Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

114 Joueurs sur Ideo (4371 inscrits) : 61 humains (2256), 25 elfes (1371), 28 orcs (744) | 1 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

La Tour des Possibles

Mais rien à voir avec la transition énergétique
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] ...[7] [8] [9]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Calistaen
Porte Parole du Conseil, Archimage de la Négation, Haute Consule, Alchimiste
Confédération Arténienne

le Mirion 12 Volganor du 1561ème cycle à 20h03

L'elfe plissa les yeux devant la pathétique tentative de Flyth, soutenue par Delion.

Et vous espérez sortir de cette Tour en vie ?

Elle posa son regard sur Gurdil.

C'est une condamnation à mort qui nous a été offerte par Mara-Haji Vahid. Ce groupe était perdant au moment même de son arrivée, et vous avez rejeté la seule chance de survie que vous aviez.

Dommage.


L'elfe incanterait une nouvelle fois, et son regard se porterait sur Delion pour le réduire au silence. Puis une autre incantation s'exécuta, pour achever son ancien protecteur.

Une fois qu'il serait tombé, elle ferait quelques pas lents et se baisserait pour ramasser son insigne, avant de la tendre à Onirie.


Cela ne t'engage qu'à me protéger comme tu le fais déjà. Et tu as désormais sous tes ordres mes Liges, les meilleurs combattants de la Confédération.

Thème
Information détaillées
Gurdil
Maître Protecteur de la Négation
Confédération Arténienne

le Joriol 13 Volganor du 1561ème cycle à 14h36

Gurdil de redresse lorsque Calistaen parle. Il a sa hache à la main, face à son ancienne archimage, celle qui fut son amie. Celle qui l'a condamné à mort. Celle qui va finalement exécuter la sentence.

Exécute ton jugement. Un jour tu te souviendras que j'aurai été ton plus fidèle compagnon

Gurdil tomba sous le sort. Est-ce une larme sur sa joue ?


Ainsi disparaît Gurdil. Sa hache à la main.


Membre fondateur du Kernn Fanclub
les petits vieux, c'est comme les poissons rouges. Aussitot qu'on s'attache ils meurent
PJ 48
Information détaillées
ADMIN 1
Pâquerette éternelle

le Joriol 13 Volganor du 1561ème cycle à 21h34

Le corps, visiblement mort (une étude approfondie des énergies vitales le confirmerait) ne resterait pas très longtemps sur place avant de disparaître.

Ainsi que la coutume le voulait, Calistaen récupérerait donc les possessions pécuniaires du défunt.

Quant au reste... et bien... la scène pouvait reprendre.
Information détaillées
Calistaen
Porte Parole du Conseil, Archimage de la Négation, Haute Consule, Alchimiste
Confédération Arténienne

le Valkin 14 Volganor du 1561ème cycle à 18h52

L'elfe tournerait donc son regard vers Sindra, ajoutant pour Onirie.

Tu peux poursuivre, Onirie, puis prendre en charge les blessures de ta moitié.

Puis elle le relèverait vers Delion.

Je m'occupe de celui-là, et nous serons tranquilles.

Calistaen ne prévoyait visiblement pas de s'occuper de Flyth, ni de demander à Onirie de le faire. Il ne présentait pas une menace par rapport à son esprit, elle savait qu'il n'en avait cure. Seuls ces trois là pouvaient poser un problème.

Thème
Information détaillées
Delion Carnesîr
Sorcelame de la Négation, Initié de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Solior 15 Volganor du 1561ème cycle à 14h13

*** Tandis que Calistaen était occupé avec Gurdil, Delion prendrait le temps de boire une potion de dissipation. Il en avait toujours quelques une en stocks. Et pour le coup,cela s'avéra utile.

La nis finirait par reporter son attention vers l'elfe. À ce même moment, il incanterait un sortilège de corrosion à destination du deuxième bassin de la fontaine. Celle où Flyth était censé y être. Son but était dans un premier temps de détruire suffisamment le bassin afin que l'écoulement de l'eau se fasse rapidement vers Onirie et Calistaen. Il ne dirait rien, la discussion ici n'étant visiblement plus d'actualité pour l'Archimage.. ***


"Si ça résiste, frappe. Si ça résiste encore, frappe plus fort. Si ça résiste toujours, arrête, c'est un mur"
Thème
Information détaillées
Männ Athane
Arténien, Mélophore, Maître de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Solior 15 Volganor du 1561ème cycle à 14h16

Männ resté en retrait de l'action, vit donc la chute de Flyth, la mise à mort de Gurdil et entendit les nouveaux ordres de l'archimage.

