Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

115 Joueurs sur Ideo (4371 inscrits) : 58 humains (2256), 27 elfes (1371), 30 orcs (744) | 6 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Le tournoi de Gor'kaggar

Un seul vainqueur, qui affrontera un autre orc qui lui même affrontera les chefs de klans!
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] ...[4] [5]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Gromje
Trafik'ork
Union de Hâvrebois

le Solior 9 Joriamel du 1561ème cycle à 21h23

Il en avait passé du temps, beaucoup de temps, beaucoup d'énergie, depuis quelques lunes Gromje n'arrêtait pas, entre missives, parlages, écrits sur le livre magique...

Tout semblait bien se préparait, les participants aux complets, les armes achetés, les shamans présent, le public autour de l'arène, l'arbitre désigné, erbolina présente pour la bouffe, la boisson, les orcesses, les gardes...

Le jour J est imminent, il ne restait plus qu'a attendre l'ordre de démarrage de l'arbitre, les deux premiers combattants étaient déjà sur l'arène.


J'me d'mand' bien ki va gagné dans c'combat entièr'ment Uruks!!

HRP: désolé j'ai pas eu le temps de poster le RP avant, maintenant c'est ici que sa se passe, racontez nous vos combats, votre favori... RP à volonté :)
Information détaillées
Khoragan
Kamarad', Forger'ork, Uruk Sharkuu, Uruk Felak Gundu
Union de Hâvrebois

le Solior 9 Joriamel du 1561ème cycle à 21h45

*** Après des années d’entraînements, de solitude, d'épreuves et de défis, Khoragan était au summum de sa puissance. Il savait se battre parfaitement avec n'importe quelle arme de corps à corps, il pourrait peut être même tuer avec une carotte. Il était fier de ce qu'il était devenu, un puissant guerrier de Ghornag.
Loin derrière lui était le temps où il luttait contre des kobolts ou des gnolls, maintenant ses entraînement il les faisaient contre des golem dans les montagnes de l'est, mais ce n'était même plus suffisent pour lui.

Gromje l'invita à un tournois. Il se battrait contre d'autres fiers guerriers tel que lui. Le gagnant affronterait le potentiel Vhon au marteau. Bien qu'il savait qu'il n'avait aucune chance contre cet orc bénis des dieux, il voulait au moins savoir combien de temps il tiendrait. Cependant, si le combat était à armes égales, alors il n'aurait pas le droit d'utiliser sa magie. Dans ce cas la donne changeait drastiquement, il savait qu'il avait sa chance. Non pas qu'il voulait être Vhon, mais être reconnu comme étant l'orc le plus fort de l'Union. Après quoi il chercherait adversaire en dehors de sa nation.

Il se retrouva en pagne face à Wand'al. Le corps du colosse était complètement fait de muscles, comme si les muscles eux même avaient crée le guerrier. Le combat commença. ***


Pour GHORNAG !

*** Il se rua sur son frère d'arme et lui envoya un coup horizontal qui vint percuter les côtes. Il grogna et envoya un coup vertical, mais Wand'al esquiva et le gourdin du colosse frappa le sol. Énervé, il releva violemment son arme et frappa le protecteur de Samarkand' en plein visage, la violence du coup était spectaculaire. Si l'arme avait été Occis-mord ou sa grande hache, son adversaire serait très certainement mort.

Il recula doucement pour anticiper une contre attaque, puis mit rapidement un coup dans le bras porteur de Wand'al. Il ne ménagerait pas son gnutag. ***


hrp: Désolé pour le quatrième coup, pour moi fallait aller en mortelle :)
Information détaillées
Vithy'a
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Solior 9 Joriamel du 1561ème cycle à 22h33

***
Et voilà, le grand moment était enfin arrivé !

Le tournoi de Gromje pouvait commencer et bientôt on allait savoir si les Six voulaient un nouveau Vhôn ou pas, peut-être même une Mhôn qui sait ?
Oui, l'idée était folle, mais Vithy'a se disait que cela pouvait être drôle finalement, la toute nouvelle qui aimait la chasse et le nomadisme qui vienne à gouverner les Orcs ? Peut-être qu'une femelle serait mieux les contrôler après tout, pour le moment seuls des mâles ont été Vhôn, aucune femelle.

Vithy'a regardait l'arène et tous les gnutags, et les quelques gnulags, amassés autour. Il y avait ceux qui étaient là juste pour admirer, sans réel favori et ceux qui étaient là pour voir LEUR champion gagner.

La femelle soupira légèrement, elle n'était pas inquiète de l'issue du combat, elle savait très bien que ses chances étaient minimes. Sa seule inquiétude était de ne pas déshonorer les femelles et montrer que leurs "kouilles" sont aussi grandes que celles des mâles.

En tout cas cela risquait d'être un beau tournoi !
***
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Dolink 10 Joriamel du 1561ème cycle à 00h53

*** Et en parlant de femelles, il y en avait une qui était affairée à deux tâches ô combien importantes.

En un, faire en sorte que les combattants soient pleinement opérationnels avant leur duel. Elle s'était surtout occupée de Vithy'a, soignant comme elle pouvait ses blessures heureusement fort légères, pour qu'elle ne soit pas désavantagée lors de son premier duel - car oui, il était certain pour la jeune orcresse que ce ne serait point son dernier, elle avait de quoi déstabiliser après tout.

