Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

138 Joueurs sur Ideo (4396 inscrits) : 76 humains (2273), 32 elfes (1377), 30 orcs (746) | 1 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

La mémoire d'idéo

Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Thaïs Rwenaln
Balance du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Joriol 14 Dilannel du 1563ème cycle à 17h22

*** L'ordre avait claqué comme comme un fouet, faisant s'envoler comme un nuage d'étourneaux une nuée de missives. Île des Roys, Citadelle de Rédemption, Gardebois, ces trois places comptaient tout ce que le Royaume possédait de plus précieux en bouquins, et une armée d'archivistes, codicologues, penseurs du Verbe et de la Loi, dont la routine bien douillette allait être soufflée rapidement par une directive aussi simple qu'impérieuse : Fouiller dans les vieux bouquins, grimoires, parchemins - ou tout ce que le Royaume possède comme connaissances - des références à la fondation de Kival, et à ce qui pourrait être enfoui en ses tréfonds. Priorité absolue : cesser tout autre tâche et faire ces recherches dès maintenant.
La tâche était ardue, et d'autant plus que la mémoire ithorienne avait reposé en son temps au sein de la grande bibliothèque de Kival. Cette même bibliothèque qui fut pillée, incendiée, et finalement détruite. De nombreux ouvrages cependant avaient pu être sauvés. Outre ceux emportés vers les Terres de la Révélation, et qui furent précieusement conservés à la citadelle noire ou sur l'Île des Roys, d'autres ouvrages avaient migré vers des villes plus tranquilles : Gardebois ou Montargent. Lorsqu'il était apparu que cette dernière demeurait sans surveillance, et était en proie aux pillages, Thaïs avait ordonné à l'époque le transfert des ouvrages vers Gardebois, où elle avait ordonné la constitution de la bibliothèque au sein des anciens quartiers des frères de sang. C'était à la fois si proche et si lointain... ***
Information détaillées
Thaïs Rwenaln
Balance du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Dolink 17 Dilannel du 1563ème cycle à 17h28

*** Thaïs n'était pas du genre à déléguer le travail. A vrai dire, elle faisait trop peu confiance aux autres personnes. Ou bien elle faisait confiance à trop peu de personnes. Peu importe, toujours était-il que lorsqu'elle souhaitait s'assurer que le travail fut fait... et bien elle considérait qu'on n'était jamais mieux servi que par soi-même. Tâche probablement incompatible avec celle d'orchestrer tout un Royaume, mais sur ce plan là, elle faisait également trop peu confiance aux autres personnes pour prendre les bonnes décisions. Ou bien elle faisait confiance à trop peu de... bref, vous avez l'idée.
Toujours était-il qu'elle avait rejoint la ville de Gardebois. Elle eut aimé en cet instant avoir le don d'ubiquité, pour se présenter à la fois à l'Île des Roys, à Rédemption, et à Gardebois, mais elle avait aussi ses (nombreuses) limites, qui s'arrêtaient à la cité inquisitoriale. Ce matin de Dilannel donc, elle pénétra dans l'ancienne maison des frères de sang. Le bâtiment avait gagné en superbe depuis la dernière fois où elle s'y était rendue. La poussière avait déserté les tables, et les vieilles teintures sombres au mur avaient été arrachées, laissant enfin entrer une lumière saine bien que douce. L'ambiance lugubre était devenue studieuse.
L'important travail de tri réalisé à l'arrivée des ouvrages dans cette bibliothèque improvisée devait significativement faciliter le travail des frères et sœurs qui s'arrachaient les yeux à la tâche. Une dizaine de copistes étaient attablés, dévorant livre après livre, s'empiffrant d'écritures pattes de mouches, de griffonnages, de calligraphie, de fines lignes manuscrites, bref, de toute l'ancre qui avait pu être versée depuis des siècles. Sans perturber toutes ces personnes en digestion certainement difficile, Thaïs se dirigea vers la doyenne de la bibliothèque, une femme d'un certain âge, mais qui semblait encore pleine de vigueur de corps et d'esprit. Celle-ci, à l'instar de ses subordonnés, s'affairait autour d'une pile de livre, qu'elle entreprenait de trier. Un copiste, chargé de manuscrits, passa à ce moment près d'elle et la débarrassa d'un ou deux parchemins qu'elle venait de mettre de côté. Thaïs s'autorisa à la déranger quelques instants : ***


- Lemen, je suis la Chancelière Rwenaln, je vous remercie pour vous être mis aussi vite à l'ouvrage, ce travail est d'urgence capitale pour le Royaume, et j'espère que nous obtiendrons des résultats sous peu. Je n'ai pas encore reçu de nouvelles de l'Île des Roys et de Rédemption mais j'espère qu'elles viendront rapidement. Comment avancent les recherches de votre côté, avez-vu pu trouver quelques ouvrages intéressants ?
MJ 40
Information détaillées
MJ 40
MJ généraliste (EK, RdK, Arténie) - touche à tout

le Mirion 20 Dilannel du 1563ème cycle à 13h08

La femme leva ses yeux de la pile de livres qu'elle était en train d'étudier et, après avoir salué la Balance comme il se devait, répondit :

Votre excellence, il va vous falloir faire preuve d'un peu de patience, j'en ai peur. Nous avons des pistes, il est vrai, j'ai même missivé Père Mulocchi, notre plus brillant bibliothécaire, mais cela demande du temps pour rassembler et étudier autant d'ouvrages.

Selon le Père Mulocchi, il va nous falloir environ une lune* pour faire notre rapport. J'en suis désolée, mais vous devez reconnaitre que la tâche est immense !


Et elle l'était !

* 1 mois ^^
Information détaillées
Thaïs Rwenaln
Balance du Saint-Royaume
Royaume de Keldar

le Valkin 22 Dilannel du 1563ème cycle à 23h31

Une lune !? Qui aurait cru qu'autant d'ouvrages avaient survécu à la chute et au pillage d'Ithoria ? Thaïs camoufla toutefois son impatience. Cependant, elle craignait qu'un tel délai n'oblige la réalisation d'un sceau de scellement au lieu du puits. Le Mal semblait grandir de jour en jour, et s'il n'était plus à craindre que Kival soit détruite, le reste des Landes lui, était encore vulnérable.

Faites aussi vite que possible. Un grand mal réside sous les ruines de Kival. Il est toujours plus grand et je crains que nous ne sachions comment le vaincre. Nous devons savoir de quoi il en retourne, sans quoi...

Elle garda un temps sa phrase en suspens, comme un arc tendu.

Sans quoi nous aurons à affronter l'inconnu ignorants.

La tautologie était ici effrayante.

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page