Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

131 Joueurs sur Ideo (4383 inscrits) : 74 humains (2265), 32 elfes (1374), 25 orcs (744) | 16 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Shamanism' et Sauvag'ri', quand l'destin kogne la port'

Bashnag se lance à corps perdu dans son destin
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] [3]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Bashnag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Mirion 19 Tilomias du 1561ème cycle à 12h59

***
Il faisait frais. Et c'était une bonne chose selon Bashnag.
***


A l'Aub', à l'autel du Sauv' k'il a dit Arr'Harr ! C'est kand l'Aub' d'jà ? Mince, j'aurais du l'ui d'mander...

***
Dans le doute, Bash' s'était pointé à minuit. Minuit, c'est bien, même si de l'avis de l'orc, c'était pas bien nommé. Il faut dire qu'il avait son avis sur beaucoup de chose le garçon.
***


Bwarf, quitt' à êtr' là, j'qu'à m'fendr' d'une prière à Rasgor. En plus, là, sous les lucioles du ciel... ça va être parfait ! Lucioles... hé hé

***
Lucioles, un mot savant que Bash utilisait pour parler des étoiles. Mais ce qui le faisait marrer, c'est qu'il avait découvert qu'il fallait les mêmes lettres pour écrire "Lucioles" et "Couilles" ... alors depuis...

Et alors que les heures passèrent, que Bash' restait dans la ferveur de sa prière et que le ciel changeait et s'éclairait ... l'Aube approchait à grand pas... à moins que ça ne soit pas l'Aube...
***
MJ 21
Information détaillées
MJ 21
En congé sabbatique, ne pas contacter

le Valkin 21 Tilomias du 1561ème cycle à 23h44

La nuit, il fait noir. Heureusement pour Bashnag, la lune éclairait la plaine aux pieds des murailles de Drogmar de sa lumière laiteuse. Cependant, alors le gnutag s'enfonçait dans la forêt, cette lumière se fit de plus en plus rare. Bientôt Bashnag ne voyait plus grand chose.

Ce n'est qu'au bout d'une bonne trotte extrêmement laborieuse qu'il arriva à destination. Ou plutôt qu'il devina qu'il ne devait plus être bien loin.

En effet, c'est son odorat qui l'avertit qu'il arrivait bien à proximité de l'autel du Sauvage: L'odeur de charnier qui se dégageait des nombreuses offrandes à Rasgôr était difficile à manquer.

Ici, les arbres portaient des fruits étranges en forme de bêtes entières, de pattes, de têtes ou d'autres morceaux attachés par des cordes aux branches et se balançant au gré du vent pour offrir un spectacle macabre au nouvel arrivant, ou simplement déposés sur des pierres. Pourtant, aucune bête vivante ne semblait s'approcher pour profiter du festin...

Bashnag était seul. À moins ce fut sa première impression. Néanmoins, alors qu'il s'approchait de l'autel lui-même, il crut percevoir un ronflement venant d'un peu plus loin sur sa droite. Il semblait provenir d'un grand arbre au tronc particulièrement imposant...
Information détaillées
Lank Akasgkra
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Solior 22 Tilomias du 1561ème cycle à 09h19

Lank se mit en route elle aussi.

"Ssi t'ah pâh enkohr trouvéh d'maître, viens."

Elle se le ne dit pas dire deux fois. Un peu plus tard, elle prit la route en s'étant renseignée avant sur sa destination, jusqu'à apercevoir une ombre massive un peu au loin, devant elle.

Peu bavarde, elle n'avait même pas répondu à la missive.

Peu bavarde, elle arriva peu de temps après sur le lieu dans le plus grand des silences, aussi discrète qu'une orkesse sans armure pouvait l'être. Elle se tenait presque droite, presque, un grand sac accroché à son épaule, vêtue d'une robe longue de très mauvaise facture, raccommodée un peu partout.

De loin, elle vit l'ombre de Bashnag et l'observa, lui qui semblait être bien plus proche de l'autel. La main posée sur un arbre non loin, ses narines ressentaient une odeur particulière, et finalement plutôt que de se cacher, elle s'avança vers l'orc déjà présent, lui adressant simplement un signe de tête en guise de salut.
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Solior 22 Tilomias du 1561ème cycle à 17h38

*** L'orcresse était déjà à une sacrée trotte des lieux lorsqu'elle reçu la missive de son mentor. Elle fut sur le moment autant rassurée qu'inquiète.

Rassurée que le vieux croulant ne l'ait pas oubliée, et inquiète à l'idée qu'il allait être bien pire qu'avant depuis qu'il savait qu'elle était du Lynx. Parce qu'elle se souvenait de ses derniers propos à ce propos, elle savait ce qu'il pensait de Lynx et des pauvres fous qui s'y acoquinaient...

Elle pesta sur le sentier qu'elle parcourait et fit demi tour. Dés qu'elle trouva un coin à l'abri pour cela, elle lui écrivit une réponse. Elle serait là, elle n'abandonnerait pas, jamais.

Légèrement en sueur pour avoir alterné marche rapide et course pour arriver à temps, la jeune Goboroktar atteignit l'autel de Rasgor alors que l'aube commençait à se faire connaître.

Ni en avance, ni en retard, précisément à l'heure prévue.

L'orcresse fit l'incommensurable erreur de prendre une bonne bouffée d'air, à pleins poumons. L'air était encore plus vicié que dans son souvenir, comme si des centaines de cadavres d'animaux en tous genre avaient été rajoutés.

Elle grimaça, mais continua à avancer, pour aller à la rencontre de deux de ses congénères qui se tenaient de dos par rapport à elle, et qu'elle imagina être de potentiels nouveaux gobo. Avant même qu'elle n'ouvre la bouche pour les saluer, elle entendit le ronflement.

LE ronflement. Venant DU tronc. Machinalement, elle se massa l'arrête du nez.

Elle s'approcha des deux orcs, les salua en silence tout en collant son index droit sur ses lèvres, les intimant à garder le silence.
Calmement, avec des mouvements amples et aussi légers que possible, elle se glissa jusqu'au tronc. Elle ramassa un bout de branche assez long pour réveiller "la bête" et en être assez loin pour ne pas se prendre un retour de bâton dans la poire.

Doucement, elle titilla la chose ronflante du bout de la branche sèche. ***


Hey l'vieux, c'est d'jà l'aube.

