Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

115 Joueurs sur Ideo (4371 inscrits) : 58 humains (2256), 27 elfes (1371), 30 orcs (744) | 7 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

La dame en blanc

Le Monde des Rêves : Les rêves sont un moyen d'échapper à la réalité quotidienne. On peut rencontrer d'autres rêveurs dans le monde des rêves, mais ces rencontres floues, si elles sont parfois enrichissantes n'ont jamais valeur de communication. Pas de diplomatie ni de serments ici car les rêves sont avant tout ... des rêves.

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation,Mage Blanc,Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Dolink 2 Danurmos du 1557ème cycle à 23h23

Il y a des rêves qui reviennent souvent.

Certains rêvent de fuite éperdue en avant, à une vitesse d'une lenteur abominable. Ils fuient quelque chose, mais sont empêtrés et ne peuvent rien y faire. D'autres chutent, dans un noir sans fond. Effrayés par la noirceur insondable, et impuissants.

Pour Deile, c'est autre chose.

Une journée ensoleillée. Des draps sont soulevés par la brise qui vient du désert. Vent auquel se mêle des grands de sable, et un peu de poussière. Chaque voile flotte autour du jeune homme. Ils dansent pour mieux cacher le monde. Et cette silhouette féminine. Elle lui parle, mais il n'entend pas. Parfois elle rie, d'autre fois elle l'encourage.

Toujours elle l'aime.

Alors il essaye de la découvrir. D'enlever tout ce qui peut la séparer de lui. Simplement, de l'attendre.

Mais quand il arrive à écarter le tissus qui les sépare, il n'y a rien derrière, si ce n'est cette éblouissement blanc.

Aujourd'hui, ou plutôt, cette nuit, le même rêve. Et Deile qui, comme d'habitude, soulève le drap pour voir ce qui se trouve derrière.




Les femmes de sa vie - III
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne,Haute Consule,Baronne,Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Lüdik 3 Danurmos du 1557ème cycle à 09h11

Quand Elysabeth ouvrit les yeux des sentiments mitigés la saisirent en réalisant là où elle était et ce qui l'entourait.

Le désert d'abord. A perte de vue, brûlant, envahissant.
L'air. Une brise avait beau soufflé, il était lourd, rendant la respiration pénible et donnant envie de se réfugier à l'ombre avec plusieurs litres d'eau fraiche.
Elle-même. Vêtue comme le jour où elle avait annoncé à Tom qu'elle était enceinte : robe blanche qui contraste avec sa peau légèrement dorée, cheveux châtains au vent, pieds nus.
Pieds nus qui ne ressentent pourtant pas la brûlure du sable.
Et ce bâtiment posé là, probablement par les Dieux dans une de leur lubie, se dresse face à elle dans l'immensité vide qui l'entoure. On dirait un espèce de temple ou plutôt une chapelle vu ses dimensions. Des escaliers montent vers l'édifice qui est entouré de colonnes de marbre gris-blanc. Éblouissant. Il n'y a pas de porte du peu qu'elle voit, juste une salle protégée par un toit fait du même marbre.

Rien n'est moins sûr cependant car les voiles lui cachent la vue. Il y en a entre chaque colonne. Ils sont blancs, immenses, volent sous la brise et l'éblouissent tout autant que le marbre.

Peut-être est-ce pour ça qu’elle ne distingue pas la silhouette masculine qui se cache derrière. Trop occupée à protéger ses yeux bleus du soleil, elle ne voit pas la main qui écarte les voiles.

Et soudain ils sont face à face.

Elle n'est probablement pas celle dont il rêvait.
Ni celle qui parlait.
Ni celle qui riait.
Ni celle qui l'aimait.

Mais elle est face à lui aujourd'hui. Et assez surprise de rencontrer ce jeune homme qu'elle ne connait pas.


Bonjour ?
Thème

Chronique
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation,Mage Blanc,Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Lüdik 3 Danurmos du 1557ème cycle à 10h02

Surprise !

Deile se retrouve nez à nez avec une parfaite inconnue. Le mage blanc entame alors une sorte de danse tribale, connue sous le nom de "fuite en dos crawler". Des moulinets alors qu'il bascule en arrière, et finit par s'écraser le cul par terre.

