C'est à peu près à cet instant qu'elaine s'intéressa à notre parcours et effectivement il était temps de partir. Heisterkel de Douarse avait demander que nous exécutions avec diligence. Nous avions pris le temps de faire les choses correctement et tant mieux mais il ne fallait pas s'éterniser.


Nous allons faire la route avec le premier groupe jusqu'à Montargent puis Kival et d'ici nous les laisserons dans leurs entreprise pour rejoindre les montagnes.


Si vous êtes tous prêt alors je vous propose de prendre la route!

J'attends tout de même de voir si chacun était prêt à lever le camps et surtout si Supras et Tagoa étaient dans les parages. Cependant cela ne m'inquiétais guère car l'un comme l'autre n'auraient pas de difficultés à nous rejoindre.
"Que la Sainte Lumière déchire la noirceur des ténèbres"

Information détaillées
Angus de Saint Gil
Prélat, ~ Patriarche du Temple ~
Royaume de Keldar

le Malina 14 Goliarmos du 1560ème cycle à 06h40

Alors que Ludmilla s'était éloignée, le Bouclier était apparu sur la place. Angus, avec respect, le salua. Puis arrivèrent les consignes et le plan de route.
Manifestement, les deux groupes allaient faire route commune jusqu'à Kival, en passant par montargent. Puis scission serait faite au niveau des ruines de l'ancienne capitale Ithorienne.
A la proposition d'Aegyll, il répondit :


La carriole est prête, nous pouvons y aller, Bouclier.

Celui qui était encore Prélat pour un temps fit signe aux hommes qui géraient l'attelage que le moment était venu, puis monta à son tour sur un cheval. C'est alors qu'un piom vint à sa rencontre. C'était celui de l'arténienne à qui il s'était adressé pour avoir des nouvelles de la tentative d'invasion nécromante près d'un portail dans le désert. Il semblait qu'elle avait été repoussée. Il faudrait en aviser Salah dès qu'il le pourrait.
*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***
Information détaillées
Aure
Keldarienne
Royaume de Keldar

le Mirion 15 Goliarmos du 1560ème cycle à 14h16

Le voyage jusqu'à Montargent est relativement bref et sans évènements. Bien que sans monture, la jeune Aure parvient sans trop de mal à suivre la cadence conditionnée par la vitesse limitée de la carriole et de la troupe d'ouvriers. Elle fait d'ailleurs la meilleure partie du chemin en leur compagnie, s'entretenant amicalement avec l'un ou l'autre mais gardant ses distances envers les dignitaires présents.

Toutefois, à proximité de l'ancienne cité centrale du royaume d'Ithoria, son cœur commence à se nouer alors qu'elle est renvoyée aux circonstances de son dernier séjour sur place. Plongée dans ses pensées, elle ne prête guère plus attention à ses compagnons de route sur la fin du trajet.

Une fois arrivés dans la cité, elle les salue et prend rendez-vous pour le départ à l'aube du lendemain. Cela étant fait, elle quitte le groupe pour chercher hébergement seule.
Information détaillées
Angus de Saint Gil
Prélat, ~ Patriarche du Temple ~
Royaume de Keldar

le Joriol 16 Goliarmos du 1560ème cycle à 06h25

Effectivement, la route jusqu'à la cité se passa sans encombre, et le groupe arriva bien prestement en ses murs. Durant le voyage, très peu de mots avaient été échangés entre les membres du groupe. Etait-ce la pression, la peur, la concentration, ou autre chose ? Mais quoi qu'il en fut, tout le monde paraissait bien calme.

Une fois à Montargent, Angus prit acte de l'heure du rendez vous du lendemain et prit lui aussi congé de ses coéquipiers.

*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
MJ généraliste (EK, RdK, Arténie) - touche à tout

le Valkin 17 Goliarmos du 1560ème cycle à 09h06

Oui, le voyage entre Gardebois et Montargent s'était bien déroulé.

