Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

120 Joueurs sur Ideo (4364 inscrits) : 67 humains (2253), 25 elfes (1369), 28 orcs (742) | 4 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Une légende pour les orkinots parvient à nouveau aux oreilles de certains!

Quand une histoire qui fait peur devient réalité
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Laurelian
Sergent d'Elrohir
Peuple Elfe

le Valkin 15 Goliarmos du 1562ème cycle à 12h02

Dans une chaumière près de Drogmar mais peut-être dans beaucoup d'autres en Hâvrebois :

'Oh tu sais petit ork qui deviendra grand, voici une histoire que grand-papa Garduk ne t'a pas encore comptée : les visites de Vieux Nashki!

Certains racontent qu'il vient de la grande forêt, d'autres qu'il est un éternel mort-vivant traînant vers les endroits ou il a souffert étant vivant. Car la souffrance, il a connu et vengeance est son maître mot!

Il pourrait être loin mais ... il pourrait être derrière notre fenêtre et t'enlever si tu n'obéis pas aux adultes et n'apprend pas correctement le gourdin clouté qui te permettra de dompter les esclaves récalcitrants plus tard! Mais bon, je te laisse imaginer l'horreur de son facies de nashki! Endors-toi vite sinon je crie après lui pour qu'il te rende visite cette nuit!'

....

***Quelques part dans les plaines de Gorkaggar ... L'hiver commence à décliner mais le grand manteau blanc est toujours bien présent.

De hameaux en hameaux, de villages en villages et surtout de huttes isolée en huttes moins isolées... le vieux ner s'était déplaçé furtivement, couvert d'un voile d'invisibilité, parcourant ces bois, bosquets, pinèdes et chemins qu'il avait parcouru des années durant et qu'il connaissait comme sa poche alors qu'il était un esclave du cerkle!

Rongé par la vengeance il s'est écarté du réconfort verdoyant de la taurë et s'est rapproché des zones rurales des yrchs.

Est-ce que certains orkinots avaient rêvé ou non en voyant une ombre furtive à l'orée des bois ou un visage émacié à leur fenêtre? Ou était-il bien là afin de les capturer?

En tout cas sa main gauche crispée sur la hampe de sa longue lame et sa main droite prête à tout instant à incanter : il était bien là mais ... pourquoi?

Des jours durant il cherche des proies! Malgré leur résistance à toutes les épreuves les yrchs préfèrent la chaleur de leur foyer. Les routes sont peu fréquentées et ... de chemin en chemin ... le vieux rôdeur s'approche d'une route habituellement plus fréquentée.

Tapis dans les fourrés, immobile comme le lynx chassant le lièvre, il attend et ... enfin du bruit alerte triplement sa vigilance.

Un yrch sale et répugnant à souhait s'avance sur la route à proximité.

Un rictus déforme les traits du ner, il se porte discrètement vers lui sous le couvert de l'invisibilité. Son agilité exceptionnelle lui permet de surprendre le jeune animal. Il lui enfonce profondément sa double lame dans son poitrail.
L'orc est encore vivant... pour le moment

Quelques fragments de secondes suffisent au rôdeur pour abattre une deuxième fois son arme prestigieuse sur la bête qui quasi morte s'écroule : prêt à mourir afin d'abreuver l'ego du vieil elfe devenu à son tour un monstre abreuvé de sang!***
Chaque nuit, l'espoir renaît !
Information détaillées
Tomazi
Tharkûn du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Valkin 15 Goliarmos du 1562ème cycle à 23h24

*** Deux orcs sortaient de l'auberge fréquentée par les fermiers et commerçants de l'Union après une course depuis Drogmar.
Le jeune apprenti shaman avait averti le guerrier de son envie d'avancer vers la capitale:
***

J'avance un peu sur le chmin, tu me rejoins kand t'auras fini de besogner la grouillotte
***
Avait dit Bashnag a son gnutag trop occupé aux travaux pratiques pour lui répondre.
Alors qu'il préparait son paquetage quelques temps après, Tom reçu une missive du cerkle et informa le demandeur de leurs positions. Les appro a la capitale attirait les attentions et le convoi devrait vite s'étoffer.

Tom prit a nouveau la route et, après quelques kilomètres a travers champs pour lui couper la route, il aperçu son jeune gnutag couché sur le flanc, au milieu de la route, une ombre le dominant de toute sa hauteur.

Tomazi hurla de toutes ses forces et de tout son talent d ancien musicien de guerre pour attirer l attention des orcs des environs. Route passante, champs et auberge devait rapidement déverser des grappes d orc armés prêts à mordre un intrus. A bout de souffle il ne pu rejoindre son compagnon en danger et du prendre quelques instants pour souffler.
***
Information détaillées
Arkhon Addash
Kamarad', Chef du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Valkin 15 Goliarmos du 1562ème cycle à 23h35

Ses affaires terminées à Drogmar, Arkhon avait finalement décidé de rejoindre ses gnutags en route vers la capitale et leur avait demandé où ils étaient. Il reçut leur position qui était à l'auberge où quelques jours plus tôt, ils avaient mangé un nashky rôti au four récemment chassé dans la Ktor,cet immense garde manger si proche de Drogmar. Arkhon fit son paquetage, rameuta Ghazkull et se mit en marche joyeusement., ignorant du drame qui était en train de se jouer pour Bashnag. Bientôt, ils seraient en vue de l'auberge et ils pourraient enfin trinquer.
Information détaillées
Bashnag
Goboroktar du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Solior 16 Goliarmos du 1562ème cycle à 03h18

***
Travailler ses esprits. Voilà le seul but du jeune orc lorsqu'il quitta Drogmar pour rejoindre Algornar. C'était le tout début de son récit et il avançait, insouciant sur les sentiers de Gor'Kaggar.

