Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

138 Joueurs sur Ideo (4396 inscrits) : 76 humains (2273), 32 elfes (1377), 30 orcs (746) | 3 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

à la Saint Jarque ...

... brûle le Hierarque ?
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Elayne Maëlrhya
Keldarienne, Chapelaine
Royaume de Keldar

le Mirion 13 Joriamel du 1561ème cycle à 17h44

Elayne était arrivée à temps, portant son lourd fardeau des jours durant. Avec les inconnus qui l'accompagnaient, dont les péchés étaient sans doute moindre que les siens pour la plupart, elle s'arrêta à l'endroit où seraient brûlés leurs panneaux de bois.


Ses pieds saignaient, son dos lui faisait mal. Elle savait qu'elle pouvait balayer ces douleurs d'un sortilège, mais elle refusa d'utiliser Ses dons. La douleur était partie intégrante du pèlerinage. Elle se soignerait une fois que la cérémonie serait terminée.


Désormais, il ne restait plus qu'attendre que la cérémonie ne commence. D'ici là, peut-être apercevrait-elle des tête connues.
Information détaillées
Heinrich Kramer
Acolyte
Royaume de Keldar

le Joriol 14 Joriamel du 1561ème cycle à 18h29

Message supprimé à la demande du joueur.
*** Quelqu'un a fait quelque chose à ce moment là ***

L'innocence ne prouve rien
Information détaillées
Lazareth
Chevalier
Royaume de Keldar

le Valkin 15 Joriamel du 1561ème cycle à 08h30

De plus en plus en plus en plus de monde !
Combien y avait-il de keldariens ici ? Des milliers, au minimum. Des dizaines de milliers ? je ne savais pas, mais il y avait un monde dingue. Et tout ce monde semblait se diriger vers une construction étrange. Pas plus con qu'un autre, je m'y dirigeai également. C'est là que je vis une tête (m'enfin une tête, un casque, plutôt, vu qu'on ne voyait pas son visage) qu'il me semblait connaître.
Je m'approchai et, hésitant, demandai à la personne près de moi :


Votre Sainteté ?


Moi j'dis ça, j'dis rien....
Information détaillées
Thaïs Rwenaln
Balance du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Dolink 17 Joriamel du 1561ème cycle à 17h37

*** En cette soirée de Joriamel, la brise douce du zéphyr fit frissonner plus d’un keldarien. Caressant les toiles du campement fraichement monté, agitant les flammes des feux de camps sur lesquels quelques pots bouillonnaient, jouant avec les étendards couleur or suspendus en haut des mâts, peignant chaque brin d’herbe jusqu’à ce que milles froissements, bruissements couvent la plaine du Nord d’Ithoria, et emportent les murmures de la foule des pèlerins. C’était là la seule musique qui émanait de l’ancienne Kival, rythmée à la mesure des bourrasques ; croches, rondes, et silences. Ici, la nature était Reine, et l’ancienne capitale avait été gommée. Les quelques vestiges restant ne resteront pas debout éternellement. A la fin, seul l’avenir survit. Le présent lui, est pris dans une éternelle course vers son lendemain.
Le temps était venu. L’assemblée l’avait bien compris, et tous s’étaient réunis en cercle autour de l’édifice dont la forme rappelait vaguement la balance, symbole du Royaume. Finalement moins haut et moins grand que prévu initialement à défaut de temps, la symbolique du bâtiment n’en demeurait pas moins intacte. Des marches permettaient de monter sur une large estrade dans laquelle un large trou avait été comblé de moitié par de la paille et du bois. Des clercs venaient d’y mettre le feu, et une épaisse fumée blanche montait depuis la fosse vers le ciel, piquant les yeux et le nez. L’odeur imprégnait peu à peu les vêtements, couvrant les fumets de sueur et de saleté.
Thaïs, sa planche à pain à la main, se détacha de l’amas collant de la foule pour gravir la dizaine de marches. Elle portait ostensiblement sa planche de bois sous le bras, et s’assurait d’un pas assez cérémonieux sans qu’il n’en soit trop lent. Arrivée en haut, elle s’accroupit devant le trou d’où des vagues de chaleur venaient lui sécher le visage. Le feu couvant illuminait son corps d’un rouge sombre. Alors, toujours animée par des gestes nobles, Thaïs fit basculer sa planche de bois dans le vide. Les flammes s’ébrouèrent, envoyant se promener une gerbe de braise, et commencèrent à grignoter ce nouveau met. ***

