Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

121 Joueurs sur Ideo (4364 inscrits) : 68 humains (2253), 26 elfes (1369), 27 orcs (742) | 8 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

La mine des Chaudrons Jumeaux ... seconde partie

Et on est plus nombreux cette fois
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] ...[14] [15]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Solenn Der Gnoh
Arténienne
Confédération Arténienne

le Dolink 12 Dilannel du 1562ème cycle à 18h18

La magie et les drogues aidant, Solenn était complètement remise des dernières attaques du seigneur de la mort. Le fait que tout le monde s'en soit sorti vivant tenait du miracle. Et c'était très bien comme ça.

Elle jeta un oeil dans son sac... Il en restait 3... Arf ! Elle aurait préféré plus pour partager avec d'autres qui lui avaient fait impression, Selesnya et Chaka en particulier, mais il n'en restait que trois...

Elle vida d'un trait le contenu de la première fiole. Un breuvage divin, cadeau d'une amie, d'une soeur... Ce goût de miel, cette chaleur... Prothera...

*** Elle tendit les deux autres à Ranmax et Raistlin... ***


Très vieil hydromel, ce sont les dernières de cette qualité, du moins dans mon sac... On n'a pas volé un petit remontant.

Tu lis dans mes pensées... Un bon bain... Un repas chaud... Un bon lit... J'en suis !

Discrète de nature, elle se contenta d'un sourire sincère aux autres. Solenn éprouvait certaines difficultés à s'adresser à des personnes qu'elles connaissait mal.

Information détaillées
Ranmax
Qadimhaji, Flamme ardente
Confédération Arténienne

le Dolink 12 Dilannel du 1562ème cycle à 21h59

Les uns et les autres se quittent sans trop traîner.

Les Kohriens ont une célébration funèbres et il est compréhensible de voir toute la Légion partir.

Le nêr échange un regard avec Solenn, la remercie chaleureusement et s'adresse aux elfes.


Si vous voulez bien me suivre.
Souhaitons que notre procession soit paisible mais j'ai peu de doutes à ce sujet.


Le nêr ouvre la marche et invite les elfes à en faire de même.
Il s'adapte à l'allure des représentants de la Taurë.


Je sais que nous sommes tous épuisé mais, me permettez-vous de converser chemin faisant ?

Il gardait sur lui ce sourire amical et ce, même si sa tenue n'est plus ce qu'elle était.
Sale, déchirée et parfois en lambeaux, laissant paraître une armure de maître de la Destruction ci et là.


Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Observatrice de la non-vie, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Lüdik 13 Dilannel du 1562ème cycle à 10h44

Selesnya répondit au sourire de la belle Solenn par un hochement de tête respectueux et un sourire amical. La prêtresse d'Eldalië ne buvait jamais d’alcool.... Enfin.... cela lui était arrivé une fois... Par...accident, dira t'on... Un de ses amants avait un peu profité d'elle à cette occasion...

Elle eut un petit rire en repensent à ce souvenir. Et bien il était plaisant que l'atmosphère devienne un peu plus légère.... mais la perte d'un membre de l’expédition était tout de même regrettable. Elle compris que les gens se dispersent un peu précipitamment. Il était dommage de ne pas faire ses adieux en bonne et du forme mais, sans doute y aurait-il un débriefing en Escania.

Toujours est il qu'avant de partir à la suite de la brulante flamme arténiènne, Selesnya adresserait un salut respectueux et un au-revoir à chacun. Elle s'inclinerait en disant simplement à ceux qui n'étaient pas trop occupés.

Hanta. Namarië.

Et elle rejoindrait Ranmax rapidement, ne souhaitant pas le faire trop attendre. La flamme ardente allait droit au but, c'était appréciable. Lorsqu'il vint à son niveau la nis observa la tenue de Ranmax. Même dans ce piteux état l'arténien conservait sa superbe et la nis aurait bien aimé voir ce qu'il y avait sous cette étrange armure qu'il portait sous sa tunique déchirée.

Bien sur. Répondit Selesnya avec un sourire. Nous vous écoutons.

La balade était plaisante, voyons donc ce qu'avait Ranmax à proposer. La nis mit les mains croisées dans son dos tout en marchant, en position d'écoute et de réflexion.

...
Information détaillées
Raistlin

Neutre

le Lüdik 13 Dilannel du 1562ème cycle à 14h40

La paix semblait retrouvée sur la plaine verdoyante. Les légionnaires s’étaient dispersés, ratissant les herbes parfumées du printemps à la recherche d’un résidu insidieux de menace nécromancienne. Puis ils avaient convergé vers l’entrée de la mine. Les autres, dont l’apatride, avaient pansé leurs plaies et achevé leurs paquetages.

Le vieux savoure l’hydromel généreusement offert par Solenn. Un véritable nectar. Décidément quelle jeune femme remarquable. Si l’alcool avait un clergé elle en serait à une position des plus respectables.

