Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

112 Joueurs sur Ideo (4371 inscrits) : 57 humains (2256), 27 elfes (1371), 28 orcs (744) | 6 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

On patauge dans la michpopote!

Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Arkhon Addash
Chef du Cerkl', Gouverneur' d'Drogmar
Union de Hâvrebois

le Lüdik 21 Calinior du 1562ème cycle à 20h55

Arkhon avait apprécié la musique comme la chanson.

Je n'te savais pas poête Fulgrim! Tu es plein de surprises hurk hurk hurk!

A la tienne mon gnutag!


Et Arkhon vida son verre avant de reprendre de la viande.

Demain, on continue et dès k'vous sentirez k'vous bougez dans la fange avek facilité, on s'ra prêts à bouger.
Information détaillées
Jérélin
Shaman, Loup, Uruk Ash Krâl, Voa de Gor'Kaggar
Union de Hâvrebois

le Joriol 31 Calinior du 1562ème cycle à 14h17

Il y auras moi et Kromagg, pour les autre je ne sais pas, mais ils se réveilleront peut être en apprenant la mission.

Pour l'Observatoire après être sortie de ses marais je contacterais les autres pays pour avoir des copies de tout les écries, expérience et rapport de missions sur les nécroment, tout regrouper devrais nous aidez a compiler et peut être trouver des points faible que personne n'a fait attention car l'info était dispersez.

Aufaite Heri Selesnya vous savez si votre peuple a des informations sur les nécromants? Voire cela serais intéressante de lire les rapports de la grande guerre pour voire si les nécromants ont évoluer dans le temps ou non.


*** A l'arrivé de Délia Jérélin se referma, ne sachant pas quoi dire il la salua et redonna une tasse de thé a Irielle qui avait prêter sa tasse a Délia.

A la musique de Fulgrim le fit sortir de ses pensé, il regarda autour de lui et se rendit compte que le temps s'était écouler sans qu'il n'est rien entendus du reste de la soirée ou des réponses.

Il se leva prit sa louve qui était a coter de Selesnya pour respirer et l'apporta a la rivière pour la nettoyez pendant quelque heure. ***

Information détaillées
Irielle Kaeanydd
Sphèr’ du Cerkl’
Union de Hâvrebois

le Valkin 1 Filandor du 1562ème cycle à 08h17

Irielle avait adorée la musique de Fulgrim, et avait bu lentement le thé que Jérélin lui avait donné pour se réchauffer et lui avait fait un beau sourire pour le remercier.

Elle s'était ensuite rapprochée d'Arkhon pour poser sa tête sur son épaule et se reposer.

Elle aurait bien voulue parler à Jérélin de son ambition de de devenir ambassadrice pour les futurs voyages qu'elle entreprendrait avec d'Arkhon. Cependant elle vit ce dernier, à l'arrivée de Delia, se renfermer. Finalement ce n'était pas le moment approprié, demain peut être
.

Elle regarda Delia et lui dit

Je crois que Jérélin est mal à l'aise quand tu es là. il te fuit. Tu devrais aller lui parler pour assainir la situation heri.



Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Solior 2 Filandor du 1562ème cycle à 11h38

Selesnya n'était pas certaine de savoir si elle avait bien comprit le chant de Fulgrim. Au demeurant agréable a entendre... Les paroles semblaient pourtant bien sombres...

Et de quel dieu parlait-on ici... Il ne semblait pas qu'il s'agisse d'unDieu du panthéon orc.... peut être quelque chose de sombre.... Un nécromancien puissant...?
La partie sur le "sexe et la luxure" lui firent lever un sourcil interrogateur.... Si il s'agissait d'un dieu nécromant comment pouvait il etre associé au sexe créateur de vie...? Cela semblait un peu antinomique dit ainsi et cela intrigua la nis.
Cette créature semblait s’enivrer de sang aussi, si cela était au sens propre ou au sens littéral, cela pouvait expliquer certaines chose.... Relativement...

Ce chant laissa en fait la nis pensive.
La question de Jérélin la sortit de ses pensées.
Hmmm ? Oh oui nous en avons quelques unes. C'est moi qui ai fait le travail de recompilation des écrits d'heri Telmä sur le sujet de l'Ombre. Je crois que j'en avait pris une copie en prévision de ce voyage au cas où vous auriez eu besoin de ce que nous savons. Je chercherai le document dans mes affaires si vous le voulez.

Le shaman se referma sur lui même à l'arrivée de Délia ensuite. Entre ce que lui avaient dit Jérélin et Irielle, Selesnya pu comprendre un peu ce qu'il se passait. Ne sachant ni trop quoi faire ni trop quoi dire, elle garda le silence, saluant juste respectueusement de la tête la nouvelle arrivante. Il y aurait peut être un temps, au moment opportun pour les présentations, si Délia le souhaitait.

Rien n'est définitivement perdu ou impardonnable pour Selesnya...Sauf la Non-Vie bien sur.
Information détaillées
Fulgrim Kass'Bid'
Sphèr’ du Cerkl’, Goboroktar du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 4 Filandor du 1562ème cycle à 14h43

Fulgrim, toujours en train de jouer de son instrument, ne pût s'empêcher de regarder Selesnya. Il avait tellement de questions, notamment sur son espèce et en particulier sur cet Esprit de la Ktör. Depuis qu'il avait commencer son chemin spirituel, il s'intéressait aux Esprits, notamment à ceux qui ne sont pas "orc". Pourquoi ? Le Colosse est et reste persuadé que les événements actuels, la montée de la Nécromancie notamment, est possible de contenir avec l'aide des Esprits. L'herculéen orc ficha son regard dans les yeux verts de l'Elfe et lui posa donc ces questions.

Comment est la vie, par chez toi ? Décris moi ta terre, ton peuple, tes Dieux. Explik' donc comment les tiens vivent. J'veux savoir. Et peut-êtr' ke j't'emmen'rai voir ma Tribu, si tu le souhaite.

Sang et Honneur !
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Lüdik 4 Filandor du 1562ème cycle à 17h50

Selesnya eut un petit rire cristallin.

Et bien et bien cela fait beaucoup de questions. Longue pourrait être ma réponse si elle devait être complète je pense.

Selesnya était assez étonnée elle ne pensait pas qu'un orc aie voulut en savoir à ce point sur son peuple et ses croyance. Cela contrastait grandement avec l'attitude très irrespectueuse d'Asafa à ce sujet. Hmmm... Le dernier étranger qui avait eu cette attitude de curiosité et d’intérêt pour la culture elfe... C’était aussi son dernier amant en date, le jeune Keldarien Mary Cressence.

Elle eut un petit soupir triste :
Vous savez, le grand souci que nous avons chez nous et qui, je pense n'est pas votre cas, est la formation. Que ce soit à la diplomatie ou au culte, je n'ai eu que des formateurs incapables et absents, il a donc fallu toujours que je me débrouille par moi même, tout ce temps. Je suis bien embêtée donc de vous décevoir mais concernant les cultes, je ne dispose donc que de connaissances relativement limitées que j'ai du acquérir par moi même, notamment pour les autres cultes. Si un culte en particulier vous intéresse, autre que celui de Galmaniel bien sur, je ne suis sans doute pas la personne la mieux à même de vous en parler, du moins pour ce qui est du détail. Ce que je sais de nos dieux est surtout lié à ce que je ressent d'eux. A travers ma foi. Il s'agira donc bien sur, à priori, d'une réponse incomplète.

La nis commençait avec un peu d'humilité tout d'abord, pour mettre les choses au clair. En effet, un enseignant ne sait pas tout malheureusement, et généralement par contre il est très spécialisé dans un domaine, c'est le cas de Selesnya. Pour des questions sortant de son domaine de spécialité, il était plus sage donc de demander à des personnes sans doute plus compétentes. Il n'était pas de honte de reconnaitre de ne pas tout savoir, à l'opposé de certains de ses prétentieux confrères elfes qui s'enfermaient dans l'illusion de savoir, reflétée par leur ego démesuré.

