Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

99 Joueurs sur Ideo (4397 inscrits) : 55 humains (2274), 22 elfes (1377), 22 orcs (746) | 6 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Ce qui se passe au Patanjali...

... reste au Patanjali
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Flyth Ranmer
Expérimentateur de l'Académie
Confédération Arténienne

le Mirion 1 Dilannel du 1562ème cycle à 16h25

Qu'est ce qu'il s'était passé ?
Ils allait ouvrir cette porte, mais en fait, non.

Le groupe se retrouva ainsi catapulté hors de la Tour, sans avoir gagné. Mais avaient-ils perdu ? Eux étaient toujours en vie, mais des gens manquaient à l'appel, Gurdil, Calistaen et Sindra. Devaient-ils faire autre chose pour s'en sortir ?

Trop de questions.
Flyth se tourna vers Onirie, même si ils n'y avaient pas passé beaucoup de temps, cela avait été éprouvant, d'une certaine façon.


On en reparle pas, d'accord ?

Ce n'était pas comme si, de toute façon, ils étaient de grands bavards.

Comment ça va ?

D'abord gérer le présent, le passé, on verra plus tard pour mettre un créneau sur le calendrier.
Membre de la société des bourrins chaotiques anonymes / Lanceur de sorts Haribo
Information détaillées
Onirie Ranmer
Maître Protecteur de la Négation
Confédération Arténienne

le Mirion 1 Dilannel du 1562ème cycle à 21h55

Le réveil fut rude. Combien de temps avaient-ils passé, complètement ko ?

Elle se prit la tête dans les mains, ne se sentant pas parfaitement bien. Puis son regard examina ceux qui l'entouraient.

Pas de Calistaen. Pas. De. Calistaen.


Opkjp.

Elle serra l'épaule de Flyth, pour se rassurer de l'avoir à ses côtés.

On n'en reparle pas.

Elle tourna la tête autour d'elle. Essayant de voir si elle avait raté sa cheffe. Rien de rien.

Stressée... Et pas rassurée. Mais je vais gérer, t'inquiète.

Elle lui fit un sourire.

Bon, allons nous poser devant une chimère à Patanjali. On verra le reste ensuite, ok ?
Thème(10/12/1557)

Sortir avec Onirie, c'est mortel.
Information détaillées
Flyth Ranmer
Expérimentateur de l'Académie
Confédération Arténienne

le Mirion 1 Dilannel du 1562ème cycle à 22h28

Flyth lui rendit un sourire narquois.

M'inquiéter ? Pas mon genre.
Et oui, on avise après la chimère.


*** Quelques heures plus tard... ***


Ils s'étaient retrouvés à retourner vers Patanjali, à l'auberge du Brandevin. La fatigue marquaient leurs traits, et le trajet s'était fait dans un relatif silence.
Une fois les chimères servies, il interrogea Onirie.


Omi hnaumttmi ?

Il avait bien compris que la disparition de Calistaen l'affectait, et surtout, cela pouvait avoir quelques conséquences à court et moyen terme. Il changea de sujet aussitôt.

On fait quoi maintenant ? Après un bain, un gueuleton et une bonne nuit de sommeil, j'entends...
Membre de la société des bourrins chaotiques anonymes / Lanceur de sorts Haribo
Information détaillées
Onirie Ranmer
Maître Protecteur de la Négation
Confédération Arténienne

le Mirion 1 Dilannel du 1562ème cycle à 23h55

Elle ne savait pas ce qui était le mieux. La chimère ou la chaise ?
Et malgré les conditions déplorables, elle avait l'impression d'être dans le luxe le plus complet. Comme quoi cette tour retourne le cerveau !

Elle but une gorgée avec un soupir satisfait, avant de répondre à Flyth.


Iyx klbbx...

Elle sortit de quoi écrire, pour tenter de contacter Calistaen. Croyait-elle qu'elle aurait une réponse ? Non. Mais il fallait bien le faire, pour confirmer la "disparition". Devrait-elle contacter le conseil après cela ? Peut-être. À voir. Elle y penserait un peu plus tard.