Il salue Ranmax et les elfes d’un geste amical les enjoignant à partir sans attendre. Ne reste que l’artenienne et lui. La dégustation ne saurait être bâclée.


Vraiment fameux cet hydromel! C’est qu’on n’en trouve pas tous les jours de cette qualité...

Sous peu ces lieux qui avaient abrité leurs souffrances et leurs douleurs s’effaceront à leurs souvenirs. Ainsi va le temps pour les mortels, éphémère, rare et précieux, de sorte que chaque instant existe pour sublimer le présent.
La ferme, théâtre improvisé du déferlement des violences, avait paradoxalement été relativement épargnée par les combats. Vestige final d’un affrontement au goût d’inachevé, la bâtisse fonctionnelle et bien entretenue, maintenant abandonnée, glisserait inexorablement vers l’oubli.


Finalement on n’aura rien appris du tout sur ce nécromancien. Ni ses plans, ni son nom, aucune trace à part la dague trouvée.
Mais pourquoi l’eunuque s’est il enterré ici... Dans la précipitation cette bâtisse a-t’elle vraiment livré tous ses secrets?!


Il pense à Escania, à l’auberge, au bain et au repas chauds qui lui tendent les bras. Il termine l’hydromel et soupire avant de questionner comme à regret.

Tu crois qu’on devrait la fouiller au cas où?
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Aspirante Traqueuse
Empire de Kohr

le Lüdik 13 Dilannel du 1562ème cycle à 17h17


Tabatha avait alterné trot et galop.
Ambre avait besoin de se défouler, après son inactivité des derniers jours.

La traqueuse longeait la muraille Ouest d’Escania.
De l’autre côté des murs, les bruits de la ville lui parvenaient.
La jeune femme, habituée à vivre seule avec sa mère, dans une maison isolée, n’avait jamais aimé la vie citadine.
A de rares occasions, elle et Aliénor avait dû passer du temps à Danor, et chaque fois, Tabatha n’avait eu qu’une hâte.
Celle de rentrer chez elle.

Aujourd’hui, elle trouvait ce brouhaha diffus et toute cette activité, rassurants. C’était la vie qui continuait.
Tabatha avait frôlé la mort et toute cette vie bruyante le lui rappelait.

La traqueuse avait écrit à son supérieur.
Sa missive, expliquait sommairement ce qui c’était passé à la mine.
C’était aussi ses condoléances, qu’elle présentait au Sénéchal. Hame Lyn et lui, avaient été très proches. Le Maréchal n’avait pas eu sa chance. La mort ne s’était pas contentée de l’effleurer. Elle l’avait enlacé.

Tabatha s’était éloignée des murs pour retrouver l’endroit qu’elle avait découvert en se rendant à la mine.
Le bouquet de saules pleureurs au loin, la fit sourire. Bientôt, elle entendrait le clapotis de l’eau.

Le misérable bout de saucisse froide et le quignon de pain dur, que Raistlin n’avait pas pris, ne la rassasièrent pas.
Tabatha avait une faim de loup.
L’image d’une louve lui vint à l’esprit et elle soupira.
Altarielle l’avait nommée ainsi et le maître des secrets avait adopté ce surnom.
Elle ne se voyait pourtant pas, dans la peau d’une louve.
Il était vrai qu’en ce moment elle avait quelque chose en commun avec une louve solitaire. La faim !
Cette idée l’amusait...

Tabatha ramena la couverture rêche sur ses épaules.
Elle s’était baignée dans la rivière. Elle s'était lavée à la va vite, au savon noir, frissonnante et pressée de sortir de l'eau.
La jeune femme était restée nue, bien décidée à retarder le plus longtemps possible, le moment de se rhabiller.
Elle n’avait aucune envie de repasser ses frusques sales et empuanties de l’odeur de la mort.

Oh… Quelle linotte !

Tabatha fouilla son sac et le vida de son contenu.
Un carquois plein de flèches et deux couteaux de chasse, gisaient sur l’herbe rase.
Une cape, une paire de hautes bottes de cuir neuves et tout son linge sale étaient entassés à côté de ses armes.
La jeune femme avait posé d’autres objets, qu’elle jugeait utiles en voyage, sur le tas de vêtements.

Un paquet de gros papier d’un jaune pisseux, reposait au fond du sac. Tabatha coupa la grosse ficelle, d’un rapide coup de couteau.

Je suis sauvée…

La traqueuse porta la chemise rouge sang à son nez et inspira très fort.
Le vêtement sentait bon.
Une très légère odeur printanière.
L’odeur du savon à lessive, qu’Aliénor faisait elle-même.
Un véritable miracle.
La chemise était accompagnée d’une tunique de cuir marron qui lui couvrait les fesses et de pantalons assortis.

Je n’y pensais même plus… Et mes nouvelles bottes…

Tabatha resserra le nœud de la couverture sur sa poitrine et se releva.