*** Durant une demi seconde, elle espéra que la "chose" était bien le vieillard et pas un ours au pelage aussi mités que la cape de l'ancêtre... aussi, par précaution, elle fit un pas de côté tout en continuant son action de réveil-matin par quelques mouvement du bois. ***
Information détaillées
Bashnag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Solior 22 Tilomias du 1561ème cycle à 17h56

***
Bash' semblait surpris à la première arrivée. Une Orkette. Et une pas vilaine. Mais une silencieuse. De son avis, l'ork pensait que ceux qui ne disaient rien n'avaient probablement rien à dire.

Il rendit à Lank un signe de tête assuré. L'odeur de charnier n'était pas ce qui le dérangeait le plus. Karmir, ça, ça le dérangeait. A bien y réfléchir l'odeur semblait même peut-être un peu plus agréable ici.

Il détaillait les fripes de sa nouvelle camarade qu'il jugeait être ici pour les mêmes raisons. Et celui lui laissait croire aussi que l'Aube était plus trop loin.

Et puis, Ushkaangha rappliqua elle aussi. Il avait déjà communiqué avec elle par le récit et les missives. Il l'avait croisée pendant le tournoi, elle l'avait divinement snobé. Là, au moins, elle le saluait.

Deux orkettes. Et des pas vilaines. Il se demandait si finalement il n'avait pas choisi une voie de gonzesse. Mais la pensée fut dissipée lorsqu'il vit Ush' tenter de réveiller une bestiole. Si ce machin était Arr'Harr, alors, vivre comme un clodo dans un charnier lui semblait une voie exceptionnelle. Sa foi en tout ça venait de se restaurer.
***
Information détaillées
Arr'Harr
Kamarad', Shaman
Union de Hâvrebois

le Dolink 23 Tilomias du 1561ème cycle à 17h08

L'arbre en question était un immense chêne qu'Ushkaangha connaissait bien pour y avoir reçu ses premières leçons de shamanisme. Le tronc était creux, et c'est à l'intérieur que le vieil shaman s'était aménagé une tanière.

L'orckesse se souvint que d'étranges grigris faits de plumes et d'ossements pendaient dans l'ouverture et parvint à pénétrer à l'intérieur sans les heurter. Là, elle eut tout juste le temps de constater que c'était bien Arr'Harr qui dormait au fond de la cavité.

Le ronflement cessa soudainement, deux yeux jaunes bien connus s'ouvrirent dans la pénombre et la voix du shaman prononça des paroles incompréhensibles dans un murmure rauque... seulement pour stopper net son incantation en clignant des yeux.

Arr'Harr se racla la gorge et envoya un crachat immonde dans un coin de sa tanière.


Trîhp' de Shak éh bouze d'Auroch... komment ke t'âh féh pour survîhvr' jusk'àh maint'nant la morveuhze?

*Crack!*... Le shaman s'étira le dos... et se gratta l'entrejambe, puis sa main continua son chemin jusqu'à sa gourde dont il but une bonne rasade pour commencer la journée en beauté.

mwAâââââh...

Un nouveau crachat et le vénérable finit par se redresser... *crack!*... et par quitter son antre pour arriver face aux deux autres visiteurs matinaux. Ceux-ci purent apercevoir un vieil orc vêtu uniquement d'une peau d'ours et d'un pagne. Son corps était sec et noueux comme le bâton qu'il tenait en main. Il était recouvert de tatouages, de cicatrices et de scarifications rituelles de la tête aux pieds et deux yeux d'un jaune profond les dévisagèrent l'espace d'un instant.

Aâhhh... éhéhéh...

Son regard se tourna à nouveau vers sa gobo.

Bon bâh, k'ess t'attends? Bank éh Lash làh, y veul' savoâr déh truks... éh mwâh j'doâh pisser... Kôhze bien fort ke je t'entende éhéh...

Et sur ce, il joignit l'acte à la parole et fit mine de s'écarter en tournant le dos au groupe.
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Dolink 23 Tilomias du 1561ème cycle à 21h46

*** L'orcresse leva les yeux aux ciel aux premières paroles du vieux, toujours aussi aimable et chaleureux. Elle aussi se demandait comment il faisait pour être toujours en vie, mais pas pour les même raisons. Ces craquements, c'était surnaturel, à l'entendre ainsi on devrait le voir se péter en deux ce vieux débris ! Mais non, il tenait debout, on ne savait comment...

A moins que sa gnole...

Mais déjà le vieil orc avait son idée sur la façon la plus productive d'occuper son temps. Pisser au réveil, c'était somme toute logique, après tout...

La gobo roula à nouveau des yeux, priant soudain intérieurement que le vieux n'ait pas des yeux derrière la tête. Elle grogna en montrant des dents, à son habitude, et fit les quelques enjambées qui la séparaient des deux nouveaux.

Sentant poindre déjà le coup de bâton avec une dextérité toute aussi surnaturelle, Ushkaangha s'arrangea pour voir son mentor, l'avoir bien en vue - mais pas trop non plus hein, le spectacle de son membre, qu'elle imaginait évidemment fripé, en train de réchauffer le sol ne l'enchantait guère de bon matin - et grogna à nouveau, plus légèrement. ***


L'vieux Arr'Harr dans toute sa splendeur... Si j't'ais vous, j'tiendrais t'jours son bâton bien en vue, y l'a pas l'air mais ya 'kore blindé d'force dans s'vieux machin... commença-t-elle à voix basse, avant d'enchaîner de façon bien plus audible pour le shaman pissant : Bon, j'imagine k'vous savez d'jà un peu d'truks sur les shamans et les z'esprits... mais s'pas tout d'savoir, faut surtout komprendre ! Komprendre s'ke c'est k'être shaman, mais aussi komprendre s'ke vous êtes vous. Et k'ça, c'est important pour trouver son esprit-totem et s'lier à lui.

*** Bref regard vers l'vieux, non pas en recherche d'approbation - elle l'aurait pas de toute manière, elle le savait très bien - mais plutôt pour vérifier qu'il était toujours assez loin pour pas lui envoyer un truc dans la tronche. Ce qui immédiatement la fit remarquer qu'il pouvait toujours utiliser un projectile en forme de caillou ou de grigri...

Ushkaangha se décala un peu, discrètement, aussi naturellement que possible, avant de continuer, tout en pensant fort à son esprit-totem, comme pour lui donner l'inspiration. ***


Bon, l'rôle d'shaman, vous savez koi d'ça ?

*** L'orcresse regardait alternativement ses deux collègues apprenants, espérant qu'ils feraient fi du vieux et répondraient sans trop tergiverser. ***
Information détaillées
Bashnag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Dolink 23 Tilomias du 1561ème cycle à 22h51

***
Bash' suivait la scène avec ses grands yeux. Pour une fois, il n'avait pas trop d'avis sur ce qu'il venait de se passer. On aurait dit un vieux grabataire et sa gamine rebelle.

