Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

116 Joueurs sur Ideo (4357 inscrits) : 61 humains (2250), 28 elfes (1365), 27 orcs (742) | 5 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Recherche cocons, Elrohir et Quendi disparus?

Sur les traces de Kiel et des Slaads
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] [3] [4]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Dolink 16 Joriamel du 1562ème cycle à 23h32

Le Maire écouta le récit avec intérêt, ne semblant absolument pas étonné des propos sur la vantardise et sur les choses consenties par Mearatiyajaudohasnathar. L'elfe garderait néanmoins un ton neutre, et factuel, pour corriger la nis sur un point.

Ne vous méprenez pas sur la proposition d'accord du Prince: il la restreint à la libération de Camthalion, elle n'est pas étendue à la lutte contre la non-vie, qu’il considère comme notre problème.

Sa proposition, c’est une ville contre une ville.


Le ton de la voix perdit sa neutralité, pour appuyer sur ses paroles.

Le fait qu'il vous souligne qu'il "consent" à nous laisser garder le cocon laisse suggérer que c'est lui qui contrôle la ville, et qu'il ne tient qu'à lui de changer ce qu’il donne.

En revanche, il est plus qu'étrange que l'information selon laquelle le cristal est tombé entre nos mains ait une quelconque valeur pour lui. Mearatiyajaudohasnathar m’a déclaré n’avoir aucun intérêt au fait que les nécromants cherchent à s'emparer des cristaux de leur côté, ni aux affaires d’une autre ruche. Hors il est curieux lorsque nous nous emparons du cristal de "ceux-du-Nord".

J’aurais tendance à vous suggérer de donner l’information à la hiérarchie, si ce n’est déjà fait.


Kiel marquerait une courte pause pour réfléchir, avant de poursuivre

Pour le reste… Vous considérez-vous comme quelqu’un de physionomiste ?
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Lüdik 17 Joriamel du 1562ème cycle à 15h02

*** Campement au sud d'Elrohir, crépuscule ***


La libération de Camthalion ? Comme s'il y avait encore quelque chose ou quelqu'un à libérer. Ce Prince Dragon avait visiblement un sens de l'humour particulier.

Vous apportez la lumière sur un point qu'il s'était gardé de mentionner...
Sauver Camthalion en échange du contrôle d'Elrohir. Dans un cas comme dans l'autre, les dés sont jetés.


Dans un soupir, je fixais un sentier menant directement à ce qu'il restait du poste de gardes au sud de la Cité.

Les Dragons verts du Prince Diplomate ont déjà prit possession de la ville, quoiqu'ils en disent. Nous ne sommes plus capables, compte tenu des menaces qui pèsent sur la Taurë et les Cités d'Eldalïe, de reprendre Elrohir.
Nous serions aussi bien stupides d'épuiser nos forces dans une nouvelle guerre face à ces verts, quand nous voyons que les gris, au service des plus vils maîtres, sont plus prompts à détruire qu'à faire prospérer.
La Cité d'Elrohir sera peut-être reprise, un jour, dans un siècle ou un millénaire. Pour l'heure, nous avons d''autres combats à mener.


Je dévissais une flasque, en bu une gorgée avant de la tendre vers heru Kiel.

Hydromel.

Le liquide chaud assoupli mes pensées. Je déglutis sans mal, habituée à ce genre de breuvages.

Pour le cristal, j'ignore s'il était réellement intéressé. Il a parlé d'objets trouvés par les elfes. La mention du cristal est intervenue après ça, pour préciser notre question. Nous n'avons pas eut de réponse.

Comme pour beaucoup de choses.
La dernière question de l'Alchimiste me fit lever un sourcil.


Physionomiste ?
Bien... Suffisamment pour reconnaître une personne croisée trente ou quarante cycles plus tôt, ou encore pour évaluer les capacités de celui ou celle qui se dresse face à moi.


A cet instant, un piom fusa à travers les bosquets.
Il déposa à mes pieds une missive marquée d'un sceau désormais bien connu. L'orc Théo.
Dépliant le message, je lu avec intérêt les investigations du shaman puis, d'un sourire en coin, tendit le message à mes deux collègues.


Des nouvelles shamaniques.
Voilà encore une nouvelle piste mêlant nos cultures, nos histoires, nos craintes et nos futurs.
Qu'en pensez-vous ? Aviez-vous entendu parlé de cette histoire d'orbe ?
Mon sommeil ne m'a malheureusement pas permis d'enquêter dessus...pour l'instant.
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Lüdik 17 Joriamel du 1562ème cycle à 22h09

Elrohir perdue ? Bien qu'il comprenne le point de vue, Kiel se refusait à l'idée.

Comprenez bien que je ne puis abonder dans votre sens sur la perte d'Elrohir, de par Ses Ordres. Il m'est demandé d'empêcher discrètement que l'emprise des slaads ne se développe sur la cité autant que possible, et je me dois de voir la situation comme une guerre d'influence tant qu'il restera une âme elfe en la cité. Ce qui n'empêche pas de prendre des informations sur les slaads par ailleurs.

L'alchimiste prendrait la flasque tendue, en humant le parfum avant d'en boire une petite gorgée, et de la restituer. Le nër semblait nettement moins adepte des alcools que sa consœur deux fois plus âgée, et buvait sans doute plus par convention que par envie.

Hanta.

Cette idée, observer, m'amène à ma question sur vos aptitudes à reconnaître les gens. Si nous voulons aider, il nous en savoir plus sur les slaads et leur découvrir des faiblesses. La piste la plus intéressante que nous ayons tiens en quelques mots : tous les slaads ne sont pas égaux vis-à-vis de la télépathie.

J'entends par là que si nous pouvions relier leurs capacités de communication à des particularités physiques, il serait alors en théorie possible pour nos combattants de cibler les slaads ayant ces particularités, et de désorganiser leurs troupes plus efficacement qu'actuellement. Ce qui bénéficie autant à la situation en Elrohir que celle à Camthalion


Viendrait le piom apportant la nouvelle sur le sujet de l'orbe, qui amenait sa missive. Le pli serait rapidement examiné, survolé, et rendu à sa destinataire.

Concernant cet artefact, j'ai déjà eu en ma possession cette information, mais il me semble que l'orc en charge du rapprochement s'appelait Jerelin.

Vous devriez contacter Heri Lathvin elle a encadré un rituel de recherche faisant intervenir plusieurs nations, et elle était en charge de la diplomatie sur cette affaire.
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Malina 18 Joriamel du 1562ème cycle à 15h54

Une guerre d'influence hein ?
Rangeant le pli de Théo Tholtom, je repris une gorgée d'hydromel.


