Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

99 Joueurs sur Ideo (4397 inscrits) : 55 humains (2274), 22 elfes (1377), 22 orcs (746) | 5 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Vers la Porte

La communauté du cristal, Acte III
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1] [2] [3] [4] [5] [6]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Ararivudainambithor
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 29 Fagilias du 1563ème cycle à 15h36

***
Le plus petit des quatre princes s'avança vers les membres de l'Alliance et les regarda chacun leur tour. Il sourit à ceux qu'il reconnaissait, et ouvrit même largement la bouche, dévoilant une dentition parfaite, lorsqu'il reconnu Ushkaangha.
***

Bonjour à tous. Ararivudainambithor être le Slaad Erudit. Lui peut aider vous avec plein de savoirs. Merci de aider la Ruche, la Ruche va aider vous ensuite !

***
Sa façon de s'exprimer n'était pas parfaite, mais on sentait qu'il faisait des efforts pour que sa pensée corresponde un peu mieux à celle des bipèdes. Il faisait aussi l'effort de regarder ceux à qui il parlait quand il leur parlait, ce que ne faisaient pas les autres slaads, à part parfois le Prince Diplomate Mearatiyajaudohasnathar Comme certains le savaient, ce Slaad était passioné par le savoir et les livres. Ayant lu énormément d'ouvrage, il comprenait mieux les elfes, les orcs et les humains que la plupart de ces congénères.
Les moins habitués au contact télépathique ne ressentirent presque rien, à peine une très légère nausée pour ceux qui s'habituaient le moins bien, et rien du tout pour les autres. En revanche, tous eurent sur la bouche un étrange goût sucré, semblable à celui que laissent certaines plantes, même après avoir été avalées. C'était bizarre, mais pas désagréable.

Au cou du slaad était attaché un médaillon. Tous pouvaient reconnaitre l'un des quatre cristaux, ou l'une des quatre clés.
***
Information détaillées
Androlphégasnathar
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 29 Fagilias du 1563ème cycle à 15h36

Bonjour à tous, je suis Androlphégasnathar. Au nom de ma Ruche, je vous remercie de nous aider à libérer notre Roi. Votre rôle sera de protéger sa libération des menaces que nous ne connaissons pas. Nous nous occuperons des Gris. Lorsque nous serons à la Porte, vous devrez nous remettre les deux derniers cristaux pour que nous l'ouvrions. Seuls des Slaads peuvent l'ouvrir.
Pouvons-nous nous mettre en route ?


***
Nul ne savait d'où provenait ces pensées. Contrairement aux pensée bizarres des trois premiers princes slaads, ce dernier semblait s'exprimer immédiatement, à l'aide de la pensée de son interlocuteur. En d'autres termes, c'était comme si l'on se parlait à soi-même : la pensée ne paraissait pas extérieur, pas étrangère. Du coup, les elfes entendirent "Ayia" à la place de "Bonjour", et les orcs "Gron".
D'une manière inexplicable, tous pouvaient cependant percevoir que le responsable de ces idées était le quatrième prince Slaad, lui aussi porteur d'un cristal, ou d'une clé, à son cou.
Plus grand que Mearatiyajaudohasnathar mais plus petit que Meyclenweathor, Androlphégasnathar semblait fort. Mais surtout, il semblait sage, très sage. Il y avait dans ces yeux une lueur d'intelligence. Son regard était triste, mais extrêmement déterminé, presque furieux. Instinctivement, personne n'avait pas envie de contester cette créature et, surtout, personne ne voulait s'en faire un ennemi. Personne, sauf ceux qui, pour une raison ou une autre (la haine, le narcissisme, l'idiotie, l'impudence...) manquaient de lucidité.
***
Information détaillées
Luinil
Quendë, Nouvelle Lune, Terreur
Peuple Elfe

le Mirion 29 Fagilias du 1563ème cycle à 16h00

*** Luinil écouta attentivement les membres de l'Alliance se prendre la tête une fois de plus. Cela confirmait, sans leader pour chapoter le tout, sa part en vrille et tous preche pour soit même.
Ce qu'il manque cruellement d'après elle c'est très souvent l'unicité, penser collectif pour un projet ou mission commune et pas soit même...

Elle savait juste qu'elle serait dans le groupe arrière ce qui lui paraissait des plus logique. Elle connaissait bien Cenedrill et Percy pour avoir appris beaucoup avec le premier et donner un peu de son savoir sur le métier de Protecteur au second.

Elle resterait malgré tout non loin de Zvezda qui se trouvait au centre.
Il était son mentor, même si elle était très étonné de son étreinte de sa part elle se dit que cela devait se faire parmi les adorateurs de Shadaliel et qu'elle avait encore beaucoup à étudier en usage et coutume. Après tout elle était nouvelle lune que depuis peu de temps.

Elle avait hâte de pouvoir lutter contre les Gris et aider les Verts à retrouver leur Roi.
Elle était à la fois suspicieuse mais également excitée comme jamais de combattre pour cette de cause de lutter contre la non vie.
Faut pas se leurrer elle n'avait confiance qu'au sien et ceux qui vivaient en surface avec une certaine méfiance mais au moins eux se cachait pas de la vue de tous sous terre.

Remarque elle était pas la mieux placée non plus. Elle excellait dans l'art de se cacher des autres. Spécialiste de la surveillance et de la discrétion...

Pendant la phase d'attente elle s'était entraîner avec ses pensées, son esprit.
Elle entendait bien les princes Slaad et se mis à étudier cette façon dont ils leurs parlaient afin de renforcer son esprit pour éviter toute lecture de ses pensées.

Elle avait rien à se cacher mais n'aimait pas qu'on s'introduisent dans sa tête sans sa permission.
Par contre c'était une façon de communiquer des plus intéressantes et se demandait bien si un jour elle saurait faire de même. Sur le terrain communiquer sans bruit serait prodigieusement avantageux pour la progression en milieu hostile, communiquer en mode surveillance.

Elle ne connaissait les Slaads que par les dire des autres mais les trouvaient fascinant tout en inspirant le respect, une certaine menace aussi.

Comme un bon soldat elle écoutait les dire et ferai ce qu'on lui ordonne . ***
Information détaillées
Ushkaangha
Kamarad', Grande Disciple Shamane
Union de Hâvrebois

le Mirion 29 Fagilias du 1563ème cycle à 17h37

*** Cette nouvelle rencontre avec les princes slaads exalta la jeune shamane. Elle était habituée, à présent, à leur "langage" étrange, à leur façon de s'introduire, avec plus ou moins - surtout moins pour certains - dans sa tête, et seuls les mots pesants et acérés du prince guerrier lui furent désagréables. Dans toute fratrie il y en a toujours un qui aime taper du poing plus fort que les autres, les slaads n'échappaient visiblement pas à cette règle...