La Chancelière se redressa, et fit alors face à la foule.
- Comprenez que par ce geste, vos crimes ne sont pas réparés. Ce foyer qui brule n’est pas un feu de pardon, mais de réconciliation. C’est un renouveau dans la Foi, un pas de plus vers Keldar, et une invitation à cheminer vers lui tout au long de la vie qu’Il nous confie, qu’elle soit courte ou longue, qu’elle soit pauvre ou riche. Nous renouvelons le serment aujourd’hui de vivre pour Keldar. Puisse ce feu bruler haut dans le ciel, et comme un phare nous guider tous les jours dans notre chemin de Foi, et nous permette d’éviter les embuches, les errances, les doutes.
Puisse notre foi bruler même dans la nuit la plus noire.

Kgl Zy ye cexw.
Et la foule en pleine vénération de répondre en écho
- Car il le veut.
*** Alors doucement, la Chancelière ouvrit les bras, invitant les pèlerins à monter à leur tour, pour rejoindre l’estrade avec leur planche de bois. Timidement, quelques-uns s’avancèrent en entamèrent l’ascension, certains à genoux. Des gardes veillaient à ce que ce ne soit pas la bousculade, mais le calme et le recueillement frappaient le flot humain d’une pieuse léthargie.
La Chancelière descendit de l’estrade pour laisser la place aux fidèles. Arrivée en bas, elle croisa l’acolyte Kramer, et son « protégé ». Celui-ci s’appuyait lourdement sur son panneau de bois, et, certainement, c’était d’avantage ce dernier qui le soutenait que l’inverse. Au moins avait-il confessé ses crimes. ***
Elle s’approcha ;
- Sire Jawain, vous allez avoir l’immense privilège de finir votre existence dans Sa Lumière. Considérée votre … condition … l’acolyte Kramer vous aidera à parvenir jusqu’au brasier, où vous pourrez finir d’expier vos crimes. Il reste en vous une étincelle de Foi que vous avez su sauver. Il saura vous juger avec la bienveillance qu'Il réserve à Ses enfants.
Elle conclut par un hochement de tête adressé à l’acolyte. C'était tout.
Information détaillées
Angus de Saint Gil
Keldarien, ~ Patriarche du Temple ~, Bouclier du Saint-Royaume, Herdreaserden
Royaume de Keldar

le Lüdik 18 Joriamel du 1561ème cycle à 06h29

La cérémonie avait commencé et, à la suite de la Balance, les pèlerins montaient les marches les séparant du brasier afin d'y jeter leur pancarte.
Ce fut alors qu'une ombre impressionnante couvrit celle d'Angus. Quand celui-ci se retourna, il découvrit qui en était la cause : le Chevalier Lazareth !
Comme annoncé sur le Livre, l'orc était donc revenu d'entre les morts afin de refouler Ses Terres. Dans ces heures sombres, compter sur deux bras de plus était un luxe, surtout quand il s'agissait de bras aussi vaillants !
Le religieux sourit à l'orc et lui dit :


Chevalier, je suis heureux de vous revoir. Mais nous aurons l'occasion de reparler de votre retour plus tard. ici et maintenant, Il nous regarde confesser nos fautes.

Non loin de là, Sa Balance et l’acolyte Kramer étaient en grande discussion avec le dernier bandit survivant de l’échauffourée.
*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***
Information détaillées
Lazareth
Chevalier
Royaume de Keldar

le Malina 19 Joriamel du 1561ème cycle à 09h48

Je ne m'étais pas planté, c'était bien Angus de Saint Gil qui se trouvait là. Une tête connue, ça faisait plaisir, au milieu de tous ces étrangers !
Les retrouvailles auraient lieu plus tard, place à la cérémonie.

Moi j'dis ça, j'dis rien....
Information détaillées
Elayne Maëlrhya
Keldarienne, Chapelaine
Royaume de Keldar

le Malina 19 Joriamel du 1561ème cycle à 19h36

Elayne, comme tous les autres fidèles, écouta les paroles prononcées pour la foule par Sa Balance. Elle se plaça comme les autres dans la file qui attendait de pouvoir brûler symboliquement ses péchés.


