Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

138 Joueurs sur Ideo (4396 inscrits) : 76 humains (2273), 32 elfes (1377), 30 orcs (746) | 4 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Vocation

Entretien sur le chemin
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Aure
Keldarienne
Royaume de Keldar

le Solior 3 Joriamel du 1560ème cycle à 11h41

Le groupe a désormais laissé derrière lui les dernières bâtisses de Sainte Ylnalaën pour se diriger vers l'Est et poursuivre sa quête. L'ancienne Prieuse avance en silence, son regard pensif indiquant une certaine préoccupation que l'on pourrait croire lié à ce qui les attend. Ses yeux parcourent régulièrement les environs, mais s'arrêtent de temps à autre sur le petit cortège de soldats qui entoure Aegyll de Rielth.

Finalement, elle se laisse devancer par la plupart de ses compagnons, marchant pendant une bonne heure sans prêter de grande attention à ce qui l'entoure. Si par chance quelqu'un devait lui prêter attention, il pourrait remarquer que ses lèvres bougent, formant des paroles silencieuses.

Plus tard, un passage particulièrement difficile a obligé les cavaliers à mettre pied à terre. À l'issue de celui-ci, alors que le Bouclier et ses hommes sont en train de se remettre en selle, la jeune femme finit par les rattraper. S’avançant à travers le groupe, Aure se dirige vers l'homme aux cheveux noirs qui a déjà repris place sur son destrier.

Sa démarche n'est pas spécialement rapide mais néanmoins assurée et si ses mains sont pudiquement jointes sur son bas-ventre, son dos est droit et sa tête haute. Il y a une détermination certaine – presque une forme de défi – dans son regard alors qu'elle se présent devant cet homme qui la surplombe tel un géant du haut de sa monture.

Pendant un bref instant, elle le regarde en silence avec ses grands yeux ambrés, semblant en train de chercher à rassembler son courage... ou peut-être de le jauger? Finalement elle le salue d'une voix claire...


Lemen, frère... Sa composition vacille, hésitante elle finit par incliner le buste et diriger son regard vers le sol... Bouclier... Lorsqu'elle redresse la tête, un sourire se dessine sur ses lèvres. Que le Seigneur éclaire tes pas et illumine tes jours.

Le sourire s’amincit, elle inspire et expire profondément. Presque un soupir. Sa voix est calme lorsqu'elle reprend.


Si tu le permets, je voudrais me présenter à toi et t'adresser une demande. Je souhaite réintégrer l'Ordre du Bouclier.
Information détaillées
Aegyll de Rielth
Keldarien, ~ Patriarche du Temple ~, Bouclier du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Lüdik 5 Joriamel du 1560ème cycle à 22h12

Comme toujours, Delcar me suivait de très près, il m'avait averti depuis quelques secondes déjà qu'Aure arrivait à notre hauteur alors que nous nous dirigions vers la mine.

La voix de la fillette ne semblait pas vraiment assurée, mais elle tentait à l'évidence de surmonter sa peur. Pourvu que celle ci n'espère pas une réponse simple car ça requête demandait de répondre à bien des questions. Depuis plusieurs jours je ne cessais de voir son nom revenir dans des affaires qui remontaient jusqu'au Conclave. Bien tristement, je faisais trop souvent office de Balance lorsque personne ne s'était montré à la hauteur de l'institution.

Sa maniere de me parler était à la fois familière et pieuse, ce qui se révéla être perturbant. Je décidais de simplifier la situation.


Appelez moi Aegyll, je vous en prie.

J'espérais autant calmer la jeune fille que simplifier nos échanges. Mais pour y parvenir, hors de questions de faire le chemin ainsi. D'un signe de tête un garde se porte à ma hauteur tendis que je stop ma monture pour mieux en descendre. Alors seulement que le garde s'occupe de mon destrier en le tenant par la bride, je reprends le dialogue.

Avant de répondre à votre question, j'aimerais comprendre pourquoi avoir quitter le le Bouclier en premier lieu?

Ce serait la première d'une longue série de questions.
"Que la Sainte Lumière déchire la noirceur des ténèbres"

Information détaillées
Aegyll de Rielth
Keldarien, ~ Patriarche du Temple ~, Bouclier du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Mirion 28 Joriamel du 1560ème cycle à 19h51

A l'évidence la jeune femme prenait ma question très au sérieux au vu du temps de réflexion. Je me demandais tout de même si elle ne s'égarait pas un peu. Fallait-il que je lui remémore quelle était ma question à son égare?

hrp: :p
"Que la Sainte Lumière déchire la noirceur des ténèbres"

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page