Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

131 Joueurs sur Ideo (4383 inscrits) : 74 humains (2265), 32 elfes (1374), 25 orcs (744) | 12 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Devant Elrohir

Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] [3] [4]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Cenedrill Gallor
Quendë, Zénith
Peuple Elfe

le Mirion 19 Danurmos du 1563ème cycle à 16h10

Apres plusieurs minutes passées à regarder tous le monde, Cénédrill ne ressentit aucune onde positive pour la rédaction de ses parchemins.
il regarda Luinil et lui dit doucement.

Nous n'avons rien à faire ici, viens avec moi.

Une nouvelle fois Cenedrill se leva et disparu à la vue de tous.
La paix existe dans toutes les langues.
Information détaillées
Ushkaangha
Shaman, Grande Shamane du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Mirion 19 Danurmos du 1563ème cycle à 18h36

*** Au message d'Altarielle, l'invitant à une petite réunion improvisée et à l'écart, l'orcresse grommela. Les choses faites dans le secret n'amenaient jamais rien de bon... Mais elle était curieuse de voir ce qui allait résulter de tout cela.

A vrai dire, ce qui la dérangeait le plus c'était l'heure. L'obscurité dans cette forêt vivante n'était pas pour la rassurer. Non pas qu'elle avait peur de se perdre, mais plutôt qu'elle ne voyait pas suffisamment pour éviter les racines mouvantes, et qu'elle en avait ras les canines d'abîmer sa peau. Voir son beau vert pâle virer au bleu n'était vraiment pas à son goût...

Aussi prit-elle son temps, au risque d'arriver en retard, pour ne pas se vautrer comme une bouse de pumbah avant de rejoindre les autres.

Quand elle arriva près de la clairière, elle s'arrêta et examina les personnes déjà présentes...
Altarielle, bien sûr, qui était très certainement arrivée la première et avait peut être même passé la nuit là à échafauder quelques plans.
Irielle, toujours ponctuelle.
Un humain qu'elle ne connaissait pas, mais qui devait être le dénommé Ventian heilm d'après la missive d'Altarielle avant le départ.
Tabatha la grande humaine au caractère de feu et d'acier.
Fulgrim tout en armure, prêt à se battre évidemment.
Une elfe qu'elle ne connaissait pas... et qu'elle devina être Fiz, la dernière de l'escouade.
La petite Iris était là aussi, aux côtés de sa supérieure.
L'autre petite, Elea, était aussi présente.

L'orcresse compta sur ses doigts... Bouse ! Elle était la dernière de l'escouade !

Grognant entre ses dents, elle pressa le pas et franchit bientôt la lisière de la clairière. ***


Grôn...

D'solée du r'tard, j'méditais... J'ai loupé kek' choz' ?

*** La jeune shamane regarda autour d'elle et posa ses fesses sur une zone pleine de mousse moelleuse. ***
Information détaillées
Altarielle
Investigatrice de la non-vie, Esthète de la Tempête
Peuple Elfe

le Joriol 20 Danurmos du 1563ème cycle à 09h47

*** À une centaine de mètres du campement de la Tempête, Clairière, près d'Elrohir. ***


Les différents protagonistes de l'Escouade arrivaient progressivement. Sans que je ne comprenne pourquoi, peut-être par un caprice des Valar, la Novice qui accompagnait Cenedrill arriva également.
Peut-être étais-je encore endormie.
Peut-être que tout ceci n'était qu'un mauvais rêve.

Je tentais de masquer mon malaise derrière une mine sévère, un masque de marbre. Le manque d'organisation de mon Peuple était visible. Je craignais que l'Alliance intègre ce cafouillage comme une dégradation de l'ordre devant régner en Eldalïe.
Serrant les dents, je restais muette, laissant à chacun le temps de prendre sa place.
Lorsque la grande shamane arriva, Cenedrill disparu à nouveau.
Soit.
Il me faudrait le recontacter ultérieurement. Ses connaissances des slaads et son approche atypique pouvaient avoir son intérêt.


Grande Shamane, vous n'avez rien raté qui vaille la peine d'être raconté.
Nous n'attendons plus qu'Anwë Felagund de la Tempête.


Les quendi étaient imprévisibles ces temps-ci.
Information détaillées
Luinil
Novice de la Tempête
Peuple Elfe

le Joriol 20 Danurmos du 1563ème cycle à 15h16

*** Luinil suivit donc le pas de Cenedrill, il était plus expérimenté qu'elle et savait peut être ce qui se passait en ce lieu.

Ils étaient arrivés ici juste pour se balader et voir si rien ne dérangeait les routes mais un groupe d'individu y étaient également présent, en pleine nuit.

Nul doute que cela devait être officiel car elle reconnu le Chef du Clan de la Tempête.

Ils prirent donc la route pour ne pas les déranger, continuer leur chemin aussi tranquillement et sereinement qu'ils l'étaient avant de voir tout se monde.

En tout cas cela lui avait au moins permis de voir à quoi ressemblait les individus des autres nations.

Elle pris donc son arc après avoir fait une prière à Shadaliel, comme elle le faisait tout les soirs. ***
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Commandante des Traqueurs
Empire de Kohr

le Joriol 20 Danurmos du 1563ème cycle à 18h11


Tabatha regarda la grande shamane s'assoir en un endroit soigneusement choisi et sourit.

Ushkaangha appréciait un certain confort.

Il ne manquait plus que le Chef de la Tempête et la réunion pourrait débuter...
"Forge ton esprit pour mieux tremper tes lames" Aliénor Defrancie
Information détaillées
Anwë Felagund
Quendë, Chef du Clan de la Tempête, Elu de la Tempête
Peuple Elfe

le Valkin 21 Danurmos du 1563ème cycle à 14h51


J’avais rejoint le lieu de rendez vous établi par Altarielle.

Il semblait que j étais le dernier membre de cette invitation à rejoindre la scène et que tout pourrait commencer à partir de la.

Je saluais du regard l assemblée et attendais qu’Altarielle initie cette réunion.

Information détaillées
Altarielle
Investigatrice de la non-vie, Esthète de la Tempête
Peuple Elfe

le Valkin 21 Danurmos du 1563ème cycle à 15h12

*** À une centaine de mètres du campement de la Tempête, Clairière, près d'Elrohir. ***


À peine le Chef de la Tempête fut arrivé que je quittais mon bout de cailloux pour m’avancer d’un pas.
Luinil, la Novice de Cenedrill s’était éclipsée sans un mot. Le temps viendrait pour eux de participer. Mais pas encore.


Bien, maintenant que nous sommes au complet, entrons dans le vif du sujet.

Je balayais du regard la petite assemblée puis ouvrit mon carnet à la page dédiée aux Slaads.

Vous avez tous eu connaissance de mon rapport sur les Slaads. Notre historique avec eux est ancien et nos relations n’ont pas toujours été cordiales.

Lors de l’attaque Nécromancienne soutenue par la Ruche de slaads dite noirs dans le secteur de Camthalion, la ruche de slaads verts en a profité pour s’emparer d’Elrohir. Par ce mouvement prévisible, ils nous ont poussés à faire évoluer le traité de paix conclu avec eux. Ceci a abouti à la protection d’Elrohir par les Slaads verts. Ils bénéficiaient ainsi de la Lumière naturelle, d’une proximité avec le Temple de Vélaniel qui semble avoir une grande importance pour eux, le tout en acceptant la présence des quendi d’Eldalïe.


Racontée de la sorte, la situation était moins gênante qu’elle ne l’était en réalité.
Certains appelaient ça de la politique.