Pas de :

- monstre sanguinaire qui n'aurait eu qu'une idée en tête, à savoir éclater tout le monde,
- bandits de grand chemin qui se seraient un peu trop intéressés à l'or des membres du groupe,
- déluge, tremblement de terre, ni même de météorite.

Non, rien à signaler. Pour le moment, du moins ! Les courageux explorateurs pourraient donc profiter de leur voyage et de leur court séjour à Montargent, sans arrière pensée.
Information détaillées
Aegyll de Rielth
Keldarien, ~ Patriarche du Temple ~, Bouclier du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Valkin 17 Goliarmos du 1560ème cycle à 11h38

Alors que nous posions le pied à terre aux portes de Montargent, je me tournais vers le groupe.

Nous passerons la nuit et des l'aube nous nous retrouverons à la porte Est. Reposez vous bien et profitez en pour prendre vos derniers équipement, nous allons dans un endroit hostile mais surtout, Il nous testera.

Je résiderais pour la nuit dans mes quartiers dans la basilique de Montargent, je m'y rendrais immédiatement après avoir laisser mon destrier à l'écurie et pris le soin de poser mon armure et épée à l'armurier.
"Que la Sainte Lumière déchire la noirceur des ténèbres"

Information détaillées
Elayne Maëlrhya
Prieuse
Royaume de Keldar

le Valkin 17 Goliarmos du 1560ème cycle à 14h32

Elayne arriva à Montargent, en queue de groupe, elle était à pied désormais, puisque ses possessions lui avaient été prises après son procès.

Elle n'aimait pas cette ville. Trop de mauvais souvenirs. L'attaque de la nécromancienne, le procès de Naïrod, celui de Galiad, et la tentative d'assassinat.


De certaines de ces expériences du bon était sorti. Elle avait collaborer avec des arténiens pendant l'attaque du nécromant, elle avait pu, miraculeusement, empêcher Ses enfants de s'entretuer pendant le procès de Naïrod, elle avait appris beaucoup de choses durant le procès de Galiad et avait survécu à la tentative d'assassinat.


Néanmoins, elle n'aimait pas cette ville.


Elle évita à la fois de le montrer, et de commenter cet état de fait, lorsque tout le monde arriva. Le groupe échangeait peu, cela viendrait, peut-être, après. Mais Elayne pensait toujours la même chose de cette situation qu'au début de leur périple.


Elle s'étonna aussi de la relative liberté que lui laissait Son Bouclier. Une preuve de confiance ? Un oubli lié à la fatigue ? Il devait surtout savoir que l'ancienne Balance n'avait aucune envie de s'échapper. Elle se dirigea donc dans les logements temporaires réservés aux prieurs et prieuses puis quitta le groupe après les avoir salué.



(hrp/ j'ai été absent mi semaine, j'ai pris du retard sur le plateau faudra m'attendre à la sortie de Montargent sivouplait /hrp)
Information détaillées
Mellysza
~ Matriarche du Temple ~, Seigneur de Waldemen, Héraut du Saint-Royaume, Seigneur de Gardebois
Royaume de Keldar

le Solior 18 Goliarmos du 1560ème cycle à 12h11

***
La première partie de leur trajet s'est déroulé sans aucun imprévu. C'est ainsi que Mellysza se trouvait à présent à Montargent. Chacun allait pouvoir se reposer quelques heures avant la continuation de leur quête. Naturellement cela laisserait à la jeune femme quelques heures de prières où elle demanderait à la fois au Juste de les guider dans leur mission et de lui permettre de consacrer son matériel.

Montargent, beaucoup de souvenirs dans cette ville ... Beaucoup d'interrogations aussi ... beaucoup d'épreuves ... beaucoup de changements depuis plusieurs cycles.
Montargent est et restera une ville un peu particulière au sein du Saint Royaume. Une ville frontière où plusieurs sortes de frontières existent ...

