Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

122 Joueurs sur Ideo (4354 inscrits) : 64 humains (2247), 29 elfes (1365), 29 orcs (742) | 1 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Une ame sombre...

perdu pour le monde des vivant?
Le Monde des Rêves : Les rêves sont un moyen d'échapper à la réalité quotidienne. On peut rencontrer d'autres rêveurs dans le monde des rêves, mais ces rencontres floues, si elles sont parfois enrichissantes n'ont jamais valeur de communication. Pas de diplomatie ni de serments ici car les rêves sont avant tout ... des rêves.

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Tenaka Khan
Kohrien,Héros Noir,Légionnaire du 1er Régiment, 1e Cohorte
Empire de Kohr

le Valkin 26 Logalios du 1550ème cycle à 20h16

C’était la première fois qu’il mettait ce collier. Quelque chose en lui l’y avait poussé…

Restant debout les yeux fermés et prostré comme si il attendait la mort en personne, la silhouette de Tenaka se faisait de plus en plus précise dans le paysage de ses songes. Il sentait un vent froid et sec lui agresser la peau du visage. Le légionnaire ouvrit les yeux…Un paysage dévasté, semblant découler de la fin du monde, se présentait devant lui. C’était un terrain rocailleux, de cette roche noire coupante qui semblait briller d’un éclat surnaturel sous le ciel aux reflets rouges. Lui même était habillé uniformément de noir avec une grande cape flottante sur les épaule, seule sa tête était nue.

Dans cette immense plaine un arbre mort sui avait poussé d’une étrange manière inclinée. Tenaka s’en approcha intrigué…
L’écorce de cet arbre était marquée de striures qui devaient être dues au vent. Il posa la main sur ce tronc lapidé par le sable et la poussière et fit le tour de l’arbre se penchant pour passer sous sa partie inclinée. Soudain son regard fut attiré par quelque chose d’incongru et d’inimaginable en ce lieu, une pousse verte de la taille de la main survivait à cet enfer environnant...Elle était a hauteur d’épaule, protégée par une crevasse dans l’écorce de l’arbre.

Le rêveur s’assis alors en face de l’arbre :


Etrange ce monde, pourtant je m’y sens comme chez moi…Mais enfin qu’est-ce que sa peu bien m’apporter ? Je ne me sens chez moi nulle part…
Je suis dans un régiment dont j’apprécie les gens, je devrait dire que je pourrai mourir pour eux, mais qu’est-ce que la mort ? Est-ce vraiment une fin en soi ou alors un commencement après cette fade existence dont tout le monde semble se contenter ?

Parlons en de ce monde…
L’empire de Kohr ? Une utopie en soi, car dans mille ans, qui s’en souviendra ? Tous gonflés par leur ridicule orgueil et leur hypocrisie…
Le royaume elfe ? Un royaume vaniteux, de personnes qui se croient au-dessus des autres, voué à la disparition sans aucun espoir d’y échapper…
Les Arténiens ? Encore des hypocrites, aveuglé par la volonté d’en apprendre le plus possible afin de s’approcher du pouvoir suprême, alliés à Kohr non pas par loyauté comme ils veulent le laisser croire, mais par cupidité et volonté de survie
Keldar, n’en parlons pas…
Havrebois, un peuple de brutes épaisses, ne vivant que pour la guerre, mais certains imposent quand même le respect par leur courage et leur détermination.

Je n’ai jamais réellement eut de but dans cette vie, j’ai perdu toute volonté de vivre depuis cette nuit-là… Une impression de me laisser entraîner vers un gouffre insondable… A quoi bon tenter de résister ?


Le silence du rêve était reposant, le légionnaire se sentait en paix comme jamais il ne l’avait été. Depuis quelque temps, il était troublé, peut-être était-ce du a cette rencontre, un vestige de son passé qu’il pensé avoir oublié, sa cousine qu’il n’avait jamais revue depuis l’enfance. Mais cela n’avait plus d’importance, il possédait toujours cette indifférence à ce qui l’entourai, preuve que l’apparence est trompeuse, il était un légionnaire dynamique et ambitieux, peut-être pour se fondre dans la masse, mais cela le lassait…

Quelle était sa destinée ? peu importe il irai ou cela le portera. Finalement, il pensait peut-être les comprendre ces nécromancien dont tout le monde voulait se débarrasser, les gens ont peur de leur souhait les plus vil et de la vérité…


Étrange paradoxe, n'est-ce pas?Thème
Information détaillées
Valmer Vishnu
Gouvernant de Jolgar,Diplomate,Flamme ardente
Confédération Arténienne

le Valkin 26 Logalios du 1550ème cycle à 21h42

*** L'esprit tourmenté par les évènements actuels, voilà bien lontemps que Valmer ne s'était décidé à faire une pause. Un instant d'égard, d'inattention et le voilà emporté par l'insidieux monde onirique, où les âmes divergent et se confrontent.

Bercé au son des différentes bulles, posant simplement le regard, ne jugeant pas opportun d'y prendre plus importance, l'arténien se vit attiré par l'une d'elle, lorsque les questions existencielles d'un homme résonnaient sans jamais trouver écho.

Une flamme à l'apparence humanoïde se matérialisa puit s'estompa, révélant la présence de Valmer.
Paysage froid, apocalyptique, on était là loin du si morne désert enneigé arténien.
Et pourtant les naïves remises en question de l'homme l'avaient perturbé. ***


Namasté.
Je ne sais par quel hasard je me trouve en ce lieu, toutefois j'ai quelque avis quand à la nature de vos ... opinions. Cela va de soit, au vu d'un rêve si sombre il en ressort une forte personnalité. La Mort dites-vous.
L'horreur absolue de la non-existence. La mort ne rentre dans aucun schéma. L'assouvissement et la servitude n'ont d'ailleurs jamais étés mon fort, c'est également ainsi une des raisons du fait que je sois agnostique.

Quand on pense à quel point la mort est familière, et combien totale est notre ignorance, et qu'il n'y a jamais eu aucune fuite, on doit avouer que le secret est bien gardé ... Je ne vous conseillerai cependant pas d'y prendre goût ou d'y porter une quelconque attirance. Elle n'en vaut aucunément la peine.

Il semble également que vous ayez des apprioris sur chacunes des nations d'Ideo. Il est vrai que le fond est vrai, quoique quelques réticences quand à votre vision de l'Arténie mais certes, cela peut se comprendre du fait que je suis moi-même arténien.


*** Et puis son regard se posa sur l'arbre. ***


Est-ce de cette manière que vous ehorcisez vos craintes ? Car si je puis me permettre, vous craignez la vie. Ne lui tournez pas le dos, si vous la prenez avec utilité elle ne peut que vous servir. La solitude me parait incongrue et fastidieuse en pareils moments.

