Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

115 Joueurs sur Ideo (4357 inscrits) : 61 humains (2250), 27 elfes (1365), 27 orcs (742) | 3 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Au cœur de la tourmente. Chapitre trois : La Nymphe blessée.

Où une équipée de vaillants aventuriers vont braver mille et un dangers dans un esprit dérangé.
Le Monde des Rêves : Les rêves sont un moyen d'échapper à la réalité quotidienne. On peut rencontrer d'autres rêveurs dans le monde des rêves, mais ces rencontres floues, si elles sont parfois enrichissantes n'ont jamais valeur de communication. Pas de diplomatie ni de serments ici car les rêves sont avant tout ... des rêves.

Page [1] [2] ...[6] [7] [8] [9]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Valkin 15 Danurmos du 1562ème cycle à 21h13

*** A l'apparition de la maitresse du temps, Nyalion demanda a Elanor. ***


-Vous la connaissez?

-Oui et cette fois nous somme morte. Préparer nous une forme intemporel.

-Intengible vous voulez dire?

-Non intemporel, elle maitrise le temps, elle peut nous faire vieillir ou rajeunir avant même notre création.


*** Puis elle commença a écouter la nis et commença par un fou rire et finie par se tenir les côtes. ***


Sans déconner mon amie, je me souviens encore de la leçons que tu ma apprise a notre première rencontre.

"Ont naît seule, ont vit seule, ont mort seule et entre deux durant un battement de cil tu auras l'impression d'être accompagner"

Et maintenant tu dit ma cette quête est vaine, mais doit-je te rapeller que la vie en elle même est vaine.
Les Valar sont sadique, ils nous ont donner la vie éternel pour mieux nous faire sentir notre solitude.
Ils nous ont donner l'amour simplement pour nous regarder souffrir devent la mort des autres.

Et le pire de tous ils nous interdisent le suicide, quel vaste fumisterie n'est ce pas.

Depuis ta dernière disparition j'espère vraiment pour toi que les Valar en ont finie de jouer avec toi et ton libérer de se jeu sadique qu'ils appel la vie.

Car entre nous deux tu est celle qui mérite le plus que les Valar abandonne, TU devrais TOI abandonner. Remonte le temps avant d'être entrée dans l'esprits de cette nis torturer et efface toi aussi de ma mémoire.

Peut être que si plus personne en vie ne se souvient de toi, si ta disparrition n'affecte plus personne alors peut être que les Valar se lasseront de s'amusé avec toi et te rapellerons a eux pour te laissé mourir en paix.

Et ne tant fait pas pour moi je peut encore endurer quelque millénaire de torture de leur part a ta place.


*** Elanor parlais très sérieusement et d'une voix grave presque la boule au ventre en parlant des Valar de du sort de sa vieille amie ***


hrp: 20 et 100% en charisme
Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Solior 16 Danurmos du 1562ème cycle à 13h42

Accomplissements :
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points de cauchemar pour Lizbeth.
- "Effort louable" +1 : + 5 points de cauchemar pour Lizbeth.
- (oubli) "Ouuuuuh... Caliente..." +1 : +10 points de rêve pour Elanor.
- (oubli) "Symbiose totémique" +1 : +10 points de rêve pour Elanor.
- CRITIQUE !!! : Faire un jet de dé maximal et y ajouter un bonus maximal de caractéristique. + 50 points de rêve pour Elanor.
- [Unique] "Non en effet... Je ne peu pas vous battre Mab... Mais je vais simplement... Vous oublier... Nous allons tous vous oublier..." Référence au moment le plus triste du film "Merlin". Excellent film qui figure la lutte désespérée de la déesse de la magie pour maintenir les anciennes croyances et ne pas succomber face à l’église et sa chasse impitoyable des cultes païens. Je recommande. +250 points de rêve pour Elanor.
- [Unique] Sauvetage Optimal : Vous avez sauvé l’épouse de l'Empereur sans que lui soit fait le moindre mal. + 100 points de rêve pour Elanor.

Deuxième maison :

Musique : Thème du fantôme


Lorsqu'il entendit les psaumes et les incantations, le guerrier fut légèrement surpris mais ne comprit pas vraiment pourquoi on l'agressait ainsi. Il eut a peine le temps de réagir alors que des flammes noires venaient lui lécher la peau. Il parvint à s'extraire du feu obscur mais il fut terriblement brulé sur son coté gauche.

Hé ! Mais vous êtes qui ! Une élue comme l'autre qui vient de partir ? Pourquoi vous m'attaquez !? On est dans le même camp bon sang ! Je suis avec l'Empereur.

Le garde du corps du Despote n’était pas quelqu'un de spécialement intelligent. Après tout ce n'est pas pour réfléchir qu'il avait été engagé, mais pour agir et executer les ordres. Et en vérité, Lizbeth aurait vraisemblablement pu faire mine d'appartenir encore aux élues pour pouvoir passer sans heurts. Aucun des deux ne s'étaient rencontrés et il ne savait pas spécialement qu'elle avait été déchue.
Là par contre il était clair que maintenant il se méfiait... Mais surtout il sortait d'un combat long et fatiguant et il venait de subir une attaque sévère... Son visage passa d'abord par la douleur et l’incompréhension, puis par la colère. La blessure de Lizbeth semblait en plus se rependre et continuer de le brûler. D'un autre coté, Lizbeth pouvait voir sur le corps du guerrier, les blessures physiques de son précédent combat se refermer petit à petit. Néanmoins il restait sévèrement affaiblit.

Il positionna son épée devant lui dans l'attente d'une nouvelle action de l'adversaire, mais cette fois si elle pu voir clairement que si elle tentait de faire quoi que ce soit de néfaste, il réagirait. Et sans doute plus vite qu'il ne lui fallait de temps pour terminer ses incantations.

Pas d'entourloupes ma jolie, je ne sais pas pourquoi vous m'avez attaqué mais si vous faites quoi que ce soit je vous découpe en rondelles.

Il avait sans doute très envie de couper cette violente cartomancienne en deux. mais les ordres de l'Empereur étaient clairs. Aider les élues. Et il ne savait pas si ce qu'il avait en face de lui était une alliée ou une ennemie. Elle correspondait en tout cas à la description qui lui avait été faite par le Despote de l'une des élues.

_____________________________________________________________

Maison gelée dans le temps :

Thème : Être libéré de la fatalité.


Alors que le destin d'Elanor semblait scellé et était de finir en boule d'aiguilles... L'élue eut soudainement un éclair de génie et fit un discourt qui toucha la créature jusqu'au plus profond de son être...

L'oubli... Attend... Murmure t'elle.

La créature s'affaissa et les centaines d'aiguilles tombèrent au sol dans autant de "cling" sonores...

La maitresse du temps était prostrée, fatalement touchée par les mots d'Elanor exactement comme le fut l'Arbre Auguste par ceux de Lizbeth.
Un vortex violet s'ouvrit a coté d'Elanor, le même que celui qui était apparut dans la seconde maison.

Il en sortit un très jeune garçon aux habits étranges. Son allure et sa beauté indiquaient clairement sa filiation avec L'empereur et la Sorcière. Il devait tres probablement s'agir du fils du Destpote. Celui dont il avait été fait mention au début de l'aventure.
C'était un très mignon petit elfon aux longs cheveux gris/bleus et aux grands yeux violets, cernés d'un maquillage violet. Ses tres était fins et élégants comme ceux de ses parents.
Son habillement était pour le moins curieux et plutôt dénudé, soulignant son androgynie et sa perfection elfique. D’étranges bottines faites de mithril sombre, ré-haussées de collants violets sombres. Un haut de toge violet et cerné de doré aux manches blanches amples et aux épaules bombées largement ouvert sur le devant, ce qui permettait d'admirer son torse d'elfon non encore formé et son ventre parfait.Enfin la partie basse du vêtement consistait en une sorte de culotte de cuir violette, retenue par des ceintures de cuir et cousue de froufrous et d'une ample voilure blanche. Il portait aussi des gants violets et des bibelots de perles violets au poignets et dans les cheveux. Tout ceci rendait cet elfon a la fois mignon et mystérieux, étrange et attirant, inquiétant et avenant.


Il fit un signe de tête approbateur a Elanor et lui sourit. Nul doute que l’Empereur venait d'envoyer son propre fils pour terminer le sauvetage tant espéré de son épouse.

C'est très bien. Laissez moi m'occuper du reste et ramener ma mère à la maison.

Le bambin s’approcha doucement de la créature et la pris dans ses bras.

Tu n'est pas seule mère, reviens à la maison, s'il te plais, tu nous manques.

Alors il y eut un éclat luminescent dans le cœur du jeune elfe, qui brillait et brillait encore, bientôt ce même éclat apparut dans le cœur de la Sorcière et les deux éclats brillèrent en résonance. Les excroissances étranges de la créature semblèrent alors bruler d'un feu sacré et se désagréger. Et contrairement aux autres déchus, la Sorcière ne fut pas détruite, car seule la partie qui devait être oubliée, le fut...

La sorcière se releva alors, transformée, de nouveau elle mème, les yeux humides. En serrant son fils les larmes finirent par rouler sur ses joues. Des larmes de joie. Elle était enfin libérée.

La Sorcière possédait une extravagante coiffe qui rappelait celle de son époux. Ses beaux cheveux sont façonnés en sorte de cornes étranges alors qu'une autre partie de sa chevelure retombe sur son buste, cependant, malgré cette couleur, elle semble jeune, éternellement jeune et intemporelle. Sa robe juste au corps est rouge et le col cerné de plumes noires. La partie basse est fendue laissant paraître le galbe d'une jambe parfaite, dessinée de motifs mystiques. Il en est de même pour son buste et son ventre a peine dissimulés, laissant, tout loisir d'admirer son nombril. Tout son corps est en fait tatoué et quelques bijoux pendent de ses cheveux et sont portés autour de son cou. En lieu et place de ses mains sont des griffes acérées. Enfin elle possède deux ailes noires. Son visage, fin et parfait est dessiné de traits magiques qui soulignent son regard doré.