Ne nous trompons pas d'ennemis.
Les Dragons, indépendamment de leurs actions à notre encontre ou visant d'autres espèces, représentent malgré tout le camp de la Vie. A l'image des yrchs, dont certains ne valent pas mieux qu'une bande de gnolls décérébrés, ils poursuivent leurs intérêts propres, aveugles du danger qui nous menace tous.

Plutôt que de les conforter dans la certitude que l'Ennemi est Eldalïe, nous devrions tout mettre en oeuvre pour les orienter vers la lutte contre la Non-Vie. Leur montrer ce qu'ils ne veulent pas voir.
Les querelles entre Vivants n'auront plus de sens si le Fléau l'emporte.


Soupir.
La Tempête Rousse restait muette. La situation l'exaspérait-elle à ce point ?


J'aspire à vivre suffisamment longtemps encore pour pouvoir livrer une guerre contre les Dragons, pour pouvoir reprendre Elrohir, rebâtir Camthalion.
Néanmoins pour se faire, nous devons d'abord concentrer nos efforts sur la lutte anti nécromants.
Nos options sont réduites.
Je ne conçois pas de m'en prendre à cette ruche de Dragons verts. En ressortirions-nous vainqueurs ? Peut-être. En ressortirions-nous grandis ? Pas certains. Une chose est sûre : nous serions affaiblis.
Toutefois, ceci n'empêche en rien de les étudier. Quoi de mieux qu'une approche diplomatique pour se faire ?


La mention de la prêtresse de Galmaniel me fit frémir.

Ah, la prêtresse Lathvin...
Faut-il en parler ou oublier?
Vous l'avez lu sur le Récit : ses interventions se résument à un ramassis d'insultes grotesques et gratuites. Je ne doute pas de sa compétence, de son savoir ou de son dévouement envers Eldalïe. Néanmoins, la bipolarité qu'elle semble développer rend toute coopération complexe...pour ne pas dire impossible.
Nous verrons ce que Théo Tholtom et mon contact arténien, l'Archimage Ranmax, nous apporterons sur cette piste.
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Malina 18 Joriamel du 1562ème cycle à 19h20

L'idée d'orienter le Prince vers la non-vie en général serait accueillie par des hochements de tête compréhensifs.

Je comprends, cela a été tenté.

En revanche, quels que soit vos arguments sur la priorité à accorder à la nécromancie vis-à-vis d'Elrohir et la manière de procéder, je dois limiter l'influence des slaads verts en cette ville par ailleurs.

Ses Requêtes sont Loi, et je ne peux ignorer Sa Volonté.
Je veux bien discuter de la manière d'agir, de retenter autrement ce qui a été tenté, mais pas de la nécessité que quelqu'un agisse en ces terres.


Le caractère sacré de la demande résonnait dans chaque mots. Laisser Elrohir sans un porteur de livre même compte tenu du contexte semblait inconcevable pour le Maire.

Concernant votre idée de la guerre, je parle bien de mon côté d'une guerre d'influences. Ce qui a plus à voir avec de la politique, de la diplomatie, et de la discussion qu'avec un pugilat armé ou une agression à la bibliothèque de Ranewën.
Tout ce qui change le rapport de force en lui-même, sans conflit physique. Par exemple créer une forge, faire des rappels sur la nécessité de vénérer les Six, rappeler l'unité d'Eldalie, faire des veillées-prières pour Camthalion... et bien d'autres possibilités.


Le nër accueillerait avec une certaine surprise les propos sur la prêtresse de Galmaniel.

Sans doute cherche-t-elle des réponses à des questions qu'elle-même n'a pas conscience.
Qui suis-je pour juger ?

Mais cela ne vous fait pas avancer pour autant. Compte tenu du contexte, je revérifiais ce que j'ai à l'occasion.
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Mirion 19 Joriamel du 1562ème cycle à 10h11

Lja Moxa ctwa l'Eqwjg.

Telles sont les règles Eldunielthes, loin du temps de la Rouge, loin de la sauvagerie.

Quand bien même il s'agirait de diplomatie et de politique, il n'en reste pas moins que l'esprit est à la guerre, à l'opposition. Bien plus qu'à la coopération.
Les Dragons sont sensibles à nos pensées, nos émotions. Nos intentions sont donc importantes. S'ils vous voient approcher avec un esprit d'affrontement, je doute que nous puissions avancer vers une même direction.


J'étais plus douée avec une lame ou un arc qu'avec les Mots.
La diplomatie m'avait toujours parue trop instable, trop éphémère pour être considérée comme un pilier de nos batailles. Pourtant aujourd'hui, Eldalïe en était réduit à cela : tisser des liens, compter sur des alliés aux pratiques parfois éloignées des Dogmes avec lesquels nous avions grandi.


Nous devons mettre de côté nos différents.
Que ce soit au contact des Arténiens, qui nous apporteront leur Savoir profane et dangereux pour étudier la Nécromancie; des Dragons, qui pourraient nous éclairer sur leur histoire passée pour mieux écrire celle du futur; ou encore des Clan d'Havrebois, dont les shamans pourraient apporter des éclairages les Esprits qu'ils visitent en l'absence de nos Veilleurs.

Je conçois qu'il ne faille pas abandonner Elrohir, c'est d'ailleurs l'une des raisons de notre venue. Toutefois, faisons le avec doigté et subtilité.
Nous devons rompre l'isolation des prêtres de Vélaniel, d'une manière ou d'une autre. Les alerter sur les risques de ce genre de postures, leur rappeler la Catastrophe.
Deux approches sont possibles : celle du temps long, là où tout nous porte à croire que nous en manquons; celle du temps court, de l'électrochoc. Forcer le culte de Vélaniel à la coopération, les obliger à demander l'aide du reste d'Eldalïe.


Un plan machiavélique se dessinait dans mon esprit.
En sa qualité de maire, Kiel y serait-il réceptif ?
Rien était moins sûr...
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Mirion 19 Joriamel du 1562ème cycle à 18h02

Euc Mqsc pinc e'Jlnur."

Que ce soit de l'elfe antique, de l'orc, ou autre chose, le Maire ne sembla pas comprendre du tout ce que voulait dire. Mais cela avait l'air d'être quelque chose de très solennel à en juger l'attitude de la nis.

Il écouterait avec attention le reste.


Effectivement, la confiance appelle la confiance, mais comment pourrait-on avoir confiance en le Prince après les éléments omis du traité d'Elrohir?

Le territoire protégé soit-disant jusqu'au fleuve, les non-dits sur l'accès contrôlé à la bibliothèque... Je veux bien qu'il se gonfle comme une grenouille pour paraître plus gros et menaçant, mais il y a des limites.


