Fermer Boite à message : ombre du haut
 
Boite à message : ombre de droite
Boite à message : bas
Boite à message : vide Boite à message : image
Encore 0 msg
 
 
Confirmation : ombre droite
Confirmation : ombre de bas
     
138 Joueurs sur Ideo (4412 inscrits) : 76 humains (2280), 35 elfes (1384), 27 orcs (748) | 12 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Allez hop cascade!

Aura-t-on un plouf, un aie ou encore un wouah?
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Maligor Quiort
Kohrien, Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Malina 17 Filandor du 1563ème cycle à 02h33

Nord de Blancastel, passé le poste de légion kohrienne...

Maligor était au sommet d'une promontoir, regardant sous lui les marais maudits qui s'étendaient à perte de vue.... ou plutôt jusqu'à ce que cette sorte de brouillard cache tout. Au loin il y voyait un seigneur de la mort qui se détachait.... ne pas aller dans cette direction.... Il ferma son grimoire magique dans lequel il venait de poser quelques écrits.

Puis enfilant ses bottes de slaad, il descendit le promontoir, ses pieds s'enfonçant légèrement dans la vase. Il marcha un peu, cherchant à habituer son équilibre
a cet effet de succion vaseux.

Ce qu'il constata dans un premier temps fut cette sorte de brouillard épais qui semblait se condenser autour de lui. Puis vinrent cette impression de perte de ses repères. Heureusement son casque de vision lui permettait de voir quelque peu et il veilla à garder la parois montagneuse dans son champ de vision.

Puis ce fut ce sentiment d'abandon, de désespoir qui cherchait à oppresser son esprit. Maligor dut prendre une longue respiration et faire un vide mental autour de lui afin d'y réintégrer la réalité. Mage aguerri, le processus ne prenait qu'un instant. Il était cependant curieux que ces impressions l'envahissent. Étais-ce lié à ses souvenirs de Montargent ou étais-ce d'origine magique? Ce genre de question étant sans aucun doute impossible à élucider, il repoussa celles-ci de son esprit.

Incantant, il fit une connexion entre son esprit et son corps, laissant son mental prendre état de son énergie vitale générale, de son intensité et de sa "particularité". Dans son esprit, un vide se fit pour être replacé par un concept sous forme de tableau dans lequel Maligor décrivait l'art ainsi créé dans son esprit. Son corps dont l'intensité augmentait, cette magie qui s'accrochait à cette intensité pour la rendre réelle. Cette intensité qui régissait l'ensemble de son corps et ses différentes fonctions, cette intensité qui fixait les limites du corps de par la connaissance qu'il avait de sa propre personne.

Le sort pris forme dans une vapeur verte qui enveloppa le mage avant de disparaître à l'intérieur de celui-ci, oeuvrant dans la globalité de son corps et reprogrammant son énergie de tension afin que cet apport soit régi de manière à augmenter les capacités globales de son physique.

Le sort de plénitude achevé, Maligor se senti déjà un peu mieux. Cette sensation de "capacités physiques supplémentaires" avait un effet naturel de réconfort sur son esprit qui lui permettrait de contrôler davantage cet effet malaisant que lui donnait les marais maudits. Toujours en gardant les montagne dans son champ de vision, il continua d'avancer quelque peu, puis rebroussa chemin, refaisant le même trajet en réanalysant ses pas, où il marchait, les différents effets du terrain à savoir s'il marchait dans une flaque de vase ou une portion solide de terrain.

Il s'attendait à ce que cette analyse du terrain prenne un certain temps, mais celle-ci était nécessaire.

Et encore une fois, il s'assurait en tout temps de conserver le promontoir rocheux dans son champ de vision. Il n'était pas à l'abri d'une téléportation comme il avait vécu à Yesod, mais il doutait que les marais aient cette capacité vu leur étendue plus importante.
Information détaillées
Maligor Quiort
Kohrien, Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Lüdik 23 Filandor du 1563ème cycle à 02h41

Il campait aux abords du roc juste avant le début des marécages et poursuivait durant le jour son analyse et sa marche afin de bien comprendre le terrain dans lequel ces créatures s'aventuraient.

Durant ces quelques promenades, Maligor avait commencé à pouvoir identifier "où mettre les pieds" et comment éviter certaines zones profondes qui, lorsqu'on y marchait, présentait un risque de blessures. Idem, certaines plantes étaient à éviter car problématique. Non pas dû à un aspect nécessairement empoisonné mais plutôt dans leur capacité à s'enrouler autour de vos pieds et à être aussi solide qu'une bonne corde.

À la question qui brûle toutes les lèvres à savoir si Maligor était sale et empestait, la réponse était: certes.

Heureusement, le corps humain et sa formidable capacité d'adaptation avait permis au mage d'oublier ces réalités. De plus, et heureusement, il n'y avait personne autour de lui pour lui rappeler. Fort de cet incontestable avantage psychologique, il poursuivait ainsi ses petites expéditions.

Étant capable de distinguer plus facilement les ombres et créatures dans le brouillard, il aperçu un golem de chair. Un type de golem composé de morceaux de cadavres. Une réflexion lui vint en tête. Un squelette était à la base une forme unique qui reprenait forme unique, cependant un golem de chair était un paquet de machins éparpillés qui par la force de la magie cherchait à donner à ces restent de cadavres une forme humanoïde.

En d'autres mots, la notion de "d'ensemble" ou de "tout" était nécessairement plus faible dans un tel golem du fait que cette créature n'a jamais été naturellement un tout contrairement à un squelette. Conséquemment, chercher à "briser" cette notion d'unicité serait vraisemblablement plus facile sur un golem de chair que sur un squelette qui lui voit son enchantement redonner forme à un "tout" qui a déjà été un "tout".

Maligor retint donc la localisation de la créature. Cependant il n'était pas encore temps d'agir, il était plus sage de continuer de bien comprendre les environs afin que si une situation d'urgence survenait, du genre un nécromant avec son armée qui décide de se pointer, la fuite serait plus aisée.
Information détaillées
Maligor Quiort
Kohrien, Agent contre la nécromancie
Empire de Kohr

le Joriol 26 Filandor du 1563ème cycle à 04h19

Aujourd'hui, Maligor avait découvert qu'il existait des sortes de poches de gaz qui donnait certaines brulures sur le corps lorsqu'on entrait en contact avec elles. Il y avait aussi l'humidité qui affectait certaines pièces métalliques de son équipement.

Bien que ces découvertes avaient leur lot de désagrément, elle permettait au mage de reconnaître ces zones plus problématiques pour, il espérait, savoir mieux les éviter dans le futur.

Au cours de la journée, il entendit un bruit au loin. Un basilic était aux abords des marais et représentait un certain problème de proximité avec l'endroit où il tenait son camp la nuit.

Cela faisait un moment que Maligor n'avait pas user de magie pour tuer. Préférant éviter la négation pour l'instant, il incanta deux sorts d'immolation qui portèrent le basilic sur le seuil de la mort. Ce dernier parvint à érafler le mage de sa première attaque, la deuxième rata son coup dû à la mauvaise condition physique de la créature. Un dernier sort d'immolation acheva la créature.

Ce ménage venait de sécuriser davantage les lieux.

Il comptait continuer encore un peu son analyse de l'environnement même si, et surtout grâce à ses bottes de slaad, il se sentait de plus en plus à l'aise dans les marais.

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page
Haut de bloc






Bas de bloc