Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

122 Joueurs sur Ideo (4354 inscrits) : 64 humains (2247), 29 elfes (1365), 29 orcs (742) | 1 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Diplomatie du Peuple Elfe

Déclarations Officielles [important] [sujet bloqué]
Le Monde des Rêves : Les rêves sont un moyen d'échapper à la réalité quotidienne. On peut rencontrer d'autres rêveurs dans le monde des rêves, mais ces rencontres floues, si elles sont parfois enrichissantes n'ont jamais valeur de communication. Pas de diplomatie ni de serments ici car les rêves sont avant tout ... des rêves.

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Matias Dryerd
Garde Royal de Lorikiel
Peuple Elfe

le Valkin 30 Rastel du 1547ème cycle à 15h48

Les Royaumes souhaitant instaurer des relations diplomatiques avec le Peuple Elfe sont chaleureusement invités à nommer des Ambassadeurs et à prendre contact avec moi.

Que nos peuples puissent choisir la voie de la paix à celle de la guerre.
Peuple Elfe c'est pour ton Honneur que je me bats.
Information détaillées
Matias Dryerd
Garde Royal de Lorikiel
Peuple Elfe

le Valkin 14 Dilannel du 1547ème cycle à 12h51

Les Relations diplomatiques avec la Confédération Arténienne sont rompues.

Celà signifie qu'il n'y a plus lieu à dialogue entre nos deux Royaumes, et là est le seul sens à donner.


Peuple Elfe c'est pour ton Honneur que je me bats.
Information détaillées
Matias Dryerd
Garde Royal de Lorikiel
Peuple Elfe

le Dolink 28 Filandor du 1547ème cycle à 18h35

Chartes conclues par le Peuple Elfe avec les guildes sans-Royaume

Ci dessous seront énoncés à tous les accords passés par le Peuple Elfe avec des guildes sans-Royaume. Chaque texte y sera lu.
En conséquence directe de ces chartes, les guildes signataires recoivent la permission de voyager au sein de la Grande Forêt.
Que tous soient bien conscient de l'honneur d'une telle autorisation.


Guildes autorisées:
-Guilde du Cercle



Charte entre le Peuple Elfe et la guilde du Cercle:
Après des discussions, le Peuple Elfe et la Guilde du Cercle sont arrivés communément à un accord. Chacun devra montrer du respect, être ouvert à l'autre et être calme envers l'autre, comme il se doit. La Forêt Elfique est un lieu de calme et de paix où le respect prime, également envers Mère Nature.

La Guilde du Cercle respectera les lois Elfiques tant qu'elle sera sous la juridiction de celles-ci. Si toutefois, un membre de la Guilde venait à commettre un crime ou un délit, la sentence, s'il y en a une, découlant d'un procès légal, pourrait se voir appliquée à la totalité de la Guilde du Cercle.

Le Peuple Elfe, en contrepartie, permet à la Guilde du Cercle de voyager sur son Domaine sans demande préalable. Pour le moment, aucun accord n'a été signé pour une dérogation permanente pour les Villes Elfiques

Dans la mesure du possible, chacun se devra de porter main forte à l'autre si celui-ci lui demande de l'aide. Une rénumération proportionnelle à l'aide n'est pas mise de côté.

Signataires : Braoumeth, Hoshi de la terre, Loetheri Ambassadrice du Peuple Elfe, Matias Dryerd, Ambassadeur Suprême.
Peuple Elfe c'est pour ton Honneur que je me bats.
Information détaillées
Matias Dryerd
Garde Royal de Lorikiel
Peuple Elfe

le Dolink 28 Filandor du 1547ème cycle à 18h53

Fermeture des frontières de la Grande Forêt.


Depuis quelques mois, le Peuple Elfe a instauré un système d'autorisations pour les personnes désirant venir dans la Grande Forêt, afin d'y admirer le plus beau fruit de Mère Nature.
Mais beaucoup ont jugé non nécessaire d'user de cette possibilité et ont préféré venir de manière clandestine, dans l'irrespect des traditions millénaires du Peuple Elfe.
Nous avons privilégié le dialogue avec ces intrus, au lieu de généraliser une attitude agressive. Nous ne pouvons que constater l'échec de cette position.

Toujours à l'écoute de son Peuple, sa Majesté Luindlor Tylwyth, a récemment saisi le Grand Conseil de ce problème. Suite à leur discussion, nos Sages ont décidé de la fermeture totale des frontières du Peuple Elfe.

Aussi, prenant effet immédiatement, j'annonce à tous la fin du système d'autorisation. Seul ceux ayant prouvé leur respect du Peuple Elfe et ayant mérité le titre d' "ami du Peuple Elfe" recevront le privilège de venir en nos terres. Ce titre ne se quémande pas, il se mérite.
Toute personne étrangère au Peuple Elfe ou au Royaume d'Ithoria sera chassée à vue de la Grande Forêt.
Dans le respect de notre Parole, les orcs, selon les clauses du traité de Drogmar, sont autorisés sur le chemin reliant Montargent à Drogmar.
Les personnes actuellement au sein de la Grande Forêt se doivent de l'avoir quittée dans un mois.

Croyez bien, peuples d'Ideo, qu'une telle décision nous attriste mais le Peuple Elfe ne peut rester passif lorsque l'on bafoue ses Lois et Traditions et qu'on abuse de son hospitalité.


Résumé:
-Nul n'est autorisé à parcourir la Grande Forêt s'il ne fait partie du Peuple Elfe ou du Royaume d'Ithoria.

Exceptions:

Les Ambassadeurs des Royaumes Etrangers.
Les membres de l'Union de Havrebois, sur le chemin reliant à Montargent à Drogmar.
Les guildes sans-Royaume ayant signée une charte avec le Peuple Elfe, selon les termes de la-dite charte.

-Fin du système d'autorisation

++++

Abrogation :

Les closes concernant Hâvrebois ont été abrogées suite à la rupture du Traité de Drogmar par l'Union.

Le Lüdik 28 Danurmos du 1548ème.
Peuple Elfe c'est pour ton Honneur que je me bats.
Information détaillées
Matias Dryerd
Garde Royal de Lorikiel
Peuple Elfe

le Dolink 28 Filandor du 1547ème cycle à 19h08

Accords d'Orodreth

Par les présents accords, acceptés par les représentants du Peuple Elfe et de l'Empire de Kohr, les Deux Royaumes entendent officialiser leurs bonnes relations.

Article 1. Préambule

Les amitiés entre l'Empire de Kohr et l'Union d'Havrebois et celle du Peuple Elfe et d'Ithoria ne sont pas et ne seront pas des obstacles aux relations entre nos deux Royaumes. En Royaumes civilisés et pragmatiques, l'Empire et le Peuple Elfe refusent de s'enfermer dans une telle vision manichéenne et mettent un point d'honneur à contredire l'adage "les Amis de mes Ennemis sont mes Ennemis".
C'est pourquoi les deux Royaumes feront tout pour placer leurs relations sous le signe de la Bonne Entente et du Respect. Afin de préserver cette amitié , tout ingérence d'un Royaume dans les relations diplomatiques de l'Autre seront évitées et dans la mesure du possible chaque Royaume veillera à garder une indépendance d'action et de pensée vis à vis des ses alliés.