Par ailleurs, il y a quelques mois, Heru Kiel, la Tempête Eldritch et moi-même avions repris contact avec l’un des Princes Slaads, le Diplomate, afin d’en apprendre plus sur les nouvelles autour d’Elrohir. Notre second but était d’évaluer les recherches et opérations menées par les Prêtres de Vélaniel, concentrés à Elrohir sans contact avec le reste d’Eldalïe. Pour être tout à fait franche, notre entreprise n’a pas été couronnée de succès. Mal préparés à ce que nous allions trouver là-bas, pas assez informés. Nous nagions dans un océan de mystères.

J’ai alors pensé abandonner ma mission, la déclarer infructueuse et en assumer les conséquences. Néanmoins…


Je relevais la manche de mon chemisier pour exhiber la brûlure de Vélaniel.
La pénombre étant problématique pour les éphémères, je m’approchais du globe lumineux de Ventian.


…Quelques semaines plus tard, Vélaniel est apparu au travers de l’Artisanne Caladhiel vivant dans les environs d’Orodreth. Les mot qu’il prononça restèrent incompréhensibles, mais, comme me l’a fait noter l’Archimage de l’Altération lors de notre rencontre, la marque laissée sur mon avant-bras sonnait comme une invitation. Il ne fallait pas oublier Elrohir.

Ce fut à partir de là que j’ai décidé de monter une nouvelle opération, multiculturelle cette fois-ci, à Elrohir.


Ma manche fut rebaissée. Je repris place près de mon caillou.

Trois approches ont ainsi été développées au sein du Clan de l’Ombre.

Tout d’abord, la Diplomatie. Renouer le contact avec les Princes Slaads et en apprendre plus sur leurs actions et leurs projets, notamment vis-à-vis de l’Orbe.
Ces Princes sont, de ce que nous savons, au nombre de quatre.
Le premier, Meyclenweathor, est le plus influent et puissant. Il est fier et apprécie les guerriers. Le Zénith Cénédrill, le Chef de la Tempête Anwë et moi-même avons combattu avec lui autrefois.
Le second, Mearatiyajaudohasnathar, est le diplomate. Il fut celui qui nous accueillit il y a quelques lunes avec la Tempête Eldritch. Sa télépathie est fine, précise. N’espérez pas le tromper.
Le troisième, Ararivudainambithor, est perçu comme le plus faible du fait de sa grande intelligence. Il était en lien avec l’ancien Garde Royal de Galmaniel, Heru Levanti. Nous n’avons aucune nouvelle de lui.
Le quatrième nous est inconnu.

Par nos échanges, nous devons apprendre quel lien les Slaads entretiennent avec le Vala Vélaniel. Pourquoi tiennent-ils tant à protéger son Temple ? S’agit-il uniquement d’une question technologique avec la présence du dispositif permettant de propager la Lumière dans les galeries ? Concernant les Glyphes, pourquoi leur destruction a-t-elle perturbé les Slaads ? Et enfin, sur la constellation du Grand portail : quel rapport les slaads ont-ils avec les étoiles ? S’agit-il d’une magie, d’un culte ? Ou autre chose…
Ces questions-là sont un point d’entrée pouvant nous permettre d’apporter des réponses aux nombreuses énigmes qui entourent l’Orbe, les Slaads, les Glyphes et les multiples allées et venues de Vélaniel en Ideo.


En reprenant mon souffle, je tournais plusieurs pages sur mon calepin.

Deuxième axe, Vélaniel. Son Temple et la Bibliothèque Flammedargent.
Par ma marque et l’apparition, je reste persuadée que le clan Flammedargent et tout ce qui entoure Vélaniel sont en lien avec l’Orbe et le Roi des Slaads. Que cette hypothèse soit juste ou non, il faut clarifier ce vaste champ d’incertitudes. L’interrogation poussée des prêtres de Vélaniel voir la réalisation d’un Rituel shamanique au contact du cocon dans lequel est enfermé le Grand Prêtre de Vélaniel serait un bon début. Ensuite, le décryptage par des linguistes de ce que contient la Bibliothèque Flammedargent me parait une bonne suite à donner.


Nouvelle pause. Nouvelles pages de carnet. Cette fois-ci, mon regard se tourna vers les deux shamans et…Irielle.

Dernier axe et non des moindres : entrer en contact avec l’Esprit de la Taurë.
Ce fut une idée que nous avions développé avec le Shaman Théo Ami-des-elfes : faire le lien entre nos cultures en réalisant un rituel shamanique pour interroger l’Esprit de la Taurë sur les sujets évoqués plus haut. L’Orbe en tête.
C’est une opération complexe et dangereuse. Une entreprise qui nécessitera la collaboration de tous. Plus particulièrement de quendi ayant pris d’autres chemin
, regard vers Fiz et Irielle. j’ignore si nous parviendrons à nos fins. J’ignore aussi si nous apprendrons quoique ce soit d’intéressant. Mais pour en découvrir plus sur les desseins du Fléau, il convient de sonder le passé et d’ausculter précisément le présent.

Dans un claquement, je refermais le calepin.

J’en ai fini pour le moment.
Si d’autres pistes vous paraissent pertinentes à explorer, si certaines que j’ai énoncées vous paraissaient irréalistes ou stupides, prononcez-vous.
La parole est à vous.


Je me rassis sur mon caillou.
Calanor émit un cri strident.
Sacré chantier.
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Commandante des Traqueurs
Empire de Kohr

le Valkin 21 Danurmos du 1563ème cycle à 20h34


Le chef de la Tempête était arrivé et Altarielle avait aussitôt pris la parole.

Tabatha était comme abasourdie.

Le très long exposé d'Altarielle était plus que complexe. Cette mission s'avérait très difficile. Plus que cela même, c'était un véritable défi à relever.

Les elfes avaient perdu Elrohir. Une simple vérité. Et ils n'avaient même pas tenté de reconquérir la citée. Ou plutôt, ils s'étaient vu, incapable de reprendre leur bien et avaient accepté de la partager avec les slaads. Peu importait. C'était le passé…

La Commandante soupira doucement.

Il fallait bien commencer par quelque chose.

Pour démêler une pelote de laine, on chercher un fil et on tirait doucement dessus.

Altarielle... Ce quatrième prince… Ce prince inconnu… Quelqu'un l'a t-il cherché ou non ? Pourrait-il y avoir une chance de découvrir qui il est, et où il se trouve ? Les autres princes slaads tentent-ils de le cacher ? Ou est-ce ce prince inconnu qui désire rester dans l'ombre ? Sait-on quelque-chose à ce sujet ?

Tabatha avait tiré sur son fil...


"Forge ton esprit pour mieux tremper tes lames" Aliénor Defrancie
Information détaillées
Fulgrim Kass'Bid'
Tharkûn du Cerkl', Shaman du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Solior 22 Danurmos du 1563ème cycle à 15h04

Fulgrim écouta avec attention le rappel de la mission. Plusieurs objectifs difficiles. Mais pas impossible. Les trois Princes connus avaient chacun leurs spécialités. L'un d'eux était, semble t'il, un Guerrier. Pour l'Orc, c'était une piste prometteuse. Le plus facile à amadouer afin de comprendre les intentions des Slaads. Le deuxième prince semblait être un politicien chevronné. Un véritable détecteur de mensonge sur pattes. Aussi tortueux que Koskhûn. Ushkaangha serait sans doute à son aise avec quelqu'un qui semblait aussi retors. Irielle en revanche serait sans doute beaucoup plus à l'aise avec celui qui est considéré comme le plus faible. Le Colosse, lui, s'occuperait du Premier Prince. Étant l'un des Guerriers du Cerkl', le Tharkûn représenterait à merveille son Klan et le Peuple de la Force. Puis, la Chasseuse Éternelle, comme l'appelait son Esprit Okkoto, parla enfin du Rituel liant les Esprits Orcs à l'immense Esprit de la Ktör. Enfin la partie intéressante. Il allait reprendre Altarielle sur un point quand une voix se fit entendre.