De frustration, elle s'ébouriffa les cheveux.
Néanmoins, l'assassine s'attacha à répondre à son voleur de mari.


Aucune idée. Je suis maître protecteur d'une école qui semble partir en vrille, avec une archimage portée disparue.

Elle avait veillé à ne pas dire ça trop fort.

Pour l'instant, je dirai que mon emploi du temps est plutôt libre... Je ne sais pas... On voyage ?
Thème(10/12/1557)

Sortir avec Onirie, c'est mortel.
Information détaillées
Flyth Ranmer
Expérimentateur de l'Académie
Confédération Arténienne

le Joriol 2 Dilannel du 1562ème cycle à 22h00

Oui, on voyage...
Enfin, faut que j'envoie des missives avant.


Vint alors la partie délicate, celle de l'aveu.

Tu sais, j'voulais... faire la Tour, parce que parfois, ils ont accordé des vœux.
J'me suis dit que j'pourrais alors demander ou s'trouvait... mon môme... Ca fait des années que Jez a pas donné de nouvelles, et toi et moi... enfin on sait...


La stérilité d'Onirie n'avait jamais été un sujet tabou, et il ne lui avait jamais rien reproché à ce sujet.

M'enfin ça te concerne aussi. Et ça me plait moyen qu'il grandisse chez les kohriens ou dans un temple.
Alors... qu'est ce que tu dirais... qu'on le ramène à Emedesia ? Toi tu bosses pour le Conseil, mais moi, j'suis stable, je gère mes affaires... Les affaires de la Vieille Ville, ça remonte à loin maintenant...


Bon là, il serait un poil marri si elle disait non.

La piomelle d'Onirie revint alors avec la missive destinée à Calistaen, et il n'en fallut pas plus.

Ah c'est vraiment la merde...
Yen a un qui va pas aimer ça...


Les immortels, ça avait un peu tendance à foutre le bordel quand c'était pas content. Surtout UN !
Membre de la société des bourrins chaotiques anonymes / Lanceur de sorts Haribo
Information détaillées
Onirie Ranmer
Maître Protecteur de la Négation
Confédération Arténienne

le Malina 7 Dilannel du 1562ème cycle à 01h01

Onirie hocha la tête.

J'essaie d'imaginer ce que cela a dû être pour ma mère, de me voir partir avec cet homme, il y a bien longtemps. Ce que cela a dû être pour elle de savoir que sa fille recevrait une éducation bien différente de celle qu'elle avait envisagé.
Je vais être honnête, je ne peux pas l'imaginer réellement. Mais je pense que je peux ressentir de l'empathie pour ce que tu ressens.


Elle lui sourit.

J'ai gardé le môme de Nawen quand elle était en prison et il n'a pas l'air d'en avoir souffert. Je peux bien vivre avec le tiens.

Elle but une gorgée.

P'tain, c'est qu'on devient respectable...

Puis la missive revint et son sourire retomba. Elle se frotta le visage de ses mains, puis lança un regard triste sur Flyth.

Je ne veux pas qu'elle meurt...

Un temps...

Bon, il faut que je sois la personne responsable qu'un maître protecteur de la négation est censé être.

Elle sortit plusieurs parchemins et recopia consciencieusement les mêmes mots. Puis elle inscrivit les noms des trois autres archimages et celui d'Adalis.
Sa Piom partit.

Flyth et elle restèrent là, échangeant quelques mots, buvant des chimères. Ils se commandèrent également à grignoter. Onirie avait signifié ne pas vouloir être trop saoule pour répondre à des missives importantes. Et la nourriture aidait bien.

Finalement, deux réponses lui parvinrent. Elle s'occupa d'Adalis en premier.
Puis elle répondit brièvement à Ventian.
Enfin, elle ouvrit son livre.


Chéri... Avant de partir, nous allons devoir assister à des funérailles. Puis faire un tour à Folionna.