La condamnation de Sindra était donc maintenue et contrairement à ce qu'il avait pensé, Flyth serait épargné. Le maître de l'éclat ne put se demander durant un instant où aurait été la loyauté d'Onirie si elle avait été confrontée au choix entre l'archimage de la négation et son époux. Männ se demanda également un instant jusqu'où il serait prêt à aller lui-même pour survivre.

Pour le moment, l'archimage ne lui demandait pas de participer aux exécutions, ce qui lui allait très bien.


Männ qui avait assisté à l'exécution de Gurdil ne souhaitait pas voir celle de Sindra. Une mort, inutile, lui suffisait amplement. Aussi, il reporta son attention sur Caracole et se dirigea vers lui. (Enfin lui et ses clones sous vision ultime ce qui serait un peu ridicule et prêterait à rire si la situation n'était pas si désespérée.


Si d'aventures nous choisissions de poursuivre l'épreuve sans obtenir les clefs, après tout Caracole avait mentionné que ces clefs permettraient de sortir avec "plus ou moins de facilité" si le maître de l'éclat se souvenait bien où devrions nous aller pour affronter l'épreuve finale... ou simplement sortir d'ici et accéder à la "suite" ?


(hrp/ j'ai posté sans voir le post de Delion, donc disons que nos persos agissent en même temps ^^'

(et tant pis si Männ et ses clones sont pris dans l'eau et la suite probable à venir :P /hrp)
Information détaillées
Flyth Ranmer
Expérimentateur de l'Académie
Confédération Arténienne

le Dolink 16 Volganor du 1561ème cycle à 22h13

Crac.

Aa....

Blblbblblb.

Passée la surprise de sa chute dans la fontaine, qui ne cadrait absolument pas avec ses projets, Flyth se releva tant bien que mal, convenant quand même que le concours d'armure mouillée vu la saison, c'était pas vraiment ça.

Sa cheville le lança, et alors que ça jasait à côté, il entreprit de sortir de la fontaine en claudiquant. Grand bien lui fit, vu que Delion avait décidé de balancer un sort dessus.

Notre héros repoussa ses cheveux en arrière et sortit tout aussi épiquement une potion de vie, parce que franchement, un truc lui disait que la cheville cassée, pour ce qui l'attendait, ce n'était pas l'idéal.
Qu'il but, donc.

Dé-crac.

Par contre, pour l'égo froissé, la potion fut inefficace.



Membre de la société des bourrins chaotiques anonymes / Lanceur de sorts Haribo
Information détaillées
Sindra
Initiée de la Vitalité, Disciple de la négation
Confédération Arténienne

le Lüdik 17 Volganor du 1561ème cycle à 20h37

Sindra eût juste le temps de tourner la tête pour voir Gurdil mourir et disparaître , la jeune femme en eût gros sur " la patate "

Pas possible elle l'a ....... elle l'a fait ....... elle l'a tuer, GURDILLLL cria Sindra .

Après de longues minutes de silence , elle se retourna en direction de l'archimage et dit :


Tu es fière de toi j'espère ............. tu as tuer l'un de tes plus fidèles ..........

Ayant juste un peu de répit , Sindra eût juste le temps d'écrire une missive à son autre archimage et laissa faire après son destin .


Citation :
Cher Mara-Haji

Par cette missive je vous annonce peut être ma mort ce qu'il me semble ne saurait tarder .

L'archimage Calistaen a péter les plombs dans la Tour , on ne peut plus rien dire elle a déjà tuer un fidèle ,elle est devenue folle.

Merci de m'avoir prise et suivit dans votre école .

Votre dévouée

Sindra


Information détaillées
Onirie Ranmer

Confédération Arténienne

le Joriol 20 Volganor du 1561ème cycle à 17h38

Onirie soupira. Gurdil était mort (pour ses pêchés aurait-elle dit si elle avait été une pujaree). Et voilà que Calistaen lui proposait son poste.
Cela lui faisait une raison officielle de rester à ses côtés...

Mais voilà que Sindra sortait de quoi écrire à deux pas d'elle. Sans réfléchir... Sans apprendre...

Elle se tourna vers elle pour lui trancher la gorge proprement. Si Sindra ne finissait pas sa missive, elle ne pourrait pas l'envoyer. Et elle ne pouvait plus rien pour Sindra à ce niveau-là.

Et dans son esprit, une petite voix retentit : il faut être cinq pour cette épreuve, plus personne ne peut mourir sans tous les condamner. Elle ne croyait pas qu'il soit possible de sortir autrement.