Elle s'approche avec son fils d'Elanor, toujours les yeux humides.

Vous m'avez sauvée... j'ai une dette envers vous... Merci.

A vrais dire le sauvetage c’était passé de la manière la plus optimale possible. Il n'y avait eu aucun heurts. Elanor avait paralysé la partie viciée par la Grande Ennemie, son ancienne camarade, sans porter atteinte au reste du totem. Le fils de l'Empereur avait alors pu intervenir et finir de purifier la Sorcière.

...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Solior 16 Danurmos du 1562ème cycle à 15h12

*** A l'arrivé de l'elfon, la boule au ventre Elanor disparue, elle resta en arrière et se dit qu'il avait bien grandis depuis leur première rencontre en haut de la montagne elle qui était dans le corps du spectre et transformer en chienne.

Quand la sorcière fut stabilisé et commença a s'approcher d'elle Elanor avec son apparence de succube se pencha et déposa un baisé sur le haut de la tête de l'elfon. ***


Prend soins de ta mère a présent et tente de te souvenir de tout les moment présent.

*** Puis elle se releva et prit une main de la sorcière. ***


Payez la en rendant votre fils heureux et fière et profiter de votre famille. Allez rejoindre votre mari il vous attends.


*** Elanor recommença son vol vers la maison suivante, elle posa sa main sur ses joues et fut surprise. ***


-Tiens depuis quand je pleure moi? Leur retrouvaille a du m'émouvoir plus que je ne l'aurais cru.

-Vous êtes sur?

-Oui quoi d'autre aurais pu me faire pleurer?

-Rien rien continuons.


*** Nyalion se rendit compte qu'Elanor ne se souveznez plus avoir sacrifier les souvernir de sa vieille amie pour sauvé la sorcière. ***

Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Solior 16 Danurmos du 1562ème cycle à 20h27

Maison figée dans le temps :

Après le départ d'Elanor, la Sorcière sourit à la silhouette s’éloignant dans le ciel et tenant son fils par la main, traversa le portail violet pour retrouver son époux.

Les anomalies temporelles cessèrent alors et le prince fut libéré du maléfice au coté de la déesse louve. De même, la maison de la vierge retrouva son intégrité initiale alors que, depuis le futur le temps remontait à toute vitesse. On y voyait une importante bataille y avoir lieu à l'envers mais le temps passait trop vite et c’était flou. Mais le temps remontât tellement vite vers le passé qu'il dépassa le présent.
Le temps finit par ralentir sa course extrême vers le passé, puis, il reprit une course rapide vers le présent, mais suffisamment compréhensible.

Initialement la maison de la vierge semblait vide, puis l'entité psionique y pénétra, se matérialisant à partir des brumes comme à son habitude. Il faisait léviter à ces cotés une étrange statue d'obsidienne. Celle de Mary. Il la posa au centre de la salle puis se dissipa dans la brume. "Ding !" le temps venait de retrouver le présent. La maison de la vierge était intacte et avec cette statue au centre. Cependant cette fois, suite à l'action de Lizbeth, la protection de Selesnya s'était déployée ailleurs et Mary demeurait sans défense.

Maison suivante :

En se posant devant l'entrée de la nouvelle maison Elanor pourra constater qu'elle est du même aspect inquiétant que celles dans lesquelles elle a dû affronter des agents de la Grande Ennemie.
De chaque cotés de l'entrée, il y avait deux statues obscures de grands elfes, l'un d'eux hautain et méprisant et l'autre vouté et visiblement bourré a en croire par la bouteille qu'il tenait à la main.

...
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Valkin 22 Danurmos du 1562ème cycle à 18h13

Première maison :

Dans un bruit de réacteur à propulsion, le Thaumaturge fendait le ciel avec ses bottes rétrofusées.
Son armée de droïdes avait subit une sévère défaite mais non sans infliger de graves dommages à l'armée de la Grande Ennemie.
Après tout son armée n’était qu'un leurre et avait accomplie sa mission puisque les élus avaient pénétrés dans le sanctuaire.
Il devait avertir l'Arbre Auguste que le reste de l’armée ennemie se dirigeait vers le sanctuaire pour prendre les élus à revers.

Il se posa a l'endroit présumé où devait avoir lieu la rencontre.

Arbre Auguste ?
Appela t'il.

Pas de réponse.

Curieux...

Comme précédemment, il fit apparaitre a son poignet une étrange montre holographique avec d’étranges symboles.

Il devrait être là pourtant...

Plaçant son bras à l'horizontale devant lui, le Thaumaturge bidouilla quelques boutons de son armure.
Alors un hologramme coloré apparut devant lui. Une sorte de fichier world avec marqué en gros "Script".

L'ingénieur fit défiler le fichier texte.

Mhhhhh....Bla bla bla.... Oui, ça ok.... Bla bla.... Ah voila.... Je
l'ai... Dans un bruit de réacteur à propulsion, le Thaumaturge fendait le ciel avec ses bottes rétrofusées.
Son armée de droïdes avait subit une sévère défaite mais non sans infliger de graves dommages à l'armée de la Grande Ennemie.
Après tout son armée n’était qu'un leurre et avait accomplie sa mission puisque les élus avaient pénétrés dans le sanctuaire.
Il devait avertir l'Arbre Auguste que le reste de l’armée ennemie se dirigeait vers le sanctuaire pour prendre les élus à revers...


Soudain l'ecran se mit a vibrer et se mit en chargement.

Une MAJ ! Maintenant ! C'est quoi ce bordel ! S'exclama le Taumaturge.

Lorsque le texte reparu le Thaumaturge retrouva la page et poursuivit sa lecture : Oui blabla... Blabla... Aprés plusieurs rebonds une grenade vint taper contre son talon droit.... UNE QUOI !

Il y eu trois rebonds puis quelque chose vint taper contre son talon droit.

Et merde... Soupira t'il. La détonation retentit alors dans tout le sanctuaire.

...
Information détaillées
Lizbeth Masgard
Haute Consule, Émissaire de Délémia, Maitre Marchande, Magistrate
Empire de Kohr

le Dolink 24 Danurmos du 1562ème cycle à 12h18

Lizbeth arqua un sourcil, un peu surprise d'un telle réaction. C'est vrai qu'à bien y réfléchir, elle non plus ne savait pas trop à qui elle avait affaire. Elle s'approcha doucement jusqu'à être à porté de voix, histoire de ne pas s'amuser à la hausser, justement, mais resta toutefois à quelques mètres histoire de ne pas se prendre une attaque préventive.

Aaah... un qui ne se laissera pas avoir par les mots, prévisible.

Je peux te retourner la question... je ne t'ai pas reconnu te tu étais sur mon chemin, vu ton gabarie j'étais persuadée que tu m'attaquerais... Excuse-moi.

Lizbeth fut... TOTALEMENT SINCERE dans ses excuses, chose qui normalement ne manquera pas d'échapper au guerrier... oui, elle s'excusait. Mais elle s'excusait surtout de ne pas l'avoir achevé d'un seul coup. Quelle tristesse, faire souffrir d'anciens alliés ! Plaisanterie mise à part, la délémite sentit comme une raisonnante dans l'air, un souvenir qui eut un peu de mal à se faufiler dans son esprit, lui arrachant un grognement. Sa main se porta à son front, ses sourcils restèrent froncés. L'Empereur...

Je suis la cartomancienne... et je dois t'avouer être un peu perdue. Ah, je vois que toi non plus tu ne viens pas de vivre l'épisode le plus paisible de ton existence... mais pourquoi te bats-tu ? Parce que l'Empereur te l'a demandé ? J'espère qu'il n'avait quand même pas prévu que je te blesse...

La délémite tentera d'utiliser son pouvoir de charme et de séduction en l'appuyant par la parole... même si son instinct lui dictait que ça ne serait pas aussi simple qu'avec l'Arbre Auguste, elle sentait néanmoins que séduire un non-intellectuelle en appelant à des désirs plus bestiaux devaient toujours être possible, après tout... pourquoi pas ? Et au pire, elle rendrait la vie une fois de plus. Le pari était suffisamment risqué pour l'amuser.
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Dolink 24 Danurmos du 1562ème cycle à 16h54

-Bon et bien il ne nous reste plus qu'a rester vigilante et faire gaffe au deux ennemis.

*** Elanor avança et prépara deux boules de mycélium dans les mains, Nyalion prépara quelque forme alternative pour nous défendre.
Une fois a l'intérieur du batiment elle regarda autour d'elle prete a tout que se soit un combat physique ou mentale. ***

Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 27 Danurmos du 1562ème cycle à 01h17

Accomplissements :
- "Ouuuuuh... Caliente..." +1 : +10 points de cauchemar pour Lizbeth.
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points de cauchemar pour Lizbeth.

Seconde maison :


Le guerrier sembla se détendre légèrement devant les excuses.

Le garde du corps de l'Empereur fut tout de même légèrement surpris. Il ne saurait dire ce qui le titillait le plus chez son interlocutrice.... Son allure aussi séduisante que saisissante... Son attitude sensuelle mais dangereuse... Son aisance à l'oral, elle le tutoyait déjà... Le fait que la blessure magique qu'elle lui avait infligée le brulait encore... Le fait qu'elle soit perdue et séparée de l’autre élue... Ou cette question sur l'Empereur et pourquoi il se battait.