Tabatha posa une question. Il comprenait l'intérêt que portait la Kohrienne au Prince Inconnu mais Fulgrim se doutait que si les Elfes avaient quelques informations sur lui, Altarielle en aurait parler. Il ne répondit pas à l'humaine, cela ne servirait à rien. Il attendait que la Commandante finisse ses questions pour, lui aussi, expliquer son point de vue.


Altarielle, koncernant l'rituel, nous n'pouvons pas inklur' tous l'monde, miz' à part les Naskhys d'chez vous ainsi ke nous autres, Shamans et kroyants aux Six Sévères. Rien ke c'la, par rapport aux Esprits, risk' d'être difficile, d'où mon souhait d'être akkompagner par Ushkaangha dans ce rite. Mêler une autre kroyance, celle des Ulmatéos par exempl' ou d'la magie profane, risk' d'perturber nos Esprits. Et c'la pourrait être bien plus dangereux pour nous, Ush', Irielle et moi, mais aussi pour vous et la Forêt. La kolèr' des Esprits est ... Inkommensurabl'.

Sang et Honneur !
Information détaillées
Ventian heilm
Arténien, Grand Juriste, Archimage de l'Altération, Flamme ardente
Confédération Arténienne

le Solior 22 Danurmos du 1563ème cycle à 18h29

La réunion débuta avec l'arrivée des derniers protagonistes, Ventian écouta attentivement l'exposé d'Altarielle, il n'y avait pas grand chose de nouveau pour lui étant donné qu'ils en avaient déjà discuté à Jolgar lorsque l'idée de cette mission était née.

Le seul élément nouveau concernait le rituel qu'ils souhaitaient organiser et d'après ce que l'archimage savait d'Elerendiwel et de l'arbre de la vitalité, c'était une entreprise imprudente. S'ils réussissaient à établir une telle connexion avec la forêt, ce dont il doutait, ils pourraient se faire assimiler ou écraser par les miliers de consciences qui avaient nourri l'enchantement de la Taurë, dans tous les cas le risque qu'ils ne reviennent pas étaient trop importants.

L'arténien adressa un bref regard dissuasif à Fiz et rebondit sur les propos du shaman.


Je suis de l'avis du Shaman Fulgrim Kass'Bid', cette entreprise est trop incertaine et la participation de chaque personne ajoute un dégré de complexité non négligeable, d'autant plus s'il y a un risque de mélanger les magies.

Il adressa ensuite un regard à Irielle puisque le déchiffrement des écrits Flammedargent semblait leur incomber à tous les deux, avant de revenir vers Altarielle et Anwë.

Il faudrait si possible nous transmettre l'historique de la bibliothèque du clan disparu, quand fut-elle découverte à moins qu'elle n'ait toujours été connue de l'Eldalie? Et quelles entreprises ont déjà été tentées? Ainsi qu'un récit du retour de Vélaniel en 47.

Cela pourrait grandement faciliter le travail sur le decryptage des documents ainsi que des événements liés à Velaniel.


Il finit sur le sujet des slaads puisque c'était probablement le plus important.

Je voudrais confirmer un fait avec vous qui les avez directement côtoyé. Si j'ai bien compris la ruche verte est dirigée par un roi, différent du Roi Slaad, qui délègue son autorité à ces quatre princes et ne s'est pour l'instant pas manifesté?
Heilminessär
Grand conseiller multi-taches
Thème III
Information détaillées
Éléa
Kohrienne, Traqueuse Impériale
Empire de Kohr

le Solior 22 Danurmos du 1563ème cycle à 20h11

*** Le chef de la Tempête arrivé, toute la petite expédition fut alors au complet et la réunion put alors commencer comme convenu. Altarielle prit alors la parole, tandis qu’Éléa se frotta les yeux afin d’être le plus éveiller possible. Hélas, en plus de ses difficultés en langage elfique, voilà qu’on l’assommait avec les noms imprononçables de ces fameux Princes Slaads qui devaient certainement diriger l’ancienne ville d’Elrohir.
Se frottant les temps et le discours de la Nis finit, la jeune traqueuse essaya de mettre un peu d’ordre dans tout ce flot d’information qu’elle venait d’ingurgiter en une seule fois. Ayant alors réunis les informations essentielles, elle en retint les trois idées et mission du groupe : En apprendre plus sur les Slaads, interroger des les personnes en liens avec une divinité elfique et enfin entrée en contact avec la Taurë. Cette même Taurë qui leur avait mené la vie dure pour parvenir jusqu’ici. Mais malgré tout, cela restait assez flou pour l’adolescente. Qu’allait être son rôle, à elle et Iris dans tout cela ? Les deux filles n’étaient en rien des diplomates pour aller à la rencontre des Slaads et encore moins des érudites. Peut-être allaient-elles devoir fouiller un peu dans la citée, afin de trouver des explications quant aux nombreuses interrogations posées par Altarielle. Cela tombait sous le sens, mais pouvait se révéler extrêmement risqués. Mais pour l’heure Éléa n’avait absolument aucune idée de son rôle à jouer dans cette expédition. Restant silencieux pour le moment, les réponses viendraient certainement en temps voulu.
***
Information détaillées
Iris Selaginella
Etudiante de la Faculté, Aspirante Traqueuse
Empire de Kohr

le Solior 22 Danurmos du 1563ème cycle à 20h26

Iris écouta attentivement mais surtout observait. Tabatha lui avait demandée de dessiner la réunion il fallait donc conserver un maximum d'information visuel pour reproduire à l'exactitude.
La jeune fille ne dessinait pas sur le moment afin de ne pas paraitre vulgaire.

Pourtant un mot l'intrigua plus qu'autre chose. Et si elle se posait des questions, elle aussi, sur le quatrième prince, Iris se demandait aussi quelles étaient les possibilités de manœuvre.


Pardon.

La jeune fille n'avait pas prévue de parler mais c'était plus fort qu'elle.

Vous parlez de télépathie. Est-ce juste leur moyen de communication ou peuvent-ils lire dans nos esprits ? Vous l'avez peut-être déjà dit dans les missives si c'est le cas j'ai du sauter l'information.

L'aspirante semblait plus timide et hésitante que d'habitude.
Information détaillées
Altarielle
Investigatrice de la non-vie, Esthète de la Tempête
Peuple Elfe

le Dolink 23 Danurmos du 1563ème cycle à 21h40

*** À une centaine de mètres du campement de la Tempête, Clairière, près d'Elrohir. ***


La première à intervenir fut la Commandante des traqueurs.
Sans jouer d'un suspense insoutenable, je me tournais vers elle.


Le quatrième Prince sera peut-être un élément à considérer plus tard. Pour l'heure, dans la hiérarchie que nous connaissons des slaads, s'il n'est pas jugé fort, s'il ne s'est pas illustré durant ces dix derniers cycles, c'est peut-être qu'il n'a plus d'importance pour les Ruches des environs d'Elrohir.
Je doute donc que nous soyons amenés à le rencontrer "naturellement". Toutefois, nous pourrions demander à entrer en contact avec lui. Peut-être saura -t-il nous apporter un nouveau pan de la culture Slaads ouvrant la compréhension à des aspects encore mystérieux.