Donc pour commencer par l'aspect religieux, notre panthéon est composé de six divinités.Nous vénérons sur un pied d'égalité les six Valars, créateurs du monde et des elfes. Normalement, nous croyons tous en eux six, même s'il peut avoir des préférences. Comme moi par exemple avec Galmaniel qui est ma déesse tutélaire.

Avec un léger sourire triste elle commença :

Il y a donc Elduniel, La Sentinelle, Déesse de la guerre. Souvent représentée par une elfe en tenue de combat, tenant un arc tendu à la main, sa couleur est le pourpre et son symbole, un arc et une flèche. Son dogme implique que la guerre est une arme de dissuasion pour se défendre contre tous ceux qui chercheraient à porter atteinte à l'intégrité du Domaine. Il s'agence généralement autour de quatre notions fondamentales : Protection, Passion, Rigueur et Honneur. C'est est une déesse bienveillante mais sévère, exigeante envers ceux qui la servent, impitoyable envers ceux qui envahissent le domaine ou portent atteinte au Peuple Elfe. J'ai eu quelques différents avec le culte de la déesse, souvent les plus xénophobes des nôtres, par le passé, à cause de mon ouverture sur l'étranger... Mais depuis que notre roi a décrété l'ouverture sur le monde extérieur, cela va mieux. Mais il demeure que le culte possède un lourd passé de fanatisme sanglant...

En vérité... A cause de ces déboires avec les Eldunielithes, Selesnya connaissait assez peu le culte d'Elduniel et était restée pour partie sur les impressions assez mauvaise qu'elle avait eu des cultistes fanatiques qui l'avaient menacés de mort. Anwê avait un peu laissé passer sa chance de changer les idées de Selesnya et de lui faire découvrir le dogme... EN profondeur... Dommage, car la notion de Passion semblait plutôt sympa à première vue...

Le visage de la nis s'illumina ensuite :
Ensuite, Galmaniel, L'Oeil de la Forêt, La Mère, Déesse de la nature et de l'art. Souvent représentée par une elfe portant une tunique verte, parfois blonde ou rousse, une feuille sur laquelle repose une goutte d’eau, sa couleur est le vert et son symbole est une feuille sur laquelle perle une goutte d'eau. Son dogme implique que la Nature est bonne avec ceux qui la respectent, et punit ceux qui s'opposent à elle. La déesse est le point de départ, le commencement de tout. La Nature est présente partout, même au sein des villes humaines. Car rien ne peut bannir la Nature, elle reviendra toujours chercher ce qui lui appartient.
Il s'agit de mon culte, je pourrais vous en parler un peu plus en détail une fois que j'aurais présenté les autres.


Elle lui fit un sourire. Oui, il était évident que la nis aurait vraisemblablement bien plus de connaissances sur Galmaniel que sur les autres Valars. Elle redevint sérieuse et poursuivit :

Après on peu parler de Lorikiel, Le Maître de Cérémonie, le Gardien des Traditions, Dieu des arts et des traditions. Souvent représenté par un elfe blond d’âge mûr en robe de cérémonie, un sceptre de bois dans la main gauche et une lyre dans la droite, sa couleur est le blanc et son symbole est un sceptre. Concernant le dogme, le rôle du culte du gardien des traditions est de préserver notre peuple et de rendre gloire à notre Panthéon qui nous protège chaque jour. Chaque culte à sa manière défend le domaine, aussi bien contre les changements extérieurs que contre nous-mêmes. Celui du maitre de Cérémonie participe à cet objectif en préservant nos lois, nos traditions, nos arts ancestraux, en évitant de les faire sombrer dans l’oubli.
C'est un culte assez proche du mien par l'aspect "art" qui est partagé par les deux divinités, j'ai donc quelques connaissances le concernant.


Elle prit un ton un peu mystérieux.

Après il y a Shadaliel, la Lunaire, l'Ombre Nocture, Déesse de la nuit. Souvent représentée par Une nis aux longs cheveux noirs. Elle porte une longue robe noire ornée de symboles astraux. Souvent représentée avec le visage voilé, seuls ses yeux brillants sont discernables, sa couleur est le noir et son symbole Une lune pleine ou une pierre de jais. Concernant son dogme, c'est la déesse des esprits par excellence. Les esprits sont omniprésents sur Idéo. Certains sont bienveillants, d'autres non. Et le peuple elfe doit être protégée contre ces esprits malveillants. De plus, l'individu elfe doit aussi être protégé de sa propre folie. La déesse permet de conserver l'équilibre psychique des elfes en veillant sur l'Esprit. D'ailleurs Shadaliel est la déesse sœur de Galmaniel et les deux cultes sont étroitement liés. Nous pourrons en parler un peu plus plus tard si vous le souhaitez.

Le culte de Shadaliel était, assez logiquement, à égalité avec celui de Lorikiel celui que la nis connaissait le mieux en dehors de celui de Galmaniel. reprenant un ton plus sérieux elle enchaine.

Il y a aussi, Ulmidiel, Le Très Sage, l’Érudit , Dieu de la Sagesse. Souvent représenté par un vieil elfe voûté aux pupilles noires et aux longs cheveux blancs portant une simple robe noire à capuche. Il tient dans une main un livre fermé, représentant la voie Elimudilienne, la préservation du Savoir, et dans l’autre main un livre ouvert, symbolisant la voie Lidumilienne,, la diffusion des Connaissances. Sa couleur est l'ocre et son symbole, un livre ouvert et un livre fermé. Son dogme implique que la connaissance est importante, car elle est la clé de la Vérité. Cependant, elle doit être recherchée et manipulée avec Sagesse, car la connaissance sans conscience est dangereuse. Le très sage, guide les elfes sur le chemin de la Sagesse et de la Connaissance afin de les protéger de la folie et de la destruction.
D'ailleurs la seule instructrice potable que j'ai eue était une servante du très sage ce qui explique que j'en sache un peu sur son culte.


Puis cette fois plissant les yeux dans un nouveau air mystérieux.

Et enfin il y a Vélaniel, le Seigneur du Passé, Le Lumineux, Dieu elfe de la Magie. Souvent représenté par un elfe en grand manteau de mage. Son visage serein est couronné d’une longue chevelure rouge vif, alors que ses yeux de braises percent et son sourire rassure. Il porte haut son poing droit dans laquelle flambe un brasier menaçant, tandis que sa main gauche, paume ouverte et apaisante, protège. Il émane de lui une aura d’équilibre parfait, de puissance calme, tel un l’ouragan dompté. Sa couleur est le rouge et son symbole est un croissant de lune avec cinq étoiles qui forment sa suite. Son dogme enseigne que la magie est un art qui s'appréhende avec précaution, car c'est un art dangereux. Il faut respecter la magie, voire l'adorer, et surtout savoir que personne, jamais personne ne saura la contrôler parfaitement.

Elle hésita un moment avent de continuer. Son tout premier amour Nathanaël était un mage de Velaniel. Leur relation était un peu compliquée... Ils s'aimaient l'un l'autre sans oser se le dire. Le bel elfe blond lui avait appris pas mal de choses sur le seigneur du passé. De fait cela plaçait le culte de Velaniel au troisième rang ex-æquo avec celui d'Ulmidiel en terme de connaissances de la nis.

J'ai un... ami qui est lié au seigneur du passé comme je le suis à la déesse mère et il m'a appris que les prêtres du Lumineux ne pratiquent pas la magie de la même manière que les autres prêtres, car ils puisent l’énergie nécessaire au sort directement de leur force vitale. Ainsi, chaque utilisation de la magie, si elle peut les sauver, les rapproche aussi du seuil de la mort. C’est pour cette raison que la magie des prêtres du Lumineux est appelée magie du sang. En échange de ce don de vie, le Lumineux donne accès à ses prêtres a la magie destructrice qu'ils sont les seuls chez nous à savoir maitriser. Et d’après ce que j'ai compris, ils peuvent aussi percevoir les flux magiques, invisible à tout les autres.

Voila pour les bases sur les six dieux. Elle fit une pause avent de continuer car cela faisait déjà pas mal d'informations et peut être Fulgrim ou quelqu'un d'autre avait des questions.

