Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

112 Joueurs sur Ideo (4371 inscrits) : 57 humains (2256), 27 elfes (1371), 28 orcs (744) | 7 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Retour à Ranewen

Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Quendë
Peuple Elfe

le Lüdik 8 Dilannel du 1560ème cycle à 14h34

Le Renouveau ...
Le soleil se fait plus chaud et les arbres s'embrument d'un voile vert qui les pare, de fleurs que le vent éparpille...
Les filles sont calme au sortir de la sieste et Alanir sommeille dans une langue de lumière que filtre la canopée
Dans la forge, résonnent les coups sur le métal et le chuintement de l'eau qui accueille le feu créateur.

La vie, sa vie,

Et soudain, patatra, un livre dégringole de l'étagère ou il reposait depuis des années, sans raison apparente, faisant sursauter les jumelles

Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 9 Dilannel du 1560ème cycle à 21h00

Les trois nissi se précipitèrent, Yhsokel-Yam en tête

Maman ! C'est quoi ?

Ambre sourit et se pencha sur le récit ouvert

C'est mon récit ...

Inutile de dre que les questions s'enchainèrent et que les explications, une à une, vinrent combler les attentes des filles. Elles tentèrent bien de le feuilleter, mais seule Ambre pouvait le faire, et elle le fit volontiers, avec d'autant plus de plaisir qu'elles ne savaient pas encore lire et qu'elle pouvait ne lire que ce qu'elle avait envie de leur faire partager.

Quand Falanwé rentra, trempé d'avoir plongé sa tête dans le baquet d'eau, elles étaient toutes trois autour du récit. Evidemment, les deux gamines racontèrent à celui qu'elles considéraient comme leur père, finissant les phrases de l'autre, tout ce que Ambre avait raconté, et lui, patient, faisait semblant de découvrir.

Le soleil se coucha dans une gerbe de couleurs et mit fin à l'excitation des enfants. Le sommeil demandait sa part, et il allait l'obtenir.






Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Quendë
Peuple Elfe

le Joriol 11 Dilannel du 1560ème cycle à 17h11

La nuit fut douce et la lune pleine donnait une impression de soleil argenté, tant elle éclairait fort.
Enlacés dans le lit, Ambre et Falanwé reprenaient leur souffle, apaisés et heureux. Mais il fallait qu'elle lui en parle, il la suivrait, ou pas, mais elle ne pouvait rester silencieuse plus longtemps.

Fr mhbi grkegrg ch Ghkrurk ...

Elle avait chuchoté, et avait mis dans sa voix assourdie toute la tendresse qu'elle était capable d'y mettre


Enpyupnm ? Dp vz yfpfp pbf rmzzmcf lf upfaup'pb ?

Elle leva vers elle ses yeux noisette et sourit


Lnx qkndigav, aca indx wciig vg f'cav sdv fgx udffgx, ica kydwdv ydvndv knamyd xyk f'ydvnmydkg yn wcvyd sy vdga, gv df n sydmkdamcfyd, xnax kndxca...

Comme souvent quand elle était songeuse, elle jouait à enrouler une mèche de ses cheveux autour de son doigt


Vmcx cYxlm ncm dm j'mkx lsmj, qrsk im vlcsgcslm z ruuml. Esmjtlrk xc remd qys ?




Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait
Information détaillées
Ambre Siltaniel
Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Solior 13 Dilannel du 1560ème cycle à 19h02

Un regard tendre, un sourire, il acquiesça

Gu dnmtymnw xg kg qwgkhtewl del eqgj unw ? Igl rwiigl emllw knml dtmwrmwtgku unml gklgbaig. Um el unmxnmtl ie dguwug bewlnk hekl ie jedwueig ?

Soulagement, elle ne partait pas seule


Gax, zrrz jgxy vzdyxs rz szduzstax tqxv sxzd ia'ad egd pgasqdy j'qxs dz kgassqxy qssqdnzs

Elle se pelotonna contre lui et soupira d'aise, le sommeil l'appelait et elle se sentait bien dans les bras du ner.
Au matin, ils emballèrent les affaires qu'ils voulaient emmener, les filles étaient folles d'excitation et changeaient d'avis sans arrêt.
Ambre laissait faire, choisissant elle même l'essentiel et les laissant se quereller pour les broutilles.

Le lendemain après-midi, ils entraient dans Ranewën, tandis que les petites ouvraient des yeux immenses.


Ywkcpkwb hoohv vwsi yrc ihcch ohv frbvwsv ?

Ambre éclata de rire


Lc vkut ieakmxcieg xkux uce ue fe negtkm, effch fe xikuwc !

Alanir prit les devants, se rendant a la maison dont il se souvenait.



Ne fais jamais ce que tu ne peux défaire, avant d'avoir réfléchit à ce que tu ne pourras plus faire une fois que tu l'auras fait

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page