Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

121 Joueurs sur Ideo (4364 inscrits) : 68 humains (2253), 26 elfes (1369), 27 orcs (742) | 8 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Dans les limbes

Ou la mort pour un agnostique
Le Monde des Rêves : Les rêves sont un moyen d'échapper à la réalité quotidienne. On peut rencontrer d'autres rêveurs dans le monde des rêves, mais ces rencontres floues, si elles sont parfois enrichissantes n'ont jamais valeur de communication. Pas de diplomatie ni de serments ici car les rêves sont avant tout ... des rêves.

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Peregrin
Enchant'heur
Union de Hâvrebois

le Dolink 19 Goliarmos du 1560ème cycle à 13h41

Happé par le vide, par le fond. Un souffle qui lui caresse le visage et cette sensation de chute interminable. Une secousse hypnique... Puis Peregrin ouvrit les paupières lentement... L'intense lumière lui brûlait la rétine.

Il se sentait mal à l'aise. Son corps était bel et bien là, allongé sur le sol blanc, d'un blanc éclatant. Autour de lui, l'infini. Comme une immense pièce aux murs blancs. Des murs qu'il ne pouvait distinguer. Un plafond tellement haut qu'il ne pouvait l'apercevoir. Une sensation très dérangeante l'envahit soudainement lorsqu'il observa cet océan de vide. Cet infini indescriptible. Il en perdit l'équilibre pendant quelques secondes, puis vacilla quelques peu avant de retrouver ses repères. Il en avait la nausée.
Où était-il ? Il ne pouvait le dire. L'endroit était tellement insensé qu'il ne pouvait s'y faire qu'une simple idée. Il n'arrivait plus à réfléchir, à se souvenir, à penser. Il se sentait léger comme une plume mais parvenait quand même à se mouvoir aisément. Ses gestes étaient fluides et simples. Quelque chose de bizarre se passait. Il baissa le regard vers son propre corps. Invisible. Aussi transparent qu'il ne distinguait que le blanc intense qui l'enveloppait.



'Tu as un choix à faire maintenant...'

Cette voix surgit à ses oreilles dans un écho de cathédrale. En moins d'un instant, il fût projeté dans un environnement complètement différent. Une brume épaisse s'était installée autour de lui. A travers les épaisse volutes de fumée humide se dessinait une silhouette humaine. Il cru pendant un instant reconnaître sa propre silhouette. Quelques secondes passèrent, un mouvement d'air redessinait une silhouette d'orc, encore plus nettement reconnaissable.


Les marées vertes sont en perditions... Que la divinité te guide à présent...


Sur ces paroles, Peregrin ouvrit les yeux. Il était allongé sur le sol humide de la capitale. Le portail de résurrection se dressait sur plusieurs mètres de haut. Une intense lueur bleuâtre se dégageait de l'orifice principal du bâtiment, illuminant la petite place d'où elle se tenait.

Page [1]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page