Sa voix était morne et une unique larme roula sur sa joue avant qu'elle ne réprime les autres. La réponse d'Adalis ne laissait pourtant rien supposer de la mort de sa femme. Il ne parlait que de disparition.
Thème(10/12/1557)

Sortir avec Onirie, c'est mortel.
Information détaillées
Flyth Ranmer
Expérimentateur de l'Académie
Confédération Arténienne

le Malina 7 Dilannel du 1562ème cycle à 10h00

Flyth fut un peu rassuré qu'Onirie l'envoie pas bouler avec son idée.

Respectables oui... qui aurait dit ça il y a quelques cycles...

La mort de Calistaen se fit plus évidente, avec le retour de missive. Il aurait été difficile pour Flyth d'être vraiment touché par l'événement, il n'aimait pas spécialement l'Archimage (qui le lui avait généralement bien rendu).

Malheureusement, on choisit pas.

Onirie annonça alors qu'ils allaient devoir retourner à Emédesia d'abord, puis qu'elle irait à Folionna. Il en fut déçu, et déjà il se dit qu'il ne serait peut-être pas très patient.
Une silhouette se dessina à l'entrée de l'auberge, reconnaissable entre toutes.Flyth soupira.


Le retour aux affaires, hein...
J'imagine que c'est pour toi qu'il vient. Je vais aller... faire réparer mon armure, peut-être saluer Aiwyia, ça fait un moment que je l'ai pas vu. On se retrouve tout à l'heure...


Flyth termina sa chimère d'une traite et se leva. Il croisa le conseiller, qui se dirigeait vers eux.

Namasté Mara-Haji.
Mes condoléances.


Il faillit rajouter "vous avez vraiment une sale gueule", mais il n'était pas sûr que le sens de l'humour du fils de Vahid était au rendez-vous, ainsi il prit la poudre d'escampette.
Membre de la société des bourrins chaotiques anonymes / Lanceur de sorts Haribo
Information détaillées
Adalis
Arténien, Conseiller des Arcanes
Confédération Arténienne

le Malina 7 Dilannel du 1562ème cycle à 10h28

Adalis avait répondu à l'invitation du nouveau Maitre-Protecteur sans attendre. Autant savoir rapidement ce qui s'était produit, même si il savait pouvoir récupérer les souvenirs du compte-rendu de Mann au sein du Cristal de l'Altération. C'était toutefois mettre des mots sur une tragique réalité, accepter que ce qui avait été ne serait plus.

Il fallait maintenant s'habiller de sombre, porter le deuil. Porter la responsabilité de la situation. Il savait qu'il lui faudrait écrire à Sindra par la suite, mais il n'en avait pas encore eu le courage, et attendait d'avoir la version des choses d'Onirie pour avoir une meilleure idée de ce qui s'était passé.
Adalis n'avait toutefois pas encore réussi à ôter l'alliance à son doigt. Malgré son esprit logique, son acceptation de ce veuvage, il y avait une part de lui qui ne "voulait pas". Il ne doutait pas toutefois que cela viendrait, qu'il lâcherait prise un jour ou l'autre.

En tout cas, cette fois-ci, le Clan n'avait pas eu besoin de le cloîtrer avec Dolias pour éviter qu'il fasse des dégâts, les choses changeaient.

Il se téléporta à Patanjali, se disant par le même temps que cela fait longtemps qu'il n'avait pas quitté Emédesia. Il s'imprégna des lieux brièvement. Peut-être que si il se dirigeait vers les remparts, il verrait au loin la Tour. Il hésita brièvement à s'y rendre, peut-être obtenir la version du Maître des Lieux.
Mais à quoi bon ?
De surcroît, il n'avait pas spécialement envie de parler à Vahid, le tenant responsable en grande partie de la chaîne d'événements qui avait trouvé son aboutissement ce jour.


Finalement, il entra dans l'auberge du Brandevin et repéra rapidement le couple Ranmer. Flyth se leva et l'accueillit brièvement.