Avec un respect et une admiration sans borne, l'orcresse salua chacun des slaads lorsqu'ils s'exprimèrent, rendant évidemment son large sourire à Ararivudainambithor.

Puis, elle se rapprocha de Zvezda, pour pouvoir être à la place qu'on avait prévu pour elle lors du départ pour les souterrains, tout en pensant à son Lynx et en appelant de tout son cœur les esprits et les divinités orcs à veiller sur les siens et sur tous ceux qui entameraient ce périple, slaads compris. ***
Information détaillées
Elayne Maëlrhya
Keldarienne, Chapelaine
Royaume de Keldar

le Mirion 29 Fagilias du 1563ème cycle à 18h28

Elayne se massa les tempes après que les slaads eurent communiqué avec eux tous. L'irruption de leurs pensées dans sa tête avait été aussi brutal qu'inattendu. Et elle ne sut dire si ce n'était parce que Meyclenweathor lui avait paru particulièrement "envahissant" qu'elle trouva Ararivudainambithor plus doux. Même si le terme n'était peut-être pas le plus approprié.

Au delà du très fort mal de crâne, l'impression de perdre momentanément le contrôle de ses pensées étaient particulièrement étrange. Et dérangeant quelque part. Jusqu'à présent Elayne pensait que seul Keldar pouvait connaître ses plus intimes pensées et influer sur celles-ci. Désormais, elle savait que c'était faux. Si les slaads pouvaient faire ainsi irruption dans sa tête, peut-être pouvaient-ils faire plus. Peut-être pas. Sinon, sans doute l'auraient-ils déjà fait sur certains de ceux qui avaient communiqué avec eux. Le mieux était encore de ne pas leur donner de raison de les pousser à vérifier la faisabilité d'une telle horreur.

Lorsqu'elle reprît le contrôle d'elle-même, et malgré son mal de tête persistant, la première pensée d'Elayne alla à son futur enfant. Entendait-il lui aussi les princes ? Et si oui... est-ce que cela pouvait le changer... ou pire... elle implora Keldar que ce ne fusse pas le cas. En théorie, une fois le roi libéré, les verts chasseraient les gris et libèreraient Elrohir également, supposa la chapelaine. Ils devaient donc aller devant la porte de la prison de leur roi, donner les derniers cristaux aux princes ne possédant pas encore de clef, et faire face aux menaces inconnues des slaads. Une menace venant de la surface sans doute. Possiblement liée à la non-vie.

Elayne aurait eu une multitude de questions à poser aux slaads. Pouvaient-ils capter leurs pensées ? Si oui, l'enfant à venir qu'elle chérissait déjà, en avait-il en son seing ? Comment les gris étaient-ils devenus gris ? Pourquoi avaient-ils attaqué il y a quelques cycles ? D'où venaient-ils ? Après tout ils avaient surgi de Son Royaume. Pourquoi la Taurë ?

Bref tout un tas de questions qu'elle ne pouvait poser car ce n'était ni l'endroit, ni le moment, et qu'elle n'était personne d'autre qu'une de Ses enfants venu aider. Dans ce moment de rencontre formel, ce n'était pas à elle de s'exprimer. Tout comme elle avait choisi de ne pas participer aux décisions stratégiques. Elle participait à l'organisation des soins, car l'idée de Tabatha, en cas de soucis, était bonne. Mais pas plus.

Elle se demandait également si les slaads qui n'étaient pas des princes avaient une certaine autonomie ou s'ils ne vivaient que pour servir, obéissant aux ordres de leurs supérieurs sans forme de conscience propre. Elle se demandait aussi si l'organisation de cette Alliance, si différente de celle des différents Royaumes, faisait sens à leurs yeux. S'ils ressentaient des sentiments, s'ils avaient la moindre notion d'individualisme... oui beaucoup trop de questions. Et parfois trop indiscrètes pour être posées.

Peut-être aurait-elle, si Keldar le voulait, l'occasion d'en poser quelques unes durant le trajet, peut-être pas...

Et puis elle n'avait pas envie de risquer de vexer, ou contrarier les princes. Ils semblaient tous très puissants, même ceux, dont les forces complémentaires, n'étaient pas physiques. Et puis le prince, probablement appelé à succéder au roi qu'ils devaient délivrer paraissaient... à la fois fort, intelligent, et déterminé. Triste aussi, sans doute parce qu'à l'instar des elfes, il s'était retrouvé à demandé de l'aide "d'inférieur", car ils ne pouvaient probablement que juger les petites choses agitées qu'ils étaient comme des êtres inférieurs.

Et lui vînt la question de l'âge que pouvait bien avoir ces imposants princes, et leur roi.

Tellement de questions, probablement futiles, qu'il fallait taire.

La seule question à laquelle elle devait répondre était : devait-elle se présenter elle-même comme l'avait fait les princes, ou laisser un diplomate le faire à sa place ?

La politesse élémentaire voudrait qu'elle se présentât. Pour une question de cacophonie cependant, mieux valait laisser faire les habitués. Et puis Androlphégasnathar semblait, logiquement, pressé de se mettre en route. Alors, il lui parut plus sage de laisser un déléguer la présenter. Elle inclinerait respectueusement la tête lorsque son nom serait énoncé.

Elle se serait bien vue cependant, à la manière des slaads, se présenter comme Elayne, dont le rôle est de panser les blessures aux corps et aux âmes.
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Commandante des Traqueurs
Empire de Kohr

le Mirion 29 Fagilias du 1563ème cycle à 19h58


Tabatha fit une petite grimace en réponse au refus d'Éléa de lui donner une galette.

La main que la Commandante appliqua sur les cheveux roux, brillait d'une lueur blanche et non bleue, comme la magie d'Altération l'ordonnait.

Pas de galette… Pas de vision ultime !

Éléa serait tranquille un moment. La puissance du sort de régénération avait fait ses preuves. Et Tabatha se sentait ainsi plus rassurée.

Les Princes étaient là et Tabatha hésita un instant avant de se présenter à eux.

Une plaisanterie était une plaisanterie mais elle devait rester également concentrée sur ce qu'elle devait faire.

Bon d'accord ! Une jolie vision ultime contre une friandise ! Il doit bien te rester un vieux bonbon de Jessy dans les poches non ?