Elle caressa Ambre, laissant la jument lui donner quelques petits coups de tête affectueux, puis elle farfouilla dans ses fontes.

Tabatha aspira une longue bouffée de tabac, et exhala lentement la fumée odorante.
Ses dents mordillèrent doucement le tuyau de sa pipe.
Elle s’était décidée à fumer la pipe, en s’apercevant que le dit tabac, l’aidait parfois à se calmer.
Un tabac dont Alyss Timora avait la recette exclusive.
Son sourire, aux questions posées par Tabatha, avait répondu pour elle.
Les pipes de la voleuse n’étaient pas bourrées que de tabac ordinaire…

Les bottes devraient être portées quelques jours avant de se faire oublier. Tabatha était contente de sa tenue.
Un cadeau d’Alyss.

La traqueuse avait repris la route d’Escania, se sentant bien, pour la toute première fois, depuis ce qui lui paraissait des siècles.
Elle espérait retrouver les gens du groupe, ou au moins quelques-uns d’entre eux en ville.
Elle avait prévenu Enola et Chaca.
Elle avait également écris à Raistlin.
Le vieil homme l’avait soignée, alors qu’il était lui-même, gravement touché.
Tabatha avait remercié le colosse, en lui rappelant qu’il avait toutefois, une dette envers elle.
Ne lui avait-elle pas donné, ses dernières saucisses, quand elle l'avait trouvé au sortir de cette saleté de mine ?

La louve avait décidément, une faim de loup…



Carpe diem
Information détaillées
Solenn Der Gnoh
Arténienne
Confédération Arténienne

le Lüdik 13 Dilannel du 1562ème cycle à 23h43

*** Souriant à Raistlin... ***

Oui, c'était une bonne cuvée.

Tu as peut-être raison pour la ferme...


Information détaillées
Ranmax
Qadimhaji, Flamme ardente
Confédération Arténienne

le Malina 14 Dilannel du 1562ème cycle à 10h49

*** Sur la route d'Escania - petit matin ***


Le nêr pris un air un peu désolé mais en gardant le sourire avant de s'adresser aux elfes.

Je suis vraiment désolé mais, je risque de voyager un bon moment et j'aimerais revoir mon elfique et surtout, les formules de respects.

Il y a presque une vie humaine que je n'ai pas côtoyé d'elfes de la Taurë et, je n'aimerais pas devenir vexant lorsque je m'adresse à vous.


Le nêr paraissait léger, d'une humeur agréable et bien loin de ce qu'il vient de vivre.

Quelles sont les formules pour s'adresser à des personnes de vos rangs ?
D'ailleurs, comment puis-je connaitre l'importance de vos rangs ?


*** il ponctue cette question avec un visage sincère et curieux ... on pourrait croire un enfant qui cherche à apprendre ***
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Observatrice de la non-vie, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 14 Dilannel du 1562ème cycle à 11h45

Selesnya eut un moment de surprise devant cette demande. Il n'était pas vraiment nécessaire d'être aussi formel. Cependant il semblait que Ranmax y tienne.

Hmmm... Autrefois on appelait les ambassadeurs "Excellence" si je me souviens bien. Mais, vous savez, vous ne me vexerez pas... Tout du moins sur un défaut de courtoisie par rapport à mes titres. En effet, en raison d'une absence prolongée des personnes en charges, mon statut d'ambassadrice n'est pas véritablement officiel... Mes titres officiels sont Observatrice de la Non-Vie et Prêtresse des Valar.

Même si je représente en quelque sorte l’image de la foi en nos dieux qui devrait guider notre société, il n'y a pas besoin de marque de respect particulière, c'est simplement "Prêtresse" ou "Observatrice" dans le cas de la lutte contre la non-vie.

Du moins notre peuple n'a pas forcément de respect particulier pour moi, donc je vois mal comment je pourrais imposer cela à un étranger.


Elle lui fit un sourire un peu triste puis ajouta.

Assurez vous simplement de respecter les croyances elfiques et de ne pas faire insulte aux dieux, cela me vexerai plus, qu'une insulte personnelle car mon statut de Prêtresse fait de moi l'une de leur représentante sur cette terre.

Elle fit une pause et dit. Je laisserai le Maitre des Secrets répondre pour sa part, mais en ce qui me concerne, si vous le permettez, je vous retourne la question. Il est vrais que je n'ai pas beaucoup côtoyé d'Arténiens et j'ai encore a apprendre leurs coutumes et leur langage. Et je ne voudrais pas non plus commettre accidentellement d'impair.

Même si Esthroth avait dit que puisqu’elle était pas officiellement diplomate, ce n’était pas grave si elle se trompait. Enfin visiblement, d’après ce qu'il écrivait dans le récit, cette affirmation n'était pas vraiment exacte... Il fallait qu'elle fasse le mieux, sans jamais être félicitée et si elle ne faisait pas bien par contre là, c’était la catastrophe... Encore un retournement de veste relativement incompréhensible.