Thème(10/12/1557)

Sortir avec Onirie, c'est mortel.
ADMIN 2
Information détaillées
DEV 32
Tout petit Panda represent

le Dolink 30 Volganor du 1561ème cycle à 17h43

La corrosion de Delion... corroda légèrement quelques armatures métalliques de la fontaine, entrainant un cri soudain de terreur de Caracole:"Oh, ma pauvre fontaine !", et les lamentations reprendraient, plus puissantes qu'elles l'étaient auparavant, des lamentations qui entraineraient chez chacun un irrésistible désespoir.

La petite scène se jouait pendant ce temps devant Caracole, avec ses inévitables et tristes conséquences, mais n'était-il pas damné ? Oh si, il l'était. Et ils l'étaient probablement tous désormais.

Un premier invité s'effondra, et une autre allait suivre. Caracole, lui, larmoyait toujours sur sa fontaine, et le ton serait celui du désespoir lorsque Männ l'interrogea.


C'est inutile... inutile... tout est perdu !

Sur ces paroles, une giclée de sang s'extirpa de la gorge de Sindra, sous la lame d'Onirie. Elle n'aurait pas le temps d'envoyer sa missive, elle s'effondrerait simplement sur le sol, et comme Gurdil, elle disparaîtrait après quelques instants, laissant derrière elle les traces de son décès.

Et de son côté, Männ pourrait remarquer que le masque de Caracole alternait entre trois expressions, toutes plus flippantes les unes que les autres pour exprimer la peine, la joie, et la colère. Enfin, son masque s'arrêterait de tourner sur la colère: les yeux exorbités et rouges, les sourcils appuyés, la bouche largement ouverte et courbée vers le bas, sa mâchoire et ses dents serrées et visibles.

Et dans les lieux, le noir se fit alors, toute source de lumière n'était plus. Il ne restait plus que les lamentations, et après quelques instants, un bruit de cri étouffé de femme, ou de nis, suivi d'un glissement sur le sol qui s'éloignait du groupe vers le sud.
Information détaillées
Männ Athane
Arténien, Mélophore, Maître de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Dolink 30 Volganor du 1561ème cycle à 19h53

" Tout est perdu " songea Männ durant un instant. S'en suivrait l'assassinat de Sindra, puis le manège horrifique du masque de Caracole... qui cesserait par une expression symbolisant la colère.

Le noir.

La solitude qui va avec.

Le hurlement de pensées contradictoires. " Lâche ", entendit-il, " Tu as pris la bonne décision", perçu_t-il également, avant que tout ne se mêla. Un " il y a toujours de l'espoir " perdura durant un instant, puis il laissa place à un " tu n'as rien fait pour les sauver et maintenant tu vas périr à ton tour " .

Puis l'ironie chassa bien vite ces pensées, s'ils étaient tous condamnés, au moins, personne ne pourrait raconter sa fin et si on devait se souvenir de lui se serait pour ses participations aux batailles de Folionna et Dalashinn.

Une image trompeuse, pensait-il, autant que celle que les miroirs lui avaient montré lors de leur arrivée.


Le noir, un cri étouffé féminin, Onirie ou Calistaen, puis un corps traîné.

Le noir toujours.

Le regret de ne pas avoir appris à maîtriser correctement ce foutu sort de lumière.

Une question fugace : " doit-il réellement tenter quoi que ce soit pour sauver Onirie ou Calistaen après qu'elles aient tuées sans hésiter Gurdil et Sindra " ?

D'un autre côté, songeait-il, il était, à la base, venu dans cette maudite tour pour libérer une demoiselle en détresse. Bon elles étaient toutes deux mariées, et capables de le tuer... cela donnerait un sens à sa mort, peut-être.

Il se demandait également pour quelle raison il devait encore se battre si tout était fini, n'ayant pas forcément conscience encore que son désespoir était lié à la nature étrange de la salle.


Tandis que ses pensées défilaient dans son esprit, il fouilla dans son sac de voyage à la recherche d'une torche et d'un briquet histoire d'essayer d'y voir plus clair, littéralement à défaut de mieux.
Information détaillées
Flyth Ranmer
Expérimentateur de l'Académie
Confédération Arténienne

le Lüdik 31 Volganor du 1561ème cycle à 13h14

Sindra mourut proprement, et son corps disparut. La chose laissa Flyth circonspect un instant, et quelques questions émergèrent dans son esprit. Toutefois, il n'eut pas le loisir de s'y interesser.

L'aigrefin résista tant bien que mal à l'intrusion dans son esprit. C'était quelque chose qu'il avait déjà ressenti par le passé, et il tenta de bander sa volonté. Malheureusement, il ne disposait plus de certains atouts pour résister correctement à ce genre de pression, et il se sentit désespéré brièvement.