Cette fois, la main qui effleura la joue d'Éléa luisait d'une belle lueur bleutée…

Voilà ma belle… N'oublie pas mon bonbon !

En ce qui concernait Éléa, c'était fait.

Il restait Ranmax et Fiz… Angus de saint Gil et… Ah oui ! L'armoire ithorienne. Anatole ? Non… Il s'appelait Anathème !


"Forge ton esprit pour mieux tremper tes lames" Aliénor Defrancie
Information détaillées
Ranmax
Archimage de la Destruction, Haut Consul
Confédération Arténienne

le Mirion 29 Fagilias du 1563ème cycle à 21h47

une main sur la tête, l'autre serrant son bâton d'Archimage plus fort, le nêr ferme les yeux et à l'air de se battre avec lui même.

Visiblement, la sensation est douloureuse mais, à force de respirer de plus en plus lentement, il ne garde qu'un visage douloureux.

Les yeux restent clos, la douleur à l'air de s'estomper, il déglutit, goûte et re-goûte le bout de sa langue qui claque parfois dans l'air, curieux, surpris et finalement, il ouvre les yeux écarquillés quand Androlphégasnathar s'exprime.

Sa respiration devient plus vive et si la douleur reste visible à al façon dont les épaules se contractent et les quelques rictus malformés, il n'en est pas moins surpris et commence même à sourire.

Il reste un moment ... 5 ou 10 secondes en mode pause, ne bouge pas et n'a pas l'air de réfléchir.
Finalement, ses épaules retombent, sa main se desserre de son bâton et il regarde de nouveau en direction des slaads, les yeux différents entre curieux et respectueux.

Il regarde les uns et les autres, personnes n'a l'air de prendre la parole, il s'avance un peu.


Nrsrvqz, uz sz ndssz ErnsrT, jzbezbt kz mdbv eznfdnqeze, ermp kz mdbv rpkze.
Chaque peuple est représenté ici pour vous accompagner dans votre quête.

Nous sommes prêt, nous vous suivons.


Il s'incline légèrement par respect et va se placer au mieux dans le désordre des gens du dessus.

Information détaillées
Arkhon Addash
Chef du Cerkl', Gouverneur' d'Drogmar
Union de Hâvrebois

le Mirion 29 Fagilias du 1563ème cycle à 23h10

Et merde, c'est reparti se dit Arkhon en sentant les slaads pénétrer son esprit. Il ne dit rien, salua d'un geste du menton les princes qu'il avait croisé voici peu. Décidément, il ne parvenait pas à s'habituer à cette présence dans son crâne qui lui faisait un mal de chien.

Une fois qu'ils se furent exprimés, Arkhon se dirigea péniblement vers l'arrière du groupe, derrière les 3 elfes Cenédrill, Percy et Luinil.

Il prit une gorgée d"alcool fort pour se booster et suivit le mouvement. Après ça, il prit le temps d'inspirer à fond par le nez et d'expirer par la bouche. Il se sentit assez vite mieux. Ca allait commencer...

Information détaillées
Angus de Saint Gil
Keldarien, ~ Patriarche du Temple ~, Herdreaserden
Royaume de Keldar

le Joriol 30 Fagilias du 1563ème cycle à 06h11

Les groupes furent donc mis au point. Sans attendre, Angus se chargea de ceux dont il avait la garde, pour leur assurer une certaine régénération durant quelques jours. Au moins n'auraient-ils plus à se soucier de leur énergie vitale durant leurs déplacements dans la forêt hostile.
Puis, après la marche vers le sud, l'arrivée devant les fameux slaads verts, ceux que l'on nommait les princes.

Là, immédiatement, une sensation de malaise incommensurable se saisit d'Angus dès que les créatures pénétrèrent de force dans son esprit. Un mélange de douleur et d'impuissance. Par le passé, Angus avait déjà eu à faire avec une impression plus ou moins semblable, quand il entrait en communion avec Keldar et que ce dernier lui parlait ou lui montrait Sa Voie, mais rien d'aussi agressif, rien d'aussi intrusif. Et cela, c'était le moins que l'on puisse dire, ne lui plaisait pas.

Il regarda nerveusement tous les autres autour de lui : l'effet était quasi le même pour tout le monde. Ici des poings qui se serraient, ici des grimaces de douleur, ici des nausées. Seuls certains, sans doute ceux qui avaient l'habitude de ce genre de "conversation", semblaient réagir sans trop de mal. Une question d'habitude ?

Angus, fort contrarié par ce phénomène, et acceptant mal que ces créatures sondent ainsi son esprit, fut tenté d'utiliser la dernière arcane de Justice, celle qui permettait Son Fils de résister à toute attaque magique. Il se reprit néanmoins très vite : cette façon de communiquer était-elle magique ? Dans ce cas, Son Don fonctionnerait, mais si cela s'agissait en fait de "simple" télépathie, sans doute que la Transcendance n'aurait aucun effet.

Ce fut donc un Angus quelque peu contrarié qui attendit la suite des événements.

*** Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Il est avec moi. Keldar est mon Berger ***
Information détaillées
Cenedrill Gallor
Quendë, Zénith
Peuple Elfe

le Joriol 30 Fagilias du 1563ème cycle à 08h09

Cenedrill se mit à coté des Slaads, au plus proche qu'il pouvait de son Ami le Gros Lézard.
Pour Cenedrill avoir diverses personnes qui parle dans sa tête n’était pas nouveau, c’était peut être à cause de cela que cela ne le dérangeait en rien ...

Haaa mon Gros Lézard Meyclenweathor, alors voila enfin tes Frères, bien bien bien. Et toi toujours le plus Fort ? hi hi hi , il faudra me le prouver avec lors des combats avec tes ennemis grisâtres.

Wuaiiii cela fait longtemps

Et mon cure dent, tu l'as toujours ?

Cenedrill aimait bien ce Grand, Gros Lézard.


La paix existe dans toutes les langues.
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Commandante des Traqueurs
Empire de Kohr

le Joriol 30 Fagilias du 1563ème cycle à 10h00


La mage kohrienne avait fait ce qu’elle avait à faire et ce qu’elle pensait le mieux.

Si certains avaient répondu à son appel écrit, d’autres l’avait ignoré. Elle enverrait un dernier courrier avec une liste de noms. Un duo de protecteurs pour des groupes de combattants. Une organisation qu’elle pensait efficace.