Oh, j'en ai oublié la politesse.
Je me présente, Valmer Vishnu, Arténien à mes heures.

La flamme peut détruire. - Maîtrisée, elle illumine.
Information détaillées
Tinalith Linthylwen

neutre

le Valkin 26 Logalios du 1550ème cycle à 22h14

Tinalith n’avait pas pour habitude de rêver… A vrai dire, il ne l’avait fait qu’une fois : c’était pour rencontrer un Milicien…
Nul ne sait pourquoi, mais il fut attiré par cette bulle onirique…

L’elfe marchait lentement, s’aidant de son bâton, sur ce pays apparemment dévasté…
Il entendit une voix, une voix d’homme.
Il s’en approcha…

Cet homme semblait tourmenté… Il parlait de mort…
L’elfe serra son bâton de toutes ses forces puis, lorsqu’il finit sa tirade, il s’avança vers lui…

Mais un humanoïde était apparut…
Il répondit de suite à l’homme qui était assis non loin de l’arbre, ce qui surpris Tinalith.

La deuxième personne s’était présentée. Elle se nommait Valmer Vishnu.
Tinalith s’éclaircit la gorge puis s’approcha…

« Bonjour… »

Tinalith était un elfe assez âgé.
Il portait une longue cape rouge, signe d’appartenance à l’Empire…


« Sire, nous ne rentrerons pas dans des débats sur les nations… Non…
Je vais plutôt vous parler de quelque chose de merveilleux : la vie… »


Tinalith s’assit… Il paraissait fatigué, mais pas moins énergique (ce qui peut paraître paradoxal…)
Quoi qu’il en soit, il se mit en tailleur…

« La vie…
Qu’est-ce ?
Nous y trouvons le mensonge, l’hypocrisie, la honte, la haine… »


Tinalith ne dit rien un instant… Il fit une pause, observant l’homme qui était assit…

« Mais la vie, c’est aussi la naissance, l’amour, la richesse, le savoir, le bonheur…. Le jeu en vaut la chandelle, croyez-moi.

Il y a des choses qu’on ne peut changer, le chaos fera toujours partit de la mort mais la vie la combattra, coûte que coûte ! »


L’elfe mit son bâton en face de lui et prit une poignée de ce terrain rocailleux…
Il serra fort sa main et lorsqu’il la rouvrit, une poussière bleue était présente… Le vent emporta cette poussière puis cette dernière s’estompa…

« Résister Sire…
La mort ne ferait que du mal à votre entourage…
Non… La mort n’est pas la solution… »


Tinalith semblait regarder la ciel, sombre….


« Non… Ce n’est pas la solution…

Imaginez votre famille…
Vous êtes jeune… Vous avez le temps de fonder votre « chez vous »… »

Information détaillées
Tenaka Khan
Kohrien,Héros Noir,Légionnaire du 1er Régiment, 1e Cohorte
Empire de Kohr

le Dolink 28 Logalios du 1550ème cycle à 15h59

Perdu dans ses songes, le rêveur fut surpris par l’apparition quelque peu grandiloquente du mage arténien. Il semblait à son aise dans ce milieu. Tenaka écouta son discours, et il n’y avait pas à dire, ce personnage parlait bien, il y avait même une part de vérité dans ses paroles. Il avait bien conscience que le coté sombre et inconnu de la mort l’attirait, peut-être était-ce du à ce qu’il avait enduré étant jeune. Ce rêve était peut-être du au fait qu’il n’avait pas pu exorciser sa rancune et sa rage dans aucune bataille depuis bientôt un an.

Il s’apprêtait à répondre quand il vit une seconde personne se matérialiser dans son rêve. Elle semblait être un elfe qui semblait déjà avoir un certain age, même pour quelqu’un de son espèce.
Celui-ci semblait vouloir se lancer dans un débat sur la vie, le bien, le mal… Ce n’était pas ce qui intéressait Tenaka. Il ressemblait à ces fanatiques que le légionnaire avait du mal à supporter et qui pouvait commettre les pires actions au nom d’un plus qu’hypothétique empereur.

Se relevant, il épousseta ses vêtements couverts de poussière et se dirigea vers l’arbre. Posant la main sur ce tronc, les yeux semblant fixer un point invisible à l’horizon, il s’adressa à l’arténien :


Vous me semblez vraiment quelqu’un d’intéressant et mur pour votre age, étudiant de la magie, je me permet tout de même de me présenter à mon tour : Tenaka khan, simple soldat Kohrien…

*Se tournant vers le mage*

Je vais vous expliquer réellement ce qui me ronge l’esprit depuis tout ce temps, cela devait déjà être en moi, mais l’inactivité actuelle m’a donné le temps d’y repenser.
A l’origine, je n’étais rien, je me laissais porter par le courant absurde de la vie d’un vagabond. Un jour j’ai été contacté par la légion qui enrôlait avec des idéaux qui semblaient plus que nobles.


*Le légionnaire soupira et baissa la tête, la lassitude se lisant sur son visage*

Depuis que je suis enrôlé, je n’ai rien fait qui ai réellement rendu service au autres. J’avais un but précis pour cela…

*Il se tourna vers l’elfe, un lueur de colère dans ses yeux noirs*

Ce but voyez-vous était de protéger les gens et de les aider au quotidien. Dites moi si je me trompe, Sieur le milicien, mais ce que j’en ai finalement retiré est qu’il faut tout sacrifier pour un empereur imaginaire et la soi-disant grandeur d’un empire qui veut dominer le monde.


*Un air triste passa dans ses yeux*

Fonder une famille dites-vous ? Je n’en ai peut-être pas le courage. Sur un champ de bataille, je peux me sacrifier pour les autres, car je n’ai aucune peur de la mort. C’est cela que certain appelle la bravoure, mais le courage de fonder une famille et de s’en occuper est le plus grand, et je l’ai perdu quand j’ai perdu la mienne…

Ayant vécu dans le combat toute ma vie, je ne me voie pas faire autre chose d’autre, c’est ma raison d’être et cela causera sûrement ma perte.

*Durant ce discourt, la brindille semblait avoir gagné en vigueur de nouvelles feuille semblait tout de même vouloir voir l’air libre. Le ciel s’éclairci*

Peut-être suis-je trop présomptueux pour me permettre de juger les gens en fin de compte…

*Avec l’ombre d’un sourire, Tenaka regarda le ciel*

Croyez vous qu’il y ai de l’espoir pour ce monde ?