Sa seconde tâche était de garder le gros bouclier de son comparse Asafa. Comme elle ne bougeait pas, elle l'avait mis contre le rocher où elle s'était postée pour mieux voir les combats, et elle s'en servait d'abri pour les bandages et préparations pour soigner, afin que le sable et la poussière de l’arène ne viennent pas les souiller. ***
Information détaillées
Sol'ka

Neutre

le Dolink 10 Joriamel du 1561ème cycle à 09h40

La rouquine arriva également sur place pour regarder les combats, et pourvoir aux soins si ils étaient nécessaires après une rencontre.

Les événements qui allaient se jouer ici étaient importants pour l'avenir de Gor'kaggar. Certains ne venaient que pour le sport, mais à la fin de ce tournoi quelqu'un aurait un titre d'une grande valeur. Un titre qui porterait Gor'kaggar dans les épreuves à venir. Et pour cela, il fallait avoir les bonnes épaules, et les Esprits à ses côtés.

Le premier blessé arrivait déjà, celui qui avait envie de la découper en rondelles, et qui le ferait sans aucun doute très efficacement si l'envie lui prenait. Mais même lui avait son rôle à jouer dans les combats à venir, et le laisser souffrir n'avait aucun intérêt. Elle ferait donc appel à son Esprit pour lui procurer des soins.
Information détaillées
Zhalana
Illusion
Confédération Arténienne

le Dolink 10 Joriamel du 1561ème cycle à 20h47

*** La mage n'avait pas encore bien compris ce qu'il se préparait sur la piste de luttes. Le rassemblement des orcs pour un tournoi où l'enjeu serait de déterminer qui avait le plus de force... un Vhon il parait.
A voir les premières joutes et les préparations, les muscles huilés et rodés au combat, cela lui semblerait divertissant, mortel? Quelles en étaient les règles des combats.. taper taper... KO.?
Ses compagnons de route avaient été peu bavards, elle avait suivi le mouvement de l'Auberge de leurs pas pour se retrouver à l'Arène.
Elle avait manqué de peu le début des festivités, les présentations des champions qui se défiaient. trébuchant dans le fossé des fortifications s'était extirpée avec l'aide d'un Orc Instructeur de Drogmar et une bonne dose de magie... avec plus de bien que mal, une grande frayeur. Elle restait ridicule de n'avoir pas été assez attentive et égratignée.

Se trouvant un petit coin pour trôner sur une pierre, devant se percher en hauteur pour voir à cause de sa taille d'elfe arténiene, la voilà qui observe. En tout cas elle assisterait en tant que spectatrice étrangère privilégiée, ouvrant bien ses yeux azurs à un évènement sensationnel qu'ils s'accordaient tous. ***



http://www.youtube.com/watch?v=1afyaTBJLeo
Information détaillées
Wand'al
Uruk Burguul, Protekteur de Samarkand'
Union de Hâvrebois

le Dolink 10 Joriamel du 1561ème cycle à 22h17

Face au colosse des Uruks, pieds nus sur le sable du terrain d'entrainement de Drogmar, Wand'al était encore préoccupé par les révélations sur la mort de Tormork. Lorsque Khoragan se jeta sur lui avec son gourdin, le Protecteur de Samarkand' ne put esquiver tous les coups et avant qu'il ait pu répliquer, il se retrouva face contre terre. Et il trouvait que le sable avait vraiment un goût dégueulasse.

Même s'il n'avait pas eu la tête ailleurs, il n'aurait pas eu de grandes chances de battre son compagnon d'arme, ses coups étaient à la fois précis et très puissants : le Burguul avait encore appris quelque chose aujourd'hui : continuer encore et encore de s’entraîner.

S'essuyant la gueule tant bien que mal pour enlever le sable qui l'irritait de partout, le guerrier se releva et fit signe qu'il abandonnait le combat.


FÉLISSITASSION KHORAGAN, TÂCHE D'LE GAGNER C'TOURNOA !

Pour le clan des Uruks et pour sa fierté de guerrier bien amochée, c'était le moins qu'il puisse faire ! Voyant qu'il recevait des soins de la rouquine, Wand'al lui jeta un regard et hocha la tête pour la remercier. Ouais, sa fierté en avait pris un sacré coup...
Information détaillées
Peregrin
Enchant'heur
Union de Hâvrebois

le Lüdik 11 Joriamel du 1561ème cycle à 10h23

Le combat fût rapide et intense. On y voyait encore au sol les traces du corps de Wand'al qui venait de se relever tant bien que mal.

Et nous avons nôtre premier vainqueur !

Peregrin s'avança au centre de l'arène sableuse, puis reprit.

J'appelle maintenant le légendaire ... L'ancien foudreux , ainsi que... Mon ami... - Il pointa sa bouteille sur l'imposant orc organisateur du tournoi - ... Gromje !

J'appelle aussi le grand, le fort, le hargneux ... Toma... Tomi... - Il jeta un regard interrogateur à Gromje - Tomiza...? Tomitazi ? VOILA .

J'appelle Tomitazi à venir rejoindre Gromje. Allez les gros, on veut de la bagarre.


Information détaillées
Vithy'a
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 11 Joriamel du 1561ème cycle à 14h36

***
Le tournoi venait à peine de commencer et voilà que le premier combat se terminait déjà. Le duel Wand'al et Khoragan a tourné court, très court même et c'était un peu dommage.
Bien entendu que cela n'enlevait en rien à la force des deux mâles présents, juste que l'un était mieux préparé que l'autre. Peut-être qu'un autre jour cela serait Wand'al qui battrait Khoragan ?