Ensuite, elle n’interviendrait plus dans les affaires des autres. Elle prendrait l’avis d’Elayne et si cette dernière était d’accord, elles s’occuperaient de leurs protégés en priorité. Si d’autres n’avaient pas compris que des vies étaient en jeu, elle ne pouvait rien y faire. Et si elle se donnerait sans compter, elle ne pourrait pas le faire pour tout le monde. Chacun devait savoir que faire et comment le faire. Et c’était loin d’être le cas actuellement.

Dans son sac, arc et carquois étaient enveloppés de linges propres. Le bois vernis de l’arme avait été nettoyé avec soin, sa corde attentivement vérifiée. Les flèches, elles aussi avait été inspectées. Ses armes d’archerie étaient impeccables et prêtes à semer la mort.

Son armure shrinn, d’un rouge sang très sombre, elle aussi, avait été parfaitement astiquée et inspectée. Elle luisait faiblement, camouflant Tabatha et cerise sur le gâteau, la magie de l'armure, déstabiliserait tout ennemi dans ses attaques contre elle.

Fixées à ses hanches, ses superbes dagues d’acier brillant, enjolivées de runes dorées, attendaient sagement dans leurs fourreaux de cuir noir. Ses griffes, comme Tabatha les nommaient avec une certaine fierté mêlée d’humour.

Une sangle fixait un autre fourreau au travers de la poitrine de la Commandante. Dans cet étui, habillée de cuir rouge, une longue et fine lame d’acier bleuté, rehaussée de ciselures d’or fin. Le stylet empoisonné de sa mère. Une arme de femme fatale plaisantait Aliénor en lui offrant son stylet.

Tabatha s’était avancée après les autres et comme eux, subit les attaques inconscientes des Princes.

Celle du Prince Diplomate, que la jeune femme ne connaissait pas, fut la première. La mage kohrienne n'en souffrit pas véritablement. Elle en éprouva une gêne étrange mais pas vraiment douloureuse. Elle s’étonna surtout de la façon dont le slaad s’adressait à eux. C’était bien plus clair que ses « dialogues » avec l’Erudit.

Les tympans de Tabatha furent mis à rude épreuve et elle eut l’impression que son cerveau se liquéfiait, quand le Prince Guerrier s’imposa après son frère. Cette fois, la douleur était bien présente. Des larmes embuèrent ses yeux verts sans qu'elle puisse rien y faire.

Puis vint une vague d'une certaine douceur qu’elle connaissait bien. Et surtout, le goût sucré qui tapissa lentement sa gorge. La Commandante, malgré les bourdonnements dans sa tête, réussi à adresser un pauvre sourire au patient Prince Ararivudainambithor. Elle avait confiance en l’Érudit.

Le fameux Prince longtemps resté inconnu se dévoilait enfin. La créature différait de ses frères dans sa façon de s’exprimer. Il était celui avec qui un dialogue devenait facile.

Tabatha inclina légèrement sa tête après avoir regardé chaque Prince.

Une épreuve l’attendait encore. Elle devait s’adresser au Guerrier. Et si la douleur dans sa tête s’était à peine atténuée, elle devrait pourtant subir une nouvelle attaque mentale sans se plaindre.

Mes respects Prince de la Guerre Meyclenweathor ! Je me dois de solliciter votre avis avant que nous descendions dans le noir. Je me nomme Tabatha… Je suis celle qui portera l’artéfact de feu. La sphère de feu ! Notre luciole ! Je suis certaine que vous saurez répondre aux questions que je me pose. Devrais-je marcher en tête pour éclairer notre route ? Devrais-je me tenir aux cotés des Princes… Ou rester auprès des cristaux ? Quelle sera la meilleure façon d’utiliser les pouvoirs de notre Luciole de feu, une fois en marche sous la terre ?

Maintenant, l’attaque mentale allait venir !

Et même si Meyclenweathor la félicitait chaleureusement de son initiative, elle allait souffrir une nouvelle fois…


"Forge ton esprit pour mieux tremper tes lames" Aliénor Defrancie
Information détaillées
Éléa
Kohrienne, Traqueuse Impériale
Empire de Kohr

le Joriol 30 Fagilias du 1563ème cycle à 11h37

*** Commençant à bouder, la jeune fille se résigna tous de même à fouiller dans sa besace à la recherche d’une quelconque sucrerie à offrir en échange à sa Commandante. Farfouillant et trifouillant longuement, un peu trop peut-être, Éléa finit par sortir un petit bonbon au caramel enroulé d’un papier brun. Peu contente de s’en défaire, elle le déposa malgré tout dans la main de Tabatha.
***

Tiens…
Et mmfh… merci...


*** Faisant la moue, l’adolescente resta les bras croisés à observer les alentours, profitant d’un nouveau regard sur l’environnement grâce à la vision ultime de sa Commandante. ***
Information détaillées
Irielle Addash
Goboroktar, Ambassad'rice, Sphèr’ du Cerkl’, Goboroktar du Cerkl', Ambassadhrice pour la non vie
Union de Hâvrebois

le Joriol 30 Fagilias du 1563ème cycle à 12h48

*** Irielle avait suivit Arkhon, dans le plan elle devait être proche d'Arkhon, qui lui même était proche de Luinil qui elle même était proche de Zevzda...

Elle écouta les princes, heureusement pour elle, elle s'habituait à ces échanges télépathiques et avait déjà conversé avec tous les princes.

Ranmax donna le départ aux slaads leur confirmant qu'il étaient prêts.

Arkhon ne semblait toujours pas habitué à cette intrusion dans son esprit alors elle posa sa main sur son bras et lui redonna de l'énergie par un sort de plénitude.

Ensuite elle se tiendrait prête à avancer. ***
Information détaillées
Percy Yesauld
Nouvelle Aube
Peuple Elfe

le Joriol 30 Fagilias du 1563ème cycle à 18h30

Voilà que son Maître allait se coller au plus près des lézards verts.

Cela n'arrangeait pas ses affaires, surtout qu'il avait beaucoup de mal à supporter l'intrusion dans son esprit.

Pourtant, il ne ressentait pas de douleur.

Juste un malaise. Un malaise persistant. Comme s'ils essayaient de lire dans ses pensées.

Impression sans doute, il était tellement insignifiant pour eux.

Il suivit Cenedrill, le gratifiant au passage d'une plénitude.

Après tout, il devait aussi soutenir son mentor.

Luinil l'avait gratifié d'un sort de flou, il n'avait même pas eu le temps de la remercier qu'elle avait déjà disparue.