Son visage restait neutre. Il regardait Ush et l'écoutait puis, il prit la parole lorsqu'elle eut posé sa question
***


Pour moi, l'shaman, s'est l'gardien d'la tradition ork, des rites... les us et koutum' koi. Il rappell' à tous qu'les racines, c'pas bon qu'à machouiller. L'shaman, c'est une orkette ou un ork suffisamment sage pour guider les kamarad'... les vivants et les moins vivants. On fait le lien avek les esprits. C'mon idée, à froid.

***
Ca faisait peut-être lèche cul dit commr ça.
***
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Lüdik 1 Calinior du 1561ème cycle à 11h02

*** L'orcresse décrocha un léger sourire au peut être futur shaman, découvrant davantage les canines protubérantes de sa mâchoire inférieure. Sans quitter des yeux ses interlocuteurs, elle prit soin de vérifier rapidement ce que fabriquait le vieux râleur... ***


S't'un bon début. S'ke vous d'vez r'tenir, c'est k'sans shamans, l'Peuple d'la Forçe y peut pas aller loin. Komme tu dis, l'shaman y guide ses gnutags et gnulags dans l'bon sens, y partage l'savoir du Peuple d'la Forçe pour pas k'y s'perde, et pour sûr y fait l'lien 'vek les z'esprits, k'ça c'est hyper important. Pask'le lien 'vek les z'esprits, s't'aussi l'lien 'vek les Six !

Et 'vid'ment, l'shaman y forme aussi les futurs shamans, komme moi ou vous deux. M'enfin ça, s'pas une nouveauté...


*** La goboroktar fit une pause, passa sa langue sur ses dents, puis reprit. ***


Bon, et les z'esprits, les totems, z'en savez koi ?
Information détaillées
Bashnag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Malina 2 Calinior du 1561ème cycle à 00h34

***
Bash se retourne vers Lank. Avec un peu de chance, elle aurait la réponse que lui n'a pas. Il s'éviterait de passer pour un gros naze trop rapidement.

Bashnaze, trop souvent il avait reçu ce surnom...
***
Information détaillées
Arr'Harr
Kamarad', Shaman
Union de Hâvrebois

le Valkin 5 Calinior du 1561ème cycle à 21h53

Accompagné d'un grand "Aaaaaaaaaahhhhhrrrr" de soulagement, un jet d'urine alla éclabousser les feuilles mortes qui commençaient s'accumuler sur le sol sylvestre un peu plus loin.

L'affaire dura un bon petit moment, assez pour les trois orc et orckesses d'entamer leur conversation. Puis le Shaman revint vers eux et s'arrêta pour les regarder d'un air un peu dépité en se passant la langue sur les crocs.

Puis, sans autre forme de cérémoniel, il posa son derrière sur un caillou pas loin des pieds des plus jeunes..


Mwarf... sSpâh gagnéh héhéhéhé... Z'allez lui répondre ou kwâh?
Information détaillées
Bashnag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Solior 6 Calinior du 1561ème cycle à 01h58

***
Bash' semblait hésiter. P't'être que Lank était muette finalement. Il haussa les épaules et se lança dans une réponse.
***


Nous, on est les enfants de Gor'kaggar. On est fait de chair', d'os et de sang. On est le peuple de la Force, on respekte notr' cultur', nos traditions, nos anciens, les fiers qui sont tombés.

Mais, on est pas omnipotents, omniscients, omniprésents... ou omnichiants. On est perfektibl'. Pour palier à ça, les shamans guident le peupl', ils vont puiser dans la connaissanss' qu'avaient nos ainés, par leur esprit. Ils vont communiquer avec les z'esprits pour continuer à faire avancer la machine Havr'boisienn' dans l'bon sens. Pour ça, on utilise l'Ork... enfin, c'est c'ke j'krois...


***
Il avait la gorge sèche, il déglutit.
***


Quant aux totems... ils nous... ils permettent aux shamans de puiser le meilleur d'l'animal pour améliorer les kapacités. L'sanglier pour sa force de destruktion, la vouivre pour ses kapacités dans la guérison et la protektion... Le hibou pour sa sagesse.

J'sais pas trop s'il y a d'autres totems... mais chakun d'eux permet d'transcender le shaman, d'l'rapprocher d'sa natur' primitiv' pour ne fair' plus k'un avec son totem et d'v'nir un être sauvag' et enkore plus amène de guider l'peupl', de sout'nir les fiers guerriers... de d'venir lui mêm' un prédateur !

C'komme ça k'je perçois les z'esprits et les totems. Deux héritages confiés aux chamans pour fair' de grand' choz' pour Gor'kaggar.
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Solior 6 Calinior du 1561ème cycle à 13h30

Y'a d'ça, ark...

*** L'orcresse ne laissa pas le temps au vieux ni aux deux autres d'enchaîner, il y avait des choses à dire, elle le savait, et tant qu'elle causait le vieux râlait pas, ça faisait des vacances.

Même si là, du coup, il était à nouveau un peu trop près à son goût. Elle fixa son bâton tandis qu'elle reprenait la parole. ***


L'totem, t'en auras k'un. Jusk'à k'tu krèves. Pas pour rien k'faut bien s'konnaître et bien konnaître les z'esprits, pour bien komprendre l'lien ki va vous unir à vot' totem.

Kan vous f'rez vot' première transe, si vous voyez l'esprit-totem du vieux là, vous komprendrez s'ke j'veux dire. S't'un truk ki saute aux yeux.


*** Elle-même comprenait davantage cela à présent. Elle avait saisi les nuances de ce liens, ses subtiles connexions entre l'esprit et son orc. Ce n'était pas qu'une histoire de ressemblances, de correspondances. Tout était dans le cœur du shaman.

L'orcresse fit quelques pas, observa rapidement les frondaisons, écoutant succinctement les sons de la forêt environnante. Les gri-gris et les offrandes participaient au concert naturel qui se jouait. ***


Les z'esprits, ils font pas ke nous donner d'la force ou des pouvoirs. Ils prennent aussi. Et ça, s'doit jamais kitter vot' krâne : le lien 'vek un esprit, c'est du donnant-donnant. Vous z'aurez rien si vous v'nez les trouver sans rien dans les poches et...

*** la gobo darda son regard sombre sur sa main droite. La trace était toujours là. Entièrement cicatrisée, encore légèrement rosée. Elle sourirait à présent bien franchement. Elle caressa ces petites boursouflures qui faisaient dorénavant partie d'elle. Un tout indivisible.