Lorsque l'arbitre s'avança pour conclure le premier duel et annoncer le suivant, Vithy'a le scruta attentivement. Tout d'abord parce que c'était un humain, mais c'est surtout le fait qu'il ait longuement admiré ses mamelles qui l'intéressait. Elle savait qu'en bougeant bien lors de son duel, ses mamelles allaient voler dans tous les sens et certainement que l'arbitre n'y serait pas insensible. Enfin, tout cela n'était que pure théorie pour le moment !

Alors que le duel semblait débuter, la femelle regarda son adversaire et remarqua que ce dernier n'avait pas encore retiré tout son équipement. Il avait encore de quoi améliorer ses chances de la battre, en tout cas de rendre le jeu encore moins équitable. Allait-il l'enlever avant leur combat ? Si ce n'était pas le cas, pourrait-elle demander sa disqualification ?
***
Information détaillées
Gromje
Trafik'ork
Union de Hâvrebois

le Lüdik 11 Joriamel du 1561ème cycle à 20h59

La foule applaudissait les participants, Tomazi et Gromje, suite à l'appelle des deux noms de l'arbitre.

Le premier combat fut rapide, peut-être trop pour certain. Il est vrai que Khoragan avait l'air surentraîné!

Peregrin donna le top pour le deuxième tour. Gromje salua rapidement Tomazi, mais pas assez. Le Tarkhun du Cerkl' faisait preuve d'une vivacité déconcertante pour un orc. Gromje n'eut pas le temps de voir quoi que ce soit que boum bam bim!!!
L'ancien Foudreux encaissa trois attaques d'un coup sans pouvoir faire quoi que ce soit, il ne prit guerre plus de temps pour riposter mais c'est sans compter sur un Tomazi agile que ce dernier esquiva, limite en rigolant, les attaques.
Déconcerté, étonné, Gromje ne savait pas quoi faire, qu'il reprit encore une attaque, forte heuresement, le Trafik'ork avait une endurance certaine! Les années de combats lui avait permis d'encaisser mieux que quiconque.

Et c'est d'un revers fulgurant que Gromje revint dans le combat, le Gourdin fit mouche. Tomazi avait été touché, il n'avait pas pu l'esquiver!

Gromje avait-il trouvé une faille? allait-il reprendre l'avantage? Quoi qu'il en soit, le public en avait pris déjà plein les yeux et cela ne faisait que commencer.
Information détaillées
Rhorr
Kamarad', Gardien
Union de Hâvrebois

le Lüdik 11 Joriamel du 1561ème cycle à 22h26

Un tournoi de « waaagzug » rien de tel pour s'amuser un peu !! Autour du bac à sable une foule surchauffée grossissait plus les réjouissances avançaient...

Les premiers combats était sans appel. Les coups pleuvaient et les premiers sangs étaient versés... Rien de tel qu'un public enthousiaste et entamé par les beuveries improvisées pour encourager les troupes en chanson ! Une bonne bien grivoise histoire de quoi sustenter tous ses soûlards !


Partant pour la guerre, un uruk si fort jaloux
De l’honneur de sa gnulag et de son droâ d’époux
Fit faire une ceinture à solide et haut fermoâr,
K’il attacha lui-même à sa femme un bo soâr.

Rhralalalalalère,
Rhalalalalala,
Rhalalalalalère,
Rhalalalalala

Kan il eut son honneur solidement bouklé,
Notre seigneur partit en emportant la clé.
Depuis, la pauvre Amoureuse murmurait chaque jour :
"Kan donc t’ouvriras-tu, prison de mes amours ?"

Rhralalalalalère,
Rhalalalalala,
Rhalalalalalère,
Rhalalalalala

Elle fit connaissance, un soir, vers la ville de Thararn,
D’un jeune troubadour, poète orc au bel organe,
Qui vint lui proposer justement d’essayer
Si d’un poète l’amour peut faire un serrurier.

Rhralalalalalère,
Rhalalalalala,
Rhalalalalalère,
Rhalalalalala

Elle était séduisante et belle, tant et tant,
Que le fermoâr cède et qu’elle en fit autant.
Depuis deux cykl' durait leur tendre amour,
Kan le seigneur revint avec olifan et tambours.

Rhralalalalalère,
Rhalalalalala,
Rhalalalalalère,
Rhalalalalala

La bell' étant enceint' depuis près de neuf moâ
S’ékria : "Sur ma vie ! Kel malheur j’entrevoâ !
Mais mettant la ceinture et la serrant un peu,
Notr'heu mari jaloux n’y verra k'heu du feu."

Rhralalalalalère,
Rhalalalalala,
Rhalalalalalère,
Rhalalalalala

L' guerrier s’en aperçut, et s' mit en courroux.
"O Six", s’ékria-t-elle, "cet enfant est de vous !
Depuis près de deux cykl', fermé à double tour,
L’enfant respectueux attend votre retour."

Rhralalalalalère,
Rhalalalalala,
Rhalalalalalère,
Rhalalalalala

"Hurk !!", s’écria-t-il, "f'mell' au plaisir vertueux,
Ouvrons vite la porte au fils respectueux !"
De joâ la tendre gnulag aussitôt accouchait,
Et depuis la ceinture, c’est lui ki s’la mettait !