L'allusion avec la collaboration avec les arténiens rendrait le ner perplexe, celle avec les dragons lui ferait froncer les sourcils et celle avec les yrchs serait accueillie avec indifférence.

Par savoir dangereux des Arténiens, vous faites allusions au fait que la liche Krarok parlait les runes anciennes? Personnellement, je pense qu'il vaudrait mieux privilégier la piste de nous débarrasser de sa malédiction, puisque c'est elle qui provoque la maladie des marais maudits, et qui favorise la corruption dans la zone.

Le reste des propos d'Altarielle sur les prêtes de Velaniel serait accueillis avec enthousiasme.
Faire sortir les prêtres de leur isolement ? C'est ce que Kiel espère depuis des cycles !


Mon plan initial était de substituer une partie des prêtres d'Elrohir à une partie de ceux de Camthallion après la guerre, pour casser cet isolement. Ce n'est malheureusement pas faisable dans le contexte actuel.

Mais nous pouvons dès maintenant poser quelques questions métaphysiques aux dirigeants du Culte du Lumineux, pour les faire réfléchir.
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Mirion 19 Joriamel du 1562ème cycle à 21h41

Le maire faisait subitement preuve d'une naïveté que je lui imaginais pas. N'avait-il pas suffisamment vu le monde d'Ideo en action pour comprendre que tout était mouvement, changement ?

Les traités ne peuvent tout réguler.
L'importance qu'il leur est donné varie en fonction des races, des tribus, des Ruches. Si chaque accord était respecté, pensez-vous vous que nous aurions connu ces multiples guerres futiles qu'éphémères comme éternels ce sont livrés ?
En temps de paix, certaines forces œuvrent pour menacer la stabilité, créer le chaos. Deux choix s'offrent alors : céder à la facilité en se jetant dans la mêlée, alimentant ce chaos de notre chair et notre sang; ou bien se battre pour une paix, fragile, mais tournée vers la réconciliation, la quiétude, l'Unité.


Je jetais un regard vers la Lune, aux rayons pâles et puissants filtrant au travers des feuillages.

C'est pour cela que nous suivons les préceptes de la Sentinelle : Les Mots puis l'Acier. En espérant que le sang n'ait pas à couler.

Mon regard se planta dans celui du maire d'Elrohir. Mes yeux de brumes semblèrent s'animer au scintillement d'Isil.

Il nous faut faire comprendre aux Dragons verts que bientôt, notre coopération sera l'unique option pour la survie de nos deux peuples.
Cela ne lave en rien leurs égarements. Nous n'oublierons pas. Nous pardonnerons, sur le moment...mais nous n'oublierons pas.


Un bruissement dans les arbres : Calanor, le faucon, se tenait là, un rongeur dans ses serres.

La liche Krarok parlait bien des langages. Les runes anciennes en étaient, l'elfique probablement. Si vous faites référence à cette mission au plus profond des marais, sachez que ce ne sont pas les terres corrompus elles même qui ont provoqué la Maladie. La Liche, dans son ultime souffle, maudit quelques uns des courageux encore debout. A ma connaissance, sa magie noire et répugnante en est l'unique responsable.

La destruction de Krarok est actuellement un objectif suicidaire. Nous ne disposons plus de l'effectif suffisant pour organiser ce type de batailles. Les marais se sont renforcés, la malédiction a gagné en puissance. Y rester ne serait-ce que quelques heures vous vide désormais de vos forces...Sans compter les Seigneurs de la morts.
En l'état, quand bien même nous parvenions jusqu'au cœur des marais, nous serions incapables de nous assurer de l'annihilation totale du Mal qui y règne.


Revissant ma flasque d'hydromel, je jetais un coup d’œil complice à la Tempête Rousse puis m'approchais de Kiel. Mes mots baissèrent progressivement de volume.

Pensez-vous que poser quelques questions aux dirigeants du Culte suffira à les faire bouger ?
Voyons... Le temps n'est plus à la réflexion. Celle-ci n'a que trop duré. Il nous faut agir, pour le bien de tous.

Imaginez un feu, un simple feu étrangement déclaré au seul lieu faisant sens pour le Culte.
Imaginez la panique, la peur.
Imaginez les explications qu'ils devront fournir, sur leurs activités, sur ce début de Catastrophe que nous parviendrons, par chance, à endiguer.
Vous avez là un tableau de mon plan, un moyen de forcer le Culte à s'éparpiller pour laisser une chance à Elrohir de respirer et, plus tard, renaître à nouveau telle qu'elle fut autrefois.


Je reculais ma tête d'une dizaine de centimètre.
Mon visage était de marbre, impassible.
Outre la dispersion du Culte de Vélaniel, nous parviendrions peut-être, avec chance, à libérer l'accès au cocon et son étude. De surcroît, la bibliothèque pourrait nous livrer certains secrets enfouis depuis de trop longs cycles.
Le Quendëtar avait promis de sortir de la Stase, il était temps de mettre ses commandants à exécution.


Par l'Ombre, la Tempête, il nous a été ordonné d'agir.
Je ne compte pas repartir d'ici sans avoir permis à la situation d'évoluer.
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Mirion 19 Joriamel du 1562ème cycle à 23h35

Au fur et à mesure des propos d'Altarielle, Kiel serait de plus en plus intrigué par les idées avancées par la nis.

J'ai quelque peu du mal à suivre votre logique, vous parlez de se battre pour créer de la stabilité et conjointement à cela, vous mettez en avant une solution radicale: créer un incendie.

Ces propos semblaient factuels, pas la moindre lueur de reproche ne transparaissait du discours. Puis vint un sourire intéressé.

Mais cela est secondaire. Votre idée d'incendie a ses mérites et règle ma préoccupation majeure concernant le Culte. Et cela pourrait être un prétexte pour réaliser le rapatriement des ouvrages flammedargents à la Bibliothèque Interdite quelque peu problématique à mettre en place actuellement.

Nouveau sourire de l'elfe. Dans la ville du Lumineux, Destruction est Protection.

Il va falloir que je me penche sérieusement sur la création d'huiles inflammables par l'Alchimie. N'oublions pas le Vent.
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Dolink 23 Joriamel du 1562ème cycle à 21h00

Le nër paru saisi. Il n'était pas aussi réfractaire que ce que je me l'étais imaginé.
Mon ton fut soudain plus grave, plus soucieux, comme si ces Mots me coûtaient déjà autant que nos futures actions.


Parfois, il faut laisser le feu consumer une partie de la forêt malade pour lui permettre, quelques cycles plus tard, de renaître purifiée, saine.