Ce fut ensuite au tour du Colosse Fulgrim. Le rituel envisagé laisserait des traces, je le savais. Pourtant, le risque était à prendre. Je confirmais d'un hochement de tête les propos du Shaman.

Le choix des participants à ce rituel sera laissé à Ushkaangha et Fulgrim. puis, me retournant vers les deux concernés, Vous êtes ici les experts des Esprits qui nous entourent. Je vous fais confiance pour mener cette entreprise à bien.

Déléguer.
En l'absence d'un culte de Shadaliel proactif, il me fallait me tourner vers ceux qui se rapprochaient le plus, de ma propre expérience, de leurs pratiques. Théo avait émis plusieurs hypothèses sur croisement possibles entre les Esprits de nos deux Peuples. Ce rituel serait l'occasion d'éprouver nos idées tout en renforçant les frêles fondations de la collaboration entre Havrebois et Eldalïe.

L'Archimage de l'Altération rebondit sur les propos du Colosse avec son aisance habituelle. Le regard qu'il jeta à la nis arténienne paraissait lourd de sens.
Les questions qui suivirent sur le Culte de Vélaniel me poussèrent à tourner quelques pages de mon calepin. Anciennes. Datant de l'époque où la Vieille opérait à la tête de l'Ombre.
À la manière d'une élève assidue, je relisais rapidement mes notes dans le silence nocturne. Enfin, je relevais la tête vers le blondinet.


Vos questions sont légitimes et méritaient d'être posées.
Il me faut, pour tenter de vous répondre, en revenir aux recherches entamées par feu l’Érudite, Herinäisil Meldanava.

Il y a environ six cycles de cela, le Prince Slaad Meyclenweathor accepta l'aide elfique pour repousser des trolls dans le secteur d'Elrohir. Le Chef de la Tempête Anwë, le Zénith Cenedrill et moi-même faisions partie de ceux l'ayant alors aidé.
Une fois la bataille remportée et le premier traitée avec les slaads verts officialisé, la Bibliothèque des Flammedargent fut retrouvée par Eldalïe. Les prêtres de Vélaniel se jetèrent sur l'occasion pour étudier le Savoir du Clan Flammedargent, passant outre la prudence que préconisait alors l’Érudite dans la redécouverte de ces savoirs.

Quelques lunes passèrent.
Heri Herinäisil commença alors à s'inquiéter de l'isolement dont faisaient preuve les prêtres de Vélaniel. Elle craignit alors qu'ils se livrent à des expériences dangereuses ayant pu conduire à la disparition du Clan Flammedargent.
Par conséquent, elle décida en sa qualité de Mère des Ombres d'enquêter personnellement. Arrivée à Elrohir, elle commença à interroger les prêtres puis remonta jusqu'à la Grand Prêtresse. Seulement, plutôt que d'obtenir des réponses sur les recherches qui étaient menées à Elrohir, l’Érudite décrit une situation étrange où tout pousse à croire qu'on lui cachait quelque chose, qu'on la maintenait volontairement à l'écart.

Des tentatives de compréhension de ce qu'il se passait à Elrohir, il y en a eu plusieurs. Heri Herinäisil, malgré son entêtement légendaire, ne parvint pas à percer les mystères. On raconte qu'on lui apprit les bases du Flammedargent sans toutefois mener à terme son enseignement. De là à dire qu'il s'agissait de donner un os à ronger pour la chienne vorace de savoir qu'elle représentait, il n'y a qu'un pas.
Heru Kiel s'y essaya aussi, sans grand succès non plus.
De mon côté, je me suis également heurté à un manque de coopération.
C'est donc pour répondre aux questions que vous vous posez, Archimage, que je souhaite vos éclairages à vous tous. Vos approches variées, nouvelles.


Tournant à nouveau quelques pages, je gribouillais à la hâte quelques mots.
Mon regard se posa sur Anwë.


Nous avons la chance aujourd'hui d'être épaulé par un autre Chef de Clan.
Il saura peut-être nous ouvrir des portes restées closes compte tenu des événements exceptionnels qui ont touché Eldalïe dernièrement.


Je balayais l'assemblée avec un intérêt marqué pour chacun des protagonistes.

Conservez vos questions.
Approfondissez-les.
Il vous faudra les poser aux prêtres de Vélaniel pour ainsi reconstituer le tableau dans sa globalité.


Silence.
Suivi d'un bruissement de feuilles.
Chapitres slaads, c'était cela.


Concernant les slaads verts, de ce que nous en savons, leur Roi était Maughoaraghaeragothalamanthar. Il fut tué par Lessien Melwasúl. Depuis, nous n'avons aucune nouvelle si ce n'est des apparitions annonçant son retour sous une forme...indéfinie.
Toutefois, et ceci reste de l'ordre de l'hypothèse, les slaads verts se sont organisés autour de quatre Princes comme expliqué en introduction. Peut-être s'agit-il d'une délégation de pouvoir ou simplement d'une lutte d'influence entre eux pour prendre la place du Roi des slaads.
Nous pourrions ainsi supposer que cinq entités s'opposent chez les slaads : les quatre Princes et le Roi disparu.
Ces choses-là seront à découvrir.


La jeune Iris, sage comme une image et aussi attentive qu'une Novice en plein cours martial finit par élever la voix.
Son timbre traduisait son appréhension à poser une question.
En premier lieu, je lui accordais un fin sourire, presque imperceptible. Forme d'encouragement validant ma volonté de voir cette Escouade fonctionner.


L'information n'était pas claire dans mon rapport.
Pour résumer, les Slaads communiquent par télépathie. Entre eux et avec nous.
De là à dire qu'ils peuvent lire dans nos esprits... Non. Du moins pas directement.
Ils peuvent ressentir nos émotions en fonction de la finesse de leur télépathie...ce qui est déjà problématique si vous souhaitez leur mentir sans être correctement préparés.
Heru Kiel souhaitait analyser de manière plus fine leur perception et expérimenter via un casque d'anti-magie la possibilité de se prémunir de leur télépathie.
Je n'ai malheureusement pas connaissance de l'avancée de son étude, étant donné qu'il est à nouveau porté disparu...


Je fixais quelques secondes supplémentaires l'adolescente, m'assurant que sa question avait trouvé une réponse satisfaisante.
Ensuite, je revins à ma posture initiale, attendant les propositions et éventuels besoins d'éclaircissements.
Information détaillées
Fiz
Arténienne, Etudiante de la Destruction, Etudiante de la Négation
Confédération Arténienne

le Lüdik 24 Danurmos du 1563ème cycle à 08h39

Ses traits étaient reconnaissable entre mille autre.
L'adolescence en plus. Sur sa peau mate se lisait quelques hématomes, des traces d'usure, de vie intense. De vie sans retenue. Les mains d'Iris étaient habituées à s'abîmer dans le sable. Toutefois sans avoir profondément changé, son allure était en pleine évolution. Elle se rapprochait de la femme qu'elle souhaitait devenir, qui si vite allait éclore. La naïveté de l'enfant se dissipait sensiblement, prenant d'autres formes. La soif de vivre, la détermination à se faire entendre, à exister, étaient toujours là. Mais un soupçon de discipline kohrienne avait du faire son œuvre. Ainsi s'était-elle installée à sa juste place.
Le regard de Fiz l'avait suivi, sans sourciller.
Il trahissait la bienveillance de ceux qui ont guidé, accompagné, éduqué.
Peut être aussi une tendresse propre à ceux qui restent sensible de voir la vie filer. Défiler.