Un nuage de poussière plus tard, il éclate de rire, face à cette entrée en matière fort ridicule. Et puis, il fait une moue quand la femme - plutôt pas mal, il faut l'avouer - le lance un "Begôeuq" venu d'on ne sait où ! Ce par quoi il répond, tout en se relevant.


Azùl.

Et puis, s'inclinant un tout petit peu, il ajoute son nom :
Deile Hauteclaire, et toi ?

Oh, et puis un éclair de génie. Ce Begöeuq lui dit un truc ! Ma oui ! C'est une autre langue !

Merde, comment elle disait mémé déjà ?! Bonjour ? Toi perdue ?! Parler humain ? Je savais que j'aurai du mieux écouter la vioc quand elle me racontait ces trucs...

Les femmes de sa vie - III
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne,Haute Consule,Baronne,Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Lüdik 3 Danurmos du 1557ème cycle à 14h13

Bon visiblement son apparence était assez terrifiante (ou surprenante) pour provoquer une sorte de bond en arrière accompagné par de grands gestes ridicules avant qu'il ne finisse par tomber, le derrière en premier.
Une fois que la poussière eut fini de danser dans la pièce et Elysabeth de tousser et de pleurer pour faire partir tout le sable qui avait agressé ses yeux et voies respiratoires, il répondit.
En runes modernes.
Arténien, elle aurait dû s'en douter. Les lieux n'étaient pas inspirés d'elle. Le désert ne lui inspirait pas de bons souvenirs. Beaucoup de souffrance au contraire.

Et puis il essaya de parler humain à son tour et la baronne grimaça devant l'accent atroce qu'il avait. Ça n'était pas très encourageant. Aussi décida-t-elle de débloquer la situation.


On peut parler en runes. Je me débrouille.

Bel euphémisme mais était-elle obligée de déballer ses titres à quelqu'un qui ne se souviendrait probablement pas de ces derniers à son réveil ?
Thème

Chronique
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation,Mage Blanc,Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Lüdik 3 Danurmos du 1557ème cycle à 14h51

Ou comment passer pour une truffe...

Bonne nouvelle, les deux ont une langue commune. Ou plutôt la jeune femme, Deile ne maîtrisant qu'une seule langue. Il se frotte l'arrière du crâne, légèrement mal à l'aise au vu de la situation.


Je... toute mes excuses pour ce... enfin je ne suis pas très doué.

En langue, mais avec la bouletittude qui peut être sienne, il oublie de préciser. En plus, admettez qu'il n'est pas doué !

A vu de nez, il y a une différence de niveau social entre les deux, ce qui intrigue le jeune homme. Et cette curiosité se voit. Parce que s'il ne sait déjà pas ce qu'il fait ici, il se demande encore plus pourquoi une étrangère serait là. La seule chose qui est certaine, c'est qu'il est au bonne endroit. Du moins, c'est ce qu'il ressent. Aussi finit-il par demander regardant autant le lieu que son occupante :


Je ne vous dérange pas j'espère ? Sommes-nous chez vous ?

Oui, un endroit curieux, une femme curieuse, pourquoi ne seraient-ils pas chez elle après tout ?

Les femmes de sa vie - III
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne,Haute Consule,Baronne,Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Malina 4 Danurmos du 1557ème cycle à 16h45

Elysabeth secoua la tête.

Pas de soucis. J'ai appris à parler autre chose que l'humain sur le tard. Ca viendra pour vous aussi un jour.

Peut-être.
Rien n'était moins sûr.

Il lui posa alors deux questions qu'elle trouva pour le moins étrange. Mais bon, c'était un rêve. C'était étrange.


Euh... Non ? Et non encore.
Je suis Kohrienne moi.

Thème

Chronique
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation,Mage Blanc,Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Malina 4 Danurmos du 1557ème cycle à 17h10

Et moi Arténien.

Dit-il, un peu comme si c'était une évidence. En même temps, un bonhomme qui ne fait que dans la rune, je me demande ce que cela peut être d'autre.

Prenant son menton de sa main droite, Deile réfléchit. Parce que s'il n'est pas chez elle, il est chez qui alors ? Pourtant, il ne se sent vraiment pas intrus dans le lieu. Et il n'a vraiment pas le sentiment que la personne en face de lui le soit non plus. Donc, la question qui se pose est la suivante.