Rien n'est définitivement perdu ou impardonnable pour Selesnya...Sauf la Non-Vie bien sur.
Information détaillées
Fulgrim Kass'Bid'
Sphèr’ du Cerkl’, Goboroktar du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Lüdik 4 Filandor du 1562ème cycle à 21h36

Hum, j'vois ...

Finalement, le culte Elfe était très proche du shamanisme Orc. Il comprenait l'intérêt de son Mentor envers le peuple millénaire. Différent, bien entendu, mais similaire sur certains côtés.

Ainsi, tu n'sers qu'un Dieu ? C'bizarr' j'trouv', mais pourkoi pas.

Ce n'était pas une attaque, juste un constat. Le Colosse disait ce qu'il pensait, sans forcément mettre des formes. Il arrêta de jouer de la musique, pour réfléchir plus posément à ce que l'Elfe lui avait dit.

J'aim'rais renkontrer tes "prêtres" d'Shadadiel. Histoir' d'voir nos konnaissances kommunes sur l'mond' des Esprits. Ki sait, vos vilains Esprits sont peut-être une bénédiktion pour nous, hurk hurk.

Fulgrim rigola à sa blague. Il imaginait mal l'Esprit-Sanglier considéré comme une entité malsaine, mais sait-on jamais.

Kan tu r'partira chez les tiens, j'viendrais avek toi, j'ai pris ma décizion. J'verrais komment vivent ceux d'ton espèce. Peut-êtr' ke mon Mentor viendra avek nous. J'lui d'manderai à notr' retour.

Il sorti de son sac des herbes, des champignons séchée ainsi que diverses épices. Il sorti également son mortier et son pilon et commença à préparer une sorte de poudre, qui dégageait une odeur très forte, irritante pour certains, délicieuse pour d'autres. Une préparation que lui avait enseigner Théo. Ce n'était pas à proprement parler une recette pour rentrer en transe, du moins, pas dans ces conditions. Elle permettait surtout de se détendre et de réfléchir. Une fois préparée, il sorti son calumet offert par Théo et commença à fumer, avant de le partager aux autres, notamment à Bashnag ainsi que Selesnya.

Son regard se dirigea ensuite vers Selesnya.


Tu es une prêtress', tu as donc une konnektion avek les Esprits. Tu veux goûter ? Ca permet d'mieux appréhender l'mond' autour d'nous. Nous s'rons pas dans l'mond' des Esprits, mais ki sait, peut-êtr' vont-ils venir à nous.



Sang et Honneur !
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Lüdik 4 Filandor du 1562ème cycle à 23h23

La première réflexion de Fulgrim surpris Selenya.

Ah... Non non, je me suis faite mal comprendre. Je ne sert pas qu'un dieu, je les sert tous. Je suis une prêtresse des Valar. Mais, en vérité la réforme des cultes unifiés est très récente vous savez. Surtout à l’échelle des elfes c'est comme si c'était hier. Donc nous sommes encore dans cette phase de transition et d'adaptation. C'est difficile de se départir d'habitudes prises sur des décennies, voir des siècles ou des millénaires. Galmaniel est ma déesse tutélaire, mais je sers bien évidement tous les dieux du panthéon.
Si je parle de prêtre de "tel" ou "tel" culte, c'est par habitude par rapport au système que nous avions autrefois. Aujourd’hui chaque prêtre est un prêtre de tous les Valar, mais bien sur chaque prêtre a sa spécialité.


C'est plus clair ainsi ? Demanda t'elle avec le sourire.

Selesnya hocha les épaules à la remarque d’après, ne la comprenant pas très bien. En tout cas cela n'avait pas l'air de vraiment la faire rire et elle répondit très sérieusement. Des esprits à vous...? Pourquoi cela ? Non.... Je ne pense pas que nos dieux s'inquiètent tant que cela de vos esprits vous savez. Les esprits maléfiques dont nous protège Shadaliel, pour moi, sont plutôt les spectres et autres horreurs des nécromants... Ceux-là sont la vraie menace pour nous, c'est évident. Pas vos esprits. pourquoi le seraient-ils?

Puis Selesnya réfléchit... Que restait t'il des prêtres de Shadaliel en vérité ? Hmmm... A par l'autre nabot complètement shtarbé et potentiellement nécromant ? Pas grand chose... Et qui plus est Zvezda quand il n'était pas absent... Restait un gros débile clignotant, atrocement xénophobe et prônant l'orcicide. Il n'accepterai jamais de voir l'orc... Autrement que la tête séparée de son corps par sa lame...
Du coup elle préféra éviter la question de la rencontre avec les Shabada, du moins tant qu'elle n'aurait pas en tête une alternative plus...Viable... Pour Fulgrim.

A la troisième remarque, c'est Selesnya qui rigola de bon cœur. Alors que cette fois-ci justement cela ne devait pas être une blague. Justement en repensent au problème de sa requête vis a vis des Shabada.

En assumant que mon peuple vous y autorise.
Elle haussa les sourcils.

Puis vint enfin l’étrange proposition. Hahaha... Fumer...? Selesnya détestait cela... A vrais dire et c’était assez drôle... Du temps de la Grande Érudite, la tutrice Ulmidielite dont il fut parlé plus tôt, Selesnya était toujours très indisposée car la vieille fumait toujours sa pipe. cela ne l’empêchait pas de l’apprécier cependant. Cela dit si elle même ne touchait pas à cela déjà chez les siens, il était peu probable qu'elle le fasse chez les orc.
Ainsi elle sourit gentiment à Fulgrim mais déclina poliment la proposition.

Merci, mais, ce n'est pas trop mon truc, même chez nous. Aussi, je ne sais pas quels pouvoirs ont exactement vos esprits mais, je suis certaine qu'il n'est pas nécessaire pour moi d'aller jusqu’à la transe pour qu'ils sachent de moi la vérité et mes intentions. Mon âme est un livre ouvert. Si les valars peuvent lire dans mon âme ma loyauté et ma dévotion, vos esprits pourront y lire du respect.

Rien n'est définitivement perdu ou impardonnable pour Selesnya...Sauf la Non-Vie bien sur.
Information détaillées
Fulgrim Kass'Bid'
Sphèr’ du Cerkl’, Goboroktar du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Malina 5 Filandor du 1562ème cycle à 01h10

Ark, c'est plus klair. J'komprend mieux maint'nant.

Nonchalamment, sa main repris le calumet qu'on lui retendait, tirant sur son brûle-gueule comme si sa vie en dépendait, avant de cracher un immense nuage de fumée. Voyant le ton sérieux de Selesnya, il ne pût s'empêcher de sourire. Ce qui était bizarre pour tous les Cerkleux ici présent, vu que Fulgrim ne souriait jamais, mis à part en pleine chasse.

Selesnya, détends toi et tutoie moi, j'suis k'un simple gnutag komm' tant d'autres dans ces plaines. Un peu plus kostaud et avec un appétit ... Hors-norme, j'te l'akkord'. Et ça, dans n'importe kel sens hurk hurk. Mais j'suis un "prêtre" komm' toi. Tu peux donc éviter d'me parler komm' à la kour de l'Empereur de Kohr.

Il fit un clin d’œil avant d'enchainer sa diatribe.

Ils n'y a pas d'Esprits ki nous appartiennent ou ki vous appartiennent, les Esprits sont les Esprits, ils sont libres, tel les nomades d'nos plaines. Les Dieux sont, pour moi, une idée et ki est renforcé par nos kroyances. C'est c'ki les rends si puissants et nos Esprits, si tangibl', si réel, si vrai. La preuv', L'Esprit d'la Forêt est palpabl', il exist'. Il fait mêm' trébuché kan on est dans la Ktör !

Il retira une latte sur sa pipe, crachant toujours plus de fumée.

Komm' les Esprits des Nékromants, eux aussi, exist', mêm' si ce sont des artifices kréer par les Ulmatéos. Pourkoi et komment ? Mystère, mais c'est là où la koopération entr' nos différents peuples est indispensabl'. Kar nul, mis à part Otharn, n'as la Vérité.