Quand vînt finalement son tour, elle jeta, tant bien que mal, son lourd, et honteux, panneau de bois. Elle ajouta une prière intérieure à son geste, lent, à cause de la fatigue accumulée ces derniers jours et pieux. Elle ne pria pas pour son âme à elle, même si elle en avait besoin, mais pour ses enfants et son premier époux, disparus sous les coups des kohriens et leurs conséquences tragiques. Elle pria également pour ceux qui avait eu le malheur de croiser sa route lorsqu'elle s'était égarée, espérant qu'ils étaient parvenu quand même à Le rejoindre. Elle pria pour qu'un jour elle ait fait suffisamment de bien pour qu'Il accepte de la laisser revoir une dernière fois, lorsqu'elle sera morte, son époux et ses enfants. Elle pria également pour qu'Il les guide dans leur lutte prochaine et enfin... elle s'accorda une part de sa prière. Elle Lui demanda de lui permettre de recommencer, enfin, sa vie.

Elle n'oublierait pas le passé, contrairement au bois qui se consumait et disparaissait dans la nuit, ses fautes resteraient gravées dans son corps et son cœur jusqu'à ce qu'Il la rappelle.
Information détaillées
Heinrich Kramer
Acolyte
Royaume de Keldar

le Mirion 20 Joriamel du 1561ème cycle à 02h49

Message supprimé à la demande du joueur.
*** Quelqu'un a fait quelque chose à ce moment là ***

L'innocence ne prouve rien
Information détaillées
Heinrich Kramer
Acolyte
Royaume de Keldar

le Valkin 22 Joriamel du 1561ème cycle à 18h43

Message supprimé à la demande du joueur.
*** Quelqu'un a fait quelque chose à ce moment là ***

L'innocence ne prouve rien
Information détaillées
Thaïs Rwenaln
Balance du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Solior 23 Joriamel du 1561ème cycle à 15h51

Mais quel alburoste !

Thaïs jura alors qu'elle regardait son acolyte en action. Celui-ci avait réussi à transformer un ordre des plus simples, où il n'avait à être qu'un instrument de Justice, en un exercice à risque. La Chancelière s'était figée, alors que Heinrich sollicitait l'avis de la foule sur le destin de celui qui, justement, ne devait plus en avoir. En faisant de la sorte, non seulement il faisait une cruelle confusion entre la Justice divine et la vindicte de la plèbe, mais surtout il risquait de créer un précédent. Jamais l'avis de l'audience n'était sollicitée dans les procès. Certes, il y avait bien quelques exemples de grâce accordée en raison de la popularité de certains condamnés, mais ces rares cas étaient propres à des moments historiques où l'Inquisition était connue pour sa faiblesse, et préférait ménager les foules plutôt qu'aller à l'encontre de l'avis populaire. Un temps où les Grands Inquisiteurs mourraient égorgés dans leur sommeil par quelques criminels assoiffés de revanches, ou empoisonnés par une riche famille ennuyée de voir ses faits et gestes observés. Donc non, Thaïs s'était arrogé le pouvoir judiciaire du Royaume, ce n'était pas pour le voir filer dans les doigts de Frewen, pousseur de charrette des faubourgs de Waldemen, ou Rizta, arracheuse de dents et bistourienne de Montargent.
Enfin, Heinrich contrevenait à un ordre suffisamment explicite de Thaïs. Et ça, elle avait horreur qu'on ne lui obéisse pas.
Pendant la longue minute de silence qui avait suivi son intervention, elle s'était figée, tendue comme un arc, consciente de l'inutilité de toute réaction. Elle s'était sentie impuissante. Pendant une minute.
Elle ne reprit son souffle qu'aux cris de pugilat de la foule. Elle ne broncha pas même lorsque Heinrich fracassa le crâne de Jawain, lui évitant ainsi les souffrance réclamée par Sa Balance, et Son Peuple. Il aurait suffit que toute cette pedzouille ait plus de pitié que l'acolyte pour que la Chancelière voit son autorité questionnée. Tout se finissait finalement sans encombre. Oh, ça n'aurait pas été grand chose, certes, mais suffisant pour créer une brèche dans la façade de droiture et d'autorité que Thaïs tentait de se construire, et ça elle ne voulait pas le permettre. A vrai dire, la personne qui aurait certainement le plus souffert aurait été cet acolyte inexpérimenté, qui aurait été débarqué quelques peu précipitamment de l'Inquisition.
Thaïs vint rejoindre Heinrich, qui était sans doute très loin de se douter de la crise qu'il avait manqué causer. La tête encore embrumée par l'exécution, il redescendait pesamment les marches du bûcher géant.
- Acolyte, dit-elle, lorsqu'ils furent un peu plus loin de la foule, apprenez que jamais la tâche de rendre Justice ne se délègue. Notre mission est un fardeau autant qu'un privilège, vous devez apprendre à en supporter le poids, si vous ne voulez pas que d'autres bras ne vous en allège, contre votre gré cette fois...
L'admonestation prenait plus la forme d'une simple leçon, mais à la morale très claire. Thaïs donnait une nouvelle chance à l'acolyte.
Information détaillées
Elayne Maëlrhya
Keldarienne, Chapelaine
Royaume de Keldar

