Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

97 Joueurs sur Ideo (4403 inscrits) : 54 humains (2276), 22 elfes (1380), 21 orcs (747) | 2 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Livre VI - Chapitre II - Etudes Et Reliques.

Comprendre le Passé pour écrire le Futur...
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] [3]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Herrion Deline
Acolyte, Veilleur
Royaume de Keldar

le Mirion 5 Solianas du 1563ème cycle à 21h19

Herrion inclina la tête.

- Très Noir Sir, si cela vous convient.
Il se tourna vers l'acolyte : Et si cela convient au frère Jorin, j'aimerai participer aux recherches sur l'historiques de la découverte des reliques. Je ne suis pas connu comme un très bon ritualiste de toute manière.

Et enfin, il sourit à Ydgar :

- Même si je me tiendrai à la disposition de Sa Sainteté si elle des tâches à me confier.
J'irai conquérir le monde pour Keldar !
Et je vais même commencer tout de suite, par le coeur de cette jolie prieuse blonde.
Information détaillées
Jorin Gutlans
Acolyte
Royaume de Keldar

le Joriol 6 Solianas du 1563ème cycle à 18h26

Le jeune homme hocha de la tête aux propos de Rédemption, semblant déjà songer aux moyens de mettre en oeuvre cette mission.

Quand Herrion se proposa de l'aide, il se tourna vers lui.


Dame Elayne a mentionné un ouvrage qui se trouvait a Montargent. Nous pourrions commencer par la.
Thème 1 et thème 2
Information détaillées
Rédemption
Keldarien, ~ Noir Sir ~
Royaume de Keldar

le Solior 22 Solianas du 1563ème cycle à 22h08

*** Le groupe c'est séparé, chacun s'occupant de ses recherches. Rédemption, lui, est resté a Montargent avec les reliques.

Le Noir Sir se concentre sur les écritures, de fines lignes ciselées recouvrant les objets. Pouvant passer pour de la décoration de loin, les lettres se révèlent avec une
étude approfondie des artefacts.
Les phrases sont cryptiques, mais semble être en Kelda. Entre le style artistique de l’écriture et l'ancienneté des caractères, le Noir Sir a du trouver, vérifier et noter chaque caractère.

L’écriture est bien en Kelda, comme les premiers textes découverts sur les terres du Saints Royaumes que Keldar lui même a permit a certain de lire.
Mais les textes ne veulent rien dire : symboliques ? codés ? cryptés ?

Recenser tout les textes est long, et entre deux etudes, des missives partent pour avoir tel ou tel ouvrages et en quelques heures, les tables et meubles sont couvertes de grimoires, de parchemins et de livres de références.

Le temps passe, les bougies fondent... ***

Il ne peut y avoir Hérésie que la où il y a Conscience. Les Gens Qui Obeissent ne Doutent pas...
Information détaillées
MJ 40
MJ généraliste (EK, RdK, Arténie) - touche à tout

le Mirion 2 Tilomias du 1563ème cycle à 10h41

Enfin, un signe.

Enfin.....quand on dit signe......ouais....allez, disons un signe. Juste un vieux parchemin parlant d'un langage inconnu ressemblant comme deux gouttes d'eau à de l'Ancien Keldarien, mais indéchiffrable. Et dans ce même parchemin, l'allusion à un objet qui pourrait traduire ce langage.

Ha, et dans le parchemin, écrit en tout petit, juste noté :

"L'Epée veille sur la Règle et le Tombeau du Roy"


Information détaillées
Rédemption
Keldarien, ~ Noir Sir ~
Royaume de Keldar

le Mirion 16 Tilomias du 1563ème cycle à 20h24

*** L'Art de la Symbolique, le Grand Livre Cryptique, Manuel du Secret, L’Encyclopédie des Arts Cachés...
Des tomes et des codex plein la pièce, des titres les plus pompeux a ceux discrets et mystérieux, les archivistes de la Croix Noire ont épluchés les rayons de Rédemption pour trouver un sens a tout cela.

Rien... Enfin si, toute ces recherches confirment un point : sans le clé, le code ne pourrais pas être cassé.

Le géant soupir, la fatigue se fait ressentir, après de longues journées et nuits a fouiller les livres, même pour lui.
Il n'est cependant pas découragé, même plutôt fier que de tels secrets existent encore, imperméables aux communs des mortels.
Son Ordre a toujours archivé de nombreuses choses depuis Ithor, et c'est plutot lui qui a les clés.

Derrière son masque, il sourit a l'idée qu'un des premiers membres de l'Ordre a peut être lui même caché la clé quelque part.
Et c'est avec cette pensée en tète qu'un parchemin roule devant lui alors qu'il range une pile de grimoires.

Son œil est attiré par les lignes si particulières des caractères qu'ils cherche a décrypter. Il fait de la place pour dérouler le parchemin dans son entier, le parcourt plusieurs fois, le compare a ses propres notes.

Aucune origine, pas plus qu'une idée de son ancien propriétaire.
Mais a priori le rédacteur avait été confronté au même problème de décryptage des symboles. et semble suggérer qu'un objet pourrait être la clé de ce code.

"L'Epée veille sur la Règle et le Tombeau du Roy".

Une simple note dans l'ensemble du parchemin, un indice sur la localisation de cet objet ?
Le Noir Sir se concentre sur cette simple annotation. Même auteur que le reste du parchemin ? Ou un deuxième intervenant plus récent ? Il s’intéresse au phrasé et la grammaire, cherche tout indice qui pourrait donner une idée de l'age du parchemin et de la note en question, important si il doit identifier un lieux.

La phrase en elle même est a la fois simple mais pourrait être interprétable de multiples façons.

Le Noir Sir s’étire, roule le parchemin et le fait disparaître dans sa toge.
Il ferme la porte de la pièce, cale un fauteuil devant et s'affale dedans pour un peu de repos.


***

Il ne peut y avoir Hérésie que la où il y a Conscience. Les Gens Qui Obeissent ne Doutent pas...
Information détaillées
MJ 40
MJ généraliste (EK, RdK, Arténie) - touche à tout

le Valkin 18 Tilomias du 1563ème cycle à 14h41

Oui, l'auteur de la note semblait bien être celui qui avait écrit l'ensemble du parchemin.
A propos de l'âge du parchemin.... plusieurs centaines de cycles, sans nul doute.

C'est alors qu'en bas à droite du parchemin, pratiquement invisibles car effacés par le temps, Rédemption put deviner quelques mots. Il n'était pas facile de les lire, pas parce qu'ils étaient en langage inconnu, non, mais bien parce que le temps avait quasi fait disparaître ce qui avait été couché là.

En y regardant de plus près, voici ce qui était déchiffrable :

"Sa.... K....art.....2 Fil...or.......757ème cy....

Page [1] [2] [3]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page