La réunion était lancée.
L'arténienne d'adoption ne manifesta aucune velléité d'intervention.
Elle garda une attitude d'observatrice. Très attentive. Et se délecta du discours d'Altarielle, non sur le fond, mais sur la forme. Comme une fondation ou une chape posée sur les doutes, les tensions, les motivations de ce projet multiculturel. Le ton était celui de la transparence. C'était habile. Approprié. Et sur le principe, très intéressant. Ne restait plus qu'à savoir si il n'y avait pas pour chacun des motifs personnels qui justifiaient ce rassemblement.
En tout cas, cela avait eu le mérite de clarifier les enjeux.
Peut être même que pour certains, la complexité était révélée. Mesurée.
Chacun pouvait ainsi se projeter sur les obstacles à franchir. Le projet à construire en somme, plutôt que de se laisser polluer par les enjeux politiques, inévitable à terme.

Des questions, il y en avait plus que des réponses.
Et Fiz en avait plusieurs pages de son carnet remplies. Les descriptions fournies par l'Esthète confirmaient que les pistes de recherches étaient très conséquentes. Il fallait donc penser à l'organisation, aux scénarios possible, aux risques et aux moyens. Alors écouter pour le moment suffirait.
D'ailleurs, elle releva la remarque sur l'Esprit de la Taurë et le regard de l'Archimage. Si au moins la nis avait été au courant que ce "Théo" avait été le Mentor de ce "Fulgrim", elle aurait pu profiter de l'ironie de voir un élève prompt à ne pas suivre les recommandations de son maître. Il semblait que cette ironie là planait sur beaucoup de relations. Dommage, Fiz laissa glisser ces remarques là. De toutes façons, elle attendrait encore un peu avant d'intervenir.
Information détaillées
Irielle
Ambassad'rice, Sphèr’ du Cerkl’, Ambassadhrice pour la non vie
Union de Hâvrebois

le Lüdik 24 Danurmos du 1563ème cycle à 09h34

Irielle ne parlait pas mais n'en était pas moins attentive et au fur et à mesure des échanges elle réfléchissait.

Elle réfléchissait, elle trouva l'intervention de fulgrim approprié. L'enjeu d'un tel rituel était grand et très dangereux. La colère des dieux n'étaient pas à prendre à la légère. Elle ne doutait pas que ses six et les six de l'Eldalië soient complémentaire cependant. Mais était-ce possible de les unifier? Elle se posait beaucoup de questions. Elle n'avait pourtant aucuns doutes sur les compétences de ses shamans et leurs choix et décisions seraient les bonnes. Les conséquences par contre moins certaines.

Elle réfléchissait aussi aux recherches de la bibliothèque Flammedargent, décrypter une langue elfique presque oubliée n'allait pas être facile. Ils leur fraudaient fouiller pour, peut être, trouver des textes recoupant cette langue par d'autres qu'ils connaissaient. Des prières à sa déesse leur seraient utiles pour qu'elle les guide dans leurs recherches.

Beaucoup de points n'étaient pas clairs, mais ils étaient là pour ça après tout. Le peuple elfe n'aurait pas demandé l'aide de l'alliance s'ils avaient obtenu les réponses voulus.


Nous pourrons nous donner une ligne directrice dans les points à étudier, les questions à poser mais nous ne pouvons finalement rien prévoir à l'avance. Altarielle, je suppose que vous avez déjà votre idée du rôle de chacun.

Information détaillées
Altarielle
Investigatrice de la non-vie, Esthète de la Tempête
Peuple Elfe

le Malina 25 Danurmos du 1563ème cycle à 15h40

*** À une centaine de mètres du campement de la Tempête, Clairière, près d'Elrohir. ***


Irielle rompit le silence en avançant l’évidence : nous devions nous adapter à nos découvertes progressives. Je pris cette remarque comme un appel du pied à enchainer. Peu adepte de la parlote inutile, il fallait suivre sur la répartition telle que je l’avais imaginé.
Une nouvelle fois, mon regard se plongea sur mon carnet.
Ma main effleura mon front. Signe de complication. Il fallait intégrer les nouveaux paramètres.


J’ai en effet imaginé une répartition pour chacun d’entre vous. Cette proposition est susceptible d’évoluer en fonction de nos découvertes.
Tout d’abord, pour ce qui concerne les Slaads, nous demanderons une audience avec les quatre Princes. De fait, l’Escouade sera divise en quatre groupes qui traiteront simultanément avec nos interlocuteurs. S’ils ont la télépathie, nous disposons de nos pioms pour communiquer de manière rapide. En les interrogeant ensemble, nous pouvons espérer les prendre au dépourvu et tirer d’eux des informations plus…pertinentes.


Ceci exigerait bien évidemment une rigueur de la part des intervenants. Un coup d’essai.

Le dialogue avec le Prince Guerrier, Meyclenweathor, serait mené par le Chef de la Tempête Anwë. Il serait secondé par le Shaman Fulgrim et la Traqueuse Iris.

Pour le Prince Diplomate, Mearatiyajaudohasnathar, je m’en occuperais accompagnée par l’Ambassadrice Irielle, la Traqueuse Elea et la mage Fiz.

Pour le Prince Intelligent, Ararivudainambithor, la Grande Shaman Uhskaangha mènera les échanges avec l’Archimage Ventian, la Commandante Tabatha et le Zénith Cenedrill.

Enfin, dans le cas où il nous soit donné l’opportunité de rencontrer le quatrième Prince, le Zénith Cenedrill et moi-même irions établir un premier contact. La responsabilité du dialogue avec Mearatiyajaudohasnathar serait confiée à Irielle.


La connaissance des slaads et des environs par Cenedrill était un atout imprévu. Nul doute qu’il accepterait de participer à cette rencontre avec l’Escouade de l’Alliance.

Pour la suite, j’envisage deux actions simultanées autour du Temple de Vélaniel et de la Bibliothèque.

Un groupe composé de Fulgrim, Tabatha, Iris, Fiz et moi-même partirait pour le Temple de Vélaniel. Nous enquêterions sur le culte de Vélaniel, leurs recherches, mais également pourrons recueillir des informations auprès d’eux pour préparer le Rituel.

Le second groupe, composé d’Anwë, Irielle, Ventian, Ushkaangha et Eléa serait chargé d’entrer dans la bibliothèque Flammedargent et de trouver des informations pouvant concernant l’Orbe, le Fléau, les slaads ou Vélaniel.


Je passais volontairement sous silence ma volonté d’effectuer quelques expériences sur le cocon du Grand prêtre de Vélaniel… Pour le moment.

Ceci vous conviendrait-il ?
Information détaillées
Ushkaangha
Shaman, Grande Shamane du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Malina 25 Danurmos du 1563ème cycle à 16h37

*** La jeune shamane suivait les échanges sans en manquer un seul mot, et sans en prononcer aucun non plus. Comme à son habitude depuis qu'elle avait suivi les enseignements du vieux Arr'Harr, elle se tenait silencieuse, en observatrice, tant qu'il n'était pas nécessaire pour elle de parler ou d'agir. Non qu'elle fut avare en parole, c'était plutôt le contraire, mais plutôt qu'elle attendait de voir comme les choses allaient tourner.

Le Lynx n'agissait jamais inutilement, pu importait le sens de ses actions...

Les plans de l'elfe étaient relativement simples et bien fondés. Son rôle, en tant que shamane, était clair. Dialoguer avec un des princes, fouiller la bibliothèque - encore une, décidément, cela finirait par devenir une habitude ! - et accomplir un rituel tout autant risqué qu'improbable...

Cette dernière partie du plan était celle pour laquelle elle avait accepté de venir. Elle avait échoué la première fois, il y avait là un challenge pour elle. Sans parler de la portée de la chose si la réussite était au bout.