Shou, Ma-Haji.

Flyth sortit de l'auberge, et Adalis se retrouva face à Onirie.

Namasté Ma-Haji.

A son invitation tacite, il s'assit, et l'aubergiste apporta une chimère pour lui. Adalis se frotta brièvement le front, les traits tirés. Il lui fallut un instant pour reprendre contenance. Toutefois, il ne bombarda pas de questions Onirie tout de suite.

Comment vous sentez-vous ?

Oui, il savait que c'était plutôt à lui qu'on devait poser cette question... Mais c'était plus fort que lui.
"On The Other Side" - VIII (nouveau)
Devoir de Mémoire : XXII
Information détaillées
Onirie Ranmer
Maître Protecteur de la Négation
Confédération Arténienne

le Malina 7 Dilannel du 1562ème cycle à 18h15

Onirie salua Flyth tandis qu'il partait.

Son regard se posa ensuite sur Adalis. Il avait l'air d'aller aussi bien que s'il s'était trouvé dans la Tour lui même.


Namaste...

À sa question, elle eut un mouvement d'épaule. Avait-elle l'air bien, encore couverte du sang de Sindra ?
Elle s'était bien sûr un peu essuyée, mais ses vêtements étaient loin d'être parfaitement propre.


Et vous ?

Elle regarda l'aubergiste repartir après avoir déposé la chimère, puis elle contempla la sienne. Un soupir lui échappa.
Thème(10/12/1557)

Sortir avec Onirie, c'est mortel.
Information détaillées
Adalis
Arténien, Conseiller des Arcanes
Confédération Arténienne

le Malina 7 Dilannel du 1562ème cycle à 19h52

Adalis eut un sourire triste.

Comme je peux.

Aimable litote. car lui non plus ne voulait pas répondre à cette question. Il laissa un silence s'installer brièvement, et sans doute aurait-il pu proposer à Onirie de reporter au lendemain, mais elle ne l'aurait pas invité si elle ne s'était pas sentie apte à cette discussion.

Il but un peu de sa chimère, trouvant un réconfort inattendu dans ces instants partagés avec Onirie.


Je suis navré de vous obliger à vous remémorer tout ce qui s'est passé, et je vous demande de me le raconter de façon la plus... honnête possible. Je ne veux pas que vous cherchiez à alléger la culpabilité ou la responsabilité de qui que ce soit dans cette affaire, je ne suis pas là pour juger.
Juste savoir et comprendre.

"On The Other Side" - VIII (nouveau)
Devoir de Mémoire : XXII
Information détaillées
Onirie Ranmer
Maître Protecteur de la Négation
Confédération Arténienne

le Solior 11 Dilannel du 1562ème cycle à 11h26

Onirie soupira, tapotant son verre de ses doigts. Adalis ne pourrait pas croiser son regard, qu'elle gardait sur la table, comme plongée dans ses souvenirs.

Les premiers coupables sont toutes les personnes qui ont modifié l'esprit de Calistaen à de multiples reprises. Je n'en connais pas les raisons et j'espère de tout cœur qu'elles étaient bonnes. Quoi qu'il en soit, Calistaen s'est visiblement juré à elle-même que Vahid serait la dernière qu'elle subirait. Or, c'est celle qui plaît le moins. En toute honnêteté, j'aimais cette Calistaen autant que les précédentes. Je pouvais m'entendre avec elle.
Nous avons commencé les épreuves de la tour.


Elle décrivit brièvement les miroirs, lui admit ce qu'elle avait vu dans son propre miroir, puis passa à la salle aux portes et l'homme qui se trouvait à l'intérieur.

Il a... sous-entendu que les épreuves pouvaient nous changer. Et Gurdil et Sindra qui antagonisaient beaucoup Calistaen, en ont déduit qu'ils pourraient demander une nouvelle modification de Calistaen. Comme si...