Et elle LE savait près d'elle. Elle ne le voyait pas encore or de la transe, mais elle savait qu'il était là. L'espace d'un instant, elle l'imagina en train d'asticoter le vieux et du réprimer un gloussement, ce qui donna pour les autres un mélange entre une espèce de raclement de gorge étouffé et une régurgitation contenue comme on pouvait...

Ushkaangha grogna et reprit tout son sérieux, la mine grave et le visage à nouveau tourné vers ses interlocuteurs. ***


Union. C'est l'mot ki doit résonner dans nos caboches. L'lien entre les z'esprits et nous, c'est l'union. Vot' esprit-totem ça s'ra pas n'importe kel esprit, ça s'ra s'lui k'aura décidé k'vous aurez kek'choz à lui offrir d'valable, ça s'ra s'lui k'aura l'plus à y gagner en s'unissant à vous. D'fait, ça s'ra s'lui qui vous d'mand'ra l'plus d'sakrifices, 'vid'ment...

Pour s'k'est des différents z'esprits, ark, y'en a d'autres. T'as 'kore beaukou à apprendre gnutag ! Et toi gnulag, tu les konnais p't'être les autres, orum ?
Information détaillées
Bashnag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Solior 6 Calinior du 1561ème cycle à 15h21

J'suis viendu pour apprend'. J'sais les truks ke j'ai entendu, k'j'ai lu... En pratik', j'en sais enkor' moins ! C'est dir' l'boulot k'y'a ! Du koup, j'espèr' pouvoir apprend' d'vous tous pour d'v'nir d'abord un Goboroktar dign' de c'nom komm' toi !

Et puis, p't'être un jour, un shaman aussi respekté qu'c'ui là !


***
L'idée de pointer Arr'Harr du doigt le démangeait, mais il avait peur de se faire niaquer vu la tronche de la bestiole. Il garda donc ses distances.

Aux derniers mots d'Ush', Bash' se retourna vers Lank. Cette fois, il espérait bien qu'elle allait l'ouvrir un peu. Parce que là, il savait plus quoi rajouter.
***
Information détaillées
Lank Akasgkra
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Joriol 11 Calinior du 1561ème cycle à 06h06

Lank n'a jamais été autant bavard et assimilait tout ce qu'on venait de dire.

Mais comment oser parler quand on en savait pas grand chose? Ca vous fait pas peur vous, de raconter n'importe quoi?


-Pour'koi tous les animaux pourraient pas tous etr' totem, en fait?


Assise dans un koin, Lank semble manier un petit bâton entre ses doigts, alors qu'elle réfléchissait à tout allure.

-Kom lui, j'veux apprendr' mais j'ai peur' d'etr' un peu pir' qu'lui là. J'préfèr' éviter de rakonter n'import'koi, j'avoue.

Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Solior 13 Calinior du 1561ème cycle à 14h11

*** Il fallu quelques secondes à l'orcresse pour assimiler la question et formuler une réponse convenable. A vrai dire, elle ne s'était jamais posé cette question...

Jetant un regard qui trahissait quelque peu son inquiétude vers le vieux - pas pour qu'il lui vienne ne aide mais plutôt dans le sens "pourvu que je réponde bien et qu'il ne me frappe pas comme l'autre fois" - elle tâcha de donner à sa comparse une réponse aussi appropriée que possible. ***


J'sais pas trop pourquoi, mais k'si tu kompte, k'c'est logike. Si t'mets d'kôté l'Faukon, k'était manipulé par Koskhûn, et pi l'Kastor qu'à été kréé par Gultrak, ba ça fait six. Komme les Six ! K'c'est lié. Pas pour rien k'on dit k'les shamans c'est l'lien 'vek les z'esprits mais aussi 'vek les Six.

Après, j'suis pas 'kore shaman, et k'j'ai pas été beaukoup dans l'monde des z'esprits, d'l'autre kôté du Voile, alors j'sais pas tout, loin d'là.


*** Très loin, elle le savait. Elle n'avait fait qu'effleurer ce monde. Elle avait trouvé son totem, c'était déjà pas mal, et c'était liée à un esprit, qu'elle devait encore apprivoiser pour le comprendre... ou était-ce lui qui l'apprivoisait elle ?

Ba, elle le saurait bien assez tôt ! ***


T'sais, si t'es vraiment motivée à d'v'nir shaman, faut pas avoir peur d'prendre la parole. T'es là pour apprendre, et parfois s't'en f'sant d'la bouse k'on apprend l'mieux...

L'mieux, pour k'tu saches bien les choz' c'est d'jà d'voir s'ke tu krois et d'korriger si s'pas ça. Au moins, si s'pas ça, ça s'ra sorti d'ton krâne, t'y pens'ras plus.
Information détaillées
Bashnag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Solior 13 Calinior du 1561ème cycle à 22h04

Du koup, les six totems, c'est leskels et ils représentent koi ?

***
Bash' se disait qu'après tout, le mode interrogatoire était pas si mal.
***


Mais... j'ai une kestion ki sort peut-être du skope ! Pourkoi y a presk' plus d'shaman ? Ces derniers temps, j'ai galéré komm' un chien mort pour avoir des réponses. Et chak' fois k'j'disais "J'veux d'vnir shaman", les Gnutags me voyaient komm' une sorte d'espèce en voie d'inkstinktion...

C'est koi ki s'est passé ? Parc'ke m'rapprocher des z'esprits, ça m'fait pas peur ! Fair' k'un avec un totem et d'venir sauvag' en suivant les enseignement de Rasgor, ça m'fait pas peur ! Akkompagner les kopains à la kastagn', les sur-vitaminés à koup de konkoktion sekrète... ça m'fait pas peur !

J'm'attendais k'y'ait limit' un guerrier pour un shaman... c'est la konjonkture ki veut ça ? Tous les shamans se sont fait bouffer par leurs totems ?


***
Bash' semblait attendre des réponses. Mais il cherchait pas qu'on le rassure. La rugosité de la vocation semblait le faire palpiter de joie.
***
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Malina 23 Calinior du 1561ème cycle à 19h37

*** Pas de doute, ça allait être long cette affaire... l'orcresse n'avait pas même besoin d'un regard pour savoir que le vieux shaman devait être hilare intérieurement, tout en affichant sur sa face flétrie une stoïcisme déroutant.

La gobo s'accroda quelques secondes de réflexion pour ordonner tout ça dans sa tête, pour classer les priorités et les réponses associées... Puis elle reprit la parole. ***


J'vais t'répondre s'k'on ma dit kan j'ai d'mandé la même choz' k'toi : y'a trop d'shamans ki s'sont perdu d'l'autre kôté du Voile, où juste dans leur propre esprit. Sans kauser d'ceux k'sont juste krevés... J'veux pas vous foutr' la pression, mais k'nous, on est un peu l'espoir d'nos gnutags et gnulags k'ça s'améliore, t'vois ?