Si je ne suis pas chez toi, alors... où sommes-nous ?

Les femmes de sa vie - III
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne,Haute Consule,Baronne,Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Mirion 5 Danurmos du 1557ème cycle à 09h29

Elle pouvait s'en douter cependant, elle ne le fit pas remarquer.
N'ayant pas grand-chose à faire, elle le regarda réfléchir : menton dans la main, visage pensif. Un peu comique.
Ses propres doigts jouaient avec ses cheveux, les enroulant avant de lâcher et de les regarder former des boucles.

Il posait des drôles de questions tout de même.
Tout en continuant à jouer, Elysabeth tenta de répondre. Dur sachant qu'elle n'avait pas de bonnes réponses.

Visiblement, elle n'avait pas vraiment noté le passage au tutoiement.


Je ne sais pas. C'est un rêve non ? Je n'ai aucune raison d'être réveillée en plein désert, j'étais dans mon lit à Sardân.
Si c'est un rêve, c'est peut-être un bout de toi.


Ça n'était clairement pas un bout d'elle.

Dans un coin de ton esprit, il y a ça. Je suppose...

Puis après un silence, elle lâcha de manière abrupte :

Elysabeth.

Pour elle s'était évident.
Thème

Chronique
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation,Mage Blanc,Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Mirion 5 Danurmos du 1557ème cycle à 11h14

Un rêve ?

C'est à la fois totalement illogique, et pourtant. Le mage abandonne Elysabeth, pour palper les draps. Le tissus est pourtant bien là, froissé entre ses doigts. Finalement, le jeune homme s'installe en tailleur devant la femme, avec un air relativement indéchiffrable. Un mélange d'étonnement, d'incrédulité, de perplexité, d'amusement, de doute et de certitudes. Ce qui donne une moue indescriptible, je sais.

En général, quand je rêve d'une femme, elle porte rarement ces vêtements... mais admettons, nous sommes dans un rêve. Vraiment, j'imaginais ça autrement.

Les jambes en tailleur, le genou sur le coude, et la joue au creux de la paume, il a l'air songeur. Ses traits s'adoucissent quand il s'exprime, et ses yeux se perdent.

C'est marrant. Ma grand-mère venait de vers chez toi. Peut-être pour cette raison que je rêve d'une kohrienne...

Elle me racontait des histoires quand j'étais tout petit.Sur Dallia. Je suppose que je peux t'en parler à toi. Tu sais, ici, ils sont un peu crispés au sujet de ces choses-là... C'est un peu confus comme souvenirs.

Oh ! Oh ! Tu ne les connaîtrais pas, toi, ces histoires ?


Quand il s'agit de quémander des histoires, Deile a des yeux irrésistibles ! Les gens lui donneraient pas plus de 5 ans dans ces moments là. Un vrai môme. Curieux, naïf, avide. Son corps entier est une supplique, à envoyer le Chat Potté voir ailleurs s'il y est.


Les femmes de sa vie - III
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne,Haute Consule,Baronne,Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Joriol 13 Danurmos du 1557ème cycle à 17h17

Elysabeth hocha la tête à sa question. Elle reste immobile un instant, peut-être plus, à le regarder. Il tripota les draps un instant comme pour en ressentir la véracité avant de s'asseoir par terre.
Elle aurait bien aimé savoir ce qu'il pensait, comment il s'appelait... Mais la nouvelle semblait l'avoir trop retourné pour qu'il réalise qu'elle avait donné son prénom. Qu'elle l'invitait à donner le sien.
Assez déstabilisée par l'attitude du jeune homme, la baronne resta un instant les bras ballants avant de l'imiter et de s'asseoir.

Enfin il se remit à parler. Et elle rit. Sincèrement.
Elle voyait bien de quel genre de rêve il parlait. Mais qu'il n'espère pas que leurs vêtements aujourd'hui. Enfin cette nuit. Dans ce rêve quoi.