Fier des trois sous en poche, il allait enfin pouvoir s'acheter ses premiers parchemins. Mais ça n'était pas sans le petit détour à l'auberge. Arkhon l'avait sommé de saisir toutes les occasions possibles pour accroître sa tolérance à l'alcool. Les buveurs de lait étaient mal vu chez le peuple de la Force.

C'est rond comme une queue de pelle que Bash' sort de l'Auberge Esp à Gnôle. Bigleux de base, vision encore brouillée par les féeries de l'alcool, la menace qui se jette sur lui aurait pu se pointer à découvert que le petiot n'y voyait que du feu.

Il ressentit une vite douleur dans la poitrine avant de s’effondrer inconscient. Quelques secondes passent, voire même des minutes. Le métabolisme de l'orc se met au ralenti, en mode survie, feignant la mort... Car un orc ne rend pas l'âme aussi facilement.

Et ceux qui décident de s'engager sur la voie des esprits se doivent d'être particulièrement vaillants... le voile est tout aussi dangereux qu'une double lame dans le poitrail.

Au bord de la mort, de l'inconscience, il emploie ses dernières forces, encore lucide, à chercher dans son sac une fiole. Concentré de vie, recette shamanique aux vertus apaisantes, le jeune gnutag trouve en lui la dernière bride de volonté pour avaler le liquide. Le goût est afffreux, aigre, puant... laissant comme un goût de brosse à chiottes entre les dents, son corps brûle et petit à petit, ses blessures se referment.

Le protégé d'Arkhon Addash n'avait pas été laissé sans ressource. Ses yeux s'ouvrent, ses mains cherchent avec plus de précision le reste de ses potions... Il consomme la seconde, puis la troisième. Il tousse, crache, se tord de douleur.

Si son corps guérit, tout ce concentré de vitalité en même temps semble beaucoup trop indigeste pour lui. Il sent son estomac se retourner, sa gorge le brûler à mesure que sa plaie cicatrise.

Il rampe, du moins, il essaye, pour sa survie, pour ne pas faire honte à son peuple, pour réaliser sa destinée... d'être un jour shaman.

Ses coudes s'écorchent contre la route gelée. Ses poumons expirent douloureusement dans le froid de l'hiver. Il ne veut pas mourir maintenant, au début du voyage, alors qu'il vient à peine de recevoir son récit. Il ne veut pas que les grandes tatanes d'Ush' soient son dernier souvenir d'elle...

Il rampe pour sa vie, pour son avenir, et trouve la force inespérée d'hurler en direction de l'auberge. Un cri de terreur, un cri qui ne laisse aucun doute sur la gravité de ce qu'il se passe. Ce n'est pas un ivrogne qui a glissé sur du verglas... c'est un jeune orc qui se fait étriper à grand coup de karma... tout comme les elfes s'étaient faits tomber dessus quelques lunes auparavant.
***


A MOI !!!!

***
Il essaye de reproduire les gestes qu'il a appliqué à plusieurs reprises sur ses gnutags... ces quelques soins qui pourraient lui sauver la vie. Il rampe, lentement, centimètre après centimètre... et derrière lui, il entend la voix familière de Tomazi
***


GNUTAGS, ACCADIEN EN VUE A L'EST DE L AUBERGE! AUX ARMES!! A TABLE!!

***
Est-ce ainsi que se finira une vie à peine débutée ? Il sent que les esprits ne lui répondent pas. Terrorisé, il continue de ramper, de gagner un peu de temps. Il n'est qu'un enfant un peu grand, jeté dans un monde qu'il ne comprend pas.

Il n'est pas un guerrier, mais il survivra autant qu'il pourra... si Rasgor le veut bien. Le Sauvage protégera-t-il la proie ?
***
Information détaillées
Tomazi
Tharkûn du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Solior 16 Goliarmos du 1562ème cycle à 08h07

*** De rage de ne pouvoir avancer plus dans ce corps trop lourd malgré les entrainements incessants, Tomazi hurla à la lune comme l'aurait fait le totem du Cerkle.
Enfin, pas après pas, il parvient au contact de l'agresseur qui manipulait avec talent la fameuse arme du peuple des forêts. Cette lame double que le guerrier orc avait travaillé quelques lunes avant, dans des mains experte pouvait être redoutable. Cependant, les deux mains devant être utilisées pour attaquer, l'elfe ne pu encaisser le faible impact de la hache de Tomazi.
***