Il focalisa ses pensées sur le salut qu'il devait aux princes, espérant que cela suffirait à les détourner de lui.

Pendant ce temps, tout le monde y allait de son petit couplet sur la stratégie à tenir.

Mais finalement, c'était qui le chef ?

Pour lui, s' en tenir aux ordres de son Maitre. Il avait la force avec lui.

Sueur, sang et abracadabra...paf le mage
Information détaillées
Raistlin
Flamme Rouge
Confédération Arténienne

le Valkin 31 Fagilias du 1563ème cycle à 00h40

La levée du camp s’était effectuée vite et bien. Sous l’impulsion des hôtes elfiques, chaque délégation s’était animée lentement mais d’un seul mouvement. Dans les pas de Fiz et de Ranmax, Raistlin avançait silencieusement.

Quand ils franchirent le col marquant la limite du cirque sacré, pas un souffle de vent ne soufflait. Momentanément l’Orgue Eolien était muet, lui semblant comme une oraison aux présages incertains. La présence des arténiens, havreboisiens, ithoriens et autres khoriens dans ce lieu sacré avait semblé une hérésie pour les habitants de la Taure.

Derrière eux les sentinelles de la Vallée n’avaient pas caché leur satisfaction d’assister au départ de ce troupeau d’étrangers. Devant eux la vingtaine de porteurs de livre, de toute religion et de tous horizons, cheminaient dans un agréable brouhaha multilingue.

Comme le soulignent la forme et la nature de leurs interventions, de toute évidence, chacun a une expérience du combat. L’échange se déroule en bonne intelligence, rythmé par les inclinaisons et les suggestions. Les trois stratégies qui s’assemblent et parfois se superposent font sourciller le vieil arténien.

Le mono bouchon arténien, la double corolle elfique et le triple supo havro-khorien lui apparaissent comme autant de formations dignes d’intérêt. Il les grave en mémoire, avec la conviction que, finalement, la meilleure option sera dictée par les circonstances et l’environnement.

Le silence s’empare de tout le groupe quand ils rejoignent les slaads déjà rassemblés par dizaines. Alors que des sauriens continuent d’affluer des montagnes alentours, le groupe se resserre subrepticement. La fière troupe de combattants de la vie, dominée en nombre et en carrure, n’en mène pas large sur le coup. La prise de parole des quatre princes fait vaciller le groupe par vagues successives.

Les nobles introductions télépathiques laissent Raistlin hagard. Le regard halluciné, le teint cireux, la barbe frémissante et la commissure des lèvres humide, il lutte contre une migraine foudroyante et une nausée incontinente. Entre reflux gastriques et concentration boiteuse, son estomac et son cerveau sont en feu. La simple réminiscence des pensées formulées directement dans son esprit suffisent à mettre son équilibre en péril.

Quelques paroles prononcées par l’un des quende percent furtivement l’abime d’inconfort. Il reconnaît la première voix entendue en pénétrant dans la Vallée, la veille. Le ton est subtilement différent, le propos est étrange, suffisamment pour arracher un sourire piteux et une répartie volontaire.

Il titube en direction de l’elfe, maladroitement, tétanisé par les intrusions mentales et le vide abyssal qui s’en est suivi. Il termine sa course à quelques pouces des orteils de Cenedrill Gallor avant de réaliser, malencontreusement trop tard, qu’il se trouve au contact des lézards.

Immobilise, les bras le long du corps, sa lourde carcasse oscillant dangereusement en des cercles parfaitement irréguliers, il entend l’elfe de la Taure interpeller l’un des [i]slaads. Interloqué il questionne l’intrépide en douce, articulant avec difficulté entre deux haut-le-cœur.


Sérieux ?! Vous… vous connaissez… vraiment… avec MaryG… Michou.. Meycla… Lui ?

Un énième relent gastrique l’interrompt définitivement, suivi d’une barre au crane. Soucieux de faire contre mauvaise fortune bon cœur il sourit de son mieux.
Information détaillées
Cenedrill Gallor
Quendë, Zénith
Peuple Elfe

le Valkin 31 Fagilias du 1563ème cycle à 08h20

Cenedrill regarda arriver Raistlin , dans un état ... heuuu comme un humain qui traverse la Taurë ...
D'un signe de tête il remercie Percy, puis reviens sur Raistlin.

Reprenez votre souffle grand père, je vous ai vu arriver depuis le haut de la colline avec votre barbe blanche hi hi hi, pensez à la cacher dans les souterrains.
Viiiiiiiii je connais bien Meyclenweathor, nous avons combattu cote à cote, ensemble contre la non vie déjà il y a bien des lunes. C'est mon premier Slaad.

D'un geste théâtrale d'un geste de la main Cenedrill lança :
Voila Meyclenweathor le plus Grand, Gros, Fort des Lézards, sans manquer de respect aux autres attention.
Bon d'accord c'est pas le plus gros ... mais il est impressionnant ... non !


Wuoaiii continue comme cela et tu vas finir par t'en prendre une ....
Mais non, Meyclenweathor connait ceux qui l'ont aidé.
Qpj kl iqpc ol vndnymjc
Haaaa voila le p'tit nouveau ....

Les yeux pensifs Cenedrill semblait parler tous seul , comme à lui même.
En regardant de nouveau Meyclenweathor, il dit à voix basse
Non sans blague , mon cure dent te plait ?


cenedrill arborait son plus beau des sourires ... c'est à dire moche ...
La paix existe dans toutes les langues.
Information détaillées
Kromägg
Forger'ork, Uruk Ash Amal
Union de Hâvrebois

le Valkin 31 Fagilias du 1563ème cycle à 09h53

Qu'est-ce ke être cette merde ?????

Kromägg, en elfique s'il vous plait, n'avait pu s'empêcher de lâcher ce juron. Tout d'abord, il tenta de se déboucher les oreilles, puis se tapa la tête, puis la secoua (la tête hein) de gauche à droite, puis réalisa que ces voix qu'il entendait, en fait, ben elles étaient en plein dans sa caboche...

Il regarda les lézards géants : ces machins-là avaient donc la possibilité d'entrer dans les esprits des gens ? Ho les enfoirés ! Savaient-ils lire dans les pensées aussi ? Bordel de gnoll, Kromägg aurait fort intérêt à tourner sa lang....ha non.... tourner ses pensées sept fois dans son cerveau avant de les penser. Enfin vous avez compris....