Puis il reprit. Grand-mère Kohrienne hein ? Les liens familiaux entre l'Arténie et Kohr avaient toujours été fort. Les Kohriens enverraient toujours leurs jeunes être formés à la magie profane en Confédération il semblerait. Mais ces jeunes ne revenaient que rarement dans l'Empire avec des connaissances dignes de ce nom. Basiques, c'est ainsi que l'on pouvait les qualifier.
Ils étaient peut-être trop forts ces liens familiaux. Combien de Kohriens avaient ruinés les relations entre les deux nations en se prenant pour des colonisateurs ? Trop. Mille fois trop.
Elle soupira.

Mais il fallait rester concentrer sur ce qu'il lui disait.
Elle avait bien cru entendre parler de Dallia.
De nouveau, Elysabeth rit.
"Un peu crispés." Fallait-il s'étonner ?

Enfin il réclama des histoires. Et là, maintenant, tout de suite, elle se représenta à quo ressemblerait Evran en grandissant. Il lui suffisait juste de visualiser l'individu avec des pupilles argentées.
Et elle sourit.

Mignon.
Adorable même.


Quel genre d'histoire veux-tu connaître ? Qui est Dallia ? Qui sont les Dieux ? Ce qu'ils ont pu faire d'extraordinaire ?

Ses mains reposaient sur ses genoux. Détendue, elle se sentait l'envie de combler un enfant.
Thème

Chronique
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation,Mage Blanc,Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Joriol 13 Danurmos du 1557ème cycle à 19h28

Deile est un garçon bien élevé. Aussi, se présenter et la première chose qu'il ait fait. Mais l'accent a du enduire d'erreur la jeune femme. Notez que c'est soit l'accent, soit sa plastique de rêve.

Pour la partie histoire, le jeune homme répond d'un :
"Oui !" Parce qu'il ne lui vient pas à l'esprit que ces questions étaient des choix ! Le jeune homme tangue légèrement, sous l'effet de l'excitation.

Il est tout ouï !


Les femmes de sa vie - III
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne,Haute Consule,Baronne,Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Solior 22 Danurmos du 1557ème cycle à 22h35

Dallia...

Le nom de la déesse roula en humain sur sa langue. Même s'il ne parlait pas un traitre mot d'humain, Deile reconnaitrait certainement le nom. Ces intonations... Il avait dû les entendre de la bouche de sa grand-mère.

Dallia, reprit-elle dans la langue de son auditoire.

Tu ne peux pas la considérer comme une entité seule. Elle fait partie du Panthéon. Le Panthéon est Un. C'est l'essence même de notre religion et chaque Dieu possède une spécificité dans ce dernier.

Dallia...


Elle fit une pause, soupira. C'était dur. Mais si elle comptait être devenir une vraie prêtresse de la Sévère, elle devait être capable de le faire.

Elle est la Vie, la Mère et la Sévère.
Depuis toujours on l'associe à la terre.
Elle représente le renouveau, le commencement. Grâce à elle la Vie nait. Mais elle ne se contente pas uniquement que de la faire naitre, elle la protège comme une mère protège ses enfants. Par contre, il ne faut pas La croire douce. Oh elle peut l'être mais une mère à diverses facettes...


Là elle s'arrêta. La formulation donnée dans le Livre était la plus claire... Mais quelle était-elle déjà ?

Il y a celle qui enfante, celle qui éduque mais pas seulement. Une mère défend sa progéniture, elle se mettra en colère pour la protéger et sera dure voire brutale si la situation l'exige.

Elle eut un sourire.

Mais Dallia n'est jamais violente pour rien. Si elle en vient à privilégier une solution brutale c'est que toute forme de négociation se sera révélée vaine.
Et... Quand il n'y a pas de danger, elle veille au maintien du cycle de la vie accompagnée par les quatre autres Dieux.


Elle s'arrêta là. Histoire de voir si elle ne l'avait pas perdu par hasard.
Thème

Chronique
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation,Mage Blanc,Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Joriol 27 Danurmos du 1557ème cycle à 19h25

Le portrait craché de sa mère. Probablement même le portrait de beaucoup de mère dans le monde entier !

Sage, sévère, et aimante.

Et comme toutes les mamans du monde, Deile est presque sûr qu'elle est du genre à aimer être chouchoutée en retour.

Voyant que sa copine de songe ne dit plus rien, il tente une question pour la relancer.