L'Alchimie serait ainsi mise à contribution, difficilement détectable, une couverture quasi parfaite.

Votre connaissance de la Cité nous permettra de déterminer comment procéder pour ne pas menacer le Savoir Flammedargent ou la vie des Quendi restés ici.

Je dépliais une carte de la ville directement sur le sol.

Que préconisez-vous ?
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Lüdik 24 Joriamel du 1562ème cycle à 20h40

Une carte... Kiel n'était pas cartographe pour un sou, et perdrait son sourire en voyant l'objet de torture. Il la regarderait, mais ne s'y attarderait pas, préférant se passer du support physique pour répondre.

La situation avait son lot d'étrangetés. Le Maire d'une ville elfique, garant de l'ordre public et de l'application du Code Elfique, soutenant la décision d'un incendie dans un de Leurs Temples.

La bibliothèque a été découverte lorsque les trolls ont surgis de terre pourchassés par les slaads, sa nature souterraine lui confère une protection naturelle vis-à-vis des incendies. Elle ne semble pas risquer grand chose, et il est également dit qu'elle dispose de son propre système de protection ; bien que je dois admettre en ignorer la nature.

L'elfe marquerait une courte pause, le temps de réfléchir à l'autre partie de la problématique: ne mettre personne en danger.

Concernant la sécurité des Quendi, les prêtres se rassemblent chaque matin à l'entrée du temple, tournés vers l'Est, en direction de la statue du Lumineux occupant la grand-place, pour réaliser le rituel de l'Aube.

Les autres parties du Temple sont donc usuellement vidées des prêtres à cette heure, ce qui facilite une éventuelle action dans Leur Temple. Et le regroupement vers l'entrée du temple facilite la transmission rapide d'ordres, que ce soit pour demander l'extinction du feu ou pour ordonner l'évacuation.


Restait une problématique importante pour l'Initié des Secrets, qu'il aborderait avec inquiétude:

Il nous faudrait une personne suffisamment discrète pour opérer, notre action ne saurait être comprise de tous ; et notre priorité reste l'Unité.

Je peux bénir quelqu'un avec l'arcane divine d’invisibilité, mais nul ne saurait contrôler totalement la magie: il suffit de rencontrer une personne avec une gemme de détection sur elle pour réduire fortement l'utilité de cette idée.
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Malina 25 Joriamel du 1562ème cycle à 21h26

Visage fermé, j'écoutais le Maire évoquer le plan d'action.
L'idée était simple à mettre en place sur le principe, mais comme le faisait remarquer le nër, l'action devait paraître totalement accidentelle sous peine de conséquences terribles pour l'Unité d'Eldalïe.


La discrétion... Je relevais mes étoffes sombres pour révéler mon cuir d'ombre, J'en ferais mon affaire.
Vous n'aurez qu'à m'expliquer comme user de votre mélange inflammable.


Pensée.
Je repliais la carte inutilisée.


Une fois l'incendie déclenché, nous devrons jouer le rôle qu'Ils nous ont donné.
L'étonnement, la surprise. Ne pas céder à la panique, sécuriser les Quendi et faire partir les missives adéquat pour organiser un rapatriement efficace vers Brumeciel ou la Sublime.
Une fois la Cité vidée, nous agirons : l'investigation débutera véritablement.


Pause.
Le Temps jouait-il contre nous ?


Quand pensez-vous être opérationnel ?
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Mirion 26 Joriamel du 1562ème cycle à 19h22

Le Temps... notion flou pour un elfe. La Stase les avaient préservés pendant des cycles et es cycles de cette question, "Quand?", et y répondre était assez ardu.

Difficile à dire, tout dépend des préparatifs que l'on veut y consacrer:

Par exemple, pour votre équipement, nous pouvons le laisser tel quel, ou je peux renforcer si nécessaire les enchantements préexistants pour les rendre plus performants, s'ils ne sont pas enchantés 5 fois.

De manière analogue, vous pouvez vous mettre en quête d'un maître enchanteur connaissant l'enchantement de Lorikiel, si vous estimez qu'annuler le bruit fait par le vêtement est intéressant, mais cela se comptera plus en semaines qu'en jours, pour un résultat incertain.

D'autres préparatifs peuvent être extrêmement rapides, par exemple vis à vis du temple, vous pouvez demander à bénir de l'eau "pour aider Camthalion", de manière à ce qu'il y en ait une certaine quantité facilement à disposition le jour de "l'incident".

De mon côté, je peux utiliser la demi-journée qui m'a été "offerte" par le Prince pour arpenter la bibliothèque flammedargent et m'assurer que tout y est en ordre actuellement.

Une grimace ponctuait la dernière suggestion de Kiel, elle semblait évoquer un souvenir déplaisant pour lui.

Son regard serait attiré par la flasque d'hydromel d'Altarielle, l'alchimiste se ferait pensif.


Quoiqu'il en soit... je parlais d'huile, ce qui suppose de trouver celle qui convienne, mais il y a peut-être une solution plus rapide.

Le ner sortirait une fiole épaisse vide de son sac, ainsi qu'un briquet d'amadou.

Pourriez-vous mettre un fond de votre alcool dans cette fiole?
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Joriol 27 Joriamel du 1562ème cycle à 21h56

L'enchantement n'était pas une si mauvaise idée. Mes bottes, tout juste récupérée auprès d'un artisan de la Sublime, avaient encore de quoi évoluer.
Toutefois, l'évocation du Prince Dragon me laissa dubitative.


Il pourrait être utile d'appliquer les enchantements des Brumeciel, par des prières destinées à l'Ombre Nocturne, pour limiter l'impact de mes pas.

Concernant le Prince, ne nous pressons pas.
L'incident, comme vous l'appelez, nous permettra aussi d'observer leur réaction face à l'imprévu. Les contacts télépathiques qui suivront seront délicats mais le jeu en vaudra la chandelle.


C'était le cas de le dire.
Voyant Kiel sortir sa fiole, je levais un sourcil, dubitative.
Coup d’œil vers mon hydromel : bientôt vide. Il en restait juste un fond.


Mhh.

Avec précaution, je vidais les quelques centilitres de boisson dans la fiole de l'Alchimiste, guettant avec intérêt ce qu'il en sortirait.
Information détaillées
Eldritch Ul
Analyste de la non-vie, Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Valkin 28 Joriamel du 1562ème cycle à 09h08

Muette, l'Ul n'en restait pas moins attentive. Le visage tournée vers l'extérieur, scrutant la moindre anomalie, le moindre bruissement de feuilles, la nature qui pourrait cacher en son sein les difformités indiscrètes de la nuit.
Mais la Tempête Rousse écoutait, le visage impassible, une main prête à se saisir de sa double lame.
Elle n'avait pas spécialement salué Kiel, concentrée, et de temps en temps des pioms venaient la déranger. Elle scrutait le livre, retenait les informations.