Alors c'était bizarre ! D'abord le malaise, puis la douleur en tentant de s'opposer à cette violation manifeste de vie privée, puis une nausée intenable qui eut comme résultat de voir les magnifiiiiques bottes d'évitement d'Alantas recouvertes de gerbe. Comme quoi, cette fois-ci, ben pas d'évitement. Confus, l'ork dit à son malheureux voisin :


Désolé, kohrien....

Et désolé, il l'était ! Alantas devait être à ce moment présent l'un des seuls impériaux que l'Uruk ne voulait pas souiller... tant pis.
Au bout de quelques minutes, Kromägg alla mieux et reprit des couleurs.

Ark, Khelnor s'ra kontent !!
Information détaillées
Raistlin
Flamme Rouge
Confédération Arténienne

le Valkin 31 Fagilias du 1563ème cycle à 15h49

L’impression de gueule de bois s’en va presque aussi vite qu’elle est arrivée. Dans la seconde, les paroles de Cenedrill offrent à Raistlin une distraction bienvenue qui soulage son malaise premier.

Une ombre de perplexité fige fugitivement son expression lorsque plusieurs interlocuteurs semblent surgir du néant sinon de la bouche du quende. Il n’en faut pas plus pour attiser la curiosité de l'arténien.


Pas d’inquiétude, d’ici peu je gage que mes poils seront gris de poussière et noirs de terre…

Sans transition, il remonte sa barbe jusqu’au visage. L’effet est spectaculaire, la grosse barbe drue le masquant entièrement jusqu’aux yeux.

Ma barbe est un masque !!

Sur ces mots il hausse les sourcils une bonne dizaine de fois. Et cette touffe surmontée d’un crâne lisse est incontestablement une étrange vision. La voix tranquille du vieux émerge de l’étrange tête d’œuf.

Il est foutrement impressionnant Mayflo… Meyweath… ce Prince Guerrier !
Par hasard vous n'auriez pas un petit conseil à partager pour survivre à un combat avec eux sans se faire piétiner ?


La barbe retombe, en pétard, formant un angle perpendiculaire aux faux airs de crinière d'occasion. Il rajoute à voix basse.

Il n'y a plus qu'à espérer qu'ils ne vont pas se mettre à courir droit sur nous...

La puissance des slaads est écrasante, pourtant il ne ressent aucun doute. Les autres porteurs de livre ne cillent pas plus. Considérant qu'un petit vomi est principalement un événement annexe à une cause notoirement bienfaisant, il est tranquille.

Alors il patiente, laissant faire le temps pour que la petite armée et la grande escouade se rassemblent, et il marmonne tout bas.


Oa Vdu fnvuiu lr urvvr dffrx d g'runovlir.
Gr Vni lrf daitdop, ra mruur nmmdfina,
Tnauvd mr jo'ig rudiu, ru goi lnaad gd yir.

Mr cirahdiu ar hou edf ervlo.
Jorgjo'oa dovdiu-ig wdtdif mvo
Jo'oa Gina l'oa Vdu rûu dhhdivr?

Mreraldau ig dlyiau jo'do fnvuiv lrf hnvruf
Mr Gina hou evif ldaf lrf vruf,
Lnau frf vokiffrtrauf ar gr eovrau lrhdivr.

Fivr Vdu dmmnovou, ru hiu udau edv frf lrauf
Jo'oar tdiggr vnakrr rtenvud unou g'noyvdkr
Information détaillées
Poulos
Sergent de la Légion
Empire de Kohr

le Valkin 31 Fagilias du 1563ème cycle à 17h59

** Le Légionnaire ne si attendais pas du tout ... arrivé un peu comme un cheveux dans la soupe. On ne lui avait pas dit grand chose.

Il pris du temps avant de comprendre que les Slaads lui parlais par télépathie et il ce tenait la tête. la douleur était forte. Le plus compliqué était d'essayer de rester concentré sur ce qu'ils leur disaient.

Il ne voulait pas leur demander de répéter .... l'expérience n'était pas agréable.

Il en avait connue des gueule de bois ... mais rien avoir avec cette expérience !! **

Information détaillées
Arkhon Addash
Chef du Cerkl', Gouverneur' d'Drogmar
Union de Hâvrebois

le Solior 1 Solianas du 1563ème cycle à 11h52

Par les saintes burnes de Keldar!

C'était sorti tout seul, et le visage du chef du Cerkle était devenu un peu plus blanc que vert...

Arkhon avait rapidement vérifié qu'aucun keldarien n'était trop proche, et serait soulagé qu'aucun ne l'ait entendu mais proposerait une mine contrite à celui ou celle qui avait pu entendre ses mots l'air de dire "oups, ça m'a échappé, désolé".

Il serait affligeant de voir l'Alliance balbutiante renvoyée ad patrès pour un simple juron que le chef du Cerkle utilisait depuis Naz'Gar et l'expérience du nord mais la vision de ce groupe -que dis je- de cette armée de slaads commandée par la pensée des 4 princes dont la puissance n'est plus à démontrer avec quelque chose d'enivrant.

Enfin, tant qu'ils étaient du même coté. Arkhon ne put s'empêcher de frissonner à l'idée que cette machine ne se retourne contre eux et ne broie leur petit groupe, qui tout puissant qu'il était, n'avait aucune chance de rivaliser avec leurs encombrants alliés...

La main de sa douce posée sur son bras le ramena un instant dans la réalité mais les princes étaient toujours aussi perturbants. Perturbants mais aussi fascinants, surtout Androlphégasnathar.

Bientôt ils se mettraient en chemin. Bientôt ils sauraient si les choix qui avaient été posés étaient les bons et si les mesures de sécurité qu'ils avaient prises étaient suffisantes. Enfin, bref, on en saurait plus une fois devant la porte et d'ici là, il ne leur restait que la prière pour les faire avancer...


Srohor zrtr, wrhccr dmt ljmd ro stjori' c'Bcchblyr!

Et Arkhon attendit comme tout le monde le signal du départ...
Information détaillées
Zvezda
Quendë, Garde Royal de Shadaliel, Garant des Esprits, Prêtre des Valar
Peuple Elfe

le Dolink 2 Solianas du 1563ème cycle à 09h13

Comme un nuage embrasé par la lune devant laquelle il passe ; comme l'eau teintée par la goutte d'encre qui vient d'y choir ; comme les feux du jour qui rosissent la toile de la nuit : contact, mélange et réciprocité. C'étaient là deux milieux étrangers l'un à l'autre et qui se teintaient néanmoins de la couleur de l'autre à son contact. Ils apprenaient chacun l'existence d'autrui, ou plutôt constatait l'épaisseur de cette existence dont ils n'avaient qu'entendu parler. Les peuples vivants d'Idéo rencontrait les Slaads, et les Slaads rencontraient la vie.