En fin de course, je parviens à te faire une belle entaille, Nashki, tu n'auras pas la peau de ce jeune, Rasgor attend un serviteur!
***
Devant la stature de l elfe et son allure, le zikos se demandait si il n'avait pas croisé une raklure de sa famille, couverte de crasse et aux ordres du Cerkle. Il ne l avait pas bien connu et l'époque remontait a loin. Se sortant cette idée de l esprit, Arkhon constaterait bien assez tôt, Tom commença à laisser affluer la rage du féroce en lui.
Du bruit se faisait entendre dans les salles et écuries de l auberge ***


Hrp (MJ40, une petite photo de la situation?)
Hrp2: Laurelian, Tom peut il te reconnaître ?
Information détaillées
Laurelian
Sergent d'Elrohir
Peuple Elfe

le Solior 16 Goliarmos du 1562ème cycle à 10h01

***Le jeune animal presque mort et l'ego du vieil elfe se gorgerait bientôt de son sang mais ... un puissant coup le ramena à la réalité.

Une seconde d'hésitation une opportunité de s'enfuir? Non, non et non les yrchs allaient souffrir!***

Pourritures à deux contre un cela devient normal ah ah ah. Jamais oh non JAMAIS je ne redeviendrai votre esclave, je combattrai jusqu'à VOTRE mort puis LA MIENNE!

***Est-ce que son vieux plan allait pouvoir se mettre en place ou est-ce que la folie l'emportait à nouveau comme lorsqu'il fut envahi par la non-vie dans les royaumes de Keldar?

En tout cas il recula d'un pas, bu une potion de vie et s'apprêta à combattre les sbires de GUNHAR son ancien bourreau!***

HRP pour TOMAZI - Pas de problème vu que le combat continue tu peux reconnaitre le vilain laulau :-)
Chaque nuit, l'espoir renaît !
Information détaillées
Bashnag
Goboroktar du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Solior 16 Goliarmos du 1562ème cycle à 11h39

***
Bash' était un opportuniste. Il ne lui en fallu pas plus pour se dégager de l'emprise de l'elfe, de se camoufler et de détaler comme un lapin.

Mais avant ça, il lui semblait que rétablir un peu de vérité ne couterait pas bien cher
***


Merci Tom' : J't'le laiss', j'vais chercher du renfort !

***
Disparaissant aux yeux de tous, trouve un coin un peu calme, hors de vue de tout et commença à rédiger quelques mots qu'il confia à sa piom.

Les destinataires... le Cerkl'. L'elfe se fendait d'un deux contre un, où l'un des deux était une victime. Il allait découvrir le dix contre un et le sans contrainte.
***


Salut mon Gnutag. Attak' de Nashky sur moi... Tom a pris a parti l'assaillant. J'ai failli kanner. J'me suis camoufl' et plank'. V'nez l'aider. C'est un vieux nashky, il a l'air for'
Information détaillées
Arkhon Addash
Kamarad', Chef du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Solior 16 Goliarmos du 1562ème cycle à 13h31

Arkhon était transuille, Arkhon était peinard, devisant avec lEs marchands qui venaient à Drogmar, avec le paysans qui commençait à préparer le printemps, quand une missive arriva du piom de Bashnag.

Vieux nashky...

Cela lui faisait penser à cet esclave que Gunnar avait jadis eu à Drogmar. Et si c'était lui, le fourbe, qui mordait la main de ceux qui l'avaient nourri et accueilli.

Il envoya une missive en retour


Kapturez le si possip'! Je ne devrais plus trop tarder...

Et il se mit en mode course, plantant là Grinhork qui lui racontait comment il allait chasser le renne avec son cousin dès cet hiver en lui criant

Urgence!
Information détaillées
Laurelian
Sergent d'Elrohir
Peuple Elfe

le Solior 16 Goliarmos du 1562ème cycle à 22h37

***A son tour le vieil elfe saisit une opportunité martiale dans la défense bestiale de son adversaire et transperça l'armure de son adversaire d'un formidable coup d'estoc en plein dans son épaule.

La bête grogna et accusa le coup en reculant d'un pas. L'illustre rôdeur avait repris l'avantage grâce à cette puissante attaque et leva sa double-lame en position offensive. Il hésita un moment : accentuer son avantage grâce aux dons Shadaelith, tenter de briser la stupide mais violente brute ou profiter de l'occasion pour s'évanouir dans le bosc proche!

Il pensa à sa tendre et douce et à tous ceux de sa maisonnée qui l'avaient suivi dans ses péripéties autrefois, étaient morts à présents ou souffraient chaque jour de l'esclavagisme imposé par le cerkle. Que pouvait-il faire cette nuit pour eux?

A moitié fou, gorgé de haine et plongé dans son passé malheureux il parla alors de la sorte à son ennemi en lui tenant ce langage!***

Akkadien, je te laisse partir et garde ton ami comme otage jusqu'au jour ou tu me ramèneras une de vos esklaves dont je te donnerai le nom! Accepte ou vous mourrez tous les deux!