Elle refusa poliment à l'Ordonnatrice la boisson, et si quelqu'un y faisait attention, de petites lumières apparurent à plusieurs reprises dans les yeux de la rouquine.
Elle ferma les yeux.
Top osées, comme idées. Son coeur était assaillit d'informations contraire mais son esprit avait déjà pris une décision.

Je vous suivrais, souffla-t-elle finalement, les bras croisés et concédant finalement à se rapprocher du duo.

Eldritch s'était méfiée de Kiel, de ce qu'il dégageait depuis le premier instant. Mais au final, si Altarielle se sentait suffisamment en confiance pour lui partager ce genre d'idée... alors la Tempête suivrait de même. L'Ul ne souriait pas, mais son regard se faisait franc et sérieux, d'une intensité palpable alors qu'elle se plongeait vers ce qui était probablement un cadet.

J'ai une réputation moins extrême que l'Ombre ici présente. Je m'occuperais de parcourir les pages et de prévenir de la catastrophe à nos semblables.
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Valkin 28 Joriamel du 1562ème cycle à 22h42

Kiel froncerait les sourcils à l’écoute des propos sur l'enchantement des Brumeciels, semblant quelque peu... dubitatif. Ou surpris. Voir un mélange des deux, peut-être. Il semblait se demander ce que la nis savait sur les enchantements.

En tant que membre du Vent, l'une de ses prérogatives était d'instruire à ce qui est Beau, ce qui Les honorent, aussi se devait-il de la reprendre.


Je vous confirme que cet enchantement permettant de reproduire un bruit, ou une absence de bruit de frottement se nomme "enchantement de Lorikiel".

L'enchantement de Lorikiel est un enchantement de haut niveau, et doit être réalisé sur des équipements aptes à recevoir ce type d'enchantement. Et je ne connais pas le matériau permettant sa réalisation.
L'endroit où réaliser l'enchantement doit être empli du bruit que l'on veut reproduire, dans notre cas une absence totale de bruit.
D'autre part, je ne suis pas certain que nous puissions partir d'un des équipements trouvables dans le commerce: la plupart n'étant pas vierge d'enchantements, enchanter un objet déjà enchanté par un enchantement ne prévoyant pas cet ajout ouvre la porte à des effets magiques inconnus.

D'autre part, je ne parle que l'elfique, et les antiques enchantements des brumeciels me sont inconnus, tout comme leur langue.


Le nêr adresserait un regard interrogateur à son aînée, la laissant librement répondre selon son bon vouloir. Ce n'est qu'ensuite qu'il continurait.

Par ailleurs, mes propos concernent la bibliothèque, pas le Prince. Je ne vois pas quelle action positive pourrait résulter d'une rencontre avec lui, mes dispositions envers lui s'étant raffermie au fur et à mesure de mes réflexions, et comme vous le souligniez antérieurement, il détecterait probablement mon hostilité.

Le Maire d'Elrohir semblait avoir autant envie de s'adresser au Prince que de discuter avec un mur.

Voyant l'alcool arriver, l'alchimiste redeviendrait moins bougon, et esquisserait un sourire. Il n'utiliserait pas son briquet tout de suite, dérangé par le regard insistant de l'elfe rousse. Dont il avait oublié l'existence, et qui, contre toute attente, parlait.

Écoutant les brèves paroles de l'Ul, l'initié des secrets n'en resterait pas moins attentif à sa couleur de cheveux, et à ses yeux. S’apercevant de leur couleur, ce qui pouvait passer pour une ébauche d'intérêt disparaîtrait mécaniquement. Il se contenterait de hocher la tête affirmativement à ses dires.

Kiel reprendrait alors une attitude factuelle, s'abstenant toujours d'utiliser la potion.


Reste un... léger "détail", que je suis tenu de vérifier en tant que Maire.
Vous me confirmez avoir l'accord de votre hiérarchie au sein des Clans pour réaliser ce qui, bien que nécessaire si le Verbe a échoué, est une entorse au Code Elfique?

Sachant que ce temple est le seul Temple majeur du Lumineux, et que nous ne savons pas ce qu'il pourrait se passer magiquement parlant si l'un des Six n'est plus vénéré de manière décente dans un Temple lui étant dédié pendant un certain laps de temps?
Et ce, alors même que Sa Magie est sollicitée dans nos prières sur le champ de bataille?
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Lüdik 1 Fagilias du 1562ème cycle à 15h18

Les connaissances de l'Alchimiste en matière d'enchantement me captivèrent. Cet Art s'était terriblement complexifié au travers des Âges, offrant la possibilité aux plus talentueux des enchanteurs de rendre grâce aux Valar par des prières gravées ou psalmodiées sur les objets ciblés. Le commun était alors emprunt de divin.

Faites le nécessaire.
Une fois cette affaire terminée, nos Savoirs combinés serviront la branche des Esthètes dont je porte un projet de recherche pour le développement d'armes et de protection anti-nécromancie.


Vint alors la question la plus délicate.
La Tempête Rousse s'était contentée d’acquiescer, précise, concise.
Le Maire d'Elrohir, lui, cherchait à assurer ses arrières.
Je laissais le silence s'installer quelques secondes. La pénombre nous enveloppait bientôt et la chasse débutait pour bien des prédateurs nocturnes.


La hiérarchie d'Eldalïe est semblable à la voile d'un bateau naufragé, trouée, fatiguée. A ma connaissance, le Grand Conseil se résume au grand Intendant - qui donne peu de nouvelles - et à la Mère de la Tempête, Aërdrie. Ce fut elle ainsi que le Maître des Secrets, Esthroth, qui nous ont chargé de nous rendre à Elrohir pour vous y trouver et tirer au clair la situation. Il fut aussi question d'étudier le cocon du Temple de Vélaniel. Pour mener à bien cette mission, il nous a été demandé de mettre à profit tout nos talents.

J'émis un claquement de langue.
Dans mes yeux de brume, mes interlocuteurs purent lire, l'espace d'un instant, comme des brides de mon passé d'Arpenteuse, d'Archère...et bien d'autres choses.


Ces dix derniers cycles, malgré la fin de la Stase, le Verbe n'a malheureusement montré aucun résultat.
Faut-il pour autant céder à l'Acier ?
Je ne le pense pas.
La réponse est un entre-deux, une Ombre faufilée, intangible. Un coup de pouce donné au Destin pour permettre à Eldalïe de retrouver de sa Superbe.