Étrange paradoxe, n'est-ce pas?Thème
Information détaillées
Valmer Vishnu
Gouvernant de Jolgar,Diplomate,Flamme ardente
Confédération Arténienne

le Dolink 28 Logalios du 1550ème cycle à 16h32

*** Valmer s'était brusquement tourné, remarquant la présence de l'elfe Kohrien. Ses propos étaient cohérents mais on y ressentait cette incontournable naïveté envers un Empereur dont l'existence ne peut être prouvée et dont la personne est devenue l'idéal de toute une nation. Curieux tout de même. Tant que ses soifs d'expansion se limitaient au territoire Nord, il n'y avait aucune raison d'y porter un plus grand intérêt.
Puis se tournant vers Tenaka. ***


Je n'ai pas connu une enfance pareille à la vôtre je l'avoue, cependant j'ai appris depuis peu qu'elle était basée sur un mensonge qui a rongé mes parents adoptifs et géniteurs durant bien des cycles. Et, il m'a fallu atteindre le 30eme cycle pour enfin mettre à jour cette grande mascarade.
Je ne pourrai vous citer tous les sentiments qui m'ont parcouru quand cela m'est arrivé. Beaucoup d'incompréhension. J'en voulais à tout le monde, je ne pensais plus qu'à cela. Et pourtant, lorsque les sombres idées auraient pu me prendre j'ai surmonté cela et découvert ma famille de sang.


*** Semblant gêné, il fixa le sol un petit moment avant de reprendre. ***


Tenaka, avez-vous encore de la famille ? Est-elle si cruelle et indifférente à votre égard pour vous laisser pencher vers de tels idéaux ou bien est-ce vous qui la délaissez ? Prenez garde à ne pas vous éloigner de vos proches, ils sont votre soutien le plus efficace par-delà toute magie.

Etes-vous si aimant envers votre nation pour rechigner toute envie de fonder une famille et vous sacrifier pour elle ? Que vous apporte t'elle et que vous promet-elle pour faire de telles concessions ?
Vous semblez exclure toute idée de reconversion. N'avez vous jamais pensé à étudier plus profondément toutes les autres possibilités qui s'offrent à vous ?
Quitter l'armée pour vivre libre et sans contrainte pour votre avenir ?

Sachez cependant que vous n'êtes en aucun cas présomptueux mais au contraire, avoir l'esprit critique et savoir le manier habilement et utilement est un don dont peu de personnes peuvent se vanter d'avoir.
Vous semblez être un soldat doué, vous méritez mieux que cela.
Quand à l'espoir, il n'est présent que lorsqu'on y croit. Inutile de vous préciser une fois de plus que la Mort n'est pas la solution, vous êtes bien assez grand pour le décider de vous même, je me permet juste de vous apporter une autre vision de la vie.



La flamme peut détruire. - Maîtrisée, elle illumine.
Information détaillées
Tinalith Linthylwen

neutre

le Dolink 28 Logalios du 1550ème cycle à 18h56

Tinalith sentait que ses paroles énervaient le Légionaire…
Apparemment la lassitude avait emprise cet homme… L’elfe restait assit…

Il écouta attentivement Tenaka et Valmer, il semblait rester calme.

Puis, lorsqu’une feuille commençait à apparaître, le vieil se leva…
Il observa le ciel, il s’était éclaircit… L’elfe fit un pas vers l’arbre.


« Je ne vais pas parler d’Empereur, ni d’Empire, sieur Kan… Non…
Je ne suis pas là pour vous faire la morale, ni pour vous donner des leçons sur Sa Majesté et Son Empire, non… »


Tinalith fit une pause… Il prit la brindille dans sa main, puis il reprit…


« Vous savez, Sieur Kan, la Bravoure est une notion que nous avons tous… Cela dépend juste du point de vue.
Vous avez peur de fonder une famille ?
Vous n’avez pas le courage de vous en occuper ?
Et pourtant, un jour, vous en aurez une… C’est ainsi que l’homme, l’elfe et l’orc sont faits.
C’est inné ! »


Un sourire satisfait sur le visage de Tinalith était visible…


« Vous savez Sire, nous avons tous des craintes enfouis au plus profonds de nous même…
Et pourtant, nous devons les affronter, tel le chevalier combattant le mal au nom du bien…
Vous devez apporter la Lumière à ses ombres… »


Tinalith refit une pause…
Le ciel restait tout de même sombre…
L’elfe fixa le sol…

« Vous savez Sieur Kan, il y aura toujours de l’espoir… Toujours…
Il existera toujours des personnes qui, avec clairvoyance, agiront pour un monde idéal… »


Tinalith semblait convaincu.


« Un grand homme a un jour dit « tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir »… Appliquons sa phrase… »


L’elfe se demandait qui pouvait bien être ce mage Arténien…
Information détaillées
La Main Grise

neutre

le Dolink 28 Logalios du 1550ème cycle à 19h54

Dans une exposion de fumée blanche, le préfet apparaît.
Votre rêve m'interpelle, car je me pose la même question.

Il marcha lentement les mains dans le dos vers Tenaka Kan en regardant le sol. arrivé devant lui, il releva la tête.

Pourquoi. C'est la question qui nous taraude... Pourquoi ? Pour rien. Pour rien parce que tout être vivant qui naît est voué à la mort. Et sache que la tienne sera certainement plus rapide que tu ne le crois.

Peur et Justice, Justice et Mort.
Wergstäntus/Hramm/La main grise, traqueur, préfet, ombre, cendrés, voleur, assassin.
Ma Justice, leur Peur et la Mort.
A la mémoire de tous les cendrés, et de Darkie, même s'il ne l'était pas.
Information détaillées
Lanceris
Quendë
Peuple Elfe

le Dolink 28 Logalios du 1550ème cycle à 20h06

*** Lanceris apparut dans le rêve attiré part certaines plainte ...Il se matérialisa saluant chaque rêveur d'un mouvement de tête...

Il ne dit mot, écoutant les protagonistes de cette conversation. Il fît apparaître un tabouret sur lequel il s'installa. ***

"Nous semons les graines du doute pour récolter les fruits de la sagesse"

"Tout état acquis tant à demeurer, mais rien reste immuable"
Information détaillées
Tenaka Khan
Kohrien,Héros Noir,Légionnaire du 1er Régiment, 1e Cohorte
Empire de Kohr

le Lüdik 29 Logalios du 1550ème cycle à 19h08

Tenaka regarda Valmer un sourire aux lèvres

Mon ami, vous maniez les mots et la flatterie d’une façon redoutable, je pense que vous pourriez faire un parfait diplomate. En parlant de famille, je peut vous qu’il ne m’en reste plus à part une cousine que j’ai redécouvert récemment. Cébéria…

L’amusement passa dans les yeux du légionnaire ainsi, semble-t-il qu’une affection qu’il montre rarement…

Une jeune Délémite redoutable, jolie comme un cœur, mais qui reste tout de même un peu naïve de son opinion sur les autres. Cébéria Vishnu… S’arrêtant dans son discourt et semblant réaliser quelque chose d’important :
Vous ne m’avez pas dit que votre nom était Valmer Vishnu ? Y aurait-il un rapport…


Valmer regarda Tenaka avec un curiosité nouvelle, il semblait sur le point de dire quelque chose lorsque qu’une explosion de fumée blanche l’interrompit… A la surprise du légionnaire, le préfet, entièrement vêtu de rouge, fit son apparition et parla d’un air brutal et sarcastique :

Votre rêve m'interpelle, car je me pose la même question.