***Ne recevant pas de suite de réponse de l'yrch, le ner ré-attaque. L'orc a vu venir l'attaque et réussit la parer partiellement grâce à son bouclier mais l'elfe en profite pour retourner son arme et blesser légèrement son ennemi à l'avant-bras droit.***
Chaque nuit, l'espoir renaît !
Information détaillées
Arkhon Addash
Kamarad', Chef du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Dolink 17 Goliarmos du 1562ème cycle à 08h44

Arkhon arriva en vue de la zone où supposément il y avait un combat mais il ne vit rien d'autre que Bashnag qui semblait se focaliser sur quelque chose qu'Arkhon ne voyait pas... Puis il reconnut la respiration et les bruits que Tomazi faisait en combat. Ce furent donc les bruits qui le guidèrent plus qu'autre chose et il devait assumer que Tomazi et son adversaire, qui étaient en train de se battre et dont on percevait bien les bruits du combat, étaient magiquement dissimulées, tout comme il l'était également. D'après le regard de Bashnag et les bruits, il devina la position des deux protagonistes et essaya de s'approcher le plus discrètement possible des deux adversaires pour surprendre celui qui lui avait été désigné comme un vieux nashky.

Il se souvenait que quelque part dans les geôles de Drogmar ou Gunnar aimait à s'occuper de ses "hôtes", il y avait toujours ses invités -enfin s'ils vivaient toujours- et avait demandé des précision au capitaine de la garde dont il devrait avoir des nouvelles bientôt.


EDIT MJ 40 : juste pour vous informer que je surveille le RP. Bon jeu :)
Information détaillées
Arkhon Addash
Kamarad', Chef du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Dolink 17 Goliarmos du 1562ème cycle à 12h00

Au moment ou Arkhon allait se diriger vers le combat, il se passa quelque chose et plus personne n'était là. Arkhon entendit Tomazi partir vers le nord et essayé de se concentrer pour voir s'il repérait quelque chose. Après tout, il était à quelque mètres et il y avait de la neige. Verrait il des traces de pas, entendrait il la direction que le fuyard prenait? Il se concentra également pour repérer les invisible comme il avait appris à le faire et peut être sa gemme de détection allait elle l'aider...

Passer en quelques jours de chasseur à chassé et se retrouver de nouveau en position de traquer un ennemi était alléchant. L'assaillant venait lui aussi de passer de chasseur à chassé. Allaient ils le retrouver? La chasse, en tout cas était ouverte et le vieux nashky -qu'Arkhon n'avait pas pu identifier comme celui de Gunnar- pouvait commencer.

Après quelques minutes d'observation, et à tout hasard, Arkhon cria


Si tu veux avoir une chance de revoir les tiens vivants, il est temps de te rendre nashky!
Information détaillées
Tomazi
Tharkûn du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Dolink 17 Goliarmos du 1562ème cycle à 14h47

*** l'odeur et le goût du sang avaient, une fois encore rendu fou le vieux danseur de guerre et le fil de sa hache dessinait une arabesque dans les airs.
L'esthétisme redoutable des mouvements avaient du être captés par le vieil elfe car il parvint sans effort a lire le coup et à éviter celui qui lui était adressé.

Tomazi riait aux éclats et la nouvelle piqure qui traversa son armure le poussa au comble du bonheur! Affronter un représentant des forêts en protégeant un jeune gnutag et en versant son sang ne pouvait rendre plus heureux un fidèle Rasgorien.... sauf, peut être une chasse au Nashki.

Quelques minutes après avoir lancé son attaque, le vieil elfe brûlé disparu de la vue de ses adversaires. La chasse allait être lancée! ***


Tomazi hurla:

Gnutags, un akadien tente de s'échapper, ne masquez pas sa trace, la neige nous montrera la route!

*** Tom entrepris alors de traquer sa proie, Bashnag sur les talons. On ne pouvait pas disparaitre ainsi en plein hiver, les plaines couvertes de son manteau de neige.
***
Information détaillées
Gahzkuul
S’cond du Cerkl’, Sphèr’ du Cerkl’
Union de Hâvrebois

le Dolink 17 Goliarmos du 1562ème cycle à 15h05

Gahzkuul, parti un peu plus tard que ses compagnons arrivait à peine au niveau de l'auberge lorsqu'il reçu l'alerte.

Il était à quelques lieues au nors-ouest de celle-ci, et avait suivi le chemin sans s'en écarter. La plaine était dégagée, la neige immaculée. S'il y avait des traces il ne pourrait pas les manquer !

Il se mit immédiatement à scruter les environs à la recherche de signes, indices ou traces de passage.
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Dolink 17 Goliarmos du 1562ème cycle à 16h49

Mauvaise idée que celle de tenter d'être discret dans la neige... Les traces de l'elfe menait plein sud.

Information détaillées
Laurelian
Sergent d'Elrohir
Peuple Elfe

le Dolink 17 Goliarmos du 1562ème cycle à 18h23

***Surprendre son ennemi : souvent une bonne tactique.

Le premier animal avait crié tellement fort comme un porc qu'on égorge que tout le cerkle devail désormais être au courant!

Après ses attaques réussies comme le deuxième gorret, le rôdeur revint à lui un moment et pris le large. Ses traces allaient peut-être le trahir et il ne prolongea pas son invisibilité, préférant se protéger d'une simple incantation de flou.

Après avoir couru à toute allure un moment, il se dirigea vers une zone dangereuse ou ses pas pourraient être facilement mélangés avec celles d'un monstre. Il repéra un slaad de bonne allure et marcha désormais dans sa trace.