Mon regard se planta droit dans celui de Kiel.

Lors de la Catastrophe, le Lumineux disparu du cercles des Six.
Faut-il attendre qu'un tel désastre se reproduisent à nouveau ? Ceci mettrait à mal Sa magie, c'est indéniable.
Au contraire, en allumant une flamme, légère et contrôlée, nous rapporteront l'Unité, désamorçant un nouveau drame à venir.


Pensait-il réellement à consumer l'entièreté du Temple ?
Mes méthodes étaient expéditives...mais pas à ce point.
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Lüdik 1 Fagilias du 1562ème cycle à 22h08

L'Initié des Secrets écouta patiemment l'ensemble des propos d'Altarielle avec le plus grand intérêt. En cette période de guerre, la coopération entre les différents Clans, ou entre les différentes branches de Clan était de mise, et il était tout naturel pour lui de l'écouter.

Je comprends nos difficultés d'organisation actuelles, en tant que seul porteur de livre actif d'un Vent sans Herunor, croyez bien qu'il ne saurait en être autrement.

Mais si l'une de vous a une question théologique, le représentant des grands prêtres est également disponible.


Le nêr marquerait une courte pause, son visage se fermant.


Je reprends de zéro, je veux être certain que la situation de la ville vous est claire. La situation à Elrohir est la suivante:

Notre Quendetar m'a donné pour mission de limiter l'expansion de l'influence slaad de manière non-directe sur Elrohir, voir d'augmenter notre influence si cela est faisable. C'est ma mission, une mission sacrée, un devoir, ma priorité, et nos actions en la ville se doivent d'aller en ce sens.

Que nos frères se retirent d'Elrohir a cela de paradoxal que cela peut tout aussi bien signifier un succès que l'échec de ma mission, selon qu'il soit entendu qu'Elrohir signifie la ville d'Elrohir, ou ses habitants.

Par ailleurs, vous faites allusion à la Disparition du Lumineux, et c'est ce que je souhaite éviter. Cependant, si votre plan est un succès total, et que nous vidons le seul Temple principal du Seigneur du Passé de ses prêtres suite à l'incident, dans un contexte où nous sollicitons fortement ses miracles, ne risque-t-on pas de s'attirer ses foudres? N'y a-t-il pas des préparatifs à effectuer à La Sublime et à la Cité des Brumes pour préparer des lieux de prières lui étant dédié dès maintenant pour éviter cela?


Le visage de l'elfe s'ouvrirait à la pénombre, arborant un sourire mutin.

Quoiqu'il en soit, j'en parviens aux mêmes conclusions que vous sur la nécessité d'agir. Que ce soit en ayant une discussion théologique avec les responsables du temple, ou à travers des actions plus directes, agir est une nécessité.

Mais cela ne répond pas pour autant à ma question sur ce que la hiérarchie sait actuellement de vos projets.
Information détaillées
Eldritch Ul
Analyste de la non-vie, Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Malina 2 Fagilias du 1562ème cycle à 09h29

L'Ul n'était pas très tournée sur la théologie. Elle écouta pourtant avec un léger intérêt les mots d'Altarielle, puis de Kiel. Elle ne comprenait probablement pas tout des enjeux cités, mais les mots utilisés par l'un comme par l'autre restaient cohérents et intelligibles dans son esprit. La rousse nota un éclat différent dans le regard du Maire d'Elrohir l'espace d'un instant, mais ne s'attarda pas dessus outre mesure.

Le foi envers les Six serait-elle si vacillante qu'elle recquiert un lieu plutôt que des fidèles ? demanda-t-elle finalement sans détour.

Mais l'Ul n'était pas agressive, elle se questionnait. Si un lieu, aussi important soit-il, importait autant, cela ne sonnait-il pas le glas définitif de leurs institutions ?
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Mirion 3 Fagilias du 1562ème cycle à 10h20

Nouveau sourire de Kiel, qui commença à lorgner du coté du sac de voyage qu'il avait posé à ses pieds. Il sembla vouloir faire quelque chose, mais se ravisera finalement.

Remarque pertinente, mais le problème dans notre situation n'est pas la Foi de nos frères en soi, foi qui est et qui sera là quoiqu'il advienne, le problème est plus d'agir en conformité avec ce que les Six attendent de nous.

Toute erreur dans notre interprétation de Leurs Souhaits peut avoir des conséquences, comme ce fut le cas il y a quelques cycles quand Eldalie ne pouvait plus réaliser même les miracles les plus simples. Dans notre situation actuelle, un tel résultat serait une tragédie sans précédent.


Courte pause marquée par l'alchimiste, qui se tourna légèrement plus vers Altarielle pour continuer:

Si l'on résume les possibles problèmes théologiques futurs de ce que vous prévoyez nous avons:

1- Ne pas respecter le verbe avant l'acier, qui revient à ne pas faire vivre la Tradition, et ce pour préserver l'effet de surprise, Destruction a beau être Protection, même le Lumineux qui tient un brasier de sa dextre ouvre sa paume à l'autre de sa senestre.
2- Déclencher un incendie volontairement, qui revient à commettre un acte illégal en un bâtiment Sacré. Même en restant à un niveau superficiel de la Loi, le simple camouflage est interdit dans l'enceinte des cités.
3- Vider un temple sacré de tout croyant, qui implique empêcher d'y faire vivre la Tradition, et ne pas entretenir celle-ci, et les lieux de culte.


Le nêr sembla saisit d'un doute. Une impression de familiarité, de déjà-vu.

Où, pour dire les choses synthétiquement, votre manière de faire semble donner lieu à bien des écueils, je vous les soulignent et je vous fais mes suggestions.

De plus, pour avoir ce que vous voulez, il suffit à la base d'un membre de Clan pour pouvoir obliger tout non-membre de Clan d'Elrohir à obéir de par la Loi, Les prêtres n'étant pas par défaut membre de Clan, vous avez ici une marge de manoeuvre.
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Valkin 5 Fagilias du 1562ème cycle à 11h52

Les réflexions théologiques...ah vaste débat. Le Maître des Secrets serait si à son aise dans un pareil environnement.
Pour ma part, je restais un temps muette, écoutant avec attention les doutes émis par le maire d'Elrohir.
Il n'avait pas tord en un sens. Il représentait la Loi, la part lumineuse d'Eldalïe.
Quant à moi...


Heru Kiel, certaines situations requièrent parfois des interventions moins officielles, presque indicibles.