Il repassa la pipe au premier qui la voulait. Elle se mit à rire sur sa demande de venir sur les Terres Elfes. Si elle savait le nombre de raid auquel avait participé le Colosse, elle ne rigolerait pas tellement. Néanmoins, il ne pût s'empêcher de sourire avant de lui répliquer.

Oh, j'kompt' pas v'nir en tant ke tourist' et béckter des p'tits Naskhys, j'te rassur'. Mais simplement faire komm' toi. Kitt' à prendr' des risques, c'sera pas la première fois.

Il lui montra, sur son torse, une cicatrice profonde, qui avait été causé par une pointe de flèche. D'ailleurs, si Selesnya regardait plus en détail le Goboroktar, elle pouvait voir un nombre effarant de cicatrices. Principalement sur son torse, mais également sur ces bras, les jambes et même sur son crâne. Heureusement, les peintures ésotériques, tribales et claniques du Kass'Bid' cachait la plupart d'entre-elles. Les colifichets et autres gris-gris également.

T'inkièt' Selesnya, c'est pas une épreuve, du moins, pas enkor'.

Il prit une rasade de bière de sa gourde avant de dire.

La plus grande épreuv' orc ke tu risk' d'subir ici, si ça kontinu, c'est un rituel en l'honneur d'Sarokha. Mais c'est plutôt plaisant hurk hurk !

Sang et Honneur !
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 5 Filandor du 1562ème cycle à 12h21

Selesnya sourit.

Entendu, je tutoierai, oui pardon, j'ai l'habitude de vouvoyer par respect.

Mais comme pour tout elfe d'Eldalië la religion était un sujet extrêmement sérieux et important. Le peuple elfe était une théocratie extrêmement religieuse, il fallait rester prudent sur ce qu'on leur disait sur leur dieux...
Les dieux... des idées... ? Ha ! Quelle drôle d'idée... En tout cas la nis, elle, avait vu ces "idées" en face et leur avait parlé... Alors pour être simplement des idées... C’était un peu réducteur surtout pour les Valar.
Elle le regarda incrédule. Comment les dieux créateurs de ce monde pouvaient être des idées simplement... Puisqu'ils avaient créé ce monde avant que le premier elfe ne pense. Le ton ce durcit un peu, mais sans méchanceté.

Et bien pour avoir parlé de vive voix avec nos dieux, je trouve extrêmement réducteur et faux de les qualifier simplement d' "idées". C'est même limite de l'hérésie et du blasphème et tu as de la chance que nous ne soyons pas chez moi, mais chez toi ici. D'ailleurs, tu te trompes lourdement car, selon la genèse elfique, les Valar on créé ce monde, et les elfes. Il n'y avait donc personne au début pour penser et avoir l'idée des dieux. Les dieux comme simples idées, c'est impossible, pour les Valar du moins, pour les vôtres je ne sais pas. Par respect pour vôtre peuple et vos dieux et esprits, je ne me risquerait pas à faire des affirmations sur vos croyances au risque de froisser les vôtres. Et ce devrait être une attitude de prudence et de respect qui devrait être réciproque.

Elle haussa les sourcils en plantant son regard dans celui de Fulgrim pour insister sur cette dernière phrase. Asafa était aussi venu et avait fait preuve d'irrespect pour les croyances des elfes. Il était pourtant un diplomate depuis longtemps et savait ce qu'il ne faut pas faire en présence des quendi. Qu'étaient donc ces orcs qui ne savaient pas tourner sept fois leur langue dans leur bouche avent de parler ?

Quand a l'esprit de la Taurë, bien sur qu'il existe, je suis entrée en contact avec lui ! Et bien sur qu'il nous appartient voyons ! Il a été éveillé par le sacrifice d'un de nos monarques, le père de Laeriel Tylwyth, la précédente reine, pour protéger son peuple ! C'est un cadeau des déesses sœurs pour nous protéger des intrus. Son domaine d'influence se restreint à la Taurë c'est donc bien sur un esprit du peuple elfe. Quiconque d’extérieur revendiquerai sa propriété ou dirait qu'il n'est pas la nôtre serait complètement aveugle et fou. Pour les autres je ne sait, mais il n'est pas permis de douter concernant l'esprit de la Taurë.

Attention aux affirmations Fulgrim, c'est dangereux en présence des
quendi.

Et ceci était un conseil, si il souhaitait venir en Eldalië. Selesnya aurait pu bien plus mal réagir. Elle s’était retenue car elle n’était pas chez elle. Mais une fois en Taurë, un blasphème pourrait conduire à la reconduction à la frontière voir la mort. On ne rigolait pas avec les Valar et l'esprit de la Taurê au peuple elfe.
La nis ne mentait pas au sujet des Valar et de l'Esprit... Elle les avait bien rencontrés et communié avec eux. Elle ne partageait donc pas du tout cette idée "d'idée". Surtout vu que les dieux elfes sont sensé avoir créé le monde hein...

En fait pour résumer, dire que les dieux sont des idées, c'est remettre en question A MINIMA, TOUTES les genèses de TOUTES les religions... Et ça c’était mal. C'est un GROS GROS Blasphème.

Selesnya n'avait pas peur du colosse, elle défendrait ses croyance et sa foi corps et âme s'il le fallait. Elle se renfrogna donc un peu.
Ce qui la fit se dé-renfrogner se fut la séance de streap tease de l'orc... Hmmmm, ce corps sculpté et ces cicatrices.... un délice... Elle lui en voulait, mais.... Elle ne pu résister à la contemplation du corps de Fulgrim...
Il était vrais de dire que la plus part des conflits et des blocages, avec Selesnya pouvaient aisément se résoudre ou s'éviter, pour qui savait la prendre... heu oui, dans tous les sens du terme... Mais attention, car le blasphème aux dieux elfes était une bien pire insulte que de l'insulter elle même.

Hmmm, je connais un peu Sarokha et je l'aime bien. Elle ressemble par bien des aspects à Galmaniel.
Elle fit un sourire. Selesnya hésita à poursuivre pour le coup... Elle avait peur qu'on lui sorte une autre hérésie du style "les dieux sont des idées" et de vraiment s'énerver cette fois...

Par ailleurs il était présomptueux de dire que seul "Otharn" avait la vérité. Pour les elfes, c'est Ulmidiel qui la détient. Mais la nis n'avait heureusement pas fait attention à ça, trop préoccupée par les autres propos de l'orc.

Rien n'est définitivement perdu ou impardonnable pour Selesnya...Sauf la Non-Vie bien sur.
Information détaillées
Jérélin
Shaman, Loup, Uruk Ash Krâl, Voa de Gor'Kaggar
Union de Hâvrebois

le Malina 5 Filandor du 1562ème cycle à 15h05

*** Après avoir laver sa louve dans l'eau de la rivière, le shaman se détendis pour réfléchir et regarda de l'autre coter de la rivière ou ils vit un groupe d'humain avec des louvetaux en cage, prêt pour attendre l'hivers et les revendre sur le reste d'idéo surement.

Le shaman entonna un chant en Uruk et sa louve hurla a la lune.
Puis le carnage démarra dans le camp des braconniers, les esprits loup qui accompagnais le shaman taillada les chaires des humains qui hurlais, puis se fut le tour de véritable loup qui arrivèrent pour libérer ceux en cage et finir le travaille dévorant les corps pour l'hivers.

Jérélin reviens au camp qui avait du entendre des hurlement de loup et d'humain au loin a l'est, il semblais plus détendu et calme.
L'humain arriva au camp suivie de prêt pour sa louve qui ne s'était pas tacher.
En s'asseyant il fit signe a Fullgrim de lui donner son calumet, il tira une très longue bouffer a plein poumon avant de souffler doucement. ***


Brom il détends bien ton mélange.

***
Il lui rendis son calumet et regarda le groupe. ***


Alors il ses passé quoi durant mon absence?

Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 6 Filandor du 1562ème cycle à 18h27

Oh rien de très spécial, Fulgrim me posait des questions sur la culture elfique. Répondit Selesnya en souriant à Jérélin.

En vérité, elle ne savait pas trop si il était acceptable en havrebois de remettre en question la genèse (a minima) des orcs en prétendant que les dieux étaient des idées. C'était en tout cas impensable en Eldaliê. Aussi Selesnya par egard pour Fulgrim, préféra lui eviter une potentielle double peine.
Jérélin était quelqu'un de tolérant et compréhensif sur les questions religieuses, bien plus que ne l'était Selesnya. Cela dit la nis elle, à sa place, n'aurait pas vraiment aimé.
En vérité ce n'était pas tant la faute de Fulgrim que celle plutôt de celui qui lui avait enseigné ces sornettes. Aussi y avait il donc un bémol, relativement de taille, à toutes les éloges qu'elle avait entendue au sujet de ce... "Theo".

Et si vous nous parliez de vôtre panthéon shamans ? Après tout, je suis là pour apprendre à vous connaitre, moi aussi.
La question ne s'adressait pas qu'a Jérélin bien sur.

Rien n'est définitivement perdu ou impardonnable pour Selesnya...Sauf la Non-Vie bien sur.
Information détaillées
Fulgrim Kass'Bid'
Sphèr’ du Cerkl’, Goboroktar du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Joriol 7 Filandor du 1562ème cycle à 00h23

Avant que Fulgrim ne puisse répondre, Jérélin arriva. Il demanda ce qui c'était passé et Selesnya lui répondit, sans pour autant rentrer dans les détails. Le brûle-gueule lui fût rendu et sans attendre, il tira dessus à pleins poumons. Une dizaine de seconde environ. Et il recracha la fumée, créant un épais brouillard enivrant. L'elfe lui posa ensuite une question sur le Panthéon Orc.

Et bien, nous avons Six Dieux et une multitude d'Esprit, tous aussi différent ke les Orcs d'Gor'Kaggar. Nous avons plusieurs Esprits-Totems, chacun représentant une voie shamanik' partikulièr'. De plus, chak' Shamans est komplét'ment différent, mêm' au sein du mêm' Totem. Beaukoup font parti d'l'Ordr' Shaman, mais pas tous.

Il continua à tirer une latte puissante sur son calumet, avant de continuer.

Nous avons donc Six Dieux, qui s'nomment ainsi. Ghornag, Seigneur des Batailles, Dieu de la Guerre et des Konflits. Il représente la kombativité orc, l'fait d'avancer, mêm' si la vie est dure. Il est souvent r'prézenté dans nos ékrits komm' un Orc très fort, pourtant une terribl' hach' ainsi k'un kask' à kornes.

Il y a Khelnor, Dieu des Héros et d'la Bravour'. Chak' guerrier orc veut entrer dans les Légendes et entendr' son nom résonné pendant des siècles à travers les sagas. Il est souvent torse nu, avec d'nombreux trophées.

Tu sembl' konnaîtr' Sarokha, la Déess' Mèr' ! C'est aussi une Déess' de l'Apprentissag', notamment guerrier. Elle souhaite, tout partikulièrement la domination des Orcs sur toutes les Terres Idéeanes. Elle n'est pas partikulièrement partageuse hurk hurk ...

Il y a Koskhûn le Malin, Dieu du Khaos, du Hazard et d'la Tromperie ! Koskhûn pass' son temps à fair' et à défair' tout c'kil kréer, en permanenc'. Sa volonté est difficil' à interpréter, mais c'est toujours inattendu !

Otharn, le Dieu-Shaman, est celui ki détient la Vérité. Néanmoins, Koskhûn lui aurait lancé un sort, faisant de lui un menteur. Ou non ? Difficile de dire, avec le Dieu du Mensong' ! Son précept' est d'toujours s'remettr' en kestion, mêm' en temps ke Shaman. Pouvoir accepter ke, des fois, nous nous trompons.

Et enfin, il y a Rasgor l'Chasseur, l'Maîtr' du Bestial. Mon Dieu. C'est un Dieu exigeant, ki nous d'mande d'êtr' au plus proch' de la Natur' et d'notr' natur'. Laissé libre cours à nos instincts les plus primaires. Devenir la bête, en quelque sorte ...


Il retira une longue taffe de son tabac anti-stress, avant de continuer à parler, tout en lâchant un nuage de fumée.

Si tu veux plus d'détails, Jérélin pourrai t'répondr' plus précizément ke moi, il a plus d'expérienc'.

Sang et Honneur !
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Joriol 7 Filandor du 1562ème cycle à 14h30

Selesnya toussa un peu, incommodée par la fumée. Mais ce n'était pas grave, après tout c'était de bonne guerre. Héhé.

Hmmm, c'est intéressant.... Fit-elle en se tenant le menton.

Selesnya resta pensive... Au peuple elfe il y avait plusieurs théories concernant les dieux étrangers. Les plus xénophobes en refusaient purement et simplement l’existence, nombreux étaient de ceux là. N'acceptant que l’existence des Valar. D'autres extrêmement peu nombreux prétendaient à leur existence. En effet la magie des shamans orcs, des prêtres humains et des Keldariens devait bien venir de quelque part... Cela et les miracles et apparitions que les étrangers aussi, percevaient de leurs propres dieux.

Selesnya dans l'incertitude, adoptait une attitude plus prudente à l’égard des dangereux extrémistes religieux, elle préférait penser que tous vénéraient au final les mêmes dieux, les dieux eldars bien sur, mais que les humains et les orcs les voyaient sans nul doute différemment et que leur vision dogmatique propre avait donné des panthéons humains et orcs, versions déformées de celui du peuple elfe. Et c’était entre autre pour cette raison qu'elle respectait autant les autres dieux, car elle pensait qu'en eux étaient simplement les Valars, mais honorés différemment.
Il lui était venu à l'esprit ainsi que les guerres de religions n'avaient aucun sens puisque leurs dieux étaient les mêmes et avait envisagé même la possibilité au contact intime de Mary que Keldar soit la représentation humaine de Velaniel, le Lumineux ou de Lorikiel, gardien de la Loi, ou des deux. Il y avait aussi de bonnes similitudes avec le panthéon de Khor de ses souvenirs de ses discussions avec la gentille Kenzy.
Mais là la nis devait avouer qu'elle avait bien du mal à faire rentrer les dieux orcs dans les cases... D'autant que la parité du panthéon elfique n'était ici pas vraiment similaire... Avec seulement Sarokha comme déesse femelle.

Ghornag pouvait peut être être relié à Elduniel pour l'aspect guerrier, mais alors le chasseur Rasgor ?
Hmmm, si l'on mettait Rasgor dans la case Elduniel... Otharn pouvait correspondre à Ulmidiel...
Non ça ne marchait pas très bien... Ou alors peut être en considérant la magie de Velaniel au niveau de la puissance physique de Ghornag.
Qui restait il...? Lorikiel... Pour Kelnor...? Mouais...
Et surtout ce dieu du chaos là.... Étrange...Cela ne pouvait correspondre à Shadaliel.... Mais à qui d'autre....?
Non décidément, cela ne marchait pas beaucoup... Ou alors le dogme avait été vraiment déformé au cour du temps pour arriver à une telle différence...

Hmmmm.... Fit Selesnya en inclinant la tête et en réfléchissant. Très intéressant. Oui.

Ce dont la nis était à peu prés sure c'est que Sarokha devait sans nul doute être liée à Galmaniel. Cela dit cette histoire de domination orc chagrina un peu la nis. Selon les cultes elfiques, Galmaniel avait aussi créé les orcs et ainsi, ils avaient une place dans ce monde et devait être respectés comme tout autre de ses création. La version orque de Galmaniel semblait beaucoup moins bisounours et Selesnya se demanda quelle place Sarokha réservait aux elfes...