Enfin bon... Peut être le Maitre des Secret avait -il commencé à se rendre compte de cette situation complètement ubuesque et injuste ?

...
Information détaillées
Raistlin

Neutre

le Malina 14 Dilannel du 1562ème cycle à 13h11

Une douce torpeur s’installe à mesure que la liqueur se distille dans son organisme. A n’en pas douter l’alcool fait son effet, malgré la quantité relativement faible d’hydromel, sa qualité est étourdissante. De manière évidente la lucidité de la mage arténienne est aussi légèrement ébréchée par le délicieux breuvage. Une bonne trentaine de secondes après ses derniers mots, après avoir inspecté de manière soupçonneuse la plaine déserte alentour, il part d’un fou rire pour un temps indéterminé. Particulièrement joyeux, au prix d’un véritable exercice respiratoire, il parvient finalement à articuler.

Ben dis donc... Tu verrais pas des fantômes de temps en temps?! Elle est partie depuis un moment déjà la gentille petite Tabatha!

En parlant du loup, une missive lui parvient, installant un peu plus un franc sourire et l’enrobant de soupirs émus.

D’ailleurs c’est elle qui écrit. Elle est aux portes d’Escania. On la retrouve des qu’on aura terminé ici!

Il griffonne une réponse et range aussitôt son matériel.

Dépêchons si tu le veux bien! Il me tarde de la retrouver et continuer notre dégustation à l’auberge.

Son marteau bien en main il s’avance d’un pas résolu dans le bâtiment principal du corps de ferme.

On fait ça vite fait, efficace, plus besoin de craindre d’écailler la peinture hein...

Baissant la tête pour passer le pas de la porte il entreprend aussitôt de sonder les murs et le sol à l’aide du manche de son arme. Guilleret mais concentré il fredonne avec application.

Eh la qui va là... Hmm Hmm Hmm Hmm Hmm...
Eh la ca va pas... Ouh ouh...
Oh la je suis là... Hmm Hmm


Au moindre doute il tâtonne la surface résonante avec une excitation certaine, n’hésitant pas à crever le plancher ou le mortier comme s’il s’agissait de papier. Il va même jusqu’à inspecter chaque meuble, finissant invariablement par l’eventrer soigneusement à la recherche d’un double fond.
Si un petit trésor ou un secret y est caché, ils le trouveraient et vite. En tout cas il l’espérait, l’appel de l’auberge et de la traqueuse obligent.
Information détaillées
Esthroth Rynvann
Quendë, Maître des Secrets
Peuple Elfe

le Malina 14 Dilannel du 1562ème cycle à 15h01

*** Les Arténiens étaient très attachés à la politesse. La réponse de sa consœur portait plus sur le fond que sur le forme. Peut-être Ranmax souhaitait aussi connaître les termes de politesse plus précis ? ***


Si vous souhaitez éviter tout impair, pour les neri, nous avons Heru qui signifie originellement "Seigneur". Quant aux nissi, nous avons Heri, qui vient probablement de la même racine ; Hiril est parfois aussi utilisé.

Puisque vous êtes un elfe, je peux vous suggérer Toron pour un nêr que vous connaissez bien et Seler pour une nis. Cela signifie que vous êtes très proche et que vous vous mettez au même niveau que votre interlocuteur. Nous les utilisons souvent au sein d'une même branche hiérarchique.

À utiliser avec prudence donc.

Enfin, si vous vous adressez à un Grand Prêtre, la formule à employer est Valandur qui signifie la même chose. Ce sont les plus attachés à la politesse, car ce sont les représentants directs des Valar en Eldalië. Manquer de politesse envers un Grand Prêtre revient à se moquer indirectement des croyances elfiques.


*** Y avait-il quelque chose d'autre ? Ah oui, bien sûr. ***


Plus récemment, nous avons inventé les termes Herunor et Herinor pour les Chefs de Clan du nouvel Âge du Savoir. Vous devinerez lequel est associé à un nêr ou une nis.

*** Il y avait bien d'autres petites subtilités mais les Quendi d'aujourd'hui ne les utilisaient plus. Heri, Heru ou parler à l'elfe avec son titre hiérarchique suffisait largement dans toutes les situations. ***


Les classiques Aiya, Hanta et Namarië pour bonjour, merci et au revoir font toujours leur petit effet.

*** Quant à la hiérarchie, justement. ***


Il y a d'abord le Quendëtar, le Roi des Quendi comme vous le devinerez. Viennent ensuite les Chef de Clans au nombre de trois : l'Ombre qui s'occupe de la diplomatie, des savoirs et de la lutte contre la non-vie ; la Tempête qui gère l'armée, les recherches et l'académie militaire ; et le Vent qui prend en charge la justice, les traditions et la nature.

En tant que Maître des Secrets, je suis juste en dessous du Chef de Clan de l'Ombre, l'herunor Nolwäwintil, dont je prends temporairement la charge en attendant la fin de sa méditation.