Article 2. Frontières et Manœuvres Militaires

La Grande Foret est un Sanctuaire pour le Peuple Elfe qui doit être protégé de toute atteinte et de toute souillure.
Afin de respecter ceci, l'Empire s'engage à ne jamais autoriser de troupes militaires sur les Terres Elfes.
Contourner le No Man's Land par la Grande Foret est donc formellement interdit à toutes troupes et sera vu par le Peuple Elfe comme une insulte et par l'Empire comme une trahison.
Par ailleurs, si des troupes Kohriennes viennent à passer outre cette interdiction et tentent d'éviter le champ de bataille, l'Empire donne tout droit aux gardes Elfes pour se faire justice et éliminer ces lâches.
En contrepartie, il semble évident qu'aucune troupe Ithorienne ne puisse faire la même manœuvre. Même la Guerre doit se mener selon des codes et une victoire militaire n'est totale que gagnée que dans l'honneur

Article 3. Clause de Non-Agression

En cas de conflit généralisé et d'invasion de Kohr sur Ithoria, la neutralité millénaire du Peuple Elfe pourra être remise en cause et celui-ci se réserve le droit d'intervenir, notamment si les villes de Kival et de Montdargent sont envahies.
En contrepartie, le Peuple Elfe s'engage à ne pas engager de troupes si Ithoria venait à envahir Kohr et par voie de conséquence à rester neutre.

Article 4. Echanges de population : Pèlerinage et Migration

Toujours dans l'esprit de protection de la Grande Foret, il est rappelé que l'accès à celle-ci est réglementée et nécessite autorisations/dérogations des autorités Elfes.
Celle ci sont délivrées par l'Ambassadeur Suprême.
En ce qui concerne l'Empire de Kohr, les frontières sont ouvertes aux citoyens Elfes à condition qu'ils respectent les lois en vigueur localement.
De même l'accès aux villes leur est interdite , précaution que se réserve l'Empire quant à l'espionnage.
Des dérogations sont délivrées par les Chambellans et autres autorités compétentes.

Article 5. Echanges de biens : Ligne de Commerce

Les échanges commerciaux entre les deux Royaumes sont envisageables mais doivent être particulièrement réglementés. Les autorités à consulter sont le Grand Conseil Elfe et le Premier Chambellan Kohrien.
En cas de contrebande, les contrevenants s'exposent à de lourdes sanctions.


Signataires : Matias Dreyd, Ambassadeur Suprême du Peuple Elfe
Salokin, Ambassadeur de l’Empire de Kohr.

Lieu : Place Publique de la ville Orodreth, ville d’Hospitalité et de Diplomatie.
Date: 5 Dilannel de l'année de la feuille(1547ème cycle)

Peuple Elfe c'est pour ton Honneur que je me bats.
Information détaillées
Matias Dryerd
Garde Royal de Lorikiel
Peuple Elfe

le Mirion 19 Logalios du 1548ème cycle à 01h24

Nomination au poste de Celeg Saël


Sa Majesté Luindlor Tylwyth a aujourd'hui nommé Lolindir au poste de Celeg Saël.

Il sera ma voix lorsque je ne pourrais être présent.

Sa sagesse, son sens de l'Honneur et sa tempérance sauront faire de lui le digne représentant du Peuple Elfe et le digne interlocuteur des Royaumes Etrangers.
Peuple Elfe c'est pour ton Honneur que je me bats.
Information détaillées
Laëriel Tylwyth
Tarìedhel
Peuple Elfe

le Dolink 17 Rastel du 1548ème cycle à 20h45

Avis :

L'Ambassadeur Suprême Matias Dryerd, pour raisons personnelles, ne pourra assumer ses fonctions, et ce jusqu'à nouvelle intervention de sa part en ce lieu. J'invite donc chaque nation et tout neutre à s'adresser aux personnes suivantes pour tout sujet à caractère diplomatique :

Arténie : Annael
Ithoria : Elwinder Alstareth
Hâvrebois : Lolindir
Kohr : Lolindir
Neutres : Alindoër

Le Domaine tient à s'excuser officiellement pour le temps de réponse quelque peu alourdi de ces derniers temps. Nul doute que tout rentrera dans l'ordre dans les meilleurs délais, avec l'intervention raisonnée de nos diplomates.
Nouveau thème de Laëriel.Vous voici prévenus.
Information détaillées
Laëriel Tylwyth
Tarìedhel
Peuple Elfe

le Joriol 21 Rastel du 1548ème cycle à 19h42

Nomination au poste d'Ambassadeur Suprême

Sa Majesté Luindlor Tylwyth, Quendëtar; a aujourd'hui nommé le Seigneur Lolindir au poste d'Ambassadeur Suprême. Ce dernier succède donc au sage et révéré Seigneur Matias Dryerd.

Il sera le premier représentant du Domaine envers les nations de ce monde et les sans-royaumes. Il ne fait ainsi aucun doute qu'il sera à l'écoute de chacun, répondant avec justesse et discernement, en respect des Traditions instaurées par Lorikiel.

Il sera appuyé en sa tâche par :

Celeg Sael : Elwinder Alstareth

Ambassadeur pour le Royaume d'Ithoria : Azimaël Elyndwë

Ambassadeur pour l'Empire de Khor : Bainwa
Délégué Culturel pour l'Empire de Khor : Tàri Sirfalas

Délégué culturel pour la Confédération Arténienne : Annael

Ambassadeur pour les Sans Royaumes : Alindoer
Pan er Sael
Assistants de l'Ambassadeur pour les Sans Royaumes :
- Ouserhât
- Teledisae Gaiasorno

N'hésitez point à faire appel à eux !
Nouveau thème de Laëriel.Vous voici prévenus.
Information détaillées
Laëriel Tylwyth
Tarìedhel
Peuple Elfe

le Lüdik 2 Dilannel du 1548ème cycle à 07h47

Equipe diplomatique :

Ambassadeur Suprême : Lolindir

Celeg Sael : Elwinder Alstareth

Ambassadeur pour le Royaume d'Ithoria : Azimaël Elyndwë

Ambassadeur pour l'Empire de Khor : Bainwa

Délégué Culturel pour l'Empire de Khor : Tàri Sirfalas

Délégué Culturel pour la Confédération Arténienne : Annael

Ambassadeur pour les Sans Royaumes : Kirin Kimaremoedine

Pan er Sael (assistants de l'Ambassadeur pour les Sans Royaumes) :
- Ouserhât
- Teledisae Gaiasorno

Etant donné nos relations tendues avec l'Union d'Havrebois, les décisions prises à leur égard reviennent à l'Ambassadeur Suprême et au Grand Conseil.
Nouveau thème de Laëriel.Vous voici prévenus.
Information détaillées
Lolindir
Quendë
Peuple Elfe

le Dolink 8 Dilannel du 1548ème cycle à 12h37

Concernant le procès de Takeo Shojin à Gorn

Sur decision de son Vénéré Quendëtar Luindlor Tylwyth et du Grand Conseil, le Domaine Elfique enverra un representant au procès de l'accusé Takeo, en la personne de Messire Annael.

Il aura pour mission de retranscrire les faits comme il les voit au Grand Conseil. En cette qualité de témoin, il n'aura en aucun cas pour fonction de juger l'accusé.