le Solior 23 Joriamel du 1561ème cycle à 16h21

Elayne, comme beaucoup de Ses fidèles présents autour du bûcher, s'étaient contentées d'observer en silence la scène qui s'était déroulée sous ses yeux. Elle avait, jadis, été à la place de l'acolyte et savait quelle pression on pouvait ressentir lorsque l'on exerçait pour la première fois son rôle au sein de l'inquisition. Ces sentiments étaient probablement exacerbés par la foule rassemblée autour de lui.


Elayne l'entendit donc demander à la foule de faire le travail de l'inquisition. L'ancienne Balance se tût, y compris lorsque, parmi Ses fidèles, certains virent un signe dans les flammes.


Elle-même avait déjà vu un signe, nettement plus clair, lors d'un procès. Pourtant, elle le savait désormais, elle l'avait mal interprétée. Keldar faisait toujours connaître sa volonté, parfois très clairement, parfois subtilement, et là où elle avait vu un espoir de rédemption, Keldar lui avait signalé une très grande corruption. Son erreur avait coûté très cher à Son Royaume puisqu'un de Ses ennemis était désormais à la tête de la "justice" en Kohr. Elayne espérait toutefois que Dieu qui l'avait placée dans cette situation avait quelque dessein positif pour l'avenir. Son espérance était peut-être vaine, mais elle savait désormais qu'Il veillait en tout temps, en tout lieu, même lorsque les heures paraissaient si sombre que Keldar semblait être absent.


Le bandit fut finalement tué, d'un coup de hache. Au moins sa mort avait été rapide. Ses enfants avaient rendu justice, le "spectacle" était terminé..


Elayne regarda un instant l'acolyte, puis les flammes, et s'en alla. Elle avait senti trop de brasiers lors de l'attaque des Slaads et ne souhaitait pas en cet instant, en sentir un de plus. Elle était venue ici afin de Lui prouver qu'elle savait que sa quête de rédemption n'aurait pas de fin tant qu'Il lui accorderait la vie, pas pour voir un criminel rencontrer Son créateur. Elle était lasse de côtoyer la mort, sans cesse. Mais même en ce pieux instant, elle restait présente.


Bientôt, il faudrait rentrer. Elayne retrouverait son office, plus calme, au temple et reprendrait sa vie plus simple, en attendant, sans doute, de repartir en mission pour accomplir le rituel lancé par Son Elue.
Information détaillées
Heinrich Kramer
Acolyte
Royaume de Keldar

le Dolink 24 Joriamel du 1561ème cycle à 00h54

Message supprimé à la demande du joueur.
*** Quelqu'un a fait quelque chose à ce moment là ***

L'innocence ne prouve rien
Information détaillées
Angus de Saint Gil
Keldarien, ~ Patriarche du Temple ~, Bouclier du Saint-Royaume, Herdreaserden
Royaume de Keldar

le Lüdik 25 Joriamel du 1561ème cycle à 06h18

Angus avait également assisté à la scène et n'avait rien dit. Il ne s'était pas mêlé au jugement des spectateurs car il n'avait pas à le faire. Ordre avait été donné par Sa Balance, personne n'avait rien à dire.
Une fois l'exécution du bandit achevée, il monta à son tour les marches de la construction, puis une fois en haut, il enleva la petite pancarte autour de son cou avant de la jeter dans le feu. Une prière à Keldar vint clore son passage, puis il descendit de l'estrade, pour laisser place aux autres repentis, encore très nombreux.
Il ne partirait qu'à la fin, quand tous seraient passés.