Je suppose qu'il existe des moyens de lui rendre l'affection qu'elle nous porte ?

Les femmes de sa vie - III
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne,Haute Consule,Baronne,Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Joriol 13 Goliarmos du 1557ème cycle à 17h26

Elysabeth entortilla férocement une mèche de cheveux, signe de sa réflexion.

Les prêtres spécialisés dans le dogme de Dallia et les fidèles qui La suivent ont un mode de vie en accord avec Elle.

Elle plissa le nez en cherchant ses mots avant de rajouter :

Il suffit que tu ais un esprit de partage et d'entraide, que tu sois généreux... Mais aussi que tu essaies toujours d'aller vers l'avant, que tu sois capable de faire preuve d'initiative et que tu n’aies pas d'hésitation à entreprendre de nouvelles choses... Tout cela devrait...

Elle eut un sourire un peu plus enfantin.

... Lui faire plaisir.

Elle enchaina ensuite.

Après les fidèles La prit régulièrement et les prêtres sont un charge d’un certain nombre de choses afin de L’honorer mais si tu vis en Arténie, ça va être difficile à réaliser.

Puis soudain, après l’avoir observé, elle lâcha de but en blanc :

Quel travail fais-tu ?
Thème

Chronique
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation,Mage Blanc,Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Joriol 13 Goliarmos du 1557ème cycle à 20h24

Ca, pour faire de nouvelles choses, essayer des trucs, ce n'est pas le dernier ! Mais je doute que sa palpitante vie sentimentale vous intéresse. Donc, pour écrire peu, mais bien, je dirai simplement que le sourire de la femme est contagieux. Et par conséquence, provoque un sourire du même acabit chez l'humain.


Deile se demande pourquoi les Arténiens sont aussi sectaire vis-à-vis de la religion. Enfin si, il a une idée, paraît que la magie et la religion n'a pas toujours fait bon ménage. Enfin bref, la question qui tombe le surprend. Parce qu'elle tombe un peu comme un cheveu sur la soupe.

Mais il en faut plus pour mettre à mal notre sympathique héros, qui répond, avec désinvolture :


Je suis une brute.

C'est dit avec autant d'insouciance que de fatalisme. Insouciance, parce qu'il fait péter le biceps, et appuie sur la bosse dure (du bras, bande de pervers !). Fataliste parce que :

C'est une des rares choses que je sais faire. Pas très glorieux je sais, et j'ai horreur de ça. Mais il y a des gens qui ne peuvent pas se défendre seuls, alors il faut bien des gens pour taper à leur place.


Et en s'étirant :
Puis, si je travaille dur, peut-être que j'aurai la chance de faire quelque chose de mieux dans la vie !

Les femmes de sa vie - III
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne,Haute Consule,Baronne,Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Valkin 21 Goliarmos du 1557ème cycle à 10h51

Une "brute". Ça c'était du métier. Enfin ça lui laissait une bonne idée de ce qu'il faisait. Cependant la suite lui plut un peu plus. Il n'était pas irrécupérable.

J'ai été légionnaire pendant plus d'un cycle et j'aurais continué pendant longtemps si...

Elle fronça les sourcils réfléchissant à sa phrase.

... Si certains évènements ne m'avaient pas poussés dans une autre direction.

Elle eut un sourire ensuite.

Il n'y a rien de mal à protéger les gens. Dallia déteste la violence gratuite et préfère que les conflits soient résolus par la diplomatie, cependant elle n'ignore pas que ce n'est pas toujours possible.

Je pourrais t'apprendre une petite prière si tu veux. Je l'ai inventé un jour après avoir tué un orc. Tu peux la modifier si tu veux, le tout est d'être sincère dans tes paroles et tes actes.

Thème

Chronique
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation,Mage Blanc,Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Valkin 21 Goliarmos du 1557ème cycle à 12h15

Les mots de la femme le remplissent de peine. Et comme pour toutes les émotions qu'il peut éprouver, cela se voit sur son visage.

Toujours assis, le jeune homme tend la main devant lui, vers le blanc qui l'entoure. Il écarte les doigts, et contemple le dos de sa main. Puis lentement, la main tourne, et c'est sa paume qui subit l'examen.