Le Domaine se reserve le droit d'accepter ou non l'issue de ce procès rappelant que celui-ci ne peut se substituer en aucun cas a la Justice Elfique. Le Peuple des Elfes est souverain sur son territoire et le restera pour l'Eternité. En ce sens, nul tribunal exterieur ne pourra jamais se targuer de rendre justice au nom du Domaine pour des crimes ayant entrainés la mise à mal du peuple millénaire. Une décision judiciaire propre à la Forêt sera arrêtée, en temps et en heure.
Information détaillées
Laëriel Tylwyth
Tarìedhel
Peuple Elfe

le Joriol 2 Joriamel du 1548ème cycle à 17h59

De la nature...

Toute créature est oeuvre de Galmaniel. Il n'est en ce sens pas permis de frapper à tort et à travers, pour son unique plaisir, sa seule satiété, les monstres présents au sein du Domaine. Tout animal ou monstre, pour autant qu'il vive en paix, n'a pas à être brutalisé. Un trop grand nombre de monstres n'attaquent de fait les voyageurs que par simple peur, en suivant leur instinct de préservation.

La raison prenant le pas sur l'instinct concernant les êtres pensants, il ne saurait donc être question d'agir inconsidérément, dans l'irrespect le plus total de la nature.

Toutefois, certains monstres peuvent être abattus dans les cas suivants :

- si ce sont des Slaads, ces derniers n'étant très certainement pas membres du royaume souterrain du Roi des Slaads, lequel passa un traité avec le Domaine...
- s'ils se trouvent à proximité d'une cité ou d'une voie de communication, leur présence rendant dangereuse toute pérégrination.

A l'opposé, bandits et chefs de guilde, êtres civilisés immoraux, peuvent être abattus sans nulle restriction.

A noter de même que les nécromants et leurs sbires, n'étant en aucun cas considérés comme des créatures vivantes, peuvent être abattus. A ce jour néanmoins, ils n'ont jamais osé franchir les frontières du Domaine, nos Dieux y veillant.

Dans le cas de la découverte d'un monstre particulièrement féroce au coeur du Domaine (Basilic, Dragonnet, Dragon Rouge,...), envoyez une missive au Seigneur Lolindir ainsi qu'à la Grande Prêtresse de Galmaniel, Dame Löwen*, lesquels pourront juger de la situation et vous autoriser ou non à l'éliminer.

La vie de chacun est précieuse, respectons-la.
J'ose croire que ceci clarifie la situation.

+++

* Avec copie aux Olwä Supérieurs, Dame Laëllil et Messire Narmorhin.
Nouveau thème de Laëriel.Vous voici prévenus.
Information détaillées
Laëriel Tylwyth
Tarìedhel
Peuple Elfe

le Dolink 5 Joriamel du 1548ème cycle à 10h27

Conflit Kohr - Ithoria

Le Domaine Elfique, dans sa seule souveraineté, déplore la tournure des événements au sein du No Man's Land, par l'engagement de forces annexes notamment, en un conflit qui aurait dû se contenter d'impliquer les forces ithoriennes et kohriennes.

Selon ses traités, le Domaine se contentera de protéger le Mur ithorien par les prérogatives qui demeurent siennes :

- Les archers elfiques, postés sur le Mur, pourront intervenir jusqu'à la limite de distance de frappe de leurs armes.
- Nos troupes dédiées au corps à corps pourront pénétrer jusqu'à cinq lieux au coeur du No Man's Land.

Ces mesures font suite à la présence contestable de forces prenant part aux combats , forces autres que kohriennes et neutres. Leur retrait donnerait au Domaine la possibilité de reconsidérer ces décisions.

Le Domaine, par ses Ambassadeurs, invite encore et toujours chaque parti à recouvrer la raison.
Pour le bien de tous.
Nouveau thème de Laëriel.Vous voici prévenus.
Information détaillées
Lolindir
Quendë
Peuple Elfe

le Lüdik 6 Joriamel du 1548ème cycle à 14h37

Escorte Diplomatique Officielle

Afin de protéger l'équipe diplomatique elfique, cette organisation voit aujourd'hui le jour.
Il fut un temps où les ambassadeurs pouvaient marcher sur toutes les terres d'Ideo sans craindre pour leur vie.
Ce temps est révolu. Malheureusement...

Voici la composition de cette escorte :


- Macar Saelindor : Beren Fingolfin
Commandant de la garde diplomatique, sa fonction consiste aux preparations des voyages en collaboration avec les ambassadeurs, ainsi que superviser l'organisation de la troupe durant le voyage.

- Sildar Saelindor : Terenas
Lieutenant de l'escorte, il assiste le macar pendant les preparatifs, il est chargé de faire appliquer les consignes à l'escorte.

- Hadhafang Saelindor : Sylvardo
Il est l'eclaireur du groupe, il travaille directement avec le macar pour definir les priorités liées aux difficultés du voyage. Sa fonction est d'ouvrir la marche afin d'eviter aux membres de l'escorte les pieges et imprevus du terrain.

- Galadrim Saelindor : Leithian, Templyon et Tuatha de Danann
Gardes diplomatiques, ils sont les pieces maitresses de l'escorte, leur fonction est de proteger les ambassadeurs

- Haldis Saelindor : Haldamir et Lilith
Mage diplomatique, sa fonction est aussi de protéger nos ambassadeurs, de plus, de par ses dons il est le garant du bien être et de la santé du groupe.

Cette escorte jouit donc de l'immunité diplomatique dès lors qu'elle accompagne un ambassadeur.
Dans le cas où cette escorte diplomatique se verrait en sous-effectif, le Peuple Elfe fera appel à ces quendi les plus compétents afin d'assurer la protection des ambassadeurs comme il fut de coutume.
Ces quendi jouiront, conformément au Code de la Diplomatie, de l'immunité diplomatique une fois leur fonction annoncée aux autorités étrangères.
Information détaillées
Laëriel Tylwyth
Tarìedhel
Peuple Elfe

le Joriol 9 Joriamel du 1548ème cycle à 22h07

Diplomate de Hâvrebois ne bénéficiant plus de son immunité au sein du Domaine Elfique

En s'appuyant sur les articles suivants du Code Universel de la Diplomatie,

- Article VI : L’ambassadeur se doit d’être un modèle de tempérance. Il doit toujours éviter de s’emporter, même si la situation l’y invite, et de tenir des propos insultants ou racistes envers les citoyens d’autres nations.

- Article VII : L'ambassadeur doit être conscient que, par ses actes et paroles, il représente sa nation, son dirigeant et son peuple. Il doit donc tout faire pour, jusqu'au dernier moment, empêcher le dialogue d'être rompu.

- Article VIII : L’ambassadeur présent sur le territoire d’une nation autre que la sienne ne doit jamais servir la cause de sa nation, autrement que de manière diplomatique. Ainsi par exemple, toute forme d’espionnage militaire est formellement interdite de la part de l’ambassadeur, personne de dialogue, même si les informations qu’il détient alors peuvent grandement aider sa nation : en laissant l’ambassadeur pénétrer chez elle, une nation lui fait confiance, et cette confiance ne doit pas être trahie.

- Article X : Nul n’est censé ignorer ce Code, et chaque citoyen, ainsi que chaque ambassadeur, se doit d’y obéir.