Pendant le trajet, Mellysza échangea très peu avec les autres Fidèles. Bien que véritablement reconnaissante de l'accueil de certains à son égard, elle avait encore besoin d'un peu de temps pour prendre ses repères.
Cependant, un élément depuis son retour l'avait véritablement surprise. C'est le fait que Soeur Elayne n'était plus Balance. Elle avait lu quelques éléments à ce sujet dans les pages du Grand Livre, mais très peu. Ainsi elle n'avait pu répondre à toutes interrogations. La seule chose qu'elle savait par rapport à sa propre expérience, c'était que le poste de Balance était toujours très délicat ... Néanmoins elle avait constaté que Soeur Elayne, à sa prise de fonction, était vraiment très compétente et brillante. D'où ses nombreuses interrogations à ce sujet.
***

Thème

Information détaillées
Aegyll de Rielth
Keldarien, ~ Patriarche du Temple ~, Bouclier du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Dolink 19 Goliarmos du 1560ème cycle à 11h41

La nuit avait été calme et reposante, aussi je me levais avant le soleil pour aller faire mes prières matinale. J'enfilais mon armure prenais mes armes et rejoignais mon escorte devant la Basilique. Un garde m'apportais mon puissant destrier pendant que le capitaine de Lonvallon donnait des consignes. J'échangeais un long moment avec ce garde qui par ailleurs ne prenait en réalité ses consignes que de moi.

Elle est aller dans les quartiers des prieurs, souhaitez vous que j'aille la faire chercher?

Continuez à la surveiller de loin et me tenir informer.

Mon Seigneur, je préférais rester à vos cotés, dit le garde avec une insistance tout à fait inhabituelle pour une personne de son rang. Ce qui fut le plus étonnant fut le réaction du Bouclier qui s'approcha de lui et lui murmura:

J'ai besoin que tu fasses ça pour moi, c'est vraiment important.

Le garde fit une grimace qui laissait entrevoir son dépit. Il avait toujours été très protecteur de moi mais n'avais jamais refusé un ordre. Je jetais un coup d'oeil au Capitaine Lonvallon qui visiblement s'agaçait encore d'avoir un garde qui ne répondait pas à ses ordres mes uniquement aux miens. J'avais du lui expliquer une bonne dizaine de fois... Enfant il n'écoutait déjà pas les ordres de mon père et les cicatrices sur son dos en son le témoin silencieux. Mais au moins, j'étais toujours rassuré de l'avoir à mes cotés.

Nous prenions enfin la route de la porte est de Montargent pour retrouver le reste du groupe.
"Que la Sainte Lumière déchire la noirceur des ténèbres"

Information détaillées
Elayne Maëlrhya
Prieuse
Royaume de Keldar

le Lüdik 20 Goliarmos du 1560ème cycle à 19h51

Elayne, comme les nuits précédentes, ne dormit, malgré la fatigue, que peu. Elle fut ainsi réveillée tôt et put, après un brin de toilette et un petit déjeuner frugal, participer à la préparation des premières offices de la journée.


Une fois ceci fait, elle rejoignit le groupe de porteurs de Son livre à la porte de Montargent.


Elle n'avait jamais voyagé dans cette région, avant d'être porteuse, son horizon se limitant à Blancastel, puis après. Même si elle plongeait déjà dans l'inconnu, elle n'avait pas peur. Leur mission était Juste, et si Ses enfants se montraient à la hauteur, alors Il veillerait sur eux lorsque le temps des épreuves viendraient.


Une fois arrivée, elle salua ceux qui étaient présents, et ne remarqua pas, malgré sa méfiance depuis l'attentat qu'elle avait subi en la cité de Montargent la présence du soldat qui la suivait.
Information détaillées
Angus de Saint Gil
Prélat, ~ Patriarche du Temple ~
Royaume de Keldar

le Malina 21 Goliarmos du 1560ème cycle à 05h56

Pour Angus également la nuit avait été assez courte. Pas qu'il eut mal dormi, mais surtout qu'une affaire l'occupa une bonne partie de la nuit avant qu'il puisse regagner sa cellule dans la Basilique.
Aux aurores, une fois achevé tout ce qu'il avait à faire, il s'en alla rejoindre ses compagnons à la porte est. Le départ pour Kival était proche.