*** Voilà, c'était dit. Si Selesnya avait raison sur un seul point, c'était bien celui-ci. L'inactivité de Nolwäwintil devenait de plus en plus encombrante et il serait bientôt impossible de faire quoi que soit au sein de l'Ombre. Quelqu'un devait s'imposer et ce serait lui. Ainsi qu'il l'avait dit, il aurait donc tous les avantages du poste sans les inconvénients (ou l’inverse, peu importe). ***

Scénario Uchronie IDEO
Information détaillées
Ranmax
Qadimhaji, Flamme ardente
Confédération Arténienne

le Malina 14 Dilannel du 1562ème cycle à 16h57

*** sur la route d'Escania, petit matin ***


le nêr passa de l'explication de Selsnya à celle de Esthroth avec beaucoup d'intérêts.
Il souriait moins mais affiche une mine consciencieuse et appliqué à retenir ces informations.


*** se tournant vers Esthroth ***

Dans ce cas, hanta pour vos informations Heru Esthroth. Je me rend compte que cette question apporte bien des réponses et votre réponse me permet de voir à quel point je n'étais plus à jour.
Et, également, mes excuses.
Je me rend compte de mon erreur, j'ai cru que vous étiez là pour protéger Heri Lathvin' .


*** le nêr s'arrête et se penche en avant face à Esthroth. ***




Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Observatrice de la non-vie, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 14 Dilannel du 1562ème cycle à 17h35

Ah le deni... Impressionnant. Et le melon aussi...
Là ou Selesnya avait accepté avec humilité de représenter Eldalië auprès des étrangers après que les siens aient donné leur accord. Esthroth venait de s'autoproclamer "Diplomate suprême"... Hahaha quelle farce ! Décidément il faisait vraiment tout pour lui être désagréable.

La nis fut légèrement intriguée par l'attitude de l'Artenien et ajouta pour confirmer.

Hmm.... A vrais dire c'était cela, l'idée au départ... Fit Selesnya en soupirant. Les miens ont accepté que je représente Eldaliê lors de cette mission. Esthroth s'est proposé de me protéger avec Altarielle.

...
Information détaillées
Esthroth Rynvann
Quendë, Maître des Secrets
Peuple Elfe

le Malina 14 Dilannel du 1562ème cycle à 18h54

*** Les politesses étaient toujours un peu étranges pour Esthroth mais la plus grande des politesses était d'accepter celle des autres. Il rendit la politesse en retour à Ranmax. ***


Oh, mais ne vous formalisez pas trop.
J'étais bien là pour protéger la Prêtresse Lathvin' par rapport à mes compétences martiales. J'avais cependant d'autres plans en tête après avoir conversé avec le Chef du Cerkl' par missives.


*** Il laissa planer un très léger silence. ***


La lutte contre la non-vie.

*** Il reprit. ***


En tant que Maître des Secrets, il est de mon devoir de trouver les moyens de lutter contre l'engeance nécromante. Les Analystes et les Observateurs de la non-vie, comme heri Lathvin' ici présente, sont là pour m'assister et effectuer le travail sur le terrain.

*** Il soupira. ***


J'ai même dû prendre en charge la responsabilité diplomatique en attendant le retour de l'herunor. J'espère que nous trouverons des moyens communs à mettre en œuvre pour annihiler une bonne fois pour toutes les deux fois-nés. Ils sont une insulte aux vivants des cinq contrées !

*** Wildy vint alors à sa rencontre avec une missive.
Il sourit. ***


Bonne nouvelle, le Vohn d'Havrebois vient tout juste ratifier les accords de Montargent !
Scénario Uchronie IDEO
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Observatrice de la non-vie, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 14 Dilannel du 1562ème cycle à 20h11

Tiens... Pourquoi parler en humain pour évoquer la lutte de la non vie...? Se demanda la nis.

Elle haussa les sourcils de manière dubitative. Elle voulait bien lui laisser une seconde chance, mais c'était plutôt mal partit visiblement... Il n’était pas certain qu'elle continuerai a l’assister si il ne se passait pas un peu le gant sur la figure concernant ses actions et ses propos sur le récit.

Décidément, il s'écoutait parler...

Finalement, le plus étonnant fut la poker face qu’afficha Selesnya lorsque la nouvelle concernant Havrebois tomba.

...
Information détaillées
Solenn Der Gnoh
Arténienne
Confédération Arténienne

le Malina 14 Dilannel du 1562ème cycle à 20h18

Solenn avait emboîté le pas à Raistlin et pénétré dans la ferme, après avoir usé de magie pour aiguiser ses sens, ça ne pouvait qu'aider...

Sacré foutoir...


hrp/
vision ultime
fouille minutieuse de la cave au grenier à la recherche d'indices sur une possible activité des nécromants.
Information détaillées
Ranmax
Qadimhaji, Flamme ardente
Confédération Arténienne

le Malina 14 Dilannel du 1562ème cycle à 21h38

*** devant les portes d'Escania, matin ***


Le nêr se relève donc et écoute attentivement Esthroth jusqu'à sourire clairement.