Il marcha lentement les mains dans le dos vers Tenaka en regardant le sol. Arrivé devant lui, il releva la tête.

Pourquoi. C'est la question qui nous taraude... Pourquoi ? Pour rien. Pour rien parce que tout être vivant qui naît est voue a la mort. Et sache que la tienne sera certainement plus rapide que tu ne le crois.

Le regard du légionnaire devint froid, le visage de marbre, il regarda l’homme qu’il considérait déjà comme un intrus dans ce rêve. Il le fixa, prêtant à peine attention à un nouvel arrivant qui semblait être un elfe :

Vous me menacez préfet ? Ou est-ce un humour que je ne saisi pas ? Je vais vous dire mon sentiment, comme je le disait précédemment, vous représentez ce que je déteste le plus dans cet empire… Un fanatisme à un tel point, qu’il vous en fait oublier les besoins du peuple.
Etes vous au service d’un despote pour assouvir vos plus viles pulsions de meurtre et de torture ? Sa y ressemble beaucoup… je suis engagé dans cette armée non pas pour prôner un soit disant culte d’un homme qui se prend pour un dieu, mais bien pour protéger les citoyen de cet empire.

La gloire de l’empire ? Foutaises que tout cela… Mourir pour ses camarades est tout à fait normal, mais mourir pour des fanatiques tels que vous, c’est la plus absurde des idées.


Tenaka s’approcha du préfet le dominant par sa taille, avec un sourire dénué de tout humour :

Et qu’allez vous faire ? M’arrêter pour ce rêve, me torturer ? Pour juste avoir exposé mes opinions et accepté un débat ? Prenez plutôt exemple sur votre subordonné, celui-ci bien que semblant fidèle au despote, semble avoir d’assez nobles idéaux et surtout, il est ouvert à la discussion. Personnellement, quelle image doit avoir les voisins de notre nation ? Cela doit bien les faire rires de voir tout un empire suivre une personne qui est probablement morte depuis des siècles…

*Se détournant du préfet et regardant encore de point à l’horizon*

Alors s’il vous plait ne nous ennuyez pas avec vos préceptes de fanatique, je n’ai par encore honte de notre empire alors n’insistez pas…


Étrange paradoxe, n'est-ce pas?Thème
Information détaillées
La Main Grise

neutre

le Malina 30 Logalios du 1550ème cycle à 19h10

Vos propos me donnent une raison de vous tuer car vous allez à l'encontre des lois les pllus importantes de Kohr. Mais je ne suis pas fanatique de l'empire. Peut-être nous retrouverons-nous dans le monde réel.

Il disparut dans un tourbillon du fumée.

Peur et Justice, Justice et Mort.
Wergstäntus/Hramm/La main grise, traqueur, préfet, ombre, cendrés, voleur, assassin.
Ma Justice, leur Peur et la Mort.
A la mémoire de tous les cendrés, et de Darkie, même s'il ne l'était pas.
Information détaillées
Valmer Vishnu
Gouvernant de Jolgar,Diplomate,Flamme ardente
Confédération Arténienne

le Malina 30 Logalios du 1550ème cycle à 19h34

*** Un sourire illumina le visage de l'Arténien après les vaines menaces du préfet Kohrien. C'était certainement à cause de gens comme lui, que nombre de Kohrien ne se retrouvaient plus dans les préceptes de l'Empire.
Puis se tournant vers Tenaka il le fixa droit dans les yeux, plusieurs minutes durant. Cette histoire le taraudait et il en aurait presque ressenti des crampes d'estomac. ***


Je ...

*** Il n'avait aucune idée de la manière dont il comptait aborder le sujet, révisant maintes tournures dans sa tête, dont aucune ne semblait pouvoir le satisfaire.
Il avait déjà été confronté à ce type de rencontre auparavant, en découvrant sa soeur Ceberia et cela avait été un moment fort et intense.
Et puis, peut-être par crainte d'en savoir plus il fit un pas en arrière.
Regardant une derniere fois l'arbre puis Tenaka il murmura. ***


Ne perdez pas espoir ...

*** Et c'est l'esprit confus, qu'il quitta ce rêve, espérant fort bien en apprendre plus dans le monde réel qu'il trouvait bien plus approprié pour ce genre de nouvelles. Il avait d'ailleurs bien assez abusé de son temps.Qui était-il ? Il n'en savait rien mais comptait bien mener son enquête. Cet humain l'avait ému par son bon sens, il ne le laisserait sûrement pas gâcher sa vie en embrassant la voie de la Mort et des tourmentes. ***

La flamme peut détruire. - Maîtrisée, elle illumine.
Information détaillées
Tenaka Khan
Kohrien,Héros Noir,Légionnaire du 1er Régiment, 1e Cohorte
Empire de Kohr

le Malina 30 Logalios du 1550ème cycle à 20h10

La réaction du préfet ne surpris guère le légionnaire : il représentait bien l’empire, répondant au débat par la violence et par la fuite lorsqu’il se sentent isolé…
Lorsque Valmer voulu ensuite lui parler, il semblait que celui-ci était sous le coup d’une émotion violente, et sans expliquer pourquoi, il se dissipa du rêve en murmurant quelque chose que Tenaka ne pu saisir. Celui-ci se tournant vers le milicien qui observait en silence depuis l’arrivée de son supérieur :


J’espère pour vous mon ami, que vous ouvrirez les yeux bientôt, et que vous comprendrez que cet empire ne correspond pas du tout à vos nobles idéaux…Voyez comment réagit le préfet… Fonder une famille ne semble pas pour moi, et cela ne se fera sans doute jamais, je vous souhaite de réussir à trouver cet utopique bonheur…

*Se tournant vers l’elfe qui observait en silence depuis l’arrivée du préfet*

Je suis flatté, sieur longue vie, que vous assistiez à ce rêve, je dois vous dire tout de même que étant enfant votre nation me faisait rêver. Il semble que ce ne soit plus le cas aujourd’hui…

*Regardant l’arbre d’où la moindre trace de verdure semblait avoir disparu*

L’espoir ? Il n’y en a jamais eu…

Il disparu emmenant avec lui la noirceur de son âme, qui semblait prendre de plus en plus d’ampleur…


Étrange paradoxe, n'est-ce pas?Thème
Information détaillées
Lanceris
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 30 Logalios du 1550ème cycle à 21h20

*** Lanceris lui parla avant qu'il s'évapora... ***


J'espérai pouvoir parler avec vous pour éclaircir se qui semble être une amertume...