Il trouvait tout cela étrange.
L'Empereur aurait compris immédiatement que Lizbeth avait changé de camp, mais pas son garde du corps.

Heu.... De quoi...? Fit il n'ayant visiblement pas compris la dernière partie de la phrase de la cartomancienne concernant son employeur.

Il se contenta de répondre.
Ben normalement tu as du croiser l'Arbre Auguste qui est supposé veiller à ce que personne n'entre à votre suite dans le sanctuaire, il a dû te briefer déjà.

Le fait qu'elle soit perdue devenait d'autant plus louche pour le coup. Mais le guerrier n’était pas là pour se poser des questions et il indiqua les escaliers.

Ta collègue a continué vers le sommet par là si tu te dépêches, tu peux sans doute la rattraper.

_____________________________________________________________

Retour vers Elanor :

La maison, semblait relativement calme et était moins rectangulaire que les précédentes...


Cependant, nul doute que cette fois-ci Elanor devrait se battre pour passer... Lorsque la nis entra, elle constata que la maison était remplie de livres et de parchemins entassés.

Et une petite musique qui va particulièrement bien à ces deux PNJ complètement tarés : Manequin fou (ou plutôt "pantins fous" ici)

Deux silhouettes noires étaient en train de converser... Ces deux silhouettes étaient visiblement les personnes représentées par les statues a l'entrée de la maison... peut être qu'Elanor les reconnaitrait.

Il faut le nommer lui... hic... Oui. Pas elle ! Fit le vieillard bourré qui visiblement avait déjà le sang plein d’alcool.

Mais oui ! Comme ça notre Diplomatie sera dirigée par quelqu'un d'incapable, de clignotant et d'opportuniste ? C'est le choix le plus mauvais et le plus irrationnel possible ! Cela me convient parfaitement. Acquiesça l'elfe hautain.

Si...Burp... Si Selesnya était nommée.... Elle ferait du trop bon travail vous comprenez... Vu qu'elle est tout le temps active... Elle serait... hic... Gênante... Ajouta le vieillard en buvant une lampée.

Oui. Cela montrerait à quel point vous même étiez un incapable. De toute façon elle ne m'a rien fait, mais je ne l'aime pas, c'est... HRP.
Ajouta l'elfe hautain.

Oui, on se comprend de toute façon vu qu'on est pareil vous et moi... C'est juste une combine entre moi et moi, pour l'emmerder à cette conne... buuUUUURP. Conclut le vieil elfe bourré en rotant.

Visiblement les deux personnes étaient en pleine discussion et n'avaient pas encore remarqué la nis.

...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Lüdik 4 Goliarmos du 1562ème cycle à 17h42

*** Elanor se cacha derrière le décors et lança une boule de spore au pieds de chacun des nerri. ***


-Nya quand ils auront fait effet veiller lire dans leur esprit pour savoir leur peur et se qu'il pense de seles même si j'ai une idée.

-Vous voullez faire quoi exactement?

-Ont manipuleras leur esprit une fois affaible par les spors et l'alcool pour leur faire croire que le ner qui est en face d'eux est enfaite Selesnya, vue comment ils la haies ils s'enturons croyant attaquer Seles.
Mais il me faut le max d'info, comment il la voie habiller, en tenu de Grand Ambassadeur peut être.

-OK ok je comprend et oui ça pourras être marrant en effet même si une fois dans leur illusion il faut que je reste concentrer pour qu'il y reste.

- D'accord ont envoyeras nos fouet de mycélium renforcer vos pouvoir.


*** La discution n'avais pas pris longtemps et Elanor voyait les spores quasi invisible se répendre autour des nerri et elle senti Nyalion entrez en grande méditation se préparant a la manipulation de leur esprit. ***

Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 5 Goliarmos du 1562ème cycle à 14h05

Accomplissements :
- "Génie" : + 50 points de rêve pour Elanor. Effectuer une action stratégiquement brillante pour prendre un avantage considérable au combat.
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points de rêve pour Elanor.


Maison des deux pantins fous :

Musique : Manequin fou (ou plutôt "pantins fous" ici)

En effet, c’était plutôt une bonne idée à bien y réfléchir...C'etait même brillant ! Alors que les balles de spores s'écrasaient sur le sol libérant leur contenus, les deux vieux elfes furent surpris. Le nuage de spore les recouvrit alors.

Lorsqu'il se dissipa, chacun des deux avait face à lui une Selesnya magnifiquement habillée. Au port altier et noble, remplissant a merveille ses fonctions d'Ambassadrice Suprême.


Du coté de l'ex-As :
Le vieillard bourré fut le plus affecté par l'illusion, l'alcool aidant il fut pris de stupeur en voyant son pire cauchemar se réaliser.

Je vous remercie d'avoir placé votre confiance en moi Ambassadeur Suprème, je vous promet que vous avez fait le bon choix et que vous ne serez pas déçu. Dit la Selesnya en souriant joyeusement a son interlocuteur.

Il n'en fallut pas plus à l'Elvoras pour péter un câble, il était de toute façon déja complètement taré et cette vision cauchemardesque acheva de démolir son cerveau embrumé par la boisson. Dans un excès de folie il brisa sa bouteille sur ce qu'il croyait être Selesnya, qui blessée, eut un mouvement de recul en se tenant la tête. Le vil ambassadeur suprême enchaina en plantant son tesson de bouteille dans le ventre de la nis dont le sang commença a couler.

JAMAIS ! Hurla t'il.

Du coté de l'intendant :
Erdwilbe fut le premier a se demander si ce qu'il voyait était réel et il demanda à la Selesnya qui lui faisait face :
Qu'est ce que cela signifie !!!

Mais l'ambassadeur suprême qui était devant lui, entendit... tout autre chose.
Et alors la Selesnya de Drac écrasa sur lui une bouteille qu'elle tenait à la main et le planta avec son tesson.

Puis Selesnya hurla : Mouton débile !!!

Imbecile ! Vous etes un imbécile Elvoras ! Ce n'est qu'une illusion ! Beugla Drac qui avait compris la supercherie.

Du coté de l'ex-As :
Mais Soguyn entendit un tout autre discourt de Selesnya.
Selesnya eut un petit rire agonisante puis cria :
J'ai toujours su que vous étiez un fou incapable... Vous allez faire sombrer notre diplomatie dans le néant par vos décisions stupides.

L'ambassadeur Suprème perdit alors tout contrôle et de ses deux mains, dans une expression de rage se mit a étrangler Selesnya.

Je vais vous tuer pauvre sotte, vous n’êtes rien ! Rien face a moi ! Je suis l'ambassadeur suprême et vous vous n’êtes qu'une pauvre quendë. Bientôt vous ne serez plus rien. Beugla t'il engagé en postillonnant sur Selesnya.

Du coté de l'intendant :
Selesnya venait de sauter sur Drac et essayait de l’étrangler. L'intendant suprême agonisant essaya de faire lâcher prise a l'ambassadeur Suprême en tapant dans ses bras et ses jambes, mais il était visiblement dans un état second comme le montrait l'horrible visage meurtrier de Selesnya. la folie, la boisson et la rage avaient rendu le vieillard extrêmement dangereux.

Selesnya enragée beugla en postillonnant sur l'intendant suprème : Voyez ! Voyez la bêtise de vos décisions, voyez la fin de la diplomatie pour Eldalië, voyez ce qu'une "simple quendë" peu faire ! Voyez votre propre fin !

Du coté de l'ex-As :
A force de serrer, Selesnya ou du moins c'est ce qu'il croyait, finit par mourrir entre ses mains. Elvoras laissa choir le cadavre sans vie au sol et cracha dessus.

Vous n'êtes qu'une ratée. Lâcha t'il. C'est alors qu'il vit que les traits de Selesnya changèrent et il constata qu'il avait devant lui le cadavre de l'Intendant suprême les yeux exorbités. Il fut frappé de stupeur et d'incompréhension.

C’était le bon moment pour Elanor pour intervenir et en finir avec le second adversaire dément, affaiblit par la destruction de son alter-ego.

...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 5 Goliarmos du 1562ème cycle à 21h47

-Oh mais il est vraiment fou se ner, je modifie a peine la réalité.

*** Elanor vola silencieusement dans le dos de l'alcoolique et quand son compagnon fut mort elle serra de ses main griffe comme de l'acier la gorge du ner, elle approcha son visage du siens et souffla un autre nuage de spore.

Devant le vieille elfe se trouvais Le roi, le prince et Selesnya dans la même tenu qu'il avais vue précedement mais légèrement différent, correspondant plus a la vrai Selesnya.



Le roi prit la parole. ***


Cette acte de folie seras le dernier, pour avoir tuer l'intendant de colère après qu'il est promu Hiril Lathvin' a votre ancien poste. Nous vous condanons a mort immédiatement.

*** Ses anciens garde du corps l'attrapa par les bras le mis a genoux devant Selesnya qui s'était mis devant et fut d'abord égorger, puis décapité après un long moment pour le ner entrain d'étouffer par son sang.

Le roi était partie et avant de disparaitre il vit la nis qu'il haïssait tant murmurer quelque chose au prince et se dernier prit la parole. ***


En ses temps de nécromancie bruler ses deux corps il ne mérite même pas un enterrement digne de se nom.

*** A l'article de sa mort il ouvrir les yeux pour la dernière fois alors qu'il sentait le flamme le bruler et il vit Selesnya et le prince entrain de partir.
La main du prince entrain de glisser sous les jupes de la nis en direction de se fessier a damné un saint et la nis le regardant d'un sourire coquin en coin et un regard vers le vieille ivrogne qui brulais. ***


En effet je ferais un meilleur travaille que cette imcompétant.