Il pensa être tiré d'affaire mais remarqua la présence au loin d'un yrch lourdement armuré.***
Chaque nuit, l'espoir renaît !
Information détaillées
Arkhon Addash
Kamarad', Chef du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Dolink 17 Goliarmos du 1562ème cycle à 19h50

Arkhon avait accroché sa proie et le traquait tranquillement. Non seulement il voyait ses pas dans la neige mais il l'avait en visuel et était bien décidé à ne pas le lâcher. Il avait effectivement reconnu la raklure que Gunnar avait torturé. Seuls les Six savait ce que ce nashky avait enduré et peut être était ce une des raisons qui l'avait poussé à attaquer un jeune gnutag du Cerkl'. Le nashky se déplaça de nouveau, essayant tant bien que mal de mélanger ses pas à ceux d'un slaad, mais Arkhon suivait la silhouette qui se déplaçait.

Arkhon regarda la position des étoiles et nota sur son livre les coordonnées qu'il transmit à ses gnutags, même approximatives, elles devraient suffire à retrouver la proie. Bientôt, l'étau se refermerait et les mâchoires du Cerkl' broieraient l'impudent...

Information détaillées
Arkhon Addash
Kamarad', Chef du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 18 Goliarmos du 1562ème cycle à 06h50

Lorsqu'il estima qu'il pouvait et rattraper le nashky et tenter de lui mettre un coup, l'orc envoya rapidement ses coordonnées à ses gnutags et accéléra, levant sa hache qui, malheureusement pour lui, ne trancha que de l'air. Arkhon se mit en position défensive face au ner qui était impressionnant, même s'il n'était sans doute que l'ombre de ce qu'il avait été au sommet de sa gloire.

Sa petite mascotte manque au maire de Drogmar. Je n'ose imaginer ce qu'il te fera lorsqu'il mettra la main sur toi.

Et il attendit la suite des événements. Le ner lui faisait face mais dans son dos, un slaad, un brigand et d'autres créatures lui bloquaient la fuite vers le sud

Information détaillées
Laurelian
Sergent d'Elrohir
Peuple Elfe

le Lüdik 18 Goliarmos du 1562ème cycle à 11h51

***Le vieil elfe commençait à souffrir, de lancinantes douleurs revenaient sans cesse sur sa jambe malade. Froid et humidité n'étaient rien habituellement pour les elfes mais les tortures et blessures inombrables qu'il avait enduré dans les geoles de Drogmar lui avaient laissé cette faiblesse et ce ... sans compter son apparence de bellâtre à jamais oubliée.

Un immense animal yrch l'avait rejoint, sans doute facilité par la magie du shaman du combat précédent. Désormais les porcs seraient au minimum trois à sa poursuite!

Alors qu'il tentait d'amoindrir les chances à le retrouver de ses poursuivants, il avait décidé de marcher dans les eaux verglacées et boueuses au bord du fleuve. Il fut surpris par la vitesse à laquelle une bête qu'il connaissait bien nommé Arkhon le rattrapa et tenta vainement de l'attaquer avec son impressionnante hache enflammée.

Il esquiva l'attaque hésita quant à la suite des évènements et préféra parler de la sorte avant d'agir.***

Noireau, gnutag ... je ne sais plus! Je te propose un duel loyal contre toi ou ton champion devant ton peuple.

Que je gagne ou que je perde j'accepte la mort ou l'esclavage et te demanderai seulement de libérer me proches : 7 elfes eclaves à Drogmar, qu'en penses-tu?


***La réponse de l'orc fut un second coup de hache mais qui termina sa course dans la boue à moitié gelée.

L'elfe Shadaelith profita de la brèche dans la défense du colosse et lui flanqua un coup à la cuisse gauche. Heureusement pour la créature ce fut un coup du plat de la lame et la blessure fut superficielle.***
Chaque nuit, l'espoir renaît !
Information détaillées
Kromägg
Forger'ork, Uruk Ash Amal
Union de Hâvrebois

le Lüdik 18 Goliarmos du 1562ème cycle à 17h20

JVHHHHHBB !

Puis plus rien...

Kromägg avait couru comme un dératé lorsqu'il avait appris l'attaque, attaque qui se déroulait pas très loin de sa position. Quand il avait vu Arkhon, il avait compris que l'elfe n'était pas loin, alors il s'était approché. Une fois aperçu, il n'avait pas hésité, mais sa première attaque n'avait rencontré que l'air.

Jgtxmz ?

Sans doute s'était-il précipité ? A nouveau, un magistral coup de hache, à nouveau un magnifique échec. L'elfe qu'il avait face à lui était-il un mirage ? On pouvait se le demander !


Ark, Khelnor s'ra kontent !!
Information détaillées
Arkhon Addash
Kamarad', Chef du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 18 Goliarmos du 1562ème cycle à 17h45

Le chef du Cerkle écouta les paroles du vieux Nêr.

J'vois pôa vraim'ent pourkoi j'aksepterais ton offre raklure. Te voilà cerné et tu peux danser pour éviter nos haches mais tu finiras par t'fatiguer, et elles finiront par avoir raison de toi.