*** Aucune pression, vraiment ? Ushkaangha jeta un oeil sur le tas de puces, s'attendant à une moquerie sur le fait que si elle était un espoir pour l'Union, l'avenir serait pas bien drôle, ou un truc du genre. De fait, elle enchaîna pour éviter de lui laisser le temps de sortir sa pique... ***


Tiens k'à nous d'faire komme y faut et d'venir s'k'on attend d'nous en tant k'shamans...

Bref, rev'nons aux totems ! En tout, k'ya plus d'six totems, y'en a huit.


*** Pendant qu'elle énumérerait son savoir, l'orcresse ferait le compte sur ses doigts, d'abord avec la main droite, puis la gauche, puisqu'elle n'avait pas huit doigts sur la première... ***


Y'a l'Loup, k'est lié à Ghornag. C'est un esprit d'meute, k'est rusé mais ki est plus fort 'vek les autres. T'sais, komme les Klans : les guerriers sont plus balèzes kan sont unis, t'vois ?

Y'a l'Ours, k'est plus la force brute. L'est solitaire, peut partir en vrille et être bien plus fort k'on l'kroit, k'faut pas s'fier aux apparences du koup. Lui, l'est lié à Khelnor.

Y'a l'Hibou, k'est lié à Otharn. Paraît k'avant y'avait pas mal d'shamans k'étaient du Hibou, mais k'c'est just'ment ceux qui s'laisse emporter l'plus vite. Mais k'ces z'esprit, c'est la sagesse et les mystères aussi...

Y'a aussi l'Sanglier, k'est lié à Rasgor. Là aussi y'a d'la force, mais pas komme 'vek l'Ours. C'est plus la force kachée, t'sais, kan t'es akkulé, k'faut s'défendre sinon tu krèves. Komme l'sanglier k'on chasse : dès k'la bête sait k'elle va krever, elle donne tout s'k'elle a, et ba des fois, elle s'en sort pask'en face l'chasseur il a fait d'la bouse et il a kru k'c'était gagné... ahem... L'Sanglier, c'est aussi l'harmonie 'vek la nature, ça faut pas oublier !

Ensuite... ah oui, la Vouivr'. Elle, c'est l'totem lié à Sarokha. K'faut pas la faire chier non plus... pask'en plus c'est changeant s't'esprit, ça s'adapte bien, c'est agile... mais 'l'peut aussi être chaleureux et maternel... à mon avis, c'est l'genre à pas t'faire d'kadeau, à pas pardonner l'moindre écart, mais k'si tu fais korrekt'ment les choz', t'y gagnes énormément dans l'affaire...

Et y'a l'Lynx... komme mon totem. Lui, c'est lié à Koskhûn. Autant d'dire k'c'est pas l'plus aimé des esprits. K'c'est l'Grand Esprit du Lynx k'a fait tuer l'dernier Vhôn. Lui, c'est l'chaos, le hasard, la malice. L'est solitaire aussi. Kan j'étais p'tiote, on m'a dit k'ça portait malheur... pour l'instant j'ai pas l'impression d'avoir foutu la poisse sur kelk'un... hurk hurk !

Voilà, ça c'est les six totems liés aux Six. Y'a aussi l'Faukon, ki r'présente la liberté et l'renouveau, et k'était manipulé par Koskhûn, et l'Kastor, l'esprit constructeur ki r'présente l'artisanat mais surtout l'union, et k'a été kréé par Gultrak. C'est un totem artificiel t'vois. C'est deux-là, sont pas liés aux Six, mais sont pas moins important k'les autres.


L'totem ki vous choisira, ils vous korrespondra. Mais attendez-vous à être étonnés. Paske s'ke vous êtes au fond s'pas t'jours s'ke vous kroyez k'vous êtes. Pour ça k'faut vous fassiez l'tri dans vot' tête, k'vous appreniez à vous konnaître. Si vous doutez d'vous, vot' totem il s'montrera pas.


*** L'orcresse cessa sa diatribe et observa les nouveaux élèves du vieux mentor silencieux. Elle fouilla sa besace et sorti une petite outre remplie d'eau fraîche, parce qu'elle avait la gorge sèche. Une petite rasade suffirait. ***
Information détaillées
Bashnag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Mirion 24 Calinior du 1561ème cycle à 21h33

***
Lorsque Ush' prend à nouveau la parole, Bash se doute que les informations vont être épaisses à digérer. Il s'assied en tailleur, l'observant en contre plongée. Y a pas à dire, peu importe la perspective, l'orcesse fait son effet.

Il se rend compte que la vie du shaman est borderline, tu y avances en équilibre sur le fil du miroir. A tout moment, tu peux basculer. Bash est parcouru par un frisson. Mais pas de la crainte, non... de l'excitation.

La suite le fait rentrer directement dans le vif du sujet. Les totems. Gros morceaux. Très gros morceaux. L'orc digère l'information, elle est grasse, elle est complète et nourrissante. Mais comme on le dit, l'appétit vient en mangeant.
***


C'est fort c'ke tu dis ! J'sais pas c'k'il en est pour Lank, mais moi en tout kas, ça m'motiv' !

***
Bash' se frotte la nuque
***


Kommen t'es choisi par ton totem ? J'veux dir', moa, j'suis un fervent de Rasgor... le Sauvag' ! Si j'm'en tiens à c'que tu dis, à priori, son totem, c'est l'Sanglier. C'ke t'en dit, ça m'plait... c'est ma vision d'c'ke j'voudrais réussir à être... en harmonie avec la natur', protekteur pour mes petits markassins, mes Gnutags... même si certains tiennent plus du gros porks... ah ah.

Komment tu fais pour t'montrer dign' d'un totem. J'ai l'impression qu'tu l'choisis pas komm' ça... T'as fait komment toi ? Il a fait komment Arr'Harr ? ?
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Joriol 25 Calinior du 1561ème cycle à 21h11

*** L'orcresse gloussa et regarda le vieil orc. En voilà une question qu'elle n'avait pas osé poser mais dont elle aimerait connaître la réponse... ***


J'sais pas pour l'vieux, mais l'mien, kan l'est v'nu vers moi, l'a joué 'vek mes nerfs, l'salopiaud ! Pour tout t'dire, je m'sentais pas du tout du Lynx quand j'ai renkontré l'vieux. Kan j'y réfléchissais, j'imaginais m'lier à une Vouivr', kause que m'man elle dit t'jours k'j'ai été bénie par Sarokha l'jour d'ma naissance, kause ke j'suis une femelle, ou un Loup, pour la meute, paske j'ai t'jours vékue en groupe 'vek les nomad', mais l'Lynx, orum ! Kause d's'k'on dit sur l'Lynx 'vid'ment.