Rondach' un jour... Rondach' toujours !!
Information détaillées
Tomazi
Tharkûn du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Malina 12 Joriamel du 1561ème cycle à 19h09

*** Le héraut venait de clamer la fin du premier duel, sans appel et appela les jouteurs suivants. Tom allait affronter son vieux gnutag Gromje à coup de gourdin, un plaisir trop rare pour les orcs, ces fiers combattants qui se camouflaient trop souvent derrière des armures.

L'ancien zikos entra donc dans l'arène et observa la situation. L'herbe avait poussé dans le sable, offrant un support plus stable et ferme qu'il ne devrait. La stabilité du sol permettrait un combat rapide et des mouvements vifs, et seraient donc à son avantage. Les efforts de ces nombreuses années d'entraînement à l'art secret des danseurs de guerre allaient enfin payer.

Enfin, Gromje se présenta sur le sable, certains suporters admirèrent la musculature proéminente du guerrier; Tomazi se dit à lui même en souriant que ce monstre de chairs, d'os et de muscles allaient faire plus de mal au gourdin que le gourdin à cette masse.
Les mouvements du TRafik ork étaient affirmés et francs, ses pieds ancrés au sol et le corps continuellement en tension... un rude adversaire qui tappait peu mais fort.

La stratégie était donc claire, il fallait tapper beaucoup, quitte à ne pas appuyer les coups, et ne pas être touché. Le combat commençait! ***
Information détaillées
Gromje
Trafik'ork
Union de Hâvrebois

le Malina 12 Joriamel du 1561ème cycle à 20h39

Gromje n'eut pas la chance de revenir dans ce combat!! C'est avec une ultime et dernière attaque que son adversaire esquiva pour remettre un petit vilain coup sur le crâne de l'ancien Foudreux. Gromje n'eut pas le choix, il fallait se résigner.

Ta gagné mon vieil' ami!! ta vivacité m'a fait défo'! soit fièr' d'toi!!

Gromje n'avait plus de mots. Il était heureux d'avoir participé, mais frustré. Son manque de rapidité lui avait porté préjudice. Il devra remédier à cela par l'avenir.

L'orc quittait l'arène, laissant célébrer la victoire de Tomazi. Mais rien n'était joué pour Gromje. Les trois perdants s'affronteraient ensemble et le gagnant partira dans le second tour. Il y avait encore une chance que Gromje voulait à tout prix saisir.

La place était maintenant pour le prochain combat...
Information détaillées
Vithy'a
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Malina 12 Joriamel du 1561ème cycle à 21h50

***
Et voilà, le moment était enfin arrivé. Vithy'a allait entrer dans l'arène et se battre contre Asafa, en espérant faire honneur aux femelles.

Elle regarda Gromje qui passa à côté d'elle et lui sourit, pour le féliciter de son combat malgré tout. Lorsque l'arène fut vide, elle s'avança et vint se poser en plein milieu, attendant son adversaire.

Vithy'a regarda l'arbitre qui, se trouvant plus proche de la femelle, pouvait admirer ses mamelles et leur taille "imposante". Elle leva son gourdin en l'air et cria alors :
***

J'SUIS PRÊTE À M'BATTRE !

Information détaillées
Asafa
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Mirion 13 Joriamel du 1561ème cycle à 00h11

*** Le vieil orc avait observé les combats avec attention. Lorsque ce fut son tour, il se redressa, déploya sa carcasse en faisant craquer son dos dans un grognement. Là, il retira sa cape pour révéler un torse hirsute, parsemé de cicatrices.
Il se saisit de son gourdin, saluant les autres participants et ses camarades se trouvant sur le côté, puis s'avança d'un pas lourd et lent sur le sable de l'arène.
Il s'arrêta à bonne distance de l'orcesse, le visage fermé, sa barbe fournie cachant une partie de sa bouche.
Sans rien ajouter, il se mit en position de combat, attendant le coup d'envoi, ne quittant plus du regard son adversaire. ***
Information détaillées
Sanjar
Instrukt’heur du Cerkl
Union de Hâvrebois

le Mirion 13 Joriamel du 1561ème cycle à 00h18

Cela fait un bon bout de temps que Sanjar s’entrainait dans la citadelle du Cerkl’, en attendant l’arrivée de certains responsables de Drogmar afin de régler quelques affaires. Avant la venue de ses gnutags, un Waaghzuuk fut organisé.

Ayant participé à la précédente édition, l’Instrukt'heur du Cerkl’ décida d’assister à celle-ci, ainsi que ceux qui étaient rassemblés à Drogmar, et par la même occasion pour supporter Tomazi, le Tharkûn du Cerkl'.

Pendant qu’il s’y rendait, il vit trébucher dans les fossés de la forteresse, l’invitée arténienne des shamans. Cela rappela à Sanjar la fois où il fit la même erreur, et même que c'est son chef en personne qui aida à sortir.

Donc il n’hésita pas à donner un coup de main et envoya la corde qui était dans son sac, l’arténienne réussi avec l’aide de sa magie à remonter.

A cette occasion, Sanjar échangea quelques paroles à propos du Waaghzuuk après qu’ils se sont présentés.


Information détaillées
Peregrin
Enchant'heur
Union de Hâvrebois

le Mirion 13 Joriamel du 1561ème cycle à 08h03

Le tournoi annonçait pas mal du surprises. A la sortie des deux combattants, Peregrin jeta un regard inquiet à Gromje qui s'éloignait tête baissée.

Il se retourna vers la foule d'orcs réunis autour de la zone de combat.