Il était à présent temps pour elle d'intervenir dans la discussion. ***


Mes rôles m'konviennent.

Koncernant l'rituel 'vek nos z'esprit et c'lui d'la forêt, j'l'ai d'jà tenté, et lamentablement échoué, sans dommage. J'avais pas la klé pour komprendre à s'moment-là. Aujourd'hui, j'sais.
Peu avant d'partir des plaines, v'ek Fulgrim et mes gobos, on a fait une transe pour d'mander aux z'esprits d'protéger l'laboratoire k'ets dans l'Observatoire d'la Non-Vie à Drogmar. Z'étaient très favorables et z'ont bien kompris s'k'ont voulait faire. J'sais k'nos z'esprits nous on suivi d'puis les plaines jusk'ici, j'sais k'ils savent d'jà s'k'on veut faire. Alors ça s'ra différent d'l'autre fois...

L'plus dur, ça s'ra d'les faire s'komprendre 'vek l'Grand Esprit d'la forêt... pour ça k'j'kause pas beaukoup d'puis k'on est chez vous. J'm'imprègne d'l'essence d'la forêt, j'l'ékoute, j'essaye d'la komprendre.


*** L'orcresse jeta un regard circulaire pour observer brièvement tous les membres de l'escouade. ***


S'k'est sûr, c'est k'faudra bien s'préparer, pas faire ça n'importe où et 'vek n'importe ki. Et p't'être pas n'importe kan non plus...

*** Sur ce dernier point, Ushkaangha resta évasive. Comprendrait qui pourrait. ***
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Commandante des Traqueurs
Empire de Kohr

le Malina 25 Danurmos du 1563ème cycle à 16h56


Tabatha avait écouté très attentivement les interventions des membres du groupe.

Altarielle prît la parole et exposa ses plans. Elle savait ce qu'elle faisait. Une chose était certaine, la nis en savait bien plus qu'elle-même et c'était heureux pour l'Alliance.

La question du prince inconnu était pour Tabatha, un point qui devait être important. Pourquoi ce prince restait-il dans l'ombre ? Si le prince intelligent était considéré comme faible, les slaads n'hésitaient pas à le garder avec eux… On ne désignait pas un maillon faible quand on pouvait le cacher. Le prince manquant était- il une faiblesse pour les autres ? Il devait être trouvé…

Maintenant, les groupes étaient constitués...

C'est parfait pour moi Alrarielle...


"Forge ton esprit pour mieux tremper tes lames" Aliénor Defrancie
Information détaillées
Éléa
Kohrienne, Traqueuse Impériale
Empire de Kohr

le Malina 25 Danurmos du 1563ème cycle à 18h44

*** Les bras croisées sur sa poitrine, la jeune fille écouta les diverses informations que leurs transmettait Altarielle. Et qu’elles informations, Éléa en avait du mal à tout suivre tellement il y en avait. Un doigt posé sur sa tempe, elle commença à masser doucement cette dernière en prévision de la migraine qui allait s’annoncer dans sa pauvre petite tête. Mais soudainement, voilà qu’une question intéressante et pertinente fut posée à la cheffe de l’escouade. Le rôle et la place de chacun dans toutes ces histoires de princes Slaads aux noms imprononçables, de divinités et de bibliothèque.
Levant les yeux vers l’Esthète de la tempête, la traqueuse eut l’air plus attentive que jamais. Enfin des infos qu’elle pouvait facilement comprendre. ***


*** L’air pensive, le regard tourner vers le ciel, la jeune fille trouva dommage de ne pas être en compagnie de Tabatha ou d’Iris. Bien que celle-ci soit une vraie source de dispute, avoir un visage connu avec soit était toujours plus agréable. Par ailleurs elle soupira de soulagement dans son fort intérieur, heureuse de ne pas être en compagnie Fulgrim. Il y avait aussi la femme Orc qui allait être avec elle pour les recherches à la bibliothèque, mais celle-ci semblait bien plus civilisée et posée que son homologue masculin. Une bonne répartition finalement, pensa la jeune fille.
Hochant la tête, elle signa ainsi son accord auprès de la cheffe d’escouade.
***
Information détaillées
Iris Selaginella
Etudiante de la Faculté, Aspirante Traqueuse
Empire de Kohr

le Malina 25 Danurmos du 1563ème cycle à 20h39

Encore en train d'élaborer des histoires plausibles sur les princes Slaad. Iris manqua presque la distribution des rôles.
Il faut dire qu'elle se posait encore plus de questions qu'avant. Qui dirigeait les slaads gris ? Serait-ce le roi vaincu ou bien le quatrième prince ? Et si c'est deux slaads était le même slaad ?
L'obscurité dévoile rarement des bonnes nouvelles. C'est en plein jour qu'on découvre les cadavres planqués dans la penderie.
Il fallait se méfier.

Un sourire carnassier et légèrement moqueur fit son apparition sur le visage de l'aspirante lorsqu'elle entendu les membres composants son groupe. Anwë, elle ne le connaissait pas et ne lui avait même pas adressée la parole depuis son arrivée au campement mais il semblait être un guerrier sanguinaire. Et Fulgrim... Qu'elle appréciait énormément mais ce n'était pas le cas de sa commandante qui lui avait interdit de communiquer avec lui.
"Tant pis Tab j'ai pas le choix cette fois" pensa-t-elle.
Deux têtes fortes, des guerriers plus qu'aguerris qu'elle allait laisser en avant n'ayant pas leurs compétences martiales. Iris devait jouer fin et si Altarielle avait mis la jeune fille dans cette troupe, c'était probablement pour une raison particulière. Bien sûr ça pourrait être simplement pour séparer le corps des traqueurs afin qu'un clan ne prend pas le dessus au sein d'un groupe, mais Iris voulait croire que l'Esthète avait prévue quelques choses pour elle.

Voulant rassurer sa commandante, elle posa sa main sur la cuisse de Tabatha et lui fit un clin d'oeil.
Tout allait bien se passer.
Information détaillées
Ventian heilm
Arténien, Grand Juriste, Archimage de l'Altération, Flamme ardente
Confédération Arténienne

le Mirion 26 Danurmos du 1563ème cycle à 11h49

Ventian écouta attentivement les réponses de l'Esthète, c'était beaucoup d'informations et en même temps très peu. Son groupe à la bibliothèque aurait la tâche la plus difficile face à łaquelle même des elfes avaient dû renoncer, mais ce qui le genait dans les informations recueillies était cette histoire sur les slaads, il y avait quelque chose qui clochait.

Sans le savoir, les pensées de l'archimage rejoignirent celles de la commandante, une ruche pouvait-elle vraiment fonctionner avec quatre tête qui menaient une lutte d'influence à son commandement? Il était fort probable qu'ils cachent la plus importante de leur entité, celle à leur tête et sans laquelle ils étaient vulnérables, qu'il s'agisse du quatrième prince ou non.

Il choisit cependant de ne rien ajouter, à ce stade, ils ne pouvaient rien confirmer ni infirmer sans aller au contact des reptiles pour se faire une idée de leur comportement. L'archimage écouta ensuite avec intérêts les mots d'Ushkaangha, même s'il doutait d'être concerné, il ne souhaitait pas rater une opportunité d'approfondir les enseignements de l'ancien grand maître shaman.