Le noir se fit alors dans la salle, et le voleur décida de reprendre ses esprits, et lutter contre cette sensation de panique insidieuse.

Flyth se concentra, et les runes vinrent, pour faire apparaitre une flamme dans sa main gauche. L'épreuve de base pour entrer à la destruction.
Un halo orangé l'éclaira, mais son champ de vision était clairement réduit, alors que les plaintes incessantes commençaient à lui peser sur les nerfs.


'Nirie ?

L'inquiétude était sensible dans sa voix grondante, pourtant c'était rarement quelque chose qui se manifestait chez lui, surtout envers son épouse, qu'il savait pouvoir se débrouiller.

Il chercha autour de lui l'origine du bruit qu'il venait de percevoir,

Membre de la société des bourrins chaotiques anonymes / Lanceur de sorts Haribo
Information détaillées
Onirie Ranmer

Confédération Arténienne

le Malina 1 Logalios du 1562ème cycle à 23h00

Le cœur d'Onirie tomba dans son estomac tandis qu'elle accomplissait son geste. Une petite partie encore rationnelle se demandait à quel point elle le regrettait et à quel point la pièce influençait ses émotions. Toujours était-il que lorsque le noir tomba, elle eut comme une terrible envie de se recroqueviller sur elle-même pour se lamenter sur son sort.

Deux choses l'en empêchèrent. Le cri de Calistaen et l'inquiètude de Flyth. Son devoir et son mari.


C'est Calistaen.

Elle n'avait rien sur elle pour faire de la lumière, pour une fois. Il lui faudrait ronger son frein avant de chercher Calistaen. Courir tête baissée dans le noir n'était vraiment pas une bonne idée.
Thème(10/12/1557)

Sortir avec Onirie, c'est mortel.
Information détaillées
Flyth Ranmer
Expérimentateur de l'Académie
Confédération Arténienne

le Mirion 2 Logalios du 1562ème cycle à 10h13

S'aidant du son, même si les lamentations le perturbaient un peu, il se rapprocha d'Onirie, l'éclairant quelque peu avec la flamme qui s'agitait dans sa paume. Elle semblait indemne, même si les circonstances étaient étranges. Il fut un peu rassuré et posa une main sur l'épaule de la jeune femme.

J'voudrais pas être pessimiste, mais je crois qu'on est dans la merde...

Avec l'assassinat de Gurdil et Sindra, leur groupe était réduit comme peau de chagrin. Et la disparition de Calistaen allait être un sacré frein aux épreuves, à moins que la Tour s'adapte, mais Flyth en doutait.

Je crois qu'à trois, on va jamais pouvoir sortir de là. A voir si on essaye de retrouver Calistaen, mais je t'avoue que j'ai pas très envie qu'elle ordonne nos morts ensuite.

Il appella donc le troisième larron, ayant complètement oublié la présence de Männ.

Delion ?
Membre de la société des bourrins chaotiques anonymes / Lanceur de sorts Haribo
Information détaillées
Männ Athane
Arténien, Mélophore, Maître de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Mirion 2 Logalios du 1562ème cycle à 14h10

Männ tout en allumant sa torche (comme ses clones ?) entendit et vit donc les deux époux. Flyth avait créé une flamme (ordinaire ?) dans sa main comme par magie, enfin par magie (la dernière fois que Männ avait vu, lorsqu'il était enfant, un vieux moisi tenter de faire la même chose il avait échoué et le promoteur avait projeté sur l'individu en question un seau de bouse ce qui n'avait pas été bon pour sa réputation ).

A cinq, déclara le maître de l’éclat en constatant que l'homme qui avait plongé dans la fontaine l'avait oublié (et comptant Calistaen parmi eux puisqu'il supposait qu'elle n'était pas morte ).

Männ était partagé quant à la a suite à donner. Le désespoir de la salle l'affectait mais pas seulement. Sa loyauté envers l'archimage de la négation après les agissements qui avaient été les siens, était lié à sa volonté de survivre avant son devoir envers un archimage d'Arténie d'une école différente de la sienne. Et surtout, Caracole semblait entraîner Calistaen ce qui impliquait qu'il connaissait probablement une autre sortie qu'il ne dévoilerait peut-être pas si on ne le laissait pas faire. Et par dessus la marché la dernière fois qu'ils s'en étaient pris à lui, la salle avait fait savoir son "mécontentement".