Mais kan j'ai kommencé les transes, j'ai douté d'mes kroyances. J'ai réfléchis 'kore plus profond au d'dans d'moi. Et kan j'l'ai vu, la première fois, j'l'ai pas r'konnu. C'était k'une ombre, une forme k'était pas fixe. Et là ça a fait comme un bang dans ma tête, j'ai kompris. J'ai su k'ça pouvait être k'ça. Et alors là j'ai pu l'voir. Il s'est laissé voir kan j'ai kru en lui.


*** L'orcresse se mit à caresser sa main portant les stigmate de la morsure féline de son esprit joueur. Elle souriait à nouveau, à pleines dents. Elle soupira. ***


J'krois k'mon esprit m'a choisie par kuriosité. C'était komme si on se défiait l'un l'autre... Mais kan il s'est montré, ba s'tait une évidence t'vois. C'est un truk k'vous sentirez en d'dans. C'est 'kore plus fort k'l'instinct...

Mais pour s'k'est d'se montrer digne, ça mon gars, c'est 'vek ton esprit k't'auras la réponse ! T'vois ma main là, t'vois les traces ? Ba ça, s'mon esprit ki m'a fait ça à not' première renkontre. C'est là et ça partira pas, et ça m'rappel'ra t'jours ke s'k'on fait d'l'autre kôté du Voile ça a des konsékences ici...
Information détaillées
Bashnag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Solior 27 Calinior du 1561ème cycle à 11h16

***
Il observe la main de Ush'. Les histoires de voile et de transe n'ont pas l'air de lui parler outre mesure pour le coup.

Un coup d'oeil à Arr'Harr qui semble d'être rendormi, puis à Lank qui semble toujours très timide, et l'orc se lance dans un nouveau tas d'questions.
***


C'est fort c'ke tu racontes ma Gnulag ! Mais c'est hyper intéressant. Komment ça va s'passer pour Lank et moi ?

C'est quoi, konkrèt'ment une transe ? A kel moment les shamans et les Goboroktar font ça ? Komment ça s'passe ? Tu passes de l'autr' kôté du voile et pendant ke ton esprit est libr' de vagabonder, ton korps est dans une sort' de koma ?

Il s'passe koi s'ton esprit s'perd dans le voile ? S'fait buter dans l'voile ? Où genre... k'ton corps se fait attaker ici, pendant k'ton esprit il fait des truks dans l'voile ? A quoi ça r'ssembl' l'autr' ké du voil' ?


***
Ses yeux continuent de balayer les yeux, puis la main de l'orcesse
***


Komment 'kon devient un Goboroktar ensuit' ? Tu d'viens ke kand t'as trouvé ton totem ? Tu trouves pendant ? Ki est-ce ki va nous apprend' tout ces truks ? Toi, le vieux ? Un autre ?

Nan parc'ke bon, là... avek tout c'ke tu m'as dit... j'suis prêt à t'suivre au bout du mond' parc'ke c'est tout ça s'ke j'veux fair' là de suit' !
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Solior 27 Calinior du 1561ème cycle à 17h18

*** La Goboroktar ne put s'empêche de pouffer de rire face à cette avalanche de questions. Un instant elle se demanda si elle avait l'air aussi cruche puis se demanda si le mâle n'était pas plus jeune qu'elle... C'est vrai que pour elle, il restait peu de cycles avant qu'elle ne soit féconde et considérée comme adulte...

D'un geste des mains, elle tâcha de tempérer l'orc interrogateur. ***


Ola ola, du kalme mon gars ! Sert à rien d's'précipiter komme ça, si t'es motivé et k't'ékoutes bien, tu sauras et tu feras tout ça, t'inkiètes pas !

T'es Gobo quand un shaman t'prend sous son aile et t'apprend s'k'il sait. Et tu rest'ras Gobo jusk'à k'tu d'viennes shaman ou k'tu laisses tomber... ou k'vous kreviez avant, mais ça, ce s'rait vraiment pas d'bol... Moi, j'suis la Gobo du vieux, k'je l'suis dans la voie du shaman, komme vous f'rez s'il vous prend comme Gobo.

La première transe, vous la f'rez pas seul. Et faudra prendre des trucs pour k'votre esprit akcepte d'lâcher votre korps, c'est pas facile au début kan on konnaît pas. L'alcool, les herbes à fumer, les racines à mastiker... ya pleins d'truks pour dékoller et aller d'l'autre kôté du Voile. Pendant k'vous s'rez là-bas, votre corps y s'ra 'kore ici. Komme endormi, j'krois, mais en plus fort.

Si vous krevez derrière l'Voile, vous krevez ici, j'krois. Si on vous krève ici... ba vous krevez, mais j'sais pas trop s'ki s'passe pour votre esprit en fait... p't'être y reste koincé là-bas...


*** L'orcresse se gratta la tête et tâche de réfléchir à cela quelques secondes... non, vraiment, elle ne savait pas... ***


J'sais pas si ça fait pareil pour tout l'monde ki va là-bas, mais s'ke j'y ai vu c'était surtout d'la brume. Pi ça manquait d'kouleur un peu. Et les sensations elles sont bizarres. C'est tout à la fois réel pi pas réel... Là-bas, c'est l'monde où les z'esprits peuvent nous jouer l'plus de tours...
Information détaillées
Bashnag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Joriol 1 Filandor du 1561ème cycle à 21h22

***
Bash écoute le récit d'Ush' sans en perdre une miette. L'autre côté du voile semble être une expérience incroyable et terrifiante à la fois.

On entend les mouches voler tellement tout le monde reste sans voix...
Il se redresse, s'approche de l'orcesse et lui tape sur l'épaule.
***


Eh bah ! Sacré récit k'j'entends. J'ai hâte. Hâte de trouver mon totem, d'kauzer avec les z'esprits et d'pouvoir guider mon peupl' vers la grandeur k'il mérit'.

Si j'comprends bien les étapes, d'abord... faut d'venir le Gobo d'un Shaman... et des Shamans, j'en ai pas kroizé beaucoup. Y a l'vieux...