Elle crispa sa main sur sa boisson, dans un geste évident de colère. Elle releva la tête et son visage l'afficha tout autant.

Comme si Calistaen n'était qu'un jouet dont on peut changer les pièces quand elles ne nous plaisent pas.
Imaginez-vous ? Votre esprit a été manipulé à de nombreuses reprises, pour de multiples raisons, et vos frères et sœurs vous trahissent en déclarant vouloir faire la même chose. Imaginez-vous... Calistaen est entrée dans une crise de paranoïa.

J'ai essayé, à mots couverts, pour éviter qu'elle me voit comme une ennemie, de leur dire que ce n'était ni le lieu, ni le moment. Delion aussi a tenté de calmer le jeu. Mais ils ont été si égoïstes... Ils ont continué, complètement inconscients, pensant qu'en énervant Calistaen, ils la feraient revenir à ce qu'elle était.

Flyth et Delion ont pris la tangente, quand elle a déclaré qu'ils étaient soit avec elle, soit contre elle.
Sindra et Gurdil se sont placés contre. Et elle m'a ordonné de les tuer.
J'ai commencé par Sindra. Je voulais que Gurdil la protège, qu'il se rappelle de ses devoirs de Maître protecteur et revienne à la raison. Oh, il a tenté de la protéger... Mais Calistaen l'a attaqué lui pour me protéger moi. Elle lui a repris son insigne et me l'a tendu. Mais Sindra était en train d'écrire une missive. Je lui ai tranché la gorge. C'était... C'était comme tenté de contrôler un feu de forêt. Si elle mettait d'autres personnes au courant, la situation aurait pu dégénérer encore plus pour Calistaen. Elle aurait été encore plus isolée. Je voulais l'empêcher... Calistaen a tué Gurdil...


C'était un flot ininterrompue. Elle semblait se décharger de tous les évènements. Ses yeux étaient de retour sur la table. Elle continua avec l'attaque de l'homme dans la pièce, la disparition de Calistaen. Les missives de Sindra à Flyth. Si des souvenirs des évènements précédents remontaient, elle complétait. Puis vint la sortie de la tour.

Et voilà...
Thème(10/12/1557)

Sortir avec Onirie, c'est mortel.
Information détaillées
Adalis
Arténien, Conseiller des Arcanes
Confédération Arténienne

le Solior 11 Dilannel du 1562ème cycle à 14h45

Adalis laissa Onirie parler sans l'interrompre, imaginant la scène à défaut de l'avoir vécu. Il comprenait le point de vue de l'assassin, à défaut d'y adhérer totalement.

Je peux très bien l'imaginer, oui.

Il y eut un silence, Adalis ayant brièvement le regard dans le vague, à formuler haut tout cela.

Mourir était finalement la seule liberté qu'il lui restait, dans la vie qui était devenue la sienne.

C'est probablement pour tout cela qu'elle... n'est pas revenue, contrairement à Sindra. Savoir que quoi qu'il arrive, rien ne pourrait convenir au final. Les membres de sa propre Ecole se retournant même contre elle, au détriment de la notion de famille qui prévaut au sein des mages nihilistes...


Il prit un instant pour reprendre son empire sur lui-même, l'échec de Calistaen était aussi le sien. Il ne pouvait pas se laisser aller à la faiblesse, il était trop tard pour cela. Il fit abstraction de ses propres sentiments pour en revenir à Onirie.

Je suis navré pour vous, que vous ayez fait tout ce chemin, en vain.

Concernant Sindra, je ferai en sorte que le Grand Conseil veille à ce que vous ne subissiez aucune répercussion pour avoir exécuté l'ordre de Calistaen.

Vous n'avez fait qu'obéir à un membre du Grand Conseil, qu'importe qu'il soit apprécié ou non pour ses actes et ses pensées.

Mais Sindra peut être... très émotive, impulsive, et pourrait tenter de s'en prendre à vous. Non pas que vous craigniez grand-chose face à elle, mais il vaut mieux prendre certaines précautions.