Vous vivez dans un univers qui semble bien mépriser les émotions et les convictions.

Mon désir de mieux connaître l'empire de Kohr m'attira dans ce rêve et je voulais a mon tour vous éclaircir sur les attentions du peuple elfe.

"Nous semons les graines du doute pour récolter les fruits de la sagesse"

"Tout état acquis tant à demeurer, mais rien reste immuable"
Information détaillées
Tenaka Khan
Kohrien,Héros Noir,Légionnaire du 1er Régiment, 1e Cohorte
Empire de Kohr

le Malina 30 Logalios du 1550ème cycle à 21h31

Sur le point de disparaitre, l'image de Tenaka se remodela dans l'air...

Je suis tout a fait disposé à vous écouter cher ami, je peu vous dire que à l'heure actuelle, je n'ai qu'une vague connaissance de votre peuple et je suis tout à fait intéressé d'en savoir plus sur celui-ci...
Si vous soihaiter savoir quelque chose sur cet simulacre d'empire, je suis tout à vous...


Étrange paradoxe, n'est-ce pas?Thème
Information détaillées
Lanceris
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 31 Logalios du 1550ème cycle à 18h39

Citation :
Le royaume elfe ? Un royaume vaniteux, de personnes qui se croient au-dessus des autres, voué à la disparition sans aucun espoir d’y échapper…


Ce sont en faite ces dire que vous soutenez qui ma fait intervenir...

Vous prétendez donc que notre Vanité provoquera notre perte ?! Mais heru, nous sommes le plus vieux peuple d'ideo.

Notre mode de vie peut paraître dédaigneuse en vers les autres nations, mais notre refus de vouloir se mêler aux histoires externes ne découlent que de notre théocratie.

L'avis des dieux nous ai le plus important et nous agissons dans ce sens. On s'exclue du monde extèrieur ? Certes. Es ce un tord pour nous ? non...car nous respectons nos valars.

Mais il est vrai que certaine fois ces choix sont ambigues comme l'invasion des nécromants en Arténie. Ne pas les aider revient à mettre nos terres en danger ! Cependant notre théocratie nous impose simplement de défendre la Taurë quand elle est directment attaque... Vous voyez le paradoxe?

"Nous semons les graines du doute pour récolter les fruits de la sagesse"

"Tout état acquis tant à demeurer, mais rien reste immuable"
Information détaillées
Tenaka Khan
Kohrien,Héros Noir,Légionnaire du 1er Régiment, 1e Cohorte
Empire de Kohr

le Mirion 31 Logalios du 1550ème cycle à 19h33

Sir, le fait qui me rassure, vais-je dire quelque peu est que vous reconnaissiez cette vanité, contrairement à nombre de vos compatriotes.
Faire sa vie sur des croyances me parait plus que déplacé, en quoi ces croyance apportent-elles quelque chose de concret ?
Loin de moi l’idée de vous provoquer, mais tout le monde de ces contrées se base sur des croyances mal placée pour régir sa vie. Votre isolationnisme causera votre perte, car le jour ou un royaume décidera de vous attaquer, les orcs suivront immédiatement, et vous n’aurez aucun allié, pour moi, c’est cela qui causera votre perte. Imaginez aussi pour on ne sait quel raison une famine ? Paierez vous les ressource à vos voisins à des prix exorbitants ? Je dirai oui, car vous n’aurez aucun autre recours…
Votre raison de vivre ne tient pas debout. Vous parliez de l’attaque des nécromants, si par hasard, ils arrivent un jour à conquérir une partie de vos voisins sans vous attaquer vous les laisseriez ? Puis le jour où ils seront assez puissants, ils vous balaieront de leur chemin sans aucun souci de vos alliés puisque vous n’en avez pas réellement.


*Le légionnaire s’assit au pied de l’arbre qui était maintenant complètement mort*

Les croyances et préjugés absurdes de ce monde le mèneront à sa destruction, et au final, je pense qu’il n’y a qu’un groupe qui en sortira son épingle du jeu et qui étendra son vrai pouvoir…


Étrange paradoxe, n'est-ce pas?Thème
Information détaillées
Lanceris
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 31 Logalios du 1550ème cycle à 20h10

*** Lanceris sourit avec un nêr de compréhenssion mais sans pour autant l'accepter... ***


Bien sûr, je reconnais notre vanité ! Nous sommes tous fière de notre mode de vie et nous nous en félicitons...

*** Puis il attendit la question et réplique derrière celle-ci, ***


Ne vous en faite pas...J'aime débattre sans que cela soit un réglement de compte du moment que le respect est de mise.

Attention une croyance ne veux point dire suivre un dogme sans réflexion ! Le mysticisme de notre peuple n'est pas ésotérique ! Chaque décision que nous prenons cherche le compromis entre notre théocratie et les nations voisines mais comprennez bien que nation fût batit sur la croyance. Notre nation perpétue depuis des siècles de cette manière.

Je ne dis pas que vous avez tord sur la possibilité d'une double attaque qui provoquerai certaine de grave séquelles à notre domaine...Mais comprenez que l'histoire nous confirme sur notre vois a suivre et nous somme de plus tous persuader que cela continuera...

Ma vanité me dicte d'essayer de montrer la voie de notre mode vue aux nations avoisinantes comme des grands frères. Mais pourquoi vous voulez changer vôtre politique que l'histoire a prouvé que celle ci fonctionne ?!

Notre nation est basé sur des convistions solides qui a fait comme pour vous le renommé de notre nation. Il nous faudrait donc des arguments bien plus important qu'une éventuelle guerre d'éradication ,qui n'est en rien prouvé, pour ébranler nos croyances.


*** Lanceris aprés avoir exposé sont point de vue attendit que son interlocuteur repond ***

"Nous semons les graines du doute pour récolter les fruits de la sagesse"

"Tout état acquis tant à demeurer, mais rien reste immuable"
Information détaillées
Tenaka Khan
Kohrien,Héros Noir,Légionnaire du 1er Régiment, 1e Cohorte
Empire de Kohr

le Joriol 1 Danurmos du 1550ème cycle à 20h12


Notre politique ? Vous ne voyez pas que notre empire est devenu une vaste comédie ? A la moindre critique, on est condamné à mort, les dirigeants tuent en fonction de leur humeur, si il y avait un empereur, il n’y a pas de raison à ce qu’il n’apparaisse pas en public.