Du temps de l'Hossë, pensez-vous que le Grand Conseil avait vent de toutes les opérations menées par l'Archérie ? Pensez-vous que la Tacticienne Suprême Laëriel était transparente et s'assurait de bénéficier de l’autorisation de tous pour accomplir son devoir ?
J'ai connu des opérations clandestines dans les sables de la séparations, des chasses dans les plaines d'Havrebois ou encore des escortes qui en auraient révolté plus d'un. Tout ceci n'était pas systématiquement communiqué à la Diplomatie bien que les résultats leur permettent, comme si les Valar s'en étaient mêlés, de débloquer des situations complexes.


Je fis glisser mon index sur l'anneau des Harpyes.

Comme je vous l'ai précédemment expliqué, les Mots n'ont pas suffit à clarifier la situation d'Elrohir. Malgré les volontés de rompre l'isolement du Culte du Lumineux, les choses sont restées en l'état.
Si nous n'étions pas en guerre, une guerre potentiellement fatale pour Eldalïe et la Taurë, j'aurais volontiers accepté de passer dix cycles de plus à attendre que la Raison regagne le Culte.
Néanmoins, nous ne disposons plus de ce Temps là.


Lentement, je me relevais.
Calanor vint s'accrocher à mon épaule. D'une caresse délicate, je passais une main sous les plumes de son cou.


Vous êtes un être de Loi.
Il n'en a pas toujours été ainsi pour moi.
Dénoncez-moi ou épaulez moi. Sachez toutefois que quoiqu'il en soit, j'accomplirais mon devoir et en assumerais les conséquences.
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Solior 6 Fagilias du 1562ème cycle à 12h26

La surprise.

C'est avec de grands yeux ronds que Kiel accueilli les mots d'Altarielle sur la dénonciation. Était-elle sérieuse?

Après une légère quinte de toux, l'elfe répondrait à son vis-à-vis.


Hum… Concernant le Verbe avant l'Acier, ce que vous me dites me suffit. A moins que vous ne souhaitiez que l'on réétudie les différentes approches tentées pour que nous en tentions de nouvelle.

Vis-a-vis du départ des prêtres, j'aurais tendance à dire que cela fait plus partie de la gestion de la situation après l'incident, et que nos doutes théologiques sur la marche à suivre pourront être partagés au reste d'Eldalie une fois l'incident arrivé.


L'elfe esquisserait un nouveau sourire en repensant à quelque chose, faisant de son mieux pour l’assassiner.

Le deuxième point est le plus problématique. Vous me demandez à moi, Maire de la ville, de vous aider de manière logistique à créer un incendie, que je serais amené à juger ensuite.

Le sérieux reviendrait sur le visage de l'elfe


En temps normal, ma réponse serait évidemment non.

L'elfe regarderait la fiole dans sa main, pensif.

Néanmoins, il est certain que le culte cache des choses au reste d'Eldalie. Ils n'auraient pas fait poireauter une Herinor de l'Ombre sur le seuil du Temple alors qu'un slaad se baladait librement dans les lieux si tout était normal.

Nous devons donc agir sans leur laisser la possibilité de réagir.


Tourne, tourne, tourne, hydromel dans la fiole, sous l'action du ner qui te fait légèrement danser.

J'aurais tendance à suggérer que l'incident ait lieu dans le bureau du Valandur ou d’un haut responsable, de manière à ce qu'aucun document ne puisse en être sorti. Nous trouverons peut-être matière à sonner l’évacuation que vous désirez alors.
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Malina 9 Fagilias du 1562ème cycle à 23h01

Le Maire hésitait.
Pourtant, de mon point de vue, son choix était déjà.
A dire vrai : il venait tout juste d'être fait.


Bien.

Les mots résonnèrent comme le glas.
Calanor s'éleva dans les airs alors que je fixais l'Alchimiste droit dans les yeux.


Je pourrais m'introduire dans le bureau du Valandur, y répandre votre mélange et m'assurer que les documents sensibles soient mis en sécurité.
Quel sera votre rôle durant ce temps là ?


Un quendë de cette trempe là devait être impliqué.
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Mirion 10 Fagilias du 1562ème cycle à 23h12

Le regard pénétrant d'Altarielle fit baisser les yeux de Kiel, qui semblait se résigner à quelque chose.

Les Voies pour honorer les Valar étaient impénétrables, et il semblerait que cette fois-ci, le chemin de la dévotion passe par mettre le feu dans un de Leurs Temple.


Et bien... Pour ma part, je n'ai aucun potentiel en matière de reconnaissance, et je ne sais absolument pas me mouvoir discrètement comme une ombre.

Je crains que mon utilité ne soit réduite à la dimension de la discussion. Je peux trouver les responsables du Temple en utilisant ma fonction de Maire, et discuter avec eux des différents problèmes théologiques actuels, et de leur incidence sur l'Uniité.


L'elfe rajouterai ensuite, toujours sérieux:

Je peux également prier les Six pour que votre entreprise réussisse.

Mais vous avez peut-être d'autres suggestions?
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Joriol 11 Fagilias du 1562ème cycle à 09h39

Vous vous sous-estimez heru Kiel.

Je lui glissais un sourire apaisant.

Vos prières nous seront d'une grande aide, je n'en doute pas. Toutefois, il est nécessaire à mes yeux que vous occupiez une place sur le devant de la scène, pour que notre comédie soit maîtrisée du début à la fin.

La Vieille était une experte de ce genre de stratagèmes. Parfois même à outrance.

L'Ombre ne saurait exister sans sa Lumière.
Pour pouvoir évoluer et créer la panique j'aurais besoin de vous, ma Lumière, pour que vous me facilitiez la tâche.
En d'autres termes : reprenez votre siège de Maire, gardez un œil sur ceux qui pourraient être problématiques pour l’exécution de notre plan.
En cas de soucis, vous aurez un alibi et pourriez même nous en trouver un au besoin.
Un rôle de composition.


Silence.

Reste à déterminer quand agir.

Une inconnue subsistait : al réaction des Dragons verts.
Elle n'était pas à négliger mais dans la même idée avec un tel événement, ils seraient aussi obligés d'agir.
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Valkin 12 Fagilias du 1562ème cycle à 11h07

Les propos d'Altarielle seraient accueillis avec un certain scepticisme. Le Maire lui répondrait en levant les sourcils

Je ne suis pas certain de comprendre. A qui pensez-vous exactement quand vous parlez de "ceux qui pourraient être problématiques" ? Des dirigeants du cultes que je vous proposais de distraire en discutant avec eux, des slaads, ou de quelqu'un d'autre?

S'il s'agit des slaads, ils ont sans doute un accès souterrain au Temple, et je doute de pouvoir faire quoi que ce soit pour limiter physiquement leur ingérence.


Vint la question du temps de l'action.