... le Domaine déclare non-avenue au coeur de la Forêt Eternelle l'immunité diplomatique de Messire Klim'sk, Diplomat' enver' les guild' neutr' de l'Union de Hâvrebois.

Cette décision s'appuie sur une double tentative de meurtre sur la personne d'un quendë du Domaine, au sein même de la Forêt, par Messire Klim'sk. Les faits ont été reconnu par le coupable :


Message transmis de Klim'sk à Laëriel, aujourd'hui à 21h55 :

Ah oui vous parlez de cette frèle petite elfe, qui fait mine de porter un superbe arc elfique et qui tombe a genou après deux petits coups seulement ...

Et bien l'explication est simple ; je me suis introduit dans la foret a la poursuite de Duandas et de Laurelian pour pouvoir venger mon ami Grom de la trahison enverrs lui, mais aussi enver' l'une des valeurs les plus importantes de not' peupl'. Cette elfe me génait pour pouvoir progresser plus vite et ne s'est pas poussée lorsqu'elle m'a vu arriver j'l'ai juste aider a s'écarter un peu plus du chemin.

Mais ne vous enfaite pas dame Laëriel, je n'avais aucunement l'intention de la tuer, car même si je n'aime pas les nashkis, les oreilles pointues isolées et innofensives ne m'attirent guère...

Donc ne vous en faites pas trop Laëriel, je n'en ai pas particulierement après vos quënde ...


Cette mesure est temporaire et pourra être révisée, le cas échéant, dans le cadre prévu par le Code lui-même :

Article IX : Un Conseil Diplomatique, formé par les cinq ambassadeurs suprêmes des cinq nations d’Idéo ou, le cas échéant, par leur représentant, peut se réunir pour trancher un problème diplomatique, et peuvent de même modifier certains passages du présent code par des amendements, ou y rajouter certaines précisions. C’est également ce Conseil Diplomatique qui veillera à formuler les peines pour les citoyens et/ou les ambassadeurs qui pourraient transgresser le présent Code de la Diplomatie.
Nouveau thème de Laëriel.Vous voici prévenus.
Information détaillées
Lolindir
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 22 Joriamel du 1548ème cycle à 10h13

Suite à l'assassinat du Prêtre-Roi le 19 Joriamel 1548

Le Peuple Elfe, ses représentants et tous les quendi ont pleuré la Mort du Prêtre-Roi Wulf.
Nos prières sont allées vers la Prêtresse-Reine Jade que nous avons supportée dans cette terrible épreuve ainsi qu'à l'ensemble du Peuple Ithorien.
La Mort d'un Haut Dirigeant rappelle à tous que la Guerre n'est que synonyme de Chaos.
Un Chaos de plus en plus présent et que nous nous devons tous d'abolir au plus vite pour le bien être de toutes les races.
Keldar a décidé dans son éternelle bienveillance de rendre au Peuple Ithorien son guide. Loué soit-il !
Afin que l'Ombre ne nous assaille encore une fois et que nos pleurs se mêlent à ceux des Ithoriens, de nouvelles troupes défensives seront très prochainement envoyées sur le Mur, au coeur des cités ithoriennes.

L'Empire de Khor se dit aujourd'hui détenteur de la Paix après avoir ôté une Vie. Qu'est-ce que cela ?
La Paix se doit d'être proposée dans un respect mutuel.
Les conditions imposées par l'Empire ne sont que les fondements d'une future guerre encore plus violente que les autres qui plongera l'ensemble de ce Monde dans l'Ombre et la Folie.
Car qui pourrait renier tout ce qu'il est pour sauver sa vie et celle de son Peuple sans sombrer dans la Folie ?
Personne. Et certainement pas le Saint Royaume.
Information détaillées
Lolindir
Quendë
Peuple Elfe

le Solior 2 Fagilias du 1548ème cycle à 18h55

Contrat entre le domaine et les guildes reconnues, appréciées et amies

I/ Règles dans la Taurë :

Art I.1 :
Les membres des guildes appréciées et amies ont un droit permanent d’accès au domaine, villes exceptées. Ils sont cependant invités à signaler leur présence au grand conseil.

Les guildes reconnues par le Peuple Elfe ne sont pas autorisées à parcourir le domaine. Cependant, une autorisation temporaire pourra être délivrée à tout membre de la guilde en faisant la demande argumentée.
Seul le grand conseil pourra délivrer ces autorisations.

L’ambassadeur auprès des sans royaumes pourra éventuellement servir d’intermédiaire.


ArtI.2 :
Pour visiter une ville, une autorisation devra être demandée au maire. Cette autorisation ne pourra être délivrée qu'à titre temporaire, et ne concerne que le membre en faisant la demande.

Cela ne permet en aucun cas le droit d'acheter des objets spécifiques à notre culture, comme l'arc elfique.

Dans le cas des guildes amies, cette autorisation ne pourra pas être refusée si elle est suffisamment argumentée, sauf situations exceptionnelles clairement explicitées par le maire. Le maire s’engage de plus à y donner suite le plus rapidement possible.

Art I.3 :
Les membres des guildes appréciées et amies se trouvant sur le domaine sont soumis aux lois de celui-ci. Tout manquement à celle-ci entraînera une sanction immédiate du fautif. La sanction sera étendue à la guilde si celle-ci ne bannit pas le contrevenant.

Dans le cas des guildes reconnues, toute effraction entraînera une sanction de toute la guilde.

Rappel : La chasse est strictement interdite dans la Taurë. Tout abus sera puni, mais la défense reste autorisée. Si un membre de la guilde est attaqué, il est invité à le signaler aux gardiens ou à un quelconque membre de l’armée.

Art I.4 :
Les membres de la guilde se doivent de traiter les habitants de la Taurë avec déférence et respect. De même, les membres de l’Eldalië doivent le respect aux membres de la guilde.

En cas d’agression, l’agressé doit en référer immédiatement à l’ambassadeur suprême. Il ne doit se défendre qu’en dernier recours car les autres membres de l’Eldalië défendraient leur frère
.

II/ Contrats : (ne s’applique qu’aux guildes appréciées et amies)

Préambule :
Seuls notre vénéré Quendëtar, le grand intendant, les tacticiens suprêmes et l’ambassadeur suprême sont habilités à engager une guilde au nom du peuple.

Ces derniers pourront nommer un représentant qui sera chargé de négocier avec la guilde. Ce sera alors à l’un des dirigeants de contacter la guilde afin de les informer de la nomination d’un tel porte-parole.

Art II.1 :
Le Domaine ne peut en AUCUN CAS forcer la guilde à aller à l’encontre de ses principes fondateurs.
Cela s’applique à tous les articles suivants.

Art II.2:
La guilde s’engage à préférer les contrats proposés par le Peuple Elfe. Elle est libre de rester neutre dans le conflit.

Les guildes amies quant à elles s’engagent à n’accepter aucun contrat d’agression contre le Domaine. Le peuple elfe lui offre son domaine, et la guilde est autorisée à y vivre. Par conséquent, il est dans son intérêt de le défendre. De plus, en cas de conflit d’importance, le domaine peut envisager de subventionner les dépenses nécessaires à la guilde pour protéger le domaine et subvenir à ses besoins.