Pour vous une politique qui marche doit permettre d’oppresser le peuple en vue de s’agrandir ? De sa gloire ? Personnellement j’ai du mal à me reconnaître dans cette logique, ni dans aucune autre. Alors…

Un grand frère ? Même un grand frère acariâtre serait plus présent. Je pense que vous ête le seul de votre nation à avoir ce point de vue et c’est tout à votre honneur.
Qu’est-ce que peut faire la renommée ?
Les êtres de ce monde sont si obsédés par l’idée de se faire un nom qu’il en oublient le principal. J’ai essayé de lutter, mais je fus vite rattrapé par mon lourd passé.
Pour m’en sortir il ne me reste qu’une solution : la colère…la rage…


*Le légionnaire serra les poings et attendit les réactions possible des deux personnes présentes…*


Étrange paradoxe, n'est-ce pas?Thème
Information détaillées
Ceberia Vishnu
Kohrienne
Empire de Kohr

le Joriol 1 Danurmos du 1550ème cycle à 20h32

Ceberia entra dans le rêve, elle posa ses genoux à terre et se rabaissant, alors qu’elle venait d’apparaître juste en face de son cousin, elle ouvrit ses bras pour les refermer sur lui.

« Qu’essaie-tu de faire par l’intermédiaire de ton rêve ? Pourquoi critiquer ainsi toutes les nations d’Ideo, cherche tu des ennuies gratuits Tenaka ? »

Elle resserra son étreinte, s’approchant encore plus de lui, sentant que son contact le gênait et qu’il tentait de trouver un moyen de la repousser.

« Je sens ton âme et tes pensées noires… tout comme ton rêve, il a cette sensation d’oppresser le cœur de ceux qui y rentrent, que t’arrive-t-il ? »

Passant sa main dans ses cheveux, elle approcha ses lèvres de son visage pour les déposer sur sa joue, le serrant toujours dans ses bras, comme pour l’obliger à lui faire avouer quelque chose. Détachant ses lèvres, elle se recula pour le regarder dans les yeux gardant toujours ses gestes bienveillants.

« Parle-moi, tu devrais savoir que je suis là pour toi, comme avant… »

Elle regarda un instant Lanceris, le saluant d’un signe de tête et se releva, attendant que son cousin lui réponde, ne voulant pas faire de son approche quelque chose de familial et de privé, par respect pour lui mais en s’inquiétant tout de même…
Thème Musical de Ceberia
Information détaillées
Tinalith Linthylwen

neutre

le Joriol 1 Danurmos du 1550ème cycle à 21h38

Tinalith ne put répondre aux dires du Légionnaire, quand celui-ci disparut… pour peu de temps, il réapparut à la suite.

Il ne souhaitait cependant pas prendre part à ce débat, il décida donc d’aller marcher au loin…


« L’espoir est… »


Il dit ça, tout en marchant vers un grand arbre… Tinalith s’appuya dessus puis s’assit… Attendant…
Information détaillées
Lanceris
Quendë
Peuple Elfe

le Joriol 1 Danurmos du 1550ème cycle à 22h21

*** Lanceris laissa finit Tenaka kan pour mieux lui repondre.. ***


Heru,

comme je vous l'ai dis supra ma connaissance sur l'empire n'est que médiocre....Vous venez d'ailleurs de me donner une image bien noir de cette nation. J'ai rarement entendut des éloges concernant l'empire mais la vous venez de l'obscurcir.

Mais esseyant d'être le plus sage possible, je veux entendre avant de donner une opignon objective sur vôtre nation.

Mais sachez qu'un empire l'est par son peuple et non pas par ces dirigeants...Le fait est que cet empire est encore debout est bien que son peuple accepte cette opression. Autrement, le peuple aurait déjà abattu son courroux par la révolte.


Lanceris esquisça un sourire sur l'humour du frère acariâtre et dit,

Le problème du peuple elfe est qu'il ne croit plus en aucune nation, Ils ont une craintes de tendre la main pour la voir sectionner. Sachez que je ne suis point le seul à penser cela. Cependant l'idée est bien difficile a mettre en place...Nous sommes encore une trop petite minotité.

Pour ce qui est de la renommé, je l'ai cité que pour affilier a une certaine notoriété.

Par contre j'aimerai connaître se qui est selon vous le principal ?

Et en ce qui concerne la colère et la rage, elle ne vous rapporterons qu'une perte de crédibilité. Mais apparement vous avez dépassé ce stade depuis un moment...


*** Puis soudain une jeune femme surgit enlaçant heru Kan, Lanceris fût surpris puis lorsque cette dernière s'exprima il comprit... ***

"Nous semons les graines du doute pour récolter les fruits de la sagesse"

"Tout état acquis tant à demeurer, mais rien reste immuable"
Information détaillées
Tenaka Khan
Kohrien,Héros Noir,Légionnaire du 1er Régiment, 1e Cohorte
Empire de Kohr

le Mirion 7 Danurmos du 1550ème cycle à 14h06

Le légionnaire s’efforçait de ne laisser transparaître aucune émotion sur son visage, cela fut rendu encor plus difficile par l’arrivée de sa cousine. Le moyen le plus simple d’oublier ces sentiments qui pesaient sur son âme était la colère, cette colère qui lui dévorait déjà les entrailles depuis son plus jeune âge.
Il se décida de repousser tendrement mais fermement la seule personne qui comptait encore réellement pour lui.


Avec le masque qu’il était apposé sur le visage, il repris la parole d’un ton neutre et froid :

Je vous répondrai tous en même temps, Cébéria, j’espère que tu ne m’en voudras pas de trop, mais je pense avoir pris une décision.

Tenaka, s’arrêta soudain, le trouble pu se lire sur son visage, comme si une voix interne lui adressai un message, une parole discrète et forte à la fois mais qui imprégna son âme encore longtemps après qu’elle fut partie…

Avec un air pensif, il repris la parole :

Ce que je cherche, ce n’est que la vérité et m’échapper de ce ridicule monde de personne qui s’agite dans leur mesquinerie d’acquérir du pouvoir.
Sieur Lanceris, vous admettez bien que l’orgueil de votre peuple, mais vous êtes aveugles quand à cette absurde volonté de vous isoler. Personnellement je ne suis à ma place auprès d’aucun de ces peuples, je pense que je vais m’éloigner de ces royaumes et je pense me rapprocher des seules personnes qui se rapprochent de cette vérité.
Elles sont critiquées par tous les royaumes qui ne comprennent pas qu’elles sont celles qui resteront en fin de compte une fois que ces royaumes se seront autodétruits et seront devenu plus faibles que des colonies qui viennent d’être implantées.