Mes chers amis ! -il leva sa bouteille en l'air- Ce troisième comb.... -Il retourna sa bouteille, de laquelle s'écoula trois dernière gouttes d'hydromel.- Erf...

Il jeta la bouteille loin dans le sable.

J'ai pu rien à boire...

Il regarda Gromje, puis chaque individu présent en face de lui. Pendant plusieurs secondes, il espérait que quelqu'un lui en jette une, pleine , même pas encore débouchonnée. Son corps oscillait de droite à gauche sous l'effet de l'ivresse et de l'euphorie du moment.

Bon ... Bah... Conti.. tinuons ! Euuuuhhhhh.... -Il regarda un à un les combattants , essayant de se rappeler vaguement des noms et de la suite du programme.

Ah, te voila. Tu n'as pas attendu mon accord pour entrer dans la zone de combat. Tiens-tu à être disqualifié ? Hein ? -il posa l'index sur l'énorme nez d'Asafa qui semblait avoir poussé un grognement dès l'instant où Peregrin avait posé son doigts sur le visage gras de l'orc- Je plaisante l'ami.

En voyant que l'orc là n'appréciait guère la plaisanterie, il se retourna vers le deuxième combattant en essuyant son doigt sur sa tunique.

Toi....

Devant lui se tenait Vithy'a. Il l'avait aperçue quelques temps plus tôt avant le début du tournoi, mais de plus près, la femelle paraissait encore plus imposante. Il commença par observer sa chevelure lisse et blanche. La texture des cheveux s'apparentait aux crinières de chevaux, à quelques détails près. Le visage plutôt fin et allongé, assez rare pour une orc , se mariait bien avec le reste du corps. Sous un long cou interminable se dessinait un buste solide, tatoué d'ornements qui se prolongeaient sur une paire de mamelles fermes que Peregrin avait toujours du mal à détacher du regard. Depuis son arrivé en Hâvrebois, les femelles que Peregrin avait rencontré ne ressemblaient pas à cela. Celle-ci semblait plus féminine, plus svelte. Tout simplement plus humaine.

Je.....
...
.........

Commençons ?
...
Oui ! Commençons !


Il s'éloigna de quelques pas en arrière.

Que le spectacle commence !

Après cette réplique, Il esquissa un sourire satisfait à Marcus
Information détaillées
Vithy'a
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Mirion 13 Joriamel du 1561ème cycle à 08h38

***
Vu la "discrétion" de Peregrin, il est logique que Vithy'a remarqua son regard posé sur son corps. La femelle vit qu'il analysait avec minutie son corps et surtout un endroit trèèès apprécié des mâles. Cela la fit sourire finalement, un sourire de sympathie car, après tout, elle n'avait aucune honte de son corps et se sentait flattée quand les mâles l'admirait.

Puis vint LE moment fatidique, celui où le début du duel fut annoncé. Tout disparu de sa tête, elle vida complètement son esprit pour se concentrer sur son combat. Même si l'ennemi était à découvert, elle allait procéder de la même manière que lors de sa chasse.

Analysant quelques secondes son adversaire, Vithy'a décida de porter un coup rapide, mais puissant à hauteur de la jambe droite, au niveau du genou d'Asafa. Le coup atteignit l'orc, mais lorsqu'elle enchaîna sur le deuxième, il réussit à l'esquiver malgré tout.
Même si elle ne réussit à toucher qu'une seule fois sur les deux attaques, on pouvait déjà voir que le style de Vithy'a reposait sur des frappes chirurgicales aux endroits pouvant déstabiliser un adversaire.

Ny'ya survolait quand à elle l'arène, le regard posé sur Asafa, prête à bondir dessus. Pourtant la jeune faucon n'en fit rien, sa maîtresse lui ayant ordonné de se tenir à bonne distance. Malgré ça, les participants les plus proches (dont l'arbitre) pouvaient entendre les claquements de bec de l'oiseau de proie. Voir sa maîtresse se faire frapper et ne rien pouvoir faire était visiblement quelque chose qu'elle n'appréciait pas.
***
Information détaillées
Asafa
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Mirion 13 Joriamel du 1561ème cycle à 13h23

*** Le vieil orc était totalement concentré sur son combat, ne répondant rien à Pergy. Il se contenta de fixer l'orcesse lui faisant face et il attendit qu'elle se lance.
Son adversaire était rapide et précis, et la première frappe qu'il reçut le heurta violemment dans le genou, lui tirant un grognement de douleur. La foule s'enflamma en voyant cette première passe d'arme.
D'un bond en arrière, il se mit hors de portée du second et reprit une distance de combat plus grande pour jauger son adversaire, se passant machinalement la main sur le genou douloureux. Ainsi, Vithy'a était à la fois véloce et puissante, une combinaison redoutable qu'il n'aurait pas soupçonné au premier coup d'oeil.
Il prit une inspiration et se déplaça alors latéralement, alors que l'orcesse se rapprochait pour poursuivre le combat.
Asafa bondit alors, frappa tout d'abord dans les côtes. La touche fut nette, suffisamment puissante pour couper la respiration de son adversaire un instant et lui faisant baisser sa garde un instant.
Continuant son mouvement, il fit décrire un arc de cercle à son gourdin pour atteindre le sommet du crâne de Vithy'a, la projetant en arrière après la puissante frappe qui venait de l'atteindre.
L'orc à la barbe fournit, s'il n'était pas particulièrement rapide ou puissant, se révélait être très technique et suffisamment rusé pour mettre à mal l'orcesse. ***
Information détaillées
Vithy'a
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Joriol 14 Joriamel du 1561ème cycle à 11h04

***
Son adversaire était vraiment un bon adversaire et elle voyait bien que ses chances de réussir à le battre n'allaient pas déprendre de sa force, mais bien de sa ruse et agilité.