Une nouvelle pause, tandis qu'Adalis terminait sa chimère.

Si vous aviez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas à me le demander.
C'est la moindre des choses.

"On The Other Side" - VIII (nouveau)
Devoir de Mémoire : XXII
Information détaillées
Onirie Ranmer
Maître Protecteur de la Négation
Confédération Arténienne

le Lüdik 13 Dilannel du 1562ème cycle à 14h08

Onirie l'écouta parler sans interruption également. Une moue était apparue sur son visage. Enfin, il lui proposa son aide. Elle le regarda, totalement muette pendant quelques secondes.

Elle me convenait. Elle m'a toujours convenue. Les choses étaient simples. Elle est simple.

Nombre de personnes à avoir pensé ça de Calistaen : 1, Onirie.
Et dans l'absolu, la brune savait que ce n'était pas la réalité. Mais ses relations avec Calistaen avait toujours été simples. Elle n'avait jamais subi les complications, d'autres les avaient encaissés. Et quand elle avait commencé à interagir directement avec l'archimage... Simple...


Merci... Sindra a demandé sa démission de l'école de la négation. Je ne peux pas l'appliquer. Il faudra vous en charger, je pense.

Elle tapota de nouveau le verre de sa bouteille des ongles, prit une inspiration profonde.

Je suis la dernière Clairvoyante à encore posséder le titre. Je ne reçois plus de missions depuis un moment mais Calistaen restait ma supérieure hiérarchique. Que dois-je faire de ça désormais ?

Une pause.

Ventian m'a demandé un état des lieux de la négation. J'avais commencé par un message pour voir quels Porteurs allaient répondre. Aucun pour l'instant... À part Sindra.
Mon soucis est que... Flyth m'a demandé de venir avec lui en Kohr, pour une affaire familiale. J'aimerais ne pas trop reporter... L'état des lieux peut-il attendre ?


Elle savait que, dans l'absolu, la réponse était non. Néanmoins, elle avait décidé d'avoir ce culot quand même.

Elle est vraiment... morte ?

Sa voix se cassa légèrement sur la fin de la phrase.

J'ai du mal à y croire.

À l'accepter.
Thème(10/12/1557)

Sortir avec Onirie, c'est mortel.
Information détaillées
Adalis
Arténien, Conseiller des Arcanes
Confédération Arténienne

le Malina 14 Dilannel du 1562ème cycle à 21h21

L'immortel écouta les questions de la jeune femme, les notant mentalement pour les retranscrire ensuite auprès des archimages encore actifs.

Je vais demander au Grand Conseil. De par ma position, je ne peux prendre aucune décision. Ils décideront ce qui est le mieux pour la Clairvoyance. Vous gardez votre poste pour l'instant. Il est des choses dont on ne peut se passer.

Adalis réfléchit à la demande d'Onirie. Si sa bienveillance lui aurait fait accepter la demande d'Onirie, il ne pouvait toutefois pas aller contre un ordre de Ventian.

J'aimerais que vous réalisiez tout de même cet état des lieux, avant de partir en Kohr. La période est troublée là-bas, avec la présence de nombreux nécromants. Si vous partez, vous ne savez pas quand vous reviendrez.

Voir Onirie ainsi, qu'Adalis avait toujours connu solide comme un roc, émut le mage. Il posa sa main sur celle de la Clairvoyante, touchée par ce décès.

J'ai du mal à l'accepter également. Je préfère garder l'espoir qu'un jour, elle retrouvera le chemin... Certains porteurs mettent parfois très longtemps à repasser les portails de résurrection... Comme votre époux par exemple.
C'est une possibilité. Très faible. Mais elle existe.

Cet espoir, aussi ténu soit-il, ne doit toutefois pas nous faire perdre de vue nos devoirs.


Un silence.

Shou pour l'avoir protégé jusqu'au bout. Pour cela, je vous suis redevable.
"On The Other Side" - VIII (nouveau)
Devoir de Mémoire : XXII

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page