Voilà des mots qui font plaisir à entendre. Ce qui facilitera un petit projet que j'ai en tête et que j'aimerais vous expliquer mais ... nous devons d'abord nous nourrir et nous reposer.
J'ai d'ailleurs eu un conseil pour trouver un endroit où nous reposer.
Ce sera l’auberge de Maître Bro.


*** s'adressant à Selesnya ***


N'imaginez pas que je ne lis pas entre les lignes Prêtresse Lathvin' et je regrette cette étrange situation.
Mais je ne doute pas que tout cela s'éclaircira prochainement.


*** le nêr avait l'air sur de lui ***


Et pour répondre à votre question, dans la Confédération Arténienne, nous avons quelques formules de politesse mais elles ne sont pas masculine ou féminine.

Lorsque vous vous adressez à quelqu'un, le plus simple, c'est de placer le mot "Haji" qui correspond à Heri et Heru.
Vous pouvez le saluer en disant Namasté et le quitter en disant "Mas Azul".
Ce sont les formules formel, le bonjour et au revoir est aussi utilisé car devenu commun de nos jours.
Pour le remercier, "Shou" reste le plus utilisé.

Ensuite, pour les personnes les plus importantes, un Grand Mage ou un Maître, il faut utiliser Mahaji
Pour un Archimage ou un représentant du Grand Conseil, il est d'usage d'utiliser "Marahaji".

Plus rarement, vous pouvez utiliser "Pujaree" quand vous rencontrez un prêtre en Arténie.
Mais autant vous dire qu'ils sont peu nombreux hormis les représentants de chaque culte à Emédésia.


Les voilà devant la porte Nord de la ville, le nêr continue d'avancer tranquillement, les gardes sont visiblement occupé à penser à autre chose ... de plus triste.
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Mirion 15 Dilannel du 1562ème cycle à 09h46

LA FERME

Les techniques de fouille étaient bonnes, mais le butin ne suivrait pas : des outils de ferme, ici et là, des habits dispersés un peu partout, des ustensiles de cuisines cassés... c'était le gros bordel. Il n'y avait rien à se mettre sous la dent.
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Observatrice de la non-vie, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 15 Dilannel du 1562ème cycle à 09h59

Selesnya haussa les épaules et demeura silencieuse. Cela faisait 10 ans qu'elle espérait que la situation s’éclaircisse. Elle n'avait pas vraiment d'espoir là dedans à vrais dire. Surtout vu l’amoncellement d'incohérences et d'illogisme sur le récit...

Néanmoins Ranmax avait répondu a sa question. Ceci dit elle avait déjà ces informations d'ordre générales. Ce qui l'avait intéresse était surtout savoir comment lui devait être appelé. Mais c'était toujours bien d'avoir une petite piqure de rappel.

Hanta pour ces informations. Je me souviens que je les avais déjà reçues de la part de Haji Celeban lors de ma toute première rencontre diplomatique, il y a prés de dix cycles. Cela fait du bien de se rafraichir la mémoire. Ceci dit, tout comme je pensais que votre question était au départ, destinée à savoir comment nous appeler, moi même et le Maitre des Secrets, ma question s’intéressait aussi à vous en vérité.

Les présentations avec le secrétaire impérial avait été .... Sommaires... et en vérité Selesnya ne savait pas vraiment a qui elle avait a faire. mis a part le fait que cela soit un ner charmant et légèrement pyromane.

Ah Céléban ! Première rencontre diplomatique. C'était drôle il avait essayé de la draguer à l'époque.... Elle eut un sourire heureux en repensant a ce souvenir. Sans doute aurait-t'elle du accepter ses avances. mais à l'époque elle avait eu peur que cela soit mal perçut par sa hiérarchie à la diplomatie...

...
Information détaillées
Ranmax
Qadimhaji, Flamme ardente
Confédération Arténienne

le Mirion 15 Dilannel du 1562ème cycle à 13h11

*** enceinte d'Escania - matin ***


*** d'un air un peu confus ***


Mes excuses, vous pouvez m’appeler RanmaX désormais.
Ce n'est pas comme si nous sortions d'une réunion officielle.


*** dit-il d'un sourire complice ***


Mais, pour répondre à votre question, je suis un cas un peu à part. Et je pense que le titre de Qadimhaji correspond à ma situation.
Je suis un ancien Archimage de la Destruction et de fait, Haji pourrait être vexant ... si j'étais susceptible, ... mais Marahaji ne me convient plus.

Raison de plus de simplifier les choses.

*** il ponctue sa phrase avec un sourire franc ***


Le nêr est calme, presque détendue même si il ne s'arrête pas pour autant de scruter les environs.
Il a appris à toujours se méfier, d'autant qu'il n'est pas dans son élément.