Cela me convient également Heri.
Heilminessär
Grand conseiller multi-taches
Thème III
Information détaillées
Fiz
Arténienne, Etudiante de la Destruction, Etudiante de la Négation
Confédération Arténienne

le Joriol 27 Danurmos du 1563ème cycle à 08h39

Les esprits des deux arténiens se croisaient en ce moment. Avec une précision assez étonnante. Tandis qu'il répondit très succinctement, la nis l'observait et se demandait si il avait aussi envisagé le problème évoqué de "la loi du plus fort chez les Slaads". Et toutes les conséquences que cela pouvait avoir sur leur commandement, sur la position diplomatique d'Eldalïe, et finalement sur cette mission. Peut être.
Certes, les investigations auraient pour but d'éclaircir ce point là aussi et influencerait sans doute, sous l'oeil avisé du Chef de Clan, l'attitude des elfes vis à vis de leur voisin avec qui ils avaient un traité. Il y avait donc au moins deux niveaux de lectures aux actions qu'ils allaient mené. Obtenir des informations précieuses sur un passé perdu, tout en déterminant le degré de menace concentré autour des Slaads. Que ce soit eux-même, ou par l'entremise d'un Roi. Ou d'un Nécromant. Peut être n'y avait-il qu'une seule lecture...

Elle adressa son regard à Altarielle, avec un léger geste de la main, comme pour signaler qu'elle souhaitait faire une courte intervention.


Les Slaads verts n'ont de liens diplomatiques qu'avec votre peuple. Et je ne sais pas dans quelle mesure ces Princes accepteront de nous recevoir alors que nous nous présenterons comme une délégation multi-faction. Au titre d'un "échange culturel", peut être.

Dans son champ de vision, il y avait l'Elu en retrait, tandis que l'Arténienne continuait de sondait l'Esthète d'un air neutre.

Si il existe une infime possibilité d'en faire des alliés, l'envisageons nous ?
Avons nous le moindre élément à montrer à ces Princes pour les convaincre d'une menace qui pèse sur tout ce qui vit ? Eux compris ?

A défaut de l'envisager alors y a t-il des sujets dont il ne faudra pas parler aux Slaads?


Le plus évident, les Nécromants.
La possibilité d'être manipulé et impliqué dans des enjeux millénaires où ces créatures n'étaient que des objets. Des obstacles. Comme leurs congénères à Camthalion. Ce qui ne diminue ni la menace, ni l'offense. Au delà de toute morale, la question était posée assez simplement, presque naïvement, peut-être pour évoquer des interrogations par contraste. Après tout, un campement était installé, une armée s'était déplacée, et un Elu participerait aux échanges. Les informations obtenues pourraient avoir de lourdes conséquences. Cette escouade dite de l'Alliance aurait-elle l'occasion d'assumer sa portée politique? Peut être pas cette fois, il y avait beaucoup d'enjeux qui se croisaient et beaucoup d'informations manquantes. Elle ferait au moins office de mission de reconnaissance.

Information détaillées
Fulgrim Kass'Bid'
Tharkûn du Cerkl', Shaman du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Joriol 27 Danurmos du 1563ème cycle à 15h04

Fiz à raizon la d'ssus. Mais j'ai deux trois idées.

Fulgrim se mit un peu plus en avant.

L'Peuple Elfe s'ouvr' au monde. Prenons l'exemple avec Gor'Kaggar. Nos deux peuples ont été pendant longtemps des akkadiens et là, nous travaillons d'koncert pour lutter kontr' la Nékromancie. Jouer kart' sur table est, j'pens', la meilleur des solutions. Et si les Slaads nous d'mandent à nous, Orcs, pourkoi nous renkontrons leurs Princes ... C'pour la même raizon. Nous avons kombattu ces Lézards pendant des années et si nous devions établir une paix durable avec les habitants d'la Ktör, nous devons prendre en kompt' les deux peuples vivant ici. Histoir' d'éviter une guerre entre les Ruches et la Horde. Pour les autres nations, nous pouvons prendr' l'même principe. Si vos chefs respektifs sont d'akkords.

Il sorti sa pipe et l'alluma, embaumant la réunion d'un nuage enivrant.

Et si bezoin, la menace d'exterminer leur race en kas d'konflit est toujours en option.

Sang et Honneur !
Information détaillées
Anwë Felagund
Quendë, Chef du Clan de la Tempête, Elu de la Tempête
Peuple Elfe

le Joriol 27 Danurmos du 1563ème cycle à 19h31


J'avais écouté les différents échanges et calmement, répondais a Altarielle.

Soit, je mènerai le dialogue avec le Prince Guerrier, Meyclenweathor, un plaisir d’être secondé par le Shaman Fulgrim et la Traqueuse Iris.
Information détaillées
Altarielle
Investigatrice de la non-vie, Esthète de la Tempête
Peuple Elfe

le Valkin 28 Danurmos du 1563ème cycle à 10h16

*** À une centaine de mètres du campement de la Tempête, Clairière, près d'Elrohir. ***


La Grande Shaman prit la parole. Ses mots étaient mesurés. À la différence de Fulgrim, elle affichait une sérénité à toute épreuve. Ainsi était probablement le fossé qui séparait le Colosse de l'orcesse dans la hiérarchie d'Havrebois.

Grande Shamane Ushkaangha, l'Escouade écoutera vos préconisations en ce qui concerne le Rituel.
Il vous appartiendra de déterminer où, quand et comment le réaliser.
Soyez certaine que je mettrais mes ressources à votre disposition.


L'Archimage et le corps des Traqueurs approuvèrent la répartition.
Timidement, la nis arténinne demanda la parole. La diplomatie avec les Slaads.
Fulgrim rebondit habilement. J'accueillis sa réaction avec un sourire satisfait.
Il y avait du "Théo" en lui. En plus brutal, plus sauvage...plus jeune en résumé.
Alors que je m'attendais à ce qu'Anwë prenne position pour Eldalïe, il n'en fit rien.
Calme comme un lac gelé.


Le Shaman Fulgrim dit juste.
Cette Escouade ne représente pas Eldalïe. Elle incarne l'Alliance.
Elle regroupe les volontés de l'Arténie, d'Havrebois, de Kohr, d'Eldalïe et du Royaume de Keldar à lutter contre le retour du Fléau.
C'est ainsi que nous nous présenterons aux Princes.


Je marquais une pause, comme pour amplifier le poids de mes mots.

Il n'est pas ici question de renégocier le traité passé entre Eldalïe et les Slaads verts. Ceci ne concerne en rien l'Alliance. Regard vers Anwë. Il appartiendra à la Tempête et à nos Diplomates, au terme de cette mission, de faire évoluer les relations entre Eldalïe et les Slaads.

J'inspirais profondément.

Le rôle et la place de l'Alliance sont clairs : nous mettons tout en oeuvre pour combattre la Non-Vie.
En tant que tels, nous menons des recherches à Elrohir.
Les Slaads verts, tout comme les prêtres de Vélaniel, peuvent choisir de nous y aider ou de s'opposer à nous.
Dans ce second cas...
ma voix s'assombrit brusquement...j'ai toujours été très claire. Vous connaissez tous ici ma position.

Fulgrim l'avait d'ailleurs bien résumée.
Toute menace potentielle serait exterminée.
Information détaillées
Fiz
Arténienne, Etudiante de la Destruction, Etudiante de la Négation
Confédération Arténienne

le Solior 29 Danurmos du 1563ème cycle à 07h23

L'Esthète avait répondu de manière indirecte.
Ce qui laissait le doute sur les éléments concrets que l'Alliance avait à produire concernant la Non-Vie. Sans rien d'autre que la bonne foi des membres de cette Alliance, y aurait-il vraiment un choix pour les Slaads?