*** Hors de cette illusion Elanor avait égorger le ner, puis avait bruler en dispersant l'alcool et la lampe sur les corps et avait finie l'illusion en décapitant les deux nerri. ***

Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 5 Goliarmos du 1562ème cycle à 22h28

Accomplissements :
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points pour Elanor.
- "Ouuuuuh... Caliente..." + 1 : + 10 points pour Elanor.
- "Effort louable" +1 : +5 points pour Elanor.
( Très jolie retouche sur l'image + 10 points de rêve :) )

Musique : Saaaaaaans aucun lien.... je me tiens bien. Je ne titube, ni ne chancelle.


Et ainsi Elvoras trépassa misérablement. Il essaya bien de protester que c’était une erreur, mais son cerveau atteint n’était plus capable de discerner le vrais du faux.
Il finit sur cette vision d'une Selesnya triomphante, sans doute grâce a sa relation intime avec le prince, et après avoir subit le mécontentement du roi pour le meurtre de son complice...

Une fois qu'Elanor eut finit, les corps se volatilisèrent en une explosion sombre et c'est comme si des fils d’araignée qui venaient d'être coupés se rétractaient depuis leur corps pour disparaitre vers le ciel... Des fils... De pantins...
Qui disparurent.

Et alors que les deux horribles pantins disparaissaient, la maison elle même, comme les précédentes, se volatilisa en poussière d'ombre emportée par le vent.

...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 5 Goliarmos du 1562ème cycle à 22h54

-Avez vous vue ses fils d'areigné a leur mort?

-Oui surement la grande ennemis en personne qui manipule ses souvenir et les comrompt.

-Il faudras faire attention a ses fils quand nous la combatrons.


*** Elanor s'envola et avant de partir vers la prochaine maison elle se retourna pour voir toute les autres emplacement de maison vide, puis elle partie vers les suivantes. ***


-Il n'en reste plus beaucoup.

-Oui mais il faut se dépécher et rester vigilante.

Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 6 Goliarmos du 1562ème cycle à 10h05

Et Elanor se trompait si elle pensait que ces fils appartenaient à la Grande Ennemie. Le fait qu'il s'agisse de fils d'araignée aurait peut être du lui mettre la puce à l'oreille. Et bien qu'elle arrivait brillamment à se défaire de ses ennemis, elle n'en percevait pas encore toute les subtilités.

Musique : Crépuscule.

Mais lorsqu'Elanor arriva devant la prochaine maison, elle constata qu'a l'instar de celle des jumeaux Borontall', celle-ci n'avait pas l'air corrompue, c'etait encourageant. Peut être n'aurait elle pas a se battre cette fois et son passage serait plus facile...?


La maison ressemblait aux autres, seul le symbole en changeait a chaque fois. Mais encore une fois, lorsqu'elle s’approcha, Elanor ressentit cette même aura perverse de dépravation qu'elle avait ressentie chez les jumeaux et leur demeure. Pourtant cette aura lui parue plus familière.

Lorsqu'elle entra, la maison était plongée dans la pénombre, mais pas des ténèbres malfaisantes, non, on pouvait clairement sentir la présence de la bénédiction de Shadaliel en ces murs. Ces ombres là étaient douces, chaleureuses et même sensuellement excitantes. Elanor avait l'impression qu'un délicieux prédateur se cachait dans l'obscurité, prêt a l'attraper à son insu et a lui faire l'amour passionnément. Comme cette fois là où justement Selesnya le rencontra, et tomba dans ses bras, dans les ombres de la mairie d'Orodreth.

Oh ! Vous revoilà, partenaire. Cela fait un bail ! Depuis nôtre séparation après cette entrevue avec Shadaliel. Murmura sensuellement une voix masculine et virile dans l'ombre. Que me vaut le plaisir de votre visite ?

...
Information détaillées
Lizbeth Masgard
Haute Consule, Émissaire de Délémia, Maitre Marchande, Magistrate
Empire de Kohr

le Mirion 6 Goliarmos du 1562ème cycle à 11h02

Peut-être que comme ça ...

Lizbeth n'obtint pas exactement ce qu'elle voulait : mais cela faisait parti des règles du jeu ! Et puis il fallait dire qu'elle n'était pas spécialement aidée par de quelconques "alliés". Au final, qu'on soit du côté des élues ou de la Grande Ennemie... y avait-il vraiment une différence ?
Cette pensée sombre la fit intérieurement sourire, car si elle ne pouvait pas séduire le beau guerrier (quoique pas insensible à ses charmes puisque ses muscles se détendaient) rien ne l'empêchait de rebondir sur ce qu'il disait et de jouer sur un tout autre tableau.

La brune parût soulager, les mains sur les poitrines comme pour former un cocasse petit coeur. Mais son sourire manqua de se fâner dans une grimace de frayeur.

L'Arbre Auguste... je l'ai croisé oui, mais je crois qu'il s'est passé quelque chose...

Lizbeth se rapprocha et d'un geste de la main, fit en sorte de résorber les flammes noires qui crépitaient encore sur le corps du guerrier. L'image devait être parfaite, puisqu'en apparence, elle était de son côté.

Il a été confus, répétant inlassablement qu'il s'en voulait, qu'il devait protéger nos arrières mais qu'il ne pourrait plus avancer... il m'a dépêché ici sans me donner beaucoup de détails. Il n'avait pas l'air blessé mais il souffrait, je l'ai sentis à sa voix. Alors je suis venue jusqu'ici, mais maintenant que je vous vois... je vous en prie, retournez vérifier que tout va bien, cette inquiétude qui me ronge est des plus pénible ! Prévenez l'Empereur, au moins...

Les yeux de Lizbeth s'embuèrent légèrement, alors qu'elle se détournait déjà pour rejoindre Elanor, son véritable objectif.

Faites vite, avant qu'elle ne se répande.

Et Lizbeth n'attendrait pas de réponse avant de filer vers les étages supérieurs. Mieux valait ne pas trop s'attarder ici des fois que le guerrier ne saisisse le manège auquel il était en train d'assister.
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 6 Goliarmos du 1562ème cycle à 15h45

Accomplissements :
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points de cauchemar pour Lizbeth.
- "Effort louable" +1 : + 5 points de cauchemar pour Lizbeth.
- "Ouuuuuh... Caliente..." +1 : +10 points de cauchemar pour Lizbeth.


Malheureusement pour Lizbeth, elle était la seule à avoir répondu à l’appel obscur… Le deuxième appel. C’était la seule qui avait conservée suffisamment de détermination pour que son esprit reste en ce monde étrange, sous cette séduisante mais ténébreuse forme.
Les autres avaient déjà quitté cet endroit et même ce monde… Plus de réponses… Il ne restait plus assez de détermination pour faire autre chose que des coquilles vides… Des coquilles vides de sens, vide, d’intelligence… De simples pantins... Que l’oubli attend.
Lizbeth faisait figure d’exception et malheureusement elle était entourée d’incapables.

Mais alors, quid de ces énigmatiques entités qui se cachaient dans les brumes ? De quel coté était l’entité stratège… Celui de la Grande Enneie ? Celui de Selesnya ?
Ou… Aucun des deux ?
Pourquoi n’envoyait il pas son garde du corps ou son assistant pour aider Lizbeth ? Craignait-il quelque chose ?

Tant de questions sans réponses…

Deuxième maison :

Musique : Thème du fantôme


Le guerrier se raidit de nouveau lorsque Lizbeth s’approche mais finit par se relâcher complètement et pousser un grognement de plaisir roque lorsque la belle efface la douleur de son attaque magique noire sur le corps du combattant.

Puis il écoute avec attention les paroles de la cartomancienne, mais il la saisit par la main avent qu’elle ne s’éclipse et l’attire a lui pour l’étreindre avec passion. Lisbeth sent alors le corps divinement sculpté du guerrier et ses muscles, rouler contre sa peau douce et le fin tissu de cuir de sa tunique. Le guerrier l’enserre contre lui alors que ses puissantes mains commencent à se faire possessives… Il lui murmure à l’oreille :

Je sais que le temps presse et que tu dois partir… L’empereur ne sera pas très contant… Mais… Lisbeth sent son souffle chaud dans sa nuque, le guerrier se perd dans ses cheveux et s’imprègne de son odeur. Lizbeth elle même est exaltée par l’arôme puissant que dégage le guerrier qui s’est battu pendant plusieurs heures. L’étreinte du guerrier se resserre, laissant présager de sa potentielle violence bestiale… Lors des ébats… Restes… Je te veux…

Visiblement, le guerrier a littéralement succombé au charme de la belle cartomancienne. Il est probable d’ailleurs que ce fut le cas dés le début, mais que l’attaque surprise de Lizbeth ait placé sa méfiance avent son désir. Méfiance qui s’est complètement envolée lorsque Lisbeth a résorbé l’effet néfaste de sa propre magie. Et après tout le Fantome reste aussi un fragment de totem issu de la personnalité de Selesnya dont le plus gros point faible reste bien sur l’appel au sexe. Et ce totem là particulièrement préfère souvent agir avent de réfléchir, il est donc loin de se douter de ce qu’est réellement Lisbeth.

C’est à ce moment là qu’un peu plus bas, le Thaumaturge se fait exploser la tronche par une grenade qu’il n’avait littéralement pas lue venir… Hahaha… Ou si, mais trop tard.
L’explosion tire en sursaut le guerrier qui repense à ce que viens de lui dire la cartomancienne et l’urgence de la situation.
A regret il défait son étreinte et lui dit :

Ne traverses pas la prochaine maison… Je te veux pour moi…

Puis il met son épée sur son épaule et faisant un sourire séducteur a la belle délémite il ajoute.