Quoi qu'il en fut, avant de décider de lancer éventuellement un sort d'entraves pour éviter que Caracole ne s'enfuît, Männ voulait en premier lieu voir si Calistaen était menacée par une arme quelconque. Il doutait qu'Onirie pusse se résoudre à abandonner la nis et accessoirement, le comportement de cette dernière était peut-être effectivement affecté par l'épreuve comme il l'avait supposé en tentant de négocier les vies de Sindra et Gurdil donc, il restait de son devoir, en tant qu'arténien, de tenter de sauver l'archimage de la négation.
ADMIN 2
Information détaillées
DEV 32
Tout petit Panda represent

le Dolink 6 Logalios du 1562ème cycle à 11h15

Après quelques instants, la lumière fut de nouveau. Calistaen avait disparu, Caracole également, et la porte ouverte par Delion et Flyth se referma. Ne restait plus que ce petit groupe d'aventuriers qui venait de vivre quelque chose de particulièrement étrange et éprouvant.

Et les lamentations s'atténuèrent, de même que le sentiment de désespoir.
Information détaillées
Delion Carnesîr
Sorcelame de la Négation, Initié de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Lüdik 7 Logalios du 1562ème cycle à 11h32

*** Cette sensation était désagréable certes; bien que Delion ait connu jadis des situations qu'il estimait plus désespérante. Pour l'instant, il était encore en vie et cela suffisait à lui rappeler que rien n'était encore fini.

Il n'avait pas répondu à Flyth; jugeant dans un premier temps que la prudence était nécessaire dans le noir total.Une imitation de voix étant tellement possible mieux valait un excès de prudence.

Lorsque la lumière revint, son regard se dirigerait vers la dernière position connu d'Onirie. Sans doute pour vérifier si celle-ci était allé au bout de son acte d'exécution. Et l'absence du corps de Sindra suffirait à lui répondre. Non surpris, il y avait malgré tout une rupture qui s'opèra intérieurement. Et il était à présent difficile pour Delion de quantifier concrètement ses sentiments tout comme ses motivations. Il secoua la tête se disant simplement que rien n'avait changé et que visiblement rien ne changerait.

Portant son regard sur Flyth. ***


On fait quoi?

*** Nul regard sur les autres protagonistes. Comme si au fond de lui leur sort, leurs idées lui importait peu à présent. Même s'il n'oubliait pas qu'il devrait sans doute travailler avec pour sortir d'ici. ***


"Si ça résiste, frappe. Si ça résiste encore, frappe plus fort. Si ça résiste toujours, arrête, c'est un mur"
Thème
Information détaillées
Männ Athane
Arténien, Mélophore, Maître de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Lüdik 7 Logalios du 1562ème cycle à 14h46

Et la lumière fut de nouveau. Et avec elle, le sentiment de désespoir et les pleurs s’atténuèrent. Pas la mauvaise ambiance qui régnait dans le groupe. D'un autre côté, parmi les survivants, il y en avait deux qui avait fui avant de revenir pour tenter d'attaquer l'archimage, une qui avait assassiné Sindra et le dernier qui avait rallié le camp le plus fort.

Männ estimait toujours qu'il aurait agi différemment si les deux mâles ne s'étaient pas enfui lorsque les choses avaient mal tourné et si les condamnés avaient tenté de se rebeller. Mais les évènements ne s'étaient pas produits ainsi. Et s'il avait survécu durant sa jeunesse dans la vieille ville ce n'était pas en agissant avec bravoure. La bravoure, il la réservait aux batailles. Il était venu ici pour vivre une aventure, qu'il savait difficile, pas pour mourir à cause des dissensions de l'école de la négation.

Une part de lui regrettait d'avoir parlé au petit dragon qui surveillait l'entrée. S'il ne l'avait pas fait, ils ne seraient peut-être pas arrivés là, vu que le dialogue ne semblait pas être le fort de ses compagnons. Cela aurait évité les trois morts qui avaient déjà eu lieu et celles qui viendraient sans doute par la suite.


Parce que comme le rappelait Delion par sa question, il fallait continuer. Männ aussi en avait des questions. Des tas, potentiellement, sur l'archimage de la négation notamment. Mais personne ne lui répondrait, les deux mâles l'ignoraient royalement, l'un d'entre eux ne l'ayant même pas compté parmi eux et la nouvelle maîtresse protectrice de la négation ne lui avait pas paru spécialement plus causante.


Männ soupira. Rien ne s'était passé comme il l'avait imaginé en arrivant, lui qui avait pris toutes cette aventure au départ comme une "agréable distraction".



J'imagine qu'on va devoir se supporter jusqu'à ce qu'on trouve une sortie, dit-il, énonçant une évidence, sans parler à personne précisemment. Les corps des morts ayant disparu plutôt qu'étant resté ici, il est possible que nous ayons encore une chance de les sauver. Il n'y croyait pas vraiment en le disant, mais il fallait essayer de positiver.