Art II.3:
Le Domaine s’engage à verser une rémunération à la guilde si celle-ci l’aide à lutter contre une quelconque menace hors de la Taurë (nécromants, criminels condamnés à morts, …). Cette rémunération sera fixée préalablement à l'action de la guilde afin d'éviter qu'en application de cette clause une guilde réclame un prix prohibitif pour une action pour laquelle nous ne serions informés que postérieurement.

Les guildes amies s'engagent à aider le domaine à lutter contre les ennemis se trouvant hors de la Taurë. En aucun cas cela ne devra justifier une attaque sur un pays, une ville ou un quelconque groupe d'individu n'ayant pas été directement condamné.

Art II.4 : (Ne s’applique qu’aux guildes amies)
La guilde s‘engage à accepter tous contrats proposés par le domaine (si celui-ci ne s’oppose pas aux principes de la guilde comme précisé précédemment).
Cet article ne s’applique pas en temps de guerre afin de ne pas remettre en cause l’éventuelle neutralité de la guilde. (C’est alors l’article II.2 qui s’applique)


III/ Relation entre la guilde et le Domaine

Art III.1 :
La guilde devra nommer un porte-parole, qui servira d’intermédiaire entre le peuple elfe et la guilde.
Les problèmes majeurs devront être règles via ce porte-parole et l’ambassadeur auprès des sans-royaumes (ou l’ambassadeur suprême ou le grand conseil).

Il parlera au nom de la guilde, et seul le chef de la guilde pourra s’opposer à lui lors d’une discussion.

Dans le cas des guildes reconnues, ce porte-parole fera office de diplomate entre la guilde et le Domaine. Il devra être signaler à l’ambassadeur auprès des sans-royaumes, et accepté par celui-ci, ceci afin d’éviter que des ennemis du Peuple Elfe puissent bénéficier de ce statut. Tout refus de la part de l’ambassadeur auprès des sans-royaumes devra être argumenté.

Ce diplomate sera soumis au code international de la diplomatie, mis à part quelques modifications :

Art 2 : On ne peut lui refuser l’autorisation de passage dans la Taurë, mais il DOIT signaler son passage. Dans le cas contraire, il sera considéré comme intrus. Le passage par les villes reste soumis à l’autorisation des maires.

Art 3 : Ne s’applique pas : Si la guilde entre en conflit avec le Peuple Elfe, ce sera que la mission diplomatique aura échouée, ou que la guilde aura choisit de rompre les négociations. Les cas particuliers pourront être étudiés.

Art 4 : Le diplomate peut être accompagné de jusqu’à deux gardes. Ces gardes doivent être signalés en tant que tels. Si le diplomate considère cette escorte insuffisante pour assurer sa sécurité, il est autorisé à demander le soutien de l’armée elfique.

Art 9 : (réunion des ambassadeurs suprêmes) Ne peut clairement pas s’appliquer.

Cela implique que la guilde respecte également la diplomatie elfique quel que soit le lieu.

Comme les membres de la guilde, le diplomate est soumis aux lois elfiques tant qu’il est sur le Domaine.



Art III.2 :
En dehors de la Grande Forêt, le peuple elfe et la guilde se doivent un respect mutuel. Toute agression devra être signalée aux deux responsables sus-nommés, qui décideront de la politique à adopter. Toute tentative de vendetta personnelle sera sévèrement réprimandée.

IV/ Collaboration (Ne s’applique qu’aux guildes appréciées et amies)

Art IV.1 :
Dans un souci pratique, la guilde est invitée à fournir une liste de ses membres ainsi qu'à informer le PE des éventuelles mises à jour.

Ceci n'a pas pour but de surveiller les guildes, mais de connaître leur force potentielle, ainsi que leur influence.

Art IV.2 :
Si la guilde a besoin d'informations non confidentielles, le PE s'engage à l'aider dans la limite de ses possibilités.

Art IV.3 : (ne s’applique qu’aux guildes amies)
En dehors de la Grande Forêt, le Peuple Elfe et la guilde se doivent de s’entraider, en particulier si un elfe ou un membre de la guilde est agressé.

Dans le cas ou il y aurait conflit entre deux alliés de la guilde ou de l'Eldalië, le Grand Conseil sera seul apte à délibérer qui doit recevoir l’aide du Peuple Sylvestre.
Information détaillées
Laëriel Tylwyth
Tarìedhel
Peuple Elfe

le Malina 2 Solianas du 1548ème cycle à 14h51

Rupture de l'Accord signé avec le Clan du Souffl"

Suite au non respect par certains membres du clan du Souffl" de divers articles de l'accord préalablement signé lors du Sommet de Kival,

- soit la présence indue d'orcs du Souffl" au sein de la Forêt
- soit diverses tentatives d'assassinat de membres de notre peuple,
- soit l'assassinat d'un elfe
- soit le refus des instances du Souffl" à rendre justice, comme l'accord l'entendait

Le Grand Conseil Elfique prend acte des décisions du Clan de Souffl", notamment,

- la rupture, par la seule volonté du Souffl", de l'accord ratifié
- son souhait de porter préjudice à la sûreté de la Forêt

En l'état, toutes relations diplomatiques sont rompues.
Nouveau thème de Laëriel.Vous voici prévenus.
Information détaillées
Lolindir
Quendë
Peuple Elfe

le Solior 1 Calinior du 1548ème cycle à 11h09

Accord entre le Peuple Elfe et le Klan des Rondach'


Article I : Frontière et Circulation
I-1 : La frontière entre les Rondach' et le Peuple Elfique se situe à la limite entre forêt et plaines. Le domaine elfique se limite à l'integralité de la forêt elfique y compris le cercle druidique. Le portail des disparus et le portail du cercle druidique est propriété du peuple elfe. Leurs utilisations doit être précédée d'une demande.La frontière des rondaches au sein de l'union sont délimité par la forêt de Gaiarb (forêt au nord de Karmir) au nord ouest et la mi chemin entre Karmir et Algornar au sud. Les marais sont propriété des rondach' rouges.
I-2 : Toute autorisation exceptionnelle devra être demandé au chef diplomate ou maire pour les Rondach' et à l'Ambassadeur Suprême ou le Celeg Sael pour le peuple elfe
Ces autorisations sont indispensables pour pénetrer dans les deux territoires définis ci dessus.
I-3 : Toute entrée non permise dans le territoire de l'autre partie sera soumis a des sanctions selon la gravité des faits (pouvant aller de la simple amande à la peine de mort)
Les sanctions seront décidées de concert entre les représentants diplomatiques des deux partis. Les sanctions seront appliquées sur le territoire elfique par le peuple elfe, et sur le territoire des rondaches par le klan des rondaches.

Article II : Guerre
II-1-a: Les deux partis s'engagent à ne pas se déclarer la guerre
II-1-b Les deux partis s'engagent à ne pas entrer en guerre l'une contre l'autre pour raison de soutien à une tierce partie.
II-2-a : Les deux partis s'engagent à ne faire circuler une armée sur le territoire de l'autre partie qu'avec sa permission
II-2-b : La circulation des troupes se fera désarmée, et tout acte hostile ou parole hostile pour donner lieu à sanction comme précedemment sité dans l'article I-3

Article III : Finale
III-1 : Les états signataires s'engagent à reprendre ce traité dans leurs écrits.
III-2 : Ce traité à été rédigé dans la langue Elfique et dans la langue Orque.