Sois prudente.

Puis il part en trombe vers la première maison convaincu que Nathanaël court un grave danger. Visiblement il a aussi bien avalé le mensonge de Lizbeth.

Troisième maison :

En grimpant les marches Lizbeth repenserait aux paroles du guerrier «  Ne traverses pas la prochaine maison… Je te veux pour moi... » Qu'y avait-il donc dans la troisième maison… ? Pourquoi une telle mise en garde ?

Et justement, la cartomancienne arrivait en vue de l’édifice… La maison suivante ne dégageait pas d'aura véritablement néfaste comme les deux précédente, du moins elle ne semblait pas autant palpable ou bien était un peu différente. Son architecture n’était pas bien différente des deux précédentes maisons mais elle semblait bien plus claire d'aspect. Cependant à l'approche de cette maison, Lisbeth fut prise d’un incontrôlable frisson de plaisir... Il y avait comme une étrange aura de dépravation et d'excès qui semblait s’écoulait depuis sa grande entrée… Une aura qui faisait partiellement écho a sa propre aura de délémite.



Il semblait que la troisième maison ne soit pas corrompue par la Peur, cependant, le danger d'y rester coincée pour toujours demeurait tout aussi grand… Lizbeth allait elle entrer ? Ou trouver un moyen de contourner l’obstacle ?


Note : Suite a une mauvaise manip j’ai perdu tout ce que j’avais écrit… (D’habitude je fais une sauvegarde sur world mais là j’ai oublié… emporté par ma volonté de réponse spontanée) ce qui m’a bien fait suer et m’a fait m’arracher les cheveux sur la tête… J’ai essayé de remettre tout comme avent mais c’est plus facile lorsque c’est spontané et je ne sais pas si je suis parvenu a faire aussi bien que le premier jet... Dsl...
...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 6 Goliarmos du 1562ème cycle à 17h28

Aiya Heru Balëaduialion, je suis heureuse de vous revoir. Qu'est vous devenue après notre séparation?

En se qui me concerne je suis ici pour sauvé la nymphe, afin que Selesnya redeviennent la nis entière comme vous l'avez connue a votre rencontre.

Vous voulez bien m'aidez? Avez vous des informations la grande ennemis ou les prochaine maison?

-Vous êtes sur qu'il ne sagit pas d'un ennemis comme les deux chatons?

-Je ne suis sur de rien, mais il sagit d'un fantasme très puissant et qui est unique dans l'esprit de Selesnya car il sagit du premier lier a Shadaliel et il ma aidez et été très utile lors de la création de se monde.
Il sagit du véritable Alion celui qui a inspirer le spectre et l'arbre auguste et Alion et Nya.
-Gloups d'accord je vous laisse gérer, si je sort une seconde je succomberais pour l'eternité et plus vite qu'avec les jumeaux


*** Bien que la réflection d'Elanor semblais résister et elle avais bien fait de garder pour elle les sensation, le corps lui s'était tout autre chose.
En effet le corps de sucube qu'elle avait trahissait la puissance du véritable Alion, alors que la peau réagissait, les mains de la nis parcourrais son corps laissant entrevoir de temps en temps des partie que le ner avais déjà pu admirer lors du premier rêve. ***


Tiens aufaite vous vous souvenez de se monstre ailé qui nous avais attaquer? Et bien je l'ai fait disparaitre de manière définitif.
Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 6 Goliarmos du 1562ème cycle à 21h46

Ambiance musicale : Aiguille écarlate.

Dans la maison du prédateur des ombres il y eut un petit rire.

Très bien si vous avez tué cette horrible créature je ne l'aimai pas beaucoup de toute façon. Bien sur que je vous aiderai partenaire. Mais je me connais et je vous connais, ainsi que le totem qui vous accompagne. Je vais rester dans les ombres pour ne pas perturber votre ascension. Si je me montrais nous pourrions être tous les deux retenus ici pour très très longtemps.

Elanor sentit un mouvement dans les ombres, comme une caresse délicate entre ses cuisses et un souffle chaud dans le cou. L'ombre était sur elle. Il y avait une douce et suave odeur de vanille.... Une odeur complètement enivrante.

Or ce n'est pas vous que je veux piéger ici dans cette demeure. Même si je pourrais avoir très envie de vous garder auprès de moi pour l'éternité... Cela pourrait nuire à votre mission et donc cela nuirait à ma douce nis.

Elle sentit le prédateur entrer ses doigts d'ombre en elle et déposer un baiser brûlent dans son cou, pour lui donner une petite gâterie, l'encourager et se faire lui même plaisir de l'emprise qu'il avait sur l'élue et son totem. Il pouvait leur faire faire ce qu'il voulait là maintenant, mais cela ne serait pas sage... Car Elanor était la dernière Elue et il ne fallait pas la détourner de sa mission. Dommage, s'il était resté d'autres élus il aurait pu en profiter un peu avent de la relâcher...

Vous, vous devez poursuivre votre mission.

Il s’éloigna à regret, non sans taper fermement son beau fessier.

Allez ! Je compte sur vous. J'attendrais ma prochaine victime dans la pénombre.

La présence s’éloigna un peu et, au fond de la demeure une porte de lumière apparue.

...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Valkin 8 Goliarmos du 1562ème cycle à 13h33

*** Pendant la gaterie du monstre, la nis tendit sa main derrière elle pour attraper quelque chose, il comprit le message et elle lui rendu sa gaterie pendant quelque seconde. Ils respiraient fort presque lèvres contre lèvres mais sans se toucher
Quand elle reçut sa fesser elle avait receuillis une goutte sur son pouce.

Une fois a la porte entre lumière et obscurité elle se retourna de moitier. ***


Vous êtes un vrai ange et défensseur de Selesnya, une fois cette mission terminer, prométer moi de sortir quelque nuit de cette maison pour abusé de mon totem et lui faire découvrir tout votre savoir.

Je ferais de mon mieux.

Alors tenez pour tout et pour vous faire patienter après votre prochaine victime.


*** Derrière le monstre au milieu de l'obscurité totale apparue une nis qui ressemblais a Elanor a leur première rencontre. ***


Elle ne resteras pas longtemps, alors faites en se que vous voulez d'elle.


*** Elanor se lécha le pouce et s'envola vers la maison suivante.

L'illusion elle était pencher en avant entrain de s'essorer les cheveux et la scène ressemblais comme a deux gouttes d'eau a leur rencontre, mise a part un détaille, cette nis semblais déjà disposez a se qu'il allais lui arrivé.

Dans les airs vers la maison suivante.
***

-Comment avez vous fait pour résister? Vous jouez avec le feu a vous rapprochez comme ça.

-Quoi vous n'avez jamais fait ça? Jouer pendant des mois, être a la limite de sucomber et se séparer sans rien faire avec lui ou un autre et recommencer quelque heures ou jour plus tard.

-Heuuuu, oui bien sur que je l'ai fait. Heuuuu souvent même. Concentrons nous vers la suite de notre mission.

Avatar entier
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Valkin 8 Goliarmos du 1562ème cycle à 17h24

Accomplissements :
- "Symbiose totémique" +1 : +10 points de rêve pour Elanor.
- "Ouuuuuh... Caliente..." +1 : +10 points de rêve pour Elanor.
- "Hmmmm ! Gourmande !" : Péché de luxure combiné au péché de gourmandise ! COMBO ! + 69 points de rêve pour Elanor.


A l'approche de la maison suivante... Hmmm en fait il n'y avait pas de maison, juste une esplanade de marbre, vide.

Étrange...

Quoi qu'il en soit lorsqu' Elanor marche au centre de cette esplanade, l'air ambiant semble vibrer...

Et en son fort intérieur elle sait ce qu'elle doit faire...

...
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 12 Goliarmos du 1562ème cycle à 09h36

Maison de la vierge :

Thème : Destin

Autour de la magnifique statue d'obsidienne de Mary, la brume se leva soudainement. Petit à petit cette brume prit forme humaine. Cependant, contrairement à sa visite à Selesnya, cette fois, l'entité stratège ne pris pas forme physique et resta sous forme brumeuse et évanescente.

Il s'approcha de l’enfant et lui caressa la joue pétrifiée dans l'obsidienne.

Délicieux... Selesnya vraiment tu est une petite vicieuse... Plonger dans la luxure un si jeune atan .... Vierge en plus. Il eut un petit rire.

Et si nous laission un peu de place a cette armure ténébreuse pour s'exprimer ? Hmmm... Cela me fait presque mal au cœur de briser cet idylle parfait... Mais bon...

Le nuage de brume apposa alors son pouce sur le front du bambin en se rapprochant de lui et murmura :

La peur est le chemin du coté obscur. La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance. Je sens beaucoup de peur en toi !

Alors il y eut un flash et l'air s'emplit de magie et se consentra dans la statue de Mary.

Arrêtes ! Fit une voix impérieuse.

Le nuage évanescent à forme humaine se stoppa net, reconnaissant cette voix.

Mon alter-ego... Murmura le nuage de brume. Tu sais que tu ne peux me battre n'est ce pas...?

L'empereur fit claquer l'extrémité de son bâton sur le sol de la maison. Le portail violet par lequel il était arrivé disparut.

Éloignes toi de Cressence. Vu le ton c’était clairement un ordre.

Le nuage de brume eut un petit rire sadique. Tu arrives trop tard cher compagnon de personnalité... Mais je suis beau joueur, je vais te laisser t’amuser un peu avec lui. Et la brume se dissipa dans un nouveau rire.

Alors sous les yeux de l'Empereur, il y eut une explosion obscure au niveau de la statue et l'obsidienne commença a se craqueler.