La domination orc... Fit elle tristement... Cela veut-il dire que vous nous ferez de nouveau la guerre lorsque la menace de la Non-Vie sera écartée...? Cette perspective ne semblait pas vraiment la réjouir... Et lui rappela de bien mauvais souvenirs... Orodreth... Sa ville. Jusqu’à présent Selesnya avait fait un gros effort sur elle même pour ne pas reprocher aux orcs les massacres perpétrés dans sa belle ville... La nis resta muette, triste en regardant ses pieds.

Rien n'est définitivement perdu ou impardonnable pour Selesnya...Sauf la Non-Vie bien sur.
Information détaillées
Fulgrim Kass'Bid'
Sphèr’ du Cerkl’, Goboroktar du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Joriol 7 Filandor du 1562ème cycle à 15h11

Et bien, si l'Vhôn l'veut ...

Le Colosse ne dit rien de plus, laissant sous-entendre la possibilité d'une attaque orc sur les autres nations idéeanes. Il retira encore une fois sur son calumet, évitant de cracher la fumée sur Selesnya, légèrement incommodée par la fumée.

Mais nous avons des akkadiens, bien avant les Naskhys, notamment les Kohriens.

Depuis la trahison de l'Empire, Gor'Kaggar l'avait eu mauvaise. L'ancien allié du Peuple de la Force avait été traître et sournois. Et les Orcs ne l'oublieraient pas. Sauf avec la mort de l'Empereur et la destruction complète de l'Empire, du moins, pour Fulgrim. Mais il n'était pas particulièrement objectif concernant les Ulmatéos.


Après tout, nous avons déklarer la guerr' éternell', mais on peut espérer l'kontrair', nous verrons. L'Akkadien principal rest' et restera les Nékromants.


Il continua à tirer sur son brûle-gueule et recracher la fumée.

Mais pas d'inkiétud', les Dieux Orcs sont pour la suprématie d'notr' race, mais c'est pas pour autant ke nous allons l'fair' par la Guerr'. C'est surtout une kestion d'survie. Nos Dieux nous d'mandent avant tout de s'adapter et d'faire en sort' ke notr' Kultur' surviv' et rest' inchangé, n'pas s'laisser influencé par les Kultures extérieurs. Komm' ton Dieu, Lorikiel ...

Sang et Honneur !
Information détaillées
Bashnag
Goboroktar du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Joriol 7 Filandor du 1562ème cycle à 15h19

***

Le jeune Gobo' leva un nez au laïus sur Rasgor, le Sauvage. Il tirait sur le calumet qu'il passait à tour de bras. Il surpris la mine basse de Selesnya et se décida à sortir une connerie.

***


Lorsk'la menac' d'la non-vie s'ra écartée, d'abord on va pikol' ! Parc'k'il f'ra bien soif. Ensuit'... on va êtr' rond kom' des keu'pel' ... donk, on va s'tabass'... P't'êtr' parc'k'l'un aura r'luké la gnulag d'lautr'... ou just' pour l'fun.

***

Il s'arrête brièvement pour boire un coup, et continuer à manger un bout.

***


Ensuit'... on va kuver. Ensuit', s'ra v'nu l'moment d'faire des mignons p'tit bébés orks. Bah ouais... faut kan mêm' k'Gor'Kaggar s'retrouv" pô à poil... Et ensuit', s'ra v'nu l'temps d's'remettr' une bonne vieill' kuit', passk'les mioches et les gnulags ça fatig'...

***

S'imagine tout le bordel et grimace, avant de porter à nouveau son regard sur la nis.

***


A mon avis, l'jour où on r'prendra les arm' après avoir détruit la non-vie, j'aurais r'pris la place d'Arr'Harr et j'courrais après les p'tites gnulags trop jeunes pour moa ! Hé hé !
Information détaillées
Jérélin
Shaman, Loup, Uruk Ash Krâl, Voa de Gor'Kaggar
Union de Hâvrebois

le Joriol 7 Filandor du 1562ème cycle à 15h23

*** Écoutant le gobo parler des six il aimais bien sa vision un peu différente des dieux.
***

Ark il a énumérer une facette des dieux et ta vision des six sont intéressant, mais ils ne sont pas aussi simple que ça, ils ont tous plusieurs facette et aucun ne marche sur les pieds de l'autre.

Alors dans l'ordre que Fullgrim a expliquer.


Ghornag le dieu de la guerre, mais surtout le dieu de la stratégie, du devoir, de la force et l'autorité, parmi ses fidèles ont y trouve les plus grand stratège, les chef de klan ou les meneurs et ont peut aussi le prier en tant de paix pour un tas de chose, car il représente aussi la cohésion d'une tribu et l'honneur.

Khelnor comme il la dit le dieu des héro et de la bravour', mais aussi du dépassement de soi, du courage, du respect et de la gloire.
Après tout ont veut tous devenir immortel dans les chants se dire que dans mille ans ont se souviendras de nous et de nos batailles qu'ont seras des exemples pour les génération future.
Parmi ses fidèles il y a les meilleurs guerrier, les plus loyales et qui n'hésite pas a se faire des batailles a 1 contre 4 et gagner ou nous avons dans nos chant des unités qui sont rester en arrière pour couvrir le replie de leur frère et tenir l'ennemis et certain ont même gagner et sont revenue.
Mais tout les jours ont peut le prier, quand ont est devant un mur qu'ont arrive pas a passé afin de trouver la force de se dépassé et continuer d'avancer dans la vie.

Ah Sarokha, la mère de toute chose, elle a donné naissance a la terre, aux dieux et aux orcs, elle est la déesse de l'apprentissage, mais surtout de la connaissance et de l'enseignement, elle représente aussi bien les plaisir de la vie qui peut allez de partager un feu et un repas avec sa tribu a une partie de jambe l'air voir directement au orgie.
Beaucoup d'orc la limite et la prie pour les plaisir de la chaire et avoir des enfants, ou pour les femmes être belle, il est vrai que les gnulags fidèle voir shaman de Sarokha sont dans les plus belle d'Havrebois.
Mais ses fidèles sont aussi des puits de science, cultivé, ouvert d'esprit sur l'étranger et ils cherche a toujours apprendre sur tout. Se n'est pas un traite pour autant car plus ils apprends des étranger et plus il peut enseigner a son peuple et ils n'hésiteras pas a développer la culture orcs au étranger développant par les mots la puissance des orcs dans le monde.
Elle représente la tradition et l'évolution vers un nouvelle avenir et de nouvelle connaissance.

Imaginer une déesse qui prône la connaissance, la diplomatie, l'échange, bref le pouvoir des mots et en même temps le plaisir et le pouvoir du corps féminin.

*** Il laissa un instant a Selesnya le temps qu'elle imagine avant de reprendre. ***


Mais ses aussi la mère des orcs et que fait une mère quand la diplomatie n'a pas marcher et que ses enfants sont en danger?
Et oui ses aussi la déesse de la mort, dans le sens du cycles de la vie, tout se qui naît doit mourir.
Si les mots ont échouer elle n'hésiteras pas a faire entendre les tambour de la guerre et a tuer pour défendre ses enfants.


Après s'était Koskhûn, ah Koskhûn le malin, le dieu du chaos, mais il n'est pas maléfique.
Certe il apporte les disputes, la jalousie, les guerres, bref la discord, mais aussi le renouveau, la liberter que tout orc aspire et profite.

En effet une tempête, un feu de foret apporte destruction, mort, mais une fois le calme revenue il apporte une vie nouvelle, un renouveau.

Rien n'est éternelle et tout peut disparaître en un instant, mais cela peut conduire a une remise en question a un renouveau qui nous conduit a un avenir ou ont est plus fort.
Ou si ont échoue vers la mort ou la déchéance.

Ses shamans sont mal vue, mais en soit sans lui le monde serais terne, ennuyant et sans conflit et donc sans renouveaux.
Voila pourquoi je dit qu'il n'est pas maléfique.
Bon après ils aiment bien crée des disputes, des jalousie, semer le trouble et la confusion.

J'espère être claire a son sujet?

Otharn, le Dieu-Shaman, la légende dit qu'il a trouver la vérité ultime, la vérité universelle.
Mais comment le prouver, la est le problème, dit il la vérité, ou ment il, et n'y a il qu'une seule vérité.

