Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

113 Joueurs sur Ideo (4404 inscrits) : 63 humains (2276), 26 elfes (1381), 24 orcs (747) | 4 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Duel 2

Calistaen vs Hektor Hagiasmos
Le Monde des Rêves : Les rêves sont un moyen d'échapper à la réalité quotidienne. On peut rencontrer d'autres rêveurs dans le monde des rêves, mais ces rencontres floues, si elles sont parfois enrichissantes n'ont jamais valeur de communication. Pas de diplomatie ni de serments ici car les rêves sont avant tout ... des rêves.

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Figurant Prince Hagiasmos

neutre

le Mirion 6 Filandor du 1556ème cycle à 00h17

Le Prince Hagiasmos posa son pied onirique dans l'arêne.
Les damoiselles soupirèrent en le voyant. Une tomba dans les pommes d'ailleurs.

Il était là. Le Prince. Le Grand Hagiasmos. Le fantasme des adolescentes et ménagères de moins de 50 ans.


Le Prince Hagiasmos !

Incapable d'avoir la moindre mauvaise pensée.
Incapable de sentir la peur.
Incapable de sentir la douleur.
Hektor Hagiasmos était tout simplement, incapable.


Youhou, poulette, où es-tu ?, furent ses premiers mots. Peut-être pas les plus sages pour ce genre de situations...

...mais elle apparut devant lui. Elle. Sa rivale.

En petite tenue.




L'Hagiasmos oublia un instant l'objet de sa présence, tandis qu'il reluquait les formes de la jouvencelle, l'imaginant se frotter contre...

Bref !

Rengainant sa fière rapière, et dégainant un arc, tel un Cupidon, le blondinet visa en direction de la bonn... damoiselle.


Poulette, je vais te transpercer le coeur avec mon amour !



Mordillant sa lèvre inférieure en signe de concentration, Hektor frappa le premier.
Les flèches volèrent... droit vers leur cible...


Une flèche passa à quelques mètres à gauche.
Une autre se planta au sol, quelque part entre la fille et le prince.
Une autre partit rejoindre les dieux.
Une autre se brisa dans l'arc.
Une autre tourna en arc de cercle avant de tomber deux mètres devant.
Et la dernière retomba sur le pied d'Hektor, lui écrasant un orteil.


Ah mais mer...credi !

Ce ne fut guère un début très prometteur. On aurait même pu assurer qu'il s'était agit d'un échec critique, si ce n'est qu'un Prince de sa catégorie ne pouvait se permettre une telle vilainerie.

Ne se décourageant guère, Hektor banda de nouveau une demi-douzaine de flèches dans son arc, et faisant une prière à Dallia, les lança en direction de la jouvencelle.

Une des flèches érafla la joue de celle-ci.

Et voilà. Le Prince Hagiasmos avait gagné.

Merci de rien, à bientôt ma jouvencelle, vous viendrez récupérer votre prix de consolation dans ma crèche !, fit-il à Calistaen en lui dédiant un baiser.

Information détaillées
Novice Calistaen

neutre

le Mirion 6 Filandor du 1556ème cycle à 00h42

De l'autre côté, une nis, plutôt jeune, vachement jeune même.

Qu'est-ce que...

Et autour d'eux, une arène, c'était pourtant pas son genre habituellement d'aimer les combats, mais toute cette foule en délire... c'était plutôt encourageant.

Elle s'inclina devant la foule, plus portée sur l'individu qui lui faisait face d'ailleurs, il y avait un nombre de poules assez hallucinant qui criaient son nom, et certaines finissaient par tomber dans les vapes. L'elfe secoua la tête et posa la main sur son front, dépitée par ce type d'attitude. C'est à cet instant qu'elle l'entendit.

Poulette ?! Il venait de l'appeler POULETTE ?!

L'elfe grogna un instant, puis se frotta les mains, décidée à aller lui faire sa fête.


Ah ouais ? On va voir.

Elle incanta un sort de plénitude, puis s'avança d'un pas décidé vers l'individu, qui dégainait déjà son arc. Elle stoppa net son avancée, et haussa un sourcil devant cette impressionnante performance. Par tous les Archimages, comme disait son époux, comment faisait-il pour aligner tant de flèches avec une telle perfection ?

Ce devait être un adversaire redoutable, à n'en pas douter.

Enfin...une, deux, trois, quatre, cinq, six. Ratées.

Ouais, si, il y avait peut-être moyen de douter en fait. Elle avança de nouveau, et remarqua qu'il avait déjà dégainé de nouveau, avec autant de flèches.


Comment vous... ?

Pas le temps de finir la question que la volée partit, et l'une des flèches de cette volée vint lui érafler la joue. La nis posa sa main sur la zone endolorie, boudeuse.

AÏE ! Mais !

Puis par colère à l'égard de ce vil individu, elle incanta une immolation, plutôt dévastatrice, mais elle ne s'en rendit pas trop compte en fait, elle était plus préoccupée par l'éraflure à sa joue, et elle se mit à chouiner.

Pourquoi vous m'avez fait ça ? Vous êtes méchant !