Non... Qu'as tu fais... Souffla l'Empereur entre ses dents serrés.

...
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 19 Goliarmos du 1562ème cycle à 10h53

Première maison :

Lorsque la fumée se dissipa, le Thaumaturge dont l'armure était endommagée se releva.

STAGIAIRE ! Comment osez vous... Il bidouilla sur sa console et trois petits drones se détachèrent de son armure dont un qui commença à la réparer.

Utiliser mon propre matériel contre moi !

Il y eu un déclic et une salve de coups de feu à l'arme lourde, l'un des drones, portant un bouclier s'interposa pour protéger son maitre et explosa en une déflagration, sa carcasse défaite chutant sur le sol.

Vigil ! Cria le Thaumaturge désemparé par l'explosion d'un de ses drones.

Si il avait eu des dents ils les aurait serrés.

Bon ! Cela suffit ! Il tapota de nouveau sur sa console.pendant que son adversaire rechargeait. Stagière ! Vous êtes viré ! Puis il appuya sur un bouton et.... L'armure et l'arme du stagiaire explosèrent, en même temps que lui du coup.

Le thaumaturge eut un soupir robotique. Et bien voila une bonne chose de réglée... Cependant...

Et pendant que le drone mécano le réparait lui et le drone bouclier, le scientifique ouvrit de nouveau le script pour comprendre ce qu'il s’était passé.

Les ennemis étaient censés se casser les dents sur l'Arbre Auguste... C'est curieux... Pourquoi a t'il quitté son poste...?

...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Mirion 27 Goliarmos du 1562ème cycle à 05h39

*** Elanor s'assit au centre du marbre et ferma les yeux pour se concentrer. ***



-Nyalion assurer ma sécurité si ont est attaquer, je doit me concentrez et prier. Je ne sens.

*** Alors quel entama sa concentration elle fut perturber par une ombre un endroit obscure et cacher, elle envoya son esprit dans cette obscurité et après plusieurs minute a avancer elle ressentie quelque chose essayez de l'attraper. Quand elle se retourna elle vis la créature se qui annula sa concentration elle fut renvoyez dans son corps ou elle cria et fit plusieurs roulade en arrière pour enfin réalisé quelle était a l'abri.
***


-Vous avez trouver notre prochain ennemis?

-Non pitier je n'espère pas, d'ailleur je ne sais même pas si s'était un ennemis, mais dans tout les cas je ne veut pas l'approcher.

-Il ressemblais a quoi?


*** Ellanor eut plusieurs frisson et se tenais les bras pour se rassurer. ***



-Non je ne préfère plus y pensé, je sais juste que je l'éviterais. Aller continuons a nous concentrez.

*** Elanor se remis en position et repartie, elle arriva a la précédente maison.

Baléa semblais s'amusez et prendre son temps, un délicieux temps avec son premier avatar dans se monde.
Heureusement que j'avais résister lors du premier rêve sinon j'aurais été toujours prisonière et Shadaliel aurais été prisonière voir pire corrumpue.

Il semblais en pleine forme, elle continua donc a repartir en arrière et trouva le petit Humain en mauvaise posture, une aura néfaste parcourais son corps et commençais a rentrez en lui.
Elle ressentie une autre auras a ses coter, elle le reconnue l'empereur, mais il semblais inquiet et pas menaçant envers l'Atan.

Je ne sais pas se que représente cette humain pour Selesnya mais si il est ici elle doit y tenir un minimum.

Elanor toucha Mary et y plaça un petit bouclier autour de son coeur pour le protéger.
Je verrais plus tard si j'ai plus d'info a son sujet.

Elle continua son voyage et senti l'aura d'Elduniel grossir a mesure que le prince l'écoutais.
Ils allaient bien et Elduniel retrouverais bientôt sa place, en poursuivant son parcours elle arriva a la maison des chatons, ils semblaient faible.
Pas faible fatiguer a cause de la Selesnya que le spectre avait pris possession mais affaiblie comme si ils étaient moins présent. ***



Spectre que se passe il avec les jumeaux?
*** Elanor profitait de son liens avec le spectre pour lui parler metalement, elle écouta la réponse du spectre. ***


D'accord je vais tenter de savoir pourquoi garder les actif le temps que je comprenne pourquoi.

*** Elle termina sa mission en pensant fort a Nathanael et compris pourquoi l'équilibre était en partie rompue.
Les trois Selesnya semblais autour du premier le rendant Unique et abandonnant les autres souvenir.

Il faut rétablir l'équilibre même si elle mérite peut être un peu de stabilité que les jumeaux lui ont pris. ***


Hiril En vous concentrant sur Nathanael vous avez mis en danger vos autres maison, les jumeaux sont affaiblie et Mary semble en danger.
Si vous le souhaiter je peut garder se que vous éprouver en se moment pour Nathanael Intacte et faire que vous n'oublier pas les frères Borontall' en leur donnant de mon ennergie.

Mais pour cette humain je ne sais pas se qu'il représente dans votre coeurs pouvez vous m'en parler?

Avatar entier
Information détaillées
Lizbeth Masgard
Haute Consule, Émissaire de Délémia, Maitre Marchande, Magistrate
Empire de Kohr

le Lüdik 1 Rastel du 1562ème cycle à 12h18

La cartomancienne s'éclipsa, laissant son amant potentiel à ses persuasions controversées. Elle marcha d'un pas rapidement lent, calme, mesuré, à mesure que ce frisson d'excitation l'invitait à joindre l'excès. Un sourire, puis un froncement de sourcil. Que venait-il de dire... ah ! "Ne va pas là bas..." comme si un homme pouvait la forcer à ne pas s'obliger.

Mais le manque de corruption était étonnant... ou presque. La peur ne s'invitait-elle donc pas dans les parties de jambes en l'air ? La curiosité et l'envie de jouer finirent de persuader Lizbeth que cet endroit devait être délicieusement apprécié, et traversé. Et puis, au pire... un jeu n'était pas un jeu si on ne risquait pas de perdre. Trop faciles avaient été ses précédentes rencontres, c'est alors avec l'intention de se faire malmener que la belle brune aux plumes vacillantes s'enfonça au-dessus des escaliers.
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 2 Rastel du 1562ème cycle à 22h24

Maison du scorpion :
Elanor se trompait, Baléa aussi s'affaiblissait avec l'attention de Selesnya focalisée sur Nathanaël.

Maison de la vierge et maison juste avant :
La suite au prochain post :)

Maison des gémeaux :
L’allégeance des jumeaux Borontall' comme il l'expliquèrent à Elanor plus tôt était ambigüe car effectivement, Selesnya en avait peur, mais essentiellement dans le cadre de leur relations "amoureuses". En effet ils avaient eu une influence dominatrice, parfois à la limite de la violence et de peur sur elle, mais cela s’était accompagné de délicieux jeux sexuels. On était donc loin d'une vrai peur, douloureuse pour la nis, que les jumeaux avaient totalement souillée jusqu'au plus profond de l'âme, ce qui expliquait donc qu'ils ne luttaient pas contre la Grande Ennemie, mais qu'ils n'étaient pas non plus corrompus par elle. Selesnya ne craignait pas les jumeaux Borontall', elle avait même extrêmement de mal à s'affranchir de son sérieux syndrome de Stockholm, les concernant...

Elanor par son "irruption astrale" au sein de la maison des gémeaux aurait pu arriver durant les ébats du Spectre et des jumeaux, mais ce n’était pas le cas. Le spectre avait ressentit ce qui s'était passé dans la première maison et le trouble de l'Arbre Auguste son amant, liée à lui comme son ombre. Bien sur elle aurait pu agir contre Lizbeth' à ce moment là, mais Selesnya elle même était intervenue et le Spectre était liée de prés à la Nymphe Selesnya, donc à Selesnya elle même. En somme c'est comme si le Spectre elle même avait aussi agit.

Il semble que Selesnya concentre son attention sur son premier amour. Les jumeaux perdent leur emprise sur la nis et leur énergie.

Elanor partit aussitôt. Quelques instant plus tard elle se tourna vers l'entrée de la maison.

Nous avons une invitée... Murmura le Spectre. Dont les traits délicats étaient étrangement déformés par une expression de colère. L'entité d'ombre déploya alors ses bras graciles plongeant la maison et ses occupants dans un linceul d'ombres.

Et lorsque Lizbeth entra dans la maison des gémeaux... Elle fut immédiatement plongée dans une étrange et totale, obscurité... Elle sentit alors que quelqu'un l'observait dans cette pénombre oppressante.

Vous n’êtes pas la bienvenue ici... Il y eut comme un souffle autour d'elle, quelque chose lui tournait autour, avant de disparaitre et de s'éloigner.Nous savons ce que vous avez fait à l'Arbre Auguste, nous sommes intimement liée à lui, comme son ombre, et aussi à la nymphe.

Le Spectre devait veiller sur les jumeaux qui étaient affaiblis, il était hors de question de laisser Lizbeth nuire de quelque façon que ce soit en ces lieux... Et elle ne gaspillerait pas non plus son énergie à la combattre, préférant plutôt préserver les deux chattons qui flottaient a coté d'elle quelque peu léthargiques.

Nous ne savons pas encore ce que nous devons faire de vous... Quittez ces lieux, tant que nous ne nous sommes pas encore décidée entre vous épargner ou vous détruire. Et au bout de ce drap d'obscurité, une lumière apparue, l’entrebâillement d'une porte ouverte...

Première maison :
La suite au prochain post :)

Au pied du cerisier :
Lorsqu'Elanor regagna la presqu'île au cerisier, elle retrouva les trois facettes de Selesnya, L'oracle dryade, l'enfant fée et la nymphe blessée. Cependant il y avait une différence notoire. Nathanaël se trouvait assoupi contre le grand arbre dans une étrange expression de béatitude.