J'ai du sang sur les mains. Mais je n'ai jamais tué personne. Et je souhaite que ça dure !

Il relève ensuite ses yeux vers le visage de la jeune femme. C'est comme si le garçon portait une partie de cette vie éteinte, alors qu'il n'y a aucune raison à cela. Partage rendu réel par l'acceptation de la proposition d'Elysabeth.

Je veux bien.



Les femmes de sa vie - III
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne,Haute Consule,Baronne,Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Solior 29 Goliarmos du 1557ème cycle à 21h43

Elysabeth prit les mains de l'homme dans les siennes et lui sourit très gentiment quand il releva la tête.

C'est bien. Qu'on soit fidèle ou non, donner la mort reste un acte terrible qui ne doit pas être pris à la légère.

Elle lui effleura ensuite la joue du bout des doigts. Elle devait beaucoup ressembler à une mère en cet instant.

La prière est la suivante :
Pardonne-moi Dallia mais envoyer cette vie à Azolth était nécessaire pour protéger Tes enfants. Puissions-nous un jour éviter toute effusion de sang pour les protéger.


La novice croisa alors le regard de son compagnon de rêve.

Tu sais qui est Azolth ?
Thème

Chronique
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation,Mage Blanc,Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Dolink 30 Goliarmos du 1557ème cycle à 18h05

Les yeux clos quand la femme lui caresse la joue, il penche légèrement la tête. Quand la prière est énoncée, Deile de reprendre les derniers mots. Il se sent en accord avec eux. Avec celle qui les prononce, et avec celle à qui ils sont destiné.

... puissions-nous un jour éviter toute effusion de sang pour les protéger...

Il y a quelque chose de paisible à regarde le visage du jeune homme. Comme un petit bout rajouté, qui manquait. Il se redresse, et s'approche dangereusement de celle qui partage son rêve. Il l'enlace, la soulève, et lui fait faire un tour.

Pour ceux qui ne connaitraient pas le grand gaillard, c'est sa manière de montrer qu'il est content, heureux, et reconnaissant. Il y a quelque chose d'achevé dans l'air.




Les femmes de sa vie - III
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne,Haute Consule,Baronne,Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Lüdik 7 Rastel du 1557ème cycle à 19h24

Elle le regarda en silence. Il ne lui avait pas répondu. Et il ressemblait un peu à un chat comme ça.
Puis soudain il est proche d'elle, la surprenant. Mais elle n'a guère le temps d'émettre le moindre son car déjà il l'a soulevé. Par contre une espèce d'exclamation, entre le rire et la peur provoquée par la surprise, s'échappe de ses lèvres alors qu'il la fait tournoyer autour de lui.


Chaton, repose-moi maintenant, sourit-elle.

Ben oui, il ressemblait à un chat, du coup "chaton" était approprié.


HRP : c'est pas marqué qu'il la pose mais s'il le fait j'éditerai ^^
Thème

Chronique
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation,Mage Blanc,Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Lüdik 7 Rastel du 1557ème cycle à 20h26

Il la porte toujours. Et là, en plus, il est intrigué. Ses oreilles s'agitent, comme des oreilles qui bougent quoi. Le temps de tenter une traduction avec ses bases toutes moisies en blablah de mamie Hauteclaire.

Ah oui, poser.

Et il pose.

C'était quoi la question déjà ?

Les femmes de sa vie - III
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne,Haute Consule,Baronne,Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Joriol 10 Rastel du 1557ème cycle à 10h00

Une fois au sol, elle remit un peu d'ordre dans sa tenue puis lui sourit.

Je te demandais si tu savais qui était Azolth, fit-elle en repassant aux runes.

Elle ne s'était même pas rendu compte qu'elle avait parlé en humain à nouveau. Mais il semblait l'avoir compris alors tant mieux.

Thème

Chronique
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation,Mage Blanc,Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Joriol 10 Rastel du 1557ème cycle à 10h20

Et pour toute réponse, une négation de la tête - ce qui ferait un joli nom de sort, vous ne trouvez pas ? Et l'humain en profite pour laisser de la place à Elysabeth, et se gratter l'arrière du crâne, signe qu'il cherche bien dans ses souvenirs, mais que non, aucune idée.