J'ai entendu un glissement vers le Sud lorsque Caracole s'est emparé de Calistaen, j'imagine que les portes anonymes sont potentiellement des sorties.

On peut aller jeter un œil sur elles j'imagine, ou tenter d'affronter autant d'épreuves que nous pouvons tous les quatre pour accomplir ce qui était prévu que nous accomplissions au départ.
Information détaillées
Onirie Ranmer
Maître Protecteur de la Négation
Confédération Arténienne

le Lüdik 7 Logalios du 1562ème cycle à 15h39

Onirie secoua la tête.

De les sauver ? Non, je doute qu'ils aient été sauvables. J'envisage plutôt un retour à la vie. Vu leurs fanfaronnades, nul doute que ne pas avoir fait plier Calistaen les aura maintenus sur cette maudite terre.

Elle posa sa main sur celle de Flyth et appliqua une légère pression. Il pouvait sentir qu'elle tremblait.

Il faut leur envoyer des missives pour voir s'ils ont besoin que nous contactions d'autres personnes pour leur envoyer de l'aide.

Elle avait dit ça à la cantonade. Ce n'était certainement pas elle qui allait le faire. Tandis qu'elle parlait, elle essuya le sang de ses lames tout en essayant de diminuer le tremblement de ses mains, puis les rangea. Au sol se trouvait l'insigne qu'elle avait fait tomber dans ce bordel. Elle n'avait pas eu le temps de répondre... Son poing se referma dessus, jusqu'à s'imprimer la marque dans la main.

Maintenant que le désespoir s'atténuait, une part d'elle avait envie de hurler. Sur Gurdil et Sindra pour leur ego et leur stupidité. Sur Delion qui avait cherché à fuir alors qu'ils avaient été à deux doigts de réussir à apaiser les choses. Sur Flyth pour avoir arrêté de fuir et s'être mis dans le viseur de Calistaen. Sur Calistaen pour ne pas avoir décidé de retenir et faire payer plus tard, à la limite... Et sur bien d'autres gens qui étaient tout autant responsable de ce résultat.
Elle inspira profondément et saisit le menton de Flyth de sa main libre.


Sc ritf it wt lctfv gsifv qtc rc vtpv zgyv sg bptpoc, o'cvw qt'iy l'gtfg wttpc z'gdifz. O'cvw osgpf ?

Et un coin de sa tête s'agitait que Gurdil et Sindra poursuive leur petite vendetta à leur retour. Ils étaient si stupide. S'en prendre à Calistaen signifiait s'en prendre à Vahid. Personne ne se souvenait-il des moyens qu'il avait fallu déployer la fois précédente ?
Pourquoi ne pas laisser à Calistaen un peu de paix, non plus ? Pourquoi l'avoir poussé au manichéisme ?
Si stupide.
La colère et la peur bouillonnaient au fond de son regard.

Thème(10/12/1557)

Sortir avec Onirie, c'est mortel.
Information détaillées
Männ Athane
Arténien, Mélophore, Maître de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Lüdik 7 Logalios du 1562ème cycle à 18h16

Männ était de l'avis d'Onirie, mais comme les choses semblaient fonctionner de manière étranges au sein de cette univers que constituait la tour, il gardait dans un coin de sa tête la possibilité de sauver tout le monde et d'une fin douce amère, une fin heureuse n'étant, clairement, plus possible.

Il doutait d'ailleurs pour cette raison que les missives puissent être transmises. Il doutait également que si Sindra et Gurdil étaient en vie, ils souhaitassent lui répondre à lui qui n'avait pas fait grand chose pour les sauver, à part échouer à raisonner l'archimage.


Bon... dans ce cas, il ne reste qu'à tenter de sauver nos miches et essayer de découvrir ce que Caracole a fait de Calistaen...

Restait toujours à savoir si ses compagnons d'infortune souhaitaient tenter les épreuves ou autre chose.
Information détaillées
Flyth Ranmer
Expérimentateur de l'Académie
Confédération Arténienne

le Lüdik 7 Logalios du 1562ème cycle à 18h53

Alors que la lumière revenait, Flyth étouffa la flamme dans sa main. L'ambiance lugubre s'apaisa et l'aigrefin eut l'impression de retrouver une certaine sérénité vis à vis de la protection de son esprit.

Mann se fit alors entendre.


Ah oui, désolé.
Je t'avais oublié.


On avait bien compris. Delion et Onirie parlèrent, et la sicaire s'approcha de lui, pour lui parler. Il posa sa main sur celle de la sicaire, avant de la serrer.