*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***
Information détaillées
Thaïs Rwenaln
Balance du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Lüdik 25 Joriamel du 1561ème cycle à 08h11

Thaïs toisa son acolyte. Son air ne laissait transparaitre ni la colère, ni l’exaspération, mais une simple nuance de sévérité sur ton de calme.
- La cérémonie n’est pas encore terminée, acolyte, mais déjà les premiers pèlerins repartent. Prenez la route du retour avec eux, en veillant à ce que tout se passe pour le mieux. Faites-moi un rapport dès que vous serez parvenu à Gardebois, et fraichement disponible… Prenez garde à ne pas vous embrumer en chemin.
En effet, plusieurs dizaines de personnes pliaient désormais leurs quelques affaires. Le pèlerinage avait duré une lune, il était désormais temps de s’en retourner vaquer aux activités quotidiennes. Thaïs, elle, prévoyait de rester sans doute un peu plus longtemps que cela. Après tout, on lui avait confié une mission tout récemment : un monument à la gloire du Très Juste. Mais l’heure n’était pas encore à empiler les pierres. Elle regarda autour d’elle, et trouva rapidement celui qu’elle cherchait. Elle fendit la foule pour retrouver un certain Angus de Saint Gil.
- Lemen Bouclier, permettez-moi de troubler votre méditation…
L’homme derrière le titre lui était inconnu. Ils s’étaient croisés lors de l’escarmouche avec les brigands, mais n’avaient jamais eu l’occasion de faire officiellement connaissance. Leurs échanges s’étaient alors limités à quelques diatribes sur le Grand Livre, qui prenaient parfois le ton de véritables disputes. Si la Chancelière était une habituée des joutes, elle ne souhaitait pas se créer d’ennemis au sein du Conclave qu’elle avait récemment rejoint. Du moins pas si elle pouvait l’éviter. Aussi elle tenait à rencontrer cet homme, dont elle n’était pas encore parvenue à se fixer une idée, afin de le jauger, le scruter, l’examiner jusqu’à que plus un seul de ses gestes ne lui semble dû au hasard mais à une mécanique dont elle connaitrait d’avance les rouages.
- Je tenais à vous remercier, Votre présence en cette cérémonie nous honore, la participation des membres de Son Clergé a contribué au bon déroulement de ce pèlerinage, qui, nous n’en saurions douter, pourrait certainement se reproduire les cycles venants, et s’embellir d’avantage…
Information détaillées
Lazareth
Chevalier
Royaume de Keldar

le Lüdik 25 Joriamel du 1561ème cycle à 10h47

Je vous vois venir, tous !

Et l'autre, là, l'orc ! Et lui, il a pas de plaque à jeter dans le feu ?

Ben non, j'avais pas de plaque à jeter dans le feu. Pas de plaque, rien à me reprocher. Enfin tout du moins, c'était ce que je croyais. Mais temps qu'on me disait rien, ce serait le cas.

Non, je restais là, à jeter un œil, pour que tout se passe bien.

Moi j'dis ça, j'dis rien....
Information détaillées
Angus de Saint Gil
Keldarien, ~ Patriarche du Temple ~, Bouclier du Saint-Royaume, Herdreaserden
Royaume de Keldar

le Malina 26 Joriamel du 1561ème cycle à 06h08

Dès qu'il se fit apostropher par Thaïs, Angus l'accueillit d'un petit signe de tête respectueux puis répondit :

Je vous en prie, Balance. Ce sont au contraire nous, membres de Son Ordre Ecclésiastique, qui sommes honorés de participer à cette commémoration. Votre idée fut excellente.

Il désigna la foule, innombrable

Regardez ce que vous êtes parvenue à réaliser ! Cela fait fort longtemps que je n'avais vu, hormis dans Ses Temples, une telle dévotion. Toutefois, et cela n'a aucun rapport avec vous, je n'ai qu'un seul regret.