*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***
MJ 40
Information détaillées
40
MJ généraliste (EK, RdK, Arténie) - touche à tout

le Joriol 23 Goliarmos du 1560ème cycle à 08h59

Au cas où nos valeureux héros se poseraient la question, allez savoir hein, aucun tracas d'aucune sorte ne les attendrait sur la route les menant à Kival. Du moins rien de dangereux.
Bon après, je ne suis pas au courant des éventuels ennuis gastriques, mais là je m'égare.


Information détaillées
Ludmilla de Morlac
Chevalier, Herdreaserden
Royaume de Keldar

le Joriol 23 Goliarmos du 1560ème cycle à 10h52

Comme lors du départ de Gardebois, la Chevalier était restée en retrait à la porte Est de Montargent. Elle avait observé les participants se rassembler, puis avait assisté aux départ des carrioles des deux expéditions. Cette fois-ci néanmoins, elle avait emboité le pas au dernier des pèlerins, fermant la marche sur son lourd destrier. Ludmilla ne put s’empêcher de trouver lugubre le claquement des sabots de sa monture sur le sol, qu’elle maintenait à un pas délibérément lent pour rester en retrait.
Elle n’adressa guère la parole aux membres de l’expédition durant le trajet, préférant rester seule la plupart du temps, à distance suffisante pour qu’on la laisse en paix, mais néanmoins assez proche des caravanes pour en permanence les envelopper d’un regard scrutateur.

Arrivée aux abords de Kival, alors que les deux groupes n’allaient pas tarder à se séparer, la Chevalier remonta la colonne pour s’approcher du groupe de tête.
Là, elle s’adresserait à un des porteurs de livre qui semblait avoir l’initiative de l’expédition pour lui demander d’un ton glacial, mais néanmoins légèrement railleur.

Quid ores de notre destination ? Escomptez-vous fourrager chaque arpent qui ne soit écoumène pour en faire l’orographie ? Ou planifiez-vous de naqueter céans tout en chignant pour un miracle ?



Et en HRP, n'oubliez pas...
Information détaillées
Aure
Keldarienne
Royaume de Keldar

le Joriol 23 Goliarmos du 1560ème cycle à 17h22

Comme lors du trajet de Gardebois à Montargent, Aure fait chemin à pied, restant la plupart du temps à proximité des ouvriers qui accompagnaient les pèlerins. La mine songeuse alors qu'ils avancent vers Kival, elle ne parle cependant que peu et cela ne fait que s'accentuer au fil du trajet.

Lorsque le convoi arrive finalement en vue des ruines, la gamine s'arrête, incapable d'avancer, le regard vide en avant... Ce n'est qu'au bout de plusieurs longues minutes qu'elle réalise que ses pieds ne bougent plus, que tous l'ont dépassé depuis un bon bout de temps.

Finalement, elle se remet à avancer, l'air hagarde, mais ne parvient pas à presser le pas. Pendant la dernière partie du voyage elle reste donc à la traîne, bien quelques dizaines de mètres derrière la chevalier solitaire.

Même lorsqu'elle parvient à rattraper le groupe à l'arrêt, elle évite de se mêler aux autres pèlerins et finit par s'assoir sur une pierre un peu plus loin. La jeune fille est perdue dans ses pensées et les souvenirs lointains d'une enfant qui visite une cité majestueuse. Son regard toujours dirigé vers ce qui reste de la ville semble refléter l'ambiance lugubre qui règne sur les lieux.
Information détaillées
Angus de Saint Gil
Prélat, ~ Patriarche du Temple ~
Royaume de Keldar

le Valkin 24 Goliarmos du 1560ème cycle à 06h35

Une fois tout le monde arrivé, le groupe se mit en route. Le chemin vers les ruines de Kival se fit sans encombre. Aucun ennui gastrique ne vint non plus perturber les aventuriers (^^).
Une fois sur place, même s'il était déjà venu ici depuis la destruction de la ville, Angus ne put s'empêcher d'avoir le cœur serré en voyant la désolation qui régnait à l'endroit où il était venu au monde. Disparus le faste et l'architecture qui faisait de Kival la plus belle ville du monde, évaporée l'agitation de Son Peuple arpentant ses rues, annihilée toute trace de vie. Le spectacle était décidément bien triste à voir.