***
Il s'approche d'ArrHarr toujours posé sur sa pierre, à une distance suffisamment convenable pour ne pas avoir à se prendre un coup d'bâton ou un truc du genre.
***


Est-ke tu prends k'les jolies orquettes komm' discipl' ou est-ce que j'peux prétendr' à d'venir l'un d'tes Goboroktar ?
Information détaillées
Bashnag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Dolink 11 Filandor du 1561ème cycle à 17h15

***
Bash' semble déconcerté ... la non réponse d'Arr'Harr le laisse perplexe.
L'orc se retourne vers Ush'
***


Hum... à priori le vieux n'est pô emballé. C'pô grav', si j'tais lui et que j'm'voyais moi me présenter à lui, j'serais pô-êtr' aussi mi-fig' mi-r'sin !

***
Ses yeux benêts observent la Gobo. Il lui fait un sourire un peu bovin, mais si on fait abstraction de l'être, ça ressemble à de la tendresse.
***


Arkhon Addash m'a dit qu'Arr'Harr est l'meilleur. Mais j'ai pas b'soin du meilleur. J'ai b'soin d'un ki veut transm'ttr' à un plus jeun'. P't'être, cette étap', c'te présentation, c'est p't'être ton épreuv' final' pour prouver que t'as tout d'une Shaman, Ush'... à mon sens, t'en as l'air... et tu mérit'rais !

Si t'cherches un appr'nti, j'suis ton orc. M'en fous qu't'aies à appr'ndr' ! M'en fous qu'tu penses t'êtr' pas encor' les z"épôl' ... s'tu cherch' un m'rdeux qu'veut avancer, j'suis là.

Et si t'es pas encor' prêt'... j'pense qu'il est l'heur' pour moi d'me trouv' un shaman. Le Cerkl' m'tend la main, s'occupe pas mal d'môa... et j'sens ke j'peux êtr' util' à tous et à toutes. Mais c'pas en r'gardant l'vieux dans l'blanc des z'yeux qu'j'vais d'v'nir un solid' soutien et guid' pour Gor'kaggar.


***
Il déglutit... le jour commence à vraiment bien se lever...
***


J'veux apprendr' maint'nant ! J'veux êtr' prêt d'main et être Shaman après d'main si Rasgor m'montr' la voie. J'sais qu'ça va pr'ndr' du temps... mais dans six mois... ça s'ra p't'êtr' trop tard.

Alors, si t'as l'nom d'un Shaman qui cherch' un Gobo'... j'veux bien l'connaitr'... et si y en a aukun... alors soit j'apprendrais seul, et j'crèv'rai komm' une merd' d'l'autr' kôté du voil'... soit, tu vas d'voir être la r'lèv'... et si j'suis pô Shaman, j'ai l'enseign'ment d'Rasgor pour m'emm'ner sur les sentiers d'la bêt'


***
Il récupère son baluchon, il n'a d'yeux que pourr Ush'... Lank et Arr'Harr semblent être devenus des meubles autour de l'Autel du sauvage.
***


J'vais aider l'Cerkl' à nettoyer Karmir... j'y laiss'rai p't'êtr' ma pô... J'vais passer à Algornar apprendr' c'ke j'peux apprendr'... Mais la vie est trop court' pour qu'je gard' un autr' levé du soleil sans m'engager dans la voie k'est fait' pour môa ! Même si t'matter dans l'rayon d'soleil levant... c'est un truks qui vaut l'koup !
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Lüdik 12 Filandor du 1561ème cycle à 16h19

*** La Gobo eut l'air plus que perplexe. Il était vrai que le vieux était quelque peu étrange, souvent incompréhensible, toujours perturbant, mais le quitter avant même qu'il ait dit ce qu'il comptait faire des deux nouveaux, c'était, au goût de l'orcresse, prématuré et idiot.

Même elle y avait réfléchit un moment avant de se décider à suivre la troupe qui l'avait conduite chez les oreilles pointues. Elle avait même cru que le vieux refuserait de continuer son apprentissage après ça, mais il était pleins de surprises. Des surprises agréables, mais aussi beaucoup de surprises pour le moins désagréables, comme les puces ou les coups de bâtons...

L'orcresse grommela. ***


T'suffit d'mander sur l'Boukin pour voir si ya kelk'un k'veut bien d'toi komme Gobo, mais à ta place, j'repos'rais mon kul fissa. On t'a dit k'l'vieux s'tait l'meilleur, y'a une raison à ça. Y'en a même plusieurs j'pense bien...

T'es trop pressé gnutag, t'veux bouffer l'pumbah avant même d'l'avoir flairé, ça va t'kauser des problèmes c'est certain. S'tu veux être shaman, m'semble bien k'va t'falloir apprendre la patience...

Pas sûre k'l'vieux soit arrivé à son âge et à sa position en étant trop pressé...


*** L'orcresse lança un regard interrogateur et toujours teinte de grande perplexité au vieil orc peu loquace. ***


Pour mon kas, s'pas d'suite k'je prendrais un Gobo. J'suis 'kore jeune, j'suis 'kore une gamine, même si j'ne sais p't'être plus k'toi là tout d'suite, j'ai 'kore beaucoup à apprendre, même si demain j'suis shaman faut k'j'vois l'monde, k'j'vois s'ke j'peux faire pour l'Union, k'j'vois s'ke j'vaux et k'j'fasse ma place. Après il s'ra temps d'transmettre, si les Six l'laissent vivre assez longtemps pour ça...

*** Ushkaangha se mit alors à sourire. Un rictus léger, appuyé sur la droite, peut être un peu narquois. ***


Mais si t'y tiens, vas faire s'ke tu penses être l'mieux pour toi, on peut pas choisir à ta place. S't'à toi d'décider, mais oublie pas k'tes choix seront jamais sans konsékences dans s'monde...
Information détaillées
Bashnag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Malina 13 Filandor du 1561ème cycle à 01h57

***
Il semble que Bash grogne très légèrement. Il repose son baluchon à terre qui tombe sans bruit.

Il se retourne, observe Ush', lui sourit - enfin, une grimace amicale quoi - et se pose en tailleur en face de Arr'Harr
***


Ok ! T'm'as konvainku ! Apprenons du meilleur...

***
Et Bash croise ses bras et jette un oeil en contre plongée sur l'orquette.
***


J'suis jeun', bêt' et impulsif. Ca fait beaukou' d'kalité dans un meme gnutag ! C'dur d'êtr' môa au kotidien. J'vais m'imprégner du hibou et êtr' hyper sage ! Kom ça !

***
Elle avait raison. Et il le pensait.
***


T'as raison Ush' ! S'kuz' pour ça ! Ché pô pour ki j'me suis pris pour poser des moultimatum !