Signataires : Lolindir, Ambassadeur Suprême pour le Peuple Elfe, Lüdik 26 Tilomias du 1548ème cycle
Jacken, Diplomate pour les Rondach' Rouges de Karmir, Lüdik 26 Tilomias du 1548ème cycle
Information détaillées
Lolindir
Quendë
Peuple Elfe

le Lüdik 10 Calinior du 1548ème cycle à 11h23

Des Créatures de la Taurë


Considérant que les animaux sauvages sont enfants de Galmaniel, tout comme nous ;
Considérant que notre rôle à tous est de les sauvegarder, faisant partie intégrante de la Taurë ;
Considérant que tout Quendë, quelque soit le dieu auquel il se voue, se doit de respecter les préceptes du Panthéon dans son ensemble ;
Considérant que tout étranger au Domaine Elfique doit se conformer aux us et coutumes du Domaine lorsqu'il bénéficie d'un droit de passage en la Taurë ;

Le Domaine, par la voix du Culte de Galmaniel et sous l'autorité du Quendëtar, déclare :

Qu'il est formellement interdit de tuer toute créature ne se trouvant pas à proximité des sentiers ou des villes, soit à plus de 5 lieues de distance, hormis les slaads et les bandits.

Que tout quendë apercevant quelqu'un commettre ce crime se doit d'en avertir les instances du Culte de Galmaniel, soit la Grande Prêtresse et les Olwä Supérieurs, et d'envoyer une missive au coupable.

Qu'il est conseillé à tout adepte de la Vitalité de lancer sur le criminel avéré le sort "Ami de la Forêt".

Qu'il est conseillé à tout adepte de la Protection de soigner l'animal blessé, ainsi que de lancer "Résistance" sur l'animal dans le même but.

Qu'il est conseillé à tout adepte de l'Altération de lancer "Flou" sur l'animal afin de le protéger autant que possible.

Que le culte de Galmaniel se réserve le droit de mander en justice de Lorikiel tout quendë qui n'aura pas obéi à ces règles pour peine de "non assistance à créature en danger".

Qu'après avoir demandé l’approbation des autorités compétentes, le témoin pourra utiliser le sort "Entraves" si le quendë s'est reculé pour fuir la juste vengeance de l'animal et/ou "Cécité" pour qu'il ne puisse réitérer son acte. Si l'attaque est faite à l'aide d'un sort offensif, l'usage de "Silence" est conseillé.

Tout elfe qui se servira de ce prétexte pour mener une attaque illégitime sur un compatriote sera condamné pour blasphème.

Les sanctions encourues par le criminel, originaire du Domaine, sont dans l'ordre :

Première attaque :

Obligation de soigner l'animal et amende de 5 telpi à reverser au Culte de Galmaniel, majorée de 10 si l'animal est mort à la suite des blessures infligées, soit 15 telpi.
Si le quendë est dans l'incapacité de soigner, il ira faire pénitence dans son culte s'il est Prêtre, pour apprendre à soigner les créations de notre Mère. Dans le cas d'un Profane, il devra quémander les services d'un Prêtre de Galmaniel, à concurrence de 10 telpi.

Première récidive :

Renouvellement de l'amende, majorée de 10 telpi.
Si le coupable fait partie du Culte de Galmaniel, il est automatiquement rétrogradé au poste de Disciple. De plus, il lui est impossible de devenir le Rédempteur de Galmaniel lors d'un procès.
S'il ne fait pas partie du culte de l'oeil, le métier de Rédempteur du Peuple Elfe lui est interdit.

Deuxième récidive :

Amende majorée à nouveau de 20 telpi. Le Quendë devra remettre son arme aux autorités compétentes et expier sa faute au sein du Culte de Galmaniel, en tant que Pénitent de Galmaniel (voir plus bas).

Si le Pénitent fait partie intégrante de son culte (donc tout membre d'un Culte, excepté les Disciples) le dit Culte peut ou non ajouter à la peine de Pénitent de Galmaniel l'une des pénitences suivantes :

Pour les membres du Culte de la Sentinelle, pénitence visant à purifier l'âme du meurtre qu'à commis le Quendë.
Pour les membres du Culte de l'Erudit, pénitence visant à inculquer de nouveau au Quendë que le Culte est non violent.
Pour les membres du Culte de l'Ombre Nocturne, pénitence visant à prier pour que l'âme de la bête atteigne bien les Nocturnes Royaumes.
Pour les membres du Culte du Seigneur du Passé, pénitence visant à remédier aux troubles dans les flux de la mana qu'à engendré cet acte.
Pour les membres du Culte du Maître de Cérémonie, pénitence visant à réintégrer les Traditions millénaires de Protection du Domaine.

Troisième récidive :

Jugement, avec peine allant de la pénitence au culte jusqu'à l'ostracisme, selon la gravité des faits.

En cas de refus d'obtempérer, l'ostracisme pourra être prononcé à l'encontre du coupable.

Précisions sur les Pénitents :

Un Pénitent sort de la structure à laquelle il appartient. À la fin de son expiation, il peut retrouver son ancien poste, car il est lavé de ses péchés. Il ne peut donc pas lui être tenu rigueur pour une dégradation.
Son rôle est d’apprendre, et de suivre les préceptes que nous enseigne L’Oeil de la Forêt auprès d’un formateur.
De plus, il se doit d’apporter son soutien à toute action, à la demande de la Grande Prêtresse ou d’un Olwä Supérieur, et ce, dans la mesure de ses capacités.
Il apprendra également, à ses frais, les sortilèges nécessaires à la sauvegarde des enfants de Galmaniel.
Dans le cas d'un Prêtre d'un autre dieu que Galmaniel, il ne renonce évidemment pas à sa prêtrise et continue de servir la divinité à laquelle il se voue.

Dans le cas des Sans-Royaumes :

Un Sans Royaume non guildé encourera les peines suivantes :
- première attaque : se reporter à la sanction encourue par un quendë en cas de première attaque.
- récidive : bannissement du Domaine et ce jusqu'à payement effectif, au culte de Galmaniel, de 50 telpï.

Un Sans-Royaume guildé dont la guilde est sujette à parcourir librement le Domaine encourera les peines suivantes :
- première attaque : se reporter à la sanction encourue par un quendë en cas de première attaque. Un rappel des Lois Elfiques est soumis au représentant de la guilde, charge étant sienne de le faire connaître à tous.
- 1ère récidive : La guilde est bannie de l'ensemble des Cités Elfiques, toute guilde devant répondre de ses membres. Payement de 50 telpï pour le Culte de Galmaniel et 40 telpï pour le compte des cités elfiques afin qu'un débannissement soit effectué.
- 2 ème récidive : le membre de la guilde en faute devra quitter la guilde sans quoi cette dernière sera interdite de séjour sur le territoire elfique.