Les femmes de sa vie - III
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne, Haute Consule, Baronne, Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Mirion 16 Rastel du 1557ème cycle à 20h59

Elle eut un petit rire.

C'est l'un des cinq Dieux du Panthéon Humain. Le Dieu de la mort et de l'achèvement mais aussi du changement.

Elle fit une pause, enroula une mèche de cheveux avant de reprendre.

La plupart des gens voit un vieux décrépi pas drôle du tout alors que le culte d'Azolth prône de profiter de la vie autant que possible, sans avoir peur de la mort qui arrive.
'Thème

Chronique'
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation, Mage Blanc, Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Mirion 16 Rastel du 1557ème cycle à 23h04

Pourquoi ne pas avoir peur ? La mort, c'est la fin de la vie.

Oui, il est perplexe l'humain. Et de compléter sa remarque par un Si je meurs, il ne restera plus rien de moi. Et qui protègera les gens après ma mort ?
'
Les femmes de sa vie - III'
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne, Haute Consule, Baronne, Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Mirion 23 Rastel du 1557ème cycle à 13h02

Elysabeth secoua la tête.

Quand les gens meurent, ils traversent la Mer de l'Oubli rejoignent les Dieux. Tu as alors l'occasion de retrouver tous les proches qui t'ont précédé. C'est le début d'un nouveau cycle, une toute nouvelle aventure.

Elle sourit.

La mort n'est pas forcément triste, c'est juste une nouvelle expérience.
Si tu as peur pour les gens que tu protèges, apprends-leur à se défendre ou trouve quelqu'un en qui tu as confiance et qui te remplacera après ta fin dans ce monde.

Thème

Chronique
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation, Mage Blanc, Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Mirion 23 Rastel du 1557ème cycle à 13h45

Il est intrigué, et la chose sonne comme une nouvelle histoire. Aussi, il demande des précisions. Il a de grosses faiblesses en matière de religion, je le rappelle.

La mer de l'Oubli ?

Les femmes de sa vie - III
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne, Haute Consule, Baronne, Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Lüdik 28 Rastel du 1557ème cycle à 13h28

C'était assez étrange de donner un tel cours. Mais elle espérait s'en souvenir un peu au réveil afin d'en faire profiter les prochains élèves qu'elle pourrait avoir. Histoire de présenter les choses autrement.

La vision des fidèles du Panthéon Humain de la mort, ma vision, est la suivante : à la mort d'une personne, son âme quitte son corps et se présente sur la rive de la Mer de l'Oubli. Là, certaines âmes ne rencontrent jamais le Passeur et errent pendant longtemps. Les autres montent sur la barque du Passeur - Azolth - et traverse la Mer pour aller dans le royaume des Dieux.

Est-ce que tu veux parler des autres Dieux ? Ou peut-être as-tu d'autres questions sur Dallia ?

Thème (new)

Chronique
Information détaillées
Deile Hauteclaire
Lige de la Négation, Mage Blanc, Novice de la Vitalité
Confédération Arténienne

le Lüdik 28 Rastel du 1557ème cycle à 13h33

Moi la question que je me pose, c'est pourquoi ça s'appelle la mer de l'Oubli ? Parce que quand tu traverses, tu oublies ? Auquel cas, c'est vachement naze de mourir...

Et puis, il faudrait peut-être qu'il rende à cette dame sa liberté. Il y pense, mais comme tout gamin qui a ce qu'il désire le plus entre les doigts, il ne veut pas s'en défaire.



Les femmes de sa vie - III
Information détaillées
Elysabeth Delyra
Kohrienne, Haute Consule, Baronne, Disciple de Dallia
Empire de Kohr

le Lüdik 28 Rastel du 1557ème cycle à 14h32

Le monde autour d'eux commença à se déliter tranquillement tandis qu'Elysabeth répondait.

Je pense que ça a un rapport avec le fait que les gens qui reviennent à la vie n'ont aucun souvenir du temps passé avec les Dieux. On oublie en revenant. Pour le reste... Eh bien, je suppose que nous verrons à notre propre mort.

La baronne ne paraissait pas très inquiète à cette perspective visiblement.
Thème (new)

Chronique

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page