Encore une fois, un rapide tour des "invités" avant de reprendre :

Le nombre de porteurs de Livre est bien trop réduit à mon goût. Si je sais que devant Lui, nous sommes tous égaux, nous devons toutefois réaliser, nous rendre compte, que nous, porteurs, représentons quelque peu un modèle pour nos frères et sœurs. Nos actions et paroles sont scrutées, surveillées. Et ce jour, bien peu d'entre nous sommes présents.

Néanmoins, cette cérémonie est une pure réussite, Balance. Encore une fois, je vous en félicite !





*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***
Information détaillées
Thaïs Rwenaln
Balance du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Malina 26 Joriamel du 1561ème cycle à 20h14

Que de fleurs échangées de part et d'autre ! Les aurait-on laissé à deux encore quelques temps que le ciel se serait teint en rose, et les flammes se seraient transformées en arc-en-ciels de sucre. Thaïs décida d'ajouter une couche de miel :
- Vous êtes trop aimable, ce succès revient tout autant à Son Clergé, que vous avez parfaitement su guider. Nos deux ordres ont parfaitement su s'épauler, et cela ne peut être que de bonne augure.

Mais bon, il fallait mieux éviter l'hyperglycémie, même si les symptômes étaient mal déchiffrés à cette époque, l'adage local disait bien "qui mange trop d'bonbon l'est bombé".

- Hélas, notre Conclave est mobilisé sur de nombreux fronts, et n'a su motiver davantage de porteurs au sein des autres Ordres. Il nous a manqué certainement une intervention fédératrice du Royaume autour de ce pèlerinage.


L'accusation dirigée contre la Prêtresse-Reine était à peine camouflée. Thaïs se garda bien de préciser qu'elle s'était gardée de lui proposer une quelconque intervention à cette occasion.

- Mais nous pouvons désormais œuvrer à perpétuer ce nouveau souffle pour le Royaume. Oh, l'enthousiasme va décroitre doucement par rapport à ce soir, il n'y a pas de doute, mais nous ne pouvons laisser à nouveau ce lieu tomber dans l'oubli. Kival a été le cœur des ithoriens et a montré qu'elle pouvait être celui des keldariens. Je me refuse de souffler sur cette flammèche d'espoir...

Elle marqua une pause dans son récit, le temps pour eux de contempler encore le promontoire d'où les pèlerins jetaient leurs morceaux de bois. Ils n'étaient guère nombreux désormais, seuls quelques uns s'attardaient là haut, continuant à contempler les flammes croquant les péchés des Fidèles, dans un fracas de craquements. En bas, Thaïs remarqua un orc, qui semblait faire le pied de grue, attendant on ne savait trop quoi...

Nous pourrions construire un haut lieu du pèlerinage en ces Terres, maintes fois souillées, mais toujours Saintes. Ainsi un tel événement ne serait plus une exception dans le paysage, mais un rituel maintes fois reproduit, à tout moment, de manière à ce que jamais ne s'éteigne le flambeau de la Foi... Qu'en diriez-vous ?
Information détaillées
Lazareth
Chevalier
Royaume de Keldar

le Mirion 27 Joriamel du 1561ème cycle à 09h21

Les pèlerins se faisaient de moins en moins nombreux, à présent. Aucun incident n'avait été à déplorer, tout s'était bien passé. Du coup, je n'avais plus rien à faire ici.
Mettant Rémission sur l'épaule, je me mis en direction de Montargent : je devais reprendre l'entraînement au plus vite ! Mais bien éduqué, je saluerais tous ceux que je croiserais sur ma route.


Moi j'dis ça, j'dis rien....
Information détaillées
Angus de Saint Gil
Keldarien, ~ Patriarche du Temple ~, Bouclier du Saint-Royaume, Herdreaserden
Royaume de Keldar

le Joriol 28 Joriamel du 1561ème cycle à 07h00

Angus ne releva pas l'allusion de la Balance à propos de l'inaction de l'Elue quant au pèlerinage. Si Clotilde de Douarse était restée silencieuse, c'est qu'elle avait ses raisons.
En ce qui concernait la proposition de Thaïs pour Kival :

Ce serait une bonne idée, en effet. Ces terres, jadis symboles de la grandeur et de la Foi de Son Peuple, ne doivent pas rester désolées. Nous devons y implanter un symbole qui prouve que partout sur Ses Terres, quelles soient elles, Sa Foi rayonne.