Angus, une fois son recueillement achevé, se rapprocha de Ludmilla. Il avait entendu sa remarque quant à l'organisation des recherches. Il se permit de lui répondre, au moins sur ce qu'il savait.

Railennad Ludmilla, je dois avouer que je ne suis point au fait des projets de recherche du groupe se focalisant sur les ruines de Kival. En ce qui concerne le groupe où je me trouve, c'est à dire celui s'en allant de par les montagnes de l'est, mon idée est de grimper sur les cimes les plus hautes afin de repérer la Stèle où avait été assemblés Ses Symboles. Cette stèle, selon ce que nous en savons, est d'une taille respectable et devrait pouvoir se voir de loin.

Une hésitation. Il était clair que le hasard dans l'affaire risquait d'avoir une place trop importante. Quelqu'un avait peut-être une autre idée ?




*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***
Information détaillées
Ludmilla de Morlac
Chevalier, Herdreaserden
Royaume de Keldar

le Valkin 24 Goliarmos du 1560ème cycle à 22h26

La Chevalier s’était adressée davantage aux membres du Conclave, mais c’était Angus qui avait le premier prit la parole. Ne s’attendant pas à une réponse de sa part, elle tourna cependant la tête vers lui et prit le temps d’ôter son heaume. Elle se passa ensuite la main dans ses cheveux pour les remettre en ordre, le temps d’écouter l’idée qui lui était exposée.
Lorsqu’Angus eut fini, Ludmilla fronça légèrement les sourcils et pinça les lèvres. Elle lui répondit alors d’une voix anormalement amène et qui se voulait prévenante, mais où perçait la contrariété.


N’y voyez point nolonté où dessein de vous ramponner, mais votre projet me parait fort hasardeux. Il n’est point question de quelque coteau où baguenauder, mais de puys où oncques les névés ne se dissipent. Gravir les promontoires jusqu’à la ligne de faîte sans que nul ne chût ou ne trépasse d’algidité serait une gageure. Escompter propicement y déceler la cluse nonobstant l’orographie me semble chimérique, si tant est qu’il en subsiste quelque vestige...


A nouveau, la voix de la Chevalier se fit plus froide et railleuse alors qu’elle se tournait vers les membres du conclave.


Non, je ne concevrai point que heisterkel l’Epée ou Bouclier n’eut lancé un tel projet sans noèmes mûrement planifiés qui ne vous envoyassent point à la malemort.





Et en HRP, n'oubliez pas...
Information détaillées
Angus de Saint Gil
Prélat, ~ Patriarche du Temple ~
Royaume de Keldar

le Solior 25 Goliarmos du 1560ème cycle à 07h30

Ludmilla aurait pu sèchement prouver l’irrationalité de l'idée du jeune homme, mais elle n'en fit rien. Pourtant, elle en aurait eu le droit absolu, tant ce qu'avait dit Angus était, effectivement, guidé par le hasard. Ce fut avec un sourire gênè qu'il acquiesça aux dires de la jeune femme.

Je ne peux que m'incliner, Railennad Ludmilla. Vos paroles sont sages. Il va sans doute nous falloir trouver autre chose.

Angus ne pouvait pas dire qu'il espérait un signe, une aide, du Très Haut ! cette épopée était voulue, demandée, par Lui. Ne les guiderait-Il pas ? Ne leur montrerait-Il point le chemin ? L'ancien Cardinal le souhaitait ardemment, mais s'appuyer sur cette aide divine était bien trop risqué. Keldar les aiderait peut-être, mais en attendant, un plan précis devrait être mis au point.
Après la dernière phrase de celle de qui Angus avait un mal fou à détourner le regard, il se décida de se tourner à son tour vers les deux hommes cités par la rousse.



*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***

Page [1] [2] ...[22] [23]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page