Malgré les violents coups subis, Vithy'a ne tomba pas et resta solide sur ses appuis. Le coup à la tête fut assez violent, mais la femelle garda son regard fixé sur Asafa et lui sourit même. Pas un sourire de moquerie, un sourire démontrant au mâle qu'elle voyait combien il était fort.

Reprenant donc très rapidement ses esprits, elle analysa quelques secondes son adversaire et devina une faiblesse potentielle au niveau de son épaule gauche. Le coup fut rapide et d'une rare violence, à tel point que l'on entendit un craquement. Etait-ce le bras de son adversaire qui cédait, ou simplement le gourdin qui n'avait pas supporté la violence du coup ?
Pour Vithy'a cela n'avait pas beaucoup d'importance en tout cas.

Son adversaire réagit rapidement et elle ne réussit pas à éviter sa riposte, mais cela ne suffirait pas à la faire tomber ou abandonner, pas encore.

Reculant un peu, Vithy'a décida d'attaquer cette fois-ci un autre endroit, son but était d'affaiblir son adversaire et de destabiliser. Avec "grâce" et rapidité, elle donna un bon coup dans les côtés d'Asafa avant d'esquiver sa contre-attaque.

Pour le moment le duel était serré, chacun ayant esquivé au moins une fois, mais le pire restait à venir. Le prochain coup de Vithy'a allait être de nouveau esquivé par son adversaire qui avait alors une possibilité de prendre l'avantage si elle n'était pas assez agile.

Qui allait bien gagner ce duel ?
***
Information détaillées
Peregrin
Enchant'heur
Union de Hâvrebois

le Joriol 14 Joriamel du 1561ème cycle à 17h14

Le combat fût rude et à la fois très curieux. La femelle se défendait en réalité très bien face à un adversaire franchement coriace où la galanterie lui passait bien au dessus. A vrai dire, ce tournoi symbolique de l'union ne laissait pas place à ce genres de courtoisies. Le grand gagnant symbolisait à lui tout seul la force, le courage et toutes les qualités nécessaires du parfait combattant.

Ce combat en particulier était plus plaisant que les autres à voir. Du moins, c'était l'avis de Peregrin. Il observait les mouvements propres et ciblés de la femelle qui enchainait les frappes chirurgicales et d'un autre côté, la puissance des coups d'Asafa qui marquaient obligatoirement la peau lisse de la femelle d'hématomes sombres.

Une série de coups était déjà tombée et les deux combattants étaient encore debout, quoi que bien affaiblis. Les cris de la foule s'intensifiaient alors que Peregrin se rapprocha un peu plus de la femelle qui semblait aussi souffrante que son adversaire.


L'épaule gauche prête à céder. Donne tout ce que tu as ma grande... Lui chuchota Peregrin en la regardant droit dans les mamelons qui semblaient plus gros que jamais.

Information détaillées
Asafa
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Solior 16 Joriamel du 1561ème cycle à 10h36

*** De nouvelles frappes de Vithy'a vinrent ébranler la défense d'Asafa. Cette dernière frappait fort et sur des points particulièrement douloureux et l'orc balafré souffrait face à une adversaire étonnamment agile et précise.
Les coups s’enchaînaient de part et d'autres et Asafa misait toujours sur sa technique et la puissance de ses coups pour tenter de prendre le dessus. A plusieurs reprises, son gourdin percutait violemment l'orcesse en contre après avoir été lui même touché par cette dernière. Pourtant, sur un dernier coup, les deux combattants se frappèrent presque simultanément, tout deux mettant un genou à terre.
Des gouttes de sueurs perlaient le long de la barbe du guerrier pour tomber sur le sable. Haletant, Asafa releva la tête. Son épaule avait effectivement cédée, son bras restant ballant et il était évident qu'il ne parviendrait plus à poursuivre le combat. Tout le désignait comme le perdant du combat. D'ailleurs, Peregrin, tout comme l'ensemble de la foule, s'enthousiasma sur la victoire de la femelle, elle haussa à genou face à l'ancien arténien.
Mais la bronca des spectateurs se tût lorsque l'un d'entre eux fit la remarque suivante. ***

- Hey ! R'gardez ! La gnulag saign' !
*** Les mains au sol, l'orcesse avait gardée la tête basse. Le sable entre ses mains s'était agrégé en de petits tas noirâtres et d'autres gouttes de couleurs amaranthe parsemaient le sol. En redressant la tête, l'orcesse révéla une lèvre éclatée et une pommette ouverte, les deux saignant abondamment et brouillant sa vision. Asafa, face à elle, se redressa en se tenant l'épaule.
Un moment de flottement traversa la foule alors que les organisateurs se réunirent pour discuter. Après quelques secondes, Asafa fut déclaré vainqueur et la foule put s'enflammer pour de bon, célébrant le vainqueur mais aussi et surtout la vaincue, les deux duettistes ayant livré un combat splendide qui resteraient dans les mémoires pour de longs cycles.
Le vieil orc s'avança alors vers l'orcesse et lui tendit sa main valide pour une accolade. Un léger sourire en coin, il lui dit quelques mots à l'oreille et lui saisit l'arrière de la tête pour coller son front contre le sien dans un geste fraternel. Puis, il retourna vers Nisroch, Ush et Zhalana pour y recevoir quelques soins en attendant la suite. ***

- P'tain... Elle m'a salement s'coué la gnulag !
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Solior 16 Joriamel du 1561ème cycle à 14h58

*** La jeune Gobo y avait cru, mais non, ce n'était pas encore l'heure pour la guerrière de gagner contre les mastodontes de leur peuple. Mais elle avait accompli une belle prouesse et cela, il était fort à parier que personne ne l'oublierait.