Faisant une pause

Et tu le sais.

Voilà pourkoi tu m'propoze ton due d'"honneur".

Tournant un peu sur lui même

Tu sais l'honneur c'est l'vernis ki r'kouvre nos viktoires et au final, elles seules komptent.

Pendant ce temps, Kromägg avait chargé et comme Arkhon, ses coups avaient été évité par le danseur de guerre.

L'est habile hein, orum?

En entendant d'autres pas derrière lui, Arkhon fixa le Nêr.

Pv melpvgfme rpvxgfwcd l'g'ed cn fdlhkfm rfd lpncd jf jfny uofzd jf lrevd l'nhgehfvg cpnmgevg cne jevd nv wenkehd ipnm.... wehd cpnm nfe zeng l'gn dphd khkevg, devd lph r'ohdgphmf dfme ufrrf j'nv vedola lh e spenlpnc lpnmmn lpw' rf rechv, cpnm mhfv, lh e jfwevjnh xmnfuf fv crfnmvhuoevg, cpnm mhfv, fg lfd oeuofd jfd kehrrevgd xnfmmhfmd jf Xpm'Lexxem pvg oeuonh wfvn ecmnhd nvf mnhdhdgevuf hvnghrf. I'gf rehddf jfkhvfm rfd jnhgehrd. Gn zhvhmed ekfu nv cpwwf jevd re spnuof fg nvf uempggf en zpnm fg pv jpvvfme gfd pd eny upuopvd.

Tu veux vivre, rends toi et redeviens l'esklave du Cerkl'? Kontinue à résister et ce soir, on te bouffera toi et tous les tiens dans un grand festin.
Information détaillées
Tomazi
Tharkûn du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 18 Goliarmos du 1562ème cycle à 18h12

Le scène était belle et flatteuse, tant pour la proie que pour les chasseurs. L'une avait su se faufiler entre les monstres des plaines, et attirer sur ses poursuivants leurs attaques, que pour les chasseurs qui, en quelques heures avaient réussis à acculer l'intrus et à le cerner.
3 guerriers puissants et un jeune shaman jouaient à présent avec une souris et la souris mordait copieusement les matous verdâtre.

Tomazi se faufila entre les deux monstres pour tenter a son tour de toucher la cible mouvante. Un tel jeu était trop rare en ces périodes de paix lethargiques.
Information détaillées
Laurelian
Sergent d'Elrohir
Peuple Elfe

le Lüdik 18 Goliarmos du 1562ème cycle à 20h20

***Pas une seule fois les yrchs n'avaient réussi à le toucher alors qu'ils étaient désormais 4 et qu'un 5ème s'approchait lui aussi afin de manger de la chair fraîche mais ... la haine était telle que le vieux rôdeur ne voulu pas s'avouer vaincu.

En tout cas, aucune possibilité de retraite était désormais possible. Ce serait la servitude ou la mort! A moins ... qu'un voile nécromantique l'envahissent à nouveau et le transforme en un monstre mort-vivant? Mais ce serait alors forcément sa mort et surtout celle des siens.
Quoi qu'il advienne cette possibilité n'était pas envisageable : il devait rester maître de lui en mémoire pour ceux qui furent sa gloire à savoir les veilleurs de Shaladiel!

Il se mit en position défensive. Derrière lui se trouvait l'antre d'un puissant slaad et les yrchs ne pouvaient point le contourner et être plus nombreux contre lui ou risquer de le déranger.

Reconnaissant maintenant clairement les trois renommés yrchs présents désormais soignés par les fioles et leur shaman, son ego exacerbé l'incita à réussir à toucher le nouvel arrivant. Il fit mine d'attaquer en direction des deux porcs déjà blessés : Arkhon et Tomazi et au dernier moment retourna sa double-lame grâce à une rare feinte Eldunielith en direction du dénommé Kromägg.

L'air vibra et sa lame toucha l'orc en plein poitrail mais malgré la précision du coup la montagne de muscles hâvreboisienne accusa le coup en frémissant à peine.

Le vieil elfe recula de deux pas et s'avoua enfin vaincu son ego rassasié momentanément par cette dernière attaque ayant touché au but.

Et ce fut la solution sensée qu'il choisit afin de garder un faible espoir de préserver les fils de vie de certains prisonniers de sa maisonnée.

A lui même :***

Que Shaladiel me pardonne ce manque de combattivité!


***En direction des yrchs :***

J'accepte de me rendre et de redevenir votre esclave.
Et ce si vous acceptez de délivrer le plus jeune de mes neveux encore en vie et de le reconduire sain et sauf en Eldalië permettant à ma lignée d'être préservée.

Si vous n'acceptez pas cette unique condition, tuez-moi l'arme à la main.


***L'elfe écarte son bras droit tenant toujours fermement sa double-lame et expose son poitrail à ses bestiaux ennemis. Il regarde la lune et prie comme jamais.***

Oh blaphardes déesse accepte mon hérésie pour la sauvegarde d'un jeune ner innocent!