Grace a son jet réussi de perception, Elanor remarqua aussi un autre détail. L'arme qui avait mordue fourbement la nymphe avait disparue. La nymphe n’était pas remise encore totalement pour autant, mais il semblait en tout cas qu'elle aille mieux sans la dague plantée dans son dos. Cepandant, le trio dans son ensemble semblait s'etre partiellement affaiblit et son attention était tournée vers le ner blond assoupi.

L'Oracle fut troublée par l'irruption d'Elanor. Elle baissa la tête.

Nous avons compris nos sentiments pour Nathanaël... Nous lui en voulions pour ce jour là... Et nous l'avons mis au supplice durant des années alors qu'il a toujours été là pour nous... Nous guidant même dans nos moments d’errance et d’égarement... L'humaine a certes mal agit, mais au moins elle nous a fait réaliser l'importance qu'il représentait pour nous. Nous sommes prêtes à lui pardonner... oui... Et vivre de nouveau à ses cotés... Le reste n'a pas plus d'importance.

A ces mots, nymphe eut un léger mouvement de douleur qui surprit l'Oracle. Bien sur la nymphe avait aidée les deux autres facettes à sauver Nathanaël car elle aussi l'aimait, toutes les facettes de Selesnya aimaient le ner. Mais la nymphe aimait aussi tous ses autres amants, qui faisaient sa force et notamment les jumeaux.

Les Borontall' sont responsables de la naissance de la deuxième sœur... Expliqua la dryade en désignant la nymphe. Mais ils ont aussi presque fait disparaitre la première sœur. Fit l'oracle en désignant l'enfant fée qui voletait à coté d'elle sans vraiment comprendre.
Je suis partagée les concernant... Comme concernant tous les autres fantasmes... Cela ne ferait pas de mal a ma soeur nymphomane, de s'assagir probablement... Fit l'Oracle pensive, qui considérerait que les pulsions sexuelles étaient une potentielle faiblesse...

...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Joriol 4 Rastel du 1562ème cycle à 14h04

Donc vous êtes prête a sacrifier ou tout du moins affaiblire votre deuxième soeur car vous désaprouver se qu'elle est?

Je comprend que les Borontall' ont faillis détruire votre grande soeur, mais ils vous ont enseigner la peur et a faire attention au inconnue car un sourire peut cacher une dague dans le dos.

Regarder se que mon manque de peur et mon insouciance ma couter.

***
Elanor ouvrir ses paupières pour faire voir la vériter que personne depuis des siècles avait vue, puis elle les referma. ***


Oracle avez vous les souvenir du monde réelle avant votre réveille quand seulement votre grande soeur avait le contrôle de votre corps?
Vous souvenez vous que sans Nathanaël pour vous protéger et avoir peur pour vous, vous seriez tomber bien mal a de nombreuse reprise.

***
Elanor carressa les cheveux de la nymphe du dos de sa main. ***


La nymphe est certe la chaire, mais elle sais aussi faire la différence entre le danger et la sécurité.

Je voudrais vous proposez quelque chose pour votre avenir a toute les trois.

Imaginer un avenir ou vous êtes en couple avec Nathanaël ou toute les soir vous rentrez a la maison pour vous blotire dans ses bras.
Mais ou vous vous souvenez des plaisirs et expérience passer, et pourquoi pas dans la journée quand quelqu'un d'autre vous plaie laissé la nymphe s'amusé un peu, pas pour rendre malheureux mais pour profiter de la vie et de se que la nature offre.

Je vous propose de rétablir l'équilibre entre vous trois, que chacune ait le droit de parole comme avant, mais a une différence pret avoir se beau ner comme arbre millénaire qui seras le centre de votre vie pour des siècles, avec de temps en temps un fruit tentant qui apparais aux branches. Mais cette arbre resteras le centre de votre vie sans le faire souffrir.

Avec votre accord a toute les trois je suis prête a épuisé toute mes forces pour réalisé ceci.

Avatar entier
Information détaillées
Lizbeth Masgard
Haute Consule, Émissaire de Délémia, Maitre Marchande, Magistrate
Empire de Kohr

le Dolink 7 Rastel du 1562ème cycle à 12h39

Sans lumière... :

Une douce obscurité s'adossa à elle, l'entourant et la berçant. Aaah... Lizbeth la ressentait, cette noirceur. Mais les ombres ne l'effrayaient pas, au contraire. En revanche, si la délémite ne se sentait que de simplement profiter du voyage et s'éloigner d'une maison inintéressante, la privation de lumière la privait également de sa seule part éclairée, en elle. Les murmures cessèrent, déformant à son tour le visage de l'ancienne élue d'une folie sans nom égal.

Cette voix... Aaaah cette voix... je te connais...

Un rire. Ses pas, malgré l'inconnu auquel ils se risquaient, ne cessèrent d'avancer. Son rythme se fit lent, la délémite se délectait. Elle touchait son propre corps dans un frisson d'excitation mal maîtrisé, à l'écoute. Pas la bienvenue...

L'ai-je au moins une fois été ?

Cela ne la dérangeait pas. Le spectre énonça le sort, pas si triste de son Auguste. Un nouveau rire, ambigue. Ici, elles n'étaient pas deux à avoir tout à perdre, ce qui laissait l'esprit de Lizbeth vagabondait dans d'étranges délices : elle n'avait rien, surtout pas dans l'obscurité, alors tout son art pouvait se dévoiler.

Si tu étais vraiment si liée à lui, pourquoi ne jamais avoir réagis ? Etais-tu si occupée avec un autre, ici ? Ou devrais-je dire des autres ? Restas-tu indifférente au sort de ton aimé ? Qui, par ailleurs, t'as plutôt très vite oublié... hélas pour toi, mes mots ont eu trop d'impact... à se demander ce qui vous lie véritablement.

Elle sourit, sans savoir si l'observatrice la voyait aussi bien que la délémite ne la devinait, rien qu'au ton de sa voix. Elle pourrait l'attaquer, la tuer... ooh. Tu en frémis d'avance. Ton bas-ventre mué d'une frénétique envie de bon, de bien, de délice et d'audace.

Heureusement que Selesnya s'est réveillée à temps... mais que fait-elle pour toi, pour ce lieu qui semble oublié de l'Ennemie comme de la Promise ? Oh, tu peux m'attaquer, prendre une décision sauvage, telle les envies de la Grande Ennemie... je ne vous vois pas si différente, toi et elle...

Un nouveau rire, qui se répercuta avec plus de joie et malgré tout de froideur dans l'obscurité. Sans lumière, plus rien n'enchaînait la délémite.

Alors, vas-y, qu'attends-tu ? Cesse tes palabres et agis, toi qui aimes le contact... prends donc une décision avant que je ne partes... tu as tout à perdre, rappelles-toi. Mais l'absentéisme ne serait-il pas le plus... douloureux des abandons... des trahisons, pour ta tendre, tendre, Selesnya ?
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Malina 9 Rastel du 1562ème cycle à 17h30

Maison de la vierge :

Émergea alors de cette statue une créature faite d’ombres noires virevoltantes comme des tentacules, aux dents pointues et aux muscles saillants. Mary avait succombé au mal que renfermait l’armure.



Theme du Despote :Radiance.

Le despote sourit de son air irrésistible. Même comme ça tu es plutôt sexy à vrais dire… Petit d’homme.

La créature chargea en beuglant et postillonnant, sa longue langue pendue, et dans une vivacité étonnante, porta un coup…. Qui ne toucha… Que de l’air.

Malgré son accoutrement plutôt bizarre voir encombrant, le despote venait d’esquiver l’attaque , ou plutôt de se téléporter et se trouvait à quelques mètres, dans la même posture comme si il n’avait pas bougé.

Ouuuuh… Quelle force ! Je pourrais mourir d’un simple coup… Il fit tournoyer son bâton et se mit en position de combat, il n’y avait pas une once de peur ou de doute sur son visage.

Hmmmm… Cela sera difficile vu que je ne peu pas te détruire. Tu est trop encré dans le cœur de la nis. Mais ce n’était pas mon intention… Il eut un petit rire et la créature chargea vers lui de nouveau...

Maison précédente :

Le prince s’éveilla de son blocage temporel dans une étrange position et surtout avec une étrange sensation. Et en plus il était nu…



Ohg… Fit il en se tenant la tête… Je crois qu’un jour mon penchant pour les femmes et les festivités arrosées pourrait mal se terminer...

Il reprit ses affaires et se rhabilla.

Gc. Dnuq uNaoq uwdowzzuw.

Le prince sursauta, sa déesse venait d’apparaître devant lui. Il posa un genoux a terre en signe de déférence.



Zwuwl, ebpwl abu tkhaocbu jhue yw tœqf jw yh uce. Et elle lui tendit la main.

Le prince prit la main tendue...

Première maison :

Le thaumaturge, ferma le script. C’est… C’est impossible.

Arrive alors sur cet entre-fait le guerrier qu’avait croisé Lizbeth.

Oh… Thaumaturge, c’est vous ? Je pensais que je trouverai l’Arbre Auguste en venant ici.

Le golem ne réagit pas tout de suite puis il beugla comme un fou.

VOUS ÊTES UN ABRUTIT !!!

Le guerrier surpris ne su pas quoi répondre.

Vous avez laissé échapper un pion de l’ennemi ! Imbécile ! Maintenant je dois lui courir aprés pour la rattraper. Espèce d’andouille ! Tout ça pour du sexe !

Il s’adressa au ciel.