Surtout pas Asafa, visiblement...

A ses mots, la future shamane ne put s'empêcher d'éclater de rire. Un bon rire enjoué, mais dépourvu de toute moquerie. ***


T'as pas du souvent t'battre 'vek une f'melle kan t'étais p'tiot toi... chez les nomad' d'ma famille, on dit t'jours k'faut être sûr d'soi kan on tape d'sus une femelle, pask'même si elle perd, ça laisse des traces, hurk hurk hurk !

*** Avant de s'occuper de son comparse, l'orcresse regarda l'état de Vithy'a et fronça les sourcils. Il l'avait pas loupé quand même, ce bourrin. Elle regarda les autres, et laissa Asafa à leurs bons soins pour aller soigner la combattante. Elle la gratifia d'un sourire satisfait et commença tout d'abord à l'examiner pour savoir quoi soigner en premier... ***


S'tait un beau kombat gnulag, mankait pas grand choz' pour k'tu l'défonce not' Asafa ! Les Klans vont s'battre pour t'avoir.

*** Ushkaangha examina donc sa "patiente". ***
Information détaillées
Vithy'a
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Solior 16 Joriamel du 1561ème cycle à 21h45

***
Le combat fut rude, bien plus serré que ce que Vithy'a n'avait pensé en tout cas. En effet, elle pensait se faire battre rapidement par Asafa, ce dernier était quand même plus massif qu'elle et visiblement plus fort et pourtant. Il ne faut pas se fier de l'eau qui dort et la femelle venait de prouver à tous ceux présents qu'elle était certainement une des plus fortes de Gor'Kaggar.

Oui, elle venait de perdre ce duel, mais elle souriait et, malgré la douleur, éclata en rires lorsqu'Asafa s'approcha d'elle.
***

T'as bien kombattu et j'pensais pas réussir à t'mettre aussi mal.

***
Elle le laissa faire pour l’accolade et tout ce qui suivit avant de reculer un peu en direction des spectateurs. Vu les douleurs, Vithy'a décida de s'enfiler la potion de vie qu'Ush lui avait donnée. Ses blessures commencèrent à guérir et la douleur diminua, lui permettant de se tenir à nouveau complètement droite, toujours souriante.

Dans sa tête elle s'imaginait déjà la suite car cela n'était pas terminé. En effet, les trois perdants allaient s'affronter dans un combat pour savoir lequel serait repêché pour la suite du tournoi. Quelles étaient les chances de la femelle face à 2 mâles ? Faibles, mais cela ne la décourageait pas, bien au contraire. Elle avait réussit à mettre Asafa très mal en point, pourquoi ne pas réussir à passer entre les mailles du filet ?

Alors qu'elle tentait de récupérer rapidement pour la suite, Gromje lui tendit une potion de vie qu'elle but à nouveau, la rétablissant presque entière. Il lui restait encore quelques égratignures, mais elle allait guérir rapidement.
***

Brôm pour la potion !

***
Son sourire semblait "illuminer" tout le terrain, elle semblait vraiment heureuse de sa prestation et surtout de ce qui se passait en cet endroit. Elle était encore plus belle et on aurait presque dit par moments qu'elle avait le visage d'une humaine.
***

Bon, on attake la suite !

***
Revigorée et remplie d'énergie, Vithy'a retourna au milieu du terrain, prête à en découdre avec ses adversaires, son gourdin toujours à la main.
***
Information détaillées
Gromje
Trafik'ork
Union de Hâvrebois

le Solior 16 Joriamel du 1561ème cycle à 22h15

Quel combat! Mais quel combat! Les spectateurs en avaient prit plein les yeux. Autant le premier fut rapide, le deuxième extra, mais le troisième fut vraiment gigantesque.

Les noms de Vithy'a et Asafa sortaient de la gueule du public. Il y en avait pour les deux, aussi bien pour la sortante que pour le gagnant.

Gromje avait bien analysé tout les combats, celui de Wand'al et Khoragan, le sien bien évidemment et celui de la gnulag avec l'ancien Arténien.

Pour aider un peu plus les shamans, il tendit quelques fioles de potions de vie à Vithy'a. Avec un léger sourire lui dit:


Bravo pour' ton komba', t'va t'voir t'battr' contr' moa et Wand'al maint'nant!

L'ancien Foudreux laissa alors tout son équipement au garde à cotés de l'arène. Un équipement lourd et puissant. Plus il se sentirait léger plus il arriverai à combattre à sa façon.

Entrant sur l'arène, il croisait son ami et vainqueur, Asafa. Un regard les croisait, puis une parole de Gomje.


Bon comba' mon ami', soign' toa bien et j'espèr' kon s'verra au prochain tour'!