Peut-être était-ce secondaire dans l'esprit d'Altarielle.
A moins qu'elle ne fut déjà confiante d'être en mesure de tourner à son avantage aisément le dialogue avec les reptiliens. Et dans le pire des cas, il était sans doute plus facile pour ce groupe, majoritairement constitué de guerriers, d'envisager l'annihilation d'une menace, que de convaincre les Slaads de contribuer plus activement. A priori, la mission se contenterait d'avoir au moins, sinon le droit, l'opportunité de mener ses recherches. D'une certaine manière, c'était un peu comme si les Slaads étaient simplement sur le chemin. Peut être les Princes se montreraient des dirigeants concernés par la lutte contre la Non-Vie.

L'arténienne n'insista pas.
Il était temps d'avancer, ses autres remarques pourraient se faire en aparté.
Information détaillées
Irielle
Ambassad'rice, Sphèr’ du Cerkl’, Ambassadhrice pour la non vie
Union de Hâvrebois

le Solior 29 Danurmos du 1563ème cycle à 09h17

Irielle ne parlait pas beaucoup, c'était inutile et la réunion ne devait pas traîner en longueur.
Altarielle avait déjà bien réfléchit à la répartition des tâches, Irielle n'y trouva rien a redire.
Les interventions des autres membres de l’Alliance étaient justes. Ils étaient en accord avec les décisions, bien que de nombreuses zones d'ombres étaient encore à éclaircir.

Ils ne savaient pas grand chose, Irielle se questionnait sur les propos de Fiz. Envisageraient-ils une alliance avec des slaads? Pour Irielle seule la lutte contre la non vie comptait mais s'allier avec des reptiles n'étai pas vraiment à son goût et elle ne leur faisait pas confiance. N'avaient-ils pas prit une ville elfique?


Cela me convient Altarielle, mais j'aurais du mal à faire confiance aux slaads pour une union contre la non vie. Cependant je resterais ouverte et objective, je garde en tête comme priorité les desseins de notre alliance. Tant que nous n'aurons pas échangé avec ces princes, nous ne pouvons nous faire une idée réelle et précise.


Information détaillées
Altarielle
Investigatrice de la non-vie, Esthète de la Tempête
Peuple Elfe

le Dolink 1 Goliarmos du 1563ème cycle à 15h43

*** À une centaine de mètres du campement de la Tempête, Clairière, près d'Elrohir. ***


Les mots de l'Ambassadrice d'Havrebois vinrent clore à mes yeux ce point logistique : sans agir, sans entrer en contact avec les Princes Slaads, nous n'avancerions pas.

Je me levais donc de mon caillou puis balayais une nouvelle fois l'assemblée.
Dans un claquement, mon carnet se referma.


Bien.
Je suppose que nous avons fait le tour.
Retrouvons-nous devant l'entrée ouest d'Elrohir lorsque le soleil aura atteint son Zénith.
D'ici là, nous pourrons échanger par pioms si vous avez d'autres interrogations.


Les pioms seraient en effet le meilleur moyen pour nous coordonner durant les dialogues simultanés avec les Princes Slaads.

Archimage Ventian, faites savoir au Zénith Cenedrill que nous comptons sur lui pour vous accompagner auprès du Prince Ararivudainambithor.

Sans en dire plus, je saluais brièvement l'Escouade puis prit le chemin du campement.
J'avais quelques préparatifs à terminer. Ensuite, il serait temps de passer à l'action. Le Verbe nous apporterait peut-être enfin des réponses.


*** *** ***


*** Huit heures passèrent.
Il est près de midi, entrée ouest d'Elrohir.

L'Ombre se tenait droite comme un piquet devant l'un des sentiers qui signifiait l'entrée de la Cité d'Elrohir. Des éléments d'architectures en pierre et en bois étaient visibles à partir de là. Vestiges du passé pour la plupart. ***


Les Slaads m'avaient sûrement repéré, ou du moins senti.
Armée de mes deux dagues et de mon arc, j'avais opté pour mon traditionnel pardessus sombre, lavé pour l'occasion. Mon visage était clairement visible, arborant quelques rares tatouages Brumeciel.
Les autres ne tarderaient pas à arriver.
Fiz, Irielle et Eléa m'accompagneraient dans l'éventualité où nous pourrions discuter avec les différents Princes des slaads verts.
En les attendant, je fis en sorte de ne pas franchir le périmètre de la ville.

Lors de ma dernière visite, les slaads m'avaient abordés ici puis conduits à Mearatiyajaudohasnathar. En serait-il de même aujourd'hui ou faudrait-il les appeler ?
Information détaillées
Fulgrim Kass'Bid'
Tharkûn du Cerkl', Shaman du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Dolink 1 Goliarmos du 1563ème cycle à 16h21

Fulgrim quitta donc la tente en compagnie d'Altarielle. Il se dit qu'il serait bien plus impressionnant sans son armure, les tatouages et les peintures de guerre parlant pour lui. Il rangea également sa hache de berserker pour sortir sa Grande Hache de Puissance. Il retirerait rapidement son armure avant de se diriger dans la ville d'Elrohir. Sans oublier toutefois la tête du troll géant, un bon cadeau envers les Princes.

Sang et Honneur !
Information détaillées
Éléa
Kohrienne, Traqueuse Impériale
Empire de Kohr

le Dolink 1 Goliarmos du 1563ème cycle à 19h37

*** La réunion terminée, la cheffe de l’escouade donna un deuxième rendez-vous aux membres de cette dernière, devant l’entrée de la citée d’Elrohir à midi. Les choses sérieuses n’allaient pas tarder à commencer. A cette réflexion, Éléa eut un soupçon d’appréhension, comme souvent à l’approche d’une mission importante. Mais celle-ci l’était bien plus que d’habitude. Inspirant un grand coup pour calmer ses craintes, la jeune fille hocha la tête et repartit en direction du campement afin de se préparer pour les évènements à venir.
***

*** Une fois à sa tente, Éléa profita du fait que le jour ne soit pas encore levé pour rattraper sa nuit. Reprendre des forces et ne pas être fatiguer allait être essentiel pour la suite. S’allongeant sur son lit, elle bailla et s’étira dans tous les sens avant de rapidement trouver le sommeil. ***


*** Plusieurs heures passèrent et la Traqueuse se réveilla de sa sieste, en pleine forme. Maintenant, il ne lui restait plus qu’à préparer son équipement. Tout d’abord ses dagues qu’elle affuta afin de trancher une feuille sans un seul effort. Par la suite son arc en testant la solidité de celui-ci et vérifiant si la corde était bien tendue. Ensuite son carquois dans lequel il lui restait une nombre suffisant de flèche. Et pour finir son armure et ses vêtements. Ajustant parfaitement ces derniers afin qu’ils ne la gêne le moins possible dans ses mouvements. Ceci fait, la jeune fille profita du temps restant pour se remplir l’estomac, mais pas de trop pour ne pas avoir mal au ventre.
Enfin prête, Éléa s’attacha les cheveux en une longue queue de cheval, quelques mèches retombant devant ses yeux, et partit en direction d’Elrohir là où attendait l’escouade. ***


*** Arrivant sur place, elle vit bien évidemment Altarielle, mais aussi Fulgrim, l’Orc géant. Ignorant ce dernier, la jeune fille salua la Nis d’un geste amical. ***


Salutation m’dame Altarielle.

*** Serrant et desserrant ensuite les poings à plusieurs reprises, la traqueuse tenta de calmer les tremblant nerveux de ses mains en pensant aux missions qui les attendaient tous. Sans parler du fait qu’elle n’avait encore jamais vu de Slaad, ne sachant guère à quoi s’attendre réellement de la part de ses créatures. ***

Page [1] [2] [3] [4]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page