NARRATEUR ! Comment veux tu que je fasse dans un esprit autant gouverné par la dépravation ?! Je suis entouré de débiles qui ne pensent qu’avec leur queue et non leur cerveau. Et il fit un geste de découragement.

Le visage du guerrier s’empourpra et il ouvrit la bouche pour beugler lui aussi mais le Thaumaturge le coupa aussi sec.

Taisez vous ! Je vais devoir réparer votre bévue ! Mais nous devons gérer un autre problème plus pressant avant cela…

Et en effet, aux abords de la maison, le reste de l’armée de la Grande Ennemie commençait à se masser, mené par un étrange guerrier noir...

Maison des gemmaux :

Thème musical: Le vrai visage des Borontall'

Il y eut un long silence durant lequel rien ne semblait bouger dans la demeure. Puis la suave et envoûtante voix du spectre résonna de nouveau. Semblant partout et nulle part a la fois dans cette obscurité.

Vous ne comprenez pas, nous sommes l’extension de la volonté et de l’esprit de la nymphe, si Selesnya agit, nous agissons. Mais les désirs de la nymphe, peuvent différer de ceux de l’oracle dryade, leurs personnalités sont indissociables autant qu’elles sont opposées.

Chaque facette de Selesnya désire aimer Nathanaël. Mais la nymphe est plus gourmande que les deux autres et aime aussi ses autres amants.

Je protège les fantasmes jumeaux responsables de la création de la personnalité de la nymphe de Selesnya.


Alors, des fragments de la salle redevinrent éclairés et visibles, les bas reliefs sur les murs de la maison et des éléments et des objets… Perturbants… Et extrêmement coquins... L’atmosphère étrangement décadente de ce temple voué a un fantasme obscène jumeau était à la fois entente et grisante. Tout ceci avait un petit parfum enivrant de Délémia dans le fond, ou de Shadaliel sans doute vu que les jumeaux étaient Shadalieliths.

C’était la première maison que visitait Lizbeth qui était relativement meublée... Du moins.... Cela ressemblait assez a une maison close en vérité… Ici et là il y avait d’étonnants outils de.... "torture sexuelle"...
En s'approchant d'une façade de la maison, Lysbeth pu admirer de grandes fresques assez... évocatrices... Mettant en scène une Selesnya très soumise avec deux personnes qu'elle ne connaissait pas. Deux beaux neri, des jumeaux magnifiques. Des cheveux noirs de jais un regard gris énigmatique, un visage fin, une silhouette élancée, sculptée par l’entraînement martial... Une allure fière, mais en même temps une aura de débauche palpable... Deux mâles extrêmement séduisants avec quelques tatouages stylisés sur le corps, tiens, comme Selesnya, visiblement... Tous trois étaient bien sur complètement nus sur chaque peinture.

Les Borontall' ne sauraient laisser indifférents...


Peut être Lizbeth fut elle surprise de retrouver la tendre Selesnya dans de telles... situations... Elle n'avait jamais mentionnée qu’elle était "un petit peu".... nympho sur les bords... Ceci dit compte tenu de ce que venait de dire le Spectre, il était fort probable que la nis doive d'être nymphomane à ses deux amants jumeaux pervers, qui visiblement, ne l'ont épargné d'aucune limite à explorer... C’était assez époustouflant, voir choquant sur certaines fresques, mais loin d'être déplaisant à regarder...

Il y avait aussi d'autres fresques du même acabit où les jumeaux étaient seuls tous les deux... Extrêmement torride tout ceci... Lyzbeth commençait à avoir des bouffées de chaleur. (Note : Attention image, âme sensible s'abstenir.)

Il était étonnant que le Spectre reste calme et amicale, malgré l’insistance de Lizbeth. Il était étonnant qu’elle laisse la délémite voir tout ceci et ne l’aie pas déjà attaquée et réduite en charpie... pourquoi… ?

...
Information détaillées
Selesnya Lathvin'
Quendë, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Lüdik 15 Rastel du 1562ème cycle à 10h32

Au pied des cerisiers :

Lorsqu'Elanor révéla son terrible secret l'oracle resta stoïque mais la petite fée apeurée partit se cacher derrière l'oracle pour éviter de voir...

La dryade resta silencieuses aux propos d'Elanor. Elle regarda Nathanaël et demanda. Comment être sure que Nathanaël ne sera pas malheureux de cette situation...? Nous ne voulons plus qu'il souffre par notre faute....

_____________________________________________________________

Maison de la vierge :

Theme du Despote :Radiance.

Le despote se battait depuis un moment maintenant contre l'étrange créature, il haletait et était un peu décoiffé. Il avait beau envoyer de formidables déflagrations sur la créature, elle se reformait à chaque fois...

Et bien... Ce vice est véritablement bien accroché...

Il planta son bâton s'appuyant légèrement dessus pour reprendre son souffle. Réfléchissant à sa prochaine manœuvre.

La créature chargea. Et soudain c'est se moment que choisit Elanor pour passer en mode astral dans la maison et faire quelque chose à Mary. La créature se stoppa net, convulsant. Le despote plissa les yeux.

Maintenant !

Chargeant une sphère de magie jaune au bout de son bâton il envoya la sphère vers le monstre, ce qui le désarçonna. mais cette sphère n'etait pas n'importe quelle sphère de magie. Elle avait une masse incroyablement élevée et aspirait a elle les ennemis. La créature fut aspirée vers la petite sphère incandescente qui lui fit des dégâts.
Entre temps le despote dessina au sol avec son bâton, une étrange glyphe...

Au niveau du monstre, au sol, le glyphe apparut. Le despote s'envola alors dans les air.

Bien maintenant que tu es occupé...

Il concentra toute son énergie dans une ultime attaque, envoyant son bâton au dessus de lui à l'horizontale. Il commença à tournoyer...

Paradis...

La petite sphère jaune éclata projeta le monstre au sol, sur le glyphe qui s'activa et généra un piège de foudre, qui le maintint alors captif un peu plus.

Hmmmm.... Le despote se recroquevilla sur lui même dans les airs accumulant l’énergie, la bâton tournoyait de plus en plus vite.

Le glyphe arriva finalement a cour d'énergie, libérent la créature fumante au sol. Mais pas vaincue car elle commençait a se relever, péniblement.

trop tard cependant, le bâton de l'Empereur tournait si vite maintenant qu'il n’était plus qu'un cercle lumineux.

Oooooohhhhhh !!!! Hurla le despote en libérant toute l’énergie accumulée.
Et alors le toit de la maison se craquela en plusieurs endroits et finit par s’effondrer. Là, dans le ciel, une énorme comète était en train de descendre vers eux à une vitesse incroyable. Des morceaux de cette comète s’écrasèrent de-ci de-là, touchant la créature qui ne pouvait fuir l'inexorable puissance du Despote.

La comète finit par atteindre le monstre et souffla la maison, la réduisant à l'état de ruine. Ces mèmes ruines qu'Elanor avait pu voir dans le passé futur de la sorcière.

Dans les décombres, seul l'empereur demeurait, droit, haletant. Lorsque la poussière retomba on pu distinguer le corps de Mary dans son armure, visiblement inanimé, mais il respirait, il était donc toujours en vie. L'Empereur sourit, c'est ce qu'il espérait.

Hmmm... Le vice ne peut être détruit, mais il peut être séduit et asservit.

Le Despote eut un petit rire fatigué et rappela à Mary de manière théâtrale.

Je suppose que je n'aurais qu'a attendre que vous échouiez. Vous passeriez aux mains de l'ennemi. Il posa sa main sur son menton, faisant mine de réfléchir. Alors vous ne seriez plus protégé par les trois sœurs. Je vous attraperais et je profiterai de vous longtemps. Et je garderai mon trône, ça m'a l'air d'un plan parfait.

Il s’avança vers le jeune garçon et tapa de son bâton sur le sol.

Séduction !

Des menottes et des chaines magiques apparurent aux mains de Mary dont le despote se saisi, le trainant derrière lui comme un trophée de guerre. Il était clair vu l'air complètement zombifié de Mary que le maitre mentaliste état en train d'envahir l'esprit du jeune garçon. Il ouvrit un portail violet.

Le temps me donne toujours raison. Et il explosa d'un grand rire mégalomaniaque en le traversant avec Mary.

...
Information détaillées
Elanor Cenedril
Guide de la Tempête, Nouvelle Aube, Prêtresse des Valar
Peuple Elfe

le Lüdik 15 Rastel du 1562ème cycle à 20h29

*** Elanor tendis sa main vers la petite fée. ***


Approche ma petite n'est pas peur de moi.

Je ne vous dirais qu'une chose, demandez lui. Demandez a se beau ner si il veut être l'unique dans votre coeur et dans votre lit ou si juste dans votre coeur lui suffit.

Bien sur pas forcement aussi ouvertement mais au début soyez lui fidèle. Prouver lui vos sentiment pour lui, puis voyez comment il réagie si la nymphe regarde d'autre nerri ou parle d'eux.

Si vous êtes honnette cela peut débloquer la situation.


*** Elle se pencha vers la nymphe alonger et lui dit doucement. ***


Dit moi ma belle tu aime Nathanael? Tu ne veut pas le faire souffrir pas vrai. Serais tu prête a l'accepter comme unique ner en toi si cela le rend heureux.
Et tu garderas tout tes souvenirs et tu auras le droit d'imaginer se que tu veut avec qui tu veut.
Tu sais j'ai passé plus de 1300 cycles avec le même ner et je ne me suis jamais ennuyez.


*** Après tout la nis avait réagie au parole de l'oracle quand elle avait mentionner la disparition des autres fantasme, peut être qu'elle réagirais a ses paroles. ***

Avatar entier

Page [1] [2] ...[6] [7] [8] [9]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page