***Cette nuit Laurelian Ecorce-de-Lune est mort et ... peut-être que vieux nashky reviendra à la vie!***
Chaque nuit, l'espoir renaît !
Information détaillées
Bashnag
Goboroktar du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 18 Goliarmos du 1562ème cycle à 21h44

***
Bash' suivait de loin. Il était parti dans la bonne direction mais ne se sentait ni suffisamment courageux, ni téméraire, ni suffisamment fou pour se faire voir. Mais ça, personne n'avait à le savoir.

Il restait camouflé et ne tentait rien sur le vieil elfe. Si le Gobo savait une chose : le combat n'était pas spécialement son fort.

Lorsque le vioque se retrouva encerclé, il sortit sa tête des masses de muscles devant lui.
***


'Scuzez moi. voilà...je ... ah... mais ! Ooooooh, tu le pouss' ton ku' k'j'en plass' une ? Voilà... c'mieux kom' ça, orum ?

***
Personne ne saurait vraiment contre qui il venait de s'engrainer, mais l'effet était incroyable, car pendant un instant, on entendit les mouches péter.
***


Ess'k'on pourrait pas le manger direktment en fait ? Non pass'k'un nashky ki peut m'bekter kand y veut si jamais vous vous r'lâchez... moi, j'le sens pas ! J'me sent'rais mieux si ... ben... kouik ! Là maint'nant, sans s'mmation ! Paf pastèk ! Kanné... le vieux. Après, z'en fait c'ke vous voulez... M'enfin, c'pas kom' si y avait suffisament d'jeun' Gobo pour s'perm'ttr' d'leur foutr' une épée d'Damokless' sur l'têt' !

***
Convaincu, il mâchouilla quelques herbes avant de cracher des gros molards sur les plaies d'Arkhon et de Tomazi.
***


C'a l'air dégoutan' ... mais c'est une teknik modern'. Z'allez voir, ça soign' !
Information détaillées
Arkhon Addash
Kamarad', Chef du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Malina 19 Goliarmos du 1562ème cycle à 06h18

Arkhon sourit à la remarque de son gobo. Il n'avait pas tort et Arkhon aurait cette mort sur la conscience si cela devait arriver

Il marke un point mon gnutag. K'est ce ki nous dit k'une fois ton neveu libéré, tu n'vas pas nous trahir et nous planter une de tes lames dans l'dos en tuant un d'mes gnutags? Tu m'sembles assez à la masse ke pour n'en avoir rien à cirer d'ta propre vie et si j'libère un d'tes neveux, k'est ce ki me garantit k'tu resteras fidèle? Komment faire konfiance à un chien k'a mordu son maître?

Le chef du Cerkle hésitait visiblement... Le risque n'était il pas trop grand?
Information détaillées
Tomazi
Tharkûn du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Malina 19 Goliarmos du 1562ème cycle à 08h21

La proie respirait encore et ses gnutags tapaient la bavette avec... l'âge commençait à se faire sentir semble-t-il pour les anciens de l'âme verte.
Par ailleurs, comment Arkhon pouvait il réellement penser, oeut être etait ce un bluff, que de jeunes esclaves elfes pouvaient survivre a Drogmar... ils devaient être digérés depuis bien longtemps. Sans entrer dans ce jeu, Tom en resta a un simple avertissement:

Orc:
Gnutag, on parl' pas avek un pum'ha sans lui avoir retiré ses pattes et ses crocs!

Alliant la parole au geste, plein d'une fureur joyeuse de verser un beau sang rubis sur les plaines neigeuses assoiffées, le danseur ajusta finement son coup qui se ficha dans la cuisse droite de l'elfe. Il lui faudrait du temps des soins et du courage pour supporter une telle plaie.
Information détaillées
Laurelian
Sergent d'Elrohir
Peuple Elfe

le Malina 19 Goliarmos du 1562ème cycle à 09h03

***Malgré sa garde baissée le lâche Tomazi lui enfonça profondément son arme dans sa jambe. Le vieil elfe se mis à genoux devant ses anciens bourreaux. Tenant toujours sa double-lame à droite afin de l'aider à rester digne, il s'autorisa une brève prière grâce aux doigts de sa main gauche.

Shadaliel toujours présente en son coeur en son âme l'aida en atténuant la blessure et et cicatrisant une partie de la plaie.

Le vieux ner ferma les yeux et à moins d'un miracle il était désormais complètement à la merci de ses ennemis.***

Arkhon, tu es gagnant en me laissant la vie pour le moment. Si tu ne désires pas libérer immédiatement mon neveu je peux le comprendre. Laisse-moi une année pour prouver ma valeur et si tu es satisfait de mon travail alors laisse ce jeune elfe vivre libre! En attendant tu auras donc toujours 7 otages dont 5 femelles que tu pourras exécuter si je ne courbe pas l'échine. Ce n'est pas grand chose pour toi.

***L'elfe grogna un moment, rangea sa double-lame dans son fourreau et s'apprêta à recevoir une pluie de coups.***
Chaque nuit, l'espoir renaît !
Information détaillées
Kromägg
Forger'ork, Uruk Ash Amal
Union de Hâvrebois

le Malina 19 Goliarmos du 1562ème cycle à 10h32

Kromägg stoppa son attaque. Pas parce qu'il s'était loupé, mais parce que Arkhon semblait parler avec le nashky. C'est alors que profitant de la situation, l'elfe porta un coup à l'orc. Un coup sans réel danger, mais toutefois assez douloureux.