Il est aussi le maître de la magie, des esprits et donc des shamans et il nous apporte des visions qui sont des bride de la vérité qu'il a trouver.

Mais voila pourquoi nous les interprétons, car même si il ne ment pas, avons nous seulement avec les bride qu'il nous lâche la capacité de le comprendre.

Et enfin Rasgor le chasseur et le dieu de la sauvagerie, mais il est aussi le maître de la nature et des animaux.

Il est vénérer durant les chasses car si ont l'honneur il peut guider les chasseur vers un troupeau, mais il nous enseigne aussi de ne rien gâcher, ne rien laissé pourrie, nous tuons utile, pour manger, pour se réchauffer, pour avoir des outils en os même si nous avons la maîtrise du métal et de l'architecture, laissé des os serais de l'irrespect pour l’animal qui viens de mourir.
Voila pourquoi nous portons du cuir, fourrure et que nos maison sont décorer avec des os ou qu'ont as des outils en os, pour honorer l'animal dans son entier et honorer Rasgor.

Un fidèle de Rasgor seras parmis le plus sauvage, le plus bestial, mais il seras juste, pas brutaux et le plus tradition des orc, il seras aussi totalement autonome.


*** Jérélin fit une pause pour boire un coup avant de reprendre. ***


Il faut aussi retenir une chose, même si chaque orc a un dieu préférer qui est plus lier a son caractère, sont comportement, nous les vénérons tous sans exception.

Car nous avons tous une petite partie des six en nous et cela qu'importe la race comme tu peut le voire autour de se feu.

Comprend tu un peu mieux les orcs et leur culture?

Si j'ai oublier un point sur une des dieux allez y je ne les connais pas tous par coeur.

Et toi Selesnya de quel facette est tu composé? et tente de trouver les divinité de ceux autour de se feu.

Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Joriol 7 Filandor du 1562ème cycle à 19h24

Les premières paroles de Fulgrim glaçerent le sang de la nis. Cepandant il tempera son propos ensuite. Notamment son allusion à Lorikiel la détendit. Habilement joué Fulgrim. Oui, habilement joué...

Elle lui sourit. Visiblement il avait bien compris ce qu'elle avait dit.

Oui en effet. Lorikiel est le gardien de nos traditions. Aussi, vous ne risquez pas de subir de pression militaire et culturelle de la part du peuple elfe. Nous ne cherchons pas à étendre nos croyances, ni notre culture, au delà de nos frontières. De même, notre Taurê nous suffit et nous ne convoitons pas les terres de nos voisins, que ce soit par la force ou par le verbe.
En ce sens on peu considérer que vous êtes déjà, de fait, dans une position de relative dominance par rapport à nous, qui ne sommes pas belliqueux et qui ne risquons pas d'envahir vos terres, ce qui sied sans doute à Sarokha. La question est de savoir, s'il est nécessaire que vous le montriez par la force, ou pas, comme tu le dis si justement.

Elle lui fit un nouveau sourire.

Hmmm... Tient tiens... Y avait t'il dans ce discourt une quelconque allusion au fétiche de Selesnya de se faire dominer ou de dominer dans l'intimité... Notamment en parlant de Sarokha justement à ce propos...? Hmmm sans doute, les paroles pouvaient être interprétés... D'autant plus par des esprits enfumés... N'est ce pas ?

Selesnya écouta ensuite la diatribe de Bashnag qui venait dédramatiser un peu l’atmosphère que visiblement la nis aimait bien plomber... Oui.... Surtout parce qu'elle devenait littéralement fanatique et bien trop sérieuse quand sa parlait de Valar. Elle rit de bon cœur et lui dit.

Il semble que vous sachiez vous amuser chez les orks. Je ne sais pas si j’adhèrerais à tous les amusements, mais ce n'est pas la première fois que l'on me parle de ce... "plaisant rituel de Sarokha". Et je dois admettre que vous avez piqué ma curiosité.

Jérélin prit ensuite la parole pour préciser les propos de Fulgrim. Elle écouta avec attention.
Hmm de de la stratégie chez les orcs ? il y en a que cela feraient sourire...
Bien sur la nis fut intéressée par le passage sur Sarokha. Hmmm Jérélin semblait passionné par cette partie du sujet... Essayait-il de la convertir ? Selesnya était bien trop attachée à ses dieux et sa culture, surtout à Galmaniel, pour être convertie, cela dit, cela ne voulait pas dire qu'elle trouvait la culture ou les croyances orc dénuée d’intérêt. Après tout Galmaniel était aussi la mère créatrice et cela concernait aussi l'acte sexuel notamment pour la conception, même si chez les elfes, beaucoup moins d'emphase lui était consacré que pour Sarokha. Et la nis était (avait été) aussi diplomate. De fait elle rentrait parfaitement dans ce cadre par ses seules croyances et attributions.
Hmmm, de ce que lui disait Jérélin, il semblait que le dieu du Chaos cassait des choses et que Sarokha réparait ce qu'il cassait... Des éléments imprévisible de la Nature ? C’était intéressant en un sens, mais... Combien de tentatives de réconciliation, de paix ou d'accords avaient été mis en déroute par un Koshkunien...?

La nis acquiesça sur l'interprétation de la vérité selon Otharn :
Il est fort ardu de savoir interpréter correctement les volontés de nos dieux aussi. Parfois on se demande même si les signes sont correctement interprétés par nos grands prêtres... Car franchement certaines de leurs actions... Ou plutôt inactions... Elle ne poursuivit pas sa phrase mais leva les sourcils et soupira. Pourquoi les Valar gardaient des incapables et des absents en charge... Pourquoi permettaient t'ils que le Peuple Elfe s'enlise...? Cela n'avait pas de sens, Selesnya ne pouvait pas le croire... Elle qui avait toujours tout fait pour son peuple...Durant plus de 10 années et sans interruptions... Devoir constater, cycle après cycle les mêmes erreurs se répéter et toute la société elfique se détériorer par des choix malheureux et irrationnels... Les personnes sages et motrices partir... Quelle pitié...

Hmmm, oui en somme six dieux pour tous mais un dieu préféré, comme chez les elfes. Selesnya hocha de la tête : Brom pour vos explications shamans, je comprend, oui.

Selesnya réfléchit à la question de Jérélin. Intéressant, un petit jeu. Selesnya l'Oracle serait-elle capable de deviner ?

Fulgrim m'a dit que son dieu était Rasgor. Je pense que c'est aussi celui de Bashnag, cela semble envident. Elle fit un sourire à Bashnag.

Toi Jérélin, il parait clair que tu est sous la protection de Sarokha, de même qu'Irielle,avec qui nous avons pu en parler. Je ne connais pas du tout la nouvelle arrivante donc c'est un peu risqué de se prononcer ainsi, mais j'ai le sentiment qu'elle aussi est protégée par Sarokha.

Maintenant il reste sans nul doute les plus difficiles...
Fit elle en posant ses yeux sur Arkhon et Topaze en réfléchissant et se tenant le menton.

Hmmm des guerriers, j’hésite donc peut être entre Ghornag et Khelnor pour vous deux.... C'est assez compliqué. Car je ne vous connais pas beaucoup ni l'un ni l'autre. Sans doute faut-il des tallents de brave, mais aussi de stratégie pour s'élever au rang de chef de klan... N'est ce pas ?

Elle hésita un moment puis demanda a Jérélin.

Hmmm. Laquelle des deux divinité est elle officiellement, ou officieusement en couple avec Sarokha ? Elle fit un sourire complice à Irielle qui du vite se douter à quoi elle voulait en venir, car Selesnya était du genre à se fier à ses instincts ésotériques comme lorsqu'elle avait rencontré Irielle.


Note : Promis je ne regarde pas vos fiches avant de répondre, ce ne serait pas drôle sinon ^^.
Rien n'est définitivement perdu ou impardonnable pour Selesnya...Sauf la Non-Vie bien sur.
Information détaillées
Fulgrim Kass'Bid'
Sphèr’ du Cerkl’, Goboroktar du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Joriol 7 Filandor du 1562ème cycle à 20h13

Sarokha, notr' Mèr', n'est en koupl' avec personn'. C'sont les autres Dieux ki la kourtiz' pour avoir ses faveurs.