Nous ne pourrons agir qu'une fois les outils permettant l'action créés, que ce soit la réalisation alchimique, ou l'enchantement de Lorikiel que vous souhaitez. Ce qui me fait penser, savez-vous danser, heri?

Les mots s’enchaînaient dans un rythme laissant supposer une quelconque logique dans les propos. L'elfe attendrait alors la réponse de son homologue.
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Dolink 14 Fagilias du 1562ème cycle à 10h56

D'une moue indéchiffrable, je validais l'énumération de l'Alchimiste.

Il y a de ceux là.
Pour les dragons verts, je n'attends pas de vous de leur opposer une quelconque force physique. Occupez simplement votre rôle comme vous l'avez fait ces derniers cycles.


La question du nër me laissa dubitative.
Comptait-il m'intégrer à son rituel d'enchantement ?


Le mélange alchimique est à réaliser en priorité. Dans le cas où vous auriez besoin d'ingrédients que votre position hiérarchique ne vous permettrait pas d'obtenir - ce dont je doute fortement - faites m'en part. Je tâcherais d'y remédier par des méthodes moins conventionnelles.

Quant au reste, tout dépend ce que vous entendez par danser.


D'un geste souple et harmonieux, je dégainais les deux lames rangées dans le bas de mon dos. Comme flottant entre mes mains, je les manipulais quelques brèves secondes au rythme d'une musique imaginaire.

Lors de mes jeunes années, durant ce qui constitua ma formation pour intégrer l'Hossë, j'ai reçu des leçons de la part d'un ancien adepte de l'Ecole des Danseurs de Guerres. Bien que cette pratique fasse référence à des heures sombres et sauvages de notre histoire, les techniques de combats autrefois utilisées faisaient des merveilles lors des escarmouches en petits comités. Idéal pour chasser les Yrchs qui s'échappaient après avoir pillé, tué et violé les hameaux du sud de la Taurë.

Les lames s'interrompirent.
Le métal scintilla sous la lueur de la Lune.


Désormais, j'ai appris à personnaliser cette danse, la rendant plus adaptées au combat de l'Ennemi véritable.

Un fin sourire apparu sur mon visage.

Est-ce de ce type de danses dont vous parlez heru Kiel ?
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Dolink 14 Fagilias du 1562ème cycle à 15h43

Kiel regarderait les lames danser avec un certain étonnement.
Son aînée était indubitablement douée dans le maniement des armes.


Difficile de dire si ce genre de danse conviendrait sans essayer, mais votre danse a le mérite de contenir une part d'art ; de la même manière qu'un peintre d'acier réalise ses œuvres teintées de rouge en utilisant ses ennemis comme toile.

L'important restant dans cette approche la glorification de ce qui est Beau.

En revanche, je suis quasiment certain que vis-à-vis de l'enchantement de Lorikiel, se limiter à uniquement prier les Valar dans une salle totalement silencieuse ne suffira pas à réaliser un enchantement de haut niveau nécessitant l'appui des arts du Maître de Cérémonie.

Il semblerait plus simple et plus rapide d'enchanter vos équipements actuels 5 fois, et de remettre nos tentatives concernant l'enchantement de Lorikiel à plus tard.


L'alchimiste marquerait une pause, son regard revenant brièvement sur la fiole dans ses mains.

Concernant la préparation alchimique, peut-être vaudrait-il mieux avant toute chose se rendre dans un endroit moins... boisé, pour exclure tout risque de départ de feu. Aux vues de vos expériences respectives, quel semble être l'endroit le plus adapté?
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Lüdik 15 Fagilias du 1562ème cycle à 10h43

Ce qui est Beau... fis-je d'un air absent...La Mort l'est-elle, finalement ?

Le tranchant d'une de mes lame effleura le bout de mon index sans toutefois en percer l'épiderme.

La Mort est à la Vie ce que l'Ombre est à la Lumière.
Elle valorise cette existence dont nous jouissons. Les nécromanciens, par leur fanatisme et leurs recherches, viennent perturber ces Lois immuables. Ils se jouent de la Vie, faisant miroiter une illusion à laquelle les plus faibles succombent.

Mes lames ont souvent dansé avec moi, semant cette Mort comme un point final pour ceux qui nous ont croisé.
La Mort était-elle belle à ce moment là ?
Sans cri, sans douleur. Nette. Un passage vers un ailleurs.


Je me tût subitement.
Mes yeux se fermèrent.
Il n'y avait aucun remords dans ma voix.
Après un bref instant de silence, je reportais mon attention vers Kiel.


Pardonnez mes égarement.
Vous parliez des enchantements. Un enchantement simple suffira pour le moment. Nous envisagerons l'enchantement de Lorikiel après, si les événements nous le permettent encore.

Pour vos essais alchimiques, vous pourriez vous rendre un peu plus à l'est, en direction de la côte. Ce territoire sera probablement moins dangereux que les montagnes du sud-est.


D'un geste ferme, je rangeais mes deux lames dans leurs fourreaux.

De mon côté je vais me contenter de cartographier les environs et d'établir un mode opératoire.
Nous pourrions passer à l'action sous trois jours. Qu'en dites-vous ?
Information détaillées
Kiel
Quendë, Maire d'Elrohir, Initié des Secrets, Aspiration Naturelle
Peuple Elfe

le Malina 16 Fagilias du 1562ème cycle à 22h28

Kiel serait attentif aux propos de la nis sur la vie et la mort, en profitant pour réfléchir à ce sujet complexe silencieusement. Né sous la tutelle de Shadaliel, le nër était particulièrement sensible à cette problématique ; mais ses connaissances étaient loin d'égaler celles des Pleureuses Eternelles du culte de la Nocturne.

Votre façon de faire me semble bien plus proche de notre héritage traditionnelle par le respect de la Vie que la simple vision d'un nër que j'ai connu... Il était armé d'un gourdin de troll, capable de lacérer la peau.

Ce qui posait à tout elfe un certain nombre de questions théologiques sur la souffrance engendré à un éventuel assaillant, mais ça, pour une raison ou une autre, Kiel ne le verbaliserait pas.

L'alchimiste validerait la manière de procéder par des hochements de tête, avant de répondre.


Allons à l'Est, en ce cas.

Le nër se ferait songeur et regarderait autour de lui. L'Est.. Le Temple de Velaniel est aménagé de manière à ce que l'ouverture donne dans cette direction, donc "l'Est", cela devait être en toute logique tout droit en sortant du Temple.

Le nër commencerait à faire quelques pas dans la direction du Nord, dans l'idée de rejoindre Elrohir et ensuite aller vers l'Est.

Page [1] [2] [3] [4]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page