***
Et le truc con avec Bash, c'est qu'il dit toujours ce qu'il pense. Surtout si ça sert à rien
***
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Malina 13 Filandor du 1561ème cycle à 21h33

*** La gamine, d'un geste instinctif qu'elle n'aurait su contrôler, donna une claque, légère mais suffisante, derrière la nuque de l'orc lunatique. ***


D'puis kan un ork s'eskuze d's'k'il es ? Moi j'm'en balance pas mal d'tes choix, s'ta vie, pas la mienne, s'pas moi qui va t'pardonner ou pas d'tes erreurs dans la voie k'tu veux suivre. Si t'es pas sûr d'toi, ya personne ki peut l'être pour toi t'sais...

L'vieux là, il vous akkorde son temps pour voir si vous avez les tripes pour suivre la même voie k'lui. Pask'être shaman s'pas komme une envie d'pisser, s'pas un truk k'on fait juste pask'on nous a dit k'c'était bien. Kogner, trucider, n'importe kel kouillon assez entrainé peut l'faire. Mais shaman, ça d'mande du cerveau. S'komme ceux ki dirigent les autres, s'komme le Vhôn, suffit pas d'savoir aboyer plus fort k'les autres, ya pas k'les muskles ki komptent, ya aussi s'ke t'as dans l'crâne et s'k'tu fais avec.


*** Ces derniers mots, l'orcresse les avait prononcé en pointant alternativement son index droit vers les gros bras de l'orc puis vers sa tête. ***


Personne va t'dire s'ke tu dois être ou s'ke tu dois faire d'ta vie. Mais y'a des orks komme l'vieux ki peuvent t'guider dans la bonne direktion... alors si t'es pas trop khûnkhûn, tu pars pas avant k'ils aient dit s'k'ils avaient à t'dire. Même si ça prend du temps et k'ça t'démange d'aller voir ailleurs si ça avance plus vite.
Information détaillées
Bashnag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Joriol 15 Filandor du 1561ème cycle à 00h28

***
L'orc se masse la nuque, cette petite piqûre de rappel était bien désagréable mais surement nécessaire.
***


J'suis pas l'stéréotyp' de l'ork, ma grand'. Moa, kand j'fais une konneri', j'me s'kuz. C'est mod'rn' kom' approch' mais teknik'men, ça m'permet d'ench'ner les konneri' sans trop bouffer la patience d'gens. Hé hé.

***
Assis, le cul bien ancré dans l'sol, il lève le nez vers Ush'
***


T'm'as l'air d'avoir enkor' plein d'récits dans ta jolie kaboch' ! T'peux nous parler un peu plus de ta pr'mièr' transe ? C't'était à kelle okkasion ?
Information détaillées
Ushkaangha
Goboroktar
Union de Hâvrebois

le Joriol 15 Filandor du 1561ème cycle à 18h32

*** L'orcresse fit une légère grimace à la première parole de l'orc. Elle avait été élevée comme la plupart de ses congénères dans l'idée que s'excuser valait moins que résoudre l'erreur soi-même et prouver qu'on valait mieux. Se contenter de s'excuser en baissant le museau, c'était pour les faibles, pour ceux qui sont toujours dans la case des dominés...

Mais elle était jeune, elle ne connaissait pas tout, alors elle ne rajouta rien. D'autant que l'autre lança la conversation sur autre chose, de bien plus important et intéressant. ***


S'tait 'vek l'vieux. Un peu plus haut dans les plaines à l'est de Drogmar. Il m'a fait krapahuter un moment avant d'trouver un koin ki lui plaisait pour poser nos kuls et aller d'l'autre kôté du Voile.

S'tait pour m'montrer komment c'est là-bas. Il est v'nu 'vek moi, on était juste en face l'un d'l'autre. S'tait bizarre. Au début surtout.


*** L'orcresse se gratta le haut de la cuisse gauche, attrapa la bestiole minuscule coupable de cette soudaine démangeaison, examina la chose puis la lança loin, tout en lançant un regard mauvais au vieil orc. Ce con lui avait encore refilé ses puces, elles sautaient loin ces saletés ! ***


Au début, j'voyais keudal. J'sais pas même dire si s'tait tout noir ou tout blanc ou autre chose. J'sais même pas si j'avais un corps... Y'avait juste rien. Puis p'tit à p'tit j'ai senti des trucs. Mon corps, les trucs autour, mais pas d'la même façon k'ici, s'tait vraiment étrange.

Puis au bout d'un moment, j'ai vu k'j'étais au même endroit k'avant la transe, mais s'tait komme si tout était embrumé. T'sais, komme dans un marais kan y'a d'la brume épaisse partout. Ou komme près du fleuve l'matin kan y fait pas chaud...

J'ai vu des formes sombres ki bougeaient tout l'temps, j'ai vite kompris k's'tait des z'esprits, mais j'ai pas pu voir s'ke c'était. J'krois k'ils ont pas voulu s'montrer à moi pask'ils m'konnaissaient pas enkore. Z'avaient pas konfience j'pense... Puis en r'v'nant vers l'vieux, j'ai vu une grosse forme derrière lui. S'tait son esprit-totem. J'vais pas vous dire s'ke c'est, vous komprendrez bien assez tôt, hurk hurk. Mais ça m'a fait bizarre d'lui parler, d'l'entendre. S'pas komme nous komme on s'kause là.

D'l'autre kôté du Voile, ya tout komme ici, mais tout est différent. Pour ça k'faut aiguiser ses sens, k'faut apprendre à s'konnaître et à konnaître les z'esprits, paske là-bas, eux ils peuvent jouer 'vek nos sens et notre esprit. Peuvent nous faire voir des truks...
Information détaillées
Bashnag
Kamarad'
Union de Hâvrebois

le Valkin 16 Filandor du 1561ème cycle à 22h12

***
Il écoutait avec une grande attention le récit d'Ush'. Il n'en ratait pas une miette. Il essayait de se représenter le truc dans sa petite tête, mais c'était dur d'imaginer quelque chose qu'on ne peut pas s'imaginer.
***


C'a l'air inkroyab' ! Et t'peux y r'tourner quand t'veux ?

***
Il reporte son attention sur le vieux. Il lui semble qu'un charançon vient de passer d'une narine à une autre. Il semble intrigué et avance un peu plus son museau pour vérifier.
***


D'puis k't'es Gobo, t'as eu d'autr' okkaz' d'retourner dans l'voil' ? Genr' des fêt' ou des moments chaud ? En fait... c'kand k'les shamans ont b'zoin des z'esprits ? De temps en temps, tout l'temps ? J'me rends pas kompt'...

Page [1] [2] [3]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page