Fulgrim se mit à sourire.

Chez nous, les Gnulags choisissent un ou plusieurs partenaires, en fonction de ce qui leur plait. Nous avons bien plus de mâles que de femelles, ce qui fait que seuls les plus forts arrivent à se reproduire.

Le Colosse se redressa, roulant lentement ses épaules herculéennes. Aucun doute possible, dans son intimité, le Drogmarien avait un certain succès auprès de ses dames, notamment vu son physique gargantuesque.

Ainsi, les femelles, en sous-nombre, sont néanmoins très importantes, elles partagent, pour la plupart, le savoir aux générations futurs. Et sans gbogs ou galfgs ... Bah y a plus d'avenir !

Ses yeux se tournèrent vers l'Elfe, la regardant en détail.

Voulez vous honorez Sarokha avec l'un d'entre nous ?

La question était posé, sans possibilité de l'ignorer ...

Sang et Honneur !
Information détaillées
Jérélin
Shaman, Loup, Uruk Ash Krâl, Voa de Gor'Kaggar
Union de Hâvrebois

le Joriol 7 Filandor du 1562ème cycle à 20h42

*** Jérélin qui était entrain de réfléchir a la genèse orc fut interrompue par la réponse de Fulgrim qui répondis a la question, puis il se leva et redis a la nis que s'était les femelle qui décidait et lui fit une proposition étrange.
Selesnya était son invité et son instinct de loup reprenais le dessus, se petit lapin blanc finirais dévorer par la meute d'orc si il ne la protéger pas immédiatement. ***


Fulgrim calme tes hardeurs, elle est mon inviter et elle est la pour bossé sur la non-vie, pas touche sans mon accords.

Et si elle viens me dire qu'elle est prête avec un orc et bien ses a elle de décider et je la laisserais faire, mais pour l'instant mollo avec les propositions.

Une Gnulag qui ne veut pas cogne fort pour se faire comprendre, mais elle si elle te cogne pour dire non, un orc normale ne le remarqueras même pas son coup.

Elle est la pour le boulot, j'ai pas envie de la retrouver au bordel car elle arrive pas a cogner assez fort pour dire non.

Mais Fulgrim continue d'honorer Sarokha en apprenant de son peuple, suivant ses enseignement et enseigne lui. Mais ont éviteras les autres partie pour l'instant.


*** Il regarda Arkhon et Irielle et dit. ***


Et pour faire des petiot avec une nis déjà ont va faire des essaies, Théo est d'accord pour vous deux avec se que je lui ait proposé et il m'aideras. Il est déjà partie chercher des plantes pour toi Irielle, puis quand tu seras prête nous irons faire le tour des temples pour leur demandez leur avis.

Information détaillées
Irielle Kaeanydd
Sphèr’ du Cerkl’
Union de Hâvrebois

le Valkin 8 Filandor du 1562ème cycle à 11h38

Irielle eut un petit rire en entendant Fulgrim proposer à Selesnya d’honorer Sarokha, puis elle étouffa un autre rire manquant d'avaler de travers sa gorgée de thé quand Jérélin parla de bordel pour Selesnya.

Elle fit un large sourire à Selesnya sachant très bien que cette dernière comprendrai ce qu'il voulait dire.

Puis en réponse à Jérélin sur le dernier point elle fit une petite mine gênée.


Jérélin notre décision n'est pas encore prise à ce sujet, je pense qu'Arkhon et moi devons d'abord aller trouver Théo pour en reparler et surtout Arkhon doit être d'accord!

Elle serra la main d'Arkhon en jetant un regard au personne présente, elle n'imaginait pas que ce sujet serait soulevé devant autant de monde alors qu'Arhkon et elle n'en avait pas encore reparlé.

Elle ne savait pas trop comment tous allaient réagir à de tels propos.

Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Valkin 8 Filandor du 1562ème cycle à 21h59

Note : Arrrrhg zuuut... J'ai pas eu le temps de répondre avant maintenant...

Hmmmm, intéressant comme concept.... Selesnya avait l'impression qu'en Eldaliê c’était plutôt le contraire.... Les vrais hommes, intéressants, se faisaient rares et c’était dur d'en trouver...

Et là... Hum hum hum... Ha ha ha ! Visiblement il n'y a pas que Fulgrim qui devrait tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. La Galmanielith aussi car elle allait peut être finir par tourner la sienne dans la bouche de quelqu'un à force...
Il est malin ce Fulgrim, soit c'est complètement du hasard, soit, il à très bien compris comment marchait la nis... Car en se relevant ainsi, en roulant des mécaniques il affichait son statut de dominateur et de mâle dominant prêt potentiellement ce battre pour saillir la femelle, comme un mâle cerf bestial en rut.... Tout à fait dans l'esprit de Rasgor, son dieu en plus, d’après les dires de Jérélin, pour faire bien les choses... Et ça.... Par la déesse c'était.... sacrément excitant pour la biche Galmanielith !
Mais outre le fait qu'il soit taillé comme le dieu grec de la guerre, il en profitait pour rappeler, sans doute à dessein... A la nis, par sa positon debout, qu'il avait aussi tiré l'arme au clair.... Et qu'il était visiblement prêt à l'embrocher...
Et bien sur... Fulgrim debout, Selesnya assise... il était impossible de manquer... quoi que ce soit...
Selesnya se demanda très subrepticement si il pouvait la tuer en l'embrochant avec quelque chose d'aussi imposant... Avant de se dire que le jeu en valait sans doute la chandelle.... (façon de parler) et que mourir de plaisir... Finalement ça pouvait peut être se tenter... Cela serait sans doute une belle mort pour une nymphomane... *tousse*.
Et lorsque Fulgrim acheva par la demande... Tous les voyants de Selesnya passèrent au violet... Au violet hentai... Oui c'est ça, voila, la couleurs des tentacules.
Plus sérieusement, même si ce n'est qu'a peine exagéré, la nis clairement faillit disjoncter et passa rouge pivoine en quelques secondes.
Mais bon sang ! Enfin ! Ce genre de rentre dedans était si rare en Eldaliê ! Les ner étaient si niais et sainte nitouche... Ah là on pouvait dire que la nis était surprise, agréablement surprise. Elle leva les sourcils en gardant le regard braqué sur l'arme au clair de Fulgrim et bégaya quelque chose du genre :

Oui ! Heu enfin je veux dire... On pouvait presque se l'imaginer baver et les yeux plein d'étoiles...

Puis passé la réponse immédiate, réflexe, instinctive de désir bien plus rapide que le reste, le cerveau réalisa ce qu'il se passait et les moteurs logiques et de réflexion tentèrent de reprendre le dessus.
Mais qu’est-que je raconte !

Heu, attendez ! QUOI !? La nis était empourprée et affichait un air de surprise, non sans arriver a décrocher son regard de l'anatomie de Fulgrim.

Jérélin prit alors la parole à ce moment là. Quand il parla de bordel elle portât son attention sur lui en redisant :

Heu, attendez ! QUOI !? Elle ne comprit pas trop le sourire d'Irielle en vérité. Mais se dit qu'elle devait passer sans doute pour une dépravée et qu'elle devrait peut être calmer un peu ses propres ardeurs...
Selesnya ne savait pas trop où se mettre, mais cela eu le mérite de lui faire un peu l'effet d'une douche froide. Surtout vu l'assemblée... Et elle se trouva aussi gênée qu'Irielle un peu plus tard. Elle restât muette et s'efforça d'éviter de mater Fulgrim, Bashnag ou qui que ce soit d'autre.

La Galmanielith ne réagit pas aux derniers propos du Shaman, elle était au courant, irielle lui en avait parlé, lors de leur passionnante discussion, mais elle pu sentir et comprendre la gène de sa congénère.

Rien n'est définitivement perdu ou impardonnable pour Selesnya...Sauf la Non-Vie bien sur.

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page