Dans le cas d'un Ressortissant Etranger :
- première attaque : se reporter à la sanction encourue par un quendë en cas de première attaque.
- récidive : bannissement du Domaine et ce jusqu'à payement effectif, au culte de Galmaniel, de 50 telpï.
Information détaillées
Lolindir
Quendë
Peuple Elfe

le Valkin 21 Calinior du 1548ème cycle à 12h38

Du devenir des citoyens de feu la nation ithorienne

Le Domaine, par son Quendëtar, prend acte de la disparition de bon nombre de citoyens ithoriens, disparition répondant au seul appel de leur dieu, toute autre raison étant nulle et non avenue.

Le Domaine, par son Quendëtar, prend acte des desiderata des citoyens ithoriens demeurant en Ideo, desiderata étant remontés par devant le Grand Conseil Elfique à travers nombre de missives.

Le Domaine, par son Quendëtar, prend acte de la fin du conflit opposant le Saint Royaume et l'Empire, comme suite aux souhaits préalablement exprimés par chacun, à l'époque même où le Prêtre-Roi et la Prêtresse-Reine trônaient encore en Kival.

Le Domaine, par son Quendëtar, reconnaît la présente réunion des citoyens ithoriens sous les regroupements dits "Frères de Sang" et "Ithoria".

Le Domaine, par son Quendëtar, reconnaît la seule propriété des terres ithoriennes, nonobstant les nouveaux territoires acquis par l'Empire, des deux groupements dénommés ci-dessus.

Le Domaine, par son Quendëtar, soutiendra le maintien du territoire ithorien - Montargent, Kival, Angélune, Gardebois - sous la tutelle des regroupements dénommés ci-dessus.

Le Domaine, par son Quendëtar, récusera toute domination de quelque sorte qu'elle soit sur les terres ithoriennes, seules propriétés des citoyens y demeurant de tous temps.

Le Domaine, par son Quendëtar, invite toute nation respectueuse des droits légitimes de chaque nation sur son territoire à soutenir cette politique à l'encontre de tout groupuscule mettant en péril la sûreté des civils et leurs libertés.
Information détaillées
Laëriel Tylwyth
Tarìedhel
Peuple Elfe

le Malina 1 Filandor du 1548ème cycle à 18h09

Garnisons militaires en Fédération

Par accord entre la Fédération des Hautes Landes et le Domaine Elfique, des garnisons militaires elfiques seront hébergées au coeur des cités de Gardebois et Montargent et ce jusqu'à ce que nécessité ne fasse plus force de loi, au regard de la migration de nombre de rapaces, selon les responsables de la Fédération des Hautes Landes et le Quendëtar. Un soutien tout autant logistique, humanitaire que militaire sera mis en place pour assurer la pérennité légitime des fédérés.
Nouveau thème de Laëriel.Vous voici prévenus.
Information détaillées
Lolindir
Quendë
Peuple Elfe

le Mirion 23 Filandor du 1548ème cycle à 14h08

Violation du territoire elfique

Peuples d'Ideo,

Par cet écrit, le Domaine Elfique tient à rendre compte des attaques subies depuis plusieurs jours en son territoire, attaques orchestrées - avec peine avouons-le - par le Clan du Souffl".

Malgré ses appels au dialogue,
Au regard de la violation de ses frontières,
Suite à l'assassinat du Tacticien Suprême Silvaan,

Le Domaine entend défendre La Taure comme il se doit et remercie déjà les propositions d'assistances, à titre personnel ou plus général, qui lui sont parvenues.

La barbarie ne saurait être permise.
Information détaillées
Laëriel Tylwyth
Tarìedhel
Peuple Elfe

le Joriol 24 Filandor du 1548ème cycle à 14h09

Du retrait du Souffl" et compagnie

Peuples d'Ideo,
Bienheureux alliés du Domaine,

Par ma voix, Sa Majesté tient à nouveau à remercier l'ensemble des forces qui nous furent promises pour nous soutenir dans la seule défense de notre territoire face à certains groupes bellicistes. Ainsi donc, cette annonce pour vous faire part du retrait du Clan du Souffl" et de ses sujets. Nulle doute que quelque clairvoyance ne se soit installée parmi les plus obtus...

Nous confirmons par ailleurs notre soutien défensif vis à vis de la Fédération, au côté du Contingent Arténien. Les villes fédérées sont et demeureront protégées, aucun retrait n'a et ne fut jamais envisagé et ce malgré certaines rumeurs lancées par des groupuscules peu au fait de la réalité de ce monde.

Nouveau thème de Laëriel.Vous voici prévenus.
Information détaillées
Lolindir
Quendë
Peuple Elfe

le Lüdik 28 Filandor du 1548ème cycle à 15h58

Des invités de la Taurë.

Préambule.

Art 0.1) Portée.
Est concerné par le présent texte toute personne n’appartenant pas à Eldalië disposant d’une autorisation officielle, ou étant autorisée par un traité entre le domaine et le royaume ou la guilde.

Art 0.1)Des ex-ithoriens :
Les ex-ithoriens ayant aujourd'hui le statut de neutre ne sont plus aptes à pénétrer la Taure sans demander de dérogation au préalable mais doivent bel et bien s'adresser à l'Ambassadeur pour les Sans-Royaumes.

Art 0.2) Justice.
- Toute personne ne respectant pas les lois suivantes sera sanctionné, les sanctions seront appliquées par le Haut Rédempteur du Peuple Elfe ou par toute personne déléguée par ce dernier, avec l’accord du Grand Conseil.

- Tout ressortissant étranger agressé ou lésé peut faire appel à l’ambassadeur dont il dépend afin de faire valoir ses droits.


I/ Lois générales.

Art I.1) Agression.
Toute agression, verbale ou physique, sur un membre du Peuple Elfe ou sur un ressortissant étranger autorisé à sejourner en Taurë est strictement prohibé.
Le vol est entre autre considéré comme agression physique.

Art I.2) Respect des créatures.
Il est interdit à tout visiteur de l'Eldalië d'attaquer un quelconque animal sur le sol de la Taurë. Seuls les membres d'Eldalié sont autorisé à attaquer les animaux constituant un danger pour la circulation.

Art I.3) Religion
Tout acte ou parole allant en l'encontre de la parole des dieux et de leurs dogmes est strictement prohibé.
La parole des dieux est relayé par le quendetàr et les grands prêtres ainsi que leur représentant (tacticine suprême et ambassadeur suprême).
Il est du devoir de chaque personne entrant en Eldalié de s'enquérir des dogmes de chaque Dieu et de les respecter dans leur totalité.

Art I.4) Circulation.
Il est expressément demandé à chacun de ne jamais stationner sur un chemin ou une route sous peine de sanctions fonction de la gène occasionnée

Dans le cas des villes, le code spécifique à chaque cité s’applique. Le stationnement en dehors des zones prévues à cet effet, pour des périodes supérieures à celles autorisées, sera sanctionné.
L’administration de chaque ville appliquera la justice en son domaine.

Art I.5) Port d’arme.
Le port d'arme en ville est strictement interdit. Le baton n'est pas considéré comme une arme.

Art 1.6) Magie Profane :
Il est interdit à tout non-ressortissant du Peuple Elfe de faire usage de magie profane au sein de la Taure dans un but offensif. Cette Loi concerne donc tout particulièrement les mages faisant usage de l'Ecole de Destruction, Négation.


II/ Déplacement en Taurë.

Art II.1) Droits.
Toute personne détentrice d’une dérogation officielle est autorisée à parcourir l’intégralité du domaine, hors limitations mentionnées par les articles ci-après.