Et l'elfe toute triste et toute éraflée à la joue posa de nouveau son regard sur Hektor.
Information détaillées
Figurant Prince Hagiasmos

neutre

le Joriol 7 Filandor du 1556ème cycle à 06h12

Soudain, l'Hagiasmos s'enflamma. Une immense immolation venait de lui brûler une partie de sa tunique de gentilhomme, tous les parchemins érotiques qu'il avait cachés dans sa poche, un coin de sa moustache, et surtout toute sa passion. Brûlante à présent.

Dans la vie réelle, il se serait mis à pleurer et à appeler maman. Mais dans les rêves, il ne sentait pas la douleur. Tout ce qu'il voyait, était une charmante damoiselle qui faisait ce qu'elles faisaient toutes : chauffer le prince. Sauf qu'à coup d'immolation.

Il en avait chaud au coeur.

Se dépoussiérant quelque peu le cramoisi qu'il avait sur lui, il approcha la jeune fille en dégainant sa rapière.


Jeune vierge, tu as chauffé le Prince, tu vas à présent goûter à sa rapière. Puissante comme l'orage, rapide comme un éclair, perforante comme Arno dans un bordel, ma rapière !

A posteriori, il réalisa que la comparaison entre son arme et... sa rapière, n'était peut-être pas très bénéfique à la virilité du Prince.

Mais en attendant, il transperça rapidement la jeune fille à plusieurs reprises.

Avec la rapière, je précise.




Ma belle, mon amour t'a transpercée, viens donc faire un baiser au Prince !
Information détaillées
Novice Calistaen

neutre

le Joriol 7 Filandor du 1556ème cycle à 13h52

Quelques perles de sang s'écoulèrent des blessures causées par le Prince, sur son joli ventre en plus, pas très gentil tout ça ! Mais bon, chouiner ça ne marchait pas, et les poules continuaient à crier son nom en espérant que son attention se porterait finalement sur elles, elles étaient si bruyantes...

Puis l'elfe eut une idée, capituler à la demande.

Elle passa un doigt sur sa blessure, et en goûta le sang, offrant au Prince son regard et son sourire le plus gourmand.


D'accord mon Prince.

Puis l'elfe s'avança, féline, vers Hektor. Arrivée près de lui, elle saisit son col de gentilhomme et tira brusquement pour rapprocher leurs lèvres. Le baiser était délicieux, pour elle du moins, le Prince sentit qu'au-delà de la sensualité il y avait deux sensations assez désagréable. La première, c'était que l'énergie le quittait pour rejoindre la jouvencelle, la seconde, que son corps était en train de se décomposer.

Au moins, il avait eu son baiser !
Information détaillées
Figurant Prince Hagiasmos

neutre

le Valkin 8 Filandor du 1556ème cycle à 05h59

Hektor agonisait de plaisir. La jeune fille avait collé ses lèvres aux siennes, et s'ensuivit le baiser le plus long, sensuel et profond qu'il n'avait connu depuis longtemps.



Mais plus leurs lèvres humides s'enlaçaient, plus il sentait ses forces le quitter. Une partie de son âme lui hurlait de tuer cette vampiresse, ce que sa main droite tentait tant bien que mal, frappant la fille au ventre, déversant lentement mais sûrement son sang sur le sol onirique.

Mais il était absorbé par le pouvoir de la brune, et il mordilla la lèvre inférieure de celle-ci à nouveau, tandis que ses jambes commençaient à frémir de faiblesse.

Sa main droite porta un nouveau coup maladroit avec sa rapière, du moins autant que la position le lui permettait, tandis que ses jambes disparurent de ses sens, inertes et moitié décomposées.

Le bras gauche de l'Hagiasmos s'aggripa avec plus de force à la fille, qui tenait à présent tout son poids, tandis que sa langue continuait d'onduler avec celle de sa partenaire.

Nouveau coup blessant de sa main droite, coups d'impuissance.
Nouvelle caresse de leurs lèvres, pourtant maudites.

Et la rapière tomba au sol. Les bras devinrent flous. Langue et lèvres perdirent leur force, et la moustache fut décomposée -symbole ultime de défaite-. La foule se tut, retenant son souffle.

Son cou retomba alors en arrière, son corps à moitié flou du à la décomposition de sa présence onirique.

Le prince était à l'agonie. Il ne restait plus que le coup de grâce. Et Hektor, lui, souriait de plaisir. C'était assuremment le rêve le plus douloureux et extasiant qu'il n'ait jamais fait.
Information détaillées
Novice Calistaen

neutre

le Valkin 8 Filandor du 1556ème cycle à 10h32

La nis encaissa les coups, ne lâchant pas son Prince malgré la douleur onirique causée par sa rapière. Elle incanta de nouveau, et l'humain sentit ses forces lui échapper pour bénéficier à la jouvencelle. Et alors qu'il agonisait dans ses bras, et que sa présence dans le rêve se faisait plus floue, elle murmura une dernière fois à son oreille.

Mas Azul, beau Prince.

Puis la dernière incantation, celle qui le libérerait de ce rêve et de ses bras mortels. Le corps inerte commençait à se faire de plus en plus absent dans ce monde, l'elfe le déposa malgré tout avec délicatesse sur le sol, et posa sa tête sur ses genoux.

Il n'y avait plus de foule, plus personne autour, le monde était parti avec le Prince, le public n'était là que pour lui finalement. Et il le valait bien.

Le rêve s'effaça alors, l'elfe disparut de l'arène.

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page