Quelques mots pour eux deux uniquement, et Flyth eut un sourire en coin, semblant amusé, voire insouciant en ces moments assez funestes. Il rendit son regard à Onirie, et au lieu de paroles légères, il opta pour une approche différente.


Ytv hceev rf w'hvyf.

Oui, il avait bien dit, des années auparavant, qu'il ne fallait pas vraiment compter sur ce genre de choses, mais après tout, pourquoi pas ? Et puis, les concernant, cela avait un sens bien différent que pour ceux ayant une vie douce. Il voulut ajouter quelque chose, sur le prix de certaines allégeances qui pouvaient se révéler trop lourdes, mais changea d'avis. Plus tard, peut-être.
L'instant d'intimité passa, il fallait prendre les choses en main.


Bon ben...
Je vais écrire les missives, déjà.


Flyth trouva un rebord intact de fontaine et écrivit deux missives lapidaires à destination de Gurdil et Sindra. En attendant que son piom revienne, il se releva et reprit la parole.

Je dirais qu'il faut surtout essayer de sortir d'ici. On peut peut-être voir si les épreuves n'ont pas été réinitialisées en fonction de ce qui vient de se passer, d'ailleurs. Pour Calistaen... on verra quand on sera sortis d'ici, mais ça sert pas à grand-chose de se pigner la tête à ce sujet.

Vahid, magnanime ? La blague.

Je vous propose qu'on aille vérifier ça.
Membre de la société des bourrins chaotiques anonymes / Lanceur de sorts Haribo
Information détaillées
Flyth Ranmer
Expérimentateur de l'Académie
Confédération Arténienne

le Lüdik 7 Logalios du 1562ème cycle à 19h42

Après avoir dit cela, une missive arriva, le piom beuglant "Sindra !".

Au moins, on est fixés...

Flyth lut la missive et eut un petit soupir.

Elle est avec Gurdil, ils sont visiblement dans une autre pièce, même si l'orc est en état de choc.

Il ne put retenir un petit rire sarcastique à cette idée. Gurdil en état de choc. Il fallait qu'il trouve un moyen de commémorer ce jour.

Ah et Calistaen est aussi avec eux, mais elle est dans une grosse boite en verre et elle flotte, en étant inconsciente. Mais vivante.

Et Sindra me demande ce qu'elle doit faire, elle n'a pas de porte pour sortir de son côté...


Ah ben voilà, coach de nihiliste, une carrière d'avenir !
Une réponse de Gurdil arriva alors, si on pouvait appeler ça une réponse, puisqu'il s'agissait de la lettre qu'il avait envoyé, mais toute chiffonnée.


Ah, je crois que je l'ai vexé.
Membre de la société des bourrins chaotiques anonymes / Lanceur de sorts Haribo
Information détaillées
Männ Athane
Arténien, Mélophore, Maître de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Lüdik 7 Logalios du 1562ème cycle à 20h07

Männ observa le manège du piom. Une réponse revint rapidement. Sindra et Gurdil étaient donc en vie. Une bonne nouvelle, finalement.

Bon... ben au moins on est fixé.

A la fois sur le sort des deux assassinés et sur celui de Calistaen, songea-t-il.

Männ se relancerait un sort de vision ultime s'il n'était plus sous l'effet du précédent et commencerait à examiner la porte que Gurdil avait fracassé vainement précédemment.

Quant à ce que devait faire Sindra, Männ ne sachant pas spécialement ce qu'ils devaient faire eux-même, il préféra ne pas donner de conseil foireux. Néanmoins tout en se dirigeant vers la fameuse porte, il dit à Flyth :


Si elle veut qu'on essaie de l'aider, il va falloir qu'elle nous décrive le lieux où elle se trouve, pour commencer.
ADMIN 2
Information détaillées
ADMIN 2
Tout petit Panda represent

le Lüdik 7 Logalios du 1562ème cycle à 21h09

Il n'y avait rien de particulier sur cette porte. Cela semblait être juste une porte. Bien fermée.
Information détaillées
Männ Athane
Arténien, Mélophore, Maître de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Malina 8 Logalios du 1562ème cycle à 20h27

Männ se retourna donc vers ses compagnons : On est d'accord qu'hormis la tentative de Gurdil pour fracasser cette porte, nous n'avons même pas essayé d'ouvrir les portes qui ne portaient aucune indication ?

Je vérifie si on peut l'ouvrir tout simplement, ou vous préférez qu'on ne touche pas aux portes qui n'ont aucune indication ou aucun sceau d'ouverture ?