Art II.2) Villes.
Les autorisations pour parcourir les villes devront être demandée indépendamment au maire de la ville concernée.

Art II.3) Lieux interdits.
Considérant que certaines terres de la Taurë représentent un caractère dangereux et/ou sacré (et/ou maudit), le domaine interdit l’accès aux zones suivantes :
- Œil de la Forêt (Clairière des Druides)
- Elrohir

Les dérogations permettant d'acceder à ses lieux ne pourront être délivrées que par l’ambassadeur suprême.

Art II.4) Rassemblement.
Tout rassemblement de plus de 5 personnes d'un même groupe ou guilde est soumis à l’approbation de l’ambassadeur concerné.


III/Commerce.

Art III.1) Patrimoine.
Les objets cités ci-après sont considérés comme faisant partie intégrante du patrimoine elfique :

- Arc court composite
- Arc Long Composite
- Arc Elfique d’acuité
- Arc Elfique de précision
- Armure elfique
- Double-Lame

Art III.2) Protection.
L’acquisition d’un objet répertorié comme partie du patrimoine elfique par quelque moyen que ce soit est strictement prohibé.
La vente ou le don d’un tel objet à une personne extérieur à Eldalië est également puni.

Art III.3) Exception.
A titre de récompense pour service rendu au peuple elfe ou simple don, les objets du patrimoine elfique pourront être offerts par accord du Grand Conseil.
Information détaillées
Laëriel Tylwyth
Tarìedhel
Peuple Elfe

le Mirion 30 Filandor du 1548ème cycle à 16h39

Du Souffl" et compagnie - Nouvel Acte

Le souffl" et ses alliés s'invitant les uns les autres au sein d'Eldalië, malgré nos rappels du respect dû à toute frontière, le Domaine a résolu de soutenir son action défensive de telle façon que tout orc frappant un elfe au sein de la Taurë, puis fuyant cette même Taurë pour éviter d'être frappé par l'esprit sylvestre qui sommeille, soit sous le coup d'une bénédiction elfique, par l'intermédiaire des croyants de la Taurë. Cette bénédiction aura pour effet d'attacher la Forêt tant appréciée par le Clan du Souffl" à ses membres bellicistes, lesquels, même en fuyant au sein des plaines, ne pourront éviter le juste courroux de l'esprit sylvestre.

Dans l'espoir que cette mesure amène les représentants du Souffl" à revenir à de plus respecteux rapports et ce pour la quiétude de tous.

Il est évident, pour le reste, que le Domaine s'en tiendra à la seule défense de son territoire, toute autre visée étant sans objet.

Nouveau thème de Laëriel.Vous voici prévenus.
Information détaillées
Lolindir
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 28 Danurmos du 1549ème cycle à 00h09

Equipe diplomatique :

-Ambassadeur Suprême : Lolindir

--Celeg Sael : Elwinder Alstareth

---Ambassadeur pour Montargent et Gardebois : Lolindir

---Ambassadeur pour l'Empire de Khor : Olorin

----Délégué Culturel pour l'Empire de Khor : Tàri Sirfalas

---Ambassadeur pour la Confédération Arténienne : Jin

----Délégué Culturel pour la Confédération Arténienne :

---Ambassadeur pour les Sans Royaumes : Elteor

----Pen-âr Sael : ---

Les affaires concernant l'Union de Gor'Kaggar et l'Empire de Khor seront traitées par l'Ambassadeur Suprême.

Représentants du Peuple Elfe :
Lunaë
Yvra

A noter que toute demande d'intégration au Peuple Elfe se fera par l'intermédiaire des Représentants du Peuple Elfe. Ceci est le seul moyen afin d'obtenir le privilège d'être quendë.
Information détaillées
Lolindir
Quendë
Peuple Elfe

le Lüdik 27 Goliarmos du 1549ème cycle à 11h33

De la Guerre déclenchée par Hâvrebois contre Yesod.

La Grand Conseil Elfique, représentant de tous les Quendi du Domaine, condamne fermement l'attaque fomentée par les autorités de l'Union de Havrebois contre la Cité de Yesod sur des arguments ne se résumant que par le sang et le désir de voir tournoyer des hâches.

En soutien à la population de Yesod, le Domaine, par ma voix, fera savoir très prochainement l'aide qu'Il est prêt à dispenser.
Information détaillées
Lolindir
Quendë
Peuple Elfe

le Joriol 30 Goliarmos du 1549ème cycle à 17h11

Attitude du Domaine Elfique face à la Menace des Non-Vivants

Le Domaine affirme sa position à l'encontre des Nécromants.
Les troupes elfiques déjà présentes à Montargent défendront de ce fait la Cité.
Un contingent, en guise de soutien, sera envoyé sous peu.

Concernant la Cité de Gardebois, si celle-ci venait à être atteinte par les Non-Vivants, le Domaine s'engage à intervenir.

Enfin, Eldalië affirme sa totale neutralité sur la situation de Naz'Gar. Le Domaine, à priori, n'engagera ses forces que contre les nécromants.
L'affaire réglée, il n'interviendra d'aucune façon, le dialogue avec l'Union de Hâvrebois étant en suspens, comme suite aux actions de leurs ressortissants sur nos frontières.

Nous rappelons que le Peuple Elfe condamne fermement les massacres perpétrés à l'encontre de la population sans-royaume de Yesod.
Le sytème mis en place d'assouplissement des dérogations, vis-à-vis des sans-royaumes désirant gagner Yesod en traversant notre Taurë, est toujours d'actualité.

Information détaillées
Lolindir
Quendë
Peuple Elfe

le Malina 2 Dilannel du 1549ème cycle à 19h48

De l'Eveil de la Taurë : avis à tous les étrangers.

Notre Taurë sort de son sommeil millénaire.
Notre Mère a entendu notre Appel.
Bientôt Elle sera éveillée et ne reconnaîtra que les enfants d'Eldalië.
Seuls les Quendi auront la Vie sauve.

Tout ressortissant étranger présent se doit donc de quitter au plus vite notre Domaine.
Pour les même raisons, toutes les dérogations pour le Domaine Elfique seront refusées jusqu'à nouvel ordre.

S'agissant des diplomates, s'ils n'ont d'autres choix, il leur est demandé de rejoindre au plus vite les Cités du Domaine.
Néanmoins, même derrière ces épaisses murailles nous ne pouvons totalement assurer qu'ils seront saufs.

Comprenez qu'Elle ne fera aucune exception.
Information détaillées
Lolindir
Quendë
Peuple Elfe

le Lüdik 12 Joriamel du 1549ème cycle à 08h21

Mort du Quendëtar

Peuples d'Ideo,
La Taurë s'est éveillée. La Grande Forêt jouit aujourd'hui de son statut de sanctuaire qu'elle n'aurait jamais dû quitter.
Mais Eldalië supporte aujourd'hui un lourd tribut pour voir sa Mère s'éveiller. Notre Père à tous s'est éteint.
Notre Vénéré Quendëtar a fait don de sa vie pour l'avenir et le bien-être de son Peuple.
Loué soit-il.
Loué soit-il...
Le Peuple du Domaine pleure son Père disparu.

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page

Sujet bloqué