Regardant Cébéria

Ne me juge pas trop durement, je sais que nous venons juste de nous rencontrer et voila que je m’éloigne a nouveau. Mais je ne me suis jamais senti réellement dans mon milieu dans ce monde qui s’agite inutilement et qui précipite sa fin

Se tournant vers le milicien et l’elfe

Je sais que vous ne me ferez que des critiques.

Le pédant préfet qui est votre supérieur en sera que plus heureux d’avoir un raison soit disante valable de me mettre à mort. Rien que part ces seuls choix qui se sont révélés à moi, je suis surement plausible d’être mis a mort dans votre empire

Sieur elfe, je ne connaît pas votre philosophie à ce propos, mais cela sera surment l’indifférence ou alors la volonté d’empêcher le genre de personne que je vais fréquenter de flanner avec une vie plus longue que les votres.

J’attend vos réactions tout de même par curiosité et voir si vous aller réagir ou non selon mes attentes. Mais ayant en partie dévoilé mes intentions sur la suite de mon avenir, il ne me reste qu’à espérer que je soit assez digne pour les rejoindre, ou sinon je finirait cette ridicule vie comme paria d’un empire dont je ne ressent aucune fièreté, si ce n’est celle d’avoir connu tout de même quelque homme et femmes d’exception… mais qui me renierons surement après avoir pris connaissance de mes résolutions…


Tenaka se leva, une aura encore plus sombre semblant l’envelopper, il semblait déjà ailleur, en dehors du monde des vivants…



Étrange paradoxe, n'est-ce pas?Thème
Information détaillées
Lanceris
Quendë
Peuple Elfe

le Joriol 8 Danurmos du 1550ème cycle à 17h05

*** Lanceris était sceptique sous les dires étranges de …., il nomma d’ailleurs point le groupuscule qu’il souhaite joindre. Alors le Nauthargûl soupçonnait deux possibilités soit il avait honte, dans ce cas un éventuel retour sur sa décision serait envisageable soit il ne voulait blesser sa cousine présente.

Mais le second choix ne serait que temporaire il ne pourrait cacher éternellement son affiliation a se groupe qu’il sous entend…L’elfe prit son temps de réflexion puis pu répondre … ***


Je ne me voile pas la face heru sur l’isolement de notre peuple à l’égard du reste mais sachez que nous faisons des efforts. Ils peuvent paraître insignifiant à vos yeux, mais les pas sont fait pour y tendre.

Vous oubliez une chose émanant des elfes qui pourtant et l’une des premières vertus que vous associez à notre race qui est la longévité. Cet état nous donne une patience et un mode de vie a un rythme nettement inférieur au vôtre.

Alors notre politique l’est tout autant, nous prenons des décisions par petite réformes tandis que vous les prenez bien plus grande. Même si vous allez le plus tranquille qu’il soit cela semblera a de la précipitation pour nous.


*** Puis le Vélanieliste prit un ton grave a son égard… ***



Je ne sais qu’elle organisme, groupuscule ou même secte qua vous comptez rejoindre mais vous avez la nette sensation que cela nous déplaira au plus au point !

Négligez aucun détail sur vôtre décision car vôtre choix semble sans retour ou pas sans perte précieuse.


*** Regardant la seule représentante de sa famille ***


Bien des mots calomnieux ou non circuleront a vôtre attention et si vous partez cela ne sera pas vôtre fardeaux mais celui de vôtre famille partielle. Vous agissez de manière égoïste mais cela je vous en reproche pas s’est dans la nature de tout être de chercher se qu’il le sier avant celui des autres.

Je ne vous traiterez pas de lâche non plus d’abandonner le combat de vos convictions ne sachant quelles tribulations vous avez du franchir.

Mais par contre je vous qualifierai d’inconscient de devoir quitter une situation dont vous avez partiellement le contrôle pour une dont l’issu est plus qu’incertaine ! Sachez qu’il vaut mieux être mal à l’aise et être fixer qu’errer le doute !

De plus de part vos dires vous n’aurez aucune rédemption de vos pères possible si ce n’est un châtiment qui sera d’autant plus dure à supporter pour ceux que vous laisserez…

A présent cessez toutes amalgames ou équivoques pour finir part nous dire qu’elle sera vôtre voie avenir…

Même je me doute de la nature de vos équivoques...Ne serait il pas les nécromants ?


*** Lanceris regarda l'homme d'un autre oiel...Celui ci avait bien plus que des griefs envers non seulement l'empire de Kohr mais également envers le mode si il choisissait cette option. Il préféra attendre qu'il répond a sa dernière question pour poursuivre... ***

"Nous semons les graines du doute pour récolter les fruits de la sagesse"

"Tout état acquis tant à demeurer, mais rien reste immuable"
Information détaillées
Tinalith Linthylwen

neutre

le Valkin 9 Danurmos du 1550ème cycle à 18h51

Tinalith pensait avoir comprit: Tenaka, Légionnaire de l'empire souhait-il devenir nécromant?
L'elfe ne dit rien... Il fixa le ciel, que se passait-il?
Il se tourne alors vers le membre de l'armée, sans se soucier de l'elfe.


«Est-ce dans la volonté de l'homme de toujours ombrer dans la mort, alors que la vie apporte tous ce que nous voulons?
Tenaka... Vous êtes entouré d'une aura noire. Vous savez quel chemin vous empruntez?
Celui du chaos, celui de la mort...
Votre conscience s'en ira et vous tuerez vos amis, votre famille...
Vous avez choisi cette voie, celle où aucun de vos proches ne peut vous suivre.»


Le Milicien ne dit plus rien... Le ciel était de plus en plus sombre, la terre de plus en plus chaotique... Où étaient-ils?


« Pourquoi?
Souhaitez-vous semer la mort? Car c'est ce que vous ferez.
Aujourd'hui, peut-être que votre conscience a-t-elle encore le dessus sur vos actes, mais bientôt, se sera la mort elle-même qui vous guidera...»


L'elfe tenta d'attraper la main du légionnaire


«Restez...»
Information détaillées
Ceberia Vishnu
Kohrienne
Empire de Kohr

le Valkin 9 Danurmos du 1550ème cycle à 21h11

Le rêve semblait se distiller ou alors c’était elle qui créé cette sensation. Etrange, mais elle n’entendait plus aussi bien les autres. Peur de comprendre, sa devait être ça. Le mot nécromant heurta plusieurs fois son esprit. Elle se sentait mal, quelque chose la saisissait par la gorge…

Elle porta ses mains à cet endroit. Rien ne la dérangeait pourtant.