Le Trafik' ork' ne laisserai rien passer, il avait raté son premier combat contre un orc, mais compter bien gagner l'autre contre un orc et une orcesse à la fois.
Information détaillées
Peregrin
Enchant'heur
Union de Hâvrebois

le Dolink 17 Joriamel du 1561ème cycle à 17h20

Entre soins intensifs, conseils et encouragements, les participants préparaient le prochain combat..
Celui-là se déroulerait avec trois combattants. Epreuve nettement plus difficile, la concentration se faisait maintenant sur deux adversaires simultanément. Il en est de même pour la vigilance des coups. Un exercice assez complexe, mais déterminant pour la suite du tournoi.

Les trois perdants étaient maintenant prêts et soignés, la foule commençait à s'éloigner de la zone de combat et les festivités allaient reprendre . Peregrin s'avança vers le centre du carré sableux, puis retira ses bottes. Il les retourna en les secouant frénétiquement, faisant tomber une sacré poignée de sable.


Bien , dit-il en enfilant à nouveaux ses groles.

Gromje, Vithy'a et Wand'al , c'est à vous de jouer.
Information détaillées
Vithy'a
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Dolink 17 Joriamel du 1561ème cycle à 20h47

***
Le repos était terminé et il était temps pour Vithy'a de reprendre les choses en main, malgré sa "faiblesse" face à ses adversaires.

Elle respira profondément et lorsque l'arbitre s'approcha des trois combattants, la femelle se concentra et attendit avec hâte qu'il donne le coup d'envoi. Elle regardait ses deux adversaires et savait déjà très bien qui elle allait attaquer en premier.

Lorsque Peregrin lança le combat, Vithy'a fit un pas en arrière pour prendre de l'élan avant de foncer sur Wand'al et d'écraser son gourdin sur son pied droit. Malheureusement le deuxième coup, destiné à la cheville du même pied, fut esquivé. A cause de l'élan pris, la femelle écrasa son visage dans le sable, mais repris rapidement ses esprits et recula aussi vite que possible.

C'est à ce moment là qu'elle reçut un coup à la nuque, provenant du deuxième combattant. Un gros mot provint d'un des spectateurs présents à l'encontre de Gromje, vu qu'il venait de frapper une femelle au "sol", mais cela ne déstabilisa pas Vithy'a. Malgré le coup elle reprit ses esprits, nettoya le sable se trouvant sur son visage et attendait la riposte, en espérant que ses adversaires échouent...
***
Information détaillées
Gromje
Trafik'ork
Union de Hâvrebois

le Lüdik 18 Joriamel du 1561ème cycle à 21h19

Une fois le coup d'envoi donné par Peregrin, Gromje attendait patiemment, calmement. Sa stratégie était de savoir qui allait attaquer en premier et sur quel adversaire.

Il restait malgré tout très prudent, et c'est la gnulag qui fonça en première, fort heureusement, l'ancien Foudreux n'était pas visé, c'était bel et bien vers l'Uruk que cette dernière s'élançait.

Suite à une esquive de l'Uruk et une perte d'équilibre de la gnulag, Gromje fonça, gourdin en main. Pas très fair play mais tant pis, la victoire avant tout.

Le coup s'écrasa sur la nuque de l'orcesse, puis dans un élan rapide, le gourdin se relevait avec force pour frapper le menton de l'Uruk.

Les hostilités étaient donné, le combat promettait d'être rude et intense.

L'ancien Foudreux avait bien l'intention de gagner ce combat coûte que coûte. Il resterait sur ses gardes autant que possible. Il avait vu son premier adversaire Tomazi, esquiver ses coups avec facilité. Il en avait prit de la graine le Trafik'ork. C'est en faisant des combats et en voyant des combats qu'il pouvait facilement reproduire ce que certains faisaient.
Peut-être que ce don lui donnerai l'avantage et surement la victoire?
Information détaillées
Wand'al
Uruk Burguul, Protekteur de Samarkand'
Union de Hâvrebois

le Malina 19 Joriamel du 1561ème cycle à 21h32

Les coups de gourdin pleuvaient dans tous les azimuts ! Et l'Uruk en prenait plein la poire sans pour autant arriver à toucher ses cibles. Si la guerrière était encore tendre, le vétéran était plutôt doué avec un gourdin... Malheureusement pour Wand'al, ce n'était vraiment pas son arme de prédilection et il avait vraiment du mal à bien ajuster ses cibles : le tranchant de sa hache lui manquait terriblement.

Après un terrible coup de gourdin de Gromje, le Protecteur de Samarkand' venait de mettre à nouveau un genou à terre. Un grognement de frustration plus tard, l'Uruk déclara.


Bien joué gnutag, Khelnor était d'ton kôté c'koup ci ! J'croa k'j'ai plus k'à m'entraîner avek c'bout d'bois pour arrêter d'bouffer du sable pendant les tournoas...
Information détaillées
Vithy'a
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Malina 19 Joriamel du 1561ème cycle à 22h14

***
Bon, le combat contre Gromje et Wand'al fut moins épique que celui contre Asafa. Après tout Vithy'a était fatiguée et enchaîner les deux combats de suite ne l'avait pas vraiment aidée dans sa concentration. Beaucoup trop d'attaques furent manquées ou esquivées et c'est donc normal qu'elle termina dernière.

La femelle, voyant que son état n'était plus acceptable, recula et laissa les deux autres continuer leur duel. Elle posa sur ses bleus quelques bandages, afin de se soigner plus rapidement et avant que quelqu'un ne puisse lui dire un quelconque mot, elle disparut.
***

Page [1] [2] ...[4] [5]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page