Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

122 Joueurs sur Ideo (4354 inscrits) : 64 humains (2247), 29 elfes (1365), 29 orcs (742) | 1 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Gardebois

ou la cité lisière [important] [sujet bloqué]
Les contrées d'Ideo : Parcourez les contrées d'Ideo, découvrez et contez ce qu'il se passe aux quatres coins de ces domaines oubliés...

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées

le Malina 18 Logalios du 1548ème cycle à 09h08

Je me permets ici de décrire un tant soit peu la belle cité de Gardebois, et ce de façon d'autant plus objective que je n'en suis pas natif, ayant vu le jour en Angelune.

Gardebois ! Que dire de Gardebois ? Ce n’est pas la plus grande ville d’Ithoria, loin s’en faut. Ce n’est pas non plus la plus chatoyante, Kival et Angelune se battant pour ravir ce titre. Mais on ressent en pénétrant entre ses murs un calme, une volupté qui ne sont pas sans rappeler l’atmosphère qu’on retrouve dans les villes du royaume.
Et cette similitude n’est pas un hasard. En effet, Gardebois est LA ville qui permet le lien entre le peuple elfe et le peuple de Keldar, celle qui garantit, par des liens indissolubles, l’alliance sacrée qui existe entre nos deux peuples.

En pénétrant en ses murs, vous constaterez que les maisons ne sont pas alignées comme dans nos autres villes. Elles sont malgré tout parfaitement agencées, comme intégrées dans l’environnement. De même, aucune ne ressemble à une autre, bien qu’on n’ait aucun doute de l’homogénéité de l’ensemble, tels les arbres d’une forêt.
Les nombreux parcs, surprenants par leur densité et leur diversité, agrémentent l’œil du voyageur fatigué, et lui permettent de trouver un havre de repos sous les frondaisons séculaires. Il ne doit non plus pas manquer la place centrale, et sa surprenante double fontaine, l’une froide comme les glaces éternelles, l’autre si chaude qu’on supporte mal d’y rester plus de 10 minutes. Les Gardeboisiens sont d’ailleurs friands de ces bains alternés, devenus fameux même au-delà de nos frontières, et qui détendent le corps et l’esprit après la bataille.

Et, malgré tout, quelques ithoriens arrivent à s'arracher à ce havre de paix afin de défendre envers et contre tous la paix dans notre beau royaume : Les Paladins de l'Ordre du Calice d'Ebène, ainsi que les archers sacrés de Gardebois.
PJ
Information détaillées
MJ neutre

le Joriol 15 Volganor du 1548ème cycle à 22h57

Gardebois n’est sans doute pas la plus grande ville des Cités Keldarites, en effet sa superficie est bien inférieure à celle de Kival ou de Montargent. Mais elle n’en reste pas moins une ville grandiose : ses larges murs renferment bien plus de merveilles qu’on ne puisse l’imaginer…

Au Sud du fleuve des âmes, entourée de murailles parsemées de quelques hautes tours aux étendards d’or, la Cité Lisière, de son autre nom, offre aux voyageurs fatigués un havre de paix certain.
Cernée par la nature, de vastes plaines et une florissante forêt, c’est le calme de ses lumineuses ruelles qui donnent à la ville tout son pouvoir apaisant.

Il n’est d'ailleur pas rare de voir, à tout moment du cycle, nombre de mercenaires, mages et poètes se reposer sous les frondaisons séculaires.

Symbole de l’amitié entre les Keldarites et le Peuple Elfe, la Cité Lisière joue admirablement bien son rôle d’ambassadrice : tout en elle n’est qu’harmonie, entre plusieurs cultures, entre deux peuples, entre nature et civilisation…
Eternelle conciliatrice, Gardebois fut épargnée au cours des cycles des ravages directs de la guerre.

Les maisons ne sont nullement alignées en sont sein, ce qui la distingue des autres villes, mais l’agencement de ces dernières est parfaitement esthétique. Elles sont comme ‘posées’ à un endroit où elles semblent avoir toujours avoir existé. Comme si elles avaient ‘poussé’ à la place qui leur était due.
Les ruelles et passages biscornus ainsi crées donnent un charme incontestable à l’ensemble, tranchant avec les habituelles lignes perpendiculaires de quelques architectes perfectionnistes.
Par ce fait chaque promenade en Gardebois n’est qu’éternelle découverte de quelques méandres de pavés inconnus.

Les bâtiments de la ville sont d’ailleurs, eux aussi, uniques : la diversité des matériaux utilisés et des techniques de construction employées donnent un ensemble hétéroclite et extrêmement plaisant.
Vous ne porterez pas le même regard sur la ville selon les saisons et même selon le moment de la journée, chaque rayon de lumière différent révélant une fissure, un décor ou un détail, donnant une beauté et une attraction certaine à l’endroit.
L’église, bâtiment finement ciselé surplombant la place centrale, est, en outre, ornementée de nombreux étendards à la couleur de Keldar, l’or, claquants fièrement au gré du vent.
Lumineuse et resplendissante elle semble éclairer la place de la Cité.

La place de Gardebois est d’ailleurs l’endroit le plus admirable de la ville : large et accueillante elle est décorée en son centre par une magnifique double fontaine.
L’œuvre, immaculée, offre à tous une eau glaciale ou brûlante, selon le côté par lequel on l’aborde. Les vapeurs s’en dégageant lui confère des vertus thérapeutiques réputées au delà des frontières.
Centre névralgique de la ville elle est le théâtre de toutes les animations de la Cité, en éternel mouvement. C’est autour d’elle que se regroupent les plus doué artisans et commerçants, excellant tous au plus haut point dans leurs arts respectifs.

Notons enfin, pour terminer cette description, le foisonnement toujours permanent des cultures et dialectes dans les rues de Gardebois qui donnent à ce havre de paix tout le charme qui lui est propre.

écrit par Valamri

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page

Sujet bloqué