D'une part il ne voulait pas agir sans le consentement de la majorité, des fois qu'il déclencha l'apocalypse involontairement (après tout ce qui s'était passé, Männ était peut-être un brun paranoïaque), d'autre part, rien ne disait finalement, Caracole y compris, que ces portes fermées étaient verrouillées. Rien ne disait non plus si elles cachaient des épreuves ou pas ni même si elles devaient être ouvertes avant ou après celles qui avaient un système de verrou par le nombre.
Information détaillées
Delion Carnesîr
Sorcelame de la Négation, Initié de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Malina 8 Logalios du 1562ème cycle à 20h48

*** Delion écoutait les dires de chacun. Concernant Gurdil, Delion ajouterait. ***


Il n'est pas vexé, il a sûrement pris un bout de papier qu'il avait en poche. Et à défaut vu ce qu'il s'est passé....

Intérieurement il doit être démoli et il va lui falloir un peu de temps pour se remettre sur le bon chemin.


*** Se tournant vers Mann, ***


Je crois que non Ma-Haji. Mais nous pouvons essayer votre idée. La chance sourit aux audacieux dit-on.

*** Il finirait cette fois par Onirie, ***


Fanfaronnade dis-tu? Ils ont simplement fait leur choix et l'ont assumé jusqu'au bout. Au même titre que toi concernant... Ce bain de sang que tu sembles avoir fait.

Je suis toutefois surpris que tu n'ais pas chercher à raisonner Calistaen sur le fait qu'exécuter deux personnes pourrait compromettre sa propre survie ainsi que celle du groupe et de ce fait provoquer l'échec de notre survie et donc de l'objectif principale ici.


*** Il n'y avait pas de rancune ni même d'animosité dans son ton.Simplement un constat des faits qu'il ne jugerait pas dans l'immédiat. ***


"Si ça résiste, frappe. Si ça résiste encore, frappe plus fort. Si ça résiste toujours, arrête, c'est un mur"
Thème
Information détaillées
Männ Athane
Arténien, Mélophore, Maître de l'Eclat
Confédération Arténienne

le Joriol 10 Logalios du 1562ème cycle à 18h21

Männ tenta donc d'ouvrir la porte "normalement". (et finit en tas de cendre comme un voleur :P )
Information détaillées
Onirie Ranmer
Maître Protecteur de la Négation
Confédération Arténienne

le Solior 12 Logalios du 1562ème cycle à 15h29

Onirie surveillait les actions de Männ, prête à venir l'aider s'il venait à lui arriver un malheur.

Je sais choisir mes combats, Delion. Calistaen n'était pas en état d'être raisonnée. La salle, les propos de Caracole, ceux de Sindra et Gurdil... Nous avions passé son point de non-retour.

Elle eut une moue.

Quant à eux, ils ne sont certainement pas allés au bout de ce qu'ils pouvaient faire ni de leur conviction.
Thème(10/12/1557)

Sortir avec Onirie, c'est mortel.
Information détaillées
Flyth Ranmer
Expérimentateur de l'Académie
Confédération Arténienne

le Lüdik 14 Logalios du 1562ème cycle à 20h39

J'crois qu'on pourrait remettre à plus tard le débat "est-ce qu'ils ont fait les cons ou pas ?" Ils auraient pu aussi faire machine arrière en comprenant qu'elle allait pas changer d'avis, ça... aurait évité tout ça.

Il se tourna vers Delion.

Si Sindra était morte, tout comme Gurdil, ils seraient dans les Limbes, ou à émerger dans un portail de résurrection. Ca veut dire... qu'Onirie ne les a pas tué, et que ce lieu ou ils se trouvent est probablement comme ici. Juste... ailleurs.

Un peu comme si on était dans un lieu onirique, même si j'm'y connais pas assez pour pousser plus loin les réflexions...


Enfin, ça change pas notre souci : sortir d'ici vivants.

Il décida de répondre à Sindra.

Bon, je pense qu'on va devoir l'aider de son côté, si Gurdil est traumatisée et Calistaen dans une boite, j'sais pas si elle va avoir toutes ses capacités de réflexion.

Citation :
Bon, Sindra...

Va falloir être forte.

Tu vas me décrire TOUT ce qu'il y a dans la pièce, pour qu'on puisse t'aider à distance.
Respire, on va te sortir de là.

Flyth.


Ne restait plus qu'à voir si Männ ouvrait sa porte.
Membre de la société des bourrins chaotiques anonymes / Lanceur de sorts Haribo
ADMIN 2
Information détaillées
ADMIN 2
Tout petit Panda represent

le Malina 15 Logalios du 1562ème cycle à 19h29

La porte ne bougeait pas malheureusement.

Page [1] [2] ...[7] [8] [9]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page