Le Garde Royal s'avançait calmement vers les Slaads. Mentalement, il photographiait la disposition prise par le groupe. Dans cette zone franche, sans que la stratégie ne soit encore appliquée, l'emplacement de chacun serait fondamental, révélateur. Les trois arténiens ensemble, les deux Addash, les armées du Juste. Rien que de très normal. Kromägg et Alantas, bien. Habile de la part de l'ork, de compter sur pareil allié à son insu. Tabatha Defrancie et Elayne Maëlrhya, moins normal. Y avait-il une nouvelle inscrite au rang des fidèles d'Altarielle ? Ne se contentait donc pas de prier Keldar, dans le Nord ? A ses côtés Angoth Farenwë, au devant Percy Yesauld et Cenedrill Gallor, bien, et où était Luinil ? Là, soit. Le Premier Peuple tenait son rang.

Le Garde Royal s'avançait calmement vers les Slaads. Mentalement, il se préparait à l'impact, impact qui advint sans tarder. Il retrouvait dans cette absurde torsion de la trame de la réalité quelques anciens souvenirs, du temps d'Elrohir. Cela fit comme un vent, un vent spécial qui déformerait les visages et y imprimerait l'effarement. Cela passa bien vite mais fut néanmoins révélateur : les slaads n'étaient pas une espèce naturelle. Quoi qu'ils soient, ils n'avaient pas été conçus par Galmaniel, et formait donc une insulte à la Vie. On pouvait s'allier avec eux, mais jamais il ne faudrait s'y mêler. On ne se mêle pas à l'insulte. Et les propos du Quatrième... Quelle donc nouvelle sorcellerie était-ce là ?

Le Garde Royal s'avançait calmement vers les Slaads. Lorsqu'il arriva devant eux, il déclama, fort et haut, bien plus haut que sa petite taille :

Comme l'on dit mes compagnons, nous sommes prêts. Nous vous suivons.
Il faut prendre le langage et le tordre pour en extraire le jus.
Thème
Information détaillées
Bashnag
Goboroktar du Cerkl'
Union de Hâvrebois

le Dolink 2 Solianas du 1563ème cycle à 12h22

*** Pour Bash, la télépathie était une grande nouveauté. Et il n'aimait pas du tout ça. Se calant dans le d'Arkhon, attrapant ses épaules, le jeune Gobo s'écrase le crâne violemment contre le dos et l'armure de son chef.

Le sang perle le long de son nez. Reniflant bruyamment, il continue d'observer la scène.

Plongeant sa main dans sa poche, il en sort six pierres aux grosses runes qu'il tripatouille avant de les embrasser puis les ranger. ***


M'hzt Tdr fxat ladbzfg zg m'dht ladbzfg h'v'iwzt bzt lfagilt ead f'jzfgjzjxfg yx !

*** Passant sa main sur son visage, il étale le sang se barrant le visage comme une peinture de guerre. ***
Information détaillées
Anathème
Voix des Justes, Inquisiteur, Seigneur de Waldemen
Royaume de Keldar

le Dolink 2 Solianas du 1563ème cycle à 12h33

Outch, ils y allaient pas de main morte avec leurs pensées. S'il se souvenait de la sensation lorsqu'il avait rencontré le prince Baldiqapsteq voilà plusieurs cycles, rien n'aurait pu le préparer à l'assaut du deuxième prince principalement qui broyait littéralement les pensées par sa télépathie.
Il mit un petit instant à se remettre, le temps d'être certain de retrouver ses propres pensées, heureusement que les 3 autres avaient été plus doux dans leur façon de faire, mais pour tous, c'était une expérience assez enrichissante bien que spéciale.
Il s'approcha à la suite de Ranmax


Je suis Anathème, représentant du Saint Royaume avec mes compatriotes, Elayne Kramer et Angus de Saint Gil… Il désigna les deux autres keldariens…
Nous sommes prêt à nous mettre en route.
J'abattrai le bras d'une terrible colère, d'une vengeance furieuse et effrayante sur les hordes impies !

Anath'Thème du renouveau
Information détaillées
Angoth Farenwë
Initié des Secrets, Législateur Aérien
Peuple Elfe

le Dolink 2 Solianas du 1563ème cycle à 12h49

L'elfe, aux côtés de Zvezda réprima un haut-le-coeur, envahit par des pensées qui brouillait les siennes propres. Les autres ne l'avaient préparé à ça. Puis l'emprise se clama peu à peu. Si Altarielle n'en avait fait mention, c'est qu'elle avait dû s'habituer ou s'adapter se dit-il en reprenant progressivement le cours de ses pensées. Chacun des lézards semblait avoir un effet légèrement différent dans leur communication époustouflante ; finalement comme dans chaque peuplade.

Il se sentit obligé de dire quelque chose, représentants leur peuple, Zvezda étant connu pour ses grandes qualités diplomatiques, et Cenedrill semblant quelque peu... Il ne savait quoi.
Il salua les sauriens avec un signe de paix.


Aiya, princes. Nous sommes-là pour honorer notre alliance, et vous montrer notre volonté de nous entraider, tous peuples d'Idéo unis, pour que fiance il puisse y avoir entre nous toutes. Et que chacune trouve sa juste place en ce monde.



Information détaillées
Cenedrill Gallor
Quendë, Zénith
Peuple Elfe

le Lüdik 3 Solianas du 1563ème cycle à 11h32

Le visage de Cenedrill était tourné vers Raistlin et il marmonna à son tour

Ztkegrhg gk wcrpogoj sg kgdzb
Vcrk zwob uog vcjhg re uog jtpg.


Cenedrill secoua la tête.

Vous vous y ferez , après leur voix c'est comme du miel sur une fleur que l'on peut manger.
Wouaiii mais bon nous on est secoué ...
Ho parle pour toi !
Quoi ! t'en veut une ?
Commencez pas s'il vous plait ....

Cenedrill leva les yeux au ciel ...