« Je ne comprends pas… je ne suis pas douée en politique et je n’ai pas ton expérience. Je sais ce qui t’es arrivé, Tenaka, ne fait pas ça ! En fait tu t’en moques, tu ne veux que notre mort à eux tous et à moi… sinon, pourquoi avoir choisit cette voie?! »

Sa main heurta celle de Tinalith, comme si elle ne voulait que PERSONNE ne le touche. Pour qui se prenait il et l’autre qui n’arrêté pas de parler. Comme tout elfe, leurs langues devaient égaler la longueur de leurs intestins.

« Maintenant, j’aimerai que tu m’explique par des mots simples ce que tu compte faire… Tu vas vraiment m’abandonner ? Tu étais mon seul réconfort dans la légion, tu ne peux pas me faire ça… »

Son regard s'assombrissait ignorant ce qu'il attendait vraiment dans se choix. Les nécromants sont les ennemis de tous, son prochain ennemie si elle ne faisait rien...

Je t'aime Tenaka...
Thème Musical de Ceberia
Information détaillées
Lanceris
Quendë
Peuple Elfe

le Valkin 9 Danurmos du 1550ème cycle à 23h02

*** Lanceris regarda la scéne indigné...Son avis changea vers Tanaka, celui vient de sombrer dans etats le plus ignobles aux yeux de l'elfe...Il sentit une rétissence de la part des autres rêveurs a son égard mais cela l'apportait peu...

Tenaka avait déjà prit sa décision, d'ailleurs son âme ne trompait guère une couleur obscure la couleur des êtres infâmes.

La réaction Ceberia Vishnu fît énormément de peine à Lanceris, cette scéne d'impuissance....

L'elfe regarda Tenaka d'un acquisiteur attendant sa éventuelle intervention.

***

"Nous semons les graines du doute pour récolter les fruits de la sagesse"

"Tout état acquis tant à demeurer, mais rien reste immuable"
Information détaillées
Tenaka Khan
Kohrien,Héros Noir,Légionnaire du 1er Régiment, 1e Cohorte
Empire de Kohr

le Lüdik 12 Danurmos du 1550ème cycle à 20h15

Repoussant tendrement sa cousine, le légionnaire avait le cœur comme près a exploser.
En colère, il devait se mettre en colère pour contrer ce sentiment futile et douloureux qui menaçait de l’envahir. Le trouble commençait à se lire sur son visage, mais la colère pris enfin le dessus. Un masque semblait être posé sur son visage. Les traits figés et avec les yeux proches d’une certaine folie passagère, il repris la parole :


Désolé ma petite Ceb, mais je suis nulle part à ma place, et je pense que je serai mieux avec des gens qui sont comme moi. Sa ne m’empêchera pas de passer te voir si l’on ne nous en empêche pas.

S’adressant au deux autre personne en même temps :

Vous parlez de meurtres, de choses que je suis sensé commettre en choisissant un telle voix, mais sachez que mon intention n’est pas de semer la mort inutilement comme vous le dites, mais de faire prendre conscience que ce monde est révolu et voué à une perte certaine. Les dirigeants eux ne se gènent pas pour en commettre des meurtres, à l'encontre de ceux qui osent affirmer leur opinion...

Les critiques calomnieuses ne seront jetées que par des gens peu réfléchit et qui ne savent pas de quoi ils parlent, ils ne méritent aucun intérêt. Je ne laisse pas Ceb toutes seule, je sais qu’elle a des personnes sur qui compter, mais il faut savoir que si quelqu’un lui fait le moindre mal, je n’aurai aucune pitié…


Il ouvrit la main, une flamme rouge vif sembla en jaillir. Captivé par cette flamme, le légionnaire approcha sa main de ses yeux. Les reflets miroitaient sur son visage. Les yeux dans le vague il répèta :

Sans aucune pitié…


Étrange paradoxe, n'est-ce pas?Thème
Information détaillées
Lanceris
Quendë
Peuple Elfe

le Lüdik 12 Danurmos du 1550ème cycle à 22h50

*** Lanceris eu un regard sombre en vers Tenaka et dit... ***


En réponse des êtres les plus vils ! Vous devenez l'un de ces infâmes necromants !

Quel choix judicieux! Devenir pire que ceux que vous haïssez ! Vous allez donc bafouer la vie par colère et désespoir !

Mais si vous aviez un minimum de bravour et d'honneur vous périrez pour vos idéaux et ne pas sombrer dans une plus répugnante encore !

Vous me dégoutez par vôtre choix ! De part vôtre décadence vous anéantissez pas seulement vôtre vie ! Mais celle de cette jeune fille...

Je si vôtre décision est prise je n'ai plus qu'a souhaitait vôtre mort...Pauvre fou !

"Nous semons les graines du doute pour récolter les fruits de la sagesse"

"Tout état acquis tant à demeurer, mais rien reste immuable"
Information détaillées
Lyrius de Myrangias

neutre

le Malina 13 Danurmos du 1550ème cycle à 13h12

***
Rentrant tranquillement dans le rêve, le chevalier vint près de Lanceris. Tant d’inepties dans les mots prononcés étaient consternant. ***


Allons Lanceris, ne vous mettez pas en colère. Comme la dit cette personne, il ne tuera pas inutilement. « Toi tu meurs, toi tu meurs pas… »
Ho mais j’y pense, qui va juger qui doit vivre et qui doit mourir ? Un dieu ? Ou peut-être la vanité d’un seul être qui est omniscient et capable de juger l’âme de chacun ?

Je ne comprends pas très bien ce plan en fait. Est-ce que c’est : On détruit tout et on revient tous en cadavres ? Où est-ce une sélection des gens à abattrent pour instaurer un royaume de la mort ? Alors après la chute des royaumes que fait on ? Une nouvelle hiérarchie ?

J’aimerai bien qu’on m’explique le plan de A à Z. Parce que appart anéantir des vies, je n’ai pas perçu l’aboutissement du projet.


*** Le maître paladin attendait une répose qui sans nul doute serait un déferlement du type « vous pouvez pas comprendre » ou des insultes comme « vous me calomnier ». Bref, Darion s’attendait à voir un débat des plus élevé. ***


Le site de Lyrius et de Tulliaris

portrait de Lyrius d’antant
Information détaillées
Lanceris
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 13 Danurmos du 1550ème cycle à 17h11

*** Lanceris fît un leger sourire de bien venur au sombre lion, L'elfe venait de perdre son calme il prefera donc de laisser la parole au personne plus a même de raisonner cet homme... ***

"Nous semons les graines du doute pour récolter les fruits de la sagesse"

"Tout état acquis tant à demeurer, mais rien reste immuable"

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page