Kjmvcbk pk uavl !

L'Uruk fut tenté de répliquer, mais il se ravisa : il fallait d'abord laisser le chef du Cerkl' prendre une décision. C'était son territoire, c'était un de ses gnutags qui avait été attaqué, Kromägg n'avait aucun pouvoir sur ce qui allait être fait ou décidé.
Il leva les yeux vers le ciel et put voir que la température commençait à s'adoucir. La fin de l'hiver était là.


Ark, Khelnor s'ra kontent !!
Information détaillées
Arkhon Addash
Kamarad', Chef du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Solior 23 Goliarmos du 1562ème cycle à 23h46

Arkhon plongea son regard dans celui du vieux nashky.

Tu as une année, si au prochain solstice de printemps je suis satisfait de toi, je libérerai un otage de ton choix, et si l'année suivante, tu souhaites continuer et ke je suis toujours satisfait, j'en libérerai un autre mais à partir de là, je choisirai. Fais le compte de ce k'il te faudra pour libérer tous les tiens.

Marquant une pause

Si par kontre, je ne suis pas satisfait de toi, raklure, le prix à payer sera énorme. Imagine toi ta femelle raklure. Tu la vois? Saches ke si je ne suis pas satisfait de toi, je la livrerai à ma garde un soir de fête bien arrosée. Et kand le dernier garde se sera amusé, je la ferai rôtir vivante et servir au petit déjeuner. Je te laisse imaginer, et que cette image te soit présente à l'esprit à chaque instant, au cas où tu aurais envie de faire autre chose ke de servir le Cerkle!

Une fois l'elfe en génuflexion Arkhon lâcha

Tom', désarme le, je te le konfie. Défoulez vous mes gnutags, mais gardez le vivant jusqk'à Drogmar.

Et il tourna les talons vers l'ouest et Drogmar et tandis que ses gnutasg approchaient de l'elfe

Tu me diras où tu souhaites faire ton serment, et à ce moment, je te ferai rendrai ta lame
Information détaillées
Tomazi
Tharkûn du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Dolink 24 Goliarmos du 1562ème cycle à 23h51

La route vers Drogmar se passa sans heurt. Tomazi escortait l elfe et le voyait trotter devant les guerriers qui les accompagnaient. De temps en temps, Tom s entraînait a la manipulation de l arbalète dont le fonctionnement aléatoire le rendait fou de rage.

Soudain, aux abords de la ville, et donc de cibles pour un elfe torturé mais talentueux, Tomazi fit arrêter le troupe et s adressa au vieux nashki:

Tiens, ta nouvelle armure, j veux voir tes cicatrices partout ailleurs, c est le signe d une belle vie. A poil, c'est le printemps!

Lui jetant un pagne enchanté, Tom attendi que le prisonnier se devetisse avant de le faire entrer en ville.
Information détaillées
Laurelian
Sergent d'Elrohir
Peuple Elfe

le Lüdik 25 Goliarmos du 1562ème cycle à 10h47

***Léger retour en arrière ... alors qu'Arkhon est toujours présent!***

A Drogmar je serai prêt pour ce serment.
Je te laisse choisir ton lieu : en place public, devant les autres esclaves ou dans un endroit isolé afin que ma situation ne soit pas connue de tout ideo et en particulier de l'Eladlië.


***Le vieil elfe redevenu esclave se laissa alors rouer de coups par l'escorte des gnutags les plus importants.
Mais ce n'était rien, rien car seule la méditation et la prière le sauveraient désormais et alors que les coups dans les reins le pliaient en quatre, il arriva néanmoins à prier et à incanter grâce à la blafarde déesse un bouclier magique protecteur qui amoindrit la douleur mais surtout lui permis de se fabriquer un réconfort.

Son corps meurtri était désormais mort mais son sacrifice permettrait à d'autres elfes de ré-intégrer l'Eldalië.

Louée soit Shadaliel!

Quelques jours plus tard il arriva avec Tomazi et son escorte de guerriers aux portes de Drogmar. A plusieurs reprises l'yrch lui tira dessus avec une arbalète légère. Alors que celui-ci lui demanda d'enfiler un pagne puant, l'elfe prit le temps de retirer son armure tout en lui parlant de la sorte.***

Ami ... Je vais enfiler ces vêtements puants le temps de l'exhibition que tu organiseras pour fêter ton retour et ta soi-disante victoire.

Mais il y a deux choses que tu dois reconnaître au fond de toi! Ce combat près du croisement tu l'aurais perdu sans l'arrivée de tes comparses alors si tu ne veux pas qu'il arrive malheur à un orkinot de ta descendance arrête de me tirer dessus avec cette arbalète pour enfant.
Je peux t'apprendre à l'utiliser le jour venu mais ne cherche pas ma haine ou tu la trouveras au pire moment!
Défoule-toi sur moi un jour ou deux puis ce sera fini et en toute ... amitié ... j'espère que nous aurons prochainement l'occasion de nous battre sans l'intervention d'autres gnutags!

Chaque nuit, l'espoir renaît !

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page