La paix existe dans toutes les langues.
Information détaillées
Meyclenweathor
Quendë
Peuple Elfe

le Lüdik 3 Solianas du 1563ème cycle à 16h31

***
Cenedrill parla à Meyclenweathor, et celui eut un rictus. Ses lèvres, ou ce qui s'en rapprochait, découvrirent ses dents longues. Dur de savoir si c'était un sourire, ou un examen d'hygiène.
Cenedrill mais aussi Tabatha et Raistlin purent percevoir à nouveau la pensée sauvage du Pinrce Guerrier e Prince Guerrier eut un rictus qui découvrit ses dents longues.
***

Bonjour Petit Elfe. Merci pour cadeau. Dents Meyclenweathor propres, très. Grâce petit os. Mieux pour bataille et pour stratégie !

***
Il ponctua son propos d'un coup de patte sur le sol. Ce n'était pas de la rage, plutôt une sorte de réjouissance personnelle. Si Cenedrill était depuis longtemps habitué aux pensées chaotique du grand slaad, c'était moins le cas pour les deux autres. Tabatha, qui avait déjà fréquenté Ararivudainambithor à deux reprises, ne ressentait qu'à moitié les effets néfastes de la télépathie. Pour Raistlin, c'était plein pot : l'intrusion sans précaution du grand lézard semait la pagaille dans ses idées, qui devenait confuses quelques instants, et occasionnait de fortes douleurs. C'était un peu moins fort que la première fois, mais toujours bien là.

Puis il répondit à Tabatha, sans la regarder, faisant toujours face à Cenedrill. Là encore, les trois individus les plus près du grand lézard pouvaient capter ses pensées, avec les mêmes effets secondaires.
***

Meyclenweathor pas connaitre Luciole. Ararivudainambithor lui dire porter bien haute. Sinon ombres. Et gêne. Vous être devant avec Luciole. Bien haute. Ça bonne stratégie !
Information détaillées
Mearatiyajaudohasnathar
Quendë
Peuple Elfe

le Lüdik 3 Solianas du 1563ème cycle à 16h47

***
Mearatiyajaudohasnathar inclina légèrement la tête lorsque des individus différents vinrent saluer les slaads. Il fit ainsi avec RanmaX, Arkhon et Irielle qu'ils reconnaissaient, Anathème, Zvezda et enfin Angoth.
Après les présentations d'usage, il émit de nouvelles pensées. Tous les membres de l'Alliance venus participer à cette quête souterraine purent entendre ceci :
***

La Ruche remercier encore vous être venus. Escorte mener les Princes et vous vers bonne galerie. Là-bas les Princes et vous retrouver armée slaad. Descendre vers Porte. Ca être galerie de la Ruche. Pas de Gris. Mais devoir être prêt pour combat quand même.

***
A nouveau, tous purent sentir les pensées naitre à l'intérieur de leur crâne. Même si c'était toujours un peu moins bizarre la seconde fois, tous ressentaient encore les inconvénients de ce mode de communication hors du commun, mais avec moins de puissance que la première fois. On aurait dit que le Slaad faisait attention à ne pas trop "s'imposer", pour ne gêner personne. Mais il en gênait quand même de nombreux.

Puis il se mit en route vers l'ouest, sans attendre. Il semblait suivre le chemin. Certains soldats de l'armée conséquente des slaads, que le diplomate avait appelé "escorte", partirent en éclaireur. D'autres, presque les trois quarts, restèrent pour protéger les Princes.
***
Information détaillées
Ararivudainambithor
Quendë
Peuple Elfe

le Lüdik 3 Solianas du 1563ème cycle à 16h54

*** Ararivudainambithor resta sage jusqu'à ce que Mearatiyajaudohasnathar s'exprime. Il jetait quelques regards à droite et à gauche vers les quelques individus qu'il avait rencontré et apprécié, mais il tenait son rang de Prince Slaad. Dès que la marche fut amorcée, ne pouvant se retenir, il fit une sorte de pirouette sur lui-même. Le geste était très bizarre pour qui ne l'avait jamais vu faire, c'était comme un chien qui cherche à attraper sa queue, mais en plus rapide et en plus... massif. On ne voit pas souvent des chiens de deux mètres vingts au garrot. Seuls ceux qui le connaissaient savait qu'il s'agissait de sa manière à lui de marquer sa joie.
Quand tout l'équipage se mit en route, le Slaad Erudit s'approcha d'Ushkaangha et lui glissa, ainsi qu'à ceux qui étaient à côté d'elle :
***

Ararivudainambithor est très content retrouver Ushkaangha ! Ushkaangha et lui allons libérer le Roi ensemble !
Depuis que Ararivudaimaibhtor a vu Ushkaangha, il avoir fait nombreuses choses. Aider Tabatha et Altarielle a faire de la lumière avec la langue de feu, par exemple ! Et Ushkhaangha, qu'avoir fait ?


***
Pour un peu, on aurait pu croire à une conversation amicale lors d'une randonnée, un jour de vacances. Mais ils savaient tous que la conversation ne les tromperaient pas : ils étaient en route pour une mission capitale. ***
Information détaillées
Androlphégasnathar
Quendë
Peuple Elfe

le Lüdik 3 Solianas du 1563ème cycle à 16h56

***
Androlphégasnathar ne disait rien, et ne faisait pas grand chose. Droit, tendu, il restait concentré sur l'objectif. Il se mit en route avec les autres lorsque Mearatiyajaudohasnathar annonça le départ.
***
Information détaillées
Luinil
Quendë, Nouvelle Lune, Terreur
Peuple Elfe

le Lüdik 3 Solianas du 1563ème cycle à 17h30

*** Luinil entendit l'ordre de marche ordonné par les princes Slaads. Elle attendait sagement et patiemment que son ordre de marche fût annoncé pour faire de même.

Elle ne connaissait pas le Roi des Slaads mais elle avait hâte de le voir.
Elle se doutait,comme pour les Princes, qu'il n'en aurait rien à faire d'elle.
Personne ne la connaissait mais elle se dit qu'un jour elle aimerait en apprendre plus de ses derniers.

En tout cas elle était ravie de pouvoir aider ses derniers dans la libération de leur Roi et lutter contre les Gris par la suite.
Comme beaucoup présentent ici elle était présente pour défendre la Taurë et lutter contre la Non-Vie.

Elle y mettrait tout son corps, toute son âme et sa volonté.
Si la Vala Shadaliel la rappelle à elle c'est que la mission que les Valars avaient pour elle a été accomplie mais elle espérait que cela ne se face pas de si tôt car elle pensait avoir encore beaucoup à apprendre d'ideo mais aussi des Valars.

Quoi qu'il en soit elle était prête à suivre son groupe quand ses derniers le lui annonceront et décocher si besoin est pour défendre les Cristaux. ***

Page [1] [2] [3] [4] [5] [6]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page