Ils arrivent doucement à Escania, le contournement pas l'ouest n'est heureusement pas trop long, encore un peu de marche et ils pourraient se reposer.


*** s'adressant aux elfes ***


Avez-vous des exigences particulière pour vous reposer ?
Information détaillées
Raistlin

Neutre

le Mirion 15 Dilannel du 1562ème cycle à 13h36

A LA FERME

Ils cherchèrent une bonne heure durant, le vieux à l’oreille et au marteau, la jeune femme à l’œil et à la magie. Le bordel et rien d’autre. Aucune trace de (sur)vie d’un quelconque habitant ou de passage d’un nécromancien. Même pas la queue d’une cerise d’un indice. C’est comme si rien ou presque n(e s)’était passé dans cette bâtisse. A peu de choses prêt. Mais s’il existe un moyen de pister à la trace la non-vie (ou la vie) l’homme ne le connaît pas. Après la fouille approfondie tout est sans dessus dessous et le resterai, définitivement probablement. Le labeur d’une longue heure d’efforts avait fini de le faire dessoûler.

Bon bah c’est pas tout hein, C’est pas qu’il se fait tard mais on est toujours brocouilles!

Se retournant il sort du bâtiment, clairement trop bas de plafond pour sa grande carcasse, et depuis l’espace formé par les différents corps de la ferme semble attendre la réaction de l’arténienne tout en farfouillant machinalement.

S’il faut vraiment pousser les recherches, autant le faire avec des réserves décentes d’hydromel. Parce que là, on est hors limite. Et puis il faut un certain doigté pour certaines tâches particulières... Et là on est dans la particularité la plus totale.

Ce disant il continue de tâter, pousser et écouter au petit bonheur la chance dans l’espoir de tomber sur quelque chose. De toute façon, s’il y avait quoi que ce soit à repérer il comptait aussi sur Solenn et ses pouvoirs de vision ultime. Et dans le cas contraire, pas le temps de niaiser, il partirait vers Escania.

Ça me rappelle la chasse à la galinette cendrée... Un art.
Et très dangereux avec ça... la charge de la galinette!

Information détaillées
Esthroth Rynvann
Quendë, Maître des Secrets
Peuple Elfe

le Mirion 15 Dilannel du 1562ème cycle à 15h20

L'Archimage RanmaX...

*** Esthroth sortit son récit pour y récupérer des informations. Il avait déjà lu quelque chose à ce sujet. Il retrouva facilement les nouvelles d'Arténie de 1557 qu'il avait lui-même compilé mais Ranmax n'était déjà plus Archimage.

Peut-être avait-il eu vent de ce nom plus tôt encore, dans les deux premiers cycles après être devenu un porteur du récit elfique. ***


Vous n'étiez donc déjà plus Archimage il y a cinq cycles.
Qu'en est-il de Mara-Haji Sadi Gipeyrann ? Est-il toujours à la tête de l’École de la Destruction ?


*** Quant aux exigences. ***


Personnellement, je n'en ai aucune. Nous sommes de gens simples en Eldalië. Nous dormons parfois par terre ou dans les arbres de la Taurë sans nous soucier des commodités de la ville.

Je propose ensuite de passer sur le sujet ouvert par Tabatha à Escania pour ne pas trop gêner l'animation.
Scénario Uchronie IDEO
Information détaillées
Solenn Der Gnoh
Arténienne
Confédération Arténienne

le Mirion 15 Dilannel du 1562ème cycle à 17h33

La fouille n'avait rien donné, poursuivre devenait de plus en plus lassant...

Bon ben... Rien trouvé non plus... Et ce n'est pas faute d'avoir retourné tout ce bric-à-brac
On pourrait prendre la pelle et creuser, mais euh... en fait non.

Je sais pas toi, mais moi je file à Escania, j'ai un rendez-vous important avec un bain, un repas chaud et probablement un bar aussi.





MJ 40
Information détaillées
MJ 40
Touche à tout

le Joriol 16 Dilannel du 1562ème cycle à 09h39

LA FERME

L'idée de Solenn était probablement la meilleure à l'heure actuelle : rien dans cette ferme en ruines.
Information détaillées
Raistlin

Neutre

le Joriol 16 Dilannel du 1562ème cycle à 13h37

Il accueille la remarque de Solenn avec un enthousiasme non feint. Peut-être légèrement grabataire, certainement surexcité il claironne.

Ça alors, moi aussi!!
Décidément ta compagnie est tout à fait délicieuse.


Ils prennent aussitôt la direction du sud. Malgré la lumière décroissante de la journée sur le déclin ils avancent à bonne allure, par foulées régulières. Le vieux s’efforce de tempérer son ardeur et les larges enjambées qui l’accompagne. Un sourire aussi déterminé que leurs foulées l’anime.

Oh ça oui... Un bain, un repas et... Fait tellement soif.
Maître Bro nous voilà!