Quelques pas là où auparavant la plus belle ville de tout IDEO se trouvait :

Vous ne savez pas ce qu'il m'en coûte de déambuler dans ces ruines. Je suis né à Kival, ma famille, depuis des générations, également. Voir cette ville dévastée me brise. Il fut un temps, j'avais en projet de reconstruire la ville, avant que Son Altesse Axerson ne fasse l'ultime sacrifice... Mais à présent, il est trop tard. Donc au moins, oui, faisons de ce lieu un haut lieu de pèlerinage, comme vous le dites. Cette ville, ou du moins la mémoire que nous en avons, le mérite.

.
*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***
Information détaillées
Lazareth
Chevalier
Royaume de Keldar

le Lüdik 2 Fagilias du 1561ème cycle à 13h41

Une fois arrivé à Montargent, j'entrepris d'aller à l'auberge pour y passer la nuit.
Un bon repas, un bon bain, puis une bonne nuit de sommeil pour reprendre des forces, et me voilà reparti dès le lendemain matin en direction de Gardebois.
C'était dans la cité lisière que je comptais reprendre mon entraînement.



Moi j'dis ça, j'dis rien....
Information détaillées
Thaïs Rwenaln
Balance du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Lüdik 2 Fagilias du 1561ème cycle à 23h45

La Chancelière lâcha un sourire. Un sourire triste, mais qui fit fonctionner plusieurs zygomatiques à la fois tout de même.

Je suis heureuse que nous partagions ce même projet, même si j'imagine que ce n'est que maigre consolation pour votre âme déchirée. Certainement est-ce là la parfaite allégorie de notre Royaume, dont certaines plaies béantes peinent à se refermer.

Il faut cautériser ! Avec du FEU ! Mais Thaïs se garda bien de partager ses quelques notions médicales.

Je n'ai moi que de vagues souvenirs de Kival. Je m'y rendais plus jeune avec mon père pour certaines de ses missions. J'ai mémoire d'avoir été impressionnée par la grâce et la splendeur de ce joyaux de Keldar. Il est difficile à croire que ces quelques pierres soient tout ce qu'il en reste.

Nous devons offrir à cette ville, à ce Royaume, le souvenir qu'il mérite. Je ferai les démarches dans ce sens auprès de notre Reine, et mettrai la Sainte Inquisition et Chaire Royale au service de cette oeuvre, au service de Son Oeuvre.
Information détaillées
Angus de Saint Gil
Keldarien, ~ Patriarche du Temple ~, Bouclier du Saint-Royaume, Herdreaserden
Royaume de Keldar

le Malina 3 Fagilias du 1561ème cycle à 06h20

J'imagine qu'il faudra un endroit pour que les fidèles viennent s'y retrouver pour prier le Très Sévère ? Si tel est le cas, il faudra sacraliser l'endroit. Son Ordre Ecclésiastique pourra s'en charger.

A présent, il ne restait pratiquement plus personne. Quelques keldariens ça et là qui priaient, quelques autres qui regardaient hagards le feu qui continuait à crépiter. Angus dit à Thaïs :

Que faites-vous ? Voulez-vous rester encore un peu, ou retournez-vous à Montargent ?
*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***
Information détaillées
Thaïs Rwenaln
Balance du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Joriol 5 Fagilias du 1561ème cycle à 23h18

Je vais certainement me rendre vers l'Ile des Roys. Il me faut rencontrer notre Guide... Si un tel projet doit voir le jour, il nous faudra bénéficier d'un prêt Royal, je crains que les caisses de l'Inquisition et de la Chaire ne permettent de bâtir quelque chose à la hauteur de la grandeur de Keldar...

Plus loin, au coeur du bâtiment-estrade, les combustibles continuaient de bruler, mais dans un ronronnement quiet, désormais, loin de la fièvre ardente d'il y a quelques heures à peine.

Le silence de notre Prêtresse-Reine dure depuis bien longtemps. Cela m'inquiète profondément. Plus que jamais, et cet événement l'a montré, Son Peuple a besoin d'une lumière, d'un phare dans les ténèbres...

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page