La nuit s’installe progressivement et le ciel et dégagé laisse poindre une myriade d’étoiles lumineuses. Ils voyagent silencieusement ou presque échangeant quelques pensées en peu de mots, comme le feraient de vieilles connaissances un peu blasées. Au creux d’une colline semblable à tant d’autres en ces vastes plaines, la voix de l’homme résonne sans à propos.

Au fait, tu dois sacrément t’y connaître en enchantements... J’ai un vieux casque d’anti magie qui déconne sévèrement sur les entournures. Enfin il a l’air de ne plus trop marcher.
Accepterais-tu d’y jeter un œil à l’occasion?


Le couvre-chef en question, un artefact de son temps révolu parmi les kabbalistes, s’était révélé particulièrement inutile contre l’eunuque de la mort. Pourtant il en avait vu des vertes et des pas mûres. Mais il avait une vraie valeur sentimentale et surtout une utilité certaine, quand il fonctionnait.
Information détaillées
Solenn Der Gnoh
Arténienne
Confédération Arténienne

le Joriol 16 Dilannel du 1562ème cycle à 19h30

La sympathique compagnie de Raistlin était bienvenue pendant la longue marche pour rejoindre Escania. L'ancêtre marchait d'un bon pas, mais depuis les récents événements, Solenn savait parfaitement qu'il feignait la faiblesse.

Bah oui, je m'y connais un peu... Donne toujours, mais je ne promets rien hein !


Information détaillées
Raistlin

Neutre

le Joriol 16 Dilannel du 1562ème cycle à 21h24

Quelle cadence! Dans son impatience à retrouver tout les conforts de la vie citadine il marche à longues enjambées. Étant donnée la grandeur du bonhomme cela donne une cadence impossible pour toute personne d’une taille plus standard.

Oh merci Solenn... On voit ça à la prochaine étape si tu veux bien.

En tout cas c’est ce qu’il croyait dur comme fer jusqu’à ce que ses pas croisent la route de Solenn. Ni vu ni connu il avait même essayé d’imprimer une allure infernale. La jeune femme n’avait même pas cillé, semblant même en avoir encore sous la semelle alors que lui avait brûlé la gomme en un instant. Il frôle même la sortie de route mais se rattrape in extremis, ce qui a pour effet de le ralentir très momentanément. Toujours vaillant le vieux lance sur un air de défi.

Tu me le dis si on va trop vite pour toi hein?! Ça me turlupinerait de te semer dans la pampa khorienne.
Information détaillées
Solenn Der Gnoh
Arténienne
Confédération Arténienne

le Valkin 17 Dilannel du 1562ème cycle à 16h35

*** Solenn répondit avec un sourire un peu moqueur... ***

Ah... euh... oui, ce serait gentil de marcher un peu moins vite. Je commence à avoir un peu mal aux pieds.

*** Elle accéléra le pas... ***

S'ils continuaient à faire les singes, ils arriveraient en courant à Escania.

hrp/ je suis à Escania, je bascule sur le forum de la ville.
Information détaillées
Raistlin

Neutre

le Lüdik 20 Dilannel du 1562ème cycle à 21h02

Pas de problème, puisque tu insistes on peut ralenti...

Ces mots prononcés avec beaucoup d’entrain et un accent de triomphe s’étranglent alors que l’arténienne accélère de plus bel. Piqué au vif le vieux fait un premier effort pour recoller et un second pour la forme. Mais curieusement la jeune fille ne craque pas, au contraire.

En fait c’est presque à la course qu’ils parcourent les dernières lieux. Mais ce n’est qu’en atteignant le poste de garde qu’il accepte sa défaite avec bien peu de peine et beaucoup de résignation. Les soldats aux aguets questionnent les visiteurs nocturnes. Un sifflement étrange s’échappe de la bouche grande ouverte du vieux.


Hhhhhhhhhh... Ffffffffffffff... Sssssssss... Kkkkrrrrrrr...

Finalement pour toute réponse, et ce n’est pas faute d’essayer de verbaliser, il se contente d'exhiber avec une muette conviction son laisser-passé. Malgré les grands sourires assortis de hochements de tête affirmatifs à toute leurs questions les soldats s’impatientent. Heureusement Solenn, en apparence aussi vive et fraîche que s’ils avaient tout juste démarré une courte promenade de santé, s’improvise avec succès diplomate et interprète. Tout s’arrange bien rapidement..

Il a une dernière pensée pour le dignitaire khorien, sympathique et courageux, qui n’aurait plus cette chance. Il s’en était fallu de peu pour qu’il y reste lui aussi. Mais lui est bien vivant et la dépouille du héros est restée là-bas, au pied de la mine... Piètres funérailles à vrai dire.

Chassant définitivement cette idée de ses pensées et la langueur de ses pensées, il sourit et encourage Solenn à le suivre dans le dédale des rues escaniennes. Ils pénètrent dans la cité militaire avec enthousiasme.

